13/12/12 JAUNAY Lolita L3 Tissu sanguin Pr CHIARONI 20 pages

Commentaires

Transcription

13/12/12 JAUNAY Lolita L3 Tissu sanguin Pr CHIARONI 20 pages
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
13/12/12
JAUNAY Lolita L3
Tissu sanguin
Pr CHIARONI
20 pages
La transfusion sanguine (TS)
Plan :
A. Le système ABO
I. Les antigènes
II. Les anticorps plasmatiques majeurs (Ac) : Anti-A et anti-B
B. Les autres systèmes
I. Les antigènes
II. Les anticorps
C. Les analyses pré transfusionnelles
I. Les règles de compatibilité ABO :
II. Les règles dans les autres systèmes :
D. Le prélèvement
E. Les indications
I. Les indications CGR
II. Situations particulières :
F. Les qualifications
G. Indiquer et prescrire la transfusion
H. Choisir et délivrer le bon produit
I. Transfuser et surveiller
J. Signes d’intolérance variables survenant durant ou au décours (6 à 24H) d’une TS
K. Les causes d’une transfusion mal tolérée
L. Incompatibilité érythrocytaire
M .Incompatibilité plaquettaire
N. Incompatibilité Granulocytaire : TRALI = Transfusion Related Acute Lung Injury
O. Incompatibilité Lymphocytaire : GvH = Graft versus Host (réaction du greffon contre l’hôte)
P. Incompatibilité protéique
1/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
CGR : Concentré de Globules Rouges
CGA : Concentré de Granuleux issus d'aphérèse
PSL : Produits Sanguins Labiles
MDS : Médicaments Dérivés du Sang
Objectif Pédagogique N°1 :
Décrire les principaux groupes sanguins érythrocytaires utiles en transfusion et en
incompatibilité foeto-maternelle ainsi que les analyses permettant de les explorer.
2/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Les groupes sanguins sont des :
A. Le système ABO
I. Les antigènes
3 allèles principaux : A, B et O
2 antigènes principaux : A et B
4 Phénotypes principaux : A, B, O et AB (avec intermédiaires protéiques AgH plus ou moins convertis)
Biosynthèse (Sucre) :
II. Les anticorps plasmatiques majeurs (Ac) : Anti-A et anti-B
a. « Naturels »
Préexistent à toute stimulation inter humaine.
Nés de l’hétérostimulation (Bactéries)
Dirigés contre les antigènes absents du GR.
3/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
b.Réguliers
Toujours présents.
Risque constant.
L’exploration : le groupage ABO
Recherche d'AC dans le plasma
Agglutination pour trouver AG sanguins
B. Les autres systèmes
I. Les antigènes
98 à 99 % de compatibilité quand on respecte le système ABO, Rh, Kell, Duffy, Kidd, MNS
L’identification de D est indissociable de celle d'ABO : phénotype ABO-D
Puis phénotype Rh-Kell
Identification de tous les autres : phénotype étendu
II. Les anticorps
a. « Allo immuns »
Les antigènes sont spécifiques de l’espèce humaine.
Les anticorps nécessitent stimulation inter humaine.
Dirigés contre les antigènes absents du GR.
b.Irréguliers
Parfois présents.
Risque potentiel.
4/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Ils sont détectés par une analyse : la recherche d’anticorps anti-érythrocytaires (RAI)
Objectif Pédagogique N°2 :
Citer les analyses à réaliser avant toute transfusion et
Décrire les règles de compatibilité transfusionnelle
C. Les analyses pré transfusionnelles
Chez tous les patients, en absence de résultats connus ou complets :
Groupage ABO.RH1 (D)
Deux déterminations sur Deux prélèvements différents
Phénotypage RH et KELL (K)
Deux déterminations sur Deux prélèvements différents
RAI
Validité de 72H (antécédents de TS, grossesse)
Chez certains patients : immunisés ou polytransfusés itératifs avant toute transfusion
Phénotypage Etendu FY, JK, S/s
Deux déterminations sur Deux prélèvements différents
I. Les règles de compatibilité ABO :
Dans la transfusion de Globules Rouges, il ne faut pas apporter les AG correspondant aux AC du receveur.
Dans transfusion de plasma, il ne faut pas apporter les AC correspondant aux AG du receveur.
5/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
II. Les règles dans les autres systèmes :
RAI négative
Chez tous les patients : respect de la compatibilité D
Chez les femmes avant la ménopause : respecter impérativement la compatibilité Rh et Kell
Chez les polytransfusés itératifs : respecter si possible la compatibilité Rh et Kell
Chez tous les patients avec espérance de vie raisonnable : respecter si possible la compatibilité Rh et Kell
RAI positive
Ne jamais apporter l’antigène correspondant à l’anticorps
Respecter la compatibilité dans d’autres systèmes
• Si anticorps reconnaissant un AG du phénotype Rh et Kell, respecter impérativement la compatibilité Rh et
Kell
• Si anticorps reconnaissant un AG du phénotype Etendu, respecter impérativement la compatibilité Rh et Kell
et respecter si possible la compatibilité du phénotype étendu
Toujours réaliser une Epreuve de Compatibilité au Laboratoire
Objectif Pédagogique N°3 :
Décrire le parcours d’une poche de sang
6/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Objectif Pédagogique N°4 :
Décrire l’organisation du don de sang en France et la sélection des donneurs
D. Le prélèvement
• l’organisation : Ministère de la Santé, EFS, LFB, ANSM
L'EFS en a le monopole, sous la tutelle du ministère de la santé. L'ANSM contrôle.
• l’éthique : Anonymat, Bénévolat, Consentement éclairé, Non profit
• les dons : 3.5 millions / an pour 1 million de malades (MDS inclus) / ST ou Aphérèse
• la sélection des donneurs :
- information pré-don
7/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
- sélection : questionnaire / entretien médical
- vigilance post-don
• les contre indications aux dons de sang :
- 18/70 ans, Poids>50 Kg
- sécurité du donneur : Pb de santé accentués par la spoliation de 400 à 750 ml
- sécurité du receveur
- Contre-Indications Permanentes :
- infections actives
- situations d’exposition à un agent transmissible non conventionnel
- Haut risque d’exposition à un agent infectieux
- Contre-Indications Relatives
- Risque bactériémique
- Risque d’exposition virale
- Endoscopie / exposition au sang dans les 4 derniers mois
- Séjour zones à risques agents viraux/parasitaires transmis par arthropodes
Objectif Pédagogique N°5 :
Décrire les grands principes de la préparation des produits sanguins labiles (PSL) à partir
des dons de sang
Centrifugation : 3 phases :
- plasma
- globules rouges
8/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
- leucoplaquettaire
Les 2 premiers sont filtrés par déleucocytation → mélange ''GR + plaquettes'' congelé à -25°C, pas utilisé en
thérapie quand inférieur au sang total
Objectif Pédagogique N°6 :
Décrire les caractéristiques de bases des PSL, énoncer leurs indications générales et
citer leurs principales qualifications
CGR
PQ
CGA
Plasma
thérapeutique
(SEC, SD, AMOT)
5J
20/24°C
GB < 10^6
2x10^11
0,7 à 1 / 1kg
12h
2/6°C
RX
2x10^10
Clinique
1 an
moins de 25°C
GB < 10^4
VIII > 0,7 UI / mL
10 à 20 mL/kg
Neutropénie < 200
Infection sévère
RAB
Hémorragie / choc
(1/2 ou 1/1)
CIVD
Déficit complexe en
FC
EP pour MAT : PTT
(Adams 13) SHU
(facteur H)
Déficit en V, PS et
plasminogène
Accident AVK en
attente de PPSB
Œdème angioneurotique en attente
de C1 Estérase
Caractéristiques de base :
-conservation :
42 J
2/6°C
-nombre max de GR
GB < 10^6
Hb40g (au moins
40g d'Hb cumulée)
1 CGR/ 0,7g (H) et 1
(F)
Indications
générales des PSL
Anémie
Tolérance
Seuil / Terrain
Thrombopénie
Syndrome
hémorragique
Seuil / Terrain Contexte
Phénotypé
X
X
Compatibilité
X
X
CMV négatif
X
X
Irradié
X
X
Déplasmatisé
X
X
X
Surveillance
Hb à 24h
NP à 24h voire 1H
Clinique
X
TP TCA
Objectif Pédagogique N°7 :
Concentré de Globules Rouges : Enoncer les indications du CGR et de ses qualifications
9/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
E. Les indications
I. Les indications CGR
* Anémie
Définition : diminution de la concentration en Hb g/L ou g/dL
Valeurs normales en fonction de l'âge et du sexe : 13 pour l'homme
12 pour la femme
11 pour l'enfant
14 pour le nouveau-né
10,5 pour une grossesse
Interprétation nécessitant un VPT normal : hémoconcentration, hémodilution
Les conséquences cliniques : conséquences de l'hypoxie et des mécanismes d'adaptation.
Elles sont fonction de l'installation (aiguë, chronique), du terrain, du taux Hb.
La décision transfusionnelle repose sur : le mécanisme de l'anémie et la capacité d'adaptation (augmentation
et redistribution du débit sanguin, extraction O2)
- Anémie mal tolérée (tolérance fonction de l'installation – terrain)
- anémie aiguë (clinique témoin de l'hypovolémie et anémie) spoliation < 1,5 L
Conscience altérée avec anxiété et irritabilité – Tachypnée (>20/min) – Pâleur
TAS/TAD basse – Pouls > 120 faible – TCR > 2 sec – DH 10 à 20mL/h
Difficulté de faire la part de ce qui revient à l'hypovolémie et l'anémie
Remplissage en urgence puis CGR en cas de persistance des signes
- anémie chronique (clinique témoin de l'hypoxie et adaptation)
Asthénie/ irritabilité
Dyspnée / Tachycardie (effort puis repose) / Souffle systolique
Hypoxie neuro : céphalée, vertige, malaises puis coma
Hypoxie myocardique : ECG puis angor
- Seuils TS si anémie tolérée :
- anémie aiguë :
Absence antécédents CVX : Hb < 7g/dL
Antécédents cardiovasculaires (CVX) (adaptation limitée) : Hb < 9 g/dL (risque d'ischémie myocardique ou
cérébrale)
I. COR / I. CAR : Hb < 10g/dL
- anémie chronique :
Absence antécédents CVX : Hb < 6 g/dL
Antécédents CVX (adaptation limitée) : hb < 8 g/dL (risque d'ischémie myocardique ou cérébrale)
I. COR / I. CAR : Hb < 10g/dL
II. Situations particulières :
- anémie curable : B12 / AF / Fer / IRC
Indication TS reste rare / correction du déficit corrige l'anémie
TS sur la tolérance clinique et non Hb qui peut descendre très bas < 5 sans intolérance repos
- Thalassémie
Objectif de la TS : bloquer l'érythropoïèse inefficace en maintenant Hb cible 10 (<15) 8/9 (>15)
TS : 15 mL / kg / 3 semaines ou 20 mL / kg / 4 semaines avec un max 200mL/kg sur ces périodes
10/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
- Drépanocytose
TS est inutile tant que Hb > 8g/dL
TS si aggravation de l'anémie (Hb < 8g/dL)
ETS pour réduire HbS < 30-40% si crise VO ou en préventif (antécédents, intervention)
- Anémie et radiothérapie
R. TRT d'autant plus efficace que patient non anémique
Maintien de 10g/dL durant la durée de ce traitement
- Anémie au cours des chimioTRT
L'anémie coexiste avec une thrombopénie
Absence d'antécédents CVX : seuil monté à 8g/dL
Si infection sévère ou complications cardio-pulmonaires : seuil monté à 9-10 g/ dL
- Anémie nécessitant des TS sur le long terme : myélodysplasie
Seuil monté à 10g/dL – prise en compte de la réalisation des tâches quotidiennes
- Anémie du patient en fin de vie :
Seuil monté à 10 g/dL – prise en compte de la qualité de vie
F. Les qualifications
CGR phénotypé :
Informations ''étiquettes'' relatives aux groupes sanguins érythrocytaires
Les anticorps ABO et non ABO
Les antigènes
Les CGR comportent toujours les informations suivantes :
- ABO – RH1 (D)
- Phénotype RH KEL1 (K), RH2 (C), RH3 (E), RH4 (c), RH5 (e) et KEL1 (K)
Les CGR comportent parfois les informations suivantes :
Phénotype étendu : FY1 (Fya), FY2 (Fyb), JK1 (Jka), JK2 (Jkb), MNS3 (S) et MNS4 (s)
Le respect de la compatibilité ABO RH1 est toujours de mise
Danger permanent des AC naturels ABO
Immunogénicité de l'antigène RH1
Qualification Phénotypée
- Sujet immunisé
Anti-RHK → Ne pas apporter AG + Phénotypé RHK + EDCL
Anti-Etendu → Ne pas apporter AG + Phénotypé RHK +/- Phénotypé Etendu + EDCL
- Sujet non immunisé
Femme < 50 ans : Phénotypé RHK obligatoire
Autres avec espérance de vie raisonnable : Phénotypé RHK recommandé
Poly transfusés itératifs : Phénotypé RHK recommandé
CGR compatibilité
Au laboratoire IH
Confrontation du plasma/ Sérum du patient avec les GR de la poche
Dans les techniques de la RAI et avec le même délai de validité (72h/ date de prélèvement)
La réaction doit être négative
11/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Sujet immunisé : présentant ou ayant présenté un anticorps d'intérêt transfusionnel.
CMV négatif :
Sérologie négative du donneur au moment du don (30% des dons)
Réduction du risque depuis la déleucocytation sytématique
Deux indications à privilégier :
- greffe CSH (Cellules Souches Hématopoïétiques) couple D/R CMV négatifs
- greffe de poumons
Dans les autres situations, la déleucocytation a une efficacité analogue à la séronégativité.
Irradiation :
25 à 45 Gy
Modification date de péremption si CGR<15j (idem A 28j E) si CGR>15j (24h)
Blocage de la multiplication des CSH/lymphocytes matures
Prévention de la GvH
Déficit immunitaire profond :
- DIC congénital
- greffe de CSH : début du conditionnement puis 1 an après autogreffe / à vie pour allogreffe
- avant ou pendant le prélèvement des CSH autologues
- chimiothérapie profonde : fludarabine
- TIU, EST ou TM chez le prématuré
Transfusion intrafamiliale
Déplasmatisation :
Elimination par lavages des protéines extra-cellulaires, qui doivent être inférieures à 0,5g
Hb de l'unité lavée doit être supérieure à 35g
Modification de la date de péremption : 6h (manuel) 24h (automate) 10j (automate + SAGM)
Intolérance protéines plasmatiques
Transfusion de sang maternel à un fœtus ou nouveau-né en cas d'incompatibilité foeto-maternelle à groupe
sanguin rare
Cryoconservation :
- 80°C (électrique) / -196°C (azote)
Hb de l'unité décongelée doit être supérieure à 35g
Le taux de protéines extra-cellulaires < 0,5g (équivalence d'une déplasmatisation)
Péremption après décongélation circuit ouvert 6h, circuit clos 7 jours
Phénotypes rares
Réduction de volume :
Tolérance volémique limitée (NN, TM)
Objectif Pédagogique N°8 :
Les Plaquettes : Enoncer les caractéristiques de bases et les indications
12/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Objectif Pédagogique N°9 :
Les Médicaments Dérivés du Sang
Ils sont dérivés de pools de plasma subissant un fractionnement physico-chimique. Leurs caractéristiques
communes sont : conservation longue (un à trois ans), inactivation virale pendant le processus de fabrication.
Fractions coagulantes :
- facteurs extraits du plasma :
- facteur VIII anti-hémophilique A
- facteur IX anti-hémophilique B
- facteur Willebrand
- fibrinogène
- complexe prothrombique (facteurs X, II, VII, IX)
- facteur VII
- facteur XI
- facteur XIII
- facteurs produits par génie génétique
-facteur VII (activé)
- facteur VIII
- facteur IX
13/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Immunoglobulines humaines
- immunoglobulines intraveineuses polyvalentes
- immunoglobulines intraveineuses spécifiques : anti-D, anti-Hbs
- immunoglobulines intramusculaires spécifiques : anti-Hbs, anti-tétaniques, anti-rabiques
Albumine :
- albumine humaine à 4% iso-oncotique
- albumine humaine à 20%
Colle biologique à base de fibrinogène
Autres facteurs dérivés du sang :
- antithrombine III humaine
- inhibiteur de la C1 estérase humaine
- protéine C humaine
- alpha 1 antitrypsine humaines
Objectif Pédagogique N°10 :
Décrire les étapes de l’acte transfusionnel
3 grandes étapes :
- indiquer et prescrire la transfusion
- choisir et délivrer le bon produit
- transfuser et surveiller
G. Indiquer et prescrire la transfusion
Responsabilités relevant de ES (médecin)
Indication de la transfusion : CGR, Plaquettes, Plasma
Information patient sur le bénéfice/risque
Consentement du patient ou représentant légal (signature non obligatoire mais trace écrite du consentement ou
du refus)
Prescription des PSL
identification : malade et médecin prescripteur (nom et signature)
produits et date/heure prévues de la TS – degré d’urgence :
- Urgence Vitale Immédiate : délivrance immédiate sans résultats IH
*prélèvements pour analyses
* transfuser en O RhD négatif !
* ajuster aux résultats
- Urgence Vitale : délivrance sous 30 min sans RAI
* prélèvement
* réalisation 2 déterminations groupe ABO
* transfuser ABO Rh-KEL 1 compatible
* réajuster aux résultats de RAI
- Urgence Relative : délivrance sous 2 à 3 heures avec l'ensemble des résultats
Poids du patient et dernière NP (date/heure) si TS Plaquette
Vérification de la disponibilité de résultats valides pré-TS
- ABO.RH1 : deux déterminations
- Phénotype RH.KEL1 : deux déterminations
- Phénotype Etendu si nécessaire : deux déterminations
14/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
- RAI de moins de 72H ou <3 semaines sur indication formelle du prescripteur (ATCD Allo = 0 / 6 mois
précédents)
En absence de résultats valides :
- Demande de réalisation des prélèvements adéquats
- Prescription des analyses
Transmission au laboratoire IH-Délivrance :
- Prescription des PSL
- Résultats valides (papier et électronique)
- En absence de résultats valides : Prescription des analyses et des prélèvements
H. Choisir et délivrer le bon produit
Responsabilité relevant du service de IH-Délivrance (laboratoire)
Contrôle conformité d'ordonnance
Réalisation des analyses si nécessaire
Sélection des PSL adéquats
Conditionnement
Edition des résultats IH et de la FDN
Remise du colis au coursier sur présentation d’un document nominatif
I. Transfuser et surveiller
Responsabilité relevant de ES (médecin)
Contrôle conformité
Mise en place de la transfusion dans les 6H
Contrôle ultime au lit du patient
Contrôle de concordance documentaire (Tout PSL)
L’identité : énoncée, FDN, CR IH
Résultats IH : Poches, CR
Produits : FDN, Poches
Compatibilité ABO (CGR)
Pose de la TS
sous responsabilité médecin transfuseur de proximité
Ouverture du Dossier transfusionnel et Traçabilité
15/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Surveillance
Efficacité
Tolérance
Hémovigilance : déclaration des évènements indésirables
A la sortie du patient :
- ordonnance RAI (1 à 3mois)
- information écrite de la TS
Objectif Pédagogique N°11 :
Enoncer les gestes qui s’imposent en cas de transfusion mal tolérée et citer les principales
causes
J. Signes d’intolérance variables survenant durant ou au décours (6 à 24H) d’une TS
- Peu bruyants
Angoisse, Agitation
Décalage thermique isolé <2°C ou >2°C avec frisson
Rash cutané
- Plus bruyants
SDRA
Choc
Saignement
Hémoglobinurie
Troubles digestifs : diarrhée, vomissement
Douleurs lombaires, abdominales
Oedème de Quinke
- Au bloc
Saignement en nappe
Hémodynamique instable inexpliquée par une HR
Conduite à tenir immédiate :
Arrêt de la transfusion
Maintien de la voie d’abord
Appel du médecin de proximité
Bilan clinique : pouls, TA, température, auscultation cardio-pulmonaire, examen des urines…..
Thérapeutique symptomatique immédiate
Bilan d’EIR
Récupération :
- des poches en évitant les contaminations rétrogrades
- des CULM
Prélèvements complémentaires
Suspicion accident Bactérien
Transfert poches + tubes au labo de bactério de référence
Suspicion d’incompatibilité érythrocytaire
Transfert des tubes au laboratoire IH
Suspicion d’incompatibilité leuco-plaquettaire
Transfert des tubes donneurs et receveur au laboratoire HLA
Alerte Correspondant d’hémovigilance (CH) de l’ES dans les 8H
Déclaration par CH (ES/EFS) et CRH (FEIR ou FIG) dans les 48H dans le logiciel national eFIT
16/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
K. Les causes d’une transfusion mal tolérée
- Incompatibilités immunologiques :
Erythrocytaire
Plaquettaire
Granulocytaire
Protéique
- Infection bactérienne
- Surcharge volémique
Les causes en fonction de la symptomatologie
- Le décalage thermique >2°C
Accident bactérien
Incompatibilité érythrocytaire, leuco-plaquettaire, injection CK
- Etat de choc
Choc hémolytique
Choc septique
Choc anaphylactique
- SDRA (syndrome de détresse respiratoire aiguë)
TRALI
OAP Surcharge
ALI (acute lung injury)
Objectif Pédagogique N°12 :
Enoncer les principaux accidents immunologiques de la transfusion et leur prévention
Incompatibilité érythrocytaire
Incompatibilité plaquettaire
Incompatibilité « granulocytaire » : TRALI
Incompatibilité « lymphocytaire » : GvH (greffon VS hôte)
Incompatibilité protéique
Autres accidents immunologiques
Hémolyse sans anticorps
TRALI sans anticorps
RFNH (diagnostic d’exclusion (infection, incompatibilité GR, PQ), toujours bénin)
L. Incompatibilité érythrocytaire
Les Bases
L’immunogénicité des GR s’oppose a la TS incompatible
AC naturels du système ABO : détection par groupage
AC immuns des systèmes de nature protéique : détection par RAI
Les circonstances
Le plus souvent : AG donneur - AC receveur
Parfois : AC donneur - AG receveur
Les conséquences
Hémolyse dont le mécanisme et le lieu sont fonction des spécificités et de l’aptitude à fixer le complément
17/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Clinique : asymptomatique au choc hémolytique avec CIVD
Le diagnostic
C’est une hémolyse
Elle est immunologique (TDA)
Elle est transfusionnelle
Situation d’incompatibilité
Identification de l’anticorps coupable (élution)
Prévention
Respect des impératifs de prescription et de réalisation des analyses IH (identitovigilance)
Sélection adéquate du PSL (éviter le conflit, éviter l’allo immunisation)
Maitrise de l’acte transfusionnel (identitovigilance au lit du malade)
Note : c'était la fin du cours et le prof est passé super vite sur tout ce qui va suivre, je ne pense pas que ça soit
très important mais dans le doute...
M .Incompatibilité plaquettaire
Les Bases
La plaquette exprime des antigènes non spécifiques (ABH, HLA I) et spécifiques (HPA)
Le concentré plaquettaire possède des GR contaminants
Inefficacité transfusionnelle
Éliminer le cas du produit inadapté : ABO incompatible, Dose insuffisante, Péremption
Éliminer l’hyperconsommation (Fièvre, SM) : rendement bon à 1H, mauvais à 24H
Confirmer l’incompatibilité immunologique
Rendement à 1H mauvais
Présence d’AC anti-HLA, plus rarement HPA
Si possible TS en plaquettes phénotypées HLA compatibles
Si impossible TS en curatif et répartir les PQ sur la journée pour effet hémostatique
Purpura Post Transfusionnel
Rare, plus fréquent chez les femmes (AC/Grossesse)
5° jours après la TS
Cause : incompatibilité HPA
Concerne les plaquettes du Donneur et celles du Receveur (CIC se fixant sur plaquettes receveurs)
Si TS nécessaire : HPA compatibles et PSL déplasmatisés (élimination des antigènes HPA solubles)
Allo immunisation anti-RH1
Liée aux GR contaminants
Prévention si femme avant 50 ans et absence ID profonde
Respect de la compatibilité RHD
Injection de gamma 1 dose pour 10 CPA pour 3 semaines
N. Incompatibilité Granulocytaire : TRALI = Transfusion Related Acute Lung Injury
Les Bases
Le polynucléaire neutrophile exprime des antigènes non spécifiques (HLA I et II) et spécifiques (HNA)
18/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
Circonstance
Le plus souvent AC du donneur correspondant aux AG du receveur
Parfois, AG donneur correspondant aux AC receveur (TRALI inversé)
Parfois pas d’anticorps, injection d’activateurs des PN
Mécanisme
Activation des GB
Séquestration pulmonaire
Lyse destruction de la membrane alvéolo-capillaire, OAP lésionnel
Diagnostic
Diagnostic se pose
SDRA en contexte transfusionnel
Diagnostic repose
SDRA survenant dans les 6H de la TS
Résistant aux diurétiques et absence d'insuffisance ventriculaire G (troponine et ProBNP normaux)
Gazométrie et RX du thorax évoquent l’OAP lésionnel
Immunologie leucocytaire confirme un éventuel conflit
Diagnostic oppose
OAP de surcharge
Tout autre ALI
Prévention
CPA et Plasma : Donneurs H, FNP ou FMP négatives pour AC anti-HLA I et II (AC-HNA et activateurs non
détectés)
MCP : interdiction d’incorporer un CLP connu positif pour AC HLA
Réduction de plasma pour les produits cellulaires : CGR (<20 ml), PQ (solution de conservation)
O. Incompatibilité Lymphocytaire : GvH = Graft versus Host (réaction du greffon
contre l’hôte)
Mécanisme
La TS apporte de façon normale des lymphocytes
Chez le sujet immuno-compétent → élimination des lymphocytes incompatibles
Si immuno-dépression profonde ou immuno-tolérance (transfusion intra-familiale)
→ greffe des lymphocytes du donneur chez le receveur
→ agression des cellules de l’hôte reconnues comme étrangères
Prévention
Blocage des possibilités de division des lymphocytes matures des dons par irradiation (25 à 45 Gy)
Indications
Déficit immunitaire profond
DIC congénital
Greffe de CSH : début du conditionnement puis 1 an après autogreffe / à vie pour allogreffe
Avant ou pendant le prélèvement des CSH autologues
ChimioTRT profonde : fludarabine
TIU, EST ou TM chez le prématuré
CGA
Transfusion intra familiale
19/20
TISSU SANGUIN - Produits sanguins et principes de base de la transfusion
P. Incompatibilité protéique
Mécanisme
Allergie aux protéines plasmatiques, déficit en IgA
Conséquences
Urticaire, prurit, oedème de Quincke, choc anaphylactique
Prévention
Réduction de plasma dans les PSL cellulaires, Prémédication, déplasmatisation
Pas merci à Etienne de m'avoir mise dans la merde, et merci à Julie de m'avoir aidée à en sortir.
Note du CR : ceux d'entre vous qui regarderont le diapo pourront constater que l'on n'a pas tout traité en cours
(même si le prof aurait adoré nous garder une heure de plus). Cependant les questions ne porteront que sur ce
qui a été vu... donc ce qui est dans le ronéo.
(C'est pour ça, chère ronéotypeuse, que je me suis permis de tronquer la fin)
20/20

Documents pareils