24h dans la peau d`une typical Gerard Darel Woman

Commentaires

Transcription

24h dans la peau d`une typical Gerard Darel Woman
24h dans la peau d'une typical Gerard Darel Woman
8h00 : Le réveil sonne
8h10 : Le rappel sonne
8h30 : Je sursaute. Je regarde l'heure, comme 360 jours par an je suis en retard.
Sortie de ma douche, j'enfile une chemise blanche et un jeans aux bords retroussés.
Pas le temps de lacer mes All Star. Pas grave !
J'attrape mon sac, j'y cale une barre de muesli aux fruits rouges, mes clés et je suis partie.
9h00 : Mon sac installé sur le siège passager, direction le boulot.
9h05 : Premier feu. Je dégaine le mascara, j'en pose délicatement sur mes cils. Pas trop, juste un peu.
Le feu est toujours rouge, je peins mes lèvres en rouge carmin.
9h08 : J'ouvre la fenêtre, les cheveux au vent. Ca sent l'été !
9h15 : Arrivée au bureau. Je m'installe.
Mon sac toujours à ma droite, je sors l'agenda et le smartphone.
11h00 : Pause café. Je bois un coca light où flotte une rondelle de citron, le journal sur mes genous,
j'écris un texto à mon chéri.
11h15 : Retour devant l'ordi. La chaleur traverse les vitres.
12h30 : Déjeuner entre collègues. Pour moi ce sera une salade printanière au chèvre frais,
pousses d'épinards et fraises : sain mais gourmand !
Une collègue fait une blague. J'éclate de rire.
13h30 : Réunion. Je sors les projets de mon sac. On discute, on décide. Je fais des choix.
17h00 : Une envie de chocolat.
18h00 : La journée se termine, les collègues me saluent.
Je termine d'écrire un mail et check les prix des vols pour Barcelone.
18h35 : C'est l'heure de l'apéro. Pas le temps de passer par la maison.
Pas grave, j'ai un blazer pour si il fait froid et troc mes chaussures contre
des sandales à plateforme tricolore. Prévoyante je suis !
18h45 : Mon sac porté à l'épaule, chignon faussement négligé je marche jusqu'au resto (sportive à mes jours).
J'en profite pour regarder les vitrines. J'adore la mode.
19h00 : En terrasse, déjà toutes installées, j'embrasse les copines.
Je sors les lunettes de soleil, on profite des derniers rayons.
On se raconte nos journées, nos derniers achats, livres,…
Gros fou rire. On ne sait même pas pourquoi !
-blablabla. autour d'un rosé-
20h00 : On commande : Sushi pour tout le monde.
20h15 : On savoure religieusement.
21h00 : Le gâteau arrive illuminé de 30 bougies. Ca se fête !
On chante, on rit, elle souffle, on l'applaudit.
22h00 : On offre le cadeau commun et comme à chaque occasions : un sac Gérard Darel.
Elle crie, l'enfile sous le bras, l'ouvre, le sent, pleure et nous embrasse toutes très fort.
23h00 : On a dansé. Il est temps de rentrer, mon sac à la main je m'en vais.