D)Passage d`un neurone à une autre cellule : la synapse

Commentaires

Transcription

D)Passage d`un neurone à une autre cellule : la synapse
Propagation du potentiel d’action
Doc3 p359 Au cours de sa propagation le long de la fibre, le potentiel d’action conserve toutes ses caractéristiques :
………………………………………………………….
Nous pouvons calculer la vitesse du message nerveux (doc 8 p371 : vitesse = ……………m/s)
Cette vitesse est au maximum de 100 m/s.
3) Codage en fréquence de PA sur le neurone
Doc4 p359 Les messages nerveux se traduisent au niveau d’une fibre par des ………….. de PA, d’amplitude
constante. Plus on augmente l’intensité, plus le nombre de PA enregistré est …………………. On parle de codage en
fréquence. (Fréquence = nombre de PA/s).
2)
D)Passage d’un neurone à une autre cellule : la synapse
1) Fonctionnement de la synapse
Doc1 p360 Une synapse chimique est caractérisée par un espace d’environ ………. entre un neurone et un autre
neurone ou un muscle ou une glande. L’espace est appelé …………. synaptique.
Doc2 p360 Le neurone moteur se termine par un …………. synaptique en « contact » avec une fibre musculaire. La
synapse est appelée synapse ……………………………………
Replacer sur le schéma suivant les termes de vocabulaire et les numéros pour le rendre fonctionnel : neurones moteur,
bouton synaptique, membrane post synaptique, fente synaptique, vésicules de sécrétions, acétylcholine
(neurotransmetteurs = neuromédiateur).
Le message électrique se transforme en message ……………………. au niveau de la fente synaptique.
Arrivée du message électrique (train de PA) sur le neurone pré synaptique
Déplacement des vésicules contenant les neurotransmetteurs (acétylcholine)
Exocytose : les neurotransmetteurs sont libérés dans la fente
Fixation du neurotransmetteur sur des récepteurs post-synaptique spécifiques (doc1 p 362)
Modification du potentiel de la membrane post-synaptique qui peut conduire à la formation d’un message électrique
(salve de potentiel d’action musculaire) et provoquer la contraction du muscle.
Elimination rapide du neurotransmetteur
L’information est ainsi transmise d’un neurone à une autre cellule de façon unidirectionnelle.
Le passage de ces synapses est relativement lent, c’est le délai synaptique de 0,5 ms, soit une vitesse de
……………………………….
Si le message nerveux est codé en fréquence de PA sur le neurone, il est codé en ……………………….. de
neurotransmetteurs dans la fente synaptique.
2) Les effets de substances pharmacologiques
Doc2 p363 Certaines substances pharmacologiques peuvent se fixer sur les récepteurs des neurotransmetteurs,
(comme le curare sur le récepteur à acétylcholine) et bloquer son fonctionnement.
Le message nerveux ne peut alors plus passer du neurone à la cellule musculaire.
1
2. De la volonté au mouvement
Doc1 p376 et 2 p377 et TP4
Si le réflexe myotatique sert d'outil diagnostique pour identifier d'éventuelles anomalies du système neuromusculaire
local, il n'est pas suffisant car certaines anomalies peuvent résulter d'anomalies touchant le …………………………..
et se traduire aussi par des dysfonctionnements musculaires. Ainsi, les mouvements volontaires sont contrôlés par le
…………………………
A) Structure de l’encéphale
L’encéphale est protégé par la ………….. ………………………. Il est composé du …………….. (deux hémisphères
cérébraux), du cervelet, et du bulbe rachidien.
L’encéphale rassemble plus de mille milliards de cellules nerveuses, dont au moins cent milliards de neurones. Une
coupe du cerveau distingue deux tissus de structure cellulaire différents. La partie externe, plus foncée est constituée
de nombreux corps cellulaires, c’est la substance grise ; tandis que la partie interne est constituée essentiellement de
fibres nerveuses, c’est la substance blanche. La couche de substance grise superficielle (5mm d’épaisseur) est appelée
le …………………
Le cerveau présente de nombreux replis plus ou moins profonds (circonvolutions). Sa surface est considérable : 2200
cm2 (carré de 48 cm de côté). Les plus importants sont des sillons qui portent des noms. (Exemple : sillon de Rolondo)
ils délimitent 4 lobes : lobe frontal, pariétal, occipital et temporal.
B) Les aires cérébrales de la motricité volontaire
Doc2 p377 : L'exploration du cortex cérébral permet de découvrir les …………. …………………. spécialisées à
l'origine des mouvements volontaires.
L'aire motrice primaire est située dans le lobe ………………., en avant du sillon de Rolando.
On établit une carte motrice. Chaque région du corps est contrôlée par une zone particulière du cortex, dont la surface
dépend de l'importance motrice de la région : intense motricité de ………………………………………..
Le contrôle moteur assuré par une aire motrice primaire s'effectue sur la partie du côté opposé du corps.
Doc5 p379 : Les messages nerveux moteurs qui partent du ……………………………. cheminent par des faisceaux
de neurones qui descendent dans la …………….. …………………… jusqu'aux motoneurones.
Il y a un croisement des fibres nerveuses au niveau du ………………. …………………………..: les messages
provenant de l'hémisphère gauche contrôlent les muscles situés à droite, et inversement.
C'est ce qui explique les effets paralysants des lésions médullaires.
C) Intégration au niveau des motoneurones
Doc 3 et 4 p381 : Le corps cellulaire d'un motoneurone reçoit des contacts ……………………… de différents
neurones. Il va y avoir sommation de ces infos ; on parle d’…………………. ……………………
Un seul message moteur part du corps cellulaire de ce motoneurone vers le muscle. (Chaque cellule musculaire est
innervée par un seul motoneurone mais un motoneurone est relié à plusieurs fibres musculaires.)
3. Motricité et plasticité cérébrale
Le système nerveux central peut récupérer ses fonctions après une lésion limitée. La plasticité des zones motrices
explique cette propriété.
A) Influence de l'apprentissage
La comparaison des cartes motrices de plusieurs individus montre des différences importantes, cela s'explique par des
…………………….. différents. Doc3 et 4 p383
Les capacités de remaniements s'épuisent tout au long de la vie, de même que le nombre de neurones ; cependant en
fonction des habitudes, des activités on remarque des vieillissements différents : il semble que certains comportements
permettent d'entretenir notre capital nerveux et de diminuer le vieillissement cérébral. Doc 5 p385
B) La plasticité après certains accidents
Doc1 p384 Le SNC peut retrouver ses capacités après une lésion limitée, la ………………….. …………….
explique cette particularité.
Doc4 p385
2
3

Documents pareils

Chapitre 3 : La transmission synaptique

Chapitre 3 : La transmission synaptique La membrane du neurone présynaptique est séparée de celle du neurone postsynaptique par une fente de 20 à 50 nm de large. Cet espace est suffisant pour assurer une isolation entre les 2 membranes :...

Plus en détail