Apparition / disparition

Commentaires

Transcription

Apparition / disparition
Lecture du jeudi 4 décembre 2014
PASCALE
Apparition / ­­disparition
MANDONNET
alexandre hollan • roman opalka • alain fleisher
pascale.mandonnet
@bbox.fr
DELPHINE
BEAUMONT
del.beaumont
@gmail.com
florence
roullet boyer
[email protected]
PLAN DE LA LECTURE
1. Pourquoi ce thème ? 20 min
2. Étymologie et définitions des deux mots
apparition/disparition 10 min
Étymologie du latin appareo ou adpareo :
Préfixe ad qui signifie vers et paréo qui signifie être visible.
Dispareo, préfixe dis qui marque la séparation et paréo qui signifie être visible.
L’origine du mot apparition remonterait chez les grecques à l’Epiphaneia
qui signifie “manifestation” ou “apparition” du verbe (phaïnò), “se manifester,
apparaître”.
APPARITION
1. Action de commencer à être, de se montrer aux yeux, de devenir visible.
2. Fait de venir à l’existence, de se manifester pour la première fois.
3. Fait d’arriver de manière inattendue et imprévisible.
4. Manifestation d’un être invisible qui se montre sous une forme visible.
Synonymes : arrivée, éclosion, émergence, éruption, naissance, venue, vision,
genèse, surgissement, mirage, songe, déclenchement...
DISPARITION
1. Fait de ne plus être visible, action de s’effacer, de s’estomper, de ne plus
être perceptible.
2. Action de partir d’un lieu, de ne plus se manifester, absence anormale
et inexplicable.
3. Fait de ne plus exister, anéantissement.
Synonymes : éclipse, effacement, évanouissement, évaporation, occultation,
dissimulation, départ, perte, extinction, mort...
1/2
3. Développement du travail des 3 artistes 2h00
Alexandre Hollan 1. Le choix d’Alexandre Hollan
2. La biographie d’Alexandre Hollan
3. Que peint-il ? Comment peint-il ?
4. Qu’est ce que voir pour Alexandre Hollan “Je suis ce que je vois”
a) La juste distance
b) présence / absence
c) L’ouverture à une autre temporalité
5. Le rôle du corps : peut on parler de processus empathique dans la manière
dont Alexandre Hollan entre en relation avec les arbres ?
6. Un engagement poétique au monde
Roman Opalka
1. La démarche de Roman Opalka
son enfance / 1965 : le début de l’œuvre / la création de son dispositif
2. Les liens de son œuvre avec le processus créatif
I. L
e rapport au temps comme constituant à part entière de l’œuvre
a) L’apparition d’une démarche, la disparition de la frontière vie/œuvre
b) La création d’un espace-temps
II. D
u traumatisme à l’expérience transformatrice
a) Théories autour du trauma
b) Répétition, travail de série ou processus ?
III. Le
rapport au vide à la croisé de notre vie, du travail de création
et du travail en médiation
a) Le vide avant l’apparition
b) Le vide laissé par la disparition
Alain Fleischer
1. Biographie
2. Contexte
3. Dispositifs et procédés, un exemple : Le regard des morts.
a) Le cadre
b) Par le jeu, la lumière, le mouvement, le temps
c) Dans quel but ? La perception, le rituel, l’importance de produire
4. Qu’est ce que qui sous-tendrait l’apparition-disparition au travers
de l’œuvre d’Alain Fleischer ? Hypothèses :
a) L’acceptation du travail de deuil
b) Le chemin de la représentation
c) S’échapper
Conclusion et échos entre les 3 artistes
et ouverture aux liens avec la médiation 30 min
1. Le contexte historique
2. Un engagement total
3. Un rapport à l’inconnu
4. L’engagement sollicité du spectateur
5. Le rituel, le dispositif
2/2