Burundi Réalité

Commentaires

Transcription

Burundi Réalité
Présence de Nkurunziza aux funérailles des militaires burundais tombés en Somalie : plus ou moins importante
qu’une session de "prière" à Gitega ?
Burundi Réalité
Bujumbura, Burundi, 2009-09-22 (Burundi Réalité) Untitled 2
Présence de Nkurunziza aux funérailles des
militaires burundais tombés en Somalie : plus
ou moins importante qu’une session de
"prière" à Gitega ?
Par
Burundi Réalité
BR 22/09/2009 - A en croire les éléments diffusés sur les ondes des radios
indépendantes, l'opinion burundaise, dans sa grande majorité a été
"fortement indignée" de l'absence du président de la République et
commandant suprême des F.A à l'accueil des dépouilles mortelles des
soldats du contingent envoyé en somalie, comme à leur enterrement. La
population interviewée compare leur président à un père de famille qui
s'absenterait à l'enterrement de son fils. "C'et le minimum, pour consoler les
familles et leur montrer qu'ils sont soutenus" ont déclaré les personnes
interrogées.
Il y en a qui ont allé jusqu'à demander "pourquoi le Président et d'autres
hautes autorités de l'Etat ont eu le temps d’arriver sur les lieux de
l'écroulement de la permanence du CNDD-FDD mais ne pas en avoir pour
les soldats dont un Général, tombés sur le champ d'honneur à l'étranger et
où ils ont été envoyés par le même président de la République".
Le porte parole du Président, Léonidas Hatungimana interrogé sur le même
sujet [présence du president aux funérailles], a déclaré que "Le Président
ne peut pas être partout et en même temps". Au même moment des
obsèques a-t-il poursuivi, "Le Président traitait la question
administrativement notamment en parlant au téléphone avec le Secrétaire
Général de l'ONU et il s'est joint aux autres spirituellement, c'est à dire dans
la prière". Ne sait-il pas que c'est coutumier de prier dans les funérailles?
En effet, la télévision nationale l'a montré le même soir entrain de prêcher
dans une Eglise à Gitega, le centre du pays, où il continue ses vacances,
images qui contrastaient avec celles du Président Italien accueillant les
images qui contrastaient avec celles du Président Italien accueillant les
dépouilles de ses soldats qui venaient de subir le même sort.