21 Se canta gascon

Commentaires

Transcription

21 Se canta gascon
Hymne occitan
Davath ma finèstra
I a un auseron,
Tota la neit canta,
Canta sa cançon.
Dabat ma finèstro
Y a un aouzérou,
Touto la nét canto,
Canto sa cansou.
Sous ma fenêtre
Il y a un oisillon,
Toute la nuit, il chante,
Il chante sa chanson.
Se canta, que cante,
Canta pas per jo,
Canta per ma mia
Qu’ei auprès de jo.
Sé canto, qué canté,
Canto pas pér you,
Canto pér ma mïo
Qu’éy aouprès de you.
S’il chante, qu’il chante,
Il ne chante pas pour moi,
Il chante pour ma mie
Qui est auprès de moi.
Aqueras montanhas
Qui tan hautas son,
M’empachan de véder
Mas amors on son.
Aquéros mountagnos
Qui tan haoutos soun
M’émpatchon dé bédé
Maz amouz oun soun.
Ces montagnes
Qui sont si hautes
M’empêchent de voir
Où sont mes amours.
Se canta, que cante…
Sé canto, qué canté…
S’il chante, qu’il chante…
Se sabí las véder
On las encontrar,
Passerí l’aigueta
Shens paur de’m negar.
Sé sabi las védé
Oun laz éncountra
Paséri l’ayguéto
Chén poou dém néga.
Si je savais les voir
Où les rencontrer
Je passerais l’eau
Sans peur de me noyer
Se canta, que cante…
Sé canto, qué canté…
S’il chante, qu’il chante…
Aqueras montanhas
Be s’abaisharàn,
E mas amoretas
Que pareisheràn.
Aquéros mountagnos
Bé s’abacharan
É maz amorétos
Qué paréchéran
Ces montagnes
S’abaisseront (un jour)
Et mes amourettes
Paraîtront
Se canta, que cante…
Sé canto, qué canté…
S’il chante, qu’il chante…
Las pomas son maduras
Las cau amassar
E las joenas hilhas
Las cau maridar.
Las poumos soun maduros
Las caou amassa
É las youénos hilios
Las caou marida
Les pommes sont mûres
Il faut les ramasser
Et les jeunes filles
Il faut les marier
Se canta, que cante…
Sé canto, qué canté…
S’il chante, qu’il chante…
Cette chanson très ancienne (Moyen Âge) est chantée dans toute l’Occitanie, et en toutes
occasions, avec des variantes au niveau des paroles. Elle est aujourd’hui l’hymne officiel du
val d’Aran (région gasconne de l’Espagne) ainsi que des vallées occitanes de l’Italie
(Piémont alpin).
L’air de « Se Canta » a été joué par un ensemble de cors des Alpes lors de l’inauguration
des jeux olympiques d’hiver de Turin.