Carnets 7/04

Commentaires

Transcription

Carnets 7/04
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 1
2
Aérogare Guadeloupe-Pôle-Caraïbes
POINTE À PITRE, GUADELOUPE
4
Triton Square
LONDRES, GRANDE BRETAGNE
6
Le Nikaïa
NICE
7
Centre de recherche Danone Vitapole
PALAISEAU
8
Bureaux Axa
PARIS IXe
10
Gare ferroviaire
BERNE, SUISSE
11
Aérogare NAT Barajas
MADRID, ESPAGNE
12
Cœur-Défense
LA DÉFENSE
14
Les Carnets de l’acier
Pylônes haute tension
PICARDIE
Direction éditoriale
Bertrand Lemoine
15
Éolienne polaire
TERRE ADÉLIE
Coordination
Ève Jouannais
avec Nathalie Tournillon
16
Rédaction
Pascale Blin
Les tubes elliptiques :
caractéristiques et mise en œuvre
Conception graphique
Hans Reychman
d’après une maquette
de François Caracache
Réalisation
Arcelor
Building & Construction
Support
173-179, bd Félix-Faure
93532 Aubervilliers
Cedex
Tous droits
de reproduction,
de traduction
et d’adaptation réservés
pour tous pays.
Dépôt légal :
Décembre 2002
Impression :
Blanchard Printing
Le Plessis-Robinson
Crédits photographiques
Couverture - DR / p.2-3 - P. Maurer /
p.4-5 - Morley / p.6 - Ville de Nice, DR /
p.7 - B. Lemoine / p.8-9 - MC. Bordaz /
p.10 - DR / p.11 - DR /
p.12-13 - É. Avenel, N. Borel /
p.14 - DR / p.15 - DR.
Ce document est
imprimé sur du papier
sans chlore.
1
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 2
LES TUBES ELLIPTIQUES
LE TUBE DE CONSTRUCTION est, à l’instar des poutrelles et des PRS, un produit
destiné aux structures. Ses trois sections
de base – ronde, carrée et rectangulaire –
ont, dès les années 1960, connu une intéressante progression, grâce à l’image architecturale qu’elles véhiculaient.
À l’aube des années 1990, le tube faisait
valoir ses caractéristiques techniques et
esthétiques dans des structures de gares
de péage, de tribunes de stades, d’ouvrages publics prestigieux et devenait le vecteur essentiel de l’architecture métallo-textile.
En 1995, Paul Andreu qui, dans le cadre
de la réalisation de l’aérogare de Pointeà-Pitre, s’enquiert d’une structure de
façade qui serait tout à la fois fine, élégante, “accrochant” la lumière et capable
de résister à d’importantes pressions dues
au vent, suggère qu’une forme elliptique
de tube pourrait optimiser les résultats
de la forme circulaire. Ce tube imaginé
par l’architecte n’existe pas sur le marché, mais Tubeurop, soucieux d’accompagner la créativité, s’engage dans l’aventure
et lance une nouvelle production. Ainsi
naissait le tout premier tube elliptique
de 220 x 110 millimètres de section et de
3 millimètres d’épaisseur. L’aventure aurait
pu en rester là, mais les architectes en
ont décidé autrement. Marc Mimram en
initiant à son tour, pour les poteaux d’un
pylône EDF, des tubes semi-elliptiques
confirmait l’engouement pour ce nouveau produit, son esthétisme, son faible
encombrement visuel, sa très bonne résistance à la flexion... La gamme des tubes
elliptiques s’est alors étendue jusqu’à
devancer, dans la majorité des cas, les
demandes de plus en plus nombreuses…
et audacieuses.
2
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 3
POINTE-À-PITRE AÉROGARE GUADELOUPE PÔLE CARAÏBES
Maître d’ouvrage
Chambre
de commerce
et d’industrie
de Pointe-à-Pitre
Maîtres d’œuvre
Aéroports de Paris /
Paul Andreu avec
Pierre-Michel
Delpeuch et
Dominique Chavanne,
architectes
Bureaux d’étude
GEC Ingénierie,
Jean-Claude
Thouvenin
Entreprise façade
ACMD
1996
La nouvelle aérogare Guadeloupe-Pôle
Caraïbes de Pointe-à-Pitre est à la fois
compacte et fonctionnelle. De part et d’autre d’un corps central - occupé par des
commerces, certains services publics, des
bureaux et des locaux techniques - se
déploient, tels deux ailes, les différents
halls. Les halls publics - des “départs”, à
l’étage, et des “arrivées”, au rez-de-chaussée – s’ouvrent sur le paysage et les accès
routiers. Les halls n’accueillant que les
passagers – avec les salles d’embarquement à l’étage, les contrôles de police en
mezzanine et la salle des bagages au rezde-chaussée – offrent quant à eux une
vue sur le ciel et les pistes.
Les deux ailes ont été traitées de telle
sorte que la lumière naturelle soit omniprésente, sans pour autant éblouir les
usagers lorsque la luminosité est importante. Ainsi, le toit déborde des façades
inclinées à 20 degrés : un angle qui prend
en compte celui du soleil (côté sud) au
solstice d’été.
Les conditions sismiques locales laissaient
craindre un surdimensionnement de la
structure porteuse des modules verriers.
Pour l’éviter et obtenir une structure exclusivement verticale, de nombreuses solutions ont été étudiées. C’est ainsi qu’a
émergé l’idée d’une nouvelle forme de
poutre, le tube elliptique, reprise et concrétisée par les industriels (puis décliné pour
d’autres usages). Deux tubes elliptiques
réunis par un poteau / raidisseur, luimême percé de trous oblongs, ont permis de répondre à toutes les contraintes
imposées par le projet de Paul Andreu.
1
1 – Le hall public.
2 – Au premier plan
la structure inclinée
en tubes elliptiques.
3 – Coupe sur l’accroche
toiture / façade.
4 – Coupe générale.
2
3
4
3
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 4
5
1
2
6
5
5 – Vue générale de nuit.
6 – La structure inclinée
en extérieur.
7 – Principes
de fabrication
d’un poteau
1. Attache haute entre
la charpente de toiture
et la façade
2. Perforations
oblongues sur toute la
hauteur des poteaux /
raidisseurs
3. Tube ovalisé Ø 168,3
(105 x 220 mm),
épaisseur 6 mm
4. Attache basse entre
poutre BA et poteau
5. Ronds Ø 70 mm
stabilité longitudinale
6. Vitrage 12 mm
7. Âme du poteau /
raidisseur de façade,
épaisseur 6 mm
8. Tube horizontal
Ø 355,6 mm,
épaisseur 6 mm
9. Bavette d’étanchéité
charpente / béton
10. IPE 100
11. Tige filetée Ø 24 mm
12. Raidisseur plat 240 x
10 mm.
6
3
7
8
4
9
10
11
8
6
3
12
7
4
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
7
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 5
LONDRES TRITON SQUARE
Maître d’ouvrage
British Land
Maître d’ouvrage
délégué
M3
Maîtres d’œuvre
Sheppard Robson,
architecte ;
Tim Evans, designer ;
Michael Chadwick et
Sylvain Hartenberg,
architectes façade
Entreprise façade
Waagner Biro
2002
Orchestrée par l’architecte Sheppard Robson,
la profonde restructuration du quartier
londonien de Cambden Town se poursuit
avec notamment le Triton Square : un bâtiment de bureaux de 12 000 mètres carrés.
Cet immeuble, constitué de huit plateaux
identiques posés sur un rez-de-chaussée
dédié au commerce, serait sans doute
passé inaperçu dans le paysage immobilier local si une peau de verre courbe n’avait été tendue devant la façade plus
banale, rectiligne : une double façade justifiée par sa fonction de contrôle thermique du bâtiment et qui a valeur de
signal. Elle se caractérise par une structure atypique constituée de quatre poteaux
tridimensionnels en acier, ancrés en tête,
en nez de dalle supérieur et, en pied, d’une
part en nez de dalle inférieur et, d’autre
part, au sol de la chaussée. Ces poteaux
présentent la particularité d’élancer, en
premier plan, deux tubes ronds et droits
sur 30 mètres de long et, en second plan,
un tube elliptique et arqué. Ils sont par
ailleurs reliés aux pièces d’ancrage par
des pièces moulées dont les études furent
d’une rare complexité. Les poteaux, composés chacun de trois tronçons, ont été
assemblés en atelier puis découpés en
deux segments de manière à faciliter leur
transport comme leur mise en œuvre in
situ. Segments, pièces moulées et pièces
d’ancrage ont ensuite été soudés sur le
chantier avec des tolérances infimes,
dignes de celles qui sont acceptées dans
le domaine industriel.
1 – La peau de verre courbe.
2 – Niveau rue.
3 – Vue générale
du bâtiment.
1
5
2
3
5
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
4 – Coupe / élévation.
5 – Poteau
tridimensionnel
1. Tube rond
2. Tube elliptique 160 x
320 mm
3. Agrafe
4. Pièce de
raccordement.
6 – Espace entre la double
façade, structure en tubes
elliptiques et peau de
verre.
7 – Soudures sur le poteau
tridimensionnel.
8 – Coupe sur poteau
tridimensionnel
1. Tube elliptique 160 x
320 mm
2. Tube rond
3. Agrafe.
19:21
Page 6
4
1
2
3
4
5
7
1
2
3
8
6
6
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 7
NICE LE NIKAÏA
Le Nikaïa est la nouvelle salle de spectacles de Nice. Avec sa jauge modulable, sa
scène de 300 mètres carrés et sa structure
capable de supporter 40 tonnes de matériel scénographique, il s’apparente techniquement aux Zéniths d’autres métropoles.
Son architecture est cependant singulière :
elle renvoie à l’image d’un grand goéland
posé sur la grève.
Entièrement capoté en panneaux d’acier
gris clair, le Nikaïa dresse une façade de
verre au droit du bord d’attaque de l’une
de ses ailes. Longue et courbe, celle-ci identifie le hall d’accueil glissé sous les gradins
fixes. Tout en respectant la géométrie en
Maître d’ouvrage
Ville de Nice
Maîtres d’œuvre
Serge Gresy,
architecte
mandataire et
Louis Chevalier,
architecte
d’opération
Bureau d’études
Alto /
Marc Malinowski
Entreprise métal
Eral
2001
1 – Montage de
la toiture et de la façade
de verre.
2 – Coupe sur un
raidisseur
1. Volume verrier
feuilleté 12/2/10.
2. Tube demi-elliptique
260 x 220 mm
3. HEA 240
4. Console horizontale
(en “porte-manteau”)
5. Boutonnière
d’adaptation
géométrique à la
“moustache”
6. Raidisseur PRS.
3 – Raidisseur formé
de deux tubes
semi-elliptiques.
“moustache” avancée par les architectes,
son tracé a été précisé de telle sorte que les
distances entre deux raidisseurs soient
scrupuleusement les mêmes et que cellesci puissent encore accepter trois modules
verriers identiques. Le principe d’un seul
raidisseur tous les trois modules en verre
a été retenu, comme l’avait fait l’architecte
britannique Nicholas Grimshaw pour le
siège social du journal le Times à Londres.
Ceci est possible grâce à des pièces intermédiaires en forme de porte-manteaux,
soudées tous les 1,50 mètre aux raidisseurs.
Ces derniers sont composés de deux tubes
semi-elliptiques reliés par un H.
1
1
2
3
3
6
4
5
2
7
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 8
PALAISEAU CENTRE DE RECHERCHE DANONE VITAPOLE
Maître d’ouvrage
Danone Vitapole
Maîtres d’œuvre
Architecture Studio,
Bet Choulet,
Bet Martin
Bureau d’études
Martin et Babinot
(structure) ;
CEEF (façades)
Entreprise métal
Baumert Industrie SA
2002
Pour développer certaines de ses gammes
de produits, le groupe Danone s’est engagé
dans un programme de recherche auquel
il dédie un bâtiment respectant les critères HQE (Haute qualité environnementale) : le centre de recherche, développement
et qualité Vitapole. Celui-ci s’étire le long
de la voie d’accès et présente une façade
de verre aux tracés ondulants (en plan et
en élévation) protégée par un large brisesoleil horizontal. En prolongeant la toiture,
ce caillebotis d’acier en affirme les courbes et permet d’identifier les trois composantes du bâti : une halle centrale et
deux unités de bureaux-laboratoires.
La façade sur rue, longue de 130 mètres,
est composée d’une structure mixte. Des
cadres en bois, qui atteignent un maxi-
mum de 4 mètres de haut pour une largeur de 90 centimètres, sont reliés à des
raidisseurs en tubes d’acier elliptiques
qui sont déportés à l’intérieur de l’édifice. Une seconde façade intérieure, placée en partie centrale sur une longueur
de 50 mètres, marque la transition entre
l’espace d’accueil et la halle. Son principe structurel est en partie identique au
précédent. Les cadres en bois ont cependant été remplacés par des cadres en aluminium et les raidisseurs ovoïdes se
trouvent du côté de l’espace d’accueil.
Là, sur 6 mètres de profondeur, les tubes
elliptiques se font face, permettant ainsi
de pallier les désagréments acoustiques
qu’auraient pu générer les deux peaux
de verre.
1
1 – Hall d’accueil.
2 – Coupe horizontale
sur un raidisseur
1. Poteau métallique
elliptique
2. Patte d’accroche
des montants soudée
sur le poteau
3. Vitrage isolant
combi neutre 70/40
4. Montant bois en
Douglass lamellé-collé,
finition bore-cuivre.
3 – Vue de détail sur
l’accroche entre un
raidisseur en tube
d’acier elliptique
et un cadre en bois.
1
2
3
3
4
2
8
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 9
PARIS IX e BUREAUX AXA
Maître d’ouvrage
Axa REIM
Maître d’ouvrage
délégué
Sefri-Cime
Maîtres d’œuvre
Cabinet François
Braun, architectes
(conception) ;
Coteba Management
(exécution)
Bureaux d’études
façade et verrière
AR & C
Entreprise verrière
et façade
Laubeuf
2002
Boulevard Haussmann, l’ancien siège du
Crédit du Nord a fait peau neuve sous la
férule du groupe Axa. L’immeuble sur rue,
entièrement conservé et revisité, donnait,
à l’arrière, sur un fond de cour peu avenant. Celui-ci a été totalement modernisé. Un jardin de 300 mètres carrés occupe
aujourd’hui cet espace ainsi qu’un atrium
réunissant les deux nouvelles ailes, construites perpendiculairement au bâtiment
sur rue et en limite de propriété. Ledit
atrium, de 400 mètres carrés et de 26 mètres
de haut, est couvert d’une verrière et
déploie une façade VEA sur le jardin.
La verrière est tenue par treize poutres
sous-tendues par des tirants et barres de
flèche en acier. Ces poutres sont des tubes
elliptiques de 17 mètres de long supportant des modules en double vitrage simplement posés. Les extrémités des poutres
1 – Le toit de l’atrium.
2 – Une poutre de la
verrière en tubes
elliptiques.
1
2
9
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
sont fixées à des platines posées en débord
de leur support, mais camouflées par un
revêtement de pierre.
La façade est suspendue et tenue par des
montants horizontaux également réalisés en tube elliptique. Les deux tubes
supérieurs ont par ailleurs servi de base
à la création d’une poutre à treillis dont
les montants et les membrures sont des
tubes elliptiques. Les soudures entre tubes
de dimensions différentes ont fait l’objet
de contrôles d’autant plus sévères que
réalisées pour la première fois ici.
L’action due au vent est reprise simultanément par le tube et par une pièce
de contreventement fixée sur celui-ci.
Pour reprendre les effets de la dilatation,
ce sont des contreventements en verre
avec tirants verticaux en inox qui ont
été prescrits.
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 10
1
2
3
4
3
4
5
6
3 – Coupe transversale
sur la verrière
1. Tirant rond Ø∆ 30 mm
2. Barre de flèche
Ø∆ 60,3 mm
3. Tube elliptique 248 x
109 mm
4. Portique support
nacelle de nettoyage.
4 – Poutre de la verrière.
5 – Détail sur la verrière
1. Bras support agrafe
2. Tube elliptique 248 x
109 mm
3. Buton palée de
stabilité Ø∆ 60,3 mm
4. Barre de flèche
Ø∆ 60,3 mm
5. Solin.
6 – L’atrium.
1
2
3
4
5
10
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 11
BERNE GARE FERROVIAIRE
Maître d’ouvrage
Chemins de fer
fédéraux suisses
(CFF) ; Division
de l’infrastructure
CFF Immobilier
Maître d’œuvre
Atelier 5
Management
bâtiment
Caretta+Weidmann
Bureaux d’études
Kiwi et Jauslin +
Stebler ; Varitec
Engeneering SA
(structure
métallique)
Entreprise métal
Mauchle
2002
1 – Nœud de liaison.
2 – Schéma de la structure
autostable formée par
les potences en tubes
elliptiques.
3 – Élévation façade Nord.
4 – Le hall.
5 – Tubes elliptiques
et contreventements.
La gare de Berne, à l’instar des gares des
grandes métropoles, se transforme tant
pour accueillir un nombre croissant de
voyageurs que pour s’adapter aux nouveaux modes de transports urbains. Mais
là, comme à Paris, Marseille ou Lausanne,
l’évolution des usages est l’occasion de
créer un nouveau complexe immobilier
qui ne devrait pas manquer de bouleverser à terme l’organisation, voire la notoriété de tout un quartier.
Les architectes de l’Atelier 5, conscients
de l’enjeu présenté par la programmation de la gare – qui comprend l’extension de la halle, les créations d’un centre
commercial et d’un complexe de bureaux –
ont choisi de donner à leur intervention
une dimension emblématique en proposant une lame de verre dressée.
Cette lame s’étire au nord contre l’ancien bâtiment et assume la fonction de
second “accès principal”. Elle est constituée de 33 tubes elliptiques pliés à une
hauteur de 14 à 17 mètres de façon à
décliner autant de potences ; lesquelles
sont réparties sur une trame de 1,80 mètre.
Fixées en pied et en tête à la paroi du
bâtiment, ces potences s’imposent comme
éléments d’une structure primaire autostable, les extrémités de la halle étant
confortées par une structure de contreventement. De ces choix structurel et formel résulte un espace clair et d’une grande
lisibilité.
1
4
2
3
5
11
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 12
MADRID AÉROGARE NAT BARAJAS
Maître d’ouvrage
Aena
Maîtres d’œuvre
Richard Rogers
and Partners,
Estudio Lamela
Bureaux d’études
Varitec
Engeneering SA
Entreprise métal
Enesa-Acesa
2003
La nouvelle aérogare madrilène du “Barajas
Airport”, d’une surface de 700 000 mètres
carrés sans compter les 9 000 places de
parking qui les accompagnent, s’inscrit
dans un paysage plutôt banal, toutefois
rehaussé par les courbes des collines
environnantes.
Pour valoriser ce site et annoncer haut et
fort la vocation internationale du plus
grand aéroport espagnol, susceptible de
concurrencer ceux de Paris, Francfort ou
Londres, Richard Rogers joue la carte de
l’esthétisme : un objet architectural ondulant au rythme du paysage vallonné. Une
longue toiture aux courbes et contre-courbes gracieuses s’installe ainsi dans le site.
Portée par des poteaux en Y répartis selon
une trame rigoureuse, elle semble pouvoir s’étendre indéfiniment – du moins
jusqu’à saturation complète des couloirs
aériens et de leurs trafics…
Les Y structurels ont été réalisés à partir
de tubes elliptiques, dont la forme répond
ici avant tout à une préoccupation esthétique. En effet, ce sont bien l’originalité
formelle, l’apparente légèreté des poteaux,
la fluidité d’un principe constructif répétitif et la subtilité des effets de lumière
sur la surface elliptique qui ont été recherchées et plébiscitées, ces critères étant
compatibles avec toutes les autres exigences techniques.
1
4
2
1 – Le hall (simulation).
2 – Élévation.
3 – Mise en place de la
structure metallique de
toiture.
4 – Poteaux elliptiques
en Y.
5 – Coupe sur un module
type.
3
12
5
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 13
PARIS CŒUR DÉFENSE
Aménageur
Epad
Maître d’ouvrage
Tanagra :
Unibail (78 %),
Gothaer (12 %),
Bouygues (10 %)
Assistant maître
d’ouvrage
Arc 108
Maître d’ouvrage
délégué
Bouygues
immobilier
Maître d’œuvre
Jean-Paul Viguier,
architecte
Bureaux d’études
Setec,
AR & C (verrière)
Entreprise verrière
et façade atrium
Noel
2001
Sur l’ancien terrain Esso, à La Défense,
se dressent aujourd’hui 200 000 mètres
carrés de bureaux et 150 000 mètres carrés d’équipements et services sur une
surface de deux hectares. Le projet, baptisé “Cœur Défense”, est à l’échelle du lieu
et reprend la typologie de la tour. Il s’organise suivant un concept de “répétition”
d’une forme qui permettait de générer
des espaces de bureaux fonctionnels et
agréables à vivre. Ainsi cinq bâtiments,
hauts et bas, longs et courts, reliés entre
eux par un vaste atrium, forment un
ensemble dense et compact.
L’atrium se distingue grâce à trois façades
VEA cadrées par les proues des trois bâtiments bas, par un bâtiment haut et par
une verrière horizontale unificatrice accusant une hauteur de 40 mètres. L’ensemble
fait preuve de la plus grande transparence
et de l’esthétique la plus fine.
Pour la verrière, une double poutre de faible hauteur répartie suivant une trame
régulière est confortée par une structure
secondaire composée de tubes elliptiques
qui fait office de pannes supportant les
modules verriers.
Pour les façades, les poutres horizontales – dont la forme elliptique a été choisie pour son efficacité en regard des efforts
dus au vent à reprendre – sont suspendues à la poutre de rive de l’atrium. Réglées
sur chaque niveau, elles sont décollées
de la peau de verre par l’intermédiaire
d’un buton et de pièces de contreventement en verre. Accrochées aux flancs des
bâtiments, elles sont d’un côté ancrées
au droit des allèges et, de l’autre, articulées au moyen d’un appui glissant.
Tout mouvement éventuel du bâtiment
est ainsi compensé, sans risque pour les
façades.
2
1
2
3
4
1
13
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
1 – Coupe verticale
sur la façade
1. Poutre au vent,
tube elliptique 480 x
240 mm
2. Suspente d’angle
Ø 193,7 mm
3. Contreventement en
verre avec agrafe
intermédiaire
4. Articulation par
pièce moulée.
2 – Façade donnant
sur le parvis de la Défense.
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 14
3 – Détail buton
sur poutre
1. Tube elliptique 480 x
240 mm
2. Buton
3. Pièce de fixation
du contreventement
en verre
4. Contreventement
en verre
5. Suspente
6. Agrafe.
4 – Vue depuis l’atrium.
5 – Poutres horizontales
de forme elliptique.
6 – En arrière des poutres
les contreventements
en verre et les butons
de décollement.
1
2
3
4
5
6
3
5
4
6
14
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 15
PICARDIE PYLÔNES HAUTE TENSION
Maître d’ouvrage
EDF
Maître d’œuvre
Marc Mimram,
architecte-ingénieur
Constructeur
Viry SA
1999
Afin de revaloriser l’image de ses lignes
très haute tension, à commencer par l’esthétique des pylônes qui les soutiennent,
EDF a organisé en 1999 un concours ambitieux dont Marc Mimram et RFR furent
les lauréats. Deux types de lignes devraient
ainsi voir le jour sur notre territoire et
peut être au-delà. Deux premières mises
en place sont en cours, même si leur généralisation se fait attendre. La première
ligne imaginée par Marc Mimram se
déroule sur 5 kilomètres entre Amiens
et Aras. Constituée d’une dizaine de
poteaux, elle témoigne des volontés du
concepteur de maintenir notamment la
transparence sur l’horizon et le passage
de la lumière à l’intérieur même des structures grâce à une forme globale elliptique et fuselée à la fois élancée, percée
et lisse. En outre, pour maintenir une
cohérence et une continuité dans le paysage, le modèle dessiné peut s’adapter à
diverses configurations. Ainsi, chaque
pylône peut se dresser seul, par deux ou
par quatre. Des trois parties qui le composent – le corps, la tige et l’antenne –
seule la première révèle la présence de
tubes semi-elliptiques. La section des
demi-tubes suit la tangente de l’ovoïde
général.
2
1
1 – Pylône à “double mats”.
2 – Dessin d’un pylône
constitué de tubes
semi-elliptiques.
3 – Vue rapprochée
sur la partie basse d’un
pylône.
3
15
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 16
TERRE ADÉLIE ÉOLIENNE POLAIRE
Conception
Cita (Compagnie
internationale
de turbines
atmosphériques)
2001
Cita innove dans le domaine des éoliennes en proposant un système qui, associant turbine, carénage et pales obliques,
offre une puissance élevée de 12 kilowatts
avec une vitesse de démarrage plutôt
basse de 3 mètres/seconde.
Conçue pour être posée en Terre Adélie,
cette éolienne dite “à concentration de
flux”, hissée sur un mât de 10 à 15 mètres
de haut, résiste à un vent maximal de
320 kilomètres/heure. Elle présente de
nombreux avantages par rapport aux solutions traditionnelles tripales non carénées.
Outre des dimensions réduites – un diamètre, carénage compris, de 5,3 mètres au
lieu de 7 à 8 mètres habituellement – et
une surface balayée de 45 % inférieure à
la moyenne à performances égales, son
carénage lui permet d’optimiser pour un
débit donné l’air diffusé, de minimiser le
niveau d’émission sonore, d’améliorer la
protection avifaune et d’augmenter le rendement énergétique.
Le carénage est relié au bloc moteur par
l’intermédiaire de trois montants en acier
de forme elliptique. Cette caractéristique
formelle est le résultat d’un juste compromis entre la résistance mécanique
nécessaire et la réduction recherchée des
efforts dus au vent.
1 – Première éolienne
Cita implantée en
Terre Adélie.
2 – Éolienne dite à
“concentration de
flux”.
3 – Detail
1. Carénage
2. Tube elliptique de
support de carénage
3. Pale
4. Compartiment de la
génératrice
5. Frein
6. Couronne
d’orientation
7. Moteur d’orientation
8. Mât tubulaire.
1
1
2
3
4
5
6
7
8
2
3
16
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
LES TUBES ELLIPTIQUES
La fabrication
C’est à partir d’une
bobine de tôle,
déroulée et mise
progressivement en
forme ronde, soudée
sans métal d’apport,
par fusion (induction
ou résistance
électrique) et forgeage
des bords rejoints,
qu’est formé le tube
rond. Et c’est à partir
de ce tube rond que
sont, par déformation,
formés les tubes
carrés, rectangulaires
et, désormais,
elliptiques. Le bourrelet
extérieur résultant de
la soudure est
systématiquement
raclé avec soin.
Les nuances
Pour la fabrication de
ses tubes elliptiques,
Tubeurop a choisi la
nuance d’acier non
allié la plus élevée
dans la norme
EN 10210-1 : S355J2H.
Les longueurs
possibles
La production de tubes
elliptiques permet des
longueurs pouvant
aller jusqu’à 24 mètres.
La plus grande
longueur à ce jour
réalisée est de
18,60 mètres pour la
structure de l’atrium
de Cœur Défense à
Paris. De telles
longueurs permettent
par ailleurs d’optimiser
les coupes et d’éviter
les soudures de
raboutage.
Les formats stockés
Deux usines
produisent à ce jour
ces tubes – Lexy et
17
Page 17
CARACTÉRISTIQUES ET MISE EN ŒUVRE
Rettel – et stockent
nombre de formats :
du plus petit 120 x 60
millimètres au plus
grand 480 x 240
millimètres, avec des
épaisseurs de 3,2 à
14,2 millimètres
(cf. tableaux ci-contre).
Le sur mesure
Si la gamme est
aujourd’hui
relativement étendue,
d’autres dimensions
peuvent être étudiées.
La condition reste
néanmoins que les
coûts d’études
nécessaires et
l’investissement relatif
à l’outillage soient
rentabilisés par la
production.
La mise
en œuvre
La mise en œuvre des
tubes elliptiques est
facilitée par les
moyens actuels de
découpes 3D (laser ou
plasma). Elle s’adapte
parfaitement aux
coupes en série, droites
ou biaises, comme aux
découpes en “gueule de
loup”. Ce produit
permet les opérations
de soudage, perçage et
cintrage à chaud et à
froid, avec les mêmes
moyens que les formes
traditionnelles. Tous
les types de
revêtement sont
possibles
(galvanisation,
peinture…).
L’assistance
technique
Tubeurop assiste les
architectes, bureaux
d’études et
charpentiers dans leur
conception, mise au
point et réalisation.
Ce qui leur permet, et
ceci à toutes les phases
d’un projet, de tirer le
meilleur parti des
qualités esthétiques
comme des
caractéristiques
techniques des tubes.
Les avantages
Les tubes elliptiques
sont appréciés pour :
• leur esthétique,
d’autant plus élégante
qu’en accrochant la
lumière, les profils
paraissent plus élancés ;
• leur inertie
asymétrique, d’autant
plus justifiée que les
profils sont fortement
sollicités en flexion ;
• la réduction de
l’encombrement visuel ;
• leur effet “d’aile
d’avion”, d’autant plus
efficace que les profils
judicieusement
positionnés contribuent
à l’aérodynamisme des
constructions soumises
à des contraintes dues
au vent.
Les applications
Depuis la toute
première application
en structure de
façade en verre
(pour l’aérogare de
Pointe-à-Pitre), le tube
elliptique s’utilise en
structures visibles de
bâtiments et de
verrières, dans des
projets de décoration
intérieure, dans du
mobilier urbain et des
mâts d’éclairage, ainsi
que dans tous types de
constructions
architecturales.
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques
Pour en savoir plus
• www.tubeurop.com
• www.archimetal.com
• www.arcelor.com
Carnets 7/04
10/06/03
19:21
Page 18
LES TUBES ELLIPTIQUES
CARACTÉRISTIQUES ET MISE EN ŒUVRE
PROFILS CREUX ELLIPTIQUES
Dimensions
Épaisseurs (mm)
h
b
3,2
4
5
6,3
8
120
60
•
x
•
x
x
•
x
10
12,5
150
75
•
x
x
180
90
•
x
•
220
110
•
x
•
250
125
x
•
•
x
14,2
320
160
•
x
•
x
400
200
•
x
•
x
480
240
x
•
•
•
14,2
• Dimensions tenues en stock
x Dimensions disponibles sur demande (tonnage minimum, consulter)
PROFILS CREUX SEMI-ELLIPTIQUES
Dimensions
h
Épaisseurs (mm)
b
5
6,3
8
10
12,5
203
223
+
+
+
+
+
225
259
+
+
+
+
+
252
276
+
+
+
+
+
+
280
322
+
+
+
+
+
+
324
375
+
+
+
+
+
+ Dimensions disponibles sur demande
18
Les carnets de l’Acier / Les tubes elliptiques

Documents pareils