La bonne heure est dans le pré (suite du VAL N° 19)

Commentaires

Transcription

La bonne heure est dans le pré (suite du VAL N° 19)
La bonne heure est dans le pré (suite du VAL N° 19)
Stroumphy et Larchy s’en vont à travers champs pour rejoindre leur soi disant point stratégique de "Roch ar Had"
comme qui dirait, un poste avancé pour prendre le gibier en tenaille, Hein Chef ! Oh garabi toto ! s’exclama
Stroumphy, cet étourdi vient de remarquer qu’il a oublié sa seringue sur l’établi de la chambre à coucher. Trop tard
pour la récupérer, les premiers aboiements sont entendus dans la campagne lointaine. Larchy de son poste avancé
ressentit un besoin pressant ….Il s’approcha d’un taillis touffu, déchargea son fusil, mit les cartouches dans son gilet
et posa son arme à terre. Il s’installa ensuite pour soulager ce fameux et urgent besoin. Soudain, il eut la désagréable
impression d’être observé. Coup d’œil à droite, puis à gauche ; il ne vit personne. Il leva les yeux sur le talus, surprise
à environ deux mètres trente cinq, blotti dans une cépée de saule, deux pupilles noires cerclée d’or le fixaient.
Le capucin ou le guidon, autrement dit le lièvre était là, aplati, les oreilles sur le cou comme ils savent si bien le faire
pour se dissimuler au sol. Ils se fixèrent du regard et cela dura jusqu’au moment où la position devenant inconfortable,
Larchy dut bouger. En deux bonds le capucin sauta au sol et s’enfuit, probablement incommodé par l’odeur. Larchy
rage de colère, ne put rien faire. Arme déchargée, culotte baissée étaient vraiment trop de handicaps face à ce gibier
si prompt. Ironie du sort, le lièvre nauséeux vint à portée de Stroumphy, et d’un seul coup de bâton assomma la bête.
Heureux, Stroumphy sautait de joie, en attendant Larchy.
Viens voir mon ami, lui dit-il, j’ai abasourdi ce lièvre de dix livres. Comment un lièvre ? Larchy s’empressa de passer
au cou du lièvre une ficelle, au cas où ce dernier se réveillerait plutôt que prévu. Ecoute Larchy, tu vas peut-être
sourire et penser que je ne suis pas modeste, mais j’ai besoin de garantir ma notoriété de chasseur. Je veux épater
tout le monde ! "Sacré Stroumphy, répondit Larchy !" Stroumphy avait décidé de tuer le lièvre avec le fusil de Larchy
pour que cela fasse vrai ! Le lièvre bien vivant au bout de la ficelle était tenu à bonne distance par Larchy, qui ne
menait pas large, connaissant les qualités de tireur de son compère.
Stroumphy recula de trente mètres ; fusil en joue "ça doit avoir l’air vrai ! dit-il encore ! Prêt ? Pan ! Pan !" Les deux
détonations rompirent le silence de la plaine. Incroyable mais vrai, on vit le lièvre bondir dans l’herbe et disparaître
dans le bosquet en contrebas, trainant derrière lui un long morceau de ficelle attachée à son cou. On ne sait pas si
Larchy avait lâché la ficelle ou si les plombs l’avaient coupée. On pense surtout que Larchy a eu très peur, mais
bon…. La déception est grande, mais Sroumphy s’en remettra. D’ailleurs, l’occasion lui est donnée dès ce soir.
En effet c’est la grande fête de "jeter de coiffe" au village, près de la chapelle Pirchy. Il pourra jouer du chapeau
debout, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour lui ça veut dire beaucoup, ça veut dire qu’il sera ivre dès les
premiers coups. Mais la concurrence sera rude avec la présence du champion intercommunal du "lancer de béret"
Jobic la Moumoute. Bien entendu tous les deux visent le podium. Attention Mesdames et Messieurs, ne pensez plus à
vos cercueils, dans quelques temps ça va commencer, tous les projecteurs vont s’allumer et tous les acteurs vont
s’animer en même temps. Les lots et récompenses seront remis tard dans la nuit ou tôt le matin par les célébrités
locales et la miss beauté, fraichement élue ; Sandy Quileau, sans poids ni mesure, plus facile à rouler qu’a porter,
entourée de ses deux "Douphines" , filles de l’eau, Sophie Stické, gros melons et bottes de cuir, et la toute jeune ,
Mélissa Fradubien, nouvellement introduite dans Youtube….
Mais revenons à notre scène de chasse avant d’en découdre avec cette chaude soirée. Là-bas à l’autre bout de
Bergamme, la brume se lève dans la vallée ? Porchy et Lucky mènent la traque tant bien que mal avec leurs fidèles
compagnons : Ricard et Pernod à la recherche d’un point d’eau. La première heure s’est écoulée, l’équipage est
toujours braucouille. Pas de voies ni traces des parents de Bambi. Alors Hans et Loty décident d’envoyer Zlatan, sur
le côté gauche afin d’élargir la quête pour plus de percussion.
Le griffon suédois, ou griffon du nord, ou beagle est un chien de chasse
dressé pour la détection et le rapport du gibier.
Charlie Brown est le maître de Snoopy le célèbre chien de race beagle de la
bande dessinée du comic trip "Peanuts"
Ce fut une très bonne inspiration, car seulement au bout de quelques minutes, le griffon suédois, une pure race
croisée de deux races croisées, prit la piste et s’en alla droit au but en vociférant tel un bonobo en mal d’amour. Du
coup Ricard, Pernod, Ribéry et les autres accoururent et rejoignirent notre Zlatan, multipliant slaloms et déboulés. Ça,
Yeah ! Cette fois-ci c’est bien parti en profondeur le long de la touche, où l’on remarque quelques spectateurs vêtus à
la mode DDE, semblant applaudir au passage des traqueurs. La meute bien compacte, cordes vocales déployées et
décibels à donf s’avance et pénètre dans la surface de plantation. Le bosquet est grand ouvert et soudain deux salves
retentirent près du bois de la roche argentée où la gentille farfadette des bois, qui pour l'occasion s'était déguisée en
tronc d'arbre jouait avec les petits lutins. Moment inoubliable pour les visiteurs de cet espace enchanté.
Brèves de comptoir, revenons à nos gentils moutons blancs pour connaître le dénouement de cette poursuite
champêtre. Le ballon serait-il crevé, le match interrompu ?
Parions Web, parions vite, jeu gratuit sans obligation d’achat.
Répondez au plus vite à la question et déposez vos réponses dans l’urne près de la mairie.
Question : d’après vous, qui ou quoi a succombé au coup de fusil ?
Est-ce: le lièvre, le chevreuil, le sanglier, le tronc d’arbre ou l’autre ?
Réponse et nom du gagnant dans le prochain numéro.
La S.D.F.
La Société Des Filochards (le petit borgne du trio des pieds nickelés est débrouillard, rusé,
indiscipliné, truculent. Il utilise un vocabulaire populacier entrelacé d’expressions argotiques)
La société de chasse de Lannédern prépare un article sur les bienfaits de leur activité pour l’ouverture de la chasse.
Page - 5 -

Documents pareils