PDF - 229.8 ko 915-131003 03 oct 13

Commentaires

Transcription

PDF - 229.8 ko 915-131003 03 oct 13
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 3 OCTOBRE 2013
______________________________________________
Présents :
R. et M. BOUCHERON – P. BOURHIS – E. CANO – C. et M.F. CAZE – M. CHALIES
G. et N. CHATTEY - B. et B. CICHY – G. GAUCHER – P. ISNARD – P. MILLIERE –
G.THIRION – F. TISSERAND
Excusés :
J.M. DELEPINE – J. GABRIEL – M. MORTREUX – F.A. MOREL – F.X. ROUZET –
C. VOIRON
Claude CAZé, à son retour d’une mission au Nigéria, nous fait découvrir ce pays
et partager ses impressions (voir ci-après).
Nous terminons la soirée en échangeant des commentaires un verre de Chablis
à la main.
La séance est levée à 21 h 30.
Monique Chaliès.
1
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
PROPOS SUR MA MISSION AU NIGERIA;
LE NIGERIA
REPUBLIQUE FEDERALE DU NIGERIA
PRESENTATION
Le NIGERIA est une république fédérale créée en 1960 après le départ des britanniques .
Superficie : 923 768 km² (32 ème mondial) 1.6 fois la surface de la FRANCE. 1
Superficie en eau : 1,4%
Population en 2012 : 170 123 000 habitants Le plus peuplé d’Afrique (classé 7ème au niveau mondial)
Un sixième de la population du continent africain pour à peine un trentième de sa surface
184,2hab/km²
Prévision pour 2050 : 440 millions d’habitants > 3 ème mondial et pour 2100 914 millions.
Il y a actuellement 11 villes qui ont plus d’un million d’habitants.
LAGOS compte à elle seule 17 millions d’habitants soit 10% de la population totale.
ABUJA, capitale depuis 1960 en compte 3 millions.
2
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
Monnaie : NAIRA (NGN) 1NGN = 0.005€
Président : GOODLUCK EBELE Jonathan depuis 2010
Le NIGERIA est une république fédérale. Le président est à la fois chef du gouvernement et chef de l’état. Il est
membre du Parti démocratique populaire.
Le pays est soumis à de fortes tensions entre musulmans et chrétiens.
Les IGBOS constituent une des majorités politiques importantes.
Les IJAWS, ethnie vivant dans le delta du Niger d’où est extrait le pétrole brut, se sont soulevés contre le
gouvernement qu’ils accusent de connivence dans la pollution de l’environnement causée par les compagnies
pétrolières.
Le Mouvement d’émancipation de delta du NIGER (MEND) est bien armé et bien entraîné aux tactiques
commandos, il s’en prend aux intérêts étrangers en enlevant des ingénieurs contre rançons. Pour le
Gouvernement le MEND est un groupe criminel qui n’a rien à voir avec la minorité Ijaws.
En 2005 les tentatives de modifications constitutionnelles du président Olusegu OBASANJO) qui souhaitait
que le président puisse effectuer non pas deux mais trois mandats consécutifs de quatre ans ont échoué.
SUBDIVISIONS
Le pays est divisé en :
-
Un territoire : celui de la capitale fédérale du NIGERIA où se trouve ABUJA
Et 36 états
Le NIGERIA possède 4047 km de frontière terrestres et 853 km de littoral.
Il est bordé à l’ouest par le BENIN (773 km de frontière commune), à l’est par le CAMEROUN (1690 km de
frontière commune), au nord par le NIGER (1497 km de frontière commune) et par le TCHAD au nord –est (84
km de frontière commune).
Le pays se divise en une moitié sud au climat équatorial où se trouve la majorité de villes importantes.
La partie centrale est composée de savanes et de plateaux , c’est dans l’est de cette partie que se trouve le point
culminant : le mont Chappal Waddi (2419 m)
Quant au nord le climat y est aride puisqu’on se trouve dans le sahel en bordure du SAHARA.
3
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
LANGUES
Le nombre de langues actuellement recensées au Nigeria est de 521. Ce nombre comprend 510 langues vivantes.
La langue officielle du NIGERIA est l’anglais pour faciliter l’unité culturelle et linguistique du pays. Ce choix
est lié au fait qu’une partie de la population parlait anglais au moment de l’indépendance . Mais s’y ajoutent le
haoussa, l’igbo et le Yarouba . L’anglais tel qu’on le parle est appelé PIDGIN ou BROKEN (brisé): pour un
angliciste moyen il est incompréhensible car cet un sabir d'anglais et de langue ethnique. Une tentative d'ajouter
le français en deuxième langue officielle a échoué.
RESSOURCES MINIERES
Le sous-sol est riche en ressources naturelles parmi lesquelles :
Le pétrole et le gaz naturel qui constituent la principale ressource de revenus du pays.
Le NIGERIA est le premier producteur d’or noir d’Afrique.
Le NIGERIA produit également un certain nombre de métaux (étain, fer, plomb, zinc……) ainsi que du charbon.
ECONOMIE.
Le NIGERIA est le seul pays du monde disposant d’importantes ressources pétrolières à présenter un déficit
budgétaire.
Le NIGERIA est de loin le pays le plus soumis aux fuites de capitaux.
C’est un pays très corrompu.
Les pratiques criminelles liées au trafic de drogue, au racket et à la contrefaçon entre pour 30 à 35% dans le taux
de corruption. Les procédés d’évasion de taxe, principalement à travers les techniques de trucage commercial et
financier sont de loin la composante principale.. Ces fuites massives et illégales sont facilitées par l'opacité du
système financier mondial.
De fait, à peine ¼ de la population bénéficie des revenus du pétrole. (Salaire 60€/mois)
En 2011, le PIB était de 267 690 millions de dollars US (2ème d’Afrique derrière l’Afrique du sud (423 000
millions de dollars) et devant l’Egypte (231 000 millions de dollars).
4
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
LE PETROLE
Découvert en 1956 dans le delta du Niger.
Guerre civile du BIAFRA de 1966 à 1970 dans le sud-est du pays Ibo. Les chrétiens majoritaires dans cette
région voulaient se défaire du pouvoir des Haoussas musulmans . Création d’une république soutenue par les
occidentaux la France notamment avec envoi d’armes, de munitions…). Sous la pression internationale le conflit
a du cesser
Le pétrole brut est dit Bonny Light car à basse teneur en soufre, ce qui facilite son raffinage et notamment le
raffinage clandestin dans la mangrove du golfe de GUINEE.
Raffinerie clandestine dans la Mangrove
Approvisionnement de la raffinerie
(Avec du pétrole brut détourné du pipe-line)
Le NIGERIA est membre de l’OPEP depuis 1970. 5ème producteur au niveau de l’OPEP et le 10 ème au niveau
mondial.
6ème pays exportateur mondial.
1er pays producteur d’Afrique mais ne possède pas de raffinerie et doit importer son carburant d’Europe et des
Etats-Unis.
La principale région de production est la région de PORT-HARCOURT.
Les compagnies productrices sont SHELL, TOTAL, CHEVRON. Les pratiques des compagnies pétrolières dans
la région ont été très critiquées et les tensions entre les forces de l’ordre et les opposants à ces pratiques ont
donné lieu à plusieurs massacres et assassinats. Dans les années 90 s’est créé un mouvement pour la survie du
peuple pour lutter non-violemment contre les agissements de SHELL. Après l’exécution de cinq de leurs
leaders, le mouvement s’est peu à peu éteint mais les ONG luttent toujours actuellement contre les compagnies
pétrolières.
5
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
RELIGIONS
Les deux principales sont :
L’islam
Le christianisme.
Le nord du pays est principalement peuplé d’HAOUSSAS qui sont majoritairement de confession musulmane.
Les YORUBAS qui forment l’ethnie dominante du sud du pays sont à majorité chrétiens.
Développement important des églises anabaptiste qui possèdent de grandes propriétés, des écoles…..et qui font
du prosélytisme en apportant aux pauvres ce que l'état n'est pas en mesure de leur donner.
SANTE
Le paludisme, la poliomyélite, le choléra, la méningite et le SIDA sont des maladies omniprésentes. Le vaccin
contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer au NIGERIA. La prise de MALARONE est fortement conseillée
pour éviter le paludisme.
L’espérance de vie est d’environ 52 ans.
La mortalité infantile est à 20% . En 2007, Il y avait 37 médecins pour 100 000 habitants.
EDUCATION
Le taux d’alphabétisation est de 57% et de 53% chez les adultes de plus de 15 ans. Il est en baisse constante
depuis 1991 (72%).
Il est plus élevé dans le sud (73%) qu’au nord-ouest (23,2% hommes -31% et 15,4% femmes).
La SECURITE
L'insécurité qui règne dans tous le pays fait qu'il n'y a aucun touriste. Signe révélateur, il n'y a pas de cartes
postales à vendre dans les hôtels.
Au sud ; risque d’enlèvement par le M.E.N .D en échange de rançons.
Au nord et particulièrement dans la région frontalière avec le NIGER : sévit un groupe d’islamistes BOKOHARAM qui veut imposer la charia dans cette région très majoritairement musulmane
6
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
Attentats récents : 43 personnes massacrées dans un village du nord pendant mon séjour à 40 km de la ville dans
laquelle je me trouvais , et 47 autres lors d'une attaque en septembre dans un autre village.
MESURES DE SECURITE PRISES PAR TOTALPOUR SES SALARIES ET SES CONTRACTANTS;
Aéroport
Dans le hall de l'aéroport après le contrôle du passeport, du visa et du certificat de vaccination, prise en charge
immédiate par les vigiles de TOTAL.
A Lagos, le changement de terminal pour passer du hall des arrivées internationales au hall des départs
domestiques (distance 200 m environ) se fait dans une voiture dans laquelle se trouve un policier en arme
(pistolet mitrailleur)
Déplacements sur route (j'ai effectué env. 800 km sur routes et pistes)
En fonction de l'intensité du risque dans la zone dans laquelle je devais me rendre, présence permanente de 6 à 8
policiers armés avec munitions dans le chargeur.
2 pick-up encadrant la voiture dans laquelle je me trouvais
Circulation avec obligatoirement les portières verrouillées et les vitres fermées.
A la descente, ouverture de la portière par le policier se trouvant dans ma voiture après que les hommes dans les
pick-up se sont assurés de l'absence de danger.
Dégagement à laide des gyrophares et des sirènes et parfois manu-militari dans les bouchons.
Mes escort-boys pendant une visite d'usine à ABA
Policiers de l'escorte en surveillance pendant mon
(Les 2 autres surveillaient les pick-ups)
inspection d'un matériel dans la cour de l'usine.
7
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
TOTAL comme les autres entreprises qui font venir du personnel ou des contractants au NIGERIA doit
s'engager au moment de la demande de visa à assumer en leur nom leur responsabilité financière et leur faire
respecter les règles d'immigration.
HOTELS
Ce sont de véritables camps retranchés, clos de murs avec un poste de garde, des vigiles armés. Des chicanes
sont installées sur les voies d'accès entre le poste de garde et le bâtiment de l'hôtel afin de limiter le risque
d'attaque à l'aide d'un véhicule. Interdiction de sortir de l'hôtel sans escorte.
Un vigile par étage en permanence. Dans le hall, au pied des ascenseurs un panneau rappelle que les armes
personnelles sont interdites dans les chambres et qu'elles doivent être déposées à la réception.
Les hôtels dans lesquels je suis descendu étaient d'un excellent niveau de confort car presqu'exclusivement
réservés aux expatriés.
USINES
Partout où je me suis rendu, les usines , comme les immeubles de bureaux, sont ceints de murs avec des frises de
ronces et des portes pleines en tôle. Toutes les usines sont gardées par des hommes en armes qui n'autorisent
l'accès aux véhicules (escorte+visiteur) qu'après un contrôle sévère. L'escort (pick-up et hommes) entre aussi
dans l'usine et sauf les policiers qui surveillaient les véhicules, les autres m'accompagnaient pendant la visite.
LE BUT DE MA MISSION
Elle s'inscrivait dans le cadres Politique HQSE de TOTAL (Hygiène Qualité Sécurité Environnement) et de la
charte que chaque salarié de TOTAL dans le monde a signé. Cette charte est d'application obligatoire dans tous
les pays où TOTAL opère.
Dans les pays d'Afrique et notamment au NIGERIA, les distances entre les points de chargement des véhiculesciterne et les points de livraison au NIGERIA et dans les pays limitrophes sont très longues (Parfois + de 2000
km).Ce qui pour TOTAL, nécessite l'utilisation d'une flotte importante de véhicules-citernes ( Environ 6000)
Par comparaison en France, la distance moyenne entre le point de ressource et le point de livraison est d'environ
200 km et TOTAL utilise en location auprès des transporteurs ou en transport public un peu plus de 300
véhicules-citernes.
Contrairement à l'EUROPE, il n'existe aucun règlement spécifique au transport de marchandises dangereuses par
route: ce qui autorise à peu près tout et n'importe quoi en matière de construction, d'équipement et d'utilisation
des véhicules- citerne destinés au transport des marchandises dangereuses.
8
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
Ce qui a pour conséquence un grand nombre d'accidents de la circulation avec des victimes (blessés, morts) et
des atteintes importantes à l'environnement (pollution des eaux, incendies....).
TOTAL veut que les règles qu'il impose à ses contractants européens soient appliquées par l'ensemble de ses
transporteurs de part le monde.
Cela passe d'abord par la rédaction de cahiers des charges de constructions complets pour chaque type de
matériel utilisé (camions et semi-remorques-citernes pour carburants légers, pour le gaz liquéfié, pour le bitume,
pour le fioul lourd , pour les lubrifiants....).
Cette rédaction de cahier des charges est le premier volet de ma mission. Ce travail complexe est toujours en
cours.
Puis par l'application de ces cahiers des charges sur le terrain et par le contrôle de cette application.
Ma mission au NIGERIA consistait à auditer six constructeurs de semi-remorques-citernes implantés dans
différentes zones du pays, constructeurs préalablement choisis par TOTAL NIGERIA afin de vérifier :
1°
Leur organisation technique et administrative par la présence:

d'un bureau d'études

d'un service achat

d'un service contrôle

éventuelle d'un système qualité
2°)
L’application à minima de règles d’hygiène et de sécurité (personnel et installations)
3°)
L’outil industriel dont ils disposent
4°)
La mise en œuvre (assemblage, soudage, montage....)
5°)
Le respect des règles de l'art en matière de chaudronnerie et de soudage
6°)
La conformité aux normes des équipements de chargement et de déchargement installés sur les
véhicules-citerne
Dès les premières minutes de ma visite dans la première usine, devant ce que je voyais, j'ai du mettre de côté ma
vison européenne du sujet et intégrer la réalité technique, sociale et économique du pays dans lequel je me
trouvais.
A l'issue de mes visites j'ai rédigé un rapport complet d'une cinquantaine de pages qui a abouti à la sélection
sous conditions de deux des six constructeurs. Cet agrément est naturellement limité au NIGERIA et aucun des
deux en l'état actuel de leur production ne saurait prétendre à obtenir un agrément européen, très loin s'en faut!
9
ROTARY CLUB DE SAINT-FLORENTIN
District 1750
ANNEE ROTARIENNE 2013-2014
IMPRESSIONS DE VOYAGE ET DE SEJOUR
Je dois avouer que, malgré les paroles rassurantes de mon donneur d'ordre, c'est avec une appréhension certaine
que je suis parti au NIGERIA. C'était mon premier voyage en Afrique de l'Ouest (que curieusement mes
interlocuteurs nigérians appellent Afrique Noire). Les informations données par les médias sur ce pays n'étaient
et ne sont toujours pas bonnes; la présence de BOKO-HARAM, et celle du groupe ayant un otage français dans
le nord où je devais me rendre n'étaient pas de nature à me rassurer.
A l'arrivée, j'ai eu un grand moment de solitude lorsqu'il s'est agi de passer les contrôles de police et de traverser
la foule agglutinée dans le hall de l'aéroport. Expérience unique, j'ai éprouvé ce que peut ressentir un noir au
milieu d'une foule de blancs, sauf que à ce moment précis, j'étais le noir et que je ne connaissais rien de l'endroit
où je me trouvais et que j'ignorais la direction dans laquelle je devais me rendre.
Mais très rapidement, j'ai été pris en charge par les vigiles de TOTAL qui, c'était facile pour eux, m'avaient
repéré. Dès lors je n'étais plus seul et mon inquiétude s'est peu à peu dissipée.
Si en dehors des hôtels la présence permanente de l'escort peut s'avérer pesante, je me suis très vite rendu compte
qu'elle était indispensable car fréquemment je n'aurais pas voulu me trouver seul dans les gigantesques
embouteillages routiers pas plus que j'aurais voulu être au milieu des rassemblements de personnes sur les
trottoirs. LAGOS et sa banlieue qui regroupent presque 20 millions d'habitants sont une gigantesque fourmilière
humaine dans laquelle seuls les autochtones peuvent se retrouver puisqu'il n'y a ni panneaux de rue, ni panneaux
de signalisation routière. Absence étendue à l'ensemble du pays.
Mon séjour correspondait au ramadan et le midi, je déjeunais seul à une table surveillé par les policiers alors que
mon interlocuteur de TOTAL NIGERA qui jeûnait était installé à une autre table et m'attendait.
De LAGOS, comme des villes importantes (ABUJA, KADUNA, PORT-HARCOURT, ABA....) où je me suis
rendu je n'ai rien vu: sécurité oblige.
Les régions traversées notamment sur le plateau entre ABUJA et le nord-ouest sont des paysages de savane et de
brousse. Les villages sont constitués de cases en terre couvertes en feuillage ou en tôle. Les hommes palabrent,
les femmes travaillent dans les champs, les enfants gardent les troupeaux de vaches maigres, de moutons ou de
chèvres.
Dans le golfe de GUINEE, les pêcheurs jettent leur filet dans un océan saturé de pollutions de toutes sortes.
Images d'un autre temps mais pourtant bien actuelles!
Dès qu'on quitte la proximité des grandes villes, les routes se transforment très rapidement en pistes très souvent
défoncées avec des ornières et des bourbiers qui feraient la joie des quadeurs.
Pour conclure, je dirais que cette mission fut pour moi une expérience intéressante et que connaissant maintenant
les mesures de sécurité qui sont prises par TOTAL pour protéger les membres de son personnel et ses
contractants je serai prêt à renouveler.
10

Documents pareils