Mise en page 1 - Site officiel de la ville de Montbonnot Saint

Commentaires

Transcription

Mise en page 1 - Site officiel de la ville de Montbonnot Saint
Décembre 2013
MONTBONNOT
SAINT MARTIN
www.montbonnot.fr
Le Bulletin
S
Saint
M
Martin
Montbonnot
b
t
de
94
sommair
n
Informations Mairie
2
3
4
5
6
6
7
8
8
8
9
9
n
e
Extraits des conseils municipaux
Le mot du Maire
Le budget primitif 2014
Recensement de la population
Les nouveaux rythmes scolaires
Goûter des Personnes âgées
Du nouveau au service jeunesse
Le 11 novembre
Opération “Coeur Village”
Seize talents bonimontains...
La 3e édition de la fête du miel,...
Le manège
Escale jeunes
10 Appel aux benevoles
pour la fête médiévale
du 25 juillet 2014
n
Accueil de Loisirs
11 Les vampires ont envahi
le chateau de Miribel !
11 Un premier pas réussi
vers l’échange
intergénérationnel !
n
Environnement
12 Commission extra-municipale
des jardins : Bilan
13 Conférence sur l’eau
14 Arrêté Préfectoral
n
Figure locale
15 L’association du Sou des écoles
n
Intercommunalité
16 Dissolution du SIAP
17 Isère Amont
n
Vie associative
18
18
19
19
n
Judo, Adieu à J. Ginhoux
ADAM
Yoga, Tennis, Villes pour la vie
Au coeur de l’époque baroque
par les choeurs Mélusine
Voeux du Maire
Extrait des conseils municipaux
Conseil municipal du 24 septembre 2013
• Agnès ROLIN, Adjointe aux Solidarités, a évoqué la disparition de Madame Eliane GUETAT, ancienne directrice
de la Résidence Lucie Pellat de Montbonnot, suite à une longue maladie. Elle a rappellé ses qualités humaines
et techniques, son courage, l’excellence des rapports qu’elle avait contribué à tisser entre la ville de Montbonnot et l’EHPAD et son implication constante pour accueillir des Bonimontain(e)s.
• Monsieur Wahid NAWABI, Président de l’association ’Ensemble Pour l’Afghanistan » a présenté au Conseil les
actions menées dans le septième district de Kaboul, centrées sur des projets pédagogiques (Ecole maternelle, primaire, collège, lycée, faculté…).Depuis quelques années, via la mise en place de microcrédits, sont menées des
opérations de soutien à des projets agricoles de proximité. Les frais de fonctionnement de l’association sont
quasi-nuls. Les sommes collectées – dont les subventions de Montbonnot depuis 4 ans – sont utilisées au mieux
sur le terrain.
➢ Le Conseil municipal, à la majorité (1 vote contre) des membres présents et représentés, approuve la
modification n°3 du PLU, portant sur l'évolution des conditions d'aménagement du secteur de « Bas
Jayet » du fait de l'identification de plusieurs zones humides sur le ténement.
➢ Le Conseil municipal à l’unanimité de ses membres présents et représentés, autorise le Maire à déposer un dossier de demande de subventions auprès du Conseil général pour la mise en accessibilité des
bâtiments communaux.
Conseil municipal du 15 octobre 2013
➢ Le Conseil municipal, à l'unanimité de ses membres présents et représentés :
• Approuve la dernière décision modificative du Budget Principal 2013.
• Approuve la dernière décision modificative du Budget Eau Potable 2013.
• Autorise le Maire à mettre en oeuvre le programme d'extinction nocturne des parkings et chemins
piétons (proposés dans le projet de délibération).
• Autorise le Maire à maintenir dans les moyens de paiement les « chèques Jeune Isère » institués par le Département, pour permettre aux usagers des bibliothèques municipales de s'acquiter de leurs cotisations.
Conseil municipal du 26 novembre 2013
➢ Le Conseil municipal, à l'unanimité de ses membres présents et représentés :
• Prend acte que le DOB (Débat d'Orientation Budgétaire) 2013 a bien eu lieu.
• Approuve le tarif de la surtaxe communale « Eau potable » qui est maintenu inchangé à 0,35 €/m3.
• Autorise le Maire “à mettre en œuvre les mesures suivantes pour organiser et réaliser la dissolution du Syndicat Intercommunal d'Assainissement Pluvial « SIAP » au 31 décembre 2013. Les documents seront transmis aux
services de la Préfecture pour la prise d’un arrêté de dissolution”.
• Autorise le Maire à signer la convention relative à la remise d'ouvrage et au transfert de maîtrise d'ouvrage,
et rend acte de la reprise de compétences pour la gestion et le stockage des eaux de ruissellements pluviales.
• Autorise le Maire dans le cadre de tous travaux de voirie et de réseaux à venir, à déclarer les travaux d'installation de gaine à très haut débit sur le site www.optic.rhonealpes.fr, et à signer une convention de maîtrise
d’ouvrage déléguée avec le Conseil Général de l’Isère pour l’installation d’un réseau de fibre optique.
➢ Le Conseil municipal, à la majorité de ses membres présents et représentés (1 vote contre) :
• Décide d’instituer sur le secteur de la Noyeraie, un taux de 17.52 % pour la part communale de la taxe d’aménagement ; de reporter la délimitation de ce secteur dans les annexes du Plan Local d’Urbanisme (PLU) à titre
d’information. Ces sommes contribuent à la réalisation de travaux substantiels de voirie ou de réseaux ou la
création d’équipements publics généraux de superstructure est rendue nécessaire en raison des constructions
nouvelles édifiées dans ces secteurs.
➢ Le Conseil municipal, à la majorité de ses membres présents et représentés (4 voix contre) :
• Conteste le découpage du canton de St-Ismier tel qu’il a été présenté par Monsieur le Préfet le 22 novembre dernier.
• Il souhaite que la Commune de Montbonnot demeure rattachée au canton du moyen-Grésivaudan, donc que
la limite sud-ouest de l’ancien canton de St-Ismier - incluant les communes de Montbonnot et de Biviers – ne
soit pas modifiée.
• Il n’envisage pas d’être intégré de façon autoritaire, contre le gré de sa majorité à la future métropole et réaffirme sa volonté de continuer d’appartenir à la Communauté de Communes « le Grésivaudan », dans laquelle
le « poids » de Montbonnot est considérable avec un quart des emplois, 26 % des versements transport, 24 %
de la CVAE et 9 % de la CFE du Grésivaudan,
• Il souhaite poursuivre sa contribution au développement du Grésivaudan tout en restant ouvert à une coopération active avec la METRO et la future métropole, sur des thématiques diverses, transports, développement
économique… et avec les autres intercommunalités voisines en participant avec elles à la réalisation d’un pôle
métropolitain.
E. de Seze - Le Menestrel, Adjointe en charge de l'Information
"Les comptes-rendus des conseils municipaux peuvent être consultés dans leur intégralité en mairie et sur le site www.montbonnot.fr"
orm
f
n
I
ations
Mairie
u
td
mo
e
L
Maire
Cher(e)s Bonimontain(e)s,
Je vous souhaite une belle et bonne année 2014.
Ce sera une « année électorale » avec les élections
municipales en mars et européennes en mai.
Je compte sur vous pour venir voter très nombreux.
J’espère que se perpétuera la forte participation
qui a déjà valu à Montbonnot l’attribution d’une
Marianne du Civisme.
Le Maire,
Pierre BEGUERY
• Directrice de la publication : Elisabeth de Seze - Le Menestrel • Comité de relecture : Pierre Béguery,
Françoise Laclautre • Rédaction : Danielle Chanet • Secrétariat : Gaëlle Geraci
• Iconographie : Elisabeth de Seze - Le Menestrel, M. Filippi pour le Dauphiné Libéré
• Conception et Impression sur papier recyclé : Imprimerie Notre-Dame (Montbonnot)
• Tirage : 2 700 exemplaires • Dépot légal : Décembre 2013.
Le bulletin est consultable dans son intégralité sur www.montbonnot.fr
Le Bulleti
n
Déc.2013
3
Le Budget Primitif 2014
orm
f
n
I
on
ati
ations
Mairie
Le Budget primitif pour l’année 2014, voté par le conseil municipal lors
de sa séance publique du 17 décembre 2013 à une large majorité (22
voix pour 4 abstentions), prend en compte les observations issues du
Débat d’orientations budgétaires débattues en Conseil municipal public
du 26 novembre 2013.
VENTILATION DES RECETTES DE
FONCTIONNEMENT
BP 2014
TOTAL 8 180 419 €
VENTILATION DES DEPENSES
DE FONCTIONNEMENT
BP 2014
TOTAL 8 180 419 €
Atténuation de produit
2%
Dotations et
participations
10,9%
Autofinancement
brut
15,5%
Autres produits
gestion courante
0,4%
Atténuations
de charges
0,7%
Produits
exceptionnels
0,2%
Amortissements :
2,8%
Produits des
services
8,1%
Charges de personnel :
37,7%
Autres charges de
gestion courante
13,1%
Impôts et taxes
Charges à caractère général
27,5%
79,7%
Intérêts d'emprunts
1,3%
Charges exceptionnelles
0,1%
PROGRAMMATION DES TRAVAUX 2014
VENTILATION DES RECETTES
D'INVESTISSEMENT BP 2014
TOTAL 4 538 640 €
Subventions d'investissement
7,9 %
Dotations et réserves
12,1 %
Emprunt d'équilibre
42,7%
Amortissements
5%
Autofinancement brut
27,9%
4
n
Le Bulleti
Déc.2013
Avances forfaitaires
4,4 %
Montants estimés
Maison des Arts (suite):
1 050 000 €
Agrandissement de l’Ecole du Tartaix :
400 000 €
Aménagement Chantebout :
200 000 €
Aménagement de surface
ch. de la Croix Verte :
500 000 €
Réaménagement de la caserne
du SDIS en centre technique :
400 000 €
Travaux d'économie d'énergie éclairage public :
100 000 €
Aménagement d'une ferme communale :
500 000 €
Mise en accessibilité
des bâtiments communaux :
120 000 €
Aménagement de pistes piétons / cycles :
200 000 €
TOTAL :
3 470 000 €
J-F Clappaz, Adjoint en charge
de l’économie et des finances
orm
f
n
I
Des chiffres aujourd’hui pour construire demain
on
ati s
Recensement de la population 2014
onrsm
o
f
i
t
n
aI
Mairie
Mairie
C’est Utile
Le recensement de la population permet de connaître
le nombre de personnes dans chaque commune. De ces
chiffres découlent la participation de l’État au budget
des communes, le nombre de conseillers municipaux, la
détermination des modes de scrutin mais aussi l’implantation des commerces, la construction de logements et le
développement des moyens de transport.
C’est simple
Pour vous faire recenser, c’est très simple. Un agent recenseur recruté par votre mairie se présente chez vous et
vous remet les questionnaires. Vous les remplissez et il
vient les récupérer à un moment convenu avec vous.
C’est sûr
Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique
et des libertés (Cnil). Lors du traitement des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont pas conservés dans les bases de données.
Enfin, toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret
professionnel.
André Peyron
Boris Isaac
Gérard Cavoli
Laurence Coudret
Pour en savoir plus, vous pouvez vous adresser à
votre agent recenseur, à votre mairie ou vous rendre sur le site www.le-recensement-et-moi.fr
LE RECENSEMENT SE DÉROULE DANS NOTRE
COMMUNE DU 16 JANVIER AU 15 FÉVRIER 2014.
SE FAIRE RECENSER EST UN GESTE CIVIQUE,
UTILE À TOUS.
Hanifa Dihili
Fanny Delord
Eric Favre
Clément Gimel
Maxime Tripier
Kilby Tripier Kelly
Le Bulleti
n
Déc.2013
5
orm
f
n
I
on
ati
ations
Mairie
Les nouveaux rythmes scolaires
Afin de préparer les
nouveaux rythmes scolaires qui seront mis en
place par la commune à
la rentrée de septembre
2014 un comité de pilotage composé du Maire,
des élus de la commission scolaire, des directeurs des trois écoles, de deux parents délégués par
école, du directeur général des services ainsi que du personnel administratif concerné par ces activités se réunit
une fois par mois et ce depuis avril 2013.
L'organisation proposée pour la rentrée de septembre 2014 est
définie ainsi :
- Ecole maternelle : lundi, mardi, jeudi et vendredi :
8h20-11h20 - 13h30-15h35 et le mercredi : 8h20-11h20
Des A.P.C. (activités pédagogiques complémentaires) seront
proposées par les enseignants sur des créneaux de 30 minutes
pendant la pause méridienne, et des TAP (temps d'activités
périscolaires) facultatifs, proposés par la mairie de 15h35 à
16h20
- Ecoles élémentaires : lundi, mardi, jeudi et vendredi :
8h30-11h30 - 13h15-15h30 et le mercredi : 8h30-11h30
De 15h30 à 16h30:- des A.P.C seront proposées par les enseignants sur des créneaux de 30mn, 45mn ou 1h et, ou des TAP
facultatifs, proposés par la mairie qui auront lieu dans les salles
situées dans le périmètre de l'école ou dans les classes.
Cette organisation a été validée lors des conseils de
chaque école.
Le ramassage du soir sera maintenu à 16h20 pour l'école maternelle et 16h30 pour les écoles élémentaires. Un ramassage
scolaire sera mis en place le mercredi matin à 11h20 pour
l'école maternelle et à 11h30 pour les écoles élémentaires.
Le mercredi l'école du Bourg accueillera à partir de 11h30 les
enfants inscrits au centre de loisirs du mercredi A.M (avec un
repas servi à la cantine) ainsi qu'une garderie périscolaire
jusqu'à 12h30 (sans repas). Les enfants de l'école maternelle et
de l'école du Tartaix seront accompagnés à l'école du Bourg par
le car du ramassage scolaire.
Les enfants pourront quitter l'école soit :
- A 15h35 pour l'école maternelle, ou à 15h30 pour les écoles
élémentaires,
- Après les APC, à 16h20 pour l'école maternelle ou à 16h30
pour les écoles élémentaires.
La garderie périscolaire sera assurée, comme actuellement,
dès 16h20 pour l'école maternelle ou 16h30 pour les écoles
élémentaires.
Ces sorties différées posent un réel problème de responsabilité
auquel la commune sera très attentive.
Concernant l'organisation et les activités qui seront mises en
place par la commune :
Encadrement des APC :
• Dans chaque groupe scolaire un coordinateur gérera le
dispositif,
• Dans l’école maternelle, les APC seront animés par les
5 ATSEM auxquelles la municipalité prévoit d’offrir une formation complémentaire,
• Dans les 2 écoles élémentaires, la municipalité prévoit
plusieurs animateurs en sus d’intervenants « extérieurs
spécialisés ».
Les associations de la communes ont été sollicitées pour dés la
rentrée 2014 voire en amont déplacer leurs créneaux d’utilisation des salles municipales, permuter les activités du mercredi
matin sur le mercredi après-midi, fournir éventuellement des
« prestations » dans le cadre horaire des APC.
Des ébauches de budget sont en cours d’élaboration avec plusieurs hypothèses selon le niveau d’encadrement et de contenu
des APC.
C. Dusserre, Adjointe en charge des affaires scolaires
Goûter des personnes âgées
Pour la dernière fois de ce mandat, les seniors ont répondu présents à l’invitation du CCAS. Ce sont près de 180 personnes qui se
sont retrouvées à la maison du Pré de l’eau samedi 7 décembre
après-midi pour partager les gourmandises que leur proposaient
les bénévoles et les élus du CCAS. L’ambiance était comme d’habitude très festive et joyeuse.
Ceux qui avaient choisi de recevoir leur colis de Noël (150 foyers),
ont pu le récupérer à l’issue de la collation. 150 autres, avaient préféré en céder la valeur à deux associations caritatives qui recevront
prochainement leur don solidaire.
A l'initiative de Denise Aldebert, élue et membre de la commission
extra municipale des ruchers, des petits pots de miel des ruches de
la commune ont été distribués aux personnes présentes.
A.Rolin, Adjointe en charge des affaires sociales et des solidarités
6
n
Le Bulleti
Déc.2013
orm
f
n
I
Claire Brandalise a été nommée responsable du service jeunesse le 1er octobre dernier. Son arrivée coïncide avec la
volonté des élus de Montbonnot d’optimiser et de développer ce service qui propose de nombreuses animations
aux jeunes de la commune. Explications.
on
ati s
Du nouveau au service jeunesse
onrsm
o
f
i
t
n
aI
Mairie
Mairie
Quel est votre profil ?
Je suis titulaire d’un
master 2 de droit
public et je suis également passionnée
de sport. Je suis monitrice de ski et je
pratique aussi le
football en compétition. Je suis donc
habituée à encadrer
des jeunes et j’ai un
réel intérêt pour
toutes les activités
extrascolaires. J’ai
été embauchée sur
deux postes en remplacement de Nelly Visseyrias, l’un axé sur le service juridique, et notamment les marchés publics, et l’autre à la
direction du service jeunesse et sports. Au sein de ce service,
je suis chargée de m’assurer de la sécurité et du respect de
la réglementation en matière d’encadrement des enfants
et de gestion des centres de loisirs. Je valide également avec
les élus les animations proposées par les directeurs des trois
structures d’accueil des jeunes et je travaille avec toute
l’équipe et les élus au programme 2014 qui sera étoffé et diversifié.
Comment est organisé ce service ?
Je suis secondée par Christiane Camerino qui gère le secrétariat, les inscriptions, la facturation et assure les relations
avec les parents. J’ai la responsabilité de trois centres de loisirs appelés également ACM (accueil collectif de mineurs).
Le centre de loisirs du mercredi accueille les enfants de
3 à 11 ans tous les mercredis toute la journée pendant les
périodes scolaires. Il est situé dans les locaux de l’école du
Bourg. Le directeur et les animateurs diplômés assurent
l’encadrement des activités. Les enfants sont répartis en
deux groupes, les 3-5 ans et les 6-11 ans, pour des animations aussi variées que des ateliers de cuisine, de sculpture
sur bois, de théâtre ou encore de danses et de contes. Des
sorties sont également proposées aux enfants, petits et
grands.
L’Escale jeunes est dédiée aux jeunes de 11 à 17 ans. Elle
fonctionne le vendredi et propose deux cours de hip hop, le
premier de 17 heures à 18 h 15 pour les débutants, le second de 18 h 15 à 19 h 30 pour les confirmés. Le samedi, un
cours de théâtre est organisé de 13 h 30 à 15 h 30. Pendant
les vacances scolaires, d’autres activités sont également proposées aux jeunes. La mairie met à disposition de l’Escale
jeunes un local situé près de la Maison du Pré de l’Eau, le
Chalet.
Enfin le centre de loisirs des vacances accueille depuis
un an les enfants de 3 à 14 ans pendant les vacances scolaires, de 8 heures à 17 h 45 dans les locaux de l’école du
Tartaix. L’équipe d’animateurs dirigée par une directrice
recrutée à cette effet utilise des méthodes d’éducation
nouvelles (d’après les travaux de Célestin Freinet et Maria
Montessori) où l’enfant est au cœur de ses apprentissages,
de ses activités et participe activement à la vie collective à
travers l’assemblée coopérative. Le centre fait également
appel à des intervenants extérieurs suivant le thème des
vacances.
Une nouvelle directrice adjointe des centres de loisirs du
mercredi et des vacances organise la transversalité des animations et des projets tels que la préparation du carnaval et
le projet intergénérationnel.
Quels sont les projets du service ?
En lien avec les élus et en collaboration avec les directeurs
des structures et le service scolaire, je travaille à des projets
nouveaux pour développer et améliorer encore l’accueil des
jeunes de la commune en cohérence avec le projet éducatif validé par les élus. Celui-ci est fondé sur des valeurs citoyennes, sur la responsabilité, la prise d’initiative, la
confiance en soi à travers la réalisation de projets et la volonté de tisser un lien intergénérationnel. Nous souhaitons
également prodiguer aux enfants les notions de solidarité
et d’entraide. Les structures d’accueil ne sont pas de simples lieux de garde. Elles ont vocation à développer et transmettre des valeurs éducatives. Quant aux projets pour 2014,
certains d’entre eux restent suspendus aux nouveaux
rythmes scolaires qui pourraient modifier certains horaires.
Pour autant, nous envisageons d’ores et déjà de proposer
de nouvelles animations gratuites et des sorties aux jeunes
adhérents de l’Escale jeunes. Un stage gratuit de biathlon
sera proposé en mars 2014. Dans l’esprit du bal des vampires organisé à la Toussaint et qui regroupait les jeunes des
différents centres, nous organiserons en mars un carnaval
sur le thème de la mythologie nordique, qui permettra à
tous les enfants de contribuer à l’organisation de cet événement. Le succès de la fête médiévale nous incite également à réitérer et à amplifier la manifestation, qui aura lieu
le 25 juillet. À ce jour, une cinquantaine d’enfants fréquentent le centre de loisirs des vacances, près de 40 jeunes sont
inscrits à L’Escale jeunes et une vingtaine d’enfants sont présents le mercredi. Notre objectif est d’être encore plus attractifs pour les jeunes de la commune et de leur proposer
de plus en plus d’occasions de partager de bons moments
ensemble !
DC
Le Bulleti
n
Déc.2013
7
orm
f
n
I
on
ati
ations
Mairie
Opération « Coeur Village »
Au rez de chaussée, le bâtiment Stendhal accueillera sept
nouveaux commerces de proximité qui ouvriront début
2014 :
Cérémonie du 11 novembre
C'est avec le soleil et une petite bise que s'est déroulée la cérémonie de commémoration du 95e anniversaire de la fin de la grande Guerre de 1914-1918.
Après le traditionnel recueillement
et le dépôt d'une
rose sur la tombe
de chaque ancien
combattant des
deux cimetières
de la commune,
la cérémonie s'est
déroulée, en présence d'une nombreuse assistance, Square de la Paix. Cet espace redessiné
et remodelé, est une petite agora devant le Monument
aux Morts qui mentionne désormais les guerres de 1870, de
1914 -1918, de 1939-1945, d’Indochine, d’Algérie ainsi que
quelques Opérations Extérieures.
La musique était assurée par une fanfare de l'école des Pupilles de l'Air, accompagnée d'une délégation importante
d'officiers, de sous-officiers et d'élèves de cette école.
Assistaient également à cette manifestation le Maire accompagné d' élu(e)s, un détachement des pompiers, le colonel commandant l'EPA, le groupe des anciens combattants
de la commune et de nombreux enfants des écoles primaires.
A l'issue de la cérémonie et après le chant de la Marseillaise,
tous les participants étaient conviés à la mairie pour écouter
le Maire pour son traditionnel discours ainsi que trois enfants
de CM2 qui ont lu des textes évoquant la guerre, avant de
faire honneur à l'apéritif offert par la commune.
8
E.Le Menestrel,
assistée du correspondant défense R.Dutreuil
n
Le Bulleti
Déc.2013
• Epicerie italienne " Super Ravioli"
• Boucherie - Charcuterie
• La cave de Montbonnot
• Boulangerie "Epicuria"
• Coiffeur "Aldo Savino coiffure"
• Optique Montbonnot
• Gestion de patrimoine "Abcylone patrimoine"
A ce jour il reste un local disponible.
Cette opération comporte également 55 logements
dont 14 logements sociaux.
D.Bonnet, Adjoint en charge de l'Urbanisme
Seize talents bonimontains
exposés à la mairie et un
coup de coeur du public
La salle de réception de la
mairie n’a pas désempli
du 29 novembre au 1er
décembre. Il faut dire que
ces trois jours consacrés à
la mise en lumière des
œuvres de 16 artistes bonimontains ont été l’occasion de découvrir, ou
Coup de coeur du public
redécouvrir quelques talents cachés de notre commune. Une grande diversité et la très grande qualité des travaux
exposés n’ont pas laissé insensible le public qui a choisi de décerner son prix au sculpteur Michel Vulliet pour ses sculptures en racines et bois.
La variété des arts et des techniques utilisées faisait de cette
«compétition» un exercice particulièrement délicat, et ce sont des
résultats très serrés qui ont départagé les onze peintres : Jacques
Aguettaz, Jean-Luc Bernardon, Gabriela Bertrand, Marie-Claire
Dolle, Michel Gouyet, Marie-Christine Hetier, Ginette Jacobé-Boizet, Françoise Lachartre-Carnazza, Valérie Ray, Agnès Rolin et
Rémy Sainte-Rose, les trois sculpteurs : Marcel Locatelli, Mélanie
Ott-Masson et Michel Vulliet , le graveur sur verre : Jean-François
de Caevel et le photographe : Jean-Claude Caerou, tant chacun a
su transmettre avec brio la part de sensibilité qui est en lui.
A-M.Spalanzani, Adjointe en charge des affaires culturelles
Réservez dès à présent, votre 1er week
end d’octobre 2014 car c’est désormais
une date à retenir : la fête du miel, des
abeilles et des pommes se tient à la Maison du Pré de l’Eau !
Les 5 et 6 octobre derniers, s’est déroulée
la troisième édition de cette belle fête
qui réunit dans l’harmonie, les apiculteurs, les arboriculteurs et ceux que la
préservation de la nature et de la biodiversité intéressent.
Des milliers de personnes ont défilé à la
Maison du Pré de l’Eau, à la rencontre
des exposants dont la liste s’était enrichie avec, aux côtés des apiculteurs, des
arboriculteurs locaux produisant des
fruits de saison en culture biologique. et
un stand pédagogique sur le compostage. Les associations locales d’apiculture
orm
f
n
I
(ADAM) et d’arboriculture étaient présentes aussi pour accomplir un travail
pédagogique très apprécié.
Le dimanche matin, le désormais traditionnel « troc de plante » a attiré des
passionnés dont certains venaient de
loin. Ces rencontres créent des liens
entre jardiniers pour une meilleure
connaissance des plantes ainsi qu’un embellissement des jardins, pour notre bien
être et celui de nos précieux auxiliaires
que sont les abeilles.
Au cours du week-end, deux conférenciers de l’association Res’OGM, spécialistes de la lutte biologique intégrée,
sont venus commenter la projection du
film « Secrets des champs ou le potentiel
du végétal ». Le stand de compostage,
animé par des guides composteurs et le
technicien dédié à la Communauté de
communes du Grésivaudan, a accueilli
de nombreux visiteurs. Ils ont découvert
la faune auxiliaire permettant cette
transmutation du déchet en « or…noir »
le compost …Une véritable alchimie ! La
fête s’est terminée dimanche soir avec
un spectacle de danse produit par
«la Delphinale».
on
ati s
La 3 eme édition de la fête du miel,
des abeilles et des pommes
onrsm
o
f
i
t
n
aI
Mairie
Mairie
Rendez vous donc au début du mois
d’octobre 2014 pour retrouver les apiculteurs, vendeurs de pommes, échangeurs de plantes, composteurs, membres
des associations.
L’an prochain, l’aspect pédagogique en
direction des enfants pourra être développé comme cela a été suggéré dans la
boîte à idées déposée à l’entrée (dernière nouveauté du cru 2013).
A.Rolin, Adjointe en charge
des affaires sociales et des solidarités
Le manège de Montbonnot
Cette année encore le manège « La ronde enfantine », a tourné au son de la musique pour le plus grand bonheur des
enfants. Les couleurs chatoyantes, les lumières et la gentillesse de Martine et Christian ont illuminé les soirées d’hiver de ces derniers jours et dessiné de beaux sourires sur les visages. Rendez-vous est pris pour l’hiver prochain.
B.Triffe, Maire adjoint
Le Bulleti
n
Déc.2013
9
’
’
‘
‘
‘
^
Appel aux benevoles pour la fete
medievale du 25 juillet 2014
La première fête médiévale de Montbonnot organisée le 26
juillet 2013 fut un succès. Le souhait pour l’année 2014 est
qu’elle soit plus grande et plus belle encore…
Ce type de manifestation nécessite beaucoup d’organisation
et un nombre important de bénévoles. C’est pour cela que
nous faisons appel à toutes personnes qui désirent nous aider.
Ponctuel ou régulier, le bénévole est avant tout une personne
qui a des compétences diverses et variées. Le point commun
entre tous, c’est de vouloir partager et donner un peu
de son temps.
Les centres de loisirs de Montbonnot recherchent des
volontaires pour :
• La fabrication de costumes
• La construction d’éléments de décors en bois (bateau
corsaire)
• La fabrication de guirlandes aux couleurs du Dauphiné
• L’élaboration de scénettes : fabliaux et farces du Moyen Âge.
Si vous souhaitez participer à cet événement, merci de
prendre contact auprès de la directrice,
Marylène GUERILLOT au 04.76.90.87.77.
‘
‘
Une reunion de presentation
’
du projet aura lieu le 1er
avril 2014 a ‘18 h,
Salle de Réception de la Mairie de Montbonnot St Martin.
10
n
Le Bulleti
Déc.2013
on
ati s
form
n
I
Mairie
ahi
v
n
e
t
n
o
s
e
ir
p
Les vam
!
l
e
ib
ir
M
e
d
u
a
e
le ch^at
emière…
vé sa vocation pr
ou
tr
re
a
,
56
15
iribel construit en
le château de M
n,
ee
w
s vampires !
temps,
llo
Ha
d’
ir
Le so
rieuses dents. De
nus d’un autre
cu
ve
s,
de
t
dy
en
La
ai
et
av
s
s
rd
nt
donné …Les Lo
mais ses occupa
ngues.
re, un bal y fut
ob
s
éreuses robes lo
ct
si
O
us
31
po
s
du
ur
ir
le
et
s, qui pendant le
s
Le so
up
lo
s
es
ur
ol
avec le
nts et ad cent
de
fa
on
en
n,
m
s
ee
le
de
il
ow
nt
va
’ll
ie
ba
lla
tra
m
accuei
loriser le
orégraphies de Zu
eu pour but de va
de stages, des ch
e par Léon
s
ur
èn
sc
co
Cet évènement a
au
en
,
e
té
is
pé
m
écrite et
saint, ont ré
»
s
us
la
ge
To
la
ilè
rt
de
so
es
s
le
nc
re de
vaca
dans rôle de
théâtre « Le liv
comme Marion
de
es
e
,
nt
èc
ce
am
pi
es
re
ne
ol
Sc
’u
e
ad
m
s
qu
ec de
ainsi
es com
g était parfait, av
rsonnages célèbr
in
pe
st
s
ca
de
t
Le
ai
s.
uv
ue
tro
ig
Rodr
ticia. On re
adeleine en Mor
Sorcière et de M
entre tous les
armed, etc.
Ch
s
nt des liens forts
Dracula, Le
,
éa
er
cr
sp
és
Ca
êl
i,
m
ed
nt
cr
Mer
se so
ont fait un show
et vampires qui
èce, tous les âges
pi
es
e
bi
tt
m
ce
Zo
ns
s
da
de
i,
ur Daniel,
Ains
autour
bal s’est ouvert
u, notre Troubado
le
ea
ât
is
ch
Pu
nos émotions !
!
du
ns
is
ie
rv
éd
com
nt avec le feu et
n). Sur le pa
ua
so
jo
,
ck
re
Ja
lib
el
ui
ha
éq
ic
d’
et
sur « Thriller » (M
ant de jonglerie
assiennes.
ectacle éblouiss
sp
n de danses circ
un
rt
llo
fe
bi
of
ur
a
to
un
cercle infernal,
nous
ns
da
e
si
da
avec fréné
s enfants ns un
é
le
in
,
rs
rm
eu
te
t
at
es
im
s’
l
an
s
Le ba
rents, le
s a réunit les pa
La danse de l’our
.
es
rir
chants et de
fait de sauts, de
‘
Un premier pas reussi enerationnel !
vers ‘l’echange interg
‘
‘
‘
change.
au bien-être et à l’é
e,
nt
te
dé
la
à
ice
ent prop
e fois, des
dans un environnem
tre. Pour la premièr
es
éâ
th
ulé
et
ro
dé
ba
m
nt
so
Zu
p,
se
/14 ans
loisirs,
: Hip-ho
échange entre les 10
surtout des stages
ussaint au centre de
et
un
To
t
is,
la
en
bo
ris
de
du
vo
es
il
fa
nc
va
es
ca
tra
ell
va
os
er
Les
balades, le
ire des activités d’ad
t été créées. Ces pass
avait du sport, des
certains parents : fa
et l’Escale Jeunes on
de
es
de
nc
an
ca
Au programme, il y
m
va
de
s
e
de
s
un
à
sir
nd
le centre de loi
ale Jeunes. Ceci répo
avec
« passerelles » entre
qui fréquentent l’Esc
ts
en
sc
.
ole
idi
ganiser les navettes
m
ad
le
les
s
et
pa
ent et un re
est détaché afin d’or
m
s
re
sir
avec
ad
loi
du centre de loisirs
er
nc
de
ris
l’e
re
ilia
ns
nt
m
da
ce
fa
é
ment de se
animateur du
e, une sécurit
ale
dr
un
ég
,
ca
et
nt
un
sa
rm
t
ffi
pe
an
su
la
t
ay
Ce
es
.
en
s
eau)
tout
ans et plu
Maison du Pré-de-l’
enfants âgés de 10
s (Au Chalet ou à la
ée
os
Lorsque le nombre d’
op
pr
s
ité
tiv
ac
participer aux
l’Escale Jeunes pour
unes.
s stages et leur
eil qu’est l’Escale Je
plus loin encore. Le
va
el
cet autre lieu d’accu
nn
io
at
ér
én
e lieu, les enfants
un lien interg
réunir dans un mêm
de
is
La volonté de créer
rm
pe
t
on
es
es, parents, amis,
le Bal de Vampir
ale Jeunes et les adult
sc
l’E
valorisation durant
de
ts
en
sc
ole
avait des enfants
/14 ans), les ad
ge de Zumba, il y a
sta
au
du centre de loisirs (3
ée
ar
ép
pr
ie
18 à 39 ans ! Cela
la chorégraph
nimation, allant de
d’a
ipe
familles. Ainsi, dans
qu
l’é
e
ut
to
t
ge. Enfin, durant
ais égalemen
sser la barrière de l’â
pa
de
âgés de 8 à 15 ans m
et
us
to
tre
s liens forts en
nser.
a permis de créer de
ont rejoints pour da
s, des mamans nous
ien
ss
ca
cir
es
rcl
ce
les
Infos pratiques :
Stage de Biathlon du 3 au 7 mars pour les 8 ans et plus du centre
de loisirs et de l’Escale Jeunes (de 9h à 10h30 ou de 10h30 à 12h,
au choix).
Le Bulleti
n
Déc.2013
11
ent
Env
n
em
n
o
r
i
Commission extra-municipale
des jardins : le bilan d’une année fertile
Au terme de la troisième saison de culture, les jardiniers des jardins familiaux
de Montbonnot se sont réunis à la mairie
le 23 novembre pour leur bilan annuel et
le renouvellement des conventions.
Une centaine de personnes ont été accueillies par Pierre
Béguery, maire de la commune, Agnès Rolin, adjointe aux
solidarités, et les membres de la commission extra municipale.
En effet, outre les jardiniers déjà bénéficiaires d’un jardin, les
candidats inscrits sur la liste d’attente avaient été conviés à
cette rencontre et à participer en direct au tirage au sort pour
l’attribution des parcelles libérées. Hector Béchet, 12 ans, a
parfaitement joué son rôle de « main innocente » et permis
d’attribuer un jardin à tous les candidats éligibles. Cette rencontre a été l’occasion pour le maire de faire le point sur les
actions engagées en faveur de la biodiversité et du développement durable et en particulier, le démarrage des travaux
de la future ferme communale (pour du maraîchage biologique avec commercialisation en circuit court).
Bilan et perspectives
12
Agnès Rolin a fait le bilan de la saison écoulée, qui a démarré difficilement à cause des conditions climatiques
peu favorables du printemps, mais qui a été finalement
productive de beaux et bons légumes cultivés dans le
respect de l’environnement et de la santé des consommateurs sans aucun pesticide.
L’élue a transmis les félicitations aux jardiniers pour la tenue
remarquable du compostage collectif qui permet de recycler
les déchets verts et de fournir en retour, un produit nourricier
pour la terre. Le fonctionnement de la commission extra
municipale a été présenté ; cette commission, dont le
maire est président de droit, se réunit plusieurs fois
dans l’année. Elle est composée d’élus et de jardiniers
volontaires pour aider à administrer le jardin. Cette
année, la tâche n’a pas toujours été facile car il a parfois été
nécessaire de rappeler à certains jardiniers, les règles de bon
fonctionnement ! Deux nouveaux jardiniers ont accepté de rejoindre cette commission. Les documents de synthèses révisés
par la commission pour les ajuster au mieux aux différents problèmes rencontrés (comme par exemple, la possibilité d’une colocation de parcelle), ont été présentés et approuvés par
l’assemblée.
n
Le Bulleti
Déc.2013
Une des réalisations de l’année est sans doute, le
démarrage de la parcelle commune de plantes
aromatiques et médicinales. A terme, plus de 40 plantes à
la disposition de tous, feront l’objet d’une description et d’une
documentation sur leur usage. La mise en place des bordures
de buis et de châtaigner est achevée, les plantations ont commencé et se poursuivront au printemps. Un projet fort bien
accueilli aussi, celui de la prochaine mise en place de pompes
supplémentaires dans les allées qui en étaient dépourvues….
La réunion s’est achevée autour d’un pot convivial où les
jardiniers ont pu continuer à échanger dans la bonne humeur.
Les membres de la commission des jardins ont également
procédé au renouvellement des conventions qui lient les jardiniers et la commune. Chacun a donné son chèque de caution et
la redevance annuelle de 10,28 euros. Les quelques parcelles
libérées ont déjà trouvé preneur dans la liste d’attente des
candidats.
Pour s’inscrire, il faut habiter ou travailler sur Montbonnot.
Pour tous renseignements : s’adresser à Patricia Andrieux Mairie 04 76 90 56 36.
Projection du film de Dominique Soltner
Le 13 novembre dernier, à l’initiative de la commission
extra municipale des jardins, c’est devant plus de 60 personnes qu’une nouvelle fois, le film de Dominique Soltner « Une saison de jardinage » a été projeté en mairie.
Les invités venaient de différents jardins collectifs de la région.
Des habitants de la commune et des environs étaient venus
aussi se renseigner sur la méthode de potager sans travail enseignée par Dominique Soltner, ingénieur agronome de formation.
En effet, sans bêcher, sans sarcler, sans biner, il réussit à cultiver
ses légumes dans un sol riche et engraissé grâce au compostage perpétuel dans ses planches de culture. En automne, ses
planches sont couvertes des feuilles mortes tombées en abondance sous notre climat. Au cours de l'été, il effectue les paillages avec des balles de foin, des tontes de gazon et toute
autre matière biodégradable propre à couvrir le sol et empêcher les mauvaises herbes de se développer. Fini le motoculteur,
le bêchage, le sarclage ! Place aux vers de terre et autres petits
insectes qui transforment les déchets biodégradables en
merveilleux sol propre à la culture des légumes, des fruits, et
des fleurs !
Les spectateurs ont été conquis et ont poursuivi longtemps
leurs échanges enthousiastes autour d’un pot convivial.
ent
Env
n
em
n
o
r
i
D. Guiguet
Une conférence sur l’eau dans
sa dimension extrême
L’eau, élément éminemment symbolique, est depuis plusieurs mois l’objet d’un remarquable cycle de conférences dans la salle de réception de la mairie. Ainsi,
après avoir abordé le thème de la distribution de l’eau
aux populations, la commission municipale « environnement » a ensuite exploré deux autres volets consacrés
à l’eau. Celui de son utilisation au service des hommes
à travers la force motrice qu’elle déploie et celui de son
traitement quand elle se confond avec le pluriel, les
eaux usées et l’assainissement. Deux intervenants ont
été conviés pour aborder une nouvelle dimension de
l’eau, celle des risques qu’elle présente à travers des
précipitations extrêmes.
Ainsi, Damien Guiguet, président du Syndicat Intercommunal
des torrents de Saint Eynard (SITSE), créé en 1988 après le
constat de la violence des crues torrentielles, rappela la mission
générale de ce syndicat : veiller au bon entretien du lit et des
berges des torrents en réalisant les ouvrages nécessaires à la
protection des biens et personnes des 5 communes regroupées
en son sein.
Décrivant la responsabilité de gestion directe par le SITSE d’un
certain nombre d’ouvrages de type barrages-grilles, gués,
plages de rétention sur les sites aménagés où les torrents apportent périodiquement des matériaux graveleux, Damien Guiguet orienta son propos sur la gestion de crise et sur la
prévention, l’anticipation et la précaution à travers la programmation de travaux.
Il rappela l’aménagement du cours aval du Gamond, torrent
situé entre Montbonnot et Meylan, ouvrage emblématique et
remarquable.
D. Bonnet
Dominique Bonnet, président du Syndicat Intercommunal d’Assainissement des Eaux Pluviales (SIAP), créé en 1989 pour l’aménagement et l’entretien des chantournes et des ouvrages
collectifs annexes en amont, décrivit pour sa part la mission du
syndicat : veiller à l’aménagement nécessaire pour assurer une
évacuation optimale des eaux de ruissellement pluviales, et
son domaine d’intervention en amont de la limite de refoulement de l’Isère en crue dans ses affluents.
Avec l’appui de nombreux documents projetés, Dominique
Bonnet présenta les ouvrages réalisés dont le bassin d’écrêtement de la Doux (d’une contenance de 17 000m3) et le bassin
d’écrêtement de la Baudonnière (50 000 m3) s’inscrivant dans le
cadre du projet Isère amont.
Deux syndicats en voie de dissolut
ion
Pierre Béguery, Maire de Mo
ntbonnot Saint-Martin, a pré
alablement précisé qu’une pro
cédure de dissolution devrait
prochainement être conduite
à l’endroit du SITSE présidé par
Damien Guiguet et du SIAP pré
sidé par Dominique Bonnet.
« Ces deux syndicats intercomm
unaux ont accompli, depuis
25 ans, un remarquable trav
ail, animés par la poursuite
du
strict intérêt général avec une
excellente vision du service public. Pour autant, tous les ouv
rages pour la réalisation des
quels ces syndicats ont été fon
dés ayant été accomplis, ils son
t
donc en voie de disparition ».
Damien Guiguet précisa que cett
e dissolution pourrait ne pas
intervenir avant le 31 décem
bre 2014. Aux inquiétudes ma
nifestées, ce dernier indiqua
« la mission du syndicat se termine, cet outil n’étant plus pré
cisément adapté à la mission
de service public. Dès lors, il
fera place à un outil plus per
tinent ».
S’agissant du SIAP, Dominique
Bonnet précisa que « le SIAP
sera dissout à compter du 31
décembre 2013. De la sorte, les
bassins d’écrêtement de cru
es de la Baudonnière et de
la
Doux seront réintégrés dans
le patrimoine communal dès
le
1er janvier 2014. Une conven
tion d’ouvrage sera signée en
ce
sens entre la commune et le
SIAP ».
Les prestations d’entretien de
ces bassins seront regroupée
s
avec les prestations d’entretien
de l’Association syndicale de
Saint-Ismier à Grenoble (SIG).
M.Pinéri, Conseiller municipal
Le Bulleti
n
13
Déc.2013
ent
Env
n
em
n
o
r
i
Réglementation
du brûlage
à l'air libre
des déchets
végétaux
L’arrêté et son annexe sont consultables
en intégralité sur le site de la mairie :
www.montbonnot.fr
14
n
Le Bulleti
Déc.2013
4
6
7
1 - Fabienne DAVID
2 - Tiphanie DESVIGNES (Secrétaire)
3 - Myriam VIRIQUE
4 - Nathalie BONNIER (Trésorière)
5 - Audrey GABRIEL
6 - Noémie RENAUX (Vis Présidente)
7 - Laurent DESGOUIS (Président)
8
9
10
11
12
13
14
EnFv
3
5
on
ateint s
1
2
r
o
m
f
n
n
nreem
o
I
u
r
iig
Mairie
Locale
8 - Géraldine BAROLI
9 - Cécile CATTANEO
10 - Sandra CARTIER-MILLON
11 - Elodie FRANCOIS
12 - Mireille DE SOUSA-PFISTER
13 - Laurette BERARD
14 - Emilie MOLLIER
L’association du Sou des écoles
Laurent Desgouis a été élu président du Sou des écoles en octobre dernier.
Bénévoles comme tous ceux qui les ont précédés, le nouveau président et son équipe entendent bien poursuivre les
actions emblématiques de l’association qui fêtera ses 85 ans en 2014
Déjà engagé dans le monde associatif pendant ses études, Laurent Desgouis a la fibre du bénévolat. Installés à Montbonnot il y a six ans, son épouse Béatrice
et lui-même découvrent les manifestations organisées par le Sou des écoles quand leur fille Léa est scolarisée. « Nous avons été séduits par ces grands moments
de joie pour les enfants, mais aussi pour leurs parents qui s’investissaient beaucoup et trouvaient manifestement du plaisir à ces instants conviviaux. Mon
épouse s’est ensuite investie dans l’association en tant que bénévole et c’est un peu par hasard que, lors de l’assemblée générale, je me suis proposé pour
assumer la présidence de l’association. » Malgré une vie professionnelle bien remplie – Laurent Desgouis est juge au tribunal de Grande Instance de Bourg-enBresse, délégué à Nantua –, le nouveau président trouve le temps d’assumer sa nouvelle fonction. « Je travaille deux jours par semaine chez moi et collabore
étroitement avec le bureau de l’association qui compte quinze membres bénévoles dont une vice-présidente, Noémie Renaux. Chaque membre prend la
responsabilité d’un événement et fait appel aux parents d’élèves de Montbonnot, tous membres de droit de cette association, s’il a besoin d’aide. »
La vocation du Sou n’a pas changé
Créée en 1929 par des parents d’élèves avec pour objectif de récolter des fonds pour financer des projets destinés aux enfants, le Sou des écoles n’a jamais
dérogé à ses principes fondateurs de solidarité et d’entraide. « Les fonds récoltés sont mis à disposition des trois écoles de la commune et sont destinés à des
projets scolaires, sorties au cinéma, au spectacle ou à la neige, ou bien encore visites pédagogiques culturelles ou scientifiques. Nous sommes également force
de proposition auprès des responsables des établissements et des enseignants pour organiser des sorties que nous pouvons financer pour partie. »
Des rendez-vous conviviaux tout au long de l’année
Au fil des années, le Sou des écoles a initié de nombreux événements qui ponctuent aujourd’hui l’animation de la commune. « Le premier de ces rendezvous, l’opération vente de brioches, a lieu en novembre. Le spectacle de Noël est également un temps fort. La représentation, à laquelle assistent tous les
enfants, se déroule à la Maison du Pré de l’Eau. Cette année, nous initions pour les fêtes une nouvelle animation. Afin d’agrémenter l’attente des parents
venus accompagner leurs enfants au manège de la place Robert-Schuman, les bénévoles de l’association se relaient pour tenir un point de vente de chocolat
chaud, brioches et autres douceurs ; l’occasion de se rencontrer et de créer du lien. En févier prochain, le Sou des écoles organisera également son traditionnel
loto. Cet événement réunit chaque année enfants et parents à la Maison du Pré de l’Eau, aimablement mise à disposition par la mairie. L’année dernière,
l’association s’est dotée d’un appareil à hot dogs qui contribue désormais à l’ambiance et au plaisir de cette soirée. Enfin, la fête des écoles, qui se tient fin
juin ou début juillet, est le point d’orgue de l’année. Sous les grands cèdres du parc de la mairie, les enfants, leurs parents mais aussi une foule de
Bonimontains fidèles à cet événement, assistent aux spectacles des élèves préparés grâce aux bons soins des enseignants et des ATSEM. De très nombreux
bénévoles tiennent des stands de jeux d’adresse et d’attractions diverses. L’Union des commerçants est également partie prenante dans les animations ainsi
que la mairie et le comité d’animation. Cette journée placée sous le signe de l’amitié et du partage remporte un très large succès. »
Une recrudescence de bénévoles
Après une année 2012 un peu difficile, Laurent Desgouis observe un nouvel élan de bonnes volontés et pense avoir une explication. « L’année dernière au
mois de juin, une grosse intempérie a gâché la fête du Sou des écoles. La déception a été profonde autant pour les bénévoles que pour les Bonimontains
habitués à ce rendez-vous éminemment festif. Contre toute attente, la mobilisation des parents a été plus forte cette année, apportant même un supplément
d’âme à l’organisation des manifestations. »
Des projets pour demain
Mis à part les parents eux-mêmes, la mairie de Montbonnot est, grâce à sa subvention annuelle, le seul financeur du Sou des écoles. Le bureau de l’association
réfléchit au moyen de solliciter d’autres financements pour les projets destinés aux enfants. « Nous avons la chance d’avoir à Montbonnot une
zone d’activité riche de nombreuses entreprises. Les commerçants de la commune contribuent déjà à nos événements et aux activités des
enfants en offrant des lots. Nous pourrions proposer aux entreprises de sponsoriser certaines animations. Nous allons explorer cette voie. Sur
le fond, nous voulons pérenniser ce qui a été entrepris par nos prédécesseurs tout en introduisant d’autres événements à dimension récréative
et pédagogique. Des projets qui ne pourront voir le jour qu’avec la participation de tous ! »
D.C.
Le Bulleti
n
Déc.2013
15
InItnetrer
lité
nanalité
mmu
o
commu
c
Dissolution du SIAP
Le Syndicat Intercommunal d’Assainissement des Eaux Pluviales a été créé le
7 septembre 1989 à la suite de phénomènes météorologiques ayant entraîné
de gros dégâts, Il regroupe les communes de La Tronche, Corenc, Biviers,
Meylan, Montbonnot, Saint Ismier. Depuis sa création quatre présidents se sont
succédés : Madame Payen, Messieurs Chassigneux, Béguery et Bonnet.
Le syndicat avait pour objet la réalisation,
ou l’aide à la réalisation, en collaboration
avec l’Association départementale des
Collectivités intéressées par les travaux
d’assainissement des plaines de l’Isère, du
Drac et de la Romanche (AD) et de
l’Association syndicale des Digues et
Canaux de Saint-Ismier à Grenoble (SIG),
ou tout organisme s’y substituant, de tous
les travaux d’aménagement des
chantournes et des ouvrages collectifs,
nécessaires pour assurer une évacuation
optimale des eaux de ruissellement
pluviales. Son domaine d’intervention se
situe en amont de la limite de refoulement
de l’Isère en crue dans ses affluents, telle
qu’elle sera définie par le projet de
restructuration de l’Isère en amont de
Grenoble. Il assure également l’entretien
des ouvrages qui lui appartiennent et de
ceux qui lui seront remis.
Depuis sa création le SIAP a réalisé
plusieurs ouvrages sur le territoire de
Montbonnot dont :
- Le bassin d’écrêtement de la Doux
d’une contenance de 17 000 m3
- Le bassin d’écrêtement de la
Baudonniere. La réalisation de ce bassin
s'inscrit dans le cadre du projet Isère
Amont et fait suite à l'aménagement de
la chantourne de Meylan et du bassin du
bas Charlaix qui avait été inauguré par le
SYMBHI en 2009.
Cet aménagement de la Chantourne vise à
protéger la zone d'Inovallée et la partie
basse de Montbonnot Saint Martin. Les
crues importantes seront ainsi absorbées
grâce à une capacité de stockage de
50 000 m3 pour le bassin. Les maîtres
d’œuvre ont, en outre, veillé à donner à la
Chantourne l’aspect d’un ruisseau naturel
au lieu du fossé rectiligne initial. Ses
berges ont été aménagées pour que les
riverains puissent profiter de ces espaces.
Chemins piétons et pistes cyclables ont
été créés.
Plus de 40 000 m² d'ensemen-cements
ont été réalisés, 4 700 baliveaux, 3 250
saules et 7 000 plantes héliophiles ont
été plantés soit près de 15 000 plants,
pour assurer une plus grande diversité
des milieux et insérer l’aménagement
dans le paysage. La commune de Montbonnot ayant pris à sa charge la partie paysagère
pour un montant de 185 000 €.
16
À ce jour, l'ensemble des ouvrages inscrits
au programme du syndicat a été réalisé.
n
Le Bulleti
Déc.2013
Le syndicat « SIAP » a donc vocation à
disparaître conformément au code général
des collectivités et de son article L5 1212-33
organisant les dissolutions de droit des
syndicats. Dans la mise en œuvre de cette
dissolution, Il a donc été décidé de
transférer les ouvrages aux collectivités
supportant foncièrement les ouvrages soit :
• Pour la commune de Montbonnot le
bassin d'écrêtement de crues du torrent
de la Doux et son chenal d'évacuation et
le bassin d'écrêtement de crues de la
Baudonnière.
• Pour la commune de Meylan le bassin
d'écrêtement de crues du Gamond et le
bassin d'écrêtement de crues de bas
Charlaix.
Ce transfert sera effectif au 1er janvier
2014. À compter de cette date, les
communes de Meylan et Montbonnot
seront les nouveaux maîtres d'ouvrage des
bassins et elles reprendront les
compétences transférées du syndicat :
• La gestion et le stockage des eaux de
ruissellements pluviales.
Le SIAP ayant terminé les missions qui lui
avaient été confiées lors de sa création, sa
dissolution sera effective à la fin de
l’année 2013.
D.Bonnet, Président du SIAP
InItnetrer
la construction d'un important ouvrage
hydraulique à Montbonnot
tliioténs
naanalité
Isère amont :
m
rum
o
m
f
o
n
coImmu
c
Mairie
Le long de la RD11m qui relie Montbonnot Saint-Martin à Domène, l'aménagement d'un
remblai vient de démarrer. Cet ouvrage long de 950 m est destiné à cantonner jusqu'à 7,1
millions de m³ d'eau dans le vaste champ d'inondation contrôlée (CIC) qui s'étendra jusqu'à SaintIsmier.
Pour réduire les hauteurs d'eau dans le lit de l'Isère et protéger les zones urbaines (en aval),
lors des fortes crues, des champs d'inondation contrôlées (CIC) sont aménagés dans les zones
agricoles et naturelles. Le secteur Saint-Ismier / Montbonnot Saint-Martin, accueillera bientôt
le plus important bassin édifié dans le cadre de la première tranche de travaux. Sa surface sera
de 166 hectares et sa capacité de stockage de 7,1 millions de m3, la hauteur d'eau pouvant
atteindre 2,7 m en cas de crue bi centennale. Pour optimiser le stockage de l'eau dans le CIC
et protéger la route, la construction d'un merlon de cantonnement des eaux a donc été
nécessaire, le long de la RD 11m. Via une buse, l'eau pourra transiter, sans gène pour la
circulation sur la route, dans un deuxième CIC en aval de la RD11m.
Aménagement de l'ouvrage de vidange du futur champ d'inondation contrôlée (CIC)
Pour pouvoir ériger ce merlon dont la hauteur pourra varier entre 2 et 3 m, des travaux
de défrichement préalable ont été réalisés durant l'été. Après décapage de la terre
végétale sur un hauteur moyenne de 30 cm, le remblai sera progressivement érigé par
apport de matériaux fins de type sables et graviers, compactés et mis en œuvre
par couches d'épaisseur permettant une densification optimale. La pente des talus sera
de 3/2.
Merlon de cantonnement du CIC en cours d'édification le long de la RD11m
Finitions :
Au terme du chantier, la terre végétale sera rapportée et l'ouvrage hydraulique
végétalisé. Dans le cadre du projet, le SYMBHI a prévu l'aménagement d'une piste
d'entretien sur la crête du merlon de cantonnement et d'un cheminement en pied
sur l'intégralité de son linéaire. Mais les services du département ont mis à l'étude
la possibilité de mutualiser en haut de l'ouvrage certains passages de cycles tout
terrain en complément de la piste cyclable actuellement aménagée le long de la
RD11m. La décision
finale ne sera prise
qu'au terme des
réflexions en cours
sur la circulation dans l'ensemble du secteur, en particulier sur un accès
facilité au Bois Français et une meilleure liaison avec le chemin des
agriculteurs longeant l'A41 en direction de Meylan.
D.Bonnet,
Adjoint en charge de l'urbanisme
Coupe du merlon de la RD11m
Le Bulleti
n
Déc.2013
17
m
Asso
Vie
tive
cia
on
ati s
e
Judo
Les jeunes judokas de l’Alliance Grésivaudan
Judo ont vécu un grand moment le samedi 30
novembre avec la venue de la championne
Lucie Décosse à Bernin à l'initiative de l'équipementier "Mizuno". Lucie est l'une des
championnes les plus titrées du sport élite
français. Elle est Championne olympique à
Londres en 2012, vice-championne olympique
Pékin 2008. Elle a été 3 fois Championne du
Monde, 4 fois Championne d'Europe et a
remporté 7 fois le Tournoi International de
Judo de Paris. Lucie a annoncé sa retraite sportive lors des Championnats du Monde de Rio,
en août 2013. Accueillie au Cube de Bernin
par les élus Monsieur Olivier Véran Député de
la Circonscription, Mesdames Lucile Ferradou
Conseillère générale du Canton de Saint-Ismier et Michèle Flamand élue Adjointe de la
commune de Saint-Nazaire les Eymes et membre du Syndicat Intercommunal SIZOV. Lucie
Décosse a rejoint les judokas Benjamins, Minimes et Cadets du Club pour un enseignement et démonstration sur le tatami du Dojo
Sizov. Après cette séance sportive, Lucie a répondu aux nombreuses questions des judokas
sur son parcours, sur le judo. Pour clore cet
après-midi exceptionnel, Lucie s’est prêtée
avec bienveillance à une séance de dédicaces.
Chaque judoka a ainsi pu repartir avec sa
photo et le plaisir d’avoir rencontré cette grande championne du judo féminin
mondial.
18
n
Le Bulleti
Décembre 2013
Adieu à Jean Ginhoux
Depuis toujours, une des
grandes passions de Jean
a été le chant choral, et
une des grandes affaires
de sa vie a été le groupe
d’hommes qu’il avait créé
au début des années
1980, les « Grésivaudans », groupe qui chantait des chansons françaises, qu’il a animé durant un quart de siècle. Admirateur de toujours
des « Compagnons de la chanson », il a rêvé
d’un groupe de ce genre; il ne s’est pas
contenté de le rêver, il l’a fait. Sous sa direction
ce groupe a atteint un niveau que bien des auditeurs ont pu apprécier pendant des années,
ici dans sa ville, Montbonnot, dans la région
Rhône-Alpes, ou en Bretagne, voire à l’étranger. Dans la longue aventure de Jean avec les
Grésivaudans, Monique, son épouse, a été
pour lui, une accompagnatrice constante et inlassable, qui pouvait mieux que quiconque lui
souffler, pendant les concerts, toutes les paroles des chansons du programme.
Au nom de tous ceux, mais aussi de toutes
celles qui ont chanté avec lui, je ne voudrais
plus dire qu’un seul mot : Adieu, cher compagnon de nos chansons !
D.Glasman,
chef de choeur des Grésivaudans
A.D.A.M. vous attend !
L'Association pour le Développement de l'Apiculture à Montbonnot-Saint-Martin vous attend !
Venez rejoindre ce groupe de passionné(e)s
qui ont choisi l'apiculture comme tremplin
pour participer concrètement à la défense de
la biodiversité sur tout le territoire de notre
commune et ailleurs.
A.D.A.M. a créé début 2013 une commission
« tout public » qui s'adresse directement à
vous, que vous souhaitiez faire vivre une colonie d'abeilles dans une ruche, ou simplement
côtoyer cette activité en compagnie de spécialistes et d'apprentis apiculteurs.
Les 48 membres actuels sont prêts à vous accueillir pour vous transmettre leurs connaissances :
• En ouvrant des cours « apiculture : information, formation » à toute personne inscrite ou
non. Ces cours (quatre séances de 2h en fin
de journée, pour une contribution totale de
10 €), vous donneront une ouverture concrète
sur le monde des abeilles et de l'apiculture,
• En vous présentant des films et des vidéos
commentés, au moins une soirée par an en
début d'année,
• En partageant avec vous des documents et
des informations sur l'environnement et la
biodiversité, en liaison avec l'activité apicole,
• Au cours de réunions mensuelles, chaque
premier mardi du mois de 19h à 20h30, à
Montbonnot. L'occasion de se rencontrer, de
discuter librement et d'échanger.
Et surtout au niveau des actions sur le terrain :
• Visites accompagnées de ruchers et ouvertures de ruches. Ces visites (gratuites) vous
permettront de pénétrer à l'intérieur d'une
ruche et d'observer le comportement d'une
colonie. Ces visites, organisées chaque samedi
de la période « faste » de la vie d'une ruche
(avril, mai juin), se déroulent sur les ruches
communales du parc de la mairie.
• Participation aux soins donnés aux colonies
d'abeilles tout au long de la saison, si le cœur
et/ou la soif d'apprendre vous en disent !
• Interventions ponctuelles pour capturer un
essaim qui se serait réfugié dans votre propriété.
• Participation aux opérations de récolte du
miel, entre le 14 juillet et le 15 août.
• Et si vous décidez de franchir le pas, les
membres de l'association seront toujours disposés à vous offrir leur aide permanente à
l'installation de votre ruche dans l'un de nos
ruchers collectifs de Montbonnot St Martin (ou
chez vous si vous en avez la possibilité), à la
mise en place de votre première colonie, à son
élevage et à son exploitation...
Rejoignez-nous vite.
soci
s
A
Pour la 4ème année consécutive le nombre
d’adhérents à notre association est en progression - 138 cette année - avec un engouement particulier chez les seniors.
En effet , l’année passée avait vu la création
d’un cours qui leur était dédié, et cette année
le nombre d’adhérents seniors ayant doublé ,
avec l’accord de la mairie , un 2ème cours a
été mis en place après les vacances de Toussaint .
C’est au total 11 cours collectifs dont 2 réservés aux seniors qui sont proposés aux adhérents. Au mois de novembre Florence
Tsagouria a organisé une journée de stage
ayant pour thème “les principes fondamentaux du yoga” . Au cours de ce stage les apports théoriques et les ateliers de pratique ont
alterné avec des temps d'observation et
d'échanges afin de permettre à chaque participant un ressenti et une intériorisation de la
pratique.
Plus d’informations auprès de notre président
[email protected] Françoise Bixio, secretaire adjointe - Yoga Montbonnot
Tennis
La première assemblée générale du MTC s’est
tenue le vendredi 11 octobre en présence de
Monsieur le Maire et de Madame Spalanzani,
ainsi que d’une quarantaine d’adhérents.
Après les rapports statutaires et l’élection du
Conseil d’Administration, Ludovic Turpin a présenté aux parents la nouvelle réforme de la
FFT concernant la compétition pour les 8/13
ans. La soirée s’est terminée par un pot de
l’amitié.
Le 22 novembre avait lieu la réunion des compétiteurs pour préparer les rencontres du printemps 2014. La commune sera ainsi
représentée par 4 équipes hommes et 2
équipes femmes. La convivialité était également au rendez-vous. Coup de chapeau en
particulier aux personnes suivantes : Cécile Pri-
vat et Fabienne Beolet qui ont participé aux finales du tournoi vétérans du Grenoble Tennis.
Maxime Nowak, 14 ans, est devenu le numéro
2 du club avec un classement de 15/3 pour la
saison 2014. Bravo à tous les trois !
Pour être au courant de toute l’actualité du
club, n’hésitez pas à consulter notre site :
http://www.club.fft.fr/tc.montbonnot
rm
fo
s
s
n
A
o
I
Mairie
Vie
on
actiiativse
ive
t
a
YOGA
Vie
Villes pour la vie
Pour la troisième fois, le samedi 30 novembre
dernier, la ville de Montbonnot s’est associée
au groupe local d’Amnesty international, à la
Ligue des droits de l’Homme et à l’ACAT (association chrétienne pour l’abolition de la torture et des exécutions capitales), pour célébrer
l’anniversaire de la première abolition de la
peine capitale réalisée par un État (le Grand
Duché de Toscane), le 30 novembre 1786.
Pour mémoire, cette manifestation « Villes
pour la vie », journée mondiale des Villes
contre la peine de mort, est née à l’initiative de
la Communauté Sant’Egidio à Rome (mouvement œcuménique pour l’amitié entre les personnes de cultures et de nations différentes,
très engagé auprès des plus pauvres et pour la
paix entre les peuples).
C’est un signal en direction de l’organisation
des Nations Unies pour qu’un moratoire universel de la peine capitale soit effectif dans
tous les pays. C’est aussi l’occasion de sensibiliser le plus grand nombre en faveur d’une
justice plus élevée et plus humaine, respectueuse de la vie.
Les escaliers menant à la mairie ont été illuminés par de nombreuses petites bougies malgré la neige tombée le matin même. Les
participants les ont empruntés pour rejoindre
la mairie en portant eux aussi une bougie à la
main. Ils ont été accueillis par Pierre Béguery,
maire de la commune et madame Agnès Rolin
(adjointe), Henriette Battistuta, secrétaire du
groupe d’Amnesty International de la vallée,
Claude Rozette de l’ACAT et Michel Depierre
de la LDH ont pris la parole pour faire un état
des lieux des pays encore non abolitionnistes
et lu différents témoignages.
Durant les cinq dernières années 21 pays ont
pratiqué l’exécution dont la Chine par milliers,
l’Iran, l’Irak , l’Arabie Saoudite, les Etats-Unis,
le Yemen, le Soudan..
Denis BEAUDOIN, comédien bonimontain,
nous a fait partager des extraits d’un texte de
la magistrate ayant été commise d’office pour
la dernière exécution capitale en France et
ceux d’une chanson de Jean Loup Dabadie sur
la peine de mort.
Puis un extrait du film documentaire de David
André «Une peine infinie, histoire d’un
condamné à mort » a été projeté.
Pour clore cette manifestation, les échanges
nombreux et animés entre les participants se
sont poursuivis autour d’un buffet.
Au cœur de l’époque
baroque par les
chœurs MELUSINE
Belle musicalité pour les trois concerts (dont
un à Montbonnot) donnés fin novembre. Le
public nombreux et enthousiaste a pu découvrir des madrigaux de Monteverdi avec l’Ensemble Vocal et des cantates de Buxtehude,
extrêmement joyeuses, avec le Grand Chœur,
accompagné d’un ensemble instrumental.
Si le cœur vous en dit, venez chanter dès le
début de l’année 2014, avec un nouveau programme : deux pièces romantiques de MENDELSSOHN.
Tel : 04 76 52 76 93
Tennis de Montbonnot
Le Bulleti
n
Déc.2013
19
Imprimerie Notre-Dame - 38330 Montbonnot
Montbonnot Saint-Martin

Documents pareils

Mise en page 1 - Site officiel de la ville de Montbonnot Saint

Mise en page 1 - Site officiel de la ville de Montbonnot Saint La vie associative de notre commune est riche de nombreuses associations dans tous les domaines : sportif, culturel, caritatif et humanitaire. La municipalité est particulièrement attentive au mai...

Plus en détail