Le rock chrétien

Commentaires

Transcription

Le rock chrétien
Le journal des lycéens de Sainte-Marie
L’édito
Chères lycéennes, chers lycéens,
En ce début d’année, je vous propose de nous tourner vers le Pape François pour nous aider à chercher
l’essentiel. L’essentiel dans notre vie, l’essentiel dans notre relation aux autres et à nous-mêmes.
Si le Pape François nous invite constamment à nous mettre aux services de nos frères, il nous rappelle, dans
son Homélie au cours de la Messe célébrée à Sainte-Marthe jeudi matin, 25 septembre, que partout il y a de
nombreux «chrétiens qui se pavanent», malades de vanité, qui «vivent pour paraître et se faire voir». Ils
finissent ainsi par 9transformer leur vie en «une bulle de savon», belle mais éphémère.
Ce faisant, ils vivent une vie de mensonge et d’illusions. Ce qui compte, en 17revanche, c’est «la vérité, la
réalité concrète de l’Evangile». C’est avec un encouragement «peut-être un peu cruel mais vrai» que le Pape
François a demandé aux chrétiens de ne regarder que leur «vie avec le Seigneur» et «sans faire sonner les
trompettes».
Jésus, a affirmé le Pape, «réprimandait beaucoup les vaniteux, ceux qui se vantaient». Et 10il admonestait les
docteurs: «C’est cela qui vous plaît, pas la vérité». Et le Seigneur, qui «réprimandait avec force», disait aussi
aux vaniteux: «Quand tu pries, s’il te plaît, ne te fais pas voir. Ne prie pas pour que l’on te voit prier».
Le Pape François a conclu la méditation en demandant, dans la prière, «au Seigneur la grâce de ne pas être
vaniteux» mais «d’être vrais, avec la vérité de la réalité de l’Evangile».
A vous tous, grands catéchistes, lycéennes et lycéens de Ste Ma, que cette année 2014/2015 soit une année
de service, sincère et joyeuse, 21ensembles et avec le Christ.
Arnaud PATURAL
Le Mag -Poème
J’ai laissé couler mes larmes
Baissé les armes
J’ai levé la tête
Me suis trouvée bête.
Alors j’ai dansé.
Mais je n’ai pas trouvé ma Liberté
Sans te dire au revoir
Je t’ai laissé partir
Je 8ne voulais pas croire
Que j’allais oublier ton sourire
Je t’ai laissé partir.
#Co .
La phrase mystère du Jonas - Mag
La règle du jeu est très simple : il vous faut trouver le mot,
ou l’expression mystère du Jonas Mag. Pour cela il vous
suffit de lire les différents articles du Jonas Mag. Dans la
plupart d’entre eux ce cache de petits nombres en exposant
devant un mot. Relevez alors la première lettre de ce mot 15et placez-la dans
la phrase mystère ci-dessous, en lieu et place de son numéro. Exemple : dans
cette règle du jeu se trouve en exposant le numéro 15 devant le mot « et », il
vous suffit de reporter le « e » en position 15 dans la phrase ci-dessous. Un
petit indice pour la solution finale : Nous serons heureux de les porter :
___ __________
__
______
1
14 15
16 17 18 19 20 21
2 3
4
5 6
7 8
9 10 11 12 13
Une place de ciné au premier qui donne la bonne réponse à l’Accueil
Jonas, des M&M’s au second et des Dragibus au troisième.
Les veillées Taizé
Qu’il 7est bon un soir de faire une pause, non pas avec le MP3 rivé aux oreilles, non pas en
courant après un ballon… mais en se laissant prendre par le chant, le silence et la parole de Dieu
pour entrer dans la profondeur de son cœur. Une fois par mois, à 20h15 à la chapelle de Marie 18Immaculée, 1viens
rejoindre d'autres jeunes chrétiens aux veillées Taizé. Avis aux chanteurs et musiciens... : Flûtes, violons, guitares et
autres, seront les bienvenus pour servir la beauté des chants durant ces veillées. Prochaines dates : 16 octobre, 13
novembre, 4 décembre, 8 janvier, 5 février, 19 mars, 9 avril, 21 mai
Notre première soirée Repas –
Enseignement – Partage aura lieu le
6 novembre à 19 h, avec le père Durand en salle
d’aumônerie. Notez cette date dans vos agendas/
Infos de la chapelle
-
Messe les mardis 20rouges à 12h05
Adoration tous les lundis 8h30
Bons anniversaires.
Le 16 octobre nous fêterons à Lignières le 550ème anniversaire de la naissance de Sainte Jeanne de France
(fondatrice de l’ordre monastique de l’Annonciade à Bourges) et le 28 mars, nous fêterons le 500ième
anniversaire de la naissance de Sainte Thérèse d’Avila (réformatrice de l’ordre du Carmel et première
femme docteur de l’Eglise). Le Jonas-Mag a décidé de leur donner la parole à tour de rôle dans ses éditions.
« Nada te turbe, nada te espante,
todo se pasa, Dios 12no se muda
La paciencia todo lo alcanza
quien a Dios tiene nada le falta
solo Dios basta. » Teresa d’Avila
« Que rien ne te trouble, Que rien ne t'effraie ;
Tout passe, Dieu ne change pas,
La patience 11obtient tout ;
Celui qui a Dieu ne manque de rien.
Dieu seul suffit. » Thérèse d’Avila
« J’étais malade, et vous m'avez visité »
La Joie
Matthieu 25 – 36
« Il est des âmes sur la terre qui
cherchent en vain le bonheur.
Mais pour moi, c’est tout le
contraire, la joie se trouve dans
mon cœur. Cette joie n’est pas éphémère, je la possède
sans retour. Comme une rose printanière, elle me sourit
chaque jour… ». Ces mots 3sont ceux de Thérèse de
Lisieux. Si tu veux découvrir comme elle la joie, la source
de cette joie, alors préinscris-toi vite pour le 13séjour de 3
jours à Lisieux les 20-21-22 février. Préinscription à
l’Accueil Jonas avant le 17 octobre (cout du séjour ~ 90 €).
Vous souhaitez avoir un 2ou une
amie 15en maison de retraite en
plus de vos nombreux amis sur
Facebook. Alors nous vous proposons une heure
tous les quinze jours, en binôme, et en lien avec
la pastorale de la santé, de visiter tout au long
14
de l’année une ou deux personnes en maison de
retraite. Pour plus d’infos et pour s’inscrire (sans
tarder), s’adresser à l’Accueil Jonas.
Coté ciné et coin littérature
: Nos étoiles contraires
C’est l'histoire d'Hazel, 16 ans, atteinte d'un cancer de la thyroïde, qui a métastasé
jusqu'à ses poumons. Ses parents l'obligent à fréquenter un groupe de soutien, dans lequel
elle rencontre Augustus. Augustus est un garçon de 17 ans, amputé d'une jambe à la suite
d'un cancer des os, actuellement en rémission. Rapidement les deux adolescents se
6
trouvent de nombreux points communs comme leurs mépris des conventions et leur amour
commun pour le sarcasme. C'est ainsi qu'Hazel transmet à Augustus sa passion pour le
livre de 16Peter Van Houten : « Une Impériale affliction » ; qui raconte l'histoire d'une
jeune fille atteinte elle aussi d'un cancer. Cependant pour leur plus grand malheur à tous les deux le livre se
termine au beau milieu d'une phrase... Ne pouvant résister à l'envie de connaître le sort des personnages, 4ils
se rendent à Amsterdam afin de rencontrer Peter Van Hooten. Ainsi va naître chez les deux adolescents une
magnifique amitié, et même plus... A tous ceux qui n'auraient pas lu le livre, je vous conseille de vous jeter
dessus ! Bien que le film soit très bien réalisé, lire ce livre est une expérience à ne pas manquer. L'œuvre de
John Green est bouleversante. 19Elle aborde des questions comme la vie, la mort, l'amour adolescent ou
encore comment gérer un cancer à seulement 16 ans. Ce livre est aussi une véritable leçon de vie. Ce livre
est triste soit, mais il 5nous fait aussi rire et réfléchir, et c'est là toute la magie de nos étoiles contraires : on
en rit aussi bien qu'on en pleure et au final on en sort grandit……
Justine
La recette de Sybille ; le Chamarambar.
Ingrédients (8 pers) : 30 chamallows, 30
carambars, 125 g de sucre, 175 g de riz
soufflé (type Smacks). Préparation : Dans
une casserole, faire fondre à feu doux le
beurre, les chamallows et les carambars.
Dès que le mélange est homogène, le verser dans un
saladier, sur les céréales. Bien mélanger en faisant
attention à ne pas écraser les céréales. Remplir et tasser
le tout dans un moule beurré. Laisser refroidir, puis
mettre au frigo jusqu’au moment de servir. Remarque :
ce gâteau d’abord très chimique est délicieux en petites
portions pour le goûter. Il se conserve une semaine au
frigo et peut se congeler.
Humour
Mon père
j’ai péché
Facebook
Oui… oui
j’ai appris
ça…

Documents pareils