partenariat VINSON

Commentaires

Transcription

partenariat VINSON
Ensemble, partageons l’aventure
Dossier de partenariat
Le défi des 7 sommets
L’ascension du Mont Vinson en Antarctique,
7ème et dernier sommet, me permettra
de remporter ce challenge.
En décembre 2013, je pars pour l’ultime
conquête du plus haut sommet de chacun
des 7 continents.
J’ai déjà gravi 6 de ces 7 sommets dont
l’Everest en 2011.
Le Mont Vinson (4897 m, Antarctique)
représente la dernière étape d’un projet
débuté il y a 20 ans. Je vous invite à
découvrir mon parcours pour qu’ensemble,
nous partagions cette aventure
François Matter
Ensemble, partageons l’aventure
Le défi des 7 sommets
Les sept sommets sont les montagnes les plus élevées de chacun
des sept continents et les gravir toutes, est devenu un challenge
pour les alpinistes.
C'est à l'origine une idée d’un milliardaire, Richard Bass, qui souhaitait
dans les années 1980 atteindre les 7 sommets en une seule année.
La liste initiale de Bass est modifiée quelques années plus tard par
Reinhold Messner, le premier alpiniste à avoir gravi les 14 sommets de
plus de 8000 mètres. Il établit le Pic Carstensz comme point culminant de
l’Océanie.
La liste comprend : l‘Everest pour l’Asie, l‘Aconcagua pour l’Amérique du
Sud, le mont Mac Kinley pour l’Amérique du Nord, le Kilimandjaro pour
l’Afrique, l’Elbrouz pour l’Europe, le Mont Vinson pour l’Antarctique et le
Puncak Jaya ou Pic Carstenzs pour l’Océanie.
Ce défi est réussi pour la première fois en 1986 par Patrick Morrow.
7 alpinistes français auraient à ce jour réalisés ce challenge.
Les 7 sommets et les 6 ascensions que j’ai déjà
réalisées.
Elbrouz 5642 m
août 1991
Mac Kinley 6194 m
mai 1992 et mai 2003
Everest 8850 m
21 mai 2011
Kilimandjaro
5892 m
août 1992
Aconcagua
6962 m
Janvier 1994
Mont Vinson
4897 m
Carstensz
4884 m
avril 2009
Ensemble, partageons l’aventure
Les ascensions réalisées
L’Elbrouz, 5642 m, Russie,
Chaine du Caucase.
Plus haut sommet de l'Europe.
Je l’ai gravi à skis durant l’été 1991,
au moment du putsch qui a fait
disparaître l’URSS. Cette expédition
m’a permis d’avoir un regard original
et imprévu sur la fin de l’empire
soviétique…
Le Mont Mac Kinley , 6194 m
Situé au centre de l'Alaska ( Etats-Unis)
Plus haute montagne d'Amérique du
Nord.
J’ai réussi son ascension à deux reprises:
en 1992 en solitaire en un temps record
de 5 jours aller-retour puis en 2003 avec
3 compagnons. Son altitude, son climat
extrême et sa situation géographique
arctique en font un des sommets les plus
difficiles à escalader
Le Kilimandjaro, 5 892 m
Située au nord-est de la Tanzanie
Point culminant de l'Afrique.
Durant l’été 1992, j’ai conduit avec six
coéquipiers alpinistes, dans le cadre d’un
«défi jeunes», sept adolescents jusqu’au
sommet du Kilimandjaro.
La calotte glaciaire sommitale en phase de
retrait accéléré
devrait disparaître d'ici
2020 à 2050.
Ensemble, partageons l’aventure
L'Aconcagua, 6962 m
Situé en Argentine près de la frontière
chilienne.
Plus haut sommet d’Amérique du Sud.
J’ai gravi cette montagne en 1993 en 3
jours sans aucune acclimatation préalable.
Le climat aride et la couverture neigeuse
ténue, rendent son ascension relativement
peu technique par la voie normale. Les
principales difficultés sont la haute altitude
et des vents parfois violents.
Le Puncak Jaya, 4884 mètres encore
appelé pic Carstensz est une montagne de
l’Irian Jaya, province d'Indonésie située sur
l'île de Papouasie-Nouvelle-Guinée
Point culminant de l’Océanie.
J’ai atteint son sommet en 2009 après une
marche d’approche éprouvante dans la
jungle équatoriale.
La découverte du mode de vie des tribus
locales papoues est un des points très
marquants de cette expédition.
L’Everest 8850m, appelé en tibétain
Chomolangma et en népalais Sagarmatha,
est sur la frontière entre le Népal et la Chine.
Sommet le plus haut d’Asie et de la terre.
J’ai atteint le « toit du monde » le 21 mai
2011 par le versant tibétain avec Pema, mon
sherpa .
Gravir l’Everest a été l’aboutissement d’un
long parcours. C’est le projet le plus difficile
et le plus dangereux du challenge des 7
sommets. Grâce à une bonne préparation,
j’ai réussi l’ascension de l’Everest dès la
première tentative.
Ensemble, partageons l’aventure
Mon parcours, mes 2 vies…
Médecin du sport, sportif,
alpiniste et miraculé.
Les débuts : Je fais de l’alpinisme depuis 35 ans. Je pars
en tant que médecin pour ma première expédition en
Himalaya en 1984. Objectif : le Hidden Peak (8068 m) au
Pakistan. Le chef d’expédition est Pierre Mazeaud, homme
politique et célèbre alpiniste (1er Français au sommet de
l’Everest). Cette expédition lourde (260 porteurs pour plus de
5 tonnes de matériel) est pour moi une
véritable
intronisation dans le monde
de l’alpinisme et des
expéditions.
L’expérience : Je repars sur des sommets de plus de 8000 m avec Pierre
Mazeaud en 1987 et 1990 et j’effectue par la suite de nombreuses ascensions dans
des massifs montagneux du monde entier. J’entreprends aussi des aventures
solitaires comme l’ascension du mont Mac Kinley en Alaska.
L’accident : En 1994, lors de l’assaut final vers le sommet
du Shishapangma (8048m), je suis emporté par une
avalanche, fais une chute sur 400 m de dénivelé et reste
couché dans la neige à 7400 m pendant 24h.
JeanChristophe Lafaille, l’un des meilleurs alpinistes du monde
et son compagnon de cordée Dominique Caillat, me
retrouvent par hasard et me font redescendre .
Je souffre d’importantes gelures aux quatre membres
(perte de tous les orteils, de tous les doigts de la main
droite et de plusieurs phalanges de la main gauche. Je
subirai par la suite 15 interventions chirurgicales pour
des amputations et des plasties.
Ensemble, partageons l’aventure
Ma deuxième vie et mon rebondissement:
A force de volonté, j’apprivoise mon handicap et
reprends progressivement mes activités sportives.
L’attrait pour la montagne me pousse à repartir à
nouveau : d’abord dans les Alpes puis en Himalaya,
au Pamir, dans les Andes, en Alaska… JeanChristophe Lafaille, mon sauveur, disparait au
Makalu (8481 m) lors d’une tentative d’ascension
solitaire et hivernale en janvier 2006
La revanche : Je gravis le Pic Carstensz en Papouasie
en 2009 et cette réussite me motive pour reprendre le
défi des 7 sommets. Le désir de tenter l’ascension de
l’Everest s’accroit alors de jour en jour. A la suite d’une
préparation minutieuse et d’un entraînement intense,
j’atteins le toit du monde le 21 mai 2011 par le
versant tibétain, lors de ma 1ère tentative. Cette
victoire est un moment très fort et une revanche sur la
vie.
A mon retour de l’Everest, je donne plusieurs
conférences devant au total, environ un millier de
personnes. Je revois Dominique Caillat, mon autre
sauveur, 18 années après mon accident, lors d’une
conférence sur l’Everest donnée à l’Hôtel de Ville de
Grenoble en 2012.
Conférences au retour de
l’Everest
Articles en couleur
dans l’Alsace.
Le Conseil général du Haut-Rhin
et le comité départemental des sports ont
remis les Trophées du Sport. Coup de cœur :
Dr François Matter (alpiniste qui a conquis
l’Everest en 2011)
Avec 65 %
des 682 votes enregistrés
François Matter remporte
le titre d’Alsacien de la
semaine
Ensemble, partageons l’aventure
Médecin du sport…
- Responsable d’un plateau médico-sportif d’évaluations
fonctionnelles des sportifs de haut niveau à Mulhouse.
- Médecin des équipes de France de ski de fond jusqu'en
1994 et de l’équipe de France de natation en 2009.
- Médecin du pôle France de natation de Mulhouse.
- Médecin fédéral régional du cyclisme en Alsace et
médecin du Comité Régional du Massif des Vosges pour le
ski jusqu’en 2010.
Expérience d’événements pour le ski ou la natation tels que : championnats de France,
d’Europe ou du Monde et Coupes du Monde ainsi que Jeux Olympiques d'Albertville en
1992, de Lillehammer en 1994, de Sydney en 2000 et d’Athènes en 2004.
Sportif…
• Vainqueur de la coupe du Monde des médecins de ski de fond à Meirigen (Suisse) en
1988
• 2e à la Coupe Lustenberger en vol libre en 1983.
• Raid Gauloises en 1990.
• Courses de montagne ( Jungfraumarathon, Cross du Mont-Blanc, Marathon du
Ballon d’Alsace…)
• Compétitions de ski de fond longues distances depuis 1986
• Thurathlon (VTT, natation et course à pied) 4e en élite en 1991 et 1er en amateur
en 1992
• Compétitions de ski-alpinisme : Raid d'Or (3èm.en 1992 et 2e en 1993), Pierra
Menta en 1994 (coupe d’Europe), en 2002, 2003, 2004, 2006 et en 2008 (coupe du
monde). Patrouille des Glaciers (Zermatt) en 2006.
• Vainqueur du Tour de la Vallée de la Thur (125 km, 5000 m de montées cumulées)
en 2005 et 2006.
Sports pratiqués :
Alpinisme et escalade, course à pied, VTT, natation, ski de Fond, ski alpin et
ski-alpinisme, plongée (niveau 2 CMAS)
Ensemble, partageons l’aventure
Alpiniste…
-1982: Groenland : escalades de parois granitiques
-1983: Huayna Potosi 6088m, Illimani 6450m et Pequeno Alpamayo
5600m (Cordillère Real – Bolivie)
-1984: Hidden Peak 8068m (Karakoram – Pakistan) – Altitude atteinte :
7200m
-1987: Broad Peak 8047m (Karakoram – Pakistan) – Une semaine au
dessus de 7000m – Mauvais temps
-1990 : Gasherbrum II 8035m (Karakoram – Pakistan) – Altitude atteinte
dans le mauvais temps : 7950m
-1991: Elbrouz 5642m (Caucase – Russie)
-1992: Mont Mac Kinley 6187m (Alaska) – Ascension solitaire en 5 jours
Mont Kenya 5199m (Kenya) et Kilimandjaro 5895m (Tanzanie)
-1993 :Sajama 6540m, Pomerape 6200m, Huayna Potosi 6088m et
Illimani (6450m (Bolivie).
Aconcagua 6959m (Argentine) – Ascension solitaire en 3 jours –
-1994: Spitzberg : traversée partielle du Spitzberg en autonomie complète
(ski et pulka) et ascension du Newtontoppen (1880 m)
Shisha Pangma 8048m (Himalaya – Tibet) – Emporté par une
avalanche à 7900m, chute de 400m, graves gelures.
-2000: tentative au Mustagh Ata 7500 m (Himalaya-Chine)
-2001: tentative au Singu Chuli 6500 m (Himalaya-Népal)
-2003: 2ème ascension du Mont Mac Kinley 6187 m (Alaska)
-2004: Pic Lenine 7124 m (Pamir- Kirghizistan). Arrêt à 6800m.
-2005: Ausangate 6372 m (Cordillère Vilcanota – Pérou).
-2009: Pic Carstensz en Papouasie (4 884 m).
-2011: Mont EVEREST (8850m) par le versant tibétain (arête nord-est)
Ensemble, partageons l’aventure
L’expédition au Mont Vinson en Antarctique
est prévue pour l’été austral 2013.
Vinson
Patriot
Hills
L'Antarctique est le continent le plus froid et venteux
de la planète. L'inlandsis (glacier continental) qui
recouvre la quasi totalité de la superficie du continent,
fait par endroits plus de 4500 m d'épaisseur et constitue
80% de l'eau douce mondiale. L’Antarctique détient le
record de la température la plus basse du monde, avec
-89,2°C à la base de Vostok. Les vents catabatiques
peuvent atteindre 300 km/h.
Le plus haut sommet de l'Antarctique est le Mont Vinson (4 897m d'altitude)
situé dans le massif Sentinel au cœur de la chaîne de montagnes Ellsworth, à la base
de la péninsule antarctique. Le massif Sentinel s'étend sur plus de 130 km.
Programme et itinéraire d’ascension. Dernier préparatifs à Punta Arenas en
Patagonie (Chili). Vol vers Patriot Hills à bord d'un avion cargo (Ilyushin 76 ). Situé
à 1075 km du Pole sud, Pattriot Hills sert de point de départ aux différentes
expéditions en Antarctique. Vol avec un Twin Otter à destination du camp de base
du Mont Vinson (2100 m) sur le glacier de Branscomb. Etape de 3 à 5 heures en
tirant un traineau sous la face ouest de la montagne pour atteindre le camp 1 à
2700m. Le camp 2 sera établi à une altitude de 3 100m. Escalade d’une cascade de
glace qui mène droit au col Vinson-Shinn puis au camp 3, à 3 700m. De là,
l'itinéraire tourne vers le sud avec les pentes abruptes du glacier sommital sur une
distance de 5 km jusqu'à 4 500m. Quelques pentes raides glacées et soufflées
mènent à l'arête sommitale et au point culminant du mont Vinson.
Au dessus du camp III
Vers le sommet
Au dessus du camp II
Camp de base
camp II
Traversée vers le
camp II
Ensemble, partageons l’aventure
L’organisation
Aventure Network International (ANI) a 27
années d’expérience dans l’organisation des
expéditions sur le continent antarctique.
Cette agence très sérieuse est la prestataire
des agences européennes et américaines et
elle exerce un monopole sur les transports
aériens. Les départs se font à date fixe tous
les 15 jours durant l’été austral (décembrejanvier).
Le budget
L’ascension du Mont Vinson est de loin l’expédition la plus coûteuse du challenge
des 7 sommets mais
l’Antarctique est une destination exceptionnelle. Je
m’adresserai directement à ANI sans passer par des structures intermédiaires
pour réduire le coût de la logistique de mon expédition.
Budget
Agence Adventure Network International : Vols Punta-Arenas –
Patriott Hills et Patriott Hills-camp de base du Vinson + repas et
hébergement à Punta-Arenas , Pattriot Hills et au camp de base
Vol international jusqu’à Punta-Arenas
Fret aérien pour les bagages
Equipement (grâce à la solidarité d’amis)
Téléphone satellite Irridium ou Turaya+ batteries et câbles :
TOTAL :
31 400€
2500 €
800 €
0€
980 €
35 680 €
Ensemble, partageons l’aventure
Sponsoring et communication
S’associer à mon expédition en Antarctique et au défi des 7 sommets, c’est
valoriser votre image en communiquant avant tout sur les valeurs
humaines de mon projet mais également sur l’expertise en médecine , en
physiologie et diététique des sports de l’extrême et sur les aspects
climatiques et environnementaux
Les valeurs humaines
Communiquer son
enthousiasme
Réussir en repoussant
ses limites
Persévérer malgré les
obstacles
- Entreprendre et se donner les moyens de ses ambitions.
- Communiquer son enthousiasme.
- Persévérer malgré les obstacles ( mon grave accident de montagne en 1994, ma
survie « miraculeuse » liée à ma préparation, mon nouveau départ malgré mes
amputations et mon handicap).
- Réussir en repoussant ses limites.
L’expertise en médecine, physiologie et
diététique des sports de l’extrême
- Communiquer sur les aspects médicaux et physiologiques de la préparation et de
la réalisation des aventures « extrêmes » (conférences, articles scientifiques).
- Faire la promotion de matériel, de cosmétiques (crèmes solaires ou crèmes
protectrices), de substances médicamenteuses spécifiques, de compléments
alimentaires et de produits énergétiques ou diététiques ou de boissons de l’effort.
Ensemble, partageons l’aventure
Les aspects climatiques et environnementaux.
Les zones de
réchauffement
L'Antarctique est protégé par divers accords
internationaux sur la protection de la biodiversité et sur la
restriction du tourisme. La glace antarctique représente
environ 70 % des réserves d'eau douce disponible.
L'Antarctique occidental connaît une fonte des glaces
d'environ 50 gigatonnes par an (cela représente une
élévation d'environ 0,14 mm du niveau de la mer).
Chaque année, une zone à faible concentration
d'ozone croit au-dessus de l'Antarctique.
-> Communiquer pour votre société qui est impliquée ou
soutien le développement durable , la maîtrise de l’énergie ou
la préservation de l’environnement.
Plan de communication

Le trou d’ozone
Avant l’expédition :
. réalisation d’un blog
. Teasing (photos, commentaires personnels), descriptif de ma préparation.
. Présentation des partenaires, logos avec lien renvoyant sur leur site internet.
 Durant l’expédition :
. Reportage photographique sur lequel apparaîtra votre logo
. Test d’utilisation de vos produits.
. Drapeau de votre entreprise au sommet.
Après l’expédition :
• récit sur le blog (textes, anecdotes et photos avec votre
logo).
• articles dans la presse ou dans des magazines ou revues
spécialisées.
. conférences grand public ou spécifiques avec mise en
valeur et invitation des partenaires.
• mise à disposition du reportage photographique et du
récit de l ’expédition.
• rédaction d’articles scientifiques
Salle comble au CAP
Ensemble, partageons l’aventure
Contact
François Matter
7 rue des anémones
68720 Hochstatt
Tel/fax : +33.3 89 06 47 79
Mobile : +33.6.17112710.
Courriel: [email protected]
Coordonnées professionnelles :
Dr François Matter
Centre Sportif Régional Alsace
5 rue des Frères Lumière BP
2098
68059 Mulhouse Cedex
Tel : +33.3 89 60 54 26
[email protected]

Documents pareils

Dossier de Sponsoring Mont Vinson - Commerces à Saint

Dossier de Sponsoring Mont Vinson - Commerces à Saint distance de 9 kms en portant notre matériel, sans porteurs. Après une étape de 4 à 6 heures en tirant un traineau (pulka) sous la face ouest de la montagne pour atteindre le camp 1 à 2700m. Deux op...

Plus en détail