Le Trait d`Union

Commentaires

Transcription

Le Trait d`Union
Comit€ Belge pour l’Investigation Scientifique des Ph€nom‚nes r€put€s Paranormaux
(Association sans but lucratif)
Fond€ en 1949
Membre du European Council of Skeptical Organisations
http://www.ecso.org
http://www.comitepara.be
Le Trait d’Union
Juin 2011
1. EDITORIAL
Certains membres nous reprochent parfois
un trop peu d’activit•s et de ne pas agir
suffisamment pour accro‚tre le nombre de
nos membres notamment. Pouvons-nous
leur rappeler que nous disposons de trƒs
peu de moyens ce qui nous emp„che de
mener des actions publicitaires d’une
certaine ampleur. Nous avons particip• …
plusieurs s•ances d’information en divers
lieux. Cela ne nous a amen• que trƒs peu
de nouveaux adh•rents. Nous r•clamons …
cor et … cri l’aide de nos membres pour
attirer de nouvelles recrues sans r•el succƒs. Seuls certains de nos fidƒles nous
adressent de temps … autre des encouragements, des informations ou des documents
utiles. C’est r•confortant mais guƒre suffisant. Il ne faut pas perdre de vue que tous
les membres du CA sont des b•n•voles et
que certains d’entre eux sont encore occup•s professionnellement. La pr•paration
des Nouvelles Sceptiques, des Trait
d‘Union, la tenue … jour du site, la recherche de documentation pour r•pondre aux
demandes •crites ou t•l•phoniques qui
nous sont adress•es r•guliƒrement prennent
pas mal de temps. Cela ne nous d•courage
pas mais cela nous navre de ne pouvoir
faire plus. Nous souhaiterions recevoir plus
de soutien financier et effectif de la part de
ceux qui partagent nos id•es. Cela dynamiserait notre action qui en a besoin, nous en
sommes bien conscients. Nous lan‡ons
donc un appel aux bonnes volont•s qui
voudraient s’investir davantage dans notre
action plus que jamais, selon nous, indispensable.
Nƒ 76
2. ACTIVITES
a. Une r•union du CA du comit• s’est
tenue … l’Observatoire Royal de Belgique
le 16 juin. La prochaine r•union se tiendra
au m„me endroit le 15 septembre.
b. M. A. KOECKELENBERGH, professeur
honoraire d’astronomie … l’ULB et membre
du comit• a donn• une conf•rence sur
l’astrologie … Ath le 7 juin..
c. M. J.VAN RILLAER, professeur honoraire de psychologie … Louvain La Neuve,
aux Facult•s Universitaires Saint-Louis et
membre du comit•, psychologue clinicien
comportementaliste, a particip• … une
interview de Christelle GILQUIN dans
l’hebdomadaire Femmes d’Aujourd’hui
nˆ22 du 1 juin 2011 dans un article intitul•
Et si les psys s’•taient tromp•s ?. Il y
apporte une note sceptique sur les psychoth•rapies sans base scientifique.
..
3. INFORMATIONS
a. Le comit• a •t• pressenti par un
journaliste de la RTBF pour participer …
une •mission de Questions ‚ la une consacr•e aux maisons hant•es et aux manifestations spirites. Il est probable que l’un ou
l’autre membre du comit• participera …
cette •mission dont la date n’est pas encore
fix•e.
b. Jean CHAMPENOIS, illusionniste et
membre du CA donnera une conf•rence
spectacle critique sur le paranormal … La
Fleur de papier dor•, rue des Alexiens, 55
… Bruxelles, le 30 juillet.
1
c. Selon l’•vang•liste am•ricain Harold
CAMPING, rapporte Le Soir dans sa petite
gazette des 21 et 22 mai, le jugement
dernier devait arriver ce 22 mai : tremblements de terre et autres plaies devaient
frapper l’humanit•. Et le 21 octobre prochain verra la fin du monde. A New York
certains ont d•j… pris la route, bible … la
main, abandonnant tout, pour acc•der au
paradis ! Bon vent !
d. Le Soir du 15 juin signale que
l’Acad•mie royale de m•decine vient
d’actualiser sa position face aux pratiques
non conventionnelles (hom•opathie, ost•opathie, acupuncture et chiropraxie) estimant qu’elles peuvent pr•senter un danger
en l’absence de preuves et de bases scientifiques qui en d•montreraient l’efficacit•.
Une prescription m•dicale devrait „tre
exig•e dans tous les cas.
4. Livres; Articles; Emissions.
a.. Le plus grand spectacle du monde
de R. DAWKINS. Edition R. Laffont, 2010
Ce remarquable ouvrage explique la nature
de l’•volution et fait un inventaire d•taill•
de toutes les preuves scientifiques de sa
r•alit• indiscutable. Il d•monte ainsi les
fables et contre-v•rit•s pr•sent•es par les
cr•ationnistes. Une recension d•taill•e de
ce livre para‚tra dans le prochain N.S.
b. Moustique du 8 juin a publi• un
dossier sur la scientologie intitul• : J’ai
test• la scientologie par Chlo• ANDRIES.
Celle-ci a suivi en invit•e la formation
dispens•e pendant quatre jours. Elle montre comment un processus s’enclenche
progressivement, se resserrant autour de la
personne et l’int•grant peu … peu, si elle ne
se ressaisit pas, dans un cycle infernal. Le
systƒme mis en place par la scientologie est
trƒs subtil. L’adh•rent se croit libre et se
laisse manipuler sous la pression muette du
groupe. C’est une situation dangereuse
pour une personne en manque de repƒres.
Rappelons qu’elle est consid•r•e en Belgi-
que comme une secte nuisible et qu’elle
pourrait „tre prochainement renvoy•e en
correctionnelle devant la justice belge pour
exercice ill•gal de la m•decine, escroquerie ou organisation de malfaiteurs. En
France, c’est fait mais l’ Eglise a fait appel.
c. Le Soir du 8 juin : Le Psy n’est pas
un salaud selon ses avocats par Chlo•
ANDRIES. Le psychoth•rapeute Louis
VLIEGEN est accus• d’avoir pouss• sa
patiente atteinte d’un cancer de l’estomac …
arr„ter ses traitements lui promettant une
gu•rison sans recours … la m•decine. Ce
th•rapeute op•rait suivant ‰ le meilleur Š
des pr•ceptes du m•decin allemand, le Dr
HAMER, fondateur de la Nouvelle M•decine germanique et … l’origine de la th•orie de la biologie totale (Toute maladie se
gu•rit par la r•solution des conflits psychologiques qui l’ont fait na‚tre), exclu de
l’ordre des m•decins et condamn• par la
justice allemande pour exercice ill•gal de
la m•decine. Les avocats de l’inculp•
tentent de d•cr•dibiliser la famille de la
victime qui aurait mal compris la situation ; la patiente elle-m„me ayant refus•
tout traitement !
d. Moustique du 27 avril 2011 : La
course des miracles par Ma‹der DECHAMPS. Jean Paul II sera bientŒt canonis•., six ans … peine aprƒs sa mort. Du jamais vu !. Pierre DELOOZ qui a enseign• la
sociologie … l’ULG apparente le procƒs en
b•atification … une sorte de procƒs criminel. Il y a le postulateur qui plaide la cause
du futur b•atifi• et l’avocat du diable qui
opƒre … charge. Il faut un miracle pour „tre
canonis•. Rome se rend compte qu’un
miracle au XVIƒme siƒcle ne le serait plus
aujourd’hui mais ne revient jamais sur une
d•cision. La science, selon DELOOZ, admet
l’existence des miracles. Une gu•rison
peut arriver (9 miracles sur 10 sont des
gu•risons).. L’•glise demande simplement
… la m•decine de dire si cette gu•rison est
explicable de maniƒre naturelle ou non. Et
si le psychosomatique intervient dans
une de ces gu•risons cela, dit Pierre DE-
2
LOOZ ne la disqualifie pas. Il reconna‚t
toutefois que les chr•tiens croient de moins
en moins aux miracles et … un Dieu tout
puissant.
Commentaire : on ne peut nier qu’il y ait
des gu•risons ‰ extraordinaires Š mais
quant … parler de miracle au sens religieux,
cela n’a plus rien … voir avec la science.
Pour m•moire, il y autant de gu•risons
‰ miraculeuses Š dans les hŒpitaux et
cliniques qu’… Lourdes !
e. Le Soir du 25 mai L’hom•opathie
marche sans preuve scientifique par Fr•d•ric SOUMOIS. Le Centre f•d•ral d’expertise
des soins de sant• conclut de ses analyses
qu’il n’y a pas la moindre preuve scientifique que l’hom•opathie soit efficace. Les
exp•riences positives des utilisateurs pourraient avoir … faire avec un effet placebo.
f. Le Soir du 1 avril dans son suppl•ment Sciences et Sant• : Rapha•l DUBOISDENGHIEN parle du dernier livre de PATRICK LEMOINE. Celui-ci, aprƒs avoir
montr• les effets positifs des placebos dans
Le mystƒre du placebo, Odile Jacob, 1996
d•nonce les effets toxiques des nocebos
dans Le mystƒre des nocebos, Odile Jacob,2011.Ce sont surtout ceux qui sont
caus•s par la surinformation fragilisant les
malades. Si je d•taille, d•clare ce neuroscientifique, les effets secondaires d’un
traitement, non seulement je risque de
favoriser leur survenue, mais en plus je
risque de ne pas gu•rir mon patient en me
montrant exag•r•ment prudent. A cela
s’ajoute l’information et la publicit• qui
favorisent l’angoisse et la d•prime. Cette
information mal ma‚tris•e et sans issue
heureuse peut favoriser des processus
pathologiques de nature immunitaire,
infections, cancers et autres affections
neurod•g•n•ratives. Le style de communication des m•decins et de la publicit•
devrait en tenir compte. Les informations
m•dicales devraient toujours „tre comment•es par des professionnels de la sant•.
g. Le Soir du 25 mai, Pol•miques :
L’hom•opathie est-elle vraiment efficace.
Le directeur g•n•ral du centre d’expertise
des soins de sant• (KVC) r•pond par
l’affirmative. Il y a des •tudes publi•es de
qualit• suffisante, int•grables dans
l’analyse d’indications comme l’insomnie,
la rhinite allergique, la lombalgie, les
indications obst•triques, la fatigue chronique, la d•mence ou l’asthme pour tirer
cette conclusion. Certaines •tudes isol•es
proclament l’efficacit• de l’hom•opathie
mais ne pr•sentent pas les qualit•s suffisantes pour servir de base … une •vidence.
L’effet clinique ne peut pas vraiment „tre
distingu• d’un effet psychologique (placebo). L’hom•opathie pr•sente donc son
utilit• propre. Le KVC n’en recommande
pas le remboursement par la s•curit• sociale car il faut r•server ses moyens … ce
qui a prouv• son efficacit•. L’•tude en
double aveugle d•cri•e par les hom•opathes est le standard m•thodologique pour
•valuer un produit pharmaceutique. Il n’est
pas possible sur base des donn•es existantes de v•rifier si, comme ils l’affirment, les
hom•opathes prescrivent moins de m•dicaments que les m•decinsall•opathes.
Le pr•sident de l’Union professionnelle
nationale hom•opathique est bien sŽr d’un
tout autre avis. La m•thode en double
aveugle est tout … fait inadapt•e au contrŒle
scientifique de l’hom•opathie qui est une
m•decine personnalis•e tenant compte de
l’ensemble du patient. Une gastrite sera
soign•e en m•decine allopathique par un
seul m•dicament alors que l’on soigne
cette affection en hom•opathie avec cinq …
dix m•dicaments diff•rents suivant lepatient. Le KVC refuse d’examiner d’autres
niveaux de preuves. Pourtant des pans
entiers de la m•decine traditionnelles sont
bas•s sur ce type de preuves. Seuls 10%
des m•dicaments sont bas•s sur des essais
en double aveugle. Les nombreuses •tudes
par la Facult• hom•opathique de Londres
prouvent cette efficacit•. Les patients de ce
praticien sont satisfaits par cette m•decine
qu’il pratique depuis 30 ans. La satisfaction des patients n’est pas une preuve mais
3
des animaux et des b•b•s gu•ris ne peuvent
„tre convaincus de l’avoir •t• par
l’hom•opathie. Le KVC laisse d’ailleurs
l’hom•opathie … l’int•rieur de la m•decine
et demande qu’elle soit r•serv•e aux m•decins, ce qui est demand• depuis longtemps.
h. Les secrets d’un mentaliste, J.B.
Darmont, Editions de la Martiniƒre, 2011.
L’auteur, avocat au barreau de Nice,
ancien mentaliste, nous fait d•couvrir les
techniques qui ont inspir• les concepteurs
des s•ries t•l• The mentalist et Lie to me. Il
montre leur application en matiƒre
d’illusionnisme, de pr•tendue voyance, de
d•chiffrage des micro-expressions, de la
persuasion, du mensonge, etc. Il analyse
e.a. les techniques du bluff, du mentalisme
et les m•thodes utilis•es par les sectes et
les mouvements fanatiques pour manipuler
les personnes. Un peu trop nombriliste
mais int•ressant.
Il constata que le mouvement •tait maximal au centre du laboratoire et s’•teignait …
chaque extr•mit• de la piƒce. Vic pensa
que la piƒce •tait le siƒge d’une vibration …
basse fr•quence, en dessous du seuil de
perception de l’oreille humaine. Il remonta
la source de l’onde jusqu’… un ventilateur
install• r•cemment dans le systƒme
d’extraction d’air. Une fois celui-ci •teint,
le fleuret resta inerte. […] Dans les ann•es
60 des tests de la NASA ont montr• que les
infrasons pouvaient faire vibrer la poitrine;
affecter la respiration et provoquer des
maux de t„te et de la toux. Certaines fr•quences peuvent aussi faire vibrer les
globes oculaires, provoquant une distorsion
de la vision. Ils peuvent faire bouger de
petits objets et des surfaces. […] Vic •mit
alors la supposition que certains b•timents
contenaient des infrasons et que leurs
effets •tranges pouvaient conduire les gens
… croire que l’endroit •tait hant•.
Extrait de Petit trait• de bizarrologie, R.
Wiseman, Dunod, 2009, pp. 120 … 122.
5. A MEDITER
En 1998, Vic Tandy, ing•nieur •lectrique
de formation, travaillait dans un petit
laboratoire qu’il partageait avec deux
autres scientifiques. Ce laboratoire avait la
r•putation d’„tre hant•.[…]Vic avait toujours attribu• cela … la suggestion ou aux
divers petits animaux … fourrure qui vivaient dans certaines parties du b•timent.[…] Travaillant seul, un soir, tard, il
commen‡a … se sentir de plus en plus mal …
l’aise et … avoir de plus en plus froid. Ensuite il eut la nette impression
qu’on
l’observait et, relevant la t„te, il aper‡ut
une forme grise et indistincte •mergeant
dans la partie gauche de son champ de
vision. [...] Il finit par trouver le courage de
se retourner et de regarder la silhouette. Ce
faisant, celle-ci s’•vanouit et disparut […].
Ebranl• il rentra chez lui. Le jour suivant il
devait participer … une comp•tition
d’escrime aussi emporta-t-il son fleuret au
laboratoire pour le r•parer. Alors qu’il
venait de le coincer dans un •tau la lame se
mit … vibrer follement. Vic chercha une
explication rationnelle. Et il en trouva une.
 2011 est bien entam€. Il y a encore
quelques retardataires au point de vue
cotisations. Nous nous permettons de
nous rappeler … leurs bons souvenirs.
Notre probl‚me de moyens n’a pas
chang€ alors… N’oubliez pas aussi de
nous faire conna‡tre. Rien ne vaut le
bouche … oreille ! Vous pouvez €galement nous aider en nous communiquant infos et documents, en nous posant des questions, en nous proposant
des interventions publiques, etc. Votre
aide est indispensable. Sans vous, nous
ne pouvons pas grand chose…
Cotisations : Adh•rents : 15 € ; Effectifs :
25 € ; Administrateurs : 40 € Payement :
Belgique : compte Comit• Para : 0000069728-82. Etranger : IBAN : BE25-0000
0697 2882. BIC : BPOTBEB1. Editeur
responsable : M. Soupart – Avenue Auguste
Oleffe - nˆ 36- B- 1160 Bruxelles. Courriel :
[email protected]
4

Documents pareils