PV Réunion Ministerielle Extraordinaire - Maurice mai 2014

Commentaires

Transcription

PV Réunion Ministerielle Extraordinaire - Maurice mai 2014
Réunion Ministérielle Extraordinaire
Hôtel Maritim
14 mai 2014
Maurice
PRESIDENT de séance M. Satyaprakash RITOO
Ministre
RAPPORTEURS : M. Ashok CHEETAMUN
Mme Virginie NEPTUNE-MARIUS
DELEGATIONS DES PAYS MEMBRES
COMORES:
DJIBOUTI:
MADAGASCAR:
MAURICE:
M. Said Mohamed Ali SAID
Ministre
M. Ahmed MAHAMOUD
Commissaire National à la
Jeunesse et aux Sports
M. Ahamada HAMADI
Conseiller
M. Badoul Hassan BADOUL
Ministre
M. Wahib Hamadou MOHAMED
Secrétaire Général
M. Mohamed SALEM
Directeur des Jeux
M. Jean Anicet ANDRIAMOSARISOA Ministre
Mme Julia F.RANDRIAMANANTENA
Expert Jeunesse
M. Sylvestre TSIAHOUA
M. Brutho BEZAKA
Expert Sports
M. Satyaprakash RITOO
Ministre
M. J.D. PHOKEER
Chef de cabinet
1
M. T. LOLLCHAND
Directeur des Sports
M. Vel PUTCHAY
Directeur de la Jeunesse
MAYOTTE :
M. Alain IVANIC
Directeur
REUNION :
Mme Denise HONG-HOC-CHEONG
Directrice
SEYCHELLES :
M. Vincent MERITON
Ministre
Mme Giovanna ROUSSEAU
Expert Sports
SECRETARIAT PERMANENT : M. N. PILLAY SAMOO
Secrétaire Général
Ouverture de la Séance
L’honorable, Satyaprakash Ritoo, ministre de la jeunesse et des sports de Maurice et
Président en exercice de la CJSOI ouvre la séance en souhaitant la bienvenue aux
ministres, chefs de délégations, directeurs départementaux ainsi qu’aux différentes
délégations.
Le Président de séance présente le Secrétaire Général par intérim, M. N. Pillay Samoo,
un haut cadre de son ministère qui est aussi le directeur adjoint des sports par intérim.
Il saisit l’occasion offerte pour remercier l’ancien Secrétaire Général, M. Ram Lollchand
pour le bon travail accompli durant ses mandats et qui a été appelé à assumer de plus
hautes responsabilités au ministère de son pays en tant que directeur des sports par
intérim.
Prenant la parole, Monsieur Ram Lollchand exprime ses sincères remerciements pour
le soutien et la collaboration de tout un chacun pendant son long mandat comme
Secrétaire Général de la Commission. Il remercie également les différents partenaires
de la CJSOI. Il souhaite bonne continuation à la CJSOI et promet tout son soutien au
nouveau Secrétaire Général.
2
2. L’ordre du jour.
Le Président de séance informe que suite à une demande de M Rodney SWIGELAAR
de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) il a été convenu qu’un de ses représentants
puisse intervenir à l’occasion de la réunion ministérielle.
Il invite les membres à faire des commentaires sur l’ordre du jour.
L’ordre du jour est adopté sans amendement.
3. Intervention des ministres et chefs de délégation des îles / pays membres
Le Président de séance fait un tour de table.
Comores
Le Secrétaire Général du Gouvernement de l’Union des Comores présente les excuses
du Ministre en charge de la Jeunesse et des Sports qui a été retenu par d’autres
responsabilités et qui l’a désigné pour le représenter. Le Secrétaire Général remercie
Maurice pour l’accueil fraternel réservé à la délégation comorienne et les dispositions
prises pour la réussite des travaux consacrés principalement à l’organisation des 9e
Jeux de la CJSOI à Djibouti. Il salue et remercie le gouvernement djiboutien pour
l’engagement profond pour la préparation de ces 9e Jeux de la CJSOI. Il confirme la
participation de l’Union des Comores et aussi l’organisation des 10e Jeux des Iles
confiés aux Comores. A ce propos il confirme que les préparatifs sont en cours et a
sollicité la solidarité de tout un chacun.
Djibouti
Le Ministre djiboutien remercie les autorités mauriciennes pour l’accueil chaleureux
réservé à sa délégation. Il rappelle que les Jeux de la CJSOI permettent aux jeunes de
se rencontrer, de s’épanouir et de tisser des liens d’amitié et de solidarité. Il rassure le
comité que Djibouti met tout en œuvre pour le bon déroulement des prochains Jeux de
la CJSOI.
3
Madagascar
Le nouveau ministre de Madagascar remercie l’ile Maurice pour son accueil et
hospitalité. Il a dit qu’il a toujours suivi de près les événements organisés par la CJSOI
tant sur le plan jeunesse que sports en tant que dirigeant sportif. Il remercie M. Ram
Lollchand pour son dévouement au sein de la CJSOI. Il remercie Djibouti pour son
engagement pour l’organisation des prochains Jeux et espère que cette réunion
extraordinaire va aboutir à de très bons résultats.
Mayotte
Le Directeur Départemental de Mayotte salue l’accueil qu’il a reçu par les autorités
mauriciennes et également le Secrétaire Général par intérim et remercie l’ancien
Secrétaire Général M. Lollchand pour le bon travail qu’il a accompli durant son long
mandat.
Il souligne que madame la ministre d’outremer de la France souhaite
approfondir les rapports d’amitié et de fraternité parmi les pays membres au bénéfice
des jeunes.
Réunion
La directrice départementale de la Réunion remercie les autoritésmauriciennes pour
l’accueil chaleureux. Elle remercie aussi M. Lollchand pour son long service au sein de
la CJSOI. Elle confirme que la réunion du CIJ se tiendra les 25-26
juin 2014
concernant l’organisation des Jeux des îles 2015.
Elle réitère la nécessité de revoir la périodicité des Jeux de la CJSOI et propose que les
Jeux des îles et les Jeux de la CJSOI soient organisés en alternance tous les quatre
ans de sorte qu’un des deux Jeux ait lieu chaque deux ans notamment à cause des
contraintes budgétaires.
4
Seychelles
Le Ministre exprime sa gratitude pour l’hospitalité mauricienne. Il exprime aussi sa
satisfaction que Djibouti accueille les 9e Jeux de la CJSOI et que les préparatifs sont
déjà en cours.
Il confirme la participation des Seychelles à ces Jeux et exprime son soutien sans
équivoque à Djibouti.
4.
Etat d’avancement des 9e Jeux de la CJSOI du 5 au 12 décembre 2014 à
Djibouti.
Le ministre de Djibouti souligne que les préparatifs pour les jeux sont sur la bonne voie
et donne la garantie que tout sera fin prêt le moment venu.
Il informe que les athlètes et les membres des délégations seront logés dans les hôtels
situés près des infrastructures au centre-ville où se dérouleront les Jeux.
Le ministre a fait ressortir que la question de la sécurité a été la raison principale pour
repousser les Jeux. Il a rassuré le comité que toutes les mesures seront prises pour le
bon déroulement des Jeux.
Les autorités djiboutiennes sont très heureuses d’accueillir pour la toute première fois
ces Jeux et a fait une demande pressante à tous les pays membres d’y participer.
La directrice départementale informe le comité de la décision de la Réunion de se
désister pour des raisons de sécurité. Elle souligne que c’est pour cela que les parents
sont réticents quant à la participation de leurs enfants.
Le directeur départemental de Mayotte exprime aussi son regret pour la nonparticipation de Mayotte tout comme La Réunion et confirme les propos de sa collègue.
5
Le ministre djiboutien remercie la Réunion et Mayotte pour les éclaircissements et
réitère le souhait de la participation de ces deux pays. Le ministre assure que le
problème de sécurité a été résolu. Les motifs de sécurité ne peuvent être cause
d’annulation.
Il demande aux pays membres d’être solidaires et d’avoir un gage de confiance en eux
pour montrer leur soutien.
5.
Motion des Comores concernant l’organisation des 10e Jeux de la CJSOI
Le président de la séance évoque la motion de l’Union des Comores qui a émis une
réserve sur l’organisation de la 10e édition des Jeux de la CJSOI à Mayotte en 2016.
On a ensuite fait un tour de table pour recueillir les opinions des uns et des autres.
L’Union des Comores a fait remarquer que lors de la dernière réunion ministérielle
tenue le 7 et 8 août 2013, il était question d’aborder la question entre les Comores et la
France. Il a regretté que cette consultation n’ait pas eu lieu. Il a précisé qu’on est là
pour surmonter les obstacles et pérenniser l’organisation.
Djibouti a insisté que lors de la dernière réunion ministérielle il était convenu que la voie
diplomatique devait être privilégiée et que la présidence de la CJSOI avait pris
l’engagement d’agir comme médiateur.
Mayotte a annoncé la décision de retirer sa candidature pour l’organisation des
prochains Jeux. Cette décision est motivée au regard des conditions d’accueil et
d’hébergement ainsi que sur la qualité des équipements sportifs non compatibles avec
une manifestation regroupant plusieurs centaines de participants. La Réunion soutient
la décision de Mayotte.
L’Union des Comores va tout mettre en œuvre afin de promouvoir la fraternité parmi les
pays membres.
Madagascar a souhaité ne pas faire de commentaire à ce sujet.
6
Le président de la séance informe le comité que Maurice en tant que médiateur a pris
contact avec le ministère mauricien des affaires étrangères pour trouver une solution
diplomatique. L’aide de l’ambassade de France a aussi été sollicitée pour œuvrer dans
le sens d’un consensus pouvant déboucher sur l’organisation d’une activité dans
chaque état membre au lieu de la tenue des Jeux à Mayotte. C’est la position qu’a
adopté Maurice.
A la lumière de cette décision Seychelles propose qu’un autre pays soit désigné pour
abriter ces Jeux.
A ce propos le président de la séance évoque deux options :
Option 1 – Considérant le principe de rotation l’honneur revient à Madagascar pour
organiser les 10e Jeux suite au désistement de Mayotte. Pour rappel, Maurice avait
organisé les Jeux en 2006, Seychelles en 2008, La Réunion en 2010 et l’Union des
Comores en 2012.
Option 2 –Organiser les 10eJeux de la CJSOI de façon décentralisée par 2 ou 3 pays.
Madagascar propose d’organiser les Jeux à une échelle réduite et le comité a validé
cette proposition.
6. Dates et lieux des prochaines réunions
La Réunion du Conseil des Jeux aura lieu le 4 décembre 2014 à Djibouti.
La réunion ministérielle se tiendra le 6 décembre 2014 à Djibouti.
Suite au désistement de Mayotte pour l’organisation des 10 e Jeux de la CJSOI, il
apparait plus opportun que la réunion des Experts se tient à Madagascar qui accueille
les Jeux à une date à préciser.
7
7.
Intervention du représentant de l’ORAD/AMA
Le ministre seychellois en sa qualité d’ancien membre de l’Agence Mondiale
Antidopage, souligne l’importance de «l’athlète propre et des jeux propres».
L’objectif de l’Organisation Régionale Antidopage est de lutter contre le dopage et
d’assurer des règlements pour des jeux équitables.
Le ministre seychellois souligne l’importance pour tous les pays membres de la CJSOI
de ratifier la convention de l’UNESCO sur la lutte contre le dopage.
Madagascar et Djibouti sont appelés à s’assurer que les conventions de l’UNESCO
pour le dopage soient signés dans les plus brefs délais. Les deux pays confirment que
la ratification est en cours au niveau de leurs gestions respectives.
8.
Election du Secrétaire Général
Le président de séance explique qu’il a dû procéder à des changements au niveau de
son ministère suite au départ à la retraite de l’ancien directeur des sports.
M. Lollchand, ancien Secrétaire Général de la CJSOI et adjoint au directeur des sports
a été appelé à occuper les fonctions de directeur des sports et c’est M. Pillay Samoo,
son successeur qui a hérité de ses anciennes responsabilités.
Il saisit l’occasion pour remercier M. Pillay Samoo d’avoir préparé et organisé la
dernière réunion des experts à Djibouti ainsi que le stage Club CONFEJES en
athlétisme à Maurice.
L’élection du Secrétaire Général se déroule à huit clos.
8
La Commission a élu à l’unanimité M. Nagalingum PILLAY SAMOO, directeur adjoint
des sports par intérim au ministère mauricien de la jeunesse et des sports, comme
Secrétaire Général de la CJSOI pour un mandat de deux ans.
9.
Election du Président
Avant d’aborder ce point, le président de séance souligne que c’était un honneur pour
lui d’avoir occupé la présidence de la CJSOI ces deux dernières années qui ont été très
fructueuses.
Tout a été mis en œuvre pour promouvoir davantage les valeurs de solidarité et d’amitié
au travers de la coopération régionale.
24 actions ont été organisées dont 9 en jeunesse et 15 en sport (une liste des actions
est remise en séance).
Il souligne que l’élection du président de la CJSOI privilégie le principe de rotation. Il est
à noter que les 4 derniers mandats ont été exercés de façon alternée par les Seychelles
et Maurice.
Il propose donc que Madagascar occupe à son tour la présidence. La proposition est
validée par le comité.
La Commission a ainsi confié la présidence de la CJSOI à M. Jean
Anicet
ANDRIAMOSARISOA, ministre de la jeunesse et des sports de Madagascar pour les
deux prochaines années.
9
10.
Questions diverses
Lors de la dernière réunion des experts à Djibouti une revalorisation de salaire du
personnel du secrétariat de la CJSOI a été évoquée compte tenu de la hausse du coût
de la vie. La somme de 25 euros soit mille roupies mauriciennes avait été proposée.
Le président de séance demande l’approbation du comité pour valider cette proposition
qui est approuvée.
11. Adoption du procès verbal
Le présent procès-verbal est adopté à l’unanimité.
Maurice le 14 mai 2014
Pour l'Union des Comores
:
M. Said Mohamed ALI SAID
Pour Djibouti
:
M. Badoul HASSAN BADOUL
Pour Madagascar
:
M. Jean Anicet ANDRIAMOSARISOA
Pour Maurice
:
M. Satyaprakash RITOO
Pour Mayotte
:
M. Alain IVANIC
Pour La Réunion
:
Mme Denise HONG-HOC-CHEONG
Pour les Seychelles
:
Giovanna ROUSSEAU
(pour M. Vincent MERITON)
10

Documents pareils

PV Réunion Ministerielle Seychelles août 2011

PV Réunion Ministerielle Seychelles août 2011 Maurice : M. Satyaprakash RITOO, Ministre de la Jeunesse et des Sports de Maurice exprime ses vifs remerciements au Ministre Meriton ainsi que le peuple seychellois pour l’accueil très chaleureux....

Plus en détail

Djibouti avril 2014

Djibouti avril 2014 4. M. Mohamed Ahmed SALEM (Correspondent national) 5. M. Abchir Ali HASSAN (Cadre direction des sports)

Plus en détail

PV Réunion des Experts - Moroni avril 2011

PV Réunion des Experts - Moroni avril 2011 La Réunion : Aboutissement d’une action qui a été commencée quelques mois plutôt, accès sur le développement durable. La manifestation a eu lieu le 12 décembre et a rassemblée plus de 300 jeunes. ...

Plus en détail