Lire l`article en PDF

Commentaires

Transcription

Lire l`article en PDF
L'ACTUALITÉ EN CONTINU ET LES SERVICES DE LA CONSTRUCTION
/article/a-lille-le-centre-de-formation-des-fonctionnaires-joue-a-pile-ou-face-29142451
RÉALISATIONS
A Lille, le centre de formation des fonctionnaires
joue à pile ou face
Par Marie-Douce Albert - LE MONITEUR.FR - Publié le 23/07/2015 à 11:56
Mots clés : Architecture - Métier de la fonction publique
Dédié aux agents de la fonction publique territoriale du Nord-Pas de Calais, le bâtiment livré en 2014 s’étire sur
une parcelle longue de 137 mètres du quartier Euralille 2. En le dotant de façades différenciées, l’atelier
d’architecture Brenac + Gonzalez et Associés a échappé à l’écueil du monolithe monotone.
Photo n° 1/9
© Sergio Grazia
Vaisseau-mère
Le bâtiment construit à Euralille 2, par l’agence Brenac + Gonzalez, accueille des fonctionnaires en stage. Mais le CNFPT du Nord-Pas-de-Calais,
qui propose quelque 4 000 sessions de formation par an, délocalise nombre d’entre elles au plus près des collectivités concernées. De même, les
formations les plus techniques, comme le maniement d’engins de chantiers, se font sur des sites spécifiques.
L’architecte Xavier Gonzalez l’a rebaptisé « Janus ». Comme le dieu romain, le bâtiment des bureaux du Centre national
de la fonction publique territoriale (CNFPT) du Nord-Pas-de-Calais, livré par l’agence Brenac + Gonzalez et Associés,
présente en effet deux visages. Mais alors que le personnage mythique regardait à la fois vers le passé et le futur, le
bâtiment construit à Lille fait front au nord et au sud.
L’établissement public qui organise la formation continue des fonctionnaires des collectivités locales mais aussi
d’organismes tels que les offices HLM ou les crédits municipaux de la région a déménagé pour ouvrir en septembre 2014
à Euralille 2, le secteur qui prolonge le grand projet d’aménagement urbain Euralille vers le sud. Le bâtiment a dû s’y
positionner sur une parcelle étroite, s’étirant sur 137 mètres entre deux voies, dont un boulevard d’accès vers le
périphérique. L’agence parisienne, qui a remporté le concours en 2011, a toutefois su éviter d’en faire une interminable
barre.
Sculpturale ou domestique
« Du côté du boulevard, au nord, nous avons privilégié une façade très urbaine, précise Xavier Gonzalez. Elle a une
composition sculpturale, dans l’esprit de l’œuvre de l’artiste Eduardo Chillida. En revanche, le côté sud est plus
domestique. Avec ses balcons filants, il a été pensé comme un lieu de rencontres. » Dans les faits malheureusement, la
convivialité imaginée par la maîtrise d’œuvre n’est pas offerte de façon égale à tous les usagers du lieu. Le CNFPT a en
effet choisi de ne pas ouvrir ses coursives aux quelque 900 stagiaires qui viennent chaque jour se former dans ces
locaux. En revanche, dans les étages supérieurs, réservés à l’administration de l’organisme, les personnels peuvent
accéder aux espaces de plein-air.
Fiche technique
– Maître d’ouvrage : Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), mandataire : Soderec,
– Maîtrise d’œuvre : Brenac + Gonzalez et Associés, architectes (Guillaume Maréchaux, chef de projet),
– BET : Scyna 4 (structure), Ingeni (fluides), SLH Ile-de-France (HQE), Vivié et Associés (acoustique), Van
Santen/VS-A (façades), Tohier (économiste),
– Principales entreprises : Rabot Dutilleul (gros œuvre étendu), PMN (façades), Eiffage Thermie Nord (CVC), INEO
GDF SUEZ (électricité), MRB Caloresco (plomberie), SDI (agencement), Caméléon (peinture), Coexia Bardaille (sols
souples et durs), France Résine (sols coulés), Degand Marquage (signalétique),
– Montant des travaux : 15,7 M€ HT,
– Surfaces : 7186 m² Shon,
– Calendrier : concours : mars 2009, chantier : avril 2012 à septembre 2014.