dossier - Le Conseil départemental de Savoie

Commentaires

Transcription

dossier - Le Conseil départemental de Savoie
savoie mag
LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA SAVOIE # AVRIL 2007 N° 24
ACTUALITÉS
PAS D’AUGMENTATION
D’IMPÔTS EN 2007
DÉCOUVERTE
LE THÉÂTRE AMATEUR
TERRITOIRES
REVUE DE CHANTIERS
DOSSIER
Technologies de l’Information
et de la Communication:
OÙ EN EST LA SAVOIE?
www.cg73.fr
EN IMAGES
Février 2007
Arêches Beaufort
accueille de jeunes
collégiens savoyards
dans le cadre du Plan
Ski Jeunes.
2 février 2007
Le Conseil général de la Savoie et France
Télécom présentent officiellement le nouveau
« Cartable de Savoie », une plate-forme
informatique destinée aux élèves,
à leurs parents, aux professeurs
et à l’administration des établissements.
Un outil expérimenté dans 18 collèges
du département.
16 février 2007
Louis Besson,Président de Chambéry Métropole et Jean Bollon,
Vice-Président du Conseil général
délégué à l’éducation,au sport,à la
jeunesse et à l’animation posent
la première pierre du Phare,le
futur grand équipement sportif et
culturel. Le Conseil général s’est
engagé à mobiliser 4,3 millions
d’euros pour sa construction.
5 mars 2007
Mars 2007
La première tranche des travaux liés au
programme de valorisation du Château
des Ducs de Savoie est engagée.
À l’occasion de la signature de la
convention en faveur des 4 sections
ski-études des collèges savoyards,
Jean-Claude Killy,Président du Comité
d’Organisation des championnats du
monde de ski alpin Val d’Isère 2009,
et Jean-Pierre Vial,Président du Conseil
général ont présenté les actions
pédagogiques prévues en lien avec
l’événement et en collaboration
avec l’Inspection académique.
5 mars 2007
Le Conseil général signe avec
les organismes partenaires
une nouvelle génération
de conventions en faveur
de l’animation économique
des territoires. À la clé notamment,des financements pour
l’animation des plates-formes
d’initiative locale
et des zones d’activités
labellisées «pôles d’équilibre».
02
LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA SAVOIE
SOMMAIRE 24
À LA UNE 04
• Collèges : le bulletin du 2e trimestre
ACTUALITÉS 06
• Toute l’information économique,
sociale, sportive, touristique
du département en bref.
DOSSIER 10
• TIC: où en est la Savoie?
GENS D’ICI 15
• Hubert, expert « es - Beaufortain »
TERRITOIRES 16
22 mars 2007 : le Conseil général présente aux professionnels du tourisme le volet "diversification" de son Plan Tourisme (2007-2013).
Une enveloppe globale de 37 millions d'euros complète les 23 millions d'euros mobilisés pour le volet "stations".
• Territoire de Tarentaise - Vanoise
et Maurienne
• Les 7 territoires
• Revue de chantiers
DÉCOUVERTE 18
ÉDITORIAL
• Lever de rideau sur le théâtre amateur
VALORISER TOUTES LES RICHESSES
DE NOTRE DÉPARTEMENT
L’hiver qui s’est achevé il y a quelques semaines nous a logiquement conduits à nous mobiliser sur les
questions et dossiers liés à la neige avec notamment la viabilité hivernale de nos routes, le Plan ski
Jeunes ou les premières concrétisations du volet «stations» du Plan Tourisme adopté par notre Assemblée
en février dernier. L’actualité du printemps qui débute est placée plutôt sous le signe de la reprise
des chantiers (routes, patrimoine, espaces naturels,etc.) et du lancement du volet « diversification »
de notre Plan Tourisme. Aux 23 millions d’euros réservés pour conforter notre position de leader
sur le marché des sports d’hiver s’ajoutent ainsi 37 millions d’euros pour développer une offre « toutes
saisons » qui concerne l’ensemble du territoire de la Savoie et la valorisation de tous ses potentiels :
de l’amélioration des hébergements à la pêche en passant par la randonnée, le thermalisme ou le développement d’offres pour les jeunes et les personnes handicapées. Notre patrimoine historique mérite
aussi une attention particulière avec un objectif d’accueil du public, pour des visites, des spectacles
ou des expositions. Témoin non seulement de l’histoire de notre département mais aussi de notre
collectivité dont il est le siège depuis 1860, le Château des Ducs de Savoie à Chambéry figure parmi les
sites emblématiques. Il fait actuellement l’objet de travaux de rénovation et d’embellissement qui
participent au projet global de sa valorisation. Une première tranche de travaux qui ne pénalisera
naturellement pas la 5e édition des Estivales du Château !
Pour en connaître le programme, je vous donne rendez-vous début juin avec notre « hors-série culture »
que vous recevrez comme Savoie Magazine dans votre boîte aux lettres. Au sommaire aussi de notre
guide, l’agenda des principaux festivals de l’été et les temps forts de la saison culturelle 2007 – 2008.
Jean-Pierre Vial
Sénateur et Président du Conseil général de la Savoie
TEMPS LIBRE 20
• L’agenda des idées de sorties :
spectacles, manifestations sportives,
événements culturels…
PLACE PUBLIQUE 23
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Jean-Pierre Vial
COORDINATION Anne-Sophie Megel
RÉDACTION Anne-Sophie Megel, Yves De Langhe
CRÉDIT PHOTOS COUVERTURE Digital Vision
CRÉDITS PHOTOS PAGES INTÉRIEURES : Label Image, Sylvie
Friess, Jean-Pierre Clatot, TDF, Yves De Langhe, Théâtre en
Savoie, Paul Reydet, Nicolas Ilinski, Espace La Traverse,
Galerie Eurêka, APEJS, Serge Lukie, Office de tourisme
d’Arêches Beaufort.
EN BRAILLE AUSSI : Savoie Magazine est édité et diffusé
gratuitement en braille et en cassette. Toute personne
handicapée visuelle qui ne serait pas destinataire de cette
parution peut en faire la demande à Savoie Magazine.
CRÉATION : Esprit Public - RÉALISATION : Bienvenue sur Mars
COMMISSION PARITAIRE en cours
SITE INTERNET www.cg73.fr
ISSN 0991-3734 — DÉPÔT LÉGAL 2e trimestre 2007
IMPRESSION Groupe OPALE — ISTRA
DIFFUSION La Poste Square Paul Vidal, Chambéry
TIRAGE 185 000 exemplaires
03
SAVOIE MAGAZINE FÉVRIER 2007
À LA UNE
COLLÈGES:
e
le bulletin du 2 trimestre
Pour tous les élèves savoyards, c’est la pause des vacances de printemps… Après
cette quinzaine d’un repos mérité, les collégiens reprendront le chemin de l’école,
les batteries rechargées, pour la dernière ligne droite de l’année scolaire. L’occasion
pour Savoie Magazine de s’arrêter sur ce qui fait l’actualité des collèges.
Léger mais plein de ressources…
C’est le cartable électronique!
Le 2 février dernier France Télécom et le Conseil
général ont officiellement présenté le « Cartable
de Savoie », un outil expérimental à destination
des élèves bien sûr mais aussi de leurs parents,
de leurs professeurs et de l’administration
des établissements. Dix-huit des quarante-six
collèges de Savoie sont pour le moment engagés dans l’aventure…
04
Première mise au point essentielle : le cartable
électronique n’est pas un ordinateur, ni portable
ni fixe… C’est un site Internet qui fonctionne
comme une salle virtuelle du collège dans
laquelle élèves, enseignants, parents mais aussi
l’administration et les agents peuvent librement
se rencontrer et échanger autour des questions
de scolarité. L’accès se fait à partir d’un PC, grâce
à un code d’accès garantissant la sécurité du site.
Avec un avantage évident : il fonctionne 7j/7,
24h/24 et de tous les coins de la planète.
« Collégiens au concert »:comme
chaque année, l’Orchestre des Pays
de Savoie propose un moment
privilégié aux collégiens. Après les
« ateliers musicaux » dans les collèges
en février et mars derniers,l’orchestre
invite les collégiens au concert
avec l’appui du Conseil général !
Des rendez-vous qui permettent aux
élèves de vivre en direct la musique
qu’ils étudient en cours.Cette année,
c’est une œuvre de Jean-Louis Agobet
baptisée « Création » et spécialement
composée pour eux qu’ils auront
l’honneur de découvrir à l’Espace
Malraux de Chambéry, au théâtre
Gérard Philippe de Saint-Jeande-Maurienne et au Centre départemental de pratique musicale et
chorégraphique de Montmélian.
Un accès très facile, mais pour y trouver quoi ?
D’abord des outils pédagogiques:la mise en ligne
de cours qu’un élève malade aurait pu manquer
est une des applications possibles, mais, plus
largement le cartable peut servir de plate-forme
permettant à un groupe d’élèves, d’enseignants
ou à un ensemble de classes de réaliser en commun des dossiers puis de les mettre à disposition
de tous. Quel que soit l’usage, il offre aux élèves
l’opportunité de toujours mieux maîtriser l’outil
informatique indispensable à leur future intégration professionnelle.Le cartable est également
un outil de dialogue, tout particulièrement pour
les parents qui peuvent s’informer sur les activités du collège mais aussi être plus étroitement en
contact avec l’administration et les enseignants pour
prendre des rendez-vous, connaître les notes, les
absences et tous les états de service plus ou moins
glorieux de leur progéniture! Même pour les plus
astucieux, il va devenir de plus en plus difficile de
ruser pour cacher un mauvais résultat ou une
punition…
LES COLLÈGES CONCERNÉS
PAR L’EXPÉRIMENTATION
DU « CARTABLE DE SAVOIE »
- Collèges de Chambéry :
Côte Rousse, Bissy, Notre Dame du Rocher,
Saint François de Sales
- Collège Jean Mermoz à Barby
- Collège Combe de Savoie à Albertville
- Collège Maurienne
à Saint-Jean-de-Maurienne
- Collège Jean Rostang à Moûtiers
- Collège Charles Dullin à Yenne
- Collège Le Bonrieu à Bozel
- Collège Les Frontailles à Saint Pierre d’Albigny
- Collège Joseph Fontanet à Frontenex
- Collège Perrier de la Bâthie à Ugine
- Collège Vanoise à Modane
- Collège De Boigne à La Motte Servolex
- Collège Edmond Rostand à La Ravoire
- Collège Saint Exupéry à Bourg-Saint-Maurice
- Collège Val Gelon à La Rochette
12 collèges labellisés « éco-responsables » :
l’engagement a été matérialisé par la signature
d’une charte en janvier dernier. Un appel à projets
avait été lancé en 2006 conjointement par le
Conseil général et l’Inspection académique pour
inciter les collèges du département à s’investir
dans une démarche d’éducation à l’environnement. Objectif : faire du développement durable
une valeur qui impacte les décisions et les
comportements,dans la vie matérielle des collèges,
dans les pratiques éducatives des enseignants
et de tous les personnels et dans l’action au
quotidien des collégiens.
« Exposciences »:les scientifiques
en herbe ont rendez-vous au centre
de Congrès le Manège du 10 au 12 mai prochain !
C’est le temps fort d’une opération nationale
destinée à faire explorer par les élèves tous les
domaines des sciences et des techniques sous
une forme ludique. Depuis l’automne dernier,
des écoliers, collégiens et lycéens savoyards,
encadrés par leurs professeurs, sont engagés
dans des projets de recherche. Les 3 journées
« Exposciences » leur permettront de présenter
concrètement leur travail et les résultats de leurs
expériences. À l’honneur cette année : le thème
de l’eau. Ouverture tout public le samedi 12 mai
au matin.
En bref…
« Bienvenue au collège » : c’est la 9e édition du
petit livret destiné à faciliter la transition entre
école primaire et collège. Fonctionnement,
personnes ressources,présentation des programmes
scolaires, astuces pratiques et bons conseils figurent
au sommaire de ce guide à l’attention des écoliers
de CM2 du département… et de leurs parents
bien sûr! Édité à l’initiative du Conseil général en
collaboration avec l’Inspection académique, il
sera distribué dans les semaines qui viennent par
les instituteurs.
05
ACTUALITÉS
PATRIMOINE
BUDGET
PAS D’AUGMENTATIONd’impôts en 2007 DU NOUVEAU
SUR LE SITE
Réunie en séance plénière les 5 et 6 février dernier, l’Assemblée départementale
a voté son budget pour l’année 2007: 480 millions d’euros,soit 7,6 % de plus qu’en
2006, dont plus du tiers consacré aux investissements. À la clé, plus de dépenses au
service des Savoyards, mais sans augmentation d’impôts.
Priorité aux services à la population ! Telle est la ligne directrice qui a prévalu aux choix budgétaires
pour l’année 2007. Un juste retour des choses pour les Savoyards qui sont les principaux contributeurs
du budget départemental à travers les impôts prélevés et qui, à ce titre, attendent légitimement
un service de qualité.
Pour les plus fragiles d’entre eux, le Conseil général mobilise ainsi, au titre de l’action sociale (enfance,
personnes agées, personnes handicapées, insertion) , près du tiers de son budget . Une Savoie toujours
plus solidaire qui ne s’interdit pas non plus d’investir pour son avenir et son dynamisme.Parmi les exemples
les plus significatifs de cette volonté, le budget dédié à l’éducation progresse de 3 % par rapport à 2006,
celui consacré au développement économique et touristique augmente de 8 % et les crédits affectés
au développement durable des territoires et aux routes gagnent 6 %.
du « Musée virtuel
des Pays de Savoie »
Rendez-vous sur www.mvps.fr pour ouvrir
une nouvelle fenêtre sur l’histoire, la culture et le patrimoine des départements
de Savoie et Haute-Savoie! Vous pourrez
désormais y surfer sur la thématique
« Témoins d’histoire » et ainsi découvrir
les sites et édifices qui portent en eux la
mémoire de grands événements historiques,d’histoires particulières et parfois
même anecdotiques…
Comment se répartissent les dépenses en 2007 ?
SUR 100 EUROS VOTÉS :
30 euros vont à l’action sociale
18 euros vont aux infrastructures,aux routes et aux transports non scolaires
17 euros :vont aux moyens
10 euros :vont à l’éducation,à l’enseignement,aux transport scolaire
6 euros :vont à l’action économique,à l’agriculture,au tourisme
5 euros :vont à l’environnement
4 euros :vont à la politique financière (dette,garanties,etc.)
4 euros :vont à la sécurité – incendie
3 euros :vont à l’aménagement du territoire
2 euros :vont à la culture
1 euro :va aux sports,aux loisirs,à l’animation,à la jeunesse
Comment sont financées ces dépenses ?
SUR 100 EUROS DE DÉPENSES :
26 euros viennent de dotations de l’État et compensations
14 euros viennent des impôts indirects
33 euros viennent des impôts directs
11 euros viennent d’autres ressources
Fiscalité inchangée en 2007
Aucun effort supplémentaire ne sera demandé par le Conseil général au contribuable savoyard cette
année.Vous le vérifierez d’ailleurs dès l’automne prochain sur votre feuille d’impôts!
Une décision rendue possible par une gestion rigoureuse et la compensation par l’État de l’intégralité
du coût des compétences transférées par l’Acte II de la décentralisation. Ce gel des taux départementaux permet à la Savoie de se placer au 4e rang des départements qui pratiquent les taux les plus bas
s’agissant de la taxe d’habitation.
06
Après « Musées et Collections », « Patrimoine
Religieux »,«Vie Rurale » et «Traversée des Alpes »,
la technologie Internet vous ouvre aujourd’hui
les portes des sites archéologiques, témoins d’un
passé lointain oublié, des châteaux, des forts
alpins, des bâtiments de la puissance publique
(mairies, préfectures, palais de justice…) qui
évoquent la complexité de l’histoire politique
et militaire de nos départements ou encore celles
des résidences nobles ou bourgeoises des villes et
des campagnes,reflets de la puissance et du mode
de vie des élites.
C’est aussi l’occasion de découvrir l’importance du
patrimoine monumental (stèles, statues, monuments aux morts…) élevé à la mémoire de personnages, d’événements majeurs et porteurs de
messages politiques, religieux ou moraux.
Une balade virtuelle qui vous permet aussi
de localiser les sites présentés et d’avoir toutes
les informations pour vous y rendre !
ÉLECTIONS
AUX URNES citoyens!
Les 18 mois qui viennent vont être rythmés par de nombreux rendez-vous électoraux:
présidentielles, législatives, cantonales et municipales. Si vous n’êtes pas déjà inscrit(e)
sur les listes électorales, il est trop tard pour les élections programmées
en 2007. En revanche, vous avez jusqu’au 31 décembre prochain pour vous inscrire
et participer aux scrutins de 2008,qui concernent notamment le renouvellement d’une
partie des Conseillers généraux de Savoie. Voici un petit calendrier récapitulatif…
> Pour les élections présidentielles :
1er tour le 22 avril et second tour le 6 mai 2007.
> Pour les élections législatives :
3 députés sont à élire en Savoie,
1er tour le 10 juin et second tour le 17 juin 2007.
> Pour les élections municipales :
les 305 communes savoyardes sont concernées
par le renouvellement des équipes municipales,
1er tour le 23 mars 2008 et second tour le
30 mars 2008
> Pour les élections cantonales :
17 des 37 cantons savoyards sont renouvelables (*),
1er tour le 23 mars 2008 et second tour
le 30 mars 2008.
Pensez au vote par procuration…
Si, pour des raisons professionnelles, de santé,
de formation ou de vacances, vous ne pouvez
participer au scrutin, vous pouvez faire le choix
du vote par procuration. Le mandataire que
vous aurez désigné, obligatoirement inscrit sur
les listes électorales de votre commune, vous
représentera le jour de l’élection. Pour établir
la procuration, il vous suffit de vous rendre soit
au Tribunal d’Instance de votre lieu de résidence
ou de votre lieu de travail, soit au commissariat
de police ou à la brigade de gendarmerie
de votre lieu de résidence ou de votre lieu de
travail. La procédure est gratuite. Elle vaut en
principe pour une seule élection ou plusieurs si
elles se déroulent le même jour. Elle peut aussi
être établie pour une durée maximale d’un an
à compter de sa date d’établissement. Il est
possible de la résilier à tout moment, pour
changer de mandataire ou voter directement,
selon les mêmes modalités que celles qui prévalent à son établissement.
* Les cantons renouvelables :
La Rochette, Saint-Pierre d’Albigny, Saint-Alban-Leysse, La
Motte Servolex, Cognin, Chambéry Est, Chambéry Sud, Les
Echelles, Saint-Genix-sur-Guiers, Albens, Ruffieux, Ugine, Aime,
Moûtiers, Aiguebelle, Modane, Saint-Jean-de-Maurienne.
TRANSPORT SCOLAIRE
AVIS aux parents d’élèves
C’est bientôt le moment de se préoccuper du transport de vos enfants pour la prochaine année scolaire. Les dossiers « transports
scolaires » seront disponibles à compter du 20 avril prochain et devront impérativement être déposés avant le 15 juin.
Au total, 24 000 élèves, de la maternelle à la terminale sont transportés par le Conseil général. Savoie Magazine vous rappelle
la procédure à suivre.
Le formulaire d’inscription sera disponible à partir
du 20 avril 2007 :
> en mairie du domicile pour les nouvelles
demandes,
> dans les établissements scolaires pour les élèves
qui se réinscrivent et qui sont déjà connus dans
les services du Conseil général.
Le dossier d’inscription doit être retourné :
> à la mairie de votre domicile si votre enfant
emprunte un circuit spécial scolaire,
> à la Direction des transports du Conseil général
si votre enfant emprunte une ligne régulière,
le train ou son véhicule personnel.
Les cartes de transport pourront être retirées à
partir du 27 août 2007 :
> auprès de l’autorité organisatrice de second rang
si l’élève emprunte un circuit spécial scolaire,c’està-dire la plupart du temps la structure intercommunale qui assure par délégation du Conseil
général l’organisation locale du transport scolaire,
> directement auprès du transporteur si l’élève
emprunte une ligne régulière.
Petit rappel important : conformément au
règlement de discipline départemental, audelà du 19 septembre,pas de carte,pas de car!
07
ACTUALITÉS
ROUTES
MISSION DÉNEIGEMENT assurée
Le printemps a officiellement commencé il
y a quelques jours… Avec un petit décalage
sur le calendrier des saisons,les équipes du
Conseil général chargées de la viabilité
hivernale sont toujours en alerte. Prêtes à
intervenir pour assurer aux usagers une
route dégagée sur les 3152 kilomètres qui
constituent depuis la décentralisation le
réseau routier dont elles ont la charge.
Pour un département comme la Savoie,où environ
1000 kilomètres de routes sont situés au-dessus
de 1000 mètres d’altitude,assurer la viabilité hivernale des itinéraires routiers est un vrai défi.Pour le
relever, 430 agents permanents et 165 vacataires
sont sur le pied de guerre dès le mois de novembre.
Au total et pendant les 5 mois et demi de la campagne hivernale, ils cumulent plus de 1000 mois
de travail pour la viabilité de nos routes! En cas de
caprices météorologiques et de chutes de neige
abondantes,ils peuvent même être assistés de 100
« déneigeurs volontaires ».Une équipe
de choc répartie sur 105 circuits de
déneigement couvrant l’ensemble du
territoire,dont les ex-routes nationales,
et qui intègre depuis le 1er janvier
dernier les effectifs auparavant rattachés à la Direction Départementale de
l’Équipement.Décentralisation oblige!
Pour leur permettre d’assurer au
mieux leur mission,le Conseil général
met à leur disposition des moyens
importants : 230 véhicules lourds
(camions, tracteurs de déneigement, fraises)
et chaque année plus de 15 000 tonnes de sel,
stockées dans les centres d’exploitation et leurs
bâtiments annexes. Dans quelques semaines,
INFOS PRATIQUES
24 heures sur 24, le PC Osiris centralise les informations sur l’état du réseau routier savoyard
et les répercute aux médias locaux pour vous faciliter la route. Vous pouvez également obtenir
l’état actualisé des routes en Savoie en vous connectant sur le site du Conseil général: www.cg73.fr
ou www.savoie-route.com
PUBLICATION
Tout ce que vous avez toujours voulu
SAVOIR SUR L’ENVIRONNEMENT
Quelle est la mesure du déficit en eau, l’évolution du nombre cumulé
de chaudières automatiques au bois installées, la surface de forêts
écocertifiées, la quantité de déchets ménagers traités ? Toutes les réponses
à vos interrogations sont dans la 13e édition de l’Observatoire savoyard
de l’environnement, récemment publié par le Conseil général.
Soixante-huit pages pour satisfaire votre curiosité sur les questions environnementales en
Savoie ! Réalisée avec le concours de 26 partenaires (administrations, chambre consulaire,
associations, etc.), la dernière édition de l’Observatoire savoyard de l’environnement constitue
une base de données très complète qui permet de dresser un état des lieux précis et dessiner
les principales évolutions. Au suivi annuel des principaux indicateurs dans les domaines
des déchets, de l’eau, de la gestion de l’espace, de l’air et de l’énergie, s’ajoutent des dossiers
techniques qui présentent les initiatives savoyardes. Ce document est consultable dans les
mairies, les bibliothèques et les établissements scolaires du département. Il est également
en ligne sur le site Internet du Conseil général : www.cg73.fr
08
les agents en charge du déneigement auront un
nouveau défi à relever pour boucler leur saison :
rouvrir les routes des grands cols,dont sept culminent
à plus de 2000 mètres d’altitude!
ENVIRONNEMENT
ALERTE AUX « INDÉSIRABLES! »
Ambroisie artemisiifolia, chancre coloré du platane ou renouée du Japon, leur nom
vous est sans doute inconnu et pourtant ces espèces parasites prolifèrent en Savoie.
Avec un préjudice en matière d’environnement, d’équilibre des écosystèmes locaux
et parfois même de santé publique. Le Conseil général fait appel à votre vigilance
pour signaler leur présence ou lutter contre leur invasion.
L’ambroisie à feuille d’armoise
Que faire ?
Le parasite est à ce jour incurable. Les mesures
de prévention sont essentielles : désinfecter
l’outillage et les engins lors des travaux réalisés
sur ou à proximité de platanes, privilégier l’hiver
pour ces travaux, protéger les plaies causées aux
arbres, signaler les arbres suspects.
La renouée du Japon
Très comparable à l’armoise commune, elle s’en
distingue par une feuille profondément découpée
du même vert sur les deux faces, sans odeur
quand on la froisse, avec une tige velue parfois
rougeâtre. Elle colonise les talus routiers et ferroviaires, les chantiers, les lits de cours d’eau ou les
berges, des limites de l’Ain et l’Isère jusqu’aux
portes de Chambéry et Aix-les-Bains. En raison
d’un haut pouvoir allergisant, son invasion pose
des problèmes sanitaires : 10 % de la population
de Rhône-Alpes souffrirait chaque année
de gênes respiratoires dues à l’ambroisie, soit en
2005 une dépense pharmaceutique remboursée
de 1,6 million d’euros !
Que faire ?
Faire des plantations sur les terrains nus, faucher
avant floraison (fin juillet) puis un mois plus tard
pour éviter la dissémination du pollen, et pour les
petites surfaces, arracher manuellement.
Plus d’infos en ligne : www.ambroisie.info
Importée du Japon dans les années 1 830 pour
ses qualités ornementales, c’est une plante
envahissante, destructrice pour les écosystèmes
car elle sécrète des substances chimiques
qui empêchent la croissance des autres plantes
à proximité.Depuis 2005,le Conseil général informe
et mobilise tous ceux qui sont potentiellement
confrontés à sa prolifération pour stabiliser l’invasion.
Le chancre coloré du platane
Que faire ?
Éliminer les massifs par fauche et arrachage puis
dépôt en déchetterie. Dans les cas les plus résistants, un traitement chimique est possible, avec
naturellement d’importantes précautions.
C’est un champignon, débarqué en Europe lors
de la Deuxième Guerre Mondiale avec les caisses
de munitions américaines. Les platanes savoyards
ont déploré leurs premières contaminations
l’année dernière. Condamnés par assèchement,
10 arbres ont été abattus au mois de février
dernier le long de la RD1006 à Bourgneuf.
Pour tout signalement ou renseignements complémentaires, vous pouvez contacter la Direction de
l’Environnement et du Paysage du Conseil général:
Tél. 0479967500 – Courriel:[email protected]
Plus d’infos en ligne : www.cg73.fr, rubrique
services et actions/environnement.
GUICHET UNIQUE
ÉNERGIES
RENOUVELABLES
700 dossiers traités
en 2006
Pour sa première année d’existence,
le guichet unique énergies renouvelables
a rempli son contrat de proximité et
de « facilitateur » de projets ! Toujours
piloté par le Conseil général, il continue
en 2007 à centraliser les demandes
de subventions au titre des aides départementales, régionales et communales
lorsque celles-ci existent.
Forte augmentation du coût des énergies fossiles,
prise de conscience du réchauffement climatique
ou mobilisation renforcée des collectivités locales,
quelle que soit votre motivation,vous êtes de plus
en plus nombreux à faire le choix d’une énergie
propre et renouvelable pour vos besoins quotidiens
en chauffage. En 2006, le nombre d’installations
solaires installées en Savoie a ainsi doublé et celui
des chaudières automatiques au bois a triplé
par rapport à l’année 2005. Un engouement que
le « guichet unique » s’efforce de faciliter : vous
disposez désormais d’un interlocuteur unique
du début à la fin de la démarche de demandes de
subventions et le montant des aides cumulées qui
peut vous être accordé est loin d’être symbolique!
Après déduction complémentaire du crédit
d’impôt auquel vous avez droit, il ne restera par
exemple à votre charge que 45 % du coût de
l’investissement pour un système solaire combiné
individuel et 50 % pour un chauffe-eau solaire
individuel. Et si votre commune apporte une aide
supplémentaire,ce sera encore moins!
Alors, n’hésitez plus à contacter :
> pour votre demande de subventions,
le guichet unique : 04 79 96 75 22
Courriel : [email protected]
Internet:http://guichet-unique-enr.cg73.fr
> pour des conseils techniques et visites
d’installation, l’Association Savoyarde pour
le Développement des Énergies Renouvelables (ASDER) : 04 79 85 88 50 - Internet :
www.asder.asso.fr
09
DOSSIER
TIC*: OÙ EN EST LA SA
10
AVOIE?
* technologies de l’information et de la communication
En toutes lettres, ce sont les Technologies de l’Information et de la
Communication. Elles désignent les nouveaux modes de traitement et
de transmission des informations et principalement Internet et la téléphonie
mobile. Des découvertes récentes qui, en à peine plus qu’une décennie,
sont entrées dans notre vie quotidienne, de notre univers professionnel
à l’éducation de nos enfants en passant par l’organisation de nos loisirs
et nos contacts personnels.Qui aurait cru en effet que les discrètes recherches
du CERN (1989-1994) - l’Organisation européenne pour la recherche
nucléaire -, qui ont abouti à l’invention du « Web », auraient à ce point
et aussi rapidement modifié nos habitudes ? Quelques visionnaires sans
doute. Mais de là à imaginer que nous abandonnerions si vite des objets
familiers pour des appareils électroniques mobiles en tout genre… Cette
profonde mutation n’a pas épargné la Savoie. Avec un significatif coup
de pouce du Conseil général.
Si aujourd’hui la quasi-totalité du territoire de la Savoie ne fait pas exception à la règle,
le pari était loin d’être gagné il y a quelques années encore. En cause notamment : le relief
et la dispersion des populations qui constituent des handicaps techniques à un déploiement
facile des nouvelles technologies, qu’il s’agisse de haut-débit ou de téléphonie mobile.
Pas question pour le Conseil général de subir ces contraintes et d’accepter la fracture
numérique. Haro sur l’inégalité territoriale avec un objectif: des services accessibles à tous,
quel que soit le lieu de résidence pour les particuliers ou d’implantation pour les entreprises.
Le Département choisit dès 2002 de composer avec sa géographie et partout où cela sera
nécessaire, d’expérimenter des technologies alternatives. Il en va non seulement de l’équité
entre citoyens et de leurs attentes légitimes mais aussi du développement et de la
compétitivité de la Savoie. Un haut-débit performant, une couverture assurée pour la
téléphonie mobile sont désormais des critères sélectifs dans les choix pour une entreprise
qui souhaite s’installer.
Vous n’avez pas d’ordinateur chez vous?
Une quarantaine d’Espaces
Publics Numériques (E.P.N.)
vous accueillent gratuitement près de chez vous.
Répartis sur l’ensemble du
territoire, ils sont reliés au
réseau haut-débit et proposent pour les utilisateurs
novices un accompagnement, des ateliers et des formations. Nés à l’initiative de
communes, d’intercommunalités ou d’associations, ils
bénéficient de financements du Conseil général.
11
DOSSIER
LES RÉSULTATS
d’une politique volontariste
Le taux d’équipement haut débit de la Savoie devrait dépasser
les 99,5 % courant 2007! Ce coup d’accélérateur a été possible grâce notamment
à la signature, en février 2004, de la charte « Département innovant » entre
le Conseil général et France Télécom. La Savoie était alors le 2e département
à s’engager dans ce dispositif. Parallèlement, l’intervention départementale
a permis d’assurer le dégroupage de l’ADSL et aujourd’hui, plus de 40 % des
Savoyards ont le choix entre plusieurs opérateurs pour le haut-débit.
Mais la quasi-intégralité du territoire ne pourrait être couverte sans les
technologies alternatives, testées avec l’appui du Département dès 2005
dans les secteurs que l’ADSL ne pouvait desservir. Pour savoir si vous avez
accès au haut-débit, il suffit de vérifier avec votre numéro de téléphone que
votre ligne est éligible en appelant le 10 14 ou sur le site de France Télécom.
Côté téléphonie mobile, encore un peu de patience et les « zones
blanches » retenues à l’initiative du Conseil général dans le programme
de couverture nationale seront équipées ! Cette avancée vous concerne
si vous habitez Bonneval Tarentaise, La Thuile, Curienne, Le Bourget-en-Huile,
Le Pontet ou Corbel, Les pylônes nécessaires à la pose d’antennes par les
opérateurs sont intégralement financés par le Département, soit un investissement de près de 500 000 euros. Une fois les
infrastructures achevées, l’opérateur leader en Savoie
(Bouygues Télécom) aura trois mois pour installer
ses antennes. Les deux autres opérateurs pourront
s’installer dans l’année qui suit.
L’aventure numérique continue !
La part du territoire savoyard
couvert par le haut-débit
est passée de 44 % en 2002
à 94 % en 2006.
Elle dépassera les 99 % fin 2007.
À nouveaux enjeux, nouveaux défis… Le Conseil général
ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! Le haut-débit
accessible pour la quasi-totalité du territoire,le Département
se lance un nouveau challenge : le très haut débit.
Les nouveaux usages ont généré beaucoup de trafic
sur la « super-autoroute » Internet. Pour éviter la saturation des connexions actuelles, l’avenir est à la fibre optique. La technologie « Fiber To The Home » (fibre jusqu’au domicile) est expérimentée par les opérateurs.
En Savoie, le futur c’est déjà aujourd’hui : deux infrastructures optiques majeures financées par le Conseil général sont opérationnelles depuis 2005 dans le
Beaufortain et depuis 2006 en Haute-Maurienne.
LES TECHNOLOGIES DE L’INTERNET
> ADSL : elle utilise la ligne téléphonique de l’abonné qui reste disponible
aussi pour les appels téléphoniques. Elle suppose l’installation d’un appareillage
électronique dans le central téléphonique dont dépend l’abonné.
> WI-fi / Wi-Max : l’abonné est relié au réseau de l’opérateur par voie hertzienne,
d’où la nécessité d’installer un antenne chez l’usager.
> Courant Porteur en Ligne (CPL) : la transmission des informations se fait par
le réseau électrique classique.
12
Quoi de neuf en 12 ans?
- 1995 : un câble optique est posé entre Savoie Technolac et La Motte Servolex,(liaisons 100 Mbit/s)
- Août 1997: la fibre optique est utilisée pour
relier les sites de compétition des Championnats du monde d’aviron à Aiguebelette.
- Avril 1999 : le Département expérimente
avec France télécom la technologie SDSL sur
Savoie Technolac.
- Été 1999 : le Département et la Communauté
de Communes du Lac du Bourget obtiennent
de LDCOM la pose de fourreaux pour câbles
optiques dans la galerie creusée sous la chaîne de l’Épine. Cette infrastructure permet à
LDCOM de créer en 2000 un point d’accès
(POP) pour les opérateurs à Savoie Technolac.
- Septembre 2001: le Cartable électronique est
expérimenté à Ugine et Saint-Jean-de-Maurienne;France Télécom ouvre l’ADSL dans ces
deux communes ainsi qu’à Albertville.
- Décembre 2003 : le Département pose des
fourreaux pour fibres optiques entre le POP
de LDCOM à Savoie Technolac et Chambéry.
Ils permettent d’assurer début 2004 le
dégroupage de près de 50 000 abonnés au
téléphone de l’agglomération Aix-Chambéry.
- Novembre 2004: initiée par le Département,
les premières dessertes haut débit par WiFi
sont expérimentées par Numéo dans des
secteurs ruraux non desservis par l’ADSL.
- Novembre 2005: EDF RTE met en service un
câble optique sur son réseau haute tension
d’Albertville à Beaufort sur Doron pour le
compte du Département.
- Septembre 2006:un dispositif départemental d’accompagnement au déploiement des
dessertes WiFi est adopté pour résorber les
zones blanches ADSL.
- Novembre 2006:le Conseil général finance un
câble optique entre Modane et Lanslebourg
assurant la desserte de la Haute Maurienne.
SEPT PARTENAIRES
qui jouent le jeu
Qu’ils soient opérateur de téléphonie mobile, constructeur de réseau ou fournisseur
d’accès Internet,les professionnels mettent en œuvre,en lien avec le Conseil général et
avec parfois beaucoup d’ingéniosité, leurs technologies en faveur d’un maximum de
Savoyards. Savoie Magazine a choisi de leur ouvrir ses colonnes… pour qu’ils puissent
vous expliquer en direct ce qu’ils ont mis en place en Savoie et quels sont leurs projets.
France Télécom engagé pour l’aménagement numérique de la Savoie
La signature de la charte « département innovant »
le 2 février 2004 entre le Conseil général et
France Télécom a marqué l’accélération du
déploiement du haut-débit. En trois ans, le taux
de couverture du département est passé de 79 %
à 97,9 % et 100 % des répartiteurs sont équipés
en ADSL. Pour les 2,1 % de la population avec
une ligne trop éloignée ou un équipement
incompatible,France télécom propose des solutions
alternatives comme le pack surf WiFi.Pour répondre
à l’enjeu majeur du très haut débit pour les entreprises, France Télécom a équipé 6 zones d’activité
économique en Savoie. France télécom continue
de déployer ses infrastructures de fibres optiques
en remontant toujours plus haut dans les vallées,
comme en Maurienne et dans le Beaufortain, en
partenariat avec le Département et RTE/Arteria.
Numéo :
le haut-débit par les ondes radio
Numéo dessert depuis 3 ans les zones rurales
non éligibles à l’ADSL grâce à la technologie WIFI.
Premier fournisseur de services internet illimités
avec des technologies alternatives dédiées aux
campagnes, Numéo compte à ce jour plus
de 3 000 abonnés. L’ensemble des communes
savoyardes qui ont opté pour cette solution
novatrice sont aujourd’hui desservies. Soit
800 foyers sur plus de 50 communes et ce,
indépendamment du support téléphonique.
Quelle que soit la technologie utilisée, Numéo
a pour vocation première d’apporter une solution
fiable de raccordement Internet dual play (Internet
et téléphonie) 2 mégas, à ceux qui ne peuvent
pas en bénéficier via l’ADSL. D’ici 3 mois, sur
l’ensemble des communes couvertes,les nomades
seront connectables à internet. Offres disponibles
et communes desservies sont consultables sur :
www.numeo.fr
@RTERIA : les fibres optiques sur les
lignes électriques
Des fibres optiques aériennes posées sur les
lignes électriques permettent d’acheminer
le haut-débit à Lanslebourg et à Beaufort.
En effet,RTE,filiale d’EDF,est l’entreprise de service
public qui a pour mission l’exploitation,la maintenance et le développement du réseau électrique
à haute et très haute tension. Elle est garante du
bon fonctionnement et de la sûreté du système
électrique français. RTE utilise des fibres optiques
> Fibre optique : @RTERIA est spécialisé dans la pose de fibres optiques sur les lignes électriques. Cette technologie
s’appuie sur un signal lumineux qui atteint des vitesses
supérieures au Térabit par seconde sur plusieurs centaines
de kilomètres.
13
DOSSIER
déployées sur le réseau électrique haute tension.
@RTERIA, filiale de RTE, met à disposition du
Conseil général de la Savoie, les fibres optiques
excédentaires déployées par RTE. Ces fibres
optiques sont ensuite utilisées par les opérateurs
télécoms pour fournir l’Internet Haut Débit aux
Savoyards. RTE et @RTERIA sont heureux et fiers
de participer au défi du haut-débit en Savoie aux
côtés du Conseil général.
Le réseau mobile Orange en Savoie
à la pointe de la technologie
Au 31 décembre 2006, 95 % de la population est
couverte en EDGE. France Télécom. Orange de par
son déploiement permanent dans toute la Savoie,
a installé sur tous ses sites dédiés à la téléphonie
mobile la technologie EDGE, permettant à tout
un chacun d’accéder en situation de nomadisme
à un débit mobile de 200 Kbit. Le haut-débit
mobile via la technologie UMTS (Universal Mobile Technology Services) plus communément
dénommée 3G (troisième
génération) permet via un
débit de 384 Kbit d’accéder
aux services d’e-mail mobile,vidéostreaming,visiophonie, jeux interactifs et à des
usages inédits (SMS,bureau
mobile, peer to peer, flash
mob, etc.)… Des pratiques
accessibles à de nombreux
Savoyards puisque la couverture 3G couvre environ
60 % de la population et
progresse : Chambéry a été
la première concernée puis
les stations de ski et Aix les
Bains Où que vous vous
trouviez en Savoie, avec la
PC Card Business Everywhere 3G, connectez votre PC
portable, quand vous voulez. Surfez sur Internet,
consultez vos mails comme
si vous étiez chez vous.
Orange se félicite de ces résultats et confirme sa
forte mobilisation sur ce programme au profit du
territoire de la Savoie.
Bouygues Télécom en Savoie:une qualité de service sans cesse améliorée
Avec i-mode Haut-débit, les clients Bouygues
Télécom retrouvent en mobilité leur univers internet:
e-mails gratuits et illimités, messageries instantanées (notamment Windows Live Messenger)
et services du portail i-mode. Grâce aux performances de son réseau national Haut Débit Edge,
91 % des Savoyards ont accès à la téléphonie
mobile et à ses services enrichis.Le réseau Bouygues
Télécom compte aujourd’hui 138 antennes-relais.
L’entreprise participe au programme « zones
blanches » et travaille en étroite collaboration avec
les collectivités territoriales pour renforcer son
réseau. Elle privilégie les structures existantes
(châteaux d’eau, bâtiments…) afin de préserver
l’environnement.
TDF, acteur majeur
en couverture GSM
Si TDF est le leader européen de la diffusion
audiovisuelle, elle est également un prestataire
majeur dans le domaine des télécommunications.
Investie depuis longtemps dans le programme
de résorption des zones blanches en téléphonie
mobile, TDF, avec la collaboration du Conseil
Général, mettra à niveau quatre sites (Le Pontet,
La Thuile, La Léchère, Corbel) avant la fin du
premier semestre 2007.TDF (via sa filiale HDRR)
a également remporté 11 licences régionales pour
résorber la fracture numérique en installant
le WiMax (internet haut débit sans fil) sur ces
différents territoires.TDF, c’est aussi la couverture
de réseaux en milieux couverts permettant
de desservir en radio la plupart des ouvrages clos
(parkings, tunnels de Dullin et de l’Épine.).
SFR :rendre la Savoie plus « mobile »!
SFR souhaite rendre la Société plus mobile en
proposant à ses abonnés le meilleur réseau et
des offres diversifiées. Aujourd’hui, les clients veulent communiquer et échanger des données à
titre professionnel comme à titre personnel quel
que soit le lieu où ils se trouvent. SFR déploie
toute sa compétence au service de cette ambition. A cet égard, l’ARCEP* a déclaré pour la 3 ème
année consécutive le réseau SFR meilleur réseau
de téléphonie mobile de France. SFR s’implique
également très activement dans le programme
« zones blanches » qui contribuera à réduire la
fracture numérique. SFR est le premier opérateur
à avoir ouvert son réseau dit de 3 ème génération (3G) permettant des débits allant jusqu’à 3,6
Mbit/s. Télécharger de la musique, accéder à
internet et à la TV mobile sont désormais possibles dans les grandes villes et les stations de ski
savoyardes.
* Autorité de Régulation des Communications Electroniques et
des Postes
QUESTION DE DÉBITS
Le débit ou bande passante sert à mesurer la vitesse de transmission
des données. L’unité de mesure est le nombre de bits (données) par seconde.
1 Kilo bit = 1 000 bits par seconde, 1 Méga bit = 1 000 kilo bit par seconde,
1 Giga bit = 1 000 Méga bit par seconde. Le haut-débit se situe
entre 2 Méga bit / s et 10 Méga bit / s, au-delà on passe au très haut débit.
14
GENS D’ICI
HUBERT,
expert « es-Beaufortain »
Un territoire, associé à une personnalité
qui l’incarne en tout point. Ici, c’est
le Beaufortain. Et lui, c’est Hubert Favre,
« chauvin, retraité et grand-père »
comme il se plaît à se présenter avec
humour et beaucoup trop d’humilité.
Dans son « petit » laboratoire à ciel ouvert de
4177 âmes et 267 km2,Hubert expérimente depuis
un demi-siècle… Son domaine à lui, c’est l’animation locale, un mélange de convivialité et de développement local. C’est donc à l’expérience de
terrain et au contact avec ses concitoyens qu’il doit
son « savoir ». Parmi ses nombreux brevets :
le bulletin d’information locale, une mémoire
cantonale collective, le développement associatif,
« Savoie Vivante », le métier d’accompagnateur
de montagne ou le club des « Hurluberlus » fondé
avec son regretté et grand ami Philippe Revil… Il est
en quelque sorte un inventeur de lien social !
L’aventure d’une vie qui lui vaut ici et ailleurs une
fortune inestimable : d’innombrables amis, une
culture « encyclopédique » du Beaufortain et la
reconnaissance de ses habitants. Ici, tous l’appellent par son prénom.Question de convivialité plus
que de célébrité! Mais il ne revendique l’exclusive
paternité pour aucune de ses réalisations. Il la
partage. Avec sa famille d’abord, son épouse
et ses quatre enfants,auxquels il a transmis le virus
et pour lesquels il rêve d’une distinction collective!
Ensuite avec tous ceux qui ont fait partie des
projets dans lesquels il s’est investi. « Ensemble »,
c’est sans doute le maître mot qui a guidé son
parcours. Rien d’étonnant donc à ce que ce soit
aussi le titre de la revue cantonale qu’il a portée sur
les fonds baptismaux en 1962. « Nous avons
commencé par des journaux scolaires. Les familles
étaient très intéressées. Alors on s’est lancé. Le soir
après la classe, mon épouse Denise tapait les
textes et on faisait des veillées entre amis pour agrafer les pages dactylographiées… » se souvient
Hubert. Une méthode artisanale, mais de prestigieux abonnés comme Hubert Beuve-Méry, le
fondateur du journal « Le Monde » ou l’alpiniste
Roger Frison-Roche, tous deux lecteurs assidus.
« Pendant 40 ans, j’ai été payé pour être bénévole!
Je n’ai pas fait tout cela par pur dévouement, j’en ai
tiré beaucoup de plaisir… » confie-t-il.Ce qui constituait son métier et occupe désormais sa retraite est
en réalité indissociable de sa façon de vivre.
À 75 ans,il est d’ailleurs toujours de tous les projets
locaux. Expert « es-Beaufortain », il en est aussi
le meilleur conseiller en relations publiques.
15
TERRITOIRE
TERRITOIRE DE TARENTAISE - VANOISE ET MAURIENNE
Cars départementaux:
tarif spécial « jeunes » pour 15 destinations stations
Depuis le 10 février et jusqu’au mois de septembre 2008, le Conseil général expérimente un « Pass Jeunes Savoie » qui permet
aux moins de 26 ans de bénéficier de tarifs réduits dans les transports départementaux. Cette offre est proposée sur 15 lignes
de desserte des stations gérées par Transavoie,au départ des gares routières de Modane,Saint-Michel-de-Maurienne et Moûtiers.
Cinq euros pour un aller-retour dans la journée,
dix euros pour un abonnement mensuel et
trente-cinq euros pour un abonnement annuel !
Ce sont les tarifs des trois nouveaux titres de
transport dont peuvent bénéficier, sous
quelques conditions, les jeunes usagers des
transports départementaux en Maurienne et
en Tarentaise-Vanoise. Ils concernent les enfants
et les jeunes de 4 ans à moins de 26 ans, qui
sont soit titulaires de la carte de transport scolaire
éditée par le Conseil général, soit saisonniers
(avec un justificatif d’emploi en Savoie), soit
tout simplement domiciliés en Savoie. Il suffit
ensuite de présenter sa carte de transport scolaire
ou son « Pass Jeune Savoie » au conducteur ou au
guichet des gares routières concernées. Le coût
de cette expérimentation, à laquelle a souscrit
l’Assemblée du Pays Tarentaise-Vanoise pour son
secteur, est entièrement pris en charge par
le Département.Pour se détendre ou aller travailler,
c’est l’occasion de se rendre facilement et à
moindre coût en station…
OÙ PEUT-ON SE RENDRE
AVEC LE « PASS JEUNES SAVOIE »?
> à Valloire et Valmeinier depuis la gare
routière de Saint-Michel-de-Maurienne
> à Bonneval-sur-Arc, Aussois, La Norma,
et Val Fréjus depuis la gare routière
de Modane,
> à Courchevel, La Tania, Pralognan-laVanoise, Champagny-en-Vanoise,
Méribel, Les Ménuires/Val Thorens,
Brides-les-Bains et Valmorel depuis
la gare routière de Moûtiers.
Pour tout renseignement, n’hésitez pas
à contacter les centres de Transavoie :
- Modane et Saint-Michel-de-Maurienne,
au 04 79 05 01 32
- Moûtiers, au 04 79 24 21 58
LES 7 TERRITOIRES
À votre service près de chez vous!
Le Conseil général va éditer un petit livret qui recense, territoire par territoire, tous les interlocuteurs et les adresses qui
peuvent vous servir au quotidien. C’est un peu l’annuaire pratique des services du Conseil général dans votre bassin de vie !
Vous avez besoin de rencontrer une assistante
sociale, de constituer un dossier de demande
d’allocation pour votre parent âgé, de contacter
le centre d’exploitation des routes le plus proche de chez vous, d’obtenir un renseignement
auprès de l’organisateur local des transports
scolaires ou de vous informer sur les activités
organisées pour les jeunes ? Inutile de vous
16
plonger dans les pages jaunes, vous trouverez
bientôt toute l’information utile dans un document
du Conseil général. Douze pages qui vous
permettront de gagner du temps et d’identifier
directement et facilement l’interlocuteur qui
saura répondre à vos interrogations ! Avec une
entrée pour chaque thématique : infrastructures
routières, aménagement du territoire,
transports, vie sociale, éducation et jeunesse,
sports et loisirs, culture et patrimoine, environnement et cadre de vie.
Le livret sera bientôt disponible gratuitement dans
toutes les mairies,les 7 Territoires de Développement
Local et les 8 Territoires de Développement Social
du Conseil général.
Revue de chantiers
TERRITOIRE D’ALBERTVILLE-UGINE
La nouvelle école du centre-ville d’Albertville est achevée.
Les écoliers de la maternelle Pargoud ont découvert leurs nouveaux locaux
après les vacances d’hiver! 1 200 m2 de locaux flambant neufs sur deux niveaux
qui leur proposent 6 classes, deux salles de repos, une salle de motricité,
une salle polyvalente et une bibliothèque et dont une partie de l’électricité
est fournie par des panneaux solaires. Cette construction a été financée
à hauteur de près de 460 000 euros par le Conseil général.
La route des gorges de l’Arly est partiellement fermée pour
travaux. À compter du 15 avril, la route départementale 1212 sera interdite à la circulation entre les Ponts de Flon et des Mottets pour permettre des
travaux de sécurisation des falaises qui surplombent ce secteur.
L’accès direct à Crest Voland et Notre-Dame de-Bellecombe reste possible
par cet itinéraire. En revanche, pour les autres communes, les automobilistes
sont invités à emprunter la déviation d’Héry-sur-Ugine.La réouverture complète
est prévue pour le 30 juin avec, selon l’avancée du chantier, la remise en
service par anticipation d’une voie pour la montée.
TERRITOIRE DE CHAMBÉRY
Le Pont de Plamaz remis à neuf: c’est l’heure des dernières finitions pour les travaux d’élargissement du pont au-dessus de la
Doria (RD912) entre Saint-Alban-Leysse et Saint-Jean d’Arvey !
Après une interruption hivernale pour ne pas gêner l’accès aux stations des
Bauges, le chantier a repris mi-mars pour assurer l’étanchéité de l’ouvrage,
réaliser les trottoirs et l’enrobé, finir les garde-corps. Le Conseil général
a investi près de 1,3 million d’euros dans cette opération d’élargissement
qui profitera aux nombreux usagers quotidiens de cet itinéraire.
TERRITOIRE DE LA MAURIENNE
Mise au gabarit du tunnel d’Arcellaz sur la route d’accès aux
Sybelles (RD926) : et de quatre !
Après le « Petit Tunnel » en 2004,le « Grand Tunnel » en 2005,celui de Combe
Soudan en 2006,le programme d’amélioration de l’accès aux Sybelles s’attaque
cette année au dernier tunnel,
le tunnel d’Arcellaz.Le chantier
débutera le 2 mai prochain
et occasionnera la fermeture
de la RD926. La circulation
publique sera alors déviée sur
la RD80 et la RD110,via AlbiezMontrond.La réouverture de la
route est prévue pour l’hiver
prochain.Le coût des travaux
est estimé à près de 4 millions
d’euros.
TERRITOIRE DE L’AVANT-PAYS SAVOYARD
Opération « anticorrosion » pour le pont de Yenne/Nattages :
le pont suspendu interdépartemental qui enjambe le Rhône pour
relier Yenne à Nattages subit une lourde opération de remise à
neuf,cofinancée par les Conseils généraux de la Savoie et de l’Ain.
Si les câbles ont été
préservés,les poutres
de cet ouvrage d’art
métallique sont
attaquées par la corrosion. Au programme des travaux qui
ont débuté au mois
de mars dernier
et s’achèveront en
juillet prochain :
enlèvement de la
chaussée,étanchéité
de la dalle, réalisation d’une nouvelle
chaussée,décapage des parties métalliques, traitement anticorrosion,et peinture.Pour protéger les eaux du Rhône de toute pollution,le pont sera calfeutré
pour récupérer toutes les particules décapées.Pendant les deux premiers mois
du chantier (mars et avril), l’ouvrage est complètement fermé à la circulation,
y compris piétonne,en raison de la nécessaire démolition des trottoirs et de la
chaussée. Des itinéraires de déviation sont en place.
17
DÉCOUVERTE
Blandine Delamarre et Louise Cor dans Clair Obscur, d’Israël Horovitz - Compagnie Sycomore
LEVER DE RIDEAU SUR
LE THÉÂTRE AMATEUR
Ils ont choisi de faire du théâtre, comme certains pratiquent une activité sportive,
apprennent à jouer d’un instrument de musique ou expriment leur talent dans les
loisirs créatifs. Pour le plaisir, gratuitement. Ce sont les comédiens des compagnies
de théâtre amateur.Un réseau particulièrement dynamique dans notre département
qui se retrouve chaque année pour les « Rencontres du Théâtre amateur ».
« Le théâtre amateur ne s’oppose pas au théâtre
professionnel sur le registre de la qualité des
productions… La différence est parfois invisible
à l’œil nu ! Les comédiens amateurs sont simplement ceux qui pratiquent le théâtre sans en faire
leur métier, mais avec la même exigence que les
pros », précise d’emblée Pascale Sergent, respon-
18
sable des compagnies amateurs au sein de
Théâtre en Savoie, une association d’ailleurs
créée à l’initiative d’un groupe de comédiens
amateurs en 1980 avec le soutien du Conseil
général. Aujourd’hui, 42 compagnies amateurs
du département, réunissant 420 comédiens
adhèrent à l’association,soit 60 % de ses membres.
« Le théâtre amateur est divers, comme les registres dans lesquels il s’exprime. Du répertoire classique aux marionnettes en passant par les
clowns ou le théâtre de boulevard, il n’y a pas forcément beaucoup de points communs d’une
compagnie à l’autre.Une des missions de Théâtre en
Savoie consiste à leur faciliter la tâche en les
aidant dans leurs démarches, en leur apportant
un soutien logistique ou en les accompagnant
dans leurs parcours artistiques », explique
Pascale Sergent. Un coup de pouce essentiel
pour les compagnies qui permet souvent de
faire aboutir leur projet et donc de partager
leurs émotions avec un public.
TÉMOIGNAGES
»
Qui sont ces "bénévoles" du théâtre ? Quelles sont leurs motivations ? Trois comédiens
amateurs témoignent pour Savoie Magazine.
HÉLÈNE LE LOUVIER
La Compagnie du Strapontin
Étudier dans un établissement pour jeunes filles
offre parfois des opportunités inattendues…
Comme interpréter Harpagon dans « l’Avare »
de Molière pour le spectacle de fin d’année! Un
premier rôle qui porte le souvenir d’une révélation
pour Hélène:celle de la rencontre avec le public.
Malgré cela,pendant plusieurs décennies,sa vocation théâtrale reste enfouie… ou presque.Car
devant ses écoliers,l’institutrice de maternelle exerce son métier un peu
comme on donnerait un spectacle.« J’utilisais beaucoup la voix,la gestuelle et
finalement une certaine forme de mise en scène.Avec l’envie de partager l’émotion et transmettre le plaisir des mots et de la langue française »,explique
Hélène.En guise de retrouvailles avec le public,elle choisit d’abord la danse
de la Belle Époque avant de céder à l’appel du théâtre.Après un an à l’atelier
adulte de la MJC de Chambéry,elle rejoint la compagnie du Strapontin,dont
elle est aujourd’hui la Présidente.« Nous sommes une trentaine de tous horizons et de tous âges.Une troupe comme au temps de Molière où l’on s’entraide,où l’on s’amuse et où l’on travaille beaucoup! ».Jean-Pierre Casazza tient
les rênes de la mise en scène,guidé par la volonté de donner sa chance à chacun et une grande exigence dans le choix des œuvres et leur interprétation.
Cette année,ce sera « Lysistrata » d’Aristophane et « Kroum l’ectoplasme »
d’Hanoch Levin.Rendez-vous au mois de juin prochain,au cloître du Musée
Savoisien! Pour tout renseignement:[email protected]
DANIEL JOVÉ
La Compagnie du Sycomore
On ne transige pas avec l’artistique! C’est la ligne
de conduite de la compagnie,et particulièrement de
son directeur artistique,Daniel Jové.Un fervent militant du théâtre,impliqué et reconnu pour la direction d’acteurs,la mise en scène ou la création lumière. Il fait avec ses comédiens un véritable travail
d’introspection,long et souvent éprouvant.Une mise en danger incontournable.« Chacun porte enfoui en lui toutes les émotions.Un comédien doit aller
les chercher au plus profond de soi et les offrir à son personnage. » De 14 à 70
ans,les acteurs du théâtre du Sycomore jouent le jeu,avec une générosité
pour laquelle Daniel éprouve une grande émotion.C’est un pari relancé à
chaque nouvelle aventure théâtrale:on repart de zéro,rien n’est acquis
même si l’on a tenu le rôle-titre un an auparavant! Daniel fonctionne par
intuition,avec pour registre de prédilection,le théâtre contemporain:« Je me
sens bien avec ces auteurs,la langue m’inspire,elle n’est pas en décalage avec
ma sensibilité artistique ».Trois pièces sont à découvrir cette année,dès le
mois d’avril:« Lebensraum » d’Israël Horovitz,« Un riche, trois pauvres » et
« Le Roi Victor » de Louis Calaferte.
Les dates et lieux de représentation sont sur www.theatredusycomore.com
CAMILLE FAZZARI
Compagnie Galas Théâtre
Il n’y a pas d’âge pour faire du théâtre ! Camille
n’a que sept ans et demi et elle est déjà très
investie dans un projet théâtral… Très enthousiaste aussi. « Je voulais vraiment faire du théâtre
parce que j’aime bien me déguiser et faire
des personnages comme des princesses par
exemple ».Tous les lundis soirs, elle répète avec
10 autres enfants « Le vilain petit canard ». Elle
y interprète le cygne et le canard de la basse-cour. « Je n’ai pas beaucoup
de texte mais il est rigolo et je le connais déjà par cœur ! Je suis souvent sur
scène aussi. Le plus dur, ce n’est pas d’apprendre le texte parce que j’ai une
bonne mémoire,c’est plutôt de faire les gestes et bien jouer les personnages ».
Pour les mettre à l’aise, Marithé, son professeur, leur a d’abord fait faire
des jeux et des mimes et chaque séance commence par un échauffement des hanches, du cou, des bras… Deux représentations sont programmées pour le mois de juin prochain, une devant des écoliers et l’autre devant tous ceux qui voudront venir les applaudir ! « Je n’ai pas le
trac », confie Camille. Avec deux spectacles de danse déjà derrière elle,
c’est un peu une habituée de la scène ! Renseignements : 04 79 28 94 03.
Sur vos agendas…
> Les 8es rencontres de théâtre amateur des Pays
de Savoie, du 11 au 13 avril 2007, au Châtelard et
à Aillon-le-Jeune : 8 compagnies (4 de Savoie et
4 de Haute-Savoie) présenteront leur spectacle.
> Les 3es rencontres théâtrales du lycée de la Cardinière, du 23 au 27 avril 2007, dans l’établissement à Chambéry.
La compagnie les Declo-Nez de Chambéry
Mathilde et Julia Bessin, Sandra de Barroca et Vincent Fabbri
dans “Mégaphonie” de Louis Calaferte
Plus d’infos en ligne : www.theatre.savoie.free.fr
19
TEMPS LIBRE
A NE PAS
MANQUER
TEMPO FORTE
PRENEZ LA CLÉ DES CHAMPS
EN SAVOIE ET EN ISÈRE
10 ANS DÉJÀ !
Quatre-vingt-dix fermes –
dont 37 en Savoie – ouvriront
leurs portes pour un week-end
d’accueil du public. Une sortie
à faire en famille et une occasion de découvrir, dans une
ambiance conviviale,
les savoir-faire des exploitants
agricoles de notre département.
La manifestation fête cette
année son dixième anniversaire.
Un rendez-vous maintenant
bien ancré dans le calendrier
du printemps ! Pour les agriculteurs, producteurs fermiers,
c’est une des rares, parfois
même la seule opportunité
de présenter leur ferme,
leur manière de produire
et bien sûr leurs produits.
Et la variété des exploitations
permet aux visiteurs de
découvrir une diversité des
productions agricoles bien
souvent insoupçonnée ! C’est
l’occasion aussi de découvrir
un métier, celui de producteur
fermier qui allie production,
transformation et vente.
Un gage de traçabilité et
de connaissance parfaite
de ses produits… Pour ces deux
journées exceptionnelles,
les exploitants seront disponibles pour expliquer grandeur
nature leur métier.
20
En Savoie 7 circuits, organisés
par secteur géographique,
sont proposés aux visiteurs
(Cluse de Chambéry -Piemont
du Granier, Avant Pays Chautagne,Bauges,Balcon des Bauges,
Cœur de Savoie,Val d’Arly
Beaufortain, Maurienne).
Mais il n’est pas interdit
de passer d’un département
à l’autre !
Un catalogue des itinéraires et
des exploitations participantes
est disponible sur simple
demande à la Chambre
d‘Agriculture, 40 rue du
Terraillet - 73190 ST BALDOPH
Tel : 04 79 26 44 17, dans
certains offices de tourisme
et Mairies. Ce document peut
aussi être téléchargé à l’adresse
suivante : www.synagri.com
(Rubrique actualités).
Samedi 5 mai 2007, à partir
de 14 h et dimanche 6 mai
2007 toute la journée.
Renseignements:0479264417
[email protected]
MARIUS
SPECTACLES
POTICHE
Une comédie de Barillet et Grédy
jouée par la compagnie du « Théâtre
pour Rire » de Cognin et dont l’intégralité de la recette sera versée à la
Cantine Savoyarde. Une histoire
dans l’air du temps qui met en
scène, avec de nombreux rebondissements, un industriel, son épouse,
des ouvriers, des grévistes…
Chambéry,Théâtre Charles Dullin,
les 19 et 20 avril à 20 h 30, le 21 avril
à 20 h 00
Renseignements : 04 79 85 64 60 –
[email protected]
UN TONDU, UN CHEVELU
Après leur résidence chambérienne,
le trio fait étape à Ruffieux pour
une soirée de concert. Des textes
bien en phase avec les réalités de
notre époque et nos émotions.
Ruffieux, la Boîtes aux arts,
le 28 avril à 20h30
Renseignements : 04 79 54 62 14
Ce célèbre classique du théâtre
français écrit par Marcel Pagnol
est admirablement joué par
7 comédiens venus des Bouches du
Rhône. Une interprétation superbe,
« avé l’assent », le vrai, pour retrouver
l’âme et l’esprit de la Provence,
retrouver le charme et la couleur
du Marseille des années 30.
Saint-Jean-de-Maurienne,Théâtre
Gérard Philippe le 20 avril 2007
Renseignements : 04 79 59 87 00 –
[email protected]
PIRATALOUEST
Quand venu de la lune avec sa fusée,
il s’écrase sur une île presque déserte,
l’épouvantail Mankunecase ne sait
pas encore qu’il va se retrouver
malgré lui projeté dans une série
d’aventures qui sont devenues
la plus fabuleuse et la plus terrifiante
des épopées de femmes pirates qui
firent trembler les océans. Un spectacle de la Compagnie Théatrett
à voir dès 7 ans d’après le récit trouvé
dans les archives de la taverne
du Pendu, par le professeur
Kiabulatass !
Chambéry, Le Totem, le 25 avril à 15 h
et 20 h 30, les 26, 27 et 28 avril 2007
à 20 h 30
Renseignements : 04 79 85 05 84 –
[email protected]
www.mjc-chambery.Com
Mambo, rumba, cha-cha-cha, salsa:
rendez-vous avec une musique
métissée, moderne, aux frontières
de la tradition cubaine et du jazz
pour une soirée latino pleine
de soleil, de couleurs, de chaleurs
et de fête!
Le Bourget-du-Lac, Espace La Traverse, le 27 avril 2007 à 20 h 30
Renseignements : 04 79 25 01 99 –
[email protected]
www.bourgetdulac.com
LES MUSICALES
DE CHINDRIEUX
Les membres de la société « Les
Échos du Viviers » viendront sonner
la trompe en l’église de Chindrieux.
Plusieurs fois Champions régionaux, ils fêtent leur quatre-vingtième anniversaire. Quant à la trompe
et ses tayauts caractéristiques,
qu’elle accompagne les grandes
chevauchées, sonne la retraite dans
les échos lointains ou chante le soir
au fond d’une église, elle apporte à
l’âme, dans ses larges et vibrantes
harmonies, ces indicibles émotions
qui laissent, aux heures de profonde et intime rêverie, d’inoubliables
souvenirs.
Chindrieux, le 27 avril à 20 h 30
Renseignements : 04 79 54 20 36
ENTRE ÉCLIPSE ET CLAIR
DE LUNE
Le groupe Moonrise, issu de l’École
des musiques actuelles d’Aix-les-Bains,
propose un spectacle pop-rock
où tout commence par un lever
de lune. Restez en orbite, jetez
un œil sur le monde, éclipsez-vous à
l’unisson et entrez dans leur univers…
Aix-les-Bains, théâtre du Casino
Grand Cercle, le 5 mai à 20 h 30
Renseignements : 04 79 88 09 99 –
[email protected]
de l’Association pour la Promotion
du Jazz et des musiques actuelles en
Savoie (APEJS), la Fanfare et Cetera,
mettez ensemble, brasser le tout
pendant une année et vous obtenez
le spectacle Strophes d’Ados, qui
mêle reprise du répertoire et composition sur le thème de l’Afrique!
Le Bourget-du-Lac, Espace La Traverse, les 23 et 24 mai 2007 à 20 h 30
Renseignements : 04 79 71 76 40 –
[email protected]
www.apejs.org
JEANNE CHERHAL
ATTENTION GROUPES
Avec fantaisie et imagination,
cette jeune chanteuse pétillante et
malicieuse séduit avec ses chansons
virevoltantes, balançant mots et
notes sans demi-mesure qui égratignent avec drôlerie et insolence les
us et coutumes d’aujourd’hui. Car elle
n’a pas la langue dans sa poche!
Espace Malraux, le 10 mai à 20 h 30
Renseignements : 04 79 85 55 43 –
[email protected]
www.espacemalraux-chambery.fr
Le rendez-vous spectacle des ateliers
de musiques actuelles des écoles
de musique et des groupes
savoyards pour une soirée faite
de diversité. Ambiance assurée !
Chambéry, Cité des Arts, La Soute,
le 26 mai 2007 à 20 h
Renseignements : 04 79 71 76 40 –
[email protected]
www.apejs.org
1ER RASSEMBLEMENT
DES ORCHESTRES JUNIORS
DE SAVOIE
Près de 450 enfants musiciens sont
attendus de tout le département
pour une journée événement ! Ils se
produiront lors d’un concert exceptionnel avec en clôture une création.
Cette production finale fait suite
aux croisements des orchestres
d’écoles au niveau de chaque territoire.
Chambéry, Parc des Expositions
de Bissy, le 13 mai 2007 à 16 h
Renseignements : 04 79 62 51 05 –
www.fed-musique-savoie.com
STROPHES D’ADOS
Prenez un orchestre de 2e cycle
du Conservatoire d’une cinquantaine
de musiciens, 2 chorales de collégiens
de Savoie, une section rythmique
En venant acheter des livres d’occasion, vous participerez à la lutte
contre les violations des droits
de l’homme, un combat que
poursuit sans relâche l’association
Amnesty International.
Chambéry, Chapelle Vaugelas,
du 18 au 22 avril 2007
Renseignements : 04 79 25 71 27
LA FÊTE DE LA TULIPE
Saviez-vous qu’il existe à Aime différents types de tulipes sauvages dont
un «Tulipa aximensis » endémique à
la ville? C’est l’occasion de le découvrir
lors de 2 journées d’animation… Une
fête qui met à l’honneur les
5 sens.Au programme:défilé
de charettes,cinéma avec Fanfan
la Tulipe,concerts,marché « nature »,
ateliers,expositions…
Aime, les 28 et 29 avril 2007
Renseignements : 04 79 55 67 00 –
[email protected]
www.aimesavoie.com
Jeanne Cherhal
d’une importante activité métallurgique et d’une distillerie pour la
fabrication de leur fameux élixir.
Chambéry, Maison des Parcs et de
la Montagne, jusqu’au 29 avril 2007
Renseignements : 04 79 60 04 46
www.ccsti-chambery.org.
EXPOSITIONS
LE MUSÉE DU FÉLICIEN
ANIMATIONS
À l’occasion de la 3e Nuit des
Musées, le musée d’Argentine vous
propose une ouverture en nocturne
avec visite gratuite et un concert du
Rallye Cor de Montmélian. Le tout
dans une ambiance chaleureuse
et festive !
Argentine, le 19 mai 2007, de 19 h 30
à 1 h du matin.
Renseignements : 04 79 44 33 67 –
www.museedufelicien.com
FOIRE DE LA BIOLLE
LA FOLIE DES ŒUFS
Les rues du village prennent leurs
airs de fête et accueillent les étals
de produits régionaux, de plantes,
d’animaux de basse-cour ainsi que
de nombreuses animations de rues
et des stands.
La Biolle, le 1er mai 2007
Renseignements : 04 79 54 75 01
PLACEMENT LIBRE !
Une soirée événementielle à ne pas
manquer, pour célébrer les 15 ans
du Dôme ! Les danseurs amateurs
guidés par Sylvie Guillermin, artiste
en résidence au Dôme Théâtre,
offriront aux regards curieux un
spectacle déambulatoire sur le
thème du corps dans la ville…
L’occasion pour chacun d’explorer
« l’espace public » ! Départ de
plusieurs places d’Albertville
et arrivée Place de l’Europe.
Albertville, le 15 mai à 20 h 30
Renseignements : 04 79 10 44 80 –
www.dometheatre.com
LA BOUQUINERIE D’AMNESTY INTERNATIONAL
LE PRINTEMPS DE LA RAVOIRE
SALON HABITAT ET JARDIN
Pour le 20 anniversaire de la manifestation, tous les métiers de l’habitat se sont donné rendez-vous. De
quoi répondre à toutes les attentes,
du rideau au système de chauffage
ou de climatisation.
Chambéry, Parc des Expositions,
du 13 au 16 avril 2007
Renseignements : 04 79 62 22 80 –
[email protected]
www.savoiexpo.com
e
Pour sa 17e édition, vous pourrez
découvrir quelque 150 artistes,
peintres, artisans d’art, sculpteurs…
qui croisent leurs talents. Concours,
ateliers créatifs, expositions,
animations, groupes musicaux sont
au rendez-vous de 2 jours de fête !
La Ravoire, les 19 et 20 mai 2007
Renseignements : 04 79 71 07 45 –
[email protected]
www.laravoire.com
« FOURVOIRIE… DE JADIS
À AUJOURD’HUI »
Fruit de longues années de recherches effectuées par Martine Galiano
et d’un partenariat entre l’association
La Vertevelle et le Parc naturel
régional de Chartreuse, l’exposition
itinérante « Fourvoirie… De jadis
à aujourd’hui » permet de découvrir
l’histoire de ce lieu unique, profondément marqué par la présence de
l’ordre des chartreux à l’origine
L’écomusée de la Combe de Savoie,
village musée de la vie, des métiers,
des objets et des traditions d’autrefois vous présente une nouvelle
manifestation… Des centaines
d’œufs sont attendues:en chocolat,
en bois, en pierre, en céramique,
en verre, en métal, des œufs humoristiques, des œufs de poule,
de caille, de canes, d’oies… Tous
décorés, peints ou sculptés ! Un
grand concours est également
organisé avec les pâtissiers chocolatiers de Savoie pour élire le plus bel
œuf en chocolat !
Grésy-sur-Isère, Écomusée de la
Combe de Savoie, jusqu’au 30 avril
2007, ateliers peintures pour petits
et grands les 11 et 21 avril 2007.
Renseignements : 04 79 37 94 36 –
[email protected] http://perso.orange.fr/lescoteauxdusalin
21
LES EXPOS DU VAL GUIERS
> Technique mixte:Claire MartinCocher présente ses peintures figuratives,vibrantes d’émotions et de vie.
Du 25 avril au 6 mai 2007
> Acrylique sur « isorel » de Daniel
Marty et Raku de Guy Artéro:peintures sur un matériau en voie de disparition pour le premier et poterie avec
une technique de cuisson qui laisse
place aux hasards de la création pour
le second.Du 9 au 20 mai 2007.
Saint-Genix-sur-Guiers,
Office de tourisme Renseignements : 04 76 31 63 16 –
[email protected]
www.valguiers.com
FESTIVALS
LIVRES
RÉOUVERTURE DE LA
CONCIERGERIE
Une fin de « lifting » placée sous le
signe du spectacle ! La comédienne
Jackie Mezin vous propose « ce soir
on inaugure ! » et la Conciergerie
enchaîne sur une exposition collective : œuvre vidéo, photos, installations, collages. Il y en aura pour tous
les goûts.
La Motte-Servolex, la Conciergerie,
du 18 avril au 15 juin 2007.
Spectacle d’ouverture le 18 avril
à 18 h 30 - Exposition ouverte
les mercredis, vendredi et samedi,
de 15 h à 18 h.
Renseignements : 04 79 65 17 78 –
[email protected]
LES FILS D’ARIANE
Un regard plongeant sur la Terre,pour
découvrir notre planète,savoir la représenter et comprendre les apports et les
enjeux de l’observation spatiale!
Chambéry, Galerie Eurêka,
jusqu’au 1er septembre 2007
Renseignements : 04 79 60 04 25 –
[email protected]
www.ccsti-chambery.org
Festival Traverse
LES SOMMETS DU RIRE
Pour clore la saison d’hiver, des
humoristes reconnus et de jeunes
talents prometteurs se donnent
rendez-vous dans le Beaufortain.
Un « drôle » de festival qui accueille
cette année en tête d’affiche
Guy Montagné et son nouveau
spectacle « cours d’histoire ».
Arêches-Beaufort,
du 11 au 14 avril 2007
Renseignements : 04 79 38 15 33 –
[email protected]
www.areches-beaufort.com
CHAMPIONNATS RHÔNE
ALPES BMX
Discipline olympique pour les prochains Jeux de Pékin (2008), le BMX
est un sport de sensations !
Vous pourrez le découvrir en allant
encourager les meilleurs régionaux
de la discipline sur la piste homologuée FFC du Bicross Club de
Montmélian, retenu cette année
pour organiser les championnats
Rhône-Alpes. Spectacle assuré !
Montmélian, le 6 mai 2007
Renseignements : www.bmxmontmelian.org
FESTIVAL TRAVERSE
Le thème de cette 15e édition est
celui des nouvelles musiques
traditionnelles. Le festival s’ouvre
pour l’occasion sur les cultures du
monde (salsa, musique irlandaise,
jazz, etc.) et vous invite à voyager
vers des univers musicaux chaleureux
et colorés ! Six rendez-vous sont
programmés.
Chambéry, Montmélian et Bassens,
du 18 au 26 avril 2007
Retrouvez tout le programme,
les lieux et horaires des spectacles
sur www.zicphilo.com
FESTIVAL D-VIATION
L’association ADN-Artiste-Compagnie,
collectif de jeunes musiciens,organise
la troisième édition du festival.Deux
jours,deux scènes par jour! La première scène accueille trois des plus
importantes têtes d’affiche nationales
(La Ruda,Pleymo,Uncommonmenfrommars),la seconde des groupes
issus de sélections départementales
et tremplins.
Albertville, les 20 et 21 avril 2007
Renseignements : 04 79 32 36 53 –
[email protected]
www.artiste-compagnie.com
22
d’Athènes (2004) et aux championnats du monde de Montréal (2005).
Près de 600 nageurs de niveaux
national et international sont
attendus issus de clubs régionaux,
ainsi que des représentations
étrangères.
Chambéry, Piscine de Buisson-Rond,
les 21 et 22 avril 2007
Renseignements : 04 79 85 92 10 –
www.socnatation.com
SPORTS
LA CUBÉROTE
Une course de télémark pittoresque
qui constitue la grande finale de la
tournée des 4 fromages ! Les participants sont habillés en costume
d’antan, et rivalisent sur les parcours
organisés dans la station…
Les Saisies, le 21 avril 2007
Renseignements : 04 79 38 94 80 –
[email protected]
www.clubdessports-lessaisies.com
MEETING DE NATATION
Le S.O.Chambéry Natation organise
son 3e meeting,placé cette année
sous le prestigieux parrainage
d’Hugues Duboscq,médaillé au 100 m
brasse aux Jeux olympiques
RÉGATE INTERNATIONALE
DE SAVOIE
Sur les eaux turquoise du lac
d’Aiguebelette,plus de 2500 rameurs
se donnent rendez-vous pour deux
journées de compétition. Ce rendezvous annuel organisé par le Comité
de Savoie rassemble des sportifs
de toutes catégories.
Novalaise, Base départementale
d’aviron, les 12 et 13 mai 2007
Renseignements : 04 79 26 55 50 –
[email protected]
FESTIVAL DU PREMIER
ROMAN
Vingt ans de premiers romans pour
un festival qui « porte bonheur »
assure Massimo Carlotto, repéré à
Chambéry en 1996 et qui poursuit
depuis une carrière internationale.
Pour cet anniversaire, il est de
retour comme Philippe Besson,
Yves Bichet, Michel Besnier, Sophie
Chérer, René Frégni, Jean-Pierre
Gattégno et Martin Winckler.
Un rendez-vous qui met à l’honneur
une littérature actuelle et bien
vivante. Seize lauréats sont
accueillis autour de la romancière
Camille Laurens, marraine du
Festival. Les auteurs inscrits au
palmarès sont élus par près de
1 500 lecteurs en Rhône-Alpes.
Chambéry, Centre de congrès
« le Manège », du 2 au 5 mai 2007
Renseignements : 04 79 60 04 48
www.festivalpremierroman.asso.fr
LES BAUGES, CHEMINS DE VIE
À l’invitation des photos de Gilles
Lansard et des textes de Jean-Michel
Asselin, ce livre vous propose
d’emprunter tous les chemins
de traverse qui sillonnent les paysages, l’histoire et la vie quotidienne
du Parc naturel régional du Massif
des Bauges.
Éditions Glénat, collection
« Beaux livres de montagne »,
144 pages, 45 euros
PLACE PUBLIQUE
« CHÂTEAU DES DUCS
DE SAVOIE »
Une histoire qui court sur les cinq
siècles de présence de la Maison
de Savoie à Chambéry (1295-1860).
L’auteur, François Isler, écrivain
et photographe, conduit cette visite
historique et humaine.
Une rétrospective de 240 pages,
très illustrée qui est le fruit de
longues recherches dans les
anciennes archives du château,
siège administratif du Duché
de Savoie, avec quelques révélations inédites.
Éditions Cléopas, 240 pages,
39 euros. Pour venir en aide aux
enfants et adultes lésés cérébraux,
1 euro est reversé à l’association
Aurélien sur chaque livre vendu.
LE GROUPE UNION POUR LA SAVOIE
LE GROUPE DES ÉLUS DE GAUCHE
480 millions d’euros: un budget au
service de la solidarité et du développement durable des territoires.
Un plan pour valoriser la forêt
L’Assemblée départementale s’est réunie en
session plénière les 5 et 6 février pour examiner
et voter son Budget primitif pour 2007. Elle a par
ailleurs fixé les taux d'imposition départementaux qui, contrairement à d'autres collectivités
n'augmentent pas cette année.
La fiscalité des ménages demeure ainsi l’une des
plus basses de France, la plus basse même pour
la part départementale dans la taxe d’habitation.
QUE FAIRE DANS LE PARC
NATUREL RÉGIONAL
DU MASSIF DES BAUGES ?
Plus de 120 idées d’activités dont
57 coups de cœur, 3 itinéraires,
un carnet d’informations pratiques.
Des loisirs pour tous les publics et
tous les budgets. Saveurs, détente,
culture, sports, nature… Une foule
d’expériences inédites et passionnantes qu’a testées l’auteur, Marc
Forestier…
Édition Dakota.128 pages.12,80 euros.
Par ailleurs, la structure du budget traduit clairement la volonté de l’exécutif d’améliorer les
services à la population dans les domaines du
social (143 millions d’euros en faveur du maintien
à domicile des personnes âgées, de l’accompagnement des familles et des personnes handicapées…), de l’éducation et de la culture
(62 millions) ; mais aussi de privilégier l’investissement 87 millions pour les infrastructures,
29 pour l’action économique et touristique…
tout en maîtrisant l’endettement.
Le Conseil général, qui s’est vu transférer la quasiintégralité des réseaux routiers par l’acte II
de la Décentralisation, a parallèlement décidé
d’engager un Plan en faveur des Déplacements
dans la Grande Agglomération Aix-les-Bains
/Chambéry/ Montmélian. Au travers de cette
initiative, il souhaite mobiliser tous les acteurs
publics du transport autour d’orientations
majeures dont le développement d’un axe Nord
Sud de transports en commun, la poursuite des
réflexions sur le contournement de l’agglomération de Chambéry et une solution ferroviaire pour
le trafic de marchandises.
L’objectif ultime est de préserver la qualité de vie
des Savoyards.
Encore un défi majeur relevé par le Conseil général!
Le développement des usages du bois, dans
la construction, l’emballage, le chauffage, revêt
un intérêt fort en Savoie. En tant que matériau
recyclable,en tant qu’énergie renouvelable,le bois
présente des qualités indéniables pour l’environnement : baisse de la consommation d’énergies
fossiles, réduction des gaz à effet de serre…
Il constitue aussi une ressource importante,
un gisement d’activité et d’emploi.La forêt couvre en
effet le tiers de la superficie de la Savoie et continue
de s’étendre si bien que, chaque année, la ressource
en bois augmente de plus d’un million de m3 !
Mais elle n’est que faiblement exploitée : si la
construction en bois bat chez nous des records
(22 % des logements individuels),la forêt savoyarde
ne fournit que marginalement les constructeurs.
De même, la production de « bois-énergie » (plaquettes forestières) est très insuffisante pour alimenter le développement des chaufferies
au bois, alors qu’on pourrait valoriser ainsi une
partie de qualité médiocre de notre forêt, et les
« sous-produits de coupe » (branches). En conséquence, nous importons beaucoup de bois !
Il devenait essentiel de se mobiliser sur cet enjeu.
Notre groupe avait demandé que le Conseil
général s’engage dans l’organisation d’une filière
de production. C’est aujourd’hui en bonne voie,
avec un « plan forêt – filière bois » adopté au
budget 2007, doté d’un premier million d’euros.
En votant ce plan le 5 février, nous avons aussi
protesté contre la faiblesse des ressources de
l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise
de l’Énergie.L’ADEME,dont la vocation est de soutenir
les investissements dans les énergies renouvelables,
a même,depuis l’été dernier,restreint ses subventions
aux communes pour l’installation de chaufferies
collectives au bois… Dans le contexte de nécessaire
mobilisation contre le réchauffement climatique,
nous avons fait voter par le Conseil général un texte
demandant au gouvernement de donner plus
de moyens à cette agence pour qu’elle puisse
répondre aux besoins… à suivre.
Contacter vos élus
En plus de leur boîte aux lettres postale au Conseil général, nous vous rappelons que les 37 conseillers
généraux savoyards disposent d’une adresse électronique.Pour leur poser une question,leur envoyer un
message ou leur faire part de vos attentes, vous pouvez donc leur adresser directement et rapidement
vos messages par Internet.
Leur courriel est personnalisé sur le modèle suivant:pré[email protected]
23