Fast and Female summary_Nationals 2016

Commentaires

Transcription

Fast and Female summary_Nationals 2016
 Sport Psychology @ Fast and Female
The Cross Country Canada Women’s Committee co-hosted an event for female athletes
again this year at the Haywood Ski Nationals. As part of a Fast and Female event, we
presented a sport psychology skills session in Whitehorse on March 25, 2016, delivered
by Tracey Bilsky, a local sport psychologist who works with National Ski Team members
Emily Nishikawa and Dahria Beatty. Participants were guided through two useful,
concrete skills – composure and visualization. Following in the footsteps of last years’
very successful event, the event was geared towards the athletes competing at the
Nationals aged 14-19. More than 110 athletes aged 9-19 attended!
Tracey Bilsky has degrees in Kinesiology and a Master’s degree in Science, focusing on
the psychology of sport, from the University of Saskatchewan. As an athlete, she was
fascinated by the impact thoughts and feelings have on performance, so she decided to
make sport psychology her trade. Tracey has been counseling athletes at all levels for the
past 20 years. She is also the Executive Director of Sport Yukon. She has been working
with the Yukon Cross Country Ski team for over ten years.
The session began with an introduction to Sport Psychology training. Emily and Dahria
explained the importance of determining one’s optimal activation levels. Tracey then
introduced the idea of composure training to deal with stress. She gave the athletes three
skills to practice to work on composing themselves when they are stressed: the 6-second
flex, regulated breathing and the mental vacation. Emily and Dahria demonstrated these
skills and discussed with the athletes how they use them in their training and competition
environments.
Tracey then introduced visualization as a skill to help athletes adjust their activation
levels and increase the likelihood of achieving the performance that they want. The
athletes were asked to visualize a race stadium and to imagine themselves performing the
first few seconds of their race exactly the way they wanted to. Emily and Dahria
described their own use of visualization and how they use it to achieve optimal
performance. Tracey left the athletes with 5 tips: (1) practice makes perfect; (2) visualize
what you want; (3) shift perspective; (4) turn up the volume; and (5) follow a system.
The feedback from participants and the older athletes acting as mentors and ambassadors
was overwhelmingly positive. Even the youngest athletes, at 8 years old, were keen and
enjoyed learning these new skills. Most of all, the participants were grateful for the
opportunity to come together as a community of female athletes and share in learning
these skills together.
Atelier de psychologie sportive aux Championnats Canadiens
Le Comité des femmes de Ski de fond Canada a été l’hôte encore une fois cette année
d’un évènement pour les femmes offert en partenariat avec Rapides et Radieuses. Tracey
Bilsky, une psychologue sportive de la région qui travaille avec Emily Nishikawa et
Dahria Beatty, membres de l’Équipe Nationale, a offert aux skieuses un atelier de
psychologie sportive le 25 mars dernier à Whitehorse. Les participantes ont appris
principalement deux habiletés concrètes : la maitrise de soi et la visualisation. Suite au
succès remporté par l’évènement de l’année précédente, l’atelier visait les athlètes âgées
de 14 à 19 ans participant aux Championnats Canadiens. Plus de 110 skieuses âgées de 8
à 19 ans étaient au rendez-vous!
Tracey Bilsky est diplômée en kinésiologie et détient une maitrise en sciences appliquée
à la psychologie du sport de l’Université de la Saskatchewan. En tant qu’athlète, elle était
fascinée par l’impact que les pensées et les émotions peuvent avoir sur les performances,
et elle a donc décidé d’en faire sa profession. Depuis 20 ans, Tracey travaille avec des
athlètes de tous les niveaux et elle travaille avec l’équipe de ski de fond du Yukon depuis
plus de 10 ans. Elle est également la directrice exécutive de l’organisation Sport Yukon.
L’atelier a débuté par une introduction à ce qu’est l’entrainement assisté par la
psychologie du sport. Emily et Dahria ont expliqué l’importance de déterminer ses
propres niveaux d’activation optimale. Ce concept réfère au niveau d’éveil, au sentiment
d’être concentrée et prête à faire une course qui mène aux meilleures performances.
Tracey a ensuite introduit l’idée de l’exercice de la maitrise de soi afin de gérer son
stress. Elle a parlé aux skieuses de trois habiletés qu’elles peuvent pratiquer afin de
maximiser leur maitrise d’elles-mêmes quand elles sont stressées : la contraction de 6
secondes, la respiration régulée et la vacances mentale. Emily et Dahria ont démontré ces
exercices et ont discuté avec les athlètes de comment elles les utilisent lors de leurs
entrainements et de leurs compétitions.
Tracey a ensuite parlé de la visualisation en tant qu’habileté qui permet aux athlètes
d’ajuster leur niveau d’activation et d’augmenter la probabilité de l’atteinte de la
performance souhaitée. Elle a demandé aux skieuses de visualiser un stade de
compétition et de s’imaginer en train de vivre quelques secondes d’une course,
exactement comme elles le voudraient. Emily et Dahria ont décrit leur propre utilisation
de la visualisation et comment elles l’utilisent pour atteindre une performance optimale.
Tracey a conclu la séance en donnant cinq conseils aux skieuses : (1) la pratique rend
meilleur; (2) visualise ce que tu veux; (3) change ta perspective; (4) rend les images
visualisées plus fortes et intenses; et (5) suit toujours la même méthode lors de tes
séances de visualisation.
La rétroaction des participantes et des athlètes plus âgées qui assistaient à la rencontre en
tant que mentors et ambassadrices a été très positive! Même les plus jeunes athlètes de 8
ans étaient enthousiastes et ont apprécié d’apprendre de nouvelles habiletés. Par-dessus
tout, les participantes étaient reconnaissantes d’avoir eu l’opportunité de se rassembler en
tant que communauté de skieuses et de partager des apprentissages ensemble.