LE RETARD DE PAROLE Il se caractérise par un mauvais choix et

Commentaires

Transcription

LE RETARD DE PAROLE Il se caractérise par un mauvais choix et
LE
RETARD DE PAROLE
DEFINITION:
Il se caractérise par un mauvais choix et un mauvais arrangement successif des sons, voyelle ou
consonne, dans la syllabe et dans le mot.
L’articulation des sons peut être correcte isolément, mais n’est pas respectée dans la syllabe ou
le mot.
On trouve ainsi des erreurs non systématiques qui dépendent de l’environnement phonétique.
En effet, l’enfant est capable de répéter correctement des sons isolés mais pas de les
prononcer les uns à la suite des autres pour obtenir le mot entier (Ex$: l’enfant saura dire
«$cho$» et «$sette$» mais il déformera le mot «$chaussette$»). Parfois, le mot peut être répété
seul mais est déformé quand il est inclus dans une phrase d’une certaine complexité.
Les déformations observées présentent des ressemblances avec les altérations qui apparaissent
lors de l’apprentissage de la parole mais qui disparaissent généralement après 4 ans.
Le retard de parole est rarement isolé, il est souvent associé à un retard de langage.
Le retard de parole peut se traduire par$:
des élisions de syllabes finales$: Ex$: «$assiè$» pour «$assiette$»$; «$pè$» pour «$pelle$».
des omissions$:
- de la consonne finale. Les mots longs sont abrégés ou simplifiés. Ex$: «$cana $» pour
«$canard$».
- d’une consonne peu audible ou difficile à prononcer dans un groupe de 2 consonnes.
Ex$: «$feur$» pour «$fleur$»$; «$pote$» pour «$porte$».
des inversions$: modification de l’ordre d’émission de 2 sons pour faciliter leur
articulation. Ex$: «$prote$» pour «$porte$»$; «$valabo$» pour «$lavabo$».
des assimilations$: répétition d’un phonème. Ex$: «$lalabo$» ou «$vavabo$» pour «$lavabo$».
des simplifications$: Ex$: «$papui$» pour «$parapluie$».
des substitutions$: Ex$: «$coupée$» pour «$poupée$».
Les altérations phonologiques rencontrées dans le retard de parole peuvent être liées à des
difficultés motrices mais aussi et surtout perceptives dans la mesure où elles révèlent que
l’enfant a entendu d’une façon déformée ou n’a pas retenu la production finie du mot.
AGE DU 1ER BILAN: 4 ANS.
1
FACTEURS ASSOCIES :
Des difficultés psychomotrices
Un trouble auditif, même léger, même passager (saisonnier$: otites).
Un léger retard global, ce qui correspond à la limite entre intelligence
normale et déficience légère.
Des difficultés concernant la mémoire à court terme
Un contexte de développement physique insuffisant$: enfants qui ont été
souvent malades, peu dynamiques.
Un contexte de sous-stimulation, avec un environnement peu apte à s’occuper
de l’enfant, mal équipé linguistiquement. C’est aussi le cas d’enfants nettement
négligés (faible apport en modèles linguistiques, mais aussi en communication,
activités communes).
Une maîtrise imparfaite de la langue française par l’environnement.
Une immaturité linguistique et comportementale chez des enfants
surprotégés, trop dépendants matériellement et affectivement. Ils conservent
des comportements infantiles ou se complaisent à parler bébé, montrant une
inappétence à grandir, à parler et souvent aussi à manger.
Un climat d’opposition, voire de conflit, notamment lors de la naissance d’un
cadet qui vient détourner l’attention des adultes.
2

Documents pareils