Améliorer vos résultats en 2014

Transcription

Améliorer vos résultats en 2014
Interview: Jérôme Vinerier – Je fais du trading et de la gestion
01
14
Votre coach personnel pour votre trading
Nr. 01, Janvier 2014 | www.traders-mag.fr
Psychologie
de trading
Les neurosciences
à l‘aide des traders P. 14
Capitalisation
TRADERS´ – Votre coach personnel pour votre trading | www.traders-mag.fr
Choisir et gérer les
actifs à revenu fixe P. 22
Les résolutions pour la nouvelle année
P. 06
Améliorer vos
résultats en 2014
P. 44
POUR MON
TRADING DE CFD
JE VEUX UNE
PLATEFORME
DIFFÉRENTE
Découvrez la nouvelle plateforme de CMC Markets
Exécution automatique
Trading à partir des graphiques
Plus de 5 000 CFD et 80 indicateurs techniques
Plateforme personnalisable et intuitive
Applications mobiles disponibles sur iPhone,
iPad et Android™
www.cmcmarkets.fr
01 53 83 14 44
Tradez différemment
Les CFD sont des produits financiers à effet de levier comportant un risque de
perte supérieure au capital investi. Ces produits hautement spéculatifs sont
destinés à des investisseurs avisés et pouvant surveiller leurs positions de
façon continue. Risque de volatilité et de liquidité selon les sous-jacents.
CMC Markets UK Plc est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority du Royaume-Uni et enregistrée auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel en France. Siège
social : 133 Houndsditch, London EC3A 7BX, Royaume-Uni. CMC Markets France : 37 Avenue des Champs Elysées, 75008 Paris. RCS Paris: 525 225 918.
Apple, le logo d’Apple, iPhone et iPad sont les marques déposées d’Apple Inc., enregistrées aux USA et dans d’autres pays. App Store est un service de Apple Inc. Google Play
et Android sont des marques déposées de Google Inc.
EDITO
www.traders-mag.fr 01.2014
Lucie Morlot
Rédactrice en Chef de TRADERS´
Calendrier 2014 : Les dieux du trade
» Chaque année, tout le monde se livre au petit jeu des bonnes résolutions pour la nouvelle
année. Arrêter de fumer, faire du sport, un régime ou encore voyager ne sont que quelques
exemples communs. Mais qu’en est-il en matière de trading ?
Pour répondre à cette question, nous avons demandé à douze experts des marchés. Et
pour commencer l’année sur une note d’humour, nous avons attribué un mois calendaire à
chacun de ces experts, à l’instar des calendriers que nous proposent pompiers, joueurs de
rugby et autres prêtres sexy… En revanche, sur TRADERS´ Mag, pas de photo à sensation,
ni de pose langoureuse ! Seulement des conseils avisés par des professionnels des marchés financiers. Ces conseils, nous l’espérons, vous aideront à devenir des traders performants et rentables sur le long terme.
Dans l’ensemble, il semble que l’on puisse déceler un certain consensus au travers des
différentes perspectives de nos experts. En effet, beaucoup estiment que le marché devrait
rester haussier avec de fortes corrections, notamment en raison de l’incertitude autour
du quantative easing. Du côté économique, les perspectives ne sont pas des plus réjouissantes : hausse du chômage, des impôts, baisse des investissements des entreprises, moral
en berne, bref… l’année 2014 s’annonce laborieuse. Pour autant, le trading est une activité
mondiale et permet d’investir sur des zones géographiques peut être plus attractives. S’informer, bien travailler son plan de trading ainsi que son money management seront toujours
indispensables avant de prendre position.
Comme chaque mois, nos rédacteurs invités vous parleront de stratégies et de méthodes
de trading. Comment contrôler ses pertes par exemple, qu’est-ce que la méthode Ichimoku,
ou encore comment gérer des actifs à revenus fi xes … ? Nous vous souhaitons une bonne
et douce année 2014, pleine de succès en trading évidemment ! «
Bonne lecture et bon trading !
3
SOMMAIRE
www.traders-mag.fr 01.2014
44
6
SOMMAIRE
Janvier 2013
14
INTERVIEW
DOSSIER
44 Jérome vinerier
6
Les résolutions pour la nouvelle année
Il est de coutume à chaque fin d’année de faire un bilan,
une rétrospective de l’année écoulée. Avons-nous tenu les
promesses de l’année passée ? Pourrions-nous faire mieux ?
ENQUÊTES
14
Les neurosciences à l’aide des traders
Le comportement du trader joue une place prépondérante
dans son apprentissage, ses réussites et ses échecs.
18
La Gestion alternative
Les étapes importantes pour la bonne mise en place d’une
stratégie dans le cadre de la construction d’un Hedge Fund.
4
Jérôme Vinerier, analyste
indépendant et trader pour compte
propre, investit sur les actions
européennes et privilégie une
approche à la fois fondamentale
et technique.
SOMMAIRE
22
MENTIONS LÉGALES
SITE
www.traders-mag.fr
E-MAIL
[email protected]
SERVICE D‘ABONNEMENT
[email protected]
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION
Lothar Albert
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
Nicolas Schneller
STRATÉGIES
22 Choisir et gérer les actifs à revenu fixe
Les valeurs à revenu fixe sont souvent négligées par les
traders pour compte propre. Pourtant dans la gestion d’un
portefeuille, les valeurs à revenu fixe ont leur place.
28 Contrôler ses pertes
L’une des règles les plus importantes dans le trading est de
savoir contrôler ses pertes et ne pas se laisser dépasser par les
événements.
RÉDACTRICE EN CHEF
Lucie Morlot
RÉDACTION
Katharina Boetsch, Prof. Dr. Guenther DahlmannResing, Corinne Endrich, Marko Graenitz, Sandra Kahle,
Rodman Moore, Lucie Morlot, Stefan Rauch, Katja
Reinhardt, Karin Seidl, Tina Wagemann, Christine
Weissenberger, Nadine Wiget
ARTICLES
Jonathan Jacob Attia, Andrea Brignone, Caroline
Domanine, Olivier Huneau, Alexandre Navet,
Christophe Nicquevert, Benoist Rousseau
PHOTOS
www.fotolia.com
ISSN
1612-9415
MÉTHODES
32 Au fondement de l’Ichimoku Kinko Hyo
Ichimoku Kinko Hyo propose une logique intégrale de trade,
indépendamment de tout autre ITM disponible et/ou de tout
processus de trading présent dans les différentes plateformes.
42 Investissement diversifié sur actions moyen terme
Après une année 2013 haussière et bénéfique au portefeuille
Trader’s Rendement, comment orienter sa gestion sur les
actions l’an prochain ?
RECOMMANDATIONS
Les informations contenues dans TRADERS’ sont
destinées à des fins éducatives uniquement.
Ce contenu ne forme en aucun cas une
recommandation, une promotion ou n’implique
en rien l’efficacité de tout système de trading,
de stratégie ou d’approche. Les traders sont
avertis qu’il n’appartient qu’à eux de faire leurs
propres recherches et tests pour vérifier la validité
d’une idée de trading. Faire du trading et investir
sont des activités excessivement risquées. Les
performances passées ne prévalent pas des
performances futures.
© 2013 TRADERS´ media GmbH, 27, Avenue de l‘Opera,
75001 Paris, France
5
DOSSIER
www.traders-mag.fr 01.2014
Améliorer
vos résultats
en 2014
Les résolutions pour la nouvelle année
Il est de coutume à chaque fin d’année de faire un bilan, une rétrospective de l’année écoulée. Avons-nous tenu les
promesses de l’année passée ? Pourrions-nous faire mieux ? Quelles sont les objectifs que nous pouvons nous fixer
aujourd’hui et comment les respecter ? Quel que soit la réponse et le domaine, il est souvent nécessaire de se prêter à
ce petit jeu afin d’entamer l’année à venir sur de nouvelles et bonnes bases. Pour certains il s’agira par exemple d’arrêter
de fumer ou encore de se remettre au sport… Mais qu’en est-il dans le domaine du trading ? Nous avons demandé
conseil à différents experts des marchés afin de nous guider sur le chemin de la rentabilité en trading. Quelles règles de
trading faudra-t-il respecter ? De quel biais comportemental faudra-t-il se débarrasser ? Quel évènement macroéconomique faudra-t-il surveiller ? Traders’ Mag a voulu faire son calendrier, à l’instar des joueurs de foot, mannequins Pirelli ou
encore des pompiers. Ici pas de pose langoureuse, seulement des conseils avisés. Bonne année et bons trades !
» Janvier : Alexandre Baradez, IG
d’abord l’année restera rythmée par les réunions de la
Sur les marchés en 2014, il faudra être attentif à de nom-
FED et la question récurrente du rythme du QE3, c’est-
breux éléments macro-économiques et techniques. Tout
à-dire de la réduction des achats d’actifs tous les mois.
Après les bons chiffres du quatrième trimestre 2013, une
intervention de la FED au 1er semestre semble faire son
chemin, le mois de janvier sera notamment marqué par
la passation de pouvoir entre Ben Bernanke et Janet Yellen. La date et le montant de la baisse des achats d’actifs
devraient rester un facteur de stress pour les marchés à
Janvier
ALexandre Baradez
IG
court terme. L’année 2014 sera également probablement
marquée par une correction des marchés actions, notamment des marchés US après la hausse quasi ininterrompue de 2009 à 2013. Cela ne devrait pas se traduire par un
6
DOSSIER
www.traders-mag.fr 01.2014
en Bourse que la portion de son épargne dont il peut
se passer et qui, en cas de perte, ne fera pas baisser
son niveau de vie. Il est important que l’investisseur
n’utilise pas l’épargne dont il peut avoir besoin pour
Févier
Loic Javoise
Binck France
ses projets de vie courante.
2.
S’informer avant d’investir : Il est important de bien
s’informer sur les produits financiers avant d’investir.
Il s’agit de s’informer d’une part sur le type de produit (actions, obligations, produits dérivés), ses mécanismes et les risques qu’il comporte, et d’autre part
krach boursier mais par une correction marquée de 10 à
sur l’émetteur, dont la santé financière et les perspec-
20% par rapport aux niveaux actuels. Même phénomène
tives auront une influence sur le prix et le risque des
de correction attendu sur les marchés européens mais
valeurs mobilières qu’il a émis.
la convergence des taux d’emprunt des pays de la zone
3.
Définir une stratégie d’investissement : La plus
euro, la compétitivité partiellement retrouvée des pays
simple est de se fixer un objectif de gain et un plan-
du Sud et le « moteur » allemand toujours performant,
cher de perte maximum, et ce en fonction de votre
sans oublier la BCE qui rappelle à chaque réunion qu’elle
profil d’investisseur. Il faut également définir une du-
dispose d’outils performants, devrait permettre aux mar-
rée d’investissement qui correspond à un horizon de
chés européens de retrouver le chemin de la hausse
placement.
après cette phase de correction/consolidation.
4.
Diversifier son portefeuille : La diversification du por-
Au niveau de l’aspect comportemental sur les mar-
tefeuille permet de répartir de manière équilibrée
chés, je continue à favoriser les techniques de suivi de
le capital investi. Ainsi, la baisse d’une seule valeur
tendance et de cassure. En effet, l’exercice consistant à
aura moins de conséquence sur l’ensemble de votre
chercher le point de retournement du marché est toujours relativement périlleux, car il intervient généra-
portefeuille.
5.
Surveiller son portefeuille régulièrement : Les mar-
lement à l’approche de supports ou de résistances qui
chés peuvent connaître de fortes variations bour-
sont toujours susceptibles de céder et de générer un «
sières, c’est pourquoi il est important de surveiller
breakout » violent. Le risque pour l’investisseur étant de
régulièrement son portefeuille, surtout si l’investis-
se retrouver à contre-tendance dans un marché dont le
seur est positionné sur des produits à effet de levier
momentum s’accroît.
qui nécessitent une vigilance particulière.
6.
Savoir prendre ses bénéfices et couper ses posi-
Février : Loic Javoise, Binck France
tions perdantes : L’investisseur doit définir quels
Il est important pour un particulier de déterminer son pro-
sont ses objectifs de gains et de pertes avant d’in-
fil d’investisseur et ses objectifs financiers avant tout pla-
vestir en Bourse. Il faut donc être rigoureux si les ob-
cement. Celui-ci doit déterminer le degré de risque qu’il
jectifs de gains sont atteints et penser à prendre ses
est prêt à prendre avec son placement financier et sa du-
bénéfices. De la même façon, si le seuil de pertes ac-
rée. Les règles de base :
ceptables pour l’investisseur, fixé à l’avance, est atteint, il faut savoir prendre ces pertes. Même si cela
1.
Investir l’épargne dont on n’a pas besoin : Compte
reste difficile, couper ses positions perdantes reste
tenu du risque encouru, le particulier ne doit investir
un moyen efficace pour éviter des moins-values encore plus importantes et conserver le contrôle de ses
investissements.
Mars : David Linkman, Plans de trading
Les dernières semaines de 2013 auront été marquées
par un relèvement de la volatilité largement visible sur
Mars
David Linkman
Plans de trading
les indices CAC et DAX notamment. Les incertitudes
sur la question du tapering ou de la réduction du QE3
et sur la politique monétaire aux USA ayant refait surface, on a ainsi assisté sur fond de tensions sur les taux
8
DOSSIER
long termes (bund y compris) à une consolidation de 4
à 5% environ depuis les plus hauts. A cela rien d'anormal ni rien de surprenant. Ce qui est plus inquiétant en
revanche c’est l'avalement en données hebdomadaire
qu'on a pu observer sur la 1ère semaine de Décembre
depuis les 4300 pts pour finir à 4129. Je pense ainsi
que d'ici à Mars 2014 cet avalement hebdomadaire va
Avril
Thierry Béchu
Lombard Odier IM
limiter les velléités acheteuses sur l'indice CAC et marquer un niveau de volatilité conforme à celui qu'on a
pu connaître sur la 1ère partie de Décembre 2013. En
outre, je recommanderais l'adoption d'un money ma-
des chiffres économiques : des mauvais chiffres pou-
nagement de rigueur et l'orientation de son trading
vant entraîner des rallyes sur les actions et inverse-
sur la recherche de directionnels intraday en particu-
ment. L’ambigüité sera de mise… Pendant ce temps, le
lier. On devrait assister en effet à des décalages inté-
cycle présidentiel américain ne devrait pas manquer
ressants en intraday et des extrêmes potentiels de 1 à
d’influencer les marchés. 2014 est une deuxième an-
1.5% en intraday. L'une de mes recommandations est
née de mandat, historiquement la plus mauvaise sur
de privilégier les stratégies de long short sur les in-
le plan boursier. Des turbulences sont donc attendues,
dices et jouer ainsi des spreads de performance entre
notamment entre le deuxième et troisième trimestre
eux. Ma recommandation principale est donc l'orienta-
–statistiquement les plus fragiles. Les points bas qui
tion de stratégies longues sur le DAX et de stratégies
pourraient en résulter devraient aussi offrir de belles
short sur le CAC, selon le momentum et le timing du
opportunités à long terme. Dans ce contexte, les mar-
marché bien entendu. Je pense enfin que la zone des
chés émergents pourraient être les plus fragiles mais
4320 pts est une zone importante sur le plan chartiste
cela devrait aussi procurer des points d’entrée à long
et qu'un retour sur 3600 voire en dessous n'est pas du
terme, en particulier pour l’Inde et le Brésil.
tout exclus pour 2014.
Mai : Michel Delobel, Fenêtre sur Cours
Avril : Thierry Béchu, Lombard Odier IM
Le début d'année est toujours l'occasion de prendre de
Concernant les règles de trading à respecter : disci-
bonnes résolutions. Commençons par deux conseils
pline, travail et rigueur (respect du process de tra-
très simples, et pourtant particulièrement efficaces.
ding, toujours et encore !!!). A partir de là, ne pas
Tout d’abord, lorsque vous prenez une position sur les
avoir peur et aller de l’avant à condition de suivre les
marchés, pensez en terme d'argent investi sur le mar-
tendances principales. Par ailleurs, après près de 5
ché, et non pas en terme de marge ou de déposit de-
ans de bull market sur les actions (près de 23% an-
mandé par le courtier, ou encore en terme de valeur du
nualisé sur le S&P depuis mars 2009), le risque est de
point. Acheter un contrat ou un lot CAC revient à in-
penser que ce rythme est soutenable indéfiniment….
vestir 41 à 42.000 euros aux cours actuels du CAC. On
Alors qu’il s’agit en fait d’une situation historique-
passe à 100.000 euros sur un contrat EUR/USD, et envi-
ment exceptionnelle. Des corrections sont inévitables
ron 230.000 euros sur un contrat DAX. Iriez-vous inves-
dans les mois à venir, elles sont à la fois souhaitables
tir de telles sommes sur des actions avec un compte de
et opportunes en ce sens qu’elles permettent d’of-
quelques milliers d'euros ? Par ailleurs, stress, cupidi-
frir des opportunités d’investissement à long terme.
té, gestion de ses émotions : l'aspect psychologique est
Si les principales Banques Centrales ont fixé leurs
taux à quasiment zéro, leur vision du QE (quantitative easing) est très dispersée : commencer à en faire
(BCE), en faire davantage (BOJ) ou commencer à réduire (FED). Cette dispersion est source d’arbitrage,
notamment en termes de taux d’intérêt et de devises.
La perspective de réduction programmée du QE par la
FED (« tapering ») va continuer d’influencer les marchés, comme cela a été le cas depuis la seconde par-
Mai
Michel Delobel
Fenêtre sur Cours
tie de 2013. A la clé des lectures complexes et subtiles
9
DOSSIER
www.traders-mag.fr 01.2014
Juin
Christophe Nicquevert
Boursicoton
Août
Stéphane Ceaux-Dutheil
Technibourse.com
primordial dans le trading, et est souvent une des prin-
9.
le pyramidage j'utiliserai
cipales causes de l'échec. Pour vous affranchir d'une
10. la patience pendant la tenue de position j'userai
partie de ces difficultés, voici un autre petit conseil tout
11. de bons livres je lirai et relirai
simple : masquez votre compteur de plus ou moins va-
12. de mes observations je déduirai
lues ! Les plus ou moins values ne sont que la consé-
13. mes sentiments je repousserai
quence de votre gestion. Elles ne doivent en aucun cas
14. des grandes unités de temps j'appréhenderai
en être le moteur, au risque de vous faire faire plus de
15. du scalping je me méfierai
bêtises qu'autre chose. Voilà qui m'amène à mon troi-
16. de mon égo je me dissimulerai
sième et dernier conseil. Si je devais n'en retenir qu'un,
17. aucun compte je ne cramerai
ce serait d'ailleurs celui-là. Remettez à plat votre money management ! Vous pouvez avoir une bonne mé-
Avec toutes ces bonnes résolutions, vous serez sur
thode de trading; si votre gestion des risques et des
le bon chemin pour apprendre de façon constructive et
positions est défaillante, vous irez tôt ou tard dans le
durable, en souhaitant vous avoir encore comme lecteur
mur. A contrario, vous pouvez avoir une méthode de
pour le magazine de janvier 2015…. avec un compte en
trading quelconque ou qui ne marche pas toujours de
progression, bon vent pour 2014 !
façon constante, et vous en sortir grâce à un bon mo-
Juillet : Christian Sanson, Bourse Direct
ney management.
La Bourse n’est pas un casino mais un métier. Pour réus-
Juin : Christophe Nicquevert, Boursicoton
sir en bourse, voici quelques règles de bonne conduite à
Les bonnes résolutions pour 2014 :
suivre : définir son profil ainsi que son horizon d’investissement ; déterminer le niveau de risque que l’on est
1.
je ne ferai pas comme en 2013 : j'écouterai et com-
prêt à accepter ; diversifier son portefeuille : entre 5 et 10
prendrai, ensuite je choisirai
lignes, savoir prendre ses bénéfices ; savoir se couper : «
2.
mon temps d'analyse je prendrai
encaisser » ses pertes et éviter de moyenner en baisse ;
3.
mes graphes j'étudierai
ne pas s’entêter : le marché a toujours raison ; éviter de «
4.
aucun gourou je ne suivrai
se refaire » : il faut capitaliser sur ses échecs et modifier
5.
sur les prix je me concentrerai
sa méthode, on ne peut pas gagner à tous les coups, on
6.
la simplicité je rechercherai
ne peut pas acheter au plus bas et vendre au plus haut ;
7.
le levier je délaisserai
il y a 3 sens en bourse : acheter, vendre et ne rien faire ;
8.
la martingale je bannirai
savoir maîtriser ses émotions : ne pas intervenir de façon
impulsive. Et gardons à l’esprit quelques vieux adages
boursiers bien connus tels que : « ne pas mettre tous les
œufs dans le même panier », « les arbres ne montent pas
jusqu’au ciel », « mieux vaut perdre un doigt qu’un bras
», « ne pas être trop gourmand, il faut en laisser pour les
autres ! »… Bon trading 2014 !
Jullet
Christian Sanson
Bourse Direct
Août : Stéphane Ceaux-Dutheil, Technibourse.com
Il faut vivre toute l’année avec les fondamentaux, avoir
une méthode de trading simple à expliquer, la respecter
10
DOSSIER
dans son exécution jours après jour, respecter le point
d’entrée, avoir des objectifs statistiquement atteignables, une gestion de position adaptée à sa capacité
émotionnelle, respecter son stop et ne jamais l’écarter en cours de trade. Il faut travailler uniquement les
Septembre
Andréa Brignone
Taodutrading.com
choses qui dépendent de vous (la méthode), gérer votre
frustration (vous devez être imperméable, ce que vous
manquez aujourd’hui vous l’aurez demain…), travailler
votre patience, être ambitieux et performant (juste application de la méthode), et ne pas se fixer d’objectifs
de résultats (le résultat doit être la conséquence d’une
américaines au détriment d’autres pays, une considé-
somme de choses bien faites). Sur le plan macro, les
rable augmentation des produits dérivés taux et un af-
marchés américains et mondiaux progressent dans un
faiblissement de la solidité des banques augmentant le
climat de politique monétaire accommodante (injections
risque de contrepartie. L’ensemble de ces éléments ne
de liquidités). Si celles-ci se poursuivent à un rythme
milite pas pour l’optimisme débridé que l’on rencontre un
élevé malgré un probable tapering à venir (baisse proba-
peu partout dans les salles de marché. Une bulle des ac-
blement légère de ces injections) les marchés devraient
tifs s’est constituée. La question que l’on peut se poser
rester soutenus. La bonne résolution pour 2014 est de
est : cette bulle se dégonflera-t-elle doucement ou bruta-
suivre la psychologie des investisseurs qui sont dro-
lement ? Et le ralentissement du quantitative easing se-
gués et réclament ces injections. Si leur psychologie de-
ra-t-il le facteur déclencheur ? Et dans ce cas ne peut-on
vait changer (inquiétudes sur l’impact de ces injections),
craindre une hausse brutale des taux d’intérêt avec pour
les marchés d’actions US seraient à la veille d’une cor-
corollaire une forte baisse des obligations et des souve-
rection de grande envergure. En surveillant bien cette
rains ? Ou bien les économies occidentales et tout par-
psychologie vous pourriez échapper à une baisse qui
ticulièrement européennes trouveront-elles un relais de
sera très mal vécue par la majorité des investisseurs.
croissance ? Dans ces conditions d’incertitude, une stra-
Il conviendra également de surveiller la BCE : rentra-
tégie possible peut être de prendre ses bénéfices là où
t-elle dans le même engrenage que la FED ? Si oui les
on peut les prendre : actions américaines, immobilier,
marchés européens progresseront ou atténueront une
grandes sociétés européennes et augmenter ses liquidi-
éventuelle correction des marchés d’actions américains.
tés quitte à les placer de façon peu rentables mais sûres
Les bonnes résolutions sont souvent oubliées courant
pendant quelques temps et consacrer une petite partie
janvier, c’est pour cela qu’il vaut mieux en suivre uni-
de ses avoirs à prendre des paris sur des petites sociétés
quement quelques-unes essentielles, les garder à l’es-
à grand potentiel. Autrement dit prendre un gros risque
prit voire les accrocher au-dessus de votre plateforme
pour de potentiels gros bénéfices sur une petite partie du
de trading ! Je vous souhaite d’être performant sur les
capital.
marchés financiers en 2014 !
Octobre : Fabrice Cousté, CMC Markets France
Septembre : Andréa Brignone, Taodutrading.com
Ce sont des règles qui nous permettront de maintenir
Depuis 2001 la FED n’a pas arrêté de déverser des dol-
le cap et la performance de notre portefeuille tout au
lars sur l’économie mondiale entraînant les taux d’inté-
long de l’année, quel que soit la configuration des mar-
rêt vers des abîmes que l’on avait rarement connu. Les
chés, c'est à dire qu’on soit dans une période euphorique
conséquences en ont été les suivantes : une élévation
importante du pouvoir d’achat dans de nombreux pays
émergents, une réduction de la compétitivité des pays
occidentaux, sauf pour ceux qui ont modifié leurs productions dans le sens de plus de productions à valeur
ajoutée, une augmentation de l’endettement des Etats
profitant de la manne des taux d’intérêt faibles, une inflation des actifs : immobilier, actions, or ..., une réduction
de revenus pour les détenteurs d’actifs à revenu fixe, une
Octobre
Fabrice Cousté
CMC Markets France
baisse du dollar rendant plus compétitif les exportations
11
DOSSIER
www.traders-mag.fr 01.2014
être en phase avec les marchés modernes, qu’ils soient
manipulés ou non, et ainsi corriger les 7 péchés capitaux qui souvent nous empêchent d’être de bons traNovembre
Benoit Fernandez-Riou
auteur de « Introduction au Forex » et
« Le Trader privé » (ed Gualino)
ders. Je vous propose donc qu’en 2014 : l’orgueilleux
devra briser son armure et accepter d’avoir tort parfois
car à la fin c’est toujours le marché qui aura raison ; le
naïf devra s’instruire sur ce qui fait véritablement monter les marchés, mais une fois compris il devra alors
se souvenir que les arbres ne montent pas jusqu’au
ciel ; le paresseux devra prendre sa tâche avec un peu
comme en fin d’année 2013 ou bien dans une période
plus de sérieux et y consacrer quelques efforts sup-
plus volatile. Résolution n°1 : Déterminer une stratégie
plémentaires pour ne pas tomber dans les nombreux
et s’y tenir. Par exemple lorsque vous prenez une posi-
pièges que lui tendra le marché ; l’impatient sera forcé
tion, fixez-vous un objectif de 10% de gain et coupez vos
de comprendre qu’avant la quantité vient la qualité de
pertes entre 2% et 5%. Pour vous y aider, la plupart des
ses trades et une fois compris il sera enclin à se former
plateformes de trading vous propose de paramétrer un
pour adopter ce nouvel état d’esprit ; le peureux casse-
ordre stop (ou stop loss). L’ordre de vente sera déclen-
ra sa coquille et devra se frotter à la rudesse du marché
ché automatiquement si le niveau fixé est atteint. Celui-
car s’il n’y a qu’en tombant que l’on apprend à marcher,
ci peut être déterminé en points (très utile pour le forex)
de la même façon il n’y a qu’en perdant que l’on ap-
ou en montant (idéal pour démarrer son money manage-
prend véritablement à trader ; le colérique mettra son
ment). Résolution n°2 : Utiliser l’effet de levier avec mo-
énergie débordante dans les tâches à réaliser a priori
dération. Pour les utilisateurs de produits dérivés à effet
de ses trades et non dans l’expression des remords et
de levier (CFD, Forex), le plus grand ennemi du trader est
des regrets qui viennent a posteriori ; le cupide change-
une prise de risque excessive. Apprenez à bien maîtriser
ra son regard sur l’argent en le considérant désormais
ces nouveaux instruments en commençant avec un effet
comme une matière à travailler, donc un moyen, et non
de levier limité. Contentez-vous d’un effet de levier de X3
plus seulement comme un but.
à X10 pour démarrer, c’est bien suffisant. Résolution n°3 :
Suivez vos positions en mobilité. Un smartphone ou une
Décembre : Charlie Burton, www.Ezeetrader.com
tablette suffisent pour accéder en direct à vos valeurs,
Beaucoup de traders actifs sur les marchés estiment que
prendre des positions ou les clôturer, consulter les nou-
le plus important ce sont les résultats. Dans un certain
velles et les annonces macroéconomiques en temps réel.
sens, ils n’ont pas tort, mais trop se focalisent sur ce ré-
Vous pouvez ainsi programmer des alertes et surveiller
sultat sans prendre en considération les résultats ajus-
votre portefeuille en temps réel. Résolution n°4 : restez
tés au risque. Nous avons vu beaucoup de traders au fil
informé et à la pointe des techniques de marché.
des années faire d'énormes profits sur leurs comptes,
plus de 1000% parfois sur une période relativement
Novembre : Benoit Fernandez-Riou, auteur de
« Introduction au Forex » et « Le Trader privé » (ed Gualino)
courte. Mais dès qu'ils rencontrent une période de re-
Pour cette nouvelle année 2014, en bons opportunistes
pidement. Souvent ces traders ne se sont pas posé de
que nous sommes, nous devons prendre de bonnes ré-
limite au départ. Pour avoir des profits constants, les
solutions afin de rééquilibrer nos comportements pour
traders doivent moins rechercher la forte performance
tournement, ils rendent tous leurs gains tout aussi ra-
mais plus à cumuler des gains plus souvent et moins
gros. Il faut limiter son risque par trade et surveiller les
situations avec un bon ratio risque/rendement, plutôt
que d’essayer de trader chaque mouvement de marché.
Il faut également s’assurer de ne pas avoir pris trop de
levier. Enfin, il faut surveiller les bonnes configurations
Décembre
Charlie Burton
www.Ezeetrader.com
qui correspondent à son style de trading, et ne pas écouter les bruits du marché. Si vous arrivez à faire tout ceci,
ce qui n’est pas évident, alors vous gagnerez en cohérence sur les marchés. «
12
U N E N O U V E A U T É S O C I É T É G ÉN É R A L E
L E V ER AGE & SHORT X12
SUR L’INDICE CAC 40
A M P L I F I E Z PA R 12 , À L A H A U S S E C O M M E
À L A B A I S S E , L E S VA R I AT I O N S D U C A C 4 0 *
* P R O D U I T S P R É S E N TA N T U N R I S Q U E D E P E R T E D U C A P I TA L
CAC 40 x12 Leverage – mnémo : CL12S
CAC 40 x12 Short – mnémo : CS12S
N°Azur 0 810 30 20 20
PRIX D'UN APPEL LOCAL DEPUIS UN POSTE FIXE
PRODUITS PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL, émis par Société Générale Effekten GmbH, véhicule d’émission dédié de droit allemand offrant
une garantie de formule donnée par Société Générale et soumis au risque de défaut de l’émetteur et du garant.
Les produits s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques.
Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils. L’exactitude, l’exhaustivité
ou la pertinence de l’information provenant de sources externes n’est pas garantie, bien qu’elle ait été obtenue auprès de sources raisonnablement jugées fiables.
Société Générale n’assume aucune responsabilité à cet égard. Les éléments du présent document relatifs aux données de marchés sont fournis sur la base de données
constatées à un moment précis et qui sont susceptibles de varier. Le présent document est un document à caractère promotionnel. Société Générale recommande aux
investisseurs de lire attentivement la rubrique «facteurs de risques» du prospectus du produit. Le Prospectus de Base, Suppléments et Conditions Définitives («Final Terms»)
sont disponibles sur les sites de l’émetteur (www.sgbourse.fr) et de l’AMF (www.amf-france.org). Risque de marché : Ces produits peuvent connaître à tout moment
d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportent pas de protection du capital. Effet de
levier : Certains produits peuvent intégrer un effet de levier ou porter sur un indice de stratégie à effet, qui amplifient les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à
la hausse comme à la baisse. Risque de crédit : En acquérant ces produits (certificats), l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel. Les
gains ou pertes éventuels sont exprimés hors frais, fiscalité applicable, taux de change et frais liés au cadre d’investissement (frais de courtage, droits de garde…). Lorsque
l’actif sous-jacent est coté et /o
u libellé dans une devise étrangère et/ou, dans le cas d’un indice ou d’un panier, lorsque qu’il regroupe des composants libellés et/ou cotés
dans une ou plusieurs devises, les produits seront sensibles aux évolutions du taux de change entre cette (ces) devise(s) et l’euro ou toute autre devise dans laquelle les
produits sont libellés, sauf si les produits incluent une garantie de change. Les produits font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité sur Euronext Paris,
dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Société Générale se réserve la possibilité de procéder à des ajustements ou substitutions,
voire de rembourser par anticipation les produits, notamment en cas d’événements affectant le(s) sous-jacent(s). Le remboursement anticipé des produits peut entraîner une
perte totale ou partielle du montant investi. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit. NI LES PRODUITS,
NI LA GARANTIE, NI AUCUN DROIT SUR CEUX-CI, NE POURRONT À AUCUN MOMENT ÊTRE OFFERTS, VENDUS, REVENDUS, NÉGOCIÉS, NANTIS, EXERCÉS,
REMBOURSÉS, TRANSFERRÉS OU LIVRÉS, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS NI A DES RESSORTISSANTS DES ÉTATS-UNIS OU POUR
LEUR COMPTE OU A LEUR PROFIT, ET LA NÉGOCIATION DE CEUX-CI N’A PAS ÉTÉ APPROUVÉE PAR LA US COMMODITY FUTURES TRADING COMMISSION.
Réalisation: NSLStudio (131028) - www.nslstudio.com
sgbourse.fr
ENQUÊTES
www.traders-mag.fr 01.2014
Les neurosciences à l’aide des traders
Psychologie de trading
L’utilité des études IRM sur le cerveau sont à présent controversées dans le milieu scientifique et gardent une valeur limitée.
Longtemps, nous avons espéré pouvoir détecter nos pensées grâce à cet outil et nous savons aujourd’hui que cela ne sera
jamais le cas. Toutefois, elles ont permis aux sciences comportementales d’avancer dans leur connaissance des mécanismes
cérébraux et dans l’impact sur le comportement.
» Si l'analyse et les connaissances économiques ne peu-
étape, un outil de passage à l'action et c'est bien cette
vent être remises en cause comme facteurs de réussite
dernière qui crée un résultat, bon ou mauvais.
en trading, il faut bien admettre que le comportement du
Lorsque j'ai débuté en trading, j'avais (en apparence)
trader joue une place prépondérante dans son appren-
tout ce qu'il faut pour réussir : un mentor ultra compétent,
tissage, ses réussites et ses échecs. L'analyse reste une
une bonne réserve financière, des stratégies « à la carte
14
ENQUÊTES
». Et pourtant j'échouais, et plus je faisais des pertes, plus
je devenais « accro », imaginant que les marchés allaient
Caroline Domanine
C
bien finir pas me donner raison. Je me trompais, évidem-
A
Ancienne
chef d‘entreprise et trader pour compte
ppropre, Caroline Domanine est une autodidacte
ddu trading. Passionnée de psychologie, elle est
aaujourd‘hui coach en performance mentale.
ment, et aujourd'hui, je garde un regard amusé sur cette
période de destruction assidue de mon capital.
www.psychotrade.fr
Je suis en relation, plus ou moins étroite avec des
centaines de traders, majoritairement en fond propre ; et
la problématique centrale est simple :
Comment dupliquer un processus de réussite ?
Lorsque je parle de duplication, c'est à plusieurs ni-
système et les neurosciences nous donnent une partie de
veaux : dupliquer la stratégie gagnante d'un tiers (il
l'explication :
existe en effet sur le net un nombre considérable de
Le cerveau est divisé en un grand nombre de terri-
bonnes stratégies de trading en accès plus ou moins
toires variés, et chacun a son rôle à jouer pour que l'en-
régulé) ; dupliquer un bon trade, une bonne journée ;
semble fonctionne. Je ne vais pas rentrer dans le détail,
dupliquer une politique de risque, etc... Car les recettes
et ce pour plusieurs raisons ; la première étant que je n'en
pour gagner de l'argent sur les marchés sont innom-
ai pas la compétence, et la seconde, que vous n'êtes pas
brables et variées. Il y en a pour tous les goûts et pour
en train de lire une revue scientifique, mais un magazine
toutes les bourses. Du scalping au profil investisseur
de trading.
long terme, des matières premières aux devises, de
Toutefois, nous allons revenir sur 3 des territoires «
l'analyse technique à l’analyse fondamentale ; chacun
impliqués » : lorsque vous créez un processus de travail
peut trouver chaussure à son pied, il suffit de chercher
en trading, vous faites appel à votre territoire préfrontal.
et d'apprendre !
C'est l'analyste de la bande, dès que nous sommes dans
L'approche est tentante, en effet, dans ce qu'elle ap-
une situation inconnue ou complexe, nous utilisons ces
porte d'illusion de sécurité, de facilité et de pérennité. Tel
compétences de traitement de données. Lorsque nous
un ouvrier du fordisme, le trader pourrait répéter à l'infi-
sommes calme, les autres le laissent généralement faire,
ni un geste simple, automatique, et gagnant ; sans autre
mais lorsque nous travaillons en réel, avec un enjeu, le
forme de procès que la configuration de marché et une
territoire limbique ne lui laisse pas ou peu le loisir de don-
réponse standardisée et adéquate. C'est le principe des
ner son avis. Le territoire limbique, peu conscient, est le
robots trader, qui ne s'encombrent pas de considérations
siège de notre personnalité et de nos compétences et
émotionnelles ou philosophiques. Cela fait rêver ! Un ro-
c'est aussi lui qui décide.
bot, qui travaille seul et qui gagne de l'argent, voilà la sodans les rêves, c'est que l'on finit toujours par se réveiller,
Pour résumer, celui qui applique un
système n'est pas le même que celui qui le crée
par revenir sur notre station de trading, avec nos souvent
Le territoire préfrontal va choisir certains indicateurs
trop faibles moyens et qu'il faut se remettre au travail.
techniques et obtenir des points d'entrée qui lui sem-
Car il faut bien être honnête, cette quête est un Graal et
blent qualitatifs, il va réfléchir à une politique de risque
certains sont bien mieux équipés que le trader en fond
cohérente et il va rechercher dans l'environnement éco-
propre pour y parvenir.
nomique les moyens de l'appliquer (plateforme, broker,
lution ; à moi la richesse éternelle ! Ce qu'il y a de gênant
Toutefois, sur le fond, un être humain peut avoir la
etc) mais ce n'est pas lui qui va « diriger la bête » une fois
capacité de se constituer un panel de gestes simples et
que nous commençons à l'appliquer. Or, le territoire pré-
fiables pour tirer son épingle du jeu, et c'est à partir de là
frontal ne prend pas ou peu en considération les impéra-
que les neurosciences peuvent nous apporter leur lot de
tifs du territoire limbique qui sera amené à appliquer le
« solutions » et de piste de travail. Souvent, la difficulté
système.
majeure ne revient pas à la mise en place d'un processus
Parfois, les 2 restent en désaccord. Or, lorsqu'ils ne
de travail gagnant. A force de travail, le trader finit tou-
sont pas sur la même longueur d'onde, un 3ème territoire
jours par trouver une stratégie gagnante : signaux d'en-
rentre dans la danse : le territoire reptilien. Il est chargé
trée, money management, gestion de position ; tout ceci
de répondre à une question simple : suis-je en danger de
reste du travail intellectuel et chacun peut y parvenir. Là
mort ? Lorsque la réponse est affirmative, il tire un signal
où cela devient compliqué, c'est dans l'application de ce
d'alarme, et ce signal, c'est le stress. Toutefois, en cas de
15
ENQUÊTES
www.traders-mag.fr 01.2014
Travailler à nuancer son regard peut donc
être un facteur déterminant de réussite
désaccord entre le territoire limbique et préfrontal, il per-
qui est de comprendre que notre processus décision-
çoit là aussi un danger imminent, et tire aussi le signal
nel connaît des conflits internes, des luttes de pouvoirs
d'alarme : vous êtes alors stressé et sujet à réagir de fa-
énormes. La lourde tâche de les mettre d'accord nous re-
çon irrationnelle.
vient alors, et chacun se doit d'apporter ses propres ré-
Donc pour résumer un peu tout ceci, nous avons un
analyste qui fait des plans rentables sur le papier, un chef
ponses afin de créer un système performant et surtout
applicable.
d’équipe qui n'a pas forcément les moyens de les mettre
Mais concrètement, que pouvez-vous faire pour aller
en place, et un RH surexcité qui crie au danger de mort
en ce sens ? Le neurocognitivisme nous apporte des pistes
dès que les 2 autres ne sont pas d'accord. Vu sous cet
de travail variées : travailler en accord avec votre person-
angle, difficile de créer un processus de travail serein et
nalité et vos motivations profondes, déceler les points
pérenne.
de blocages qui sont autant de fermetures vers la perfor-
Certains chercheurs ont travaillé à appliquer les dé-
mance, la gestion du stress ... Je voudrais revenir ici sur ce
couvertes des neurosciences au comportement humain.
dernier point, la gestion du stress, avec 2 exemples précis
Cette « école de pensée » s'appelle le neurocognitivisme
de postures et une petite « boite à outils »
(http://www.neurocognitivism.fr) et nous montre à quel
point nous devons prendre en compte tout ce que nous
1.
Prendre du recul en relativisant :
sommes pour créer un processus de travail qui nous
Lorsque nous tradons, nous sommes souvent trop in-
corresponde.
vestis dans l'instant. Concentrés, pour ne pas dire ob-
Nous semblons nous éloigner des velléités du geste
nubilés par les configurations de marché, nous avons
simple et reproductible à l'infini ; et pourtant, nous
un affect sur nos positions. De tout cœur avec elles,
n'avons jamais été aussi près. Car lorsque vous avez créé
nous les soutenons, les choyons telles notre œuvre
un système de travail qui correspond bien à ce que vous
ultime ; nous sommes émotionnellement impliqués
êtes, vous êtes à même de reproduire ce geste autant de
dans notre scénario. Ceci est humain, et je n'ai au-
fois que nécessaire, et c'est votre être tout entier qui tend
cun dédain face à cette attitude. Le seul problème,
vers cette aspiration : respecter un système qui marche
c'est qu'elle vous pousse à l'erreur. Vous devez donc
et qui vous corresponde.
impérativement avoir une grande distance avec vos
J'entends déjà certains traders chevronnés monter
positions.
au créneau, arguant que le trader doit s'adapter au mar-
Ce petit exercice peut vous y aider :
ché et que toutes les stratégies doivent suivre les évo-
Avant de rentrer en position ; prenez 5 minutes pour
lutions des typologies de marché et la psychologie de
vous demander quels seraient pour vous les avan-
intervenants (finance comportementale). Je souhaite
tages de perdre. Oui, vous avez bien lu ! Quels avan-
donc apporter des nuances à mes propos car c'est exact.
tages pourriez-vous retirer d'une position perdante ?
Tous les systèmes portent en eux les germes de leur
Qu'est-ce que cela peut vous apprendre ? En quoi
propre mort. Et le trader doit constamment garder à l'es-
cela peut-il vous rendre meilleur ?
prit que ce qui fonctionne aujourd'hui ne fonctionnera
Rien que le fait de se poser cette question va « mus-
peut être plus demain. Je pense toutefois que nous de-
cler » votre prise de recul au moment où vous se-
vons avant toute chose avoir la capacité d'appliquer ce
rez dans une position délicate sur les marchés. Avoir
qui fonctionne maintenant et que demain est un autre
des réponses peut réellement vous aider à réagir de
jour, porteur de nouveaux challenges et de remise en
manière adéquate à une invalidation de scénario de
question.
marché.
Les modèles comportementaux issus des neuros-
Explication : Notre territoire limbique aime « le connu
ciences nous offrent donc cette formidable chance,
et le simple », cette question décalée par rapport à
16
enquêtes
nos pensées automatiques va immédiatement sol-
appliquer ma politique de money management,
liciter notre territoire préfrontal et réduire le conflit
j'ai tendance à me surexposer. Qu'en penserait ma
qui les oppose. Pour faire simple et pour garder la
mère, un banquier, Casimir, mon dentiste, un prêtre
métaphore, le chef d’équipe est dépassé par la ques-
etc... Explication : Une fois de plus, au-delà des ré-
tion, il se réfère donc à son analyste : le conflit est
ponses que vous pouvez vous apporter, c'est ce qu'il
désamorcé.
se passe dans nos têtes qui est intéressant. Les ca-
2. Développer un regard nuancé :
pacités d’abstraction de la partie limbique sont limi-
L'investissement émotionnel que nous avons dans
tées et la saturation de demandes farfelues donne
nos résultats nous pousse à avoir un avis très tranché
tout naturellement sa place à la partie préfrontale,
sur nos choix. Cela nous retire de grandes possibili-
qui prendra donc plus facilement le relais en mo-
tés d’évolutions techniques et opérationnelles. Ainsi,
ment de crise.
certaines pistes de travail sont automatiquement éliCes petits exercices n'ont rien à voir avec vos gra-
minées, sans même y réfléchir une seule seconde.
Travailler à nuancer son regard peut donc être un fac-
phiques et vos indicateurs. Cet article est un peu une
teur déterminant de réussite, tant cela ouvre notre
invitation au voyage afin de prendre de la distance. La
esprit à d'autres possibilités de trading (horizon de
justification des neurosciences, bien que réelle et sé-
temps, marchés, points d'entrée etc...). Pour nuancer
rieuse, ne sert que de prétexte pour regarder temporaire-
notre regard, le neurocognitivisme nous propose un
ment ailleurs. Les études réalisées ne viennent, en fin de
exercice de multiplication de points de vue :
compte, que justifier ce que le sens commun sait déjà de-
Choisissez 20 personnages : métiers ou fonctions,
puis longtemps : en période de crise, nous avons plus de
personnes célèbres, entourage … Et demandez-
chance de nous en sortir en gardant la tête froide : c'est
vous ce que cette personne penserait de votre choix,
vieux comme le monde, mais il est parfois bon de le rap-
de votre situation. Exemple : je ne parviens pas à
peler. «
A lire
dans le prochain numéro
DOSSIER
PEOPLE
Contrôler sa peur en trading
nicolas Chéron
Même après un certain nombre d’années
Nicolas Chéron est stratégiste de marché et responsable
d’apprentissage et d’expérience en trading,
du Département Recherche DailyFX. Diplômé de l’EDHEC
beaucoup de traders éprouvent diverses
Lille, Nicolas Chéron a travaillé pour des courtiers
émotions, et notamment de la peur, aux
et gérants de portefeuille en tant que stratégiste
moments clés du trade.
court et moyen terme, sur actions et forex.
Le numéro de tRADeRs’ du mois de févier sortira le 30 janvier 2014.
17
ENQUÊTES
www.traders-mag.fr 01.2014
La gestion alternative – Partie 7
La tendance actuelle
Dans cet article, j’essayerai de regrouper un nombre d’étapes importantes pour la bonne mise en place d’une stratégie dans le cadre
de la construction d’un Hedge Fund, ou même pour un trader particulier. L’élaboration de la stratégie de trading est par comparaison
la même étape cruciale que la recherche d’un nouveau médicament pour une entreprise pharmaceutique ; la stratégie de trading
fera la performance future du fonds et par conséquent rendra le fonds attractif ou non.
» Dans le montage d’un Hedge Fund, les investisseurs po-
une méthodologie générale : comment définir les plans
tentiels vont s’intéresser de très près à la stratégie qui
d’investissement, quelles méthodes de tests utilisées,
est déployée ; il faut alors savoir les performances sur
comment déterminer la performance d’une stratégie et
des données historiques fiables, comment les tailles des
à quel risque ? Aux cours des prochaines lignes, nous
positions sont calculées, quel est le risque maximum
devrons faire des choix (placer des limites) que nous
accepté,…
justifierons par des « best practises » qui nous ont été re-
Dans cet article et les prochains, nous nous intéres-
commandées et par l’expérience.
serons donc à une partie technologique (choix de la pla-
Tout d’abord, la stratégie d’investissement qui sera
teforme de test, codage de la stratégie,…) mais aussi une
mise en place dans le cadre de cette série sera sim-
partie plus économique (élaboration des règles de tra-
plement expliquée et répondra aux cinq points qui re-
ding, analyse de la rentabilité de la stratégie sur une pé-
viennent souvent dans la littérature ; de nombreux
riode historique,…). Le but de cette partie est d’élaborer
écrits expliquent les points importants à prendre en
compte lors du développement d’une stratégie de trading (les conditions d’entrée sur le marché, la gestion
du risque,…). Pour élaborer une stratégie d’investisse-
Alexandre Navet
A
ment, nous avons choisi de nous focaliser sur le type «
A
Alexandre
Navet est business development
m
manager chez Alpha Novae. Après des études comm
merciales et informatiques en Belgique, il a intégré
A
Alpha Novae Limited en tant que Developing Expert
A
Advisor, spécialisé en trading automatique.
long-short equity » présenté plus haut car il représente
[email protected] En attendant
le mois prochain, il est possible d’approfondir ces
s
sujets
sur www.trading-automatique.fr.
Pour un trader individuel, il est souvent recomman-
le type de stratégie le plus abordable pour un particulier
(ce qui constitue une de nos hypothèses d’introduction).
dé d’écrire un « trading plan » avant de commencer à
prendre des décisions sur le marché. Afin de synthétiser
18
ENQUÊTES
Cette partie du trading plan explique sous quelles
conditions les positions sur le marché sont fermées
notre stratégie d’investissement, nous allons suivre
positions qui ne durent pas plus de quelques secondes.
cette méthodologie.
La rentabilité se fait sur le volume créé en répétant de
Le premier point de cette explication sera la construc-
nombreuses positions de très courtes durées. Le scalping
tion d’un trading plan qui est une étape cruciale dans
désigne des positions qui ne durent pas plus de quelques
l’avènement d’un trader expérimenté. Dans son livre « La
minutes (moins de une minute parfois). Cette technique
psychologie des grands traders », Thami Kabbaj illustre
désire prendre des petits profits (comme pour le THF) en
bien l’importance de planifier ses actions en les mettant
un laps de temps très court. Le day-trading a un objec-
par écrit afin de ne pas laisser les émotions et les péchés
tif plus long allant jusqu’à quelques heures ou plusieurs
humains - tels que l’avidité ou l’orgueil - prendre le des-
jours (en général moins d’une semaine).
sus. Cela est vrai pour un trader manuel mais aussi pour
Pour illustrer la conception d’un trading plan, nous
mettre en place des décisions d’investissement automa-
mettrons en place une stratégie ayant une périodicité
tisées. Dans le cadre de cette série, les décisions d’inves-
journalière. Les décisions d’entrée sur le marché seront
tissement le seront ; la psychologie ne rentre donc plus
alors analysées à chaque ouverture journalière.
en compte mais le trading plan est une aide pour la pro-
La périodicité est donc le deuxième élément que
grammation future : les décisions d’investissement vont
nous conseillons de choisir car il influence l’horizon du
être mises par écrit sous forme de conditions binaires ce
trading (court ou long terme). La gestion des entrées et
qui constitue bien souvent la première étape avant de
sorties sera influencée par ce choix ainsi que la gestion
créer un programme informatique.
des risques.
Le trading plan dans notre cas sera donc une sorte
Comme précisé dans le point précédent, la périodi-
de cahier des charges : quelles sont les actions que le
cité pour l’illustration dans le cadre de cette série sera
programme va devoir effectuer et en fonction de quelles
journalière ; les conditions d’entrée qui constituent le
conditions ?
troisième point important d’un trading plan, seront donc
Le premier élément d’un trading plan consiste à sélectionner les instruments sur lesquels la stratégie va être
analysées à l’ouverture de chaque bougie ayant une périodicité d’un jour.
mise en place. Chaque instrument à ses propres caracté-
Pour l’exemple de notre trading plan, nous définirons
ristiques et une stratégie d’investissement peut convenir
les entrées comme telle : lorsqu’une bougie se crée sur
sur certains instruments mais pas sur d’autres (en raison
un instrument, le programme analysera sur cette devise
des spécificités propres telles que le volume, la zone mo-
un support spécifique et une résistance spécifique. Un
nétaire dont dépendent les devises,…).
support sera grossièrement défini comme la plus basse
Il faut donc dans cette première étape déterminer
cotation depuis 10 bougies – donc dans notre cas 10 jours
quels seront les instruments qui vont être négociés en
– et une résistance sera quant à elle définie comme la co-
utilisant la méthode qui va être mise en place. Ce choix
tation la plus haute sur ce même laps de temps.
doit être réfléchi en raison des caractéristiques propres
de chaque instrument.
À l’ouverture d’une bougie, le programme calculera
donc un support et une résistance ; ces deux niveaux se-
Ensuite, le choix de la périodicité indique un élément
ront les cotations pour y mettre deux ordres limites qui
essentiellement sur la stratégie : a-t-elle un objectif à
seront dès lors nos points d’entrée (qui constitueront
court terme ou long terme ? Une stratégie mise en place
alors les prix d’ouverture de nos positons); sur le sup-
sur une périodicité courte prend généralement des posi-
port nous placerons un ordre de vente (position courte
tions qui ont un objectif de rentabilité à court terme. La
(ou dite de vente)) et sur la résistance nous placerons un
durée des positions pourrait grossièrement être divisée
ordre d’achat (position longue (ou dite d’achat)).
en quatre modèles: le trading haute fréquence, le scalping, le day-trading et le trend-following.
Afin de ne pas se trouver avec deux ordres opposés –
ce qui reviendrait à avoir une position totalement neutre
Le trading haute fréquence (THF ou HFT pour « High
sur un instrument-, si un ordre limite est activé (ou « pris
Frequency Trading ») est une technique qui prend des
» selon le jargon utilisé), l’ordre limite restant sera alors
19
ENQUÊTES
www.traders-mag.fr 01.2014
annulé. Cette dernière condition implique que seul un
Cette partie du trading plan explique sous quelles
ordre à la fois peut être pris sur un instrument spécifique.
conditions les positions sur le marché sont fermées. Dans
Aussi, comme le calcul des supports et résistances
le cadre de cet exemple, nous avons indiqué plusieurs
se renouvelle à chaque ouverture de bougie, si aucun des
conditions relatives aux éléments suivants : la probléma-
ordres limites n’a été activé, dans ce cas, ils sont annulés
tique du week-end, la durée de vie maximum d’une posi-
avant le placement des nouveaux pour n’avoir alors qu’au
tion, la perte maximale autorisée ainsi que le gain potentiel.
maximum deux ordres « limites » par instrument.
Comme dernier point du trading plan, il reste la ges-
Si une position est déjà sur le marché pour l’instru-
tion du risque qui constitue une partie importante pour la
ment, alors aucun ordre limite supplémentaire n’est placé
création d’une stratégie de trading (qu’elle soit appliquée
sur le marché.
manuellement ou automatiquement) ; les investisseurs
Cette troisième partie du trading plan est donc constituée d’explications concernant l’entrée sur le marché. Par
du fonds voudront savoir quel est le risque pris avec les
fonds qu’ils mettent sous gestion.
cet exemple, nous avons déterminé les informations sui-
Différents types de gestion du risque existent, allant
vantes : les points d’entrée, le nombre d’ordres limites
du plus conservateur (gestion en pourcentage du risque
possible simultanément ainsi que le nombre d’ordre en
accepté) au plus entreprenant (application de martingale
cours sur le marché par instrument.
à l’image du tristement célèbre Jérôme Kerviel, voir son
Ensuite, les conditions d’entrée étant maintenant
aveux dans L’engrenage : mémoire d’un trader (2010)).
écrites, nous pouvons nous concentrer sur nos condi-
Dans le cadre de cette série, nous ne parlerons pas de
tions de sortie. Dans le cadre de cette série, nous aurons
techniques qui font débat sur la toile ou par articles scienti-
quatre conditions qui feront que la position sur un instru-
fiques interposés (telles que la montante d’Alembert appli-
ment se clôture.
quée au trading) mais nous mettrons en place une gestion
Pour l’exemple, la première condition est due à l’arrivée du week-end. Le Forex étant un marché ouvert cinq
de risque qui fait l’unanimité et qui se veut conservatrice :
une gestion en pourcentage de risque accepté.
jours sur sept, une position prise le lundi peut bénéficier
Lors de l’ouverture d’une position, nous savons quelle
d’un cours sans saut (ou « gap ») durant cinq jours. Toute-
est la variation maximale qui sera acceptée en perte (dé-
fois, la fermeture durant le week-end du marché entraine
terminée par la valeur du stop loss). Cette indication nous
une possibilité de gap à l’ouverture le lundi (bénéfique ou
permet de savoir quel montant il faut acheter (vendre) sur
non pour la position en cours). Pour éviter ce problème
le marché. Dans le cadre de ce mémoire, nous fixerons la
d’incertitude, toutes les positions en cours devront être
perte maximale autorisée par position à 0.3 pourcent du
fermées 15 minutes avant la fermeture du marché des
montant des fonds mis sous gestion. Afin d’avoir un parti
changes le vendredi (que les positions soient en positif
encore plus conservateur, nous n’autoriserons pas l’ajout
ou en négatif).
d’un effet de levier. Le but ici est de contrôler les pertes
Cette première condition permet d’éviter l’incertitude
possibles par position.
du week-end. En plus de cela, chaque position aura un ni-
En plus de ce contrôle sur la perte totale possible par
veau de clôture en perte (appelé « stop loss ») et un ni-
position en pourcentage du montant des fonds mis sous
veau de clôture en gain (appelé aussi « Take Profit » ou
gestion sans l’ajout d’un effet de levier, nous fixerons
« objectif »). Le niveau en perte sera défini comme étant
aussi un niveau de perte maximale journalière (1 pour-
le plus haut (le plus bas) depuis 5 bougies pour une po-
cent) et hebdomadaire (3 pourcents). Si le niveau de perte
sition de vente (d’achat). Concernant le niveau de clôture
autorisé par jour est atteint, le robot de trading attendra
en gain, celui correspondra à la moitié de la différence
le jour suivant pour reprendre des positions et cela sera
en valeur absolue entre le prix d’ouverture de la position
pareil pour le niveau de perte autorisé par semaine.
et la valeur du stop loss. Nous avons donc un ratio théo-
Dans cette partie du plan de trading, nous avons dé-
rique entre les gains et les pertes de 2 : 1, il faut deux
terminé les risques que nous acceptons de prendre. Nous
gains pour couvrir une perte.
avons pris une stratégie de gestion conservatrice en
Nous avons maintenant trois conditions de clôture
fixant des limites par positions, par jour et par semaine.
: l’arrivé du week-end, le stop loss et l’objectif. La der-
Cet article a permis de fixer un cadre clair pour les
nière condition sera une durée temporelle et est expri-
prochains articles qui traiteront des tests d’un plan de tra-
mée comme telle : si une position indique une situation
ding (qui nous avons défini aujourd’hui) et qui traiteront
de profit et qu’elle a plus de six heures de vie, alors cette
de la mise en place de ce plan de trading dans un environ-
position est fermée.
nement sûr et performant. «
20
QUAND LA TECHNOLOGIE RENCONTRE LE TRADING
Copiez les performances
des meilleurs traders.
Téléchargez des dizaines
d’applications dédiées au trading.
Découvrez la nouvelle
plateforme xStation
BÉNÉFICIEZ DE PLUS DE 10 ANS D’EXPERTISE
SUR LES MARCHÉS FINANCIERS
Depuis ses bureaux parisiens, XTB France vous offre :
‡ des formations en ligne
‡ un compte de démonstration
‡ des analyses de marchés quotidiennes
UNE TECHNOLOGIE D’AVANCE
CFD ‡ FOREX ‡ OPTIONS
01 53 89 60 30
www.xtb.fr
Le trading sur CFD présente des risques élevés qui peuvent entraîner des pertes supérieures à votre investissement initial.
XTB France -146, Boulevard Haussmann - 75008 Paris - est immatriculée au RCS de Paris sous le No. 522 758 689, autorisée à exercer son activité par l’Autorité
de Contrôle Prudentiel (ACP) sous le N° LS 11533 et contrôlée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
STRATÉGIES
www.traders-mag.fr 01.2014
Capitalisation
Choisir et gérer les actifs à revenu fixe (obligations, bons, ...)
Les valeurs à revenu fixe sont souvent négligées par les traders pour compte propre. Pourtant dans la gestion
d’un portefeuille, les valeurs à revenu fixe ont leur place. Certes les taux d’intérêts très bas que nous connaissons ne favorisent pas les placements en obligations et en OAT pour le moment, mais il est indispensable
pour un trader d’en connaître la mécanique. D’autre part, de nombreuses personnes ont une assurance vie dont
le rendement dépend fortement des valeurs à revenu fixe. Savoir évaluer, choisir et gérer des valeurs à revenu
fixe est indispensable à toute personne qui opère sur les marchés. Finalement, la notion de « portage », c’est-àdire en quelque sorte le fait de prendre position sur un actif dont le rendement se fait dans le futur est l’élément
fondamental de toute finance. Cela sert en particulier à déterminer les prix des « futures ».
Andrea Brignone
A
» Capitalisation et Actualisation
T
Trader
pour compte propre, associé gérant de
SSigre, société de presse et d’éditions spécialisée
ssur les marchés financiers, consultant formateur
aauprès d’institutions financières, d’entreprises et
dde collectivités pour la gestion du risque financier,
la gestion de la dette et la gestion d’actifs. Auteur
ddes ouvrages « Le tao de la Bourse et du trading »,
« Mieux se connaître pour mieux investir »
La capitalisation consiste à évaluer un actif à partir de ses
revenus ou des flux générés. Ainsi, si on place 100 € à un
an à 10 % on aura au bout d’un an 110 €. Pour obtenir ce
résultat on utilise la formule suivante :
A + ™ l i = A(1 +Rn)
n
22
STRATÉGIES
www.traders-mag.fr 01.2014
Cette expression tend vers une
F1) Courbe des taux des emprunts d’Etat français
limite qui est la suivante:
Ae Rn
Ou e = 2,71828...(base des logarithmes népériens).
•
Par exemple: Soit 100€ à 10% in-
térêt 10€ annuel.
•
Composé en continu
•
Au bout d’un an : on a 100€*
e 0,10 = 110,52
•
soit intérêt 10.52% (à comparer
avec les taux réels précédents).
Ce taux est appelé le taux continu. Si l’on ne perçoit les intérêts
qu’ « in fine », on appellera alors ce
Plus une obligation a une maturité longue et plus son taux actuariel sera élevé .
taux : le taux zéro coupon. Il est à
Source : Agence France Trésor. Bulletin mensuel
la base de nombreux calculs financiers et en particulier de l’actualisation que nous voyons ci-après. Il ne
Où A est le capital, l i les intérêts courus, R le taux
rentre pas dans l’objet de cet article de voir comment on
d’intérêt, n le nombre d’années où l’actif reçoit l’intérêt.
peut le calculer en fonction de ce que l’on constate sur
On appelle ce taux le taux monétaire ou taux d’intérêt
le marché, mais nous indiquerons plus loin où trouver
simple. Les intérêts ne sont pas capitalisés, c’est à dire
ces taux.
qu’ils sont retirés à chaque période.
Si on compose les intérêts, c’est à dire si on les y
laisse et qu’eux-mêmes portent intérêt, on obtiendra la
formule suivante :
A + ™ l i = A(1 +R)
L’actualisation consiste à valoriser un flux monétaire
perçu dans l’avenir à la date présente. C’est l’opération inverse de la capitalisation.
Pour actualiser on procédera donc de façon inverse :
n
n
n
Un flux sera divisé par (1 +R) et à la limite on aura
Fn e -Rn . Où Fn est le flux de l’année n.
•
Par exemple: Soit 100€ à 10% intérêt 10€ annuel.
•
Composé semestriellement
•
Au bout d’un an : 100€*1.05*1.05 =110,25 soit intérêt
dans 5 ans aura une valeur actuelle de 60, 65€. Ces élé-
réel de 10.25 %(à comparer avec 10% non composé)
ments nous sont indispensables pour évaluer une valeur
Ainsi un flux de 100 € actualisé à 10 % et encaissé
à revenu fixe.
Ce taux est appelé le taux actuariel. Finalement supposons que les intérêts soient composés continuelle-
La valeur d’une obligation
ment (par exemple tous les jours), on aura :
Prenons le cas de l’OAT 5 ans échéance au 25 Avril 2018
portant intérêt à 4 % adjugée le 5 Décembre 2013. Son
A(1 +R/m)
mn
prix de marché actuel sera la valeur de la somme de ses
flux pendant 5 ans :
Où m donnera le nombre de composition dans l’an-
On pourra donc écrire :
née (2 pour semestriels, 4 pour trimestriel, 360 pour
journalier).
24
-zc2 2
4e -zc1 + 4e
1
-zc3 3
+ 4e
+ 4e
-zc 4
+ 104e
-zc 5
= Pm
STRATÉGIES
Nous allons maintenant évaluer le taux actuariel de
Expliquons :
cette obligation, c'est-à-dire le taux d’actualisation qui
4 est le montant du coupon 4%.
appliqué à l’ensemble des flux nous donnera le prix de
Zcn : est le taux zéro coupon pour une obligation à
marché de l’obligation. C’est ce taux qui sert au gestion-
maturité n. Ainsi dans notre cas nous actualiserons avec
naire d’obligation pour choisir ses obligations. C’est en
les taux zéro coupon de maturité 1 pour la première an-
réalité le vrai taux de rendement.
née, 2 pour la deuxième année et ainsi de suite. Et cela
multiplié par le nombre d’années à chaque fois.
•
•
Nous allons appeler ce taux y. Il est la solution de
l’équation suivante :
4e -yx1 + 4e-yx2 + 4e-yx3 + 4e-yx4 + 104e-yx5 = 114,16
Pm Est le prix de marché.
-zcn xn
est le facteur d’actualisation, n étant le nombre
e
d’années
Cette équation se résout par itération : on obtient
pour y la valeur de 1,11 %.
Il nous faut donc trouver des taux zéro coupon pour
procéder au calcul. Ces taux sont publiés par le Comité
Le choix d’une obligation
de Normalisation Obligataire http://www.cnofrance.org/
Le gestionnaire va pouvoir classer les obligations dispo-
fr/courbes-des-taux-zero-coupon.cfm?id=61?.
nibles d’abord selon leur maturité (échéance de l’obliga-
Utilisons
les taux zéro coupon publiés le 29 Novembre 2013.
Nous obtenons :
tion) et ensuite selon le taux actuariel de chacune d’entre
elles. Mais il va devoir y ajouter d’autres critères de choix.
En effet, le taux actuariel d’une obligation ne reflète
4e -0,386x1+ 4e-0,491x2+ 4e-0,657x3+ 4e-0,879x4+ 104e-1,110x5 = 114,16
pas seulement les taux du marché mais contient une
25
STRATÉGIES
www.traders-mag.fr 01.2014
information précieuse ; c’est celui du risque que com-
Les taux versus le risque de défaillance de l’émetteur
porte cette obligation c’est à dire du niveau de risque
Les émetteurs sont notés par les grandes agences de no-
de défaillance de son émetteur. Plus une obligation
tations, Standard and Poors , Fitch, Moody’s. Elles notent
est risquée et plus son taux actuariel sera élevé. Qu’il
les émetteurs. Pour connaître ces notations il suffit d’al-
s’agisse d’une obligation d’Etat, souveraine (obligations
ler sur leur site. Par exemple Standard and Poors : http://
d’Etats étrangers) ou émise par une société privée ou
www.standardandpoors.com/ratings/france/en/eu. Plus
une banque.
l’émetteur est risqué plus le taux est élevé comme nous
l’avons dit précédemment.
Le taux versus la maturité
Plus une obligation a une maturité longue et plus son taux
Le prix de l’obligation versus le risque de hausse de taux
actuariel sera élevé. Cela reflète la courbe des taux sur le
Une hausse des taux fait baisser mécaniquement une
marché (voir Fig1). En effet plus la durée de détention est
obligation. Mais cette baisse n’est pas linéaire. Elle dé-
longue et plus le risque est élevé. Les taux sont particu-
pend de sa sensibilité qui dépend elle-même d’une part
lièrement bas en ce moment. Une hausse des taux sur le
de la duration, c'est-à-dire de la durée moyenne néces-
marché entrainera une baisse systématique de la valeur
saire pour que la somme de flux actualisés rembourse
de l’obligation sur le marché si son détenteur veut la re-
l’obligation, et de sa convexité (c'est-à-dire la déforma-
vendre. Pour éviter ce risque il faut qu’il détienne l’obli-
tion de la courbe des taux comparé à une droite) par rap-
gation jusqu’à son échéance ou alors qu’il choisisse des
port aux variations des taux (Fig. 2)
maturités suffisamment courte pour que ce risque soit
Se protéger contre une hausse des taux. Il y a plu-
faible. Il est donc important de bien définir la durée de
sieurs façons de se protéger contre une hausse de taux :
détention désirée de l’obligation. Des stratégies de choix
de maturité sont utilisées par les gestionnaires qu’il se-
•
rait trop long d’évoquer dans cet article, mais que la personne intéressée peut trouver dans les livres traitant de
Vendre l’obligation quand des signes de hausse de
taux apparaissent.
•
la matière.
Vendre des indices obligataires comme par exemple
le Bund, l’OAT, le BTP etc... (Voir à ce sujet mon précédent article dans Trader’s magazine (Novembre 2012)
répliquant le plus possible les obligations détenues).
F2) Le prix de l’obligation versus le risque de hausse de taux
•
Se couvrir par des put: par exemple pour couvrir
l’obligation étudiée plus haut sur deux ans, la prime
du put est de l’ordre de 2 à 2, 5 euros pour 100 €
•
Recourir aux Credit Default Swaps (CDS)
•
Utiliser des produits structurés dont l’un des éléments
(un produit dérivé) varie de façon inverse des taux.
Conclusion
Le marché des taux ou des valeurs à revenu fixe est un marché passionnant car il demande à la fois une bonne connaissance économique et une bonne connaissance des outils. Il
est irremplaçable dans une stratégie de placement à long
terme pour une partie de son capital, dans le but par exemple
d’assurer sa retraite. Il est aussi irremplaçable pour le trader
qui souhaite adopter une stratégie à haut risque sur une petite partie de son portefeuille. En effet le placement à revenu
fixe représentera le gros de son portefeuille (de préférence
avec des obligations à risque très réduit) tandis qu’il prendra de gros risque sur une partie faible de son capital, mais
Le prix de l’obligation varie en fonction de sa sensibilité au taux et non de façon
linéaire. Plus le taux augmente, plus le prix baisse.
Source : Taodutrading
un risque qui sera compensé par la perspective de très gros
gains. Nous aurons l’occasion de reparler de cette stratégie
lors d’un prochain article. «
26
STRATÉGIES
www.traders-mag.fr 01.2014
Règle numéro 6 de trading
Contrôler ses pertes
L’une des règles les plus importantes dans le trading est de savoir contrôler ses pertes et ne pas se laisser dépasser par les événements. C’est ce
qui fera généralement la différence entre un trader perdant et un trader
gagnant sur le court, moyen et surtout long terme.
» Ne pas prendre ses pertes en bourse, c'est se condamner
ne voyons pas la réalité en face, nous avons alors une
Sur le forum de mon site de bourse, on voit presque
conduite irrationnelle au sens propre. Nous ne pouvons
chaque semaine des personnes nous dire qu'ils ont
pas nous permettre de trader en espérant un événement
tout perdu, que leur compte est tombé à zéro parce
de ce type, cela n'est pas tenable dans le temps. Nous
qu'ils n'ont pas su prendre leurs pertes, qu'ils ont atten-
pouvons être sauvé une fois, deux fois mais un jour ou
du un retournement du marché miraculeux qui pouvait
l'autre, nous n'aurons plus cette chance avec nous. Il
sauver leur portefeuille. Il y a dans cette attitude une
faut absolument se défaire de la chance en bourse, il n'y
forme d'autisme où nous nous raccrochons à n'importe
en a pas, elle n'intervient pas, il n'y a que des trades po-
quoi qui pourrait nous donner un peu d'espoir, nous
sitifs ou négatifs.
28
STRATÉGIES
Pourquoi n'arrivons nous pas à prendre nos pertes en bourse ?
qui tradent. C'est tout simplement une réaction défensive
Cette obstination à ne pas vouloir prendre sa perte
pour protéger leur ego blessé, leur idéal du Moi foudroyé
peut s'expliquer par de nombreuses raisons : prendre
par la réalité. Ils ne veulent pas voir la réalité en face, ils
une perte, c'est bien souvent plus douloureux narcissi-
fuient le miroir et pour cela il faut trouver un coupable :
quement que pour notre portefeuille. En effet, c'est là
le broker, la méthode utilisée, l'indicateur… qui sont for-
que la psychologie prend toute sa place : le trading est
cément mauvais.
peut-être la seule activité où nous avons en temps réel
les conséquences de nos choix. Trader, c'est être en
Comment accepter de prendre ses pertes en bourse ?
permanence face à un miroir qui nous renvoie ce que
Comme nous le voyons, l'aspect psychologique est
nous sommes réellement, il n'y a pas d'échappatoire.
au centre pour pouvoir accepter de prendre ses pertes
En psychanalyse, l'identité personnelle se compose
lorsque nous tradons. Il n'y a pas de mystère, il faut tra-
de 3 choses : le ça (en simplifiant notre inconscient),
vailler sur soi, sur la perte (symbolique et réelle). Pour
le Moi (ce que nous sommes réellement à un moment
cela, une psychanalyse, une psychothérapie peuvent être
T), le Sur-moi (les limites que nous impose la société,
d'un grand secours afin d'identifier les raisons de cette
notre éducation…). Et pour rajouter du piment à ce dé-
faille narcissique. Au-delà du trading, cela ouvre aussi
licat équilibre de forces contradictoires qui font notre
des possibilités pour oser faire les choses, beaucoup de
personnalité, il faut rajouter l'idéal du Moi qui est ce
personnes sont inhibées, la peur de l'échec, de découvrir
que nous aimerions être.
qu'ils ne pourront jamais atteindre leur idéal du Moi font
Le trading nous renvoie donc, parfois de manière vio-
qu'elles n'agissent pas… La société française ne valorise
lente, à ce que nous sommes réellement et à chaque prise
pas l'échec, elle le condamne même alors qu'aux États-
de position nous testons la réalité du trader que nous
Unis par exemple une personne qui a connu de nom-
sommes, nous testons notre idéal du Moi face à notre
breux échecs est valorisée, c'est un combattant, il a eu le
Moi. C'est pour cela que beaucoup de traders vont tout
courage d'essayer, il s'est relevé…
perdre en ne cédant pas, en restant inflexible face au
Il faut donc accepter, pour une personne c'est sou-
marché car prendre leurs pertes serait avoir tort et avoir
vent l'exploit, de perdre, d'avoir tort. Je ne rencontre
tort casserait l'image qu'ils ont d'eux, cela briserait leur
qu'exceptionnellement des gens capables de dire : j'ai eu
idéal du Moi, leur Ego. C'est pour cela que nous trouvons
tort, généralement le discours ambiant est : j'ai raison, les
parfois des personnes qui ont été ruinées en bourse et
autres ont tort. Statistiquement, une personne qui peut
qui ne vont cesser de vous expliquer qu'ils avaient raison,
vivre de son trading, c'est exceptionnel, 5% des traders.
que leur analyse était la bonne et que le marché est soit
Ils ont accepté cette réalité, ils ne sont pas parfaits, ils ne
totalement manipulé ou bien qu'il n'y a que des abrutis
le seront jamais, ils se tromperont encore des centaines,
29
STRATÉGIES
www.traders-mag.fr 01.2014
Benoist Rousseau
B
de continuer. C'est un confort absolument extraordi-
D
Diplômé
en histoire économique contemporaine
à l‘Université Paris Sorbonne, professeur d‘hisstoire, il est un trader passionné par la psychologgie des marchés financiers. Pratiquant le trading
ddepuis 16 ans, il est spécialisé sur le trading sur
In
Indices, en scalping et en day trading.
naire dans mon trading car je sais à l'avance la perte
http://www.andlil.com
maximale que je pourrais avoir le mois prochain si je
perdais pendant 22 séances d'affilés (ce qui ne m'est jamais arrivé). Il y a peu de traders capables de dire en janvier 2014 ma perte maximale sera de : X % ou X euros.
Et pourtant, c'est un confort psychologique incroyable,
je ne vis plus dans l'incertitude, je sais ce que je peux
perdre chaque jour, chaque semaine, chaque mois. Je
des milliers de fois… et cela n'a absolument aucune im-
sais que cette perte potentielle maximum ne me mettra
portance. Il faut se décomplexer totalement vis-à-vis de
pas en danger, que je serai encore là le mois prochain et
l'échec et quand on arrive à cela, l'acceptation de perdre
le mois suivant...
en bourse et donc de respecter son stop, son manage-
Cette technique pour prendre mes pertes en bourse
ment est bien plus facile. Beaucoup trop de personnes
à d'autres avantages. Je ne vais pas aggraver ma perte
associent leur statut social, leur métier, leurs résultats en
journalière en essayant de « rattraper » les choses. 9 fois
bourse à ce qu'ils sont. Un cadre perdant son boulot, un
sur 10 parce que j'essayais de rattraper une perte impor-
trader faisant une grosse perte et nous nous retrouvons
tante, j'arrivais seulement à la multiplier à la fin de la jour-
avec des gens à ramasser à la petite cuillère, toute leur
née. Je ne vais pas perdre stupidement de l'énergie, me
structure psychologique s'effondre. Rappelons encore
stresser et m'épuiser. Je serai frais le lendemain matin
une fois de plus que nous sommes plus qu'un métier et
en pleine possession de mes moyens. La gestion de sa
que ce que nous gagnons à la fin du mois n'est pas notre
fatigue et de sa tension est un point essentiel pour le tra-
identité. Je ne suis pas un homme meilleur et intelligent
der. Je quitte un marché que je ne comprenais pas sur
parce que j'ai gagné 10,000€ en bourse à la fin du mois et
mon unité de temps, je le laisse agir sans moi me don-
un minable et débile parce que j'en ai perdu autant. Il faut
nant ainsi la possibilité d'être à nouveau en phase avec
arrêter de s'identifier...
lui le lendemain.
Vous saurez que vous aurez fait des progrès im-
Ce système fonctionne avec une discipline de fer, je
menses le jour où une perte ne sera plus qu'une infor-
ne me comporte plus comme un enfant n'acceptant pas
mation comme une autre qui ne remettra pas en cause
la perte ou de perdre à un jeu. D'ailleurs, maintenant je
ce que vous pensez de vous. Idem pour un gain. Un tra-
ne suis plus « mauvais perdant » à aucun jeu, c'est le jeu
der doit tendre vers une solidité psychologique sans faille
qui m'intéresse, pas de gagner ou de perdre. Un mauvais
et pour cela il n'y a pas de mystère, il faut travailler sur
perdant a peu de chance de réussir dans le trading... Je
vous-même. Plus que de devenir « riche », le trading peut
le ressens sur le trading, je suis satisfait quand je fais un
être la voie pour devenir un homme plus équilibré, plus
beau trade, peu importe le résultat financier, je suis sa-
accompli. Je suis donc passé par une psychanalyse, cela
tisfait par « le geste », l'esthétisme du trade. Il y a de la
a été mon chemin personnel mais il y en a autant que
beauté dans le trading.
de personnes, pour comprendre, apprendre et tenter de
En conclusion, si vous n'arrivez pas à respecter vos
maîtriser ses affectes, accepter son idéal du Moi qui sera
règles, votre money management, si vous laissez vos
toujours défaillant et insuffisant… et ainsi prendre une
pertes vous couler, vous savez maintenant qu'il vous faut
perte, l'accepter, savoir reconnaître son erreur sans que
trouver une solution pour vous discipliner, et surtout ac-
cela soit la fin de mon monde.
cepter la perte. La perte est une chose normale, naturelle,
nous l'avons croisé toute notre vie, que ce soit une perte
Ma technique pour prendre mes pertes en bourse
financière, la perte d'un être cher, la perte d'un travail, la
Techniquement, l'essentiel de mon trading se concentre
perte d'un statut social, la perte de notre stylo préféré…
sur la maîtrise totale de mes pertes, comme dirait La-
Il faut apprendre à faire le deuil. Pour un trader, accepter
can, mes gains arriveront de surcroît. De ce fait, je me
narcissiquement qu’il n'est pas parfait, et qu'un mauvais
fixe une perte maximale journalière. Cette perte est une
trade ne remet pas en cause ce qu'il est. L'acceptation
valeur monétaire fixe. Si dans la journée, j'atteins ce ni-
d'avoir tort fait de nous des adultes, de meilleurs traders
veau de perte, je clôture ma position, j'éteins mon ordi-
et nous permet de ne plus être des enfants... Le trading
nateur et je quitte mon domicile pour ne pas être tenté
est la voie royale pour devenir adulte. «
30
MÉTHODES
www.traders-mag.fr 01.2014
Ou comment un Indicateur Technique de Marché parvient à poser
les bases d’une Philosophie de marché
Au fondement de
l’Ichimoku Kinko Hyo
Traduit du japonais en ces termes : « Ichimoku – En un coup d’œil, Kinko – Équilibre, Hyo – Bar Chart (graphique à barres) » ;
cet Indicateur Technique de Marché (ITM) est un environnement dans l’environnement : IKH (Ichimoku Kinko Hyo) propose une
logique intégrale de trade, indépendamment de tout autre ITM disponible et/ou de tout processus de trading présent dans les
différentes plateformes. Pour IKH, la représentation graphique de l’équilibre des forces du marché est essentielle à sa lecture et
se construit selon les deux principes suivants : (i) LE CALCUL DES EXTRÉMUMS (calcul de la moyenne entre un maximum et un
minimum en ordonnée) ; (ii) LES CONFLITS SPATIO-TEMPORELS (confrontation simultanée de plusieurs espaces-temps).
JJonathan Jacob Attia
» Calcul des points médians
J
Jonathan
Jacob Attia, 34 ans, exerce la profession
dd’Inventeur et de Consultant IT à Paris. Certifié
A
AMF, Cisco et ITIL, il a participé à de nombreuses
ppublications internationales de brevets. Actuellem
ment, il contribue au développement d’un nouveau
cconcept d’émission télé autour des innovations
ttechnologiques issues de laboratoires français.
Contrairement au calcul classique d’une moyenne arith-
jonathanjacobattia.com/blog
métique (qui considère toutes les valeurs d’un intervalle
donné) les (trois) droites d’IKH s’obtiennent directement
à partir de la moyenne calculée entre deux valeurs (uniquement et uniques) que sont « le plus haut » et « le plus
bas » des prix observés durant un intervalle défini :
32
MÉTHODES
www.traders-mag.fr 01.2014
Line indique la clôture des prix de
T1) Formules de calcul des points d’Ichimoku Kinko Hyo
la période en cours, car, dans cette
Formule
Projection (ou affichage á)
min (Y) + max (Y)
TL =
2
_x<
_ xi=1
avec xi-n+1 <
Appellation
zone passée, l’information des extrémums est sans intérêt. De plus la
xi
•
•
Turning Line
Tenkan Sen (TS)
passé, respecte, de fait, la dimension
et n = {1, 2, 3 ..., 9}
SL =
passée de cette zone en indiquant un
min (Y) + max (Y)
2
_x<
_ xi=1
avec xi-n+1 <
xi
•
•
Standard Line
Kijun Sen (KS)
présent « pseudo-clôturé » donc «
xi+26*
•
•
Cloud Span A
Senkou Span A (SSA)
gique de calcul (déterminer le point
et n = {1, 2, 3 ..., 26}
SSA =
TL + SL
2
SSB =
min (Y) + max (Y)
2
_x<
_ xi=1
avec xi-n+1 <
pseudo-passé ».
La particularité d’une telle lomédian entre les extrémums d’un
xi+26*
•
•
Cloud Span B
Senkou Span B (SSB)
xi-26**
•
•
Lagging Line (LL)
Chikou Span
et n = {1, 2, 3 ..., 52}
LL = (xi , yi )
Lagging Line, étant projetée dans le
intervalle fixe) est de détecter les
accélérations d’un actif par la variation des extrémums d’un premier
xi = x 1 : periode en cours
*projection à la 27ème période (projection de 26 périodes excluant la période en cours)
**projection à la -25ème période (saut e 26 périodes (de i=0 à i=-25) excluant la période en cours)
Contrairement au calcul classique d’une moyenne arithmétique les droites d’Ichimoku Kinko Hyo s’obtiennent
directement à partir de la moyenne calculée entre deux valeurs que sont « le plus haut » et « le plus bas » des
prix observés durant un intervalle défini.
Source : Jonathan Attia
intervalle (d’une région) comparativement aux extrémums d’un second intervalle (d’une autre région)
comprenant (ou pas) le premier intervalle (Cf. Figure 5) : on retrouve
parfaitement cette information par
la lecture entre une Tenkan Sen (TS)
et une Kijun Sen (KS), entre une
Senkou Span A (SSA) et une Senkou Span B (SSB), entre les groupes
« Soit, un intervalle de 9, 26 ou 52 périodes corres-
de droites « TS, KS » et « SSA, SSB » ou encore entre
pondant respectivement au calcul de la (i) Tenkan Sen (8
les droites et/ou groupes appartenant à des unités de
périodes passées + 1 période en cours), la (ii) Kijun Sen
temps différentes.
(25+1) et la (iii) Senkou Span B (51+1) projetée 26 périodes
(hors période en cours) en avant (à droite de l’espace) ».
Espace-Temps d’IKH
Note : la littérature anglaise, puis française depuis
Avant d’aller plus avant dans la présentation d’IKH, et afin
peu (Cf. Karen Peloille, Le Trading avec Ichimoku), décrit
de mieux comprendre les notions clés de ce dernier, il
abondamment la méthode de construction des points
convient de définir la structure spatio-temporelle d’IKH et
d’IKH par le calcul des « points moyens ». Ici, le calcul
de préciser quelques-unes de ses propriétés.
IKH, dans sa composition intrinsèque et permanente,
des « points médians » n’est à considérer que dans une
approche strictement géométrique et non statistique de
renferme les éléments suivants :
ces derniers : le point médian se situant au milieu de la
surface d’IKH (région) délimitée par une largeur (inter-
1.
Un périmètre temporel (temps) ;
valle en abscisse) et une hauteur (valeurs max. et min. en
2.
Trois zones de lecture (espace) ;
ordonnée).
3.
Douze points d’information (propriété 1) ;
La Senkou Span A s’obtient par le calcul de la
4.
Un centre de gravité (propriété 2) et ;
moyenne (des points médians calculés) entre la Tenkan
5.
Une zone déficiente (propriété 3, conséquence de la
et la Kijun, projetée 26 périodes (hors période en cours)
propriété 2).
en avant (à droite de l’espace). Enfin la Lagging Line (ou
Chikou Span) représente la clôture des prix de la période
Périmètre Temporel
en cours projetée 26 périodes (hors période en cours) en
A partir de la logique de calcul des droites d’IKH (Cf.
arrière (à gauche de l’espace).
Figure 2) et en considérant toutes les droites impli-
Note : la Lagging Line est projetée 26 périodes en ar-
quées, le périmètre temporel d’IKH est égal à cent
rière. Dans cette zone (passée) de l’espace d’IKH aucune
trente (130) périodes (Cf. Figure 1) : à ce jour, au-
droite d’IKH n’est calculée. C’est pourquoi la Lagging
cun ITM (par défaut) n’intègre explicitement et/ou
34
MÉTHODES
implicitement un si grand nombre
F1) Périmètre temporel d’Ichimoku Kinko Hyo (EUR/USD Daily)
de périodes dans sa lecture ET « en
un coup d’œil » sans affaiblir/altérer le signal !
A partir de la Figure 2, et pour
déterminer simplement ledit périmètre, il suffit de considérer les
seuls rectangles et carrés violets. Les
longs rectangles violets correspondent aux 52 périodes utiles au calcul
des trois SSB du présent espace, les
carrés violets étant la projection du
point calculé à +26 périodes. Soit la
A partir de la logique de calcul des droites d’Ichimoku Kinko Hyo et en considérant toutes les droites impliquées, le périmètre temporel d’Ichimoku Kinko Hyo est égal à cent trente (130) périodes.
Source : Highwave 360
somme des trois longs rectangles
violets incluant leurs sauts respectifs [3 x (52+26)] moins les zones de
recouvrement [-(52+52)], ce qui fait un premier résultat in-
A noter qu’IKH possède un continuum temps mar-
termédiaire de (234 – 104), pour un total de 130 périodes.
qué depuis le sous-périmètre 3 jusqu’au sous-périmètre
A noter que dans IKH, la LL (représentée par le carré
1 par le partage de 26 périodes entre chacun de ses sous-
jaune) est dans l’alignement de la première SSB (premier
périmètres (hors périodes comptabilisées pour le saut).
carré violet projeté). De même, le Prix (carré rouge) se re-
Ainsi le « sous-périmètre 3 » partage 26 périodes (de la
trouve dans l’alignement de la seconde SSB. Enfin, le pé-
période 27 à la période 52 sur un total de 130 périodes)
rimètre d’IKH s’arrête avec la troisième et dernière SSB
avec le « sous-périmètre 2 », tandis que le « sous-péri-
[ou encore avec la SS-A (carré vert projeté)].
mètre 2 » partage 26 (autres) périodes (de la période 53 à
Zones de lecture
78) avec le « sous-périmètre 1 ». In fine, cette imbrication
Maintenant le périmètre temporel d’IKH fixé, la Figure 3
de périodes crée des interactions structurelles entre les-
illustre les « trois zones de lectures d’IKH » avec leurs «
dites zones de lecture et confère un rôle déterminant à la
sous-périmètres temporels » respectifs :
« zone de lecture 1 » qui représente le dernier héritier (Cf.
Dans IKH, les Zones de Lecture sont la résultante d’une
§ Zone déficiente).
activité passée, délimitée par leurs sous-périmètres temporels propres. A chacune des Zones de Lecture corres-
Douze points d’information
pond une information particulière et complémentaire (Cf.
Concrètement, IKH fait intervenir douze points d’infor-
Lecture des conflits spatio-temporels) : ces trois zones de
mation dans son analyse (ou dix-huit points en incluant
lecture participent directement à la résolution d’IKH en
les six points masqués), et toute analyse technique is-
matière de détection de signal.
sue d’IKH s’articule autour de ces derniers. Lesdits points
F2) Méthode de calcul du périmètre temporel d’Ichimoku Kinko Hyo
Le Figure 2 développent toutes les droites/points d’Ichimoku Kinko Hyo à considérer dans la méthode de calcul dudit périmètre.
Source : Highwave 360
35
MÉTHODES
www.traders-mag.fr 01.2014
F3) Zones de lecture et sous-périmètres temporels (EUR/USD Daily)
confrontant précisément et systématiquement
leurs
espace-temps
(régions) associés.
Le tableau qui va suivre, détaille
et précise les douze points d’information d’IKH présentés en Figure 2.
Centre de gravite
Le centre de gravité d’IKH (Cf. Figure
4), correspondant à la « zone de lecture 3 » (Cf. Figure 3), trouve sa justiCe graphique illustre les « trois zones de lectures d’Ichimoku Kinko Hyo » avec leurs « sous-périmètres temporels » respectifs.
Source : Highwave 360
fication du fait qu’il soit le seul point
utile (sur l’échelle de temps d’IKH)
le plus proche du point d’équilibre
(théorique) invisible sur IKH d’une
part, et que ce point traverse verti-
se lisent et se répartissent dans les trois « zones de lec-
calement (en considérant la « zone de lecture 3) les trois
ture » susmentionnées en fonction de leurs sous-péri-
sous-périmètres temporels d’autre part. Ce qui fait, de
mètres respectifs, et interagissent les uns sur les autres
la période 78 (sur un total de 130 périodes sur l’échelle
(avec un certain magnétisme (attraction/répulsion)) en
de temps d’IKH) le centre de gravité de l’espace-temps
d’IKH.
Zone déficiente
T2) Points d’information d’Ichimoku Kinko Hyo et Propriétés
Avec un centre gravité légèrement
Couleur
Bleu
Jaune
Orange
Rouge
Vert
Violet
Point d’IKH
Nombre d’occurrences
Interagit avec
décalé à droite (de 12,5 périodes du
TS
2 (visibles)
[3 (masqués)]*
•
•
LL
Prix
point d’équilibre théorique) et une
LL
1
•
•
•
•
SSA (sp3) **
SSB (sp3) **
TS (sp2) **
KS (sp2) **
KS
2 (visibles)
[3 (masqués)]*
•
•
LL
Prix
1
•
•
•
•
•
•
SSA (sp2) **
SSB (sp2) **
TS (sp1) **
KS (sp1) **
SSA (sp1) **
SSB (sp1) **
•
•
•
LL
Prix
Tendance projetée
•
•
•
LL
Prix
Tendance projetée
Prix
SSA
SSB
3
3
* Les points de la KS et de la TS sont utilisés à trois reprises dans le calcul de la SSA relatif aux souspérimètres 3, 2 et 1 (Cf. Figure 2) et n’apparaissent donc pas directement sur le graphique d’Ichimoku Kinko Hyo : d’où la qualification de points masqués. Ce qui fait un total de 6 points supplémentaires à ajouter au premier décompte de 12 points. L’ensemble de ces points d’information peuvent se
retrouver sur la Figure 5 qui les représente par des cercles grisés.
** sp3, sp2 et sp1 pour sous-périmètre 3, 2 et 1 (Cf. Figure 3).
IKH fait intervenir douze points d’information dans son analyse, et toute analyse technique issue d’Ichimoku
Kinko Hyo s’articule autour de ces derniers. Lesdits points se lisent et se répartissent dans les trois « zones
de lecture » susmentionnées en fonction de leurs sous-périmètres respectifs, et interagissent les uns sur les
autres en confrontant précisément et systématiquement leurs espace-temps associés.
Source : Jonathan Attia
zone déficiente de 25 périodes (à
l’extrême droite du graphique), IKH
accorde de facto une plus grande importance à la partie de droite (présent-futur) qu’à la partie de gauche
(entièrement passé). En réalité, la «
zone de lecture 1 » contient tout le
potentiel prédictif d’IKH : les 2 autres
zones servant à affiner/corriger la
trajectoire du présent vers le futur
(en fonction du passé).
En d’autres termes, IKH se lit de
droite à gauche : du potentiel prédictif (à droite) à la lecture des conflits
spatio-temporels (à gauche). Alors
que la « zone de lecture 1 » détermine la tendance attendue par le
marché à +26 périodes du graphique
d’IKH (par ses 2 points d’information
que sont la SSA et la SSB relatifs au
sous-périmètre 1), les « zones de lecture 2 et 3 » valideront ou corrigeront le consensus de cette tendance
par une analyse particulière des dix
36
MÉTHODES
www.traders-mag.fr 01.2014
Les droites d’Ichimoku Kinko Hyo s’obtiennent directement à partir
de la moyenne calculée entre deux valeurs que sont « le plus haut
» et « le plus bas » des prix observés durant un intervalle défini
points d’information restants (se rapportant au présent
Cnflits des espaces en un temps
(gauche)/passé (extrême gauche)).
Inversement, la lecture des conflits des espaces en un
temps consiste à considérer les différentes régions enga-
Lecture des conflits spatio-temporels
gées (représentées par des points) en une période don-
Cette lecture des conflits spatio-temporels, si caractéris-
née sur l’échelle d’IKH. Au-delà de la dualité des temps en
tique d’IKH, met en jeu tous les points d’information pré-
un espace, la lecture des conflits de régions est primor-
sentés précédemment selon la dichotomie suivante :
diale dans la résolution d’IKH (détection de signal).
On distingue alors les douze régions ci-après (repré-
•
Lecture des conflits des temps un espace
sentées par les douze points d’information d’IKH) selon
•
Lecture des conflits des espaces en un temps
les 3 périodes clés d’IKH (que sont les trois zones de lecture) sur un ensemble de 130 périodes :
Conflits des temps en un espace
Ainsi, la lecture des conflits des temps en un espace
1.
consiste à considérer :
Pour la « période 78 » ou la « zone de lecture 3 »
a.
LL : région limitée à une période (78ième période) ;
b. SSA (sous-périmètre 3) : région de 26 périodes
1.
L’unique point « PRIX » (au présent) relativement aux
(de la période 27 à la période 52 projetée à la
points (passés) « SSA », « SSB » (rattachés au sous-
78ième période) ;
périmètre 2), « TS » et « KS » (rattachés au sous-péri-
c.
mètre 1) : Le PASSÉ (quatre points) est en conflit avec
(de 1 à 52 projetée à la 78ième période) ;
le PRÉSENT (prix) en un même espace (zone de lec-
d. TS (sous-périmètre 2) : région de 9 périodes (de
ture 2) ;
2.
SSB (sous-périmètre 3) : région de 52 périodes
70 à 78) ;
Les quatre points (du passé) « SSA », « SSB » (ratta-
e.
chés au sous-périmètre 3), « TS » et « KS » (rattachés
KS (sous-périmètre 2) : région de 26 périodes (de
53 à 78).
au sous-périmètre 2) relativement au point « LL »
(présent projeté en arrière) : Le PRÉSENT (LL) est en
2.
Pour la « période 104 » ou la « zone de lecture 2 »
conflit avec le PASSÉ (quatre points) en un même es-
a.
pace (zone de lecture 3).
b. SSA (sous-périmètre 2) : région de 26 périodes
Prix : région limitée à une période ;
(de 53 à 78 projetée à la 104ième période) ;
c.
F4) Centre de gravité et Zone déficiente (EUR/USD Daily)
SSB (sous-périmètre 2) : région
de 52 périodes (de 27 à 78 projetée à
la 104ième période) ;
d.
TS (sous-périmètre 1) : région
de 9 périodes (de 96 à 104) ;
e.
KS (sous-périmètre 1) : région
de 26 périodes (de 79 à 104).
3.
Pour la « période 130 » ou la
dernière période de la « zone de lecLe centre de gravité d’Ichimoku Kinko Hyo trouve sa justification du fait qu’il soit le seul point utile le plus
proche du point d’équilibre invisible sur Ichimoku Kinko Hyo d’une part, et que ce point traverse verticalement
les trois sous-périmètres temporels d’autre part.
Source : Highwave 360
ture 1 »
a.
SSA (sous-périmètre 1) : région
de 26 périodes (de 79 à 104 projetée
à la 130ième période) ;
38
MÉTHODES
b. SSB (sous-périmètre 1) : ré-
F5) Imbrication des régions d’Ichimoku Kinko Hyo (EUR/USD 15MN)
gion de 52 périodes (de 53
à 104 projetée à la 130ième
période).
Cette lecture considère donc les
régions localement - en une période
précise - et permet notamment de
comparer la dynamique interne de
chacune de ces régions.
A noter que la « région SSA »,
d’un même sous-périmètre, évoluera toujours dans la « région SSB
». De même, la « région TS », d’un
On observe une double position « hautement positive » de la « Région TS » vis-à-vis de la « Région KS » d’une
part, de la « Région SSA » vis-à-vis de la « Région SSB » d’autre part. Avec un premier signal moyennement
négatif en « zone de lecture 2 » et un double signal solidement positif en « zone de lecture 2 et 1 » la résolution
d’IKH donne un signal « acheteur ».
Source : Highwave 360
même sous-périmètre, évoluera toujours dans la « région KS ». De façon identique, la « région KS », d’un
même sous-périmètre, évoluera toujours dans la « région
SSB » (Cf. Tableau 1) affiche à +26 périodes, avec le point
SSB » (à la différence que cette dernière sera projetée à
SSB, un nuage vert de faible amplitude (écart calculé
+26 périodes), tout comme la « région SSA » (projetée à
par la différence entre les ordonnées des points SSA et
+26 périodes en avant) évoluera toujours dans les « ré-
SSB).
gions KS-TS » d’un même sous-périmètre.
En se rapportant à la Figure 5, l’imbrication des ré-
Par ailleurs, dans ce même graphique on observe
également les éléments suivants :
gions est signalée et délimitée par des rectangles grisés
(de transparence variable selon la superposition des ré-
•
Au niveau du « Prix » (zone de lecture 2), un nuage
gions concernées) et précisent géométriquement la po-
positif de très faible amplitude (ordonnée du point
sition d’une région comparativement à une autre région
SSA > point SSB) ;
qui lui est immédiatement supérieure (par son intervalle
•
Au niveau du « point LL » (zone de lecture 3), un
et ses extrémums). Lire et interpréter avec pertinence IKH
nuage rouge de faible amplitude avec un point TS lé-
nécessite à minima la maîtrise de cette représentation
gèrement supérieur au point KS en ordonnée.
(géométrique et mentale) des points d’IKH.
Ainsi, en observant attentivement la Figure 5, la «
La résolution des points d’IKH révèle une accalmie
région TS » (sous-périmètre 1) est contenue dans la « ré-
des cours de l’EUR/USD et donne clairement un signal «
gion KS » (sous-périmètre 1) avec une position relative
attentiste » (amplitude in globo faible/moyenne).
« positive » marquée par un alignement des régions (TS et KS) par le
haut : un alignement par le bas au-
F6) Résolution d’Ichimoku Kinko Hyo & Conséquences (EUR/USD 15MN)
rait signifié une dynamique baissière
à court terme.
Au même moment, la « région
SSB » (sous-périmètre 1) se confond
avec la « région KS » ce qui signifie
que les points KS et SSB ont la même
ordonnée (coordonnée verticale) :
l’intervalle des 26 dernières périodes
ne marque aucune différence avec
celui des 52 dernières périodes.
Enfin, la « région SSA » (souspérimètre 1) se situant légèrement
La Figure 6 illustre pleinement le potentiel de résolution d’Ichimoku Kinko Hyo (la ligne verticale grisée correspondant à la « zone de lecture 1 » de la Figure 5) : Le marché est puissamment haussier.
Source : Highwave 360
au-dessus du milieu de la « région
39
MÉTHODES
www.traders-mag.fr 01.2014
F7) Volatilité horaire EUR/USD calculée le 6 décembre 2013 (10 semaines)
variables selon le cours) et qui peuvent, dans certains cas, reproduire
les retracements (conformes aux ratios communément admis) de Fibonacci. C’est pourquoi, IKH, peut-être
considéré, sous l’angle particulier
des retracements, comme une reformulation ingénieuse de Fibonacci avec l’originalité de proposer des
ratios variables (vs fixes pour Fibo-
La Figure 7 indique, à moyen terme, un certain potentiel de trade dans la plage horaire 18-20h .
Source : Highwave 360
nacci) ainsi qu’un tracé dynamique
et automatique de ses retracements
(vs manuel pour Fibonacci).
A noter, que le centre de gravité
La Figure 6 illustre donc l’évolution latérale des cours
d’IKH a un ratio de 0,60 (78/130) par rapport au périmètre
depuis 18h00 (04/12/2013) jusqu’au lendemain matin
temporel global d’IKH, que la Région TS (9) a un ratio de
4h30.
0,34 (9/26) relativement à la KS (26), que la SSA a un ratio
La Figure 7 indique, à moyen terme, un certain poten-
de 0,5 (26/52) comparativement à la SSB ou encore un ra-
tiel de trade dans la plage horaire 18-20h : d’où l’intérêt
tio de 0,33 (17,5/52), et enfin, que la KS a un ratio de 0,33
de la lecture/résolution d’IKH présentée en Figure 5 (et 6).
(26/78) proportionnellement à la SSB etc.
La Figure 8 montre que les retracements de Fibo-
IKH & Fibonacci
nacci font sens sur la seule région KS (26 dernières pé-
Les droites d’IKH se comportent comme des retrace-
riodes) avec les points (projetés) d’IKH : Le retracement à
ments de Fibonacci (en traçant une succession de sup-
0,5 passe par les points TS, KS et SSA ; le retracement à
ports/résistances) à ceci près qu’ils sont segmentés et
0,618 passe par le point SSB.
distribués dans le temps (contrairement à Fibonacci qui
les superposent en un même espace-temps). Typique-
Conclusion
ment, ce constat s’appuie sur le fait que toutes les droites
Qualifier Ichimoku Kinko Hyo (IKH) d’indicateur tech-
d’IKH se construisent selon un retracement à 0,5. Plus en-
nique de marché serait impertinent et anachronique.
core, c’est la projection (avant/arrière) des régions ainsi
Bien qu’élaboré initialement comme outil d’analyse, il
que la composition/imbrication de ces dernières (Région
se présente à nous, européens, avec humilité et simpli-
de la TS incluse dans la Région de la KS/Région de la SSA
cité. IKH est d’une très grande complexité par sa sim-
incluse dans la Région de la SSB) qui créent des retra-
plicité : il délimite les espaces-temps utiles d’un actif
cements décalés et limités (avec évidemment des ratios
financier, modélise toutes les forces transactionnelles
d’un marché et appréhende la psychologie inavouée des opérateurs
avec un ensemble de représenta-
F8) Droites d’IKH et Retracements de Fibonacci (EUR/USD 4H)
tions visuelles et équilibrées. Si la
philosophie a pour objet la réflexion
critique de l’action et de la connaissance humaine, IKH serait alors
l’une des philosophies possibles de
l’action financière : c’est à partir de
son périmètre temporel, de ses trois
zones de lecture, des douze points
d’information, des conflits spatioLa Figure 8 illustre le cas où la région KS (grand rectangle grisé) est confondue à celle de la SSB (région délimitée à gauche de la Figure 7 par le trait vertical gris en pointillé) et montre que les retracements de Fibonacci
sur la seule région KS font sens avec les droites projetées d’Ichimoku Kinko Hyo.
Source : Highwave 360
temporels et de sa zone prédictive,
qu’IKH propose une réelle opportunité d’interagir avec raison sur les
marchés financiers. «
40
MÉTHODES
www.traders-mag.fr 01.2014
Investissement diversifié
sur actions moyen terme
Trier le grain de l’ivraie : bilan Traders Rendement 1ère
année, le début des fondations
Après une année 2013 haussière et bénéfique au portefeuille Trader’s Rendement, comment orienter sa gestion sur les actions l’an prochain ?
» Suivi de la sélection TRADERS’
du portefeuille. Dnx Corp sera renforcé en cas de chute
Mag rendement 2013 au 6.12.2013
à 15.21 euros, ordre valide jusqu’à fin janvier. Bouygues
Après les ventes réalisées le 25 septembre dernier (voir
sera renforcé (rachat de la ligne vendue en septembre) si
cet article du blog NT), la sélection poursuit son chemin.
on devait retomber à 20.96 euros.
Le titre LNC a fait l’objet d’un stop-gain posé à 9.70 eufranchissait les 11 euros. Dans ce cas, le stop sera remon-
Quel sera le contexte du premier trimestre 2014, afin
d’orienter la gestion du compte en ce sens dès fin 2013 ?
té à 10.70 euros. MFC sera vendu lorsque LNC sera sorti
Croissance aux USA et probable tension sur les taux avec
ros, valide chaque mois et reconductible sauf si la valeur
le ralentissement voire l’arrêt du QE - retour du mur budgétaire en février.
Poursuite du marasme « austéritaire » en euro zone et
Olivier Huneau
O
extrême fragilité du système bancaire et de la pyramide
D
Diplômé
de Sup de Co Paris, Olivier Huneau a été
rresponsable commercial dans l‘équipement auttomobile. Il investit en Bourse depuis 2001 dont
6 ans à plein temps via son site www.nouveauttrader.com. Olivier Huneau propose sur www.
nnouveautrader.com des formations individuelles
sspécifiques « point-pivot » par skype.
des dettes publiques comme privées.
[email protected]
La zone Asie-Pacifique face à ses déséquilibres : surinvestissements dans une période de ralentissement de
la croissance de ses clients, à commencer par l’Europe argent-dette également en trop grande quantité dans des
circuits, poursuite de la hausse des taux à craindre.
42
MÉTHODES
Les suites de la
trappe à liquidité au Japon
T1) Portefeuille Traders’ Mag rendement
Cette situation reste porteuse de
TRADERS´ Mag rendement
risques importants. Rien ne change
DATE
VALEUR
poids
prbr*
cours
perf 06,12
/global
depuis 2007/2008 mais on pourra no-
31,12,12
TOTAL**
2,50%
32,56
42,92
31,82%
0,80%
ter que si le cycle de hausse des taux
31,12,12
VIVENDI**
2,50%
14,94
17,64
18,11%
0,45%
en formation dans les zones qui ti-
31,12,12
BOUYGUES**
2,50%
14,20
25,97
82,89%
2,07%
rent la croissance mondiale « pour-
31,12,12
CANAL+**
2,00%
4,68
6,05
29,27%
0,59%
rait peut-être » arranger les affaires
31,12,12
NRJ GROUP
0,00%
5,83
5,80
-1,02%
-0,01%
31,12,12
LIN**
0,00%
11,39
22,10
94,03%
1,88%
31,12,12
DNX**
2,00%
17,63
17,10
-3,01%
-0,06%
31,12,12
MFC**
1,00%
22,90
28,03
22,40%
0,22%
31,12,12
LNC**
1,00%
5,92
10,15
71,45%
0,71%
03,07,13
CASINO
2,00%
68,69
80,49
17,18%
0,34%
CAC40 :
+13,41%
45,16%
7,00%
de l’économie réelle dans son financement, elle tuera les plus faibles
comme le capitalisme l’exige. En
outre, le rebond du taux d’intérêt est
souvent le prélude à une amélioration structurelle, ce qui donne des opportunités d’achat sur les inévitables
cac au 31,12,12 : 3641 pts
15,50%
coups de mou que subira le marché
dans ce nouveau cycle naissant (mais
Position du compte au 06.12.2013.
Source : Nouveau Trader
qui avortera peut-être. Attention, la
situation de crise que nous vivons n’a
pas de comparaison possible).
Bémol : les dérivés, les pertes subprime non en-
sur la dette et le mouton - sentiment en baisse sur l’immo-
core encaissées, les bilans des banquiers en Europe, les
bilier et les télécoms, secteurs déjà réduits ou en passe
masses de milliards de milliards qui tournent à vide dans
de l’être - sentiment en hausse sur l’énergie, les services
les circuits, les budgets des Etats en berne sauf à Berne …
informatiques, les médias (qui vit sur le mouton, mais
cette masse d’argent émise à tort et à travers sans régu-
sans dette et avec du rendement, pensez-y mais ne les re-
lation ni obligation pour ceux qui en ont la responsabili-
gardez pas, c’est simple), l’ingénierie industrielle, la dis-
té, dont une trop grande partie se perd sans contrepartie,
tribution et les valeurs défensives NON SURENDETTEES
est notre talon d’Achille : la création de richesse corres-
(Veolia par exemple, le nom est joli mais ça s’arrête là, en
pondante est survalorisée et le risque de déflation bien
terme de fondamentaux, ça rime avec zéro).
présent puisque ce système tue ses propres fondations :
A partir de janvier 2014, ce portefeuille Trader’s Ren-
l’emploi qui se raréfie chez les perdants de la mondialisa-
dement sera géré dans le cadre du Club NouveauTrader -
tion, mine le niveau de la consommation (un bien pour la
les lectrices et lecteurs qui le suivent seront gentils de me
planète, pas pour les gens puisque tout est basé, à tort,
contacter afin que je leur expose les modalités d’apparte-
sur le travail et le consumérisme). Le risque social créé
nance à ce club privé. Bonne fêtes de fin d’année à toutes
par toujours plus d’inégalités est non-quantifiable mais
et à tous, et rendez-vous en janvier 2014 en pleine forme,
grandit un peu plus tous les jours.
on en aura besoin, la crise n’est pas encore terminée ! «
Conclusion
Gestion orientée plus que jamais sur
T2) Prises de profi ts 2013
les sociétés les plus « mondialisées
» en terme de répartition des ventes,
DATE
VALEUR
poids
PRB
PVB
PV/MV %
PV/MV SUR INVT
et bénéficiant d’une situation finan-
25,09,2013
TOTAL
2,50%
37,83
43,1
13,93%
0,35%
cière saine (sans dette si possible, ou
25,09,2013
VIVENDI
2,50%
15,95
16,965
6,36%
0,16%
une dette intelligente bien couverte
25,09,2013
BOUYGUES
2,50%
20,80
27,4
31,73%
0,80%
par la rentabilité de l’activité).
25,09,2013
LIN
2%
11,39
22,1
94,03%
1,88%
GLOBAL
3,19%
Maintien de la politique de ré-
9,50%
partition des secteurs : à l’écart de
l’automobile, de la finance, des bio-
Prises de profits 2013 sur le portefeuille Traders’ Mag rendemdent.
Source : Nouveau Trader
pharmaceutiques, de tout ce qui vit
43
INTERVIEW
www.traders-mag.fr 01.2014
» Lieu de résidence : Bruxelles
» Intérêts : Adepte de la randonnée en montagne, méditation, lecture
» Style de trading : Day, swing trading sur actions
Jérôme Vinerier
Je fais du trading et de la gestion
Jérôme Vinerier, analyste indépendant et trader pour compte propre, investit sur les actions européennes et privilégie
une approche à la fois fondamentale et technique. Ce passionné de lecture et de psychologie (notamment tout ce qui a
trait au développement personnel) s’est enflammé pour l’économie et les marchés dès l’adolescence. Cette passion ne
l’a jamais quitté. Prochaine étape dans sa carrière de trader, la gestion pour compte de tiers.
44
INTERVIEW
Il faut se demander ce que l’on attend des
marchés, et pourquoi on traite sur les marchés
» TRADERS´: Comment avez-vous découvert le trading ?
ment les sorties de consolidation sur actions. Lorsqu’une
Vinerier: J’ai commencé à m’intéresser aux marchés vers
l’on a un niveau clair qui contient les cours, dès lors que
13-14 ans. Mon père était abonné à des journaux finan-
ce niveau cède et que l’on constate une augmentation
ciers et gérait un PEA. Le fait de voir des variations de
des volumes, cela donne généralement lieu à une accé-
l’ordre de 7 à 10% en une séance (notamment dans les
lération et une entrée en phase de tendance. C’est à ce
années 1997), m’a fasciné. Cela a été une passion dès le
moment que le signal est le plus précis, et que le ratio
début. Je me suis vite intéressé à l’économie en général
rendement/risque est le plus confortable. En effet, à par-
et à la vie des sociétés en particulier. J’ai donc commencé
tir du moment où le mouvement part, notre position est
à acheter des valeurs. C’est comme cela que je suis venu
aussitôt en gain et il n’y a plus qu’à accompagner le mou-
progressivement au trading. J’ai toujours aujourd’hui un
vement.
consolidation est longue et propre, c’est-à-dire lorsque
attrait particulier pour les actions car derrière la valeur
il y a l’aspect stratégique, l’aspect fondamental, le déve-
TRADERS´: Sur quel type de marché traitez-vous ?
loppement, le secteur… C’est cette formation personnelle
Vinerier: Je travaille à 80% sur Euronext Paris, Bruxelles
et pratique, ainsi que mes études économiques et finan-
et Amsterdam. C’est un marché suffisant, je n’ai pas be-
cières par la suite, qui m’ont permis d’intégrer le milieu
soin d’aller sur d’autres marchés. En effet, j’ai une éten-
professionnel de la finance.
due de valeurs suffisantes pour travailler une gestion de
portefeuille au jour le jour. Les 20% restant sont pour les
TRADERS´: En tant qu’analyste indépendant et trader
pour compte propre, comment avez-vous développé
votre méthodologie de trading ?
cas où une opportunité se profile (action hors Europe,
Vinerier: La pratique personnelle, les difficultés rencontrées sur les marchés, les recherches et les lec-
TRADERS´: A contrario, quels sont les marchés sur
lesquels vous êtes moins à l’aise ?
tures m’ont permis de construire une approche de tra-
Vinerier: Je traite peu le forex car les signaux d’entrée
ding. De plus, ayant passé 5 années au sein du cabinet
n’offrent pas la même pertinence. On n’a pas de niveaux
d’analyse technique Day by Day, je me suis imprégné
de consolidation, ni de figures chartistes extrêmement
de l’analyse chartiste traditionnelle, ce qui m’a no-
nettes qui donnent lieu à de fortes accélérations.
contrats futures, forex).
tamment permis de comprendre les tendances, l’intetendance est en phase de s’essouffler, de se retourner
TRADERS´: Quelle est votre routine de trading journalière ?
et de s’inverser. Le cabinet Day by Day a constitué la
Vinerier: Que ce soit sur une base hebdomadaire ou sur
pierre angulaire de mon approche de trading et de la
moyen terme, j’ai toujours une vision du comportement
lecture des graphiques.
des indices. Il est important de savoir qu’elle est la ten-
raction entre l’offre et la demande, savoir quand une
dance de fond, quel est le secteur, avant de pouvoir choi-
TRADERS´: Comment définiriez-vous votre méthodologie aujourd’hui ?
sir une valeur. Tous les jours, je regarde les tendances des
Vinerier: Ma priorité aujourd’hui est de faire du trading et
je lis Les Echos et je regarde les news qui vont impacter
de la gestion. Je travaille sur l’amélioration de mon track
les marchés, puis je place mes alertes. Par exemple, un
record pour à terme faire de la gestion pour compte de
de mes outils m’indique tous les plus hauts et les plus bas
tiers. Je suis un suiveur de tendance. J’essaie de rentrer
en séance. Si, par exemple le CAC est en tendance bais-
quand la tendance démarre. J’affectionne particulière-
sière et que des valeurs surperforment l’indice, je vais
principaux marchés (CAC, DAX…), puis avant l’ouverture
45
INTERVIEW
www.traders-mag.fr 01.2014
Je privilégie toutes les sorties
de consolidation, comme les trading
range ou les sorties de biseaux
vérifier en détail le volume ainsi que les signes de conso-
TRADERS´: Comment protégez-vous votre capital ?
lidation… Si une valeur surperforme alors que le marché
Vinerier: Tout d’abord, j’estime qu’il ne faut pas engager
dévisse, elle risque de grimper encore plus lorsque le
plus de 1.5% du capital par opération. Si je suis confiant
CAC se retournera. Pour rechercher une valeur, je regarde
sur la tendance des indices, je vais alors pouvoir en-
donc à la fois les éléments fondamentaux et techniques.
gager un pourcentage du capital plus important qu’en
phase de consolidation ou de troubles. Il y a des phases
TRADERS´: Y a-t-il des configurations que vous privilégiez ?
où la confiance des investisseurs est bonne et où on
Vinerier: Je vais privilégier toutes les sorties de conso-
chés. Comprendre le contexte et la confiance du marché
lidation, comme les trading range ou les sorties de bi-
va influencer ma façon de gérer. Comme je suis un sui-
seaux. Ce sont des configurations qui fonctionnent bien.
veur de tendance, je m’adapte en fonction des phases
peut donc gérer en fonction du comportement des mar-
du marché.
TRADERS´: Faites-vous du scalping, du day-trading ou
du swing?
Vinerier: Je fais essentiellement du day et swing
TRADERS´: Comment vous assurez-vous d’être majoritairement en gain ?
trading avec des durées d’exposition en moyenne de 2
Vinerier: Je réfléchis beaucoup en terme de conviction
à 3 jours. Il y a parfois des mouvements qui vont très
tant sur le plan fondamental que technique. Par exemple,
vite, quelques heures ou minutes, et d’autres qui vont
si la majorité des analystes financiers estiment qu’un
durer quelques semaines. Sur un portefeuille d’in-
dossier est sous-valorisé, si je partage également cette
dice base 100, je vais constituer des lignes de 10% du
conviction et que j’ai la confirmation du point technique,
capital, jusqu’à 15 ou 20% en fonction de la conviction.
alors je vais être beaucoup plus à l’aise pour avoir une
Je peux être plus ou moins investi en fonction de la
forte exposition et pour avoir de la patience. Car il faut
configuration du marché. Lorsqu’un indice est entre
de la patience pour accompagner une tendance le plus
deux phases, c’est-à-dire haussier depuis 4 mois mais
longuement possible.
tout en montrant des signes de retournement à court
terme, on va acheter les valeurs qui sont en phase de
TRADERS´: Prenez-vous du levier ?
hausse et qui surperforment. A l’inverse, on va vendre
Vinerier: Je prends du levier sur l’exposition globale du
les titres qui sont plus fragiles. On peut avoir des long/
portefeuille mais rarement sur un seul titre. Si je prends
short et être très à l’aise en fin de journée tout en étant
du levier ce sera de façon modérée (rarement plus de 2).
exposé over-night. Que le marché parte à la hausse ou
à la baisse, je ne suis pas exposé massivement dans un
seul sens.
TRADERS´: Quel conseil pourriez-vous donner à nos
lecteurs ?
Vinerier: Pour moi la psychologie est le nerf de la guerre
TRADERS´: Utilisez-vous des logiciels spécifiques ?
en trading. L’analyse technique n’est pas suffisante à elle
Vinerier: J’utilise ProRealTime pour le suivi de marché, un
seule. L’aspect psychologique est crucial. De mon côté,
pour les actions et un pour les indices, futures et CFD. J’uti-
j’ai utilisé plusieurs approches sur la psychologie comme
lise également [email protected] qui à partir de toutes les données
l’hypnose ou encore la méditation. Le plus important est
Euronext permet d’avoir tous les plus hauts et plus bas.
de se connaitre, de travailler sur soi, de se demander ce
Enfin, je me sers également de feuilles Excel pour calculer
que l’on attend des marchés, et pourquoi on traite sur les
la taille de la position en fonction du risque pour affiner la
marchés,… On ne gagne pas de façon naturelle sur les
stratégie et gérer au quotidien les positions.
marchés. Ce travail sur soi est primordial. «
46
SÉMINAIRES
www.traders-mag.fr 01.2014
Dates importantes pour votre agenda:
Conférences
Date
Nom de la formation
Société
Lieu
adresse du site
07.01.2014
Vos 1ers pas en bourse, niveau débutant
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
07.01.2014
Les perspectives 2014 sur les marchés financiers
IG
Paris
www.ig.com
09.01.2014
Contrat future CAC40 et SRD, investisseurs dynamiques
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
14.01.2014
Analyse graphique comme une méthode d'anticipation des
cours - niveau débutant
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
15.01.2014
Analyse technique comme une méthode d'anticipation des
cours - niveau confirmé
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
16.01.2014
Effet de levier et gestion du risque
IG
Paris
www.ig.com
16.01.2014
Introduction Trading
WHS
Paris
www.whselfinvest.fr
17.01.2014
WHS FutureStation "signaux et stratégies"
WHS
Paris
www.whselfinvest.fr
20.01.2014
Coaching niveau 1
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
21.01.2014
Coaching niveau 1
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
21.01.2014
Perspectives des marchés, le point sur l'actualité financière
IG
Paris
www.ig.com
22.01.2014
CLUB ACTIVE TRADER – Petit Déjeuner /Découverte de la
plateforme Next Generation 9h30/12h
CMC Markets
Paris
www.cmcmarkets.fr
27.01.2014
CFD, une nouvelle façon d'investir en bourse, investisseurs
avertis
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
30.01.2014
Initiation aux options, investisseurs avertis
Bourse Direct
Paris
www.boursedirect.fr
Date
Nom de la formation
Société
Lieu
adresse du site
07.01.2013
SRD : Service de règlement différé et effet de levier
Binck
En ligne
www.binck.fr
07.01.2013
Le Future CAC40 et les types d'ordres
Binck
En ligne
www.binck.fr
07.01.2013
Webinaire Highwave360, découverte de la toute derniere
version : les meilleurs des outils vous seront présentés
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
08.01.2013
Savoir utiliser les outils de Binck.fr
Binck
En ligne
www.binck.fr
08.01.2013
SRD : Service de règlement différé et effet de levier
Binck
En ligne
www.binck.fr
09.01.2013
SRD : Service de règlement différé et effet de levier
Binck
En ligne
www.binck.fr
Webinaires
48
SÉMINAIRES
Date
Nom de la formation
Société
Lieu
adresse du site
09.01.2013
Analyse Technique : les bases à connaitre
Binck
En ligne
www.binck.fr
14.01.2013
SRD : Service de règlement différé et effet de levier
Binck
En ligne
www.binck.fr
14.01.2013
Savoir utiliser les outils de Binck.fr
Binck
En ligne
www.binck.fr
14.01.2013
L'Ichimoku 1 avec Karen Peloille
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
15.01.2013
Le Future CAC40 et les types d'ordres
Binck
En ligne
www.binck.fr
15.01.2013
Analyse Technique : les bases à connaitre
Binck
En ligne
www.binck.fr
15.01.2013
Forex: les meilleurs outils pour trader la paire idéale
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
16.01.2013
Savoir utiliser les outils de Binck.fr
Binck
En ligne
www.binck.fr
16.01.2013
SRD : Service de règlement différé et effet de levier
Binck
En ligne
www.binck.fr
16.01.2013
Impact et importance des statistiques macroéconomique
sur les marchés financiers
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
22.01.2013
Graphiques de Force Relative et de Performance Highwave
360: investissez sur les meilleurs actions pour battre l'indice CAC40
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
23.01.2013
Point de marché (indices, devises, matières premières, actions) au travers des meilleurs outils d'aide à la décision
Highwave360
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
24.01.2013
Manipulation logiciel Highwave360
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
28.01.2013
L'Ichimoku 1 avec Karen Peloille
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
30.01.2013
Webinaire Highwave360, découverte de la toute derniere version : les meilleurs des outils vous seront présentés
Highwave360
En Ligne
www.highwave360.com
06.01.2014
Les graphiques ProRealTime
IG
En ligne
www.ig.com
06.01.2014
Trader les CFD !
WHS
En ligne
www.whselfinvest.fr
07.01.2014
Maîtriser la plateforme Next Generation : Ticket d’ordre et
Gestion des Positions
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
07.01.2014
Les options binaires avec XTB. Formateur : Elliot Legge
XTB
En ligne
www.xtb.fr
07.01.2014
Nouveau - Outils de traders professionnels
WHS
En ligne
www.whselfinvest.fr
08.01.2014
Découvrir les CFD sur Next Generation
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
08.01.2014
Représentation graphique : Renko
IG
En ligne
www.ig.com
49
SÉMINAIRES
www.traders-mag.fr 01.2014
Date
Nom de la formation
Société
Lieu
adresse du site
09.01.2014
Les points pivots
IG
En ligne
www.ig.com
09.01.2014
La plateforme CFD en ligne : xStation. Formateur : Benjamin Branly
XTB
En ligne
www.xtb.fr
10.01.2014
Tradez les indices avec les CFD
IG
En ligne
www.ig.com
10.01.2014
Spécial NFP - USA
FXCM
En ligne
www.fxcm.fr
13.01.2014
Découvrez les Sprint markets
IG
En ligne
www.ig.com
13.01.2014
Démonstration WHS FutureStation
WHS
En ligne
www.whselfinvest.fr
14.01.2014
Spécial débutant : découvrez le trading avec les CFD
IG
En ligne
www.ig.com
14.01.2014
Découvrez le Trading Social. Formateur : Alexandra Amorim
XTB
En ligne
www.xtb.fr
15.01.2014
10 Trucs et astuces de la Plateforme Next Generation
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
15.01.2014
Représentation graphique : 3 Line break
IG
En ligne
www.ig.com
16.01.2014
Tradez avec Metatrader 4. Formateur : Alexandre Taurand
XTB
En ligne
www.xtb.fr
17.01.2014
Les bases du Forex
IG
En ligne
www.ig.com
20.01.2014
Comment placer vos ordres ?
IG
En ligne
www.ig.com
20.01.2014
Forex avec Flux interbancaire
WHS
En ligne
www.whselfinvest.fr
21.01.2014
Comment améliorer votre Money Management ?
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
22.01.2014
Comment placer des alertes ?
IG
En ligne
www.ig.com
23.01.2014
Repérer les meilleures configurations avec le Scanner de
reconnaissance graphique - Next Generation
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
23.01.2014
Savoir interpréter les indicateurs techniques
IG
En ligne
www.ig.com
24.01.2014
Les fonctionnalité de la plateforme de trading
IG
En ligne
www.ig.com
27.01.2014
Automatisez vos stratégies avec WHS FutureStation
WHS
En ligne
www.whselfinvest.fr
28.01.2014
Maîtriser la plateforme Next Generation
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
29.01.2014
Bien démarrer en trading :Cours, chandeliers, tendances et
premiers trades
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
29.01.2014
Spécial FOMC (transition Yellen-Bernanke)
FXCM
En ligne
www.fxcm.fr
30.01.2014
Tout savoir sur le Swing Trading
CMC Markets
En Ligne
www.cmcmarkets.fr
50
BILLET
www.traders-mag.fr 01.2014
Christophe Nicquevert
Trader pour compte propre depuis 1979, les analyses technique et fondamentale sont
les piliers de son travail. Précurseur des sites boursiers sur la bourse dès la fin des
années 90, il a repris depuis deux ans son bâton de pèlerin afin de montrer que le
trading des prix est la voie à explorer pour obtenir le succès.
[email protected], www.boursicoton.com
Simplicité est mère de gains
» Nouvelle année rime avec bonnes résolutions, ce nu-
de gains fait partie des arguments commerciaux, le seul
méro de TRADERS’ vous offre de nombreuses pistes de
grand problème réside dans l’absence de livraison conco-
réflexions sur ce sujet, faîtes en bon usage ! Pour ce pre-
mitante de l’expérience nécessaire à son utilisation.
mier billet de l’année, nous aimerions attirer votre atten-
Mois après mois, nous essayons d’expliquer sur cette re-
tion sur une notion qui nous semble la première pierre du
vue ou sur d’autres médias internet, que le trading ga-
pire : « cramer un compte fait partie de l’apprentissage ».
gnant rime avec la simplicité et le bon sens. De simples
Il est difficile de comprendre la démarche. Si on ramène
supports résistances horizontaux vous en apprendront
ceci à la conduite automobile, cela revient à dire « visez
bien plus sur les cours que la somme de tous les indi-
le platane en face de vous, laissez-y votre vie et revenez
cateurs créés et à venir ! Et mois après mois, en survo-
nous voir ensuite ! ». Dans la réflexion il manque un chaî-
lant de nombreux forums, nous pouvons observer des
non, c’est un triste constat.
graphes qui ressemblent plus à des arbres de Noël qu’à
Dans toute acquisition de savoir, nous pouvons estimer
une représentation claire de la vie des prix.
que le nombre d’échecs sera important. C’est pour cela
Les aides techniques, comme leur dénomination le sou-
qu’il faut en tenir compte pour ne mettre sur le marché
ligne, sont là pour aider, guider et non pour apporter de la
que des ordres dont l’exposition est cohérente avec un
confusion. Le trader a pour fâcheuse tendance naturelle,
taux de réussite plus que délicat. Dès le début de l’ap-
à se perdre en études complexes et autres prédictions.
prentissage il faut apprendre à gérer son capital. Imagi-
Le consommateur a acquis qu’en période de soldes, les
nez une traversée du désert, avec comme capital survie
prix sont attractifs, alors qu’en fin d’année ou pendant les
un jerrycan d’eau …. le trading c’est la même philoso-
mois d’été, les prix deviennent prohibitifs. Nul besoin de
phie, sans argent, sans capital, plus de possibilité de tra-
regarder d’éventuels indicateurs pour cela. Pourquoi ne
der !
pas l’appliquer à votre trading ? La récompense ne vient
La gestion du capital est sans nul doute, l’élément le plus
pas par la réussite d’un processus long et complexe, mais
important du trading. Si notre point d’entrée s’est avéré
par l’agréable vision sur le relevé de compte du P&l de
mauvais, nous allons rétorquer « peu importe », la ges-
plus en plus important !
tion de position et le money management auront palier
Restez simple, prenez votre temps et persévérez ! La ré-
l’échec afin que ce trade n’entame pas le capital de fa-
compense viendra tout naturellement à vous. Nous vous
çon démesurée. La mauvaise utilisation du levier ne fait
adressons tous nos vœux de santé et de prospérité pour
qu’accroître la vitesse avec laquelle les comptes s’éva-
cette nouvelle année 2014. Un adage boursier peut ima-
porent. Le miroir aux alouettes de l’effet multiplicateur
ger le futur boursier « Le pire n’est jamais sûr ». «
52
LES AVANTAGES
CHEZ BOURSE DIRECT,
C’EST TOUTE L’ANNÉE...
0,99
€
L’ORDRE
DE BOURSE*
DES FORMATIONS
GRATUITES
DES PROFESSIONNELS
À VOTRE SERVICE
REJOIGNEZ DÈS MAINTENANT LE LEADER DE LA BOURSE EN LIGNE EN FRANCE !
LABEL
D’EXCELLENCE 2014
LE COURTIER
LE MOINS CHER
« Sans aucun doute,
l’une des offres les plus
concurrentielles du marché.»
« Bourse Direct,
courtier le moins cher
pour les petits & moyens
investisseurs »
Les Dossiers de l’Épargne.
MonsieurBourse.fr - 24/06/2013
Bourse Direct, leader de la bourse en ligne en France en nombre d’ordres exécutés sur le marché au 3ème trimestre 2013.
* À partir de 0,99 € l’ordre de bourse jusqu’à 1 100 €. Voir détail sur l’annexe tarifaire en vigueur

Documents pareils