Termes de Référence – Evaluation du programme de protection

Commentaires

Transcription

Termes de Référence – Evaluation du programme de protection
Termes de Référence – Evaluation du programme de protection communautaire mis en
œuvre par Oxfam GB au Nord et au Sud Kivu
Introduction
Oxfam GB est à la recherche d'un(e) consultant(e) externe pour entreprendre une évaluation
indépendante finale d'un programme de protection qui a été mis en œuvre pendant trois ans
au Nord et au Sud Kivu, RDC entre 2013 et 2016. Le programme est financé par l'Agence
Suédoise pour le Développement International (SIDA). L'évaluation doit être terminée d'ici la
fin de Mars 2016.
Contexte
Vingt ans de conflit dans la RDC ont coûtée la vie à des milliards de personnes, avec
comme résultat des mouvements des masses de la population dans le pays et franchissant
les frontières. Les personnes déplacées par la violence en cours ont été, et restent toujours,
sous la menace continuelle d’attaque, et leurs vies continuent être impactées.
Il y a une prolifération de groupes armés, tant nationaux qu’étrangères, dans l’Est du pays,
chose qui combine avec un manque de gouvernance et des forces d’ordre mal entrainées et
indisciplinées avec comme résultat une population qui fait face à des nombreuses risques
de protection dans sa vie quotidienne.
Le programme de protection
Oxfam implémente un programme de protection dans l’Est de la RDC depuis 2008, avec des
projets actuels dans deux provinces : Sud Kivu et Nord Kivu. Le projet est mise en œuvre
directement et a travers des partenaires locaux.
Le projet financé par SIDA a été lancé en 2013. Il est actuellement mis en œuvre dans sa
troisième année dans sept communautés dans le territoire d'Uvira (Sud-Kivu) par le
partenaire locale CEDIER. Au Nord-Kivu, il est opérationnel dans sa deuxième année dans
six communautés dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu), menées par le partenaire
CEPROSSAN. Au total le projet cible 42.000 bénéficiaires.
L’objectif du programme est d’appuyer la population de réagir, gérer et renforcer leur
protection face a la violence et aux abus.
Les trios résultats sont le suivant:
Résultat 1: Structures de protection communautaires (SPC) identifient et entreprennent des
actions pertinentes pour renforcer l’environnement protecteur dans les communautés ciblées
en collaboration avec la population générale
Résultat 2: Autorités locales (civiles et militaires/policières) sont plus réceptives et sensible
aux problèmes et besoins de la population en ce qui concerne la protection
Résultat 3: Femmes et homes dans les communautés ciblées ont une meilleure
connaissance des services de prise en charge et des droits humains
Le programme d’Oxfam a un nombre des composants différents comme suite :


Mise en place et formation de structures communautaires
Indentification communautaire de problèmes et risques de protection, et de mesures
potentiels pour les mitiger





Séances de travail et collaboration entre les structures communautaires et des
autorités
Cartographie et dissémination d’informations sur les services de prise en charge
Monitoring et rapportage de la situation et des tendances de protection
Plaidoyer au niveau local
Liaison avec des réseaux locaux de plaidoyer
Objectif de l’évaluation
L’objectif primaire de l’évaluation est fournir un analyse de l’efficacité du projet afin
d’informer la compréhension du staff et contribuer a l’élaboration des projets futurs.
Les parties prenantes sont les suivants :



Oxfam GB – Staff du programme protection (en RDC et globale)
Les partenaires d’exécution - CEDIER et CEPROSSAN
SIDA
Questions d’evaluation
1) Dans quel mesure ont les résultats et les objectifs du programme ont été atteints?
2) Quels sont les facteurs internes et externes qui ont influencé la réalisation des objectifs
du programme?
3) Quels sont les changements (positifs et négatifs, prévus et imprévus) que les différents
groupes ciblés1 ont vécus avec la contribution des activités du programme ?
4) Dans quel mesure est-ce que les activités du programme sont durable âpres le clôture du
projet ?
5) Quels facteurs ont soutenu et ont empêchée la durabilité des activités ?
6) Quels changements pourraient être apportés au programme à l'avenir pour le rendre plus
efficace?
7) Quels facteurs ont soutenu et empêché la recevabilité vers la population?
Livrables
Notez que l’évaluation doit être terminée avant le 31 mars 2016

Le premier brouillon du rapport d’évaluation au sein de 10 jours de la visite sur le
terrain
 Un rapport finale qui répond aux questions d’évaluation, y compris;
 Une description de la méthodologie
 Les réponses de chaque question d’évaluation, citant la preuve utilisée
1
Y compris les Structures de Protection Communautaire, les autorités locales, et des groupes différent au sein
de la population en générale
 Des recommandations spécifiques et concrètes pour Oxfam GB et les partenaires en
RDC
En plus, il est estimée que le calendrier et la méthodologie serait partagée avec l’équipe de
protection en avance de la visite sur le terrain.
Documentation existent
La documentation suivant est disponible :





Des rapports de plusieurs ateliers d’apprentissage
Le matériel du programme, tel que les modules de formation
Des sondages annuels et les résultats des groups de focus
Des études de cas avec des participants du programme
La proposition et les rapports annuels soumis à SIDA
La logistique et les lignes de rapportage



La ligne de rapportage est à la Coordinatrice de Protection (Nord et Sud Kivu), avec
la participation de la Coordinatrice de Protection National
La logistique dans le pays sera prise en charge par Oxfam
Les voyages sur le terrain seront accompagnés par un Officier de Protection d’Oxfam
et/ou des représentants du personnel de CEDIER et CEPROSSAN
Budget
Le budget total est $11,000. Cela inclut :




Les frais du/de la consultant(e)
Les voyages international/national pour arriver a et retour de Goma/Bukavu ou Uvira
Les frais pour le visa
Restauration pour le/la consultant(e)
Oxfam va couvrir les coûts de transport à l'intérieur de la RDC (y compris les vols de Goma
à Beni, et le voyage à Uvira) et les frais d’hébergement.
Le tableau suivant présente le nombre minimum de jours requis pour visiter les bases de
terrain et les sites de projet au Nord et au Sud Kivu.
# Jours
L’arrivée a Goma (via Kigali si international)
1 jour
Réunion avec les membres de l’équipe
1 jour
Voyage a Butembo via Beni (Vol et ensuite voiture)
2 jours
Réunion avec partenaire et visites sur le terrain
1 jour
Retour a Goma via Beni Return to Goma via Beni (voiture et
ensuite vol)
1 jour
Voyage à Uvira via Bukavu (bateau a Bukavu et ensuite voiture
3 jours
Réunion avec le partenaire et visites sur le terrain
Si international, retour directe a Kigali d’Uvira
Profil
Essentiel




Diplôme universitaire ou équivalent en études humanitaires / développement,
sciences sociales, de la santé publique
Expérience solide dans la coordination, gestion et/ou évaluation des programmes de
protection mis en œuvre dans des environnements précaires
Expérience dans la réalisation des évaluations des programmes communautaires
Capacité à examiner les documents et de mener des entrevues en français - le
rapport peut être rédigé en français ou en anglais
Souhaitable


Expérience de travail en RDC
Connaissance/expérience de l’évaluation des programmes avec un élément forte de
la justice du genre
Candidatures
Les parties intéressées doivent envoyer les documents suivants à Melanie KesmaeckerWissing ([email protected]) et Helen Lindley ([email protected]) avant
17h00 (l’horaire de Kinshasa) le 11 Décembre.




CV du candidat et une brève déclaration expliquant comment vous correspondez aux
critères
Exemple d'une évaluation précédente ou un rapport de recherche
Un budget, y compris tous les frais et coûts, pour l’évaluation
Un calendrier proposé
Veuillez notez que le projet de budget doit respecter le maximum de $11,000, mais toutes
les propositions seraient évalués pour la ‘value for money’.

Documents pareils