Le siège du CIN devient hôtel quatre étoiles

Commentaires

Transcription

Le siège du CIN devient hôtel quatre étoiles
http://normandinamik.cci.fr/11251-le-siege-du-cin-devient-hotel-quatre-etoiles
> Le zoom > Le siège du CIN devient hôtel quatre étoiles
Le siège du CIN devient hôtel quatre étoiles
13 octobre 2006
Une société lilloise fait l'acquisition de l'ancien siège du CIN
L'hôtel de Bourgtheroulde à Rouen L?hôtel de Bourgtheroulde, siège historique à Rouen du Crédit Industriel de Normandie
(CIN), filiale du CIC-Crédit Mutuel, a été cédé à la Société Lilloise d?Investissement Hôtelier (SLIH). L?ensemble de 6.700m2
sera transformé en un hôtel quatre étoiles dont l?ouverture est prévue pour fin 2008. Le montant précis de la transaction n?a pas
été révélé mais Jean-Claude Kimdt, PDG de la SLIH a précisé qu'il estimait entre 20 et 21M? le coût de son investissement en
comptant tous les travaux d'aménagement et de décoration. Il consent toutefois à dire que l?acquisition du foncier s?est faite sur
la base du prix de vente moyen du m2 de bureau en centre ville, soit entre 8 et 9 millions d'euros.
Le CIN avait décidé fin 2005 de mettre en vente son siège dans le cadre de sa fusion avec la banque Scalbert-Dupont de Lille
elle aussi filiale du CIC-Crédit Mutuel. Le prix de ce bâtiment édifié au début du XVIè siècle par le cardinal Georges
d?Amboise était alors estimé entre 7 et 8 M? en l'état. Pas moins de 95 candidats dont certains considérés comme fantaisistes
(une solderie, une maison de retraite etc) s?étaient à l?époque portés candidats. Trois offres avaient retenu l?attention du
vendeur dont une du conseil général de Seine-Maritime pour y installer un musée et celle du groupe SLIH pour un hôtel grand
luxe. Après un second tour de table l?hôtel de Bourgtheroulde a été ' vendu en transparence et au meilleur prix ', précise
Philippe Chastres, directeur de la communication du CIN.
La banque devrait libérer les lieux à la fin de l?année et l'hôtel ouvrir ses portes au public fin 2008. Il sera estampillé quatre
étoiles avec peut-être la mention ' luxe '. Ce sera le premier hôtel de cette catégorie à s?installer à Rouen. Spécialisé dans
l?investissement hôtelier dans des monuments historique ou classés, le groupe espère relever le défi commercial rouennais au '
bon potentiel business et touristique ' en visant un taux de remplissage de 60% à l'image de l?un de ses fleurons lillois
(L?Hermitage Gantois) acheté il y a 3 ans.
A terme l?hôtel qui ' pourrait garder le même nom ' disposera de 79 chambres réparties sur quatre niveaux. Les sous-sols
accueilleront outre les zones techniques un ensemble balnéothérapie (SPA) avec piscine. Le rez-de-chaussée abritera deux
restaurants (brasserie et gastronomie) et une zone salon dont le sol en partie vitré laissera entrevoir par transparence la piscine.
Une construction contemporaine édifiée à l?arrière du bâtiment tandis que les parties historiques seront non seulement
préservées mais restaurées comme le ' cabinet doré '. Jean-Claude Kimdt qui fut un comédien professionnel avant de se lancer
dans les affaires a précisé qu'il voulait que les lieux continuent d'accueillir des expositions et du public en temps que monument
historique. Les nuitées ne devraient pas être accessibles à moins de 200?.
Les hôtels du groupe SLIH : Hôtel de la Treille, grand hôtel Bellevue, Hermitage Gantois, Crowne plaza. à lille. Holiday in
resort le Picardy au Touquet. Holiday in, Paris 13éme. L'horset Washington, Paris 8éme. Monceau Wagram, Paris 17éme.
Opéra d'Antin, Paris 9éme. Relais Oud huis Amsterdam à Bruges, Hôtel cour Saint Georges à Gand.
Agence Normandie d'Information