Le tremblement de terre du Japon : Perspective d`Énergie NB

Commentaires

Transcription

Le tremblement de terre du Japon : Perspective d`Énergie NB
le 14 mars 2011
Le tremblement de terre du Japon : Perspective d’Énergie NB
Cette série sans précédent d'événements naturels a également déclenché un état d'urgence à la
centrale de Fukushima Daiichi nucléaire. D'autres centrales nucléaires dans la région ont été
fermées.
Nous pouvons comprendre que ces événements peuvent soulever des questions quant à la
sécurité de l'énergie nucléaire au Nouveau-Brunswick. Énergie NB voudrais donner quelques
informations sur notre propre centrale nucléaire, la centrale de Point Lepreau (Point Lepreau).
La centrale de Point Lepreau est un réacteur CANDU 6 à tranche unique, située à environ 50 km
au sud-ouest de Saint John dans la baie de Fundy. La centrale, dont la puissance brute atteint 635
mégawatts, fournit environ 25 à 30 pour cent des besoins en énergie électrique du NouveauBrunswick. C’est la seule centrale nucléaire au Canada atlantique. La centrale est actuellement
en état d’arrêt, afin de mener des activités d’entretiens liés au projet de remise à neuf. En
conséquence, il n'y a pas de carburant dans le réacteur en ce moment.
Comme toutes les installations nucléaires canadiennes, la centrale Point Lepreau a été conçu
pour résister à des séismes potentiels et en sorte que lors d’un événement sismique majeur, un
arrêt de production en sûreté est assuré. Le site de Point Lepreau est également dans une zone
d'activité sismique très faible.
La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a examiné et inspecté les installations
d'Énergie NB afin de confirmer leur robustesse à l’égard des séismes susceptibles de se produire.
Les structures qui forment le confinement et les systèmes importants au plan de la sûreté sont
conçus de façon à satisfaire aux normes sismiques. Depuis la conception de la centrale en 1983,
nous avons mis en œuvre les modifications qui améliorent l'intégrité de notre centrale si un
événement sismique au-delà de notre base de conception d'origine se produit.
Le 12 mars 2011, la CCSN a affiché la déclaration suivante sur son site Web:
«À titre d’organisme de réglementation nucléaire du Canada, la CCSN a confiance dans la
sûreté de l’ensemble des réacteurs nucléaires au Canada lorsqu’il est question d’activité
sismique. La CCSN tient à rassurer les Canadiens que les centrales nucléaires situées au
Canada disposent des conceptions parmi les plus robustes au monde et également de systèmes de
sûreté redondants afin de prévenir les dommages qui pourraient être causés par un séisme. »
Les centrales électriques au Canada sont tenues de respecter les normes de conception plus
strictes que les autres bâtiments. Point Lepreau a des barrières multiples (ou couches de
protection) en place pour veiller à ce que le combustible dans le réacteur est conservé au froid
dans un cas d'urgence. Il s’agit notamment de notre système électrique normal et les services
nécessaires pour assurer le refroidissement du combustible. Nous avons aussi des équipements
de sauvegarde électriques et des services qualifiés sur le plan de la résistance aux séismes
nécessaires pour fournir des secours supplémentaires à notre approche en profondeur de défense.
Ces niveaux de protection travaillent de façon indépendante et ne comptent pas les uns sur les
autres pour fonctionner.
Bien que les tremblements de terre majeure dans le domaine de la centrale de Point Lepreau
soient considérés comme hautement improbables, nous avons des réponses d'urgence bien
planifiées et préparées en place. Nous effectuons des exercices d'urgence régulièrement avec les
employés, les agences provinciales et locales ainsi que les intervenants afin de s'assurer que nous
sommes prêts.
Énergie NB continue à suivre la situation nucléaire au Japon a l’aide de la CCSN et des
organisations internationales de sécurité nucléaire, telles que l'Association mondiale des
exploitants nucléaires (WANO). Alors que l’information vérifiée sera disponible dans les
prochains jours, Énergie NB et l'industrie nucléaire canadienne vont l’analyser et prendre les
mesures nécessaires conformément à notre engagement envers la sécurité et l'apprentissage
continu.
Pour obtenir des renseignements à jour sur la situation au Japon, et la production d'énergie
nucléaire au Canada, visitez le site Web de la CCSN au
http://www.nuclearsafety.gc.ca/fr/mediacentre/updates/march-11-2011-japan-earthquake.cfm
D’autres informations utiles peuvent être trouvées à l'adresse:
Institut d’énergie nucléaire (en anglais seulement)
http://www.nei.org/newsandevents/information-on-the-japanese-earthquake-and-reactors-in-thatregion
Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) (en anglais seulement)
http://www-ns.iaea.org/
Carte des zones sismiques des Ressources naturelles Canada
http://seismescanada.rncan.gc.ca/zones/eastcan-fra.php
Organisation mondiale de la Santé
http://www.who.int/hac/fr/index.html
Questions?
Si vous avez des questions, veuillez contacter Kathleen Duguay, chef des affaires publiques au
659-6433 ou [email protected]