Zoom sur : L`abbaye d`Hautecombe

Commentaires

Transcription

Zoom sur : L`abbaye d`Hautecombe
Zoom sur : L’abbaye d’Hautecombe
Il faut bien que je vous parle un peu de cet endroit dans lequel je vis, car j’ai tout de même la chance de passer ces trois premiers mois dans un monument historique J -­‐ Abbaye cistercienne du XIIe siècle, Hautecombe abrite la
nécropole des Princes de Savoie. D’une architecture gothique, l’édifice
qui surplombe le lac fait partie des sites les plus visités en Savoie Mont
Blanc. Au début du XIIe siècle des moines bénédictins s'installent au nord-est du lac du
Bourget, sur la montagne de Cessens. Devenus cisterciens suite au passage de Saint-Bernard
de Clairvaux, ils descendent vers le lac en 1137. L’abbaye aura une forte influence au
Moyen-Âge, mais tombée dans les mains d’abbés plus enclins à disposer des revenus de
l’abbaye que de l’entretenir, elle finira par tomber en ruine. Devenue bien national à la
révolution française, elle sera pillée, puis abandonnée.
C'est le roi de Piémont Sardaigne Charles-Félix qui fera restaurer l’abbaye
d’Hautecombe par un architecte piémontais, Ernest Melano afin d'en faire une nécropole en
hommage à ses ancêtres. En 1826, les moines cisterciens reviennent sur les lieux. Puis, en
1922, c'est la communauté bénédictine de l'abbaye Sainte-Madeleine de Marseille, de la
congrégation Saint-Pierre de Solesmes, qui s'installe. Au départ des moines en 1992,
l'archevêque de Chambéry proposera à la communauté du Chemin-Neuf de poursuivre la
vocation de prière et d'accueil de l'Abbaye, et de veiller à l'entretien et la restauration du
monument, en lien avec les pouvoirs publics.
Dans un pur style gothique troubadour, l'intérieur de l'église abbatiale offre au
visiteur une profusion de peintures, bas-reliefs, fresques et statues, dont une magnifique
Pietà de Benoît Cacciatori (1830). La chapelle des Princes abrite les tombeaux de la Maison
de Savoie. Le dernier roi d'Italie, Humbert II de Savoie, y a été inhumé en 1983, rejoint par
son épouse la reine Marie-Josée en 2001.
Près de l’embarcadère, la grange batelière datant de la fin du XIIe siècle est classée
Monument Historique depuis 1875. Cette ancienne grange servait initialement à décharger
les bateaux et à stocker les marchandises. Restaurée en 2007, elle est devenue un lieu
privilégié d’animations et d’expositions temporaires.

Documents pareils