Suivi du marché européen, français et portugais

Transcription

Suivi du marché européen, français et portugais
Suivi du marché européen, français et
portugais, 2004 – 2014 :
Réfrigérateurs, lave-linge et sèche-linge
15 Mai 2015
Analyse et rapport :
Topten International Services
Anette Michel
Sophie Attali
Eric Bush
Source des données : GfK
Soutien financier :
ADEME, WWF Suisse
$,,"#
!"#$%&'('%)#**&*'+$&",+-./&*'0&*'1&$2&*'0&'
"+3"4,+"#2&/"*'
$"#
+"# $!"#
$+"# %,"#
$"#
%("#
+,"#
(,"#
!"#
%&"#
$"#
+"# $$"#
)'"#
&*"#
!!"#
&"#
-...#
(*"#
(("#
,"#
!+"#
!"#
&)"#
),"#
%,"#
!%"#
%"#
'$"#
$&"#
'"#
$"# $"#
-..#
++"#
('"#
(!"#
&+"#
+'"#
!"#
%"#
$"#
-#
/#
)*"#
0#
%&"#
("#
-.#
)"#
$"#
%,,)# %,,&# %,,(# %,,'# %,,+# %,,*# %,$,# %,$$# %,$%# %,$!# %,$)#
12334567#89:#
8;<=>[email protected]#
B2=C53D5A#
Données
•  Les données ont été obtenues de GfK, une société
spécialisée dans les études de marché
•  Ventes pour les réfrigérateurs, lave-linge et sèchelinge, 2004 – 2014 : UE-21, France et Portugal
(sèche-linge : pour l’UE, uniquement les ventes de 2014)
•  Pour chaque classe énergétique: ventes totales et
consommation d’énergie, taille et prix moyens
(lave-linge : aussi consommation d’eau)
•  Plus : données publiques suisses des ventes par
classes énergétiques, 2004 - 2014
2
Objectifs
• 
Soutenir grâce à des données solides les révisions
actuelles des réglementations sur l'étiquetage
énergétique et l’Eco-conception pour les réfrigérateurs
et les lave-linge
• 
Faciliter la définition de stratégies et campagnes
nationales pour la France et le Portugal, soutenir leurs
décisions en faveur de mesures ErP ambitieuses
• 
Démontrer l'importance du suivi systématique du
marché
L’analyse est soutenue par lʼADEME et WWF Suisse et
menée par Topten.
3
Réfrigérateurs
!"#$$%$&'(%)*'+,-%$&.%$&/%(0%$&.%&)'1)2*')#0%-)$&
%(&&3456&
$))"#
')"#
("#
$"#
$$"#
$"#
$!"#
'"#
!$"#
>???#
*)"#
()"#
&!"#
'&"#
'%"#
'!"#
>??#
>?#
>#
!)"#
)"#
!"#
+,#
$"#
-./012#
%"#
'"#
34.567/8#
96:;;2#<!)$%=#
@400A2;B#
CDEF#-,>#
C./GH:I62B#
J4G520K26#
•  F et PT : moins de ventes A++ que dans l’UE
•  Les MEPS suisses (A++ depuis 2013) ont un réel impact
4
Réfrigérateurs
()&*)++%,)&'-./&01230'+)40&&0'-0*'50&60*'-0'
1/7132/1%6081*''
!(*$
!+($
!("$
!""$
!!%$
!"#$%&'
%("$
%""$
&("$ !"#$
&""$
!!!$ !%%$
!&%$ !"*$
%##$ %''$
!"($ %#($
%#&$ %'*$ %'%$
%)'$ %)!$
%*#$
%(#$
%(%$ %+*$
%+)$ %+%$
%##$ %#&$ %'($ %)'$
%)&$ %*!$ %(*$
%++$ %!($ %!&$
,-$
./0123$
45/67809$
("$
"$
%""+$ %""($ %""*$ %"")$ %""'$ %""#$ %"&"$ %"&&$ %"&%$ %"&!$ %"&+$
:511;3<=$>[email protected]$>/0BCDE73=$F5B631G37$
• 
• 
Baisse de consommation d’énergie moyenne en dix ans : 25%
Consommation d’énergie plus grande en F et PT qu’en UE
Causes: efficacité inférieure (F+PT), compartiments congélateurs
plus grands (PT)
5
Réfrigérateurs : conclusions
•  Important potentiel d’économie d’énergie :
Le potentiel des A++ est de 7800 GWh dans l’UE,
1800 GWh en France et 190 GWh en Portugal
(si en 2014 tous les réfrigérateurs vendus avaient été de classe A++, sur 15
ans)
•  Recommandations :
Nouvelle classification (A-G), formule IEE plus simple (1
catégorie est suffisante, abandonner les ‘facteurs de
correction’), futur MEPS au niveau de A++
6
Lave-linge
!"#$$%$&'(%)*'+,-%$&.%$&/%(0%$&.%&"#/%1"2(*%3&4567&
'++"#
,+"#
&!"#
!'"#
&%"#
*'"#
*+"#
@AA#
)$"#
)'"#
@A#
))"#
&+"#
@#
'$"#
)+"#
+"#
!'"#
!("#
@AAA#
)!"#
$"#
$"#
%"#
-.#
/01234#
5607891:#
B#
'%"#
&"#
!"#
;8<==4#>)+'!?#
C622D4=E#
FGHI#/[email protected]#
F01JK<L84E#
M6J742N48#
Bientôt 50% des ventes en classe A+++, seulement 3 ans après
l’introduction des nouvelles classes
7
Lave-linge
()'*'+,&-,..%/,&'0&1230/451'.,61&&1'71-'81&91-'71'
:%81;:<&31='>[email protected]''
')(#
!"#$%&'
'((#
'''#
!$%#
!$&#
*++#
*+#
!"!#
!)(#
!((#
)(#
(#
*+++#
*#
,-../012#3456#3789:;<:02#=-9>[email protected]#
Les différences de consommation d’énergie déclarée sont minimales
entres les classes
8
Lave-linge : conclusions
• 
Pas de corrélation claire entre les meilleures classes
énergétiques et une faible consommation dʼénergie
• 
Mais : plus l’efficacité augmente, plus les lave-linge sont
grands, et les ventes de granges machines augmentent
• 
La consommation d’énergie en conditions d’utilisation réelle
n’est pas connue (pour tous les programmes, températures, quantités et
types de linge)
• 
Les lave-linge plus grands risquent de faire gaspiller de
l’énergie
• 
Aucun MEPS basé sur l‘étiquette énergie actuelle ne
permettra d‘économiser de l‘énergie de manière significative
• 
Donc la définition de l’efficacité selon l’étiquette énergie doit
être améliorée afin d'être associée aux économies d'énergie
absolues
9
Sèche-linge
!"#$$%$&'(%)*'+,-%$&.%$&/%(0%$&.%&$123%4"5(*%6&789:&
&++"#
!"#
!!"#
,"#
,"#
&"#
'+"#
%"#
!)"#
@AAA#
@AA#
&,"#
,+"#
(+"#
!"#
@A#
)*"#
(*"#
$("#
&++"#
@#
B#
C#
D#
!+"#
!$"#
+"#
!%"#
&'"#
!"#
-.#
/01234#
5607891:#
;8<==4#>!+&$?#
D622E4=F#
GHI#J#/[email protected]#
G01KL<M84F#
N6K742O48#
•  Sèche-linge à pompe de chaleur (classes A et mieux) représentent déjà
42% des ventes en Europe en 2014 !
•  En Suisse, seule cette technologie est autorisée sur le marché depuis
2012, et la nouvelle étiquette énergétique est en vigueur depuis 2014
10
Sèche-linge
%&'($)*+,-.$/,.$0,-1,.$/,$.234,56'-7,8$9:;<$
&""$
!"#$ !*"$
!""$
%&'$
'&($
%""$
012345$
67189:2;$
!"#$
'""$
(''$ (''$
+""$
(""$
)!*$
)(#$
)""$
*""$
"$
,--$
,-$
.$
/$
<733=5>[email protected][email protected]?$H7D853I59$
• 
• 
Sèche-linge à pompe de chaleur : plus chers que les modèles
conventionnels (B et C)
F : très haut prix moyen pour A+, se traduisant par des ventes
faibles
11
Sèche-linge : conclusions
• 
Les meilleures classes énergétiques (A+, A++)
économisent de l’énergie (contrairement aux lave-linge)
• 
Mais il n’y a presque pas de différence entre les classes
C et B
! L’effet du Seuil 2 (classe B, nov 2015) est mis en doute
• 
Le potentiel des A+ est de 5600 GWh dans l’UE, 1700
GWh en France et 90 GWh en Portugal (si en 2014 tous les
sèche-linge vendus avaient été de classe A+, sur 15 ans)
• 
Le marché moyen de l’UE est prêt pour un MEPS de
niveau A+, mais pas tous les pays individuellement
• 
Des prix d’achat élevés semblent être une barrière
12
Synthèse
• 
Le suivi du marché permet d‘expliciter les tendances Européennes,
les différences entre marchés au niveau national, les aspects
problématiques de certaines règlementations et les potentiels
d‘économie d‘énergie
• 
Un suivi systématique du marché pour les produits couverts par
une étiquette énergie ou des mesures Eco-conception permettrait
aux décideurs de développer des règlementations sur la base de
données solides
• 
Ce suivi systématique serait plus performant et moins onéreux que
les études ponctuelles et sans méthodologie unifiée qui sont faites
en Europe
• 
Si la création d’une base de données de produits mis sur le marché
en Europe prendra du temps, l’Europe peut lancer dès maintenant
un suivi du marché basé sur des données de ventes
13
Merci !
Rapport complet (en anglais) disponible
www.topten.eu/Documentation.html
Contact
[email protected] , +41 44 362 92 39
[email protected], +33 68 132 02 88
[email protected], +41 81 252 63 64
www.topten.eu
www.ademe.fr
www.wwf.ch
14

Documents pareils