DU RIDEAU ROUGE AU RIDEAU VERT : Le rideau rouge est un

Commentaires

Transcription

DU RIDEAU ROUGE AU RIDEAU VERT : Le rideau rouge est un
DU RIDEAU ROUGE AU RIDEAU VERT :
Le rideau rouge est un symbole ou un indice de représentation. Le rouge est la
couleur des oppositions ou des paradoxes (amour / colère, courage / danger…)
dont les significations sont opposées et induisent une tension et une puissance,
ferments de l’acte dramatique. Le vert est une couleur bannie au théâtre et les
superstitions qui l’entourent sont nombreuses : cela viendrait du fait qu'au XVIIIème
siècle, la teinture verte qu'on employait était à base d'arsenic. Les costumes
quotidiennement portés dans des conditions difficiles (trac, chaleur, sueur et
gesticulations des comédiens) auraient été sources de nombreuses intoxications. Ce
phénomène serait dû à l'oxyde de cuivre traditionnellement utilisé dans la
confection de la teinture verte. Ensuite, Molière est mort sur scène habillé de vert.
Enfin, au Moyen-Âge, lorsqu'on jouait la Passion, le comédien jouant Judas était vêtu
de vert. Il arrivait ainsi que, après la représentation, le pauvre comédien se fasse
prendre à partie par la foule en colère, et parfois même qu'il soit battu.
Si la couleur verte est réputée maléfique en France dans l’univers du spectacle, elle
est -pour les occidentaux- porteuse d’espoir et est associée à la nature.
La proposition : Les élèves sont invités à réaliser un rideau végétal qui laisse
apparaître une mise en scène de la nature par elle-même. « Si j’étais un arbre, si
j’étais une fleur, quelle scène de vie pourrais-je présenter au public ? » Pour y
parvenir, il s’agit déjà de faire varier le point de vue, grâce à l’appareil
photographique (au ras du sol, de l’intérieur des plantes, entre les rayons, les rideaux
végétaux qui montrent/voilent/cachent selon le vent, l’ombre et la lumière…). A
partir de ces clichés, des compositions sont réalisées soit sous forme graphique, soit
sous forme de découpages dans des papiers légers assemblées ou qui se
superposent. Le rideau peut également constituer un support de représentation en
rapport avec un jardin miniature qu’il laisse entrevoir.
L’œuvre de référence : Etrange composition qui étonne par sa douceur. Elle
représente une scène de théâtre entourée de lourdes tentures rouges. Assis autour
d’une table, sept curieux personnages – deux arlequins, un joyeux marin napolitain,
un picador espagnol, une Colombine endormie, une fille qui porte un chapeau
pointu et un serviteur noir – semblent, soudain, captivés par l’apparition d’une
jument ailée en train de nourrir son poulain. Sur son dos se tient une jeune femme
portant également des ailes et essayant d’attraper un singe accroché à une échelle
tricolore. A la fois savante et naïve, cette image a l’air bien sage au vu des audaces
formelles auxquelles s’adonnait, alors, depuis dix ans, l’inventeur du cubisme. Car
pour figurer saltimbanques et gens du cirque, qu’il avait souvent pris pour modèles
durant sa période rose, l’artiste réalise lui-même un étonnant exercice
d’équilibrisme : mi-réaliste, mi-onirique, cette peinture romanesque mêle
perspectives et ruptures, représentations naturalistes et visions irréelles. Elle montre un
monde instable et plein de faux-semblants.
Une thématique : rideaux et voiles au jardin / Proposition 1 / CPAV 58
Références :
Rideau de scène de PICASSO, Parade, 10,50 X 16,40 m,
Liens :
http://culturebox.francetvinfo.fr/livres/evenements/le-rideau-de-scene-de-picasso-sedeploie-au-centre-pompidou-metz-93311
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8e/Pablo_Picasso_and_scene_painters_sitting_
on_the_front_cloth_for_Parade_%28Ballets_Russes%29_at_the_Th%C3%A9%C3%A2tre_du_Ch%C3
%A2telet%2C_Paris%2C_1917%2C_Lachmann_photographer.jpg
http://www.centrepompidou-metz.fr/sites/default/files/images/dossiers/2013.04.12-PARADE.pdf
http://www.centrepompidou-metz.fr/parade
Une thématique : rideaux et voiles au jardin / Proposition 1 / CPAV 58