Le Petit Parisien du 05 décembre 1926

Commentaires

Transcription

Le Petit Parisien du 05 décembre 1926
Le Petit Parisien. 05/12/1926.
1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 :
*La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source.
*La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service.
Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence
2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques.
3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit :
*des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits.
*des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.
4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle.
5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.
6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.
7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter [email protected]
PROBABLE
un peu
REGION PARISIENNE.
Temps
avec
éclaircies
se
recouvrant
frais,
ensuite
Vent de nord-ouest
à sud-ouest
avec pluies.
modéré.
Nuit
Jour: 7°.
Même température.
|
EN FRANCE.
sur toutes
Temps médiocre
Pluies
réglons.
Ciel .très nuageux ou couvert.
ou averses.
Mauvais
Mistral en Méditerranée.
lundi.
I tanps
général
h. Si.
1 SOLEIL
coucher.
lever, 7 h.
LUNE:
le
le 19.
prem.
pleine
quart,
f
TEMPS
LA
RÉUNION
DU
1
;i
i
•
i
Dans
le
berlain,
EST
même
MM.
train
CONSEIL
PARTI
ont
Vandervelde
V
18.177
DIMANCHE
5
DÉCEMBRE
1823
Saint
Sabaa
j
}
f
DE
LA
LES ASSASSINSDE PANTIN JUGÉS
S. D. N.
LE
BRIAND
1IIEI.
i
LA
M.
SI*
pris
PDURGENÈVE
place
et
air A. ChamZaleski
ainsi
LIVRE
DOLLAjU
A
LES
12
Le franc, hier, a très sérieusement
amélioré sa position. La livre, qui
vendredi avait clôturé à 124 25, débutait hier à 123 25, touchait 121 40
vers wrid* et réagissant
légèrement
cotait 121 85 au cours de l'aprèsmidi'. Le dollar au même moment
faisait 25 12 au lieu de 25 62 avanthier, après avoir touché le cours de
24 95.
La belga cotait 3 48, la lire 1 09,
la peseta 3 78 et le franc suisse 4 81.
A Londres, la,livre cotait 122 25,
il New-York 121 78 sur cette dernière place le dollar trouvait preneur à 25 10.
ÉLECTIONS
SÉNATORIALES
Lujourd'hui les conseils municipaux
des départements
de la série
renouvelable
éliront leurs délégués et suDjiéutts
AUX
CANTONAIS
FOU-TCHÉOU
OUVRE
.APRISE
DE
CHAN6HAÏ
ET
DE
P
ÉKIN
LAROUIE
DE
JANYJCÔNDAMNÉ
A LA
PEINE
NE SERA
PAS
DE
MORT,
EXÉCUTÉ
C'est aujourd'hui
que les conseils
Il est trop jeune. Il paiera 20 ans
Ishii et M. Guani
de la
nunicipaux des départements
que le vicomte
série C
Orne à Yonne inclus, plus
darts une maison pénitentiaire
)ran et l'Inde française
seront
ippelés à élire leurs délégués en
avait
des
Affaires
le
ministre
étrangères
rue des élections sénatoriales
du
L'après=midi,
A PERPÉTUITÉ
LEBAGNE
POURKUNTZ,
) janvier prochain.
conféré, au Quai d'Orsay, avec son collègue belge
On sait que pour être élu sénateur
1 faut être Français
et âgé d'au
Foret, quoique acquitté, restera jusmoins quarante ans. Les membres do
qu'à sa majorité dans une
a Haute Assemblée sont élus au scrutin de liste paT un collège réuni au
colonie pénitentiaire
îhef-lieu
du
or
de
la
département
de M. Paul Claudel
La nomination
et
colonie,
composé des députés, des
Grâce à son âge, Lucien Jany, le
conseillers
des
conseillers
généraux,
des Etats-Unis
à l'ambassade
petit monstre, a échappé à la peine
J'arrondissement
et des délégués élus
de mort.
les
électeurs
de
la
commune
parmi
ministres
conseil
des
Au cours du
Oui, Jany est coupable d'assassiconseil
par
chaque
municipal.
nat, a déclaré le verdict du jury. Oui,
qui s'est tenu hier soir à l'Elysée leLes
de
dix
memconseils composés
Président de la République a signé
il a agi avec discernement. Et te
bres
1
meméliront
de
12
délégué,
verdict fut. muet. sur les circonsun décret nommant M. Paul Claudel bres 2
de
16
membres
3
dédélégués,
de France à Washingambassadeur
tances atténuantes.
de 21 membres 6 délégués.
légués,
ton.
Un tel verdict entrainait la peine
23 membres 9 délégués, de 25
La nomination, décidée en prin- de
d'éclater. Les succès nationalistes de mort. Mais Jany n'a pas seize ans
membres 12 délégués, de 30 mem- Londres, 4 déc. (dép. Petit Parisien.)
de
de
'NI
mort ne pouvait lui
cipe par-le. gouvernement,
bres 15 délégués,
de 32 membres
C'est aujourd'hui
que devait être ont, par ailleurs, accru les ambitions et la peine de
Tokio
à
ambassadeur
comme
Billy
du gouvernement de Canton, dont les être appliquée. Cette peine, en vertu
18 délégués, de 34 membres 21 dé- déclenché à Hankéou le mouvement
en remplacement de M. Paul Clau- légués,
de 36 membres et au-dessus
à caractère xéno- hauts fonctionnaires sont en route de l'article 67 du code pénal, se
de
grève
générale
la
d'et, ne pourra être soumise à
24 délégués. Le conseil municipal de phobe. Aucun des messages reçus ce pour Ou-Tchang, qui va devenir la trouvait transformée en une conlorsdamnation à dix ou vingt ans d'emsignature de M. Doumergue que
Paris élira 30 délégués.
d'Ex- capitale du Sud.
directement
soir
à
Londres,
du
que la réponse du gouvernement
Dans l'Inde française, les mem- trêmei-Orient
ou vta New-York, ne
D'après le correspondant du Sun" prisonnement dans une maison corde
cette
Japon, auquel l'agrément
bres des conseils focaux sont substiTimes à Hongkong, l'ambition rectionnelle, Appliquant cet article,
n développement
mentionne
qu'un
dey
sera
nomination a été demandé,
la cour condamna Jany au maximum,
tués aux conseillers
d'arrondissequelconque se soit produit dans les avérée des nationalistes cantonais est
ment.
parvenue
de s'emparer successivement de Chan- vingt ans d'emprisonnement dans
Paris.
villes de la vallée du Yang-TseDans chaque
conseil municipal,
Il convient de signaler, toute- g!haï et de Pékin et de se faire recon- une maison pénitentiaire.
Kiang.
l'élection se fait sans débat, au scruLA SANTÉ DU ROI FERDINAND
Oui, Kuntz, est aussi coupable
naître par les puissances comme goud'après les dépêches concordantin secret et, le cas échéant, au scru- fois,
d'avoir
assassiné Maxime Menu, avait
tes de divers correspondants,
que la vernement pour la Chine tout entière.
Petit
Parisien.)
absolue
tin de liste, à la majorité
Bucarest, 4 déc. (dép.
et l'avance
de JFou-Tchéou
L'impression générale à Hongkong, dit également le jury. Et il a agi
prise
Hartmann.
des suffrages.
Le chirurgien
français
dans la ajoute le correspondant, c'est que avec discernement. Mais c'est sans
bolchevistes
des troupes
s'est
de
vote
le
Sont
valables
les
bulletins
roi,
après avoir examiné
direction de Hankéou, ont avivé les Sun Chuan Fang et OuPeï Fou ayant discernement qu'il a participé au vol
On
ou
moins
de
noms
la
reine.
avec
entretenu
ignore contenant plus
étranété pratiquement réduits à l'impuis- commis contre sa victime. Et il y a
des résidants
appréhensions
a
de
candidats
élire.
Les
à
d'une
s'il a été question
opération
qu'il y
une grève géné- sance, les projets des Cantonais sont des circonstances atténuantes en sa
au delà de gers àNChanghaï, où
derniers
noms
inscrits
faveur. la
chirurgicale.
à la veille parfaitement réalisables.
peine des travaux
rale serait également
nombre
ne
sont
mauvais
ce
le
comptés.
pas
D'autre part, malgré
forcés à perpétuité que la cour prosur
absolue
se
calcule
La
automobile
ministre
est
allé
en
majorité
le
roi
M. Zaleski,
temps,
nonça contre Kuntz.
Désitant, comme sir Austen Cham- Vandervelde,
de
et
au
le
nombre
ministre
suffrages
de
le
recevoir
d'Espagne
exprimés,
des Affaires étrangères
avec M. Briand
Pologne
CHINOIS Foret, qui n'était accusé que de
PREND
PARTIPOURLESNATIONALISTES
GEORGE
berlain, s'entretenir
M.LLOYD
des
bulletins
faite
blancs,
assurent
déduction
le
et
les
et
Chatnberlain,
journaux
du conseil de la sir Austen
lady
palais royal
avant l'ouverture
recel, ayant été déclaré coupable,
une Londres, 4 dée. (d. Petit Parisien.) du générai qui dirige le mouvement
kilo
ne
contiennent
un
de
ces
pas
ceux
qui
du
a
ambassadeur
jours-ci,
ministre
vicomte Ishii,
gagné,
Japon qu'il
H. D. N., M. Vandervelde,
cantonais et soulignant que ce pro- mais ayant, aei sans discernement,
ou dans lesausuffisante
a
M.
prononcé
désignation
Lloyd
Ge/irge
de
et
demi.
ministre
et M. Guani,
l'Uruguay,
ties Affaires étrangères de Belgique,
discours gramme exclut la production et la c'était l'acquittement, avec envoi
les votants se font connaître.
un
il
Bradford,
quels
leurs
jourd'hui,
de
tous
deux
pays
délégués
jest arrivé hier, au début de l'aprèsSont considérés
le conseil que la. presse londonienne est una- vente de l'opium, comporte tout un dans une colonie pénitentiaire, où il
DES AVOCATS
par
CONFERENCE
D.
M.
A
LA
conseil
de
la
S.
au
respectifs
piidi, à Paris.
une dési- nime, ce soir, à qualifier de sensa- système d'éducation
le peuple fut, en effet, décidé que Foret serait
d'Etat comme contenant
pour
de
converinstants
était
A 3 heures, M. Vandervelde
Après quelques
les bulletins
suffisante
l'ancien Pre- et reconnaît au travail les droits envoyé jusqu'à sa majorité.
en
tionnel.
Il
effet.,
gnation
l'est,
chacun
sur
le
sation
amicale
et
la
conversation
quai,
Me JULIETTE
bu Quai d'Orsay
VEILLIER
Enfin, 9.000 francs de dommagesun nom et des prénoms com- mier n'ayant pas craint de prendre d'association,
M. Lloyd George a
portant
dans
son
monta
aussitôt.
avec M. Briand commençait
wagon.
intérêts furent, alloués aux frères de
muns à deux électeurs (père et fils) ouvertement parti pour les nationa- conclu
GANDHI
POUR
PLAIDE
dans
un
comles
mêmes
M.
Briand
a
sur
prit place
Elle
sujets
la victime, partie civile-.
porté
et ne contenant pas le surnom sous listes chinois.
Un
tel
n'est
ni
commuwadu
programme
des
réservé
ministre
le
premier
partiment
français
En silence et sans un geste, les
que celle que
de la lequel le candidat était généralement
a niste ni twloheviste. Il est rationnel. Il
de
rentrée
soutiennent,
hier
séance
Il
a
des
la
de
MM.
C'était
gens
qui
en
y
eue
la
avait
Peycecompagnie
gon-lit
!Affaires étrangères
à condamnés ont entendu ce verdict et
on y devait désigné (le vieux), alors que le père déclaré l'ancien Premier, que dernière- est libéral'. Il est bienfaisant. En
conférence des avocats
et
chef
directeur
Ion
et
avec
son
Amé-Leroy,
{veille
collègue britannique.
entendre pour la première fois une était seul candidat notoire; les bul- la révolte chinoise se trouvent les bol- la conférence de Washüngton, les nations cet arrêt.
l'accomde
son
on
le
cabinet,
qui
M. Vandervelde
sait,
adjoint
qui,
fenume prononcer l'un des deux dis- letins portant un nom sans prénom cheviks. Une telle accusation n'a rien participantes se sont engagécs à servir la
comme
d'habitude
dans
son
de
la
du
conseil
la
session
pagnent
.présidera
lorsqu'il y a un seul candidat no- qui puisse surprendre. On aurait tort, cause du droit en Chine. Jusqu'ici, touteChamGenève.
Ni.
et
Mme
fois, elles n'ont rien fait. Qu'elles se déci- LE DIVORCE
DE
CHARLOT
S. D. N. qui s'ouvre demain à Genève, voyage à
toire du nom les bulletins portant
cependant, de croire que les événements
à
voiture
dent
leur
avant
de
s'installèrent
dans
la
à
remplir
promesse
a exposé à M. Briand le point de vue berlain
un nom et un prénom commun à qui se déroulent en Chine sont dus
à
des
flottililes de bomenvoyer
les
c'est
songer
La
vérité,
de suivante. Enfin,
compartiments
deux électeurs alors qu'il n'y a qu'un 1 influencebolcheviste.
belge sur le contrôle militaire
bardement
devant
tes
chinoises. Si, L'affaire a révélé que ClAplin, demearé sujet
cités
ce
moment
iuttent
en
furent
les
Chinois
du
troisième
et
la
forme
wagon
occupés
notoire.
que
candidat
que'
devront
seul
l'Allemagne
se trouvait
aaglaia,
en défaut
vis-à-via
des droits fondamen- contre toute équité, elles se laissaient
la
Ishii.
conquête
de
la
M>M.
la
pour
V
andervelde,
Zaleski,
tours
de
les
deux
scrutin,
par
investigations
.prendre
à
la
Après
alter
elles
se
violence,
disqualifieà toute nation
de la loi américaine
Guani et leurs secrétaires.
relative suffit Pt, en cas taux qui appartiennent
IS, D. N.
raient
toute
une
majorité
Quant
pour
générAtion.
action
est
d'autant
lihre. Leur
plus jusEt le train, qui mérite bien cette
avec sir
Comme précédemment
d'égalité de suffrages, le plus âgé est tifiée qu'ils peuvent se prévaloir d'une à moi, j'entends apporter ma protesta- New-York, 4 déc. {dép. Petit Paristen.)
L'avocat de Charlie Chaplin dément
la politique qui est suivie et
puisqu'il
élu.
ÎAusten Chamberlain, M. Briand s'est fois le nom d'international
civilisation très antérieure à la nôtre; tion contre
avec
toute
suis
de
catégoriquement les informations reçues
l'énergie dont Je
avee son porte à la fois les représenlants
trouvé tout
Il est procédé de même et dans la qu'ils forment une communauté éclairée signaler,
les périls vers lesquels on nous d'Hollywood' selpjj, lesquelles son cîieot
même dire six nations, file aussitôt vers Genève.
les dépouille au- capable,
môme forme à l'élection des sup- c!.
collègue belge: n
aurait offërt 'ifrî' nifllio'n de dollars à sa
entraine.
Comme les ministres
et délégués
jourd'hui de droits reconnus à de petites
femme pour un règlement amiable de
que sur. certains points et notamment
pléants.
siècles
seutintions
il
a
deux
ou
y
quelques
sur la surveillance future de la zone en voyage avaient sans doute encore
ont
qui,
un,
Les conseiQs qui
LE COMITEDE LA III* INTERNATIONALEleur diuéreiKl- matrimonia!. Il est donc
barbare.
vivaient
encore
à
l'état
se
dire
lement,
intédes
choses
à
un
surveillance
nomment
importantes
à
élire
démilitarisée,
qui
trois délégués
probable que la querelle domestique de
DU
DE
LA
CHINE
Si
l'on
SE
RANGEAUSSI
COTE
plus,
repréconsidère,.de
qu'ils
officielles
la
de
Chariot aura son dénauement en jus-tice
ceux qui élisent six ou sentent une masse' de 400 millions d'haresse la Belgique au moins autant avant les réunions
suppléant,
D.
IV.
un
conseil
en
miniaS.
petit
neuf délégués nomment deux sup- bitants. l'on peut se rendre compte de Londres, 4 décembre (dép. P. Parisien.) et qu'un âpre débat s'engagera pour la
Le correspondant de l'Observer à garde des deux enfants.
ture et sans aucun protocole a dû,
douze ou quinze délégués,
ci: qu'ils ressentent lorsqu'ils voientleurs Moscou
pléants
L'affaire a causé une sensation d'ause tenir,
selon toute vraisemblance
rapporte que lé comité exécutif
ou vingt ports occupés et gouvernés par des
dix-huit
trois suppléants;
tant
de la III* Internationale s'est réuni auplus vive dans les milieux cinémaentre Paris et Dijon, dans le wagonet un délégués, quatre suppléants
étrangers, leurs revenus nationaux dé- jourd'hui dans cette ville et a consacré tographiques qu'elle a révélé que Charlie–
salon de M. Briand.
délégués et plus, cinq tournés de leur but et jusqu'à leurs la plus grande partie de sa séance à la Chaplin, étant resté sujet anglais, se trouvingt-quatre
douanes administrées
des autorités
vait en défaut vis-à-vis de la législation
suppléants. Le conseil municipal de étrangères. Ne perdonspar
propagande communiste en Chine.
de
vue
pas
que
Paris nomme huit suppléants.
M. Doriot, le délégués du parti commu- américaine sur les étrangers. Chaplin, en
DEPARIS
LESENTRETIENS
le
faute
de
rescentral,
gouvernement
les
niste français, a rallié le comité à la effet, ayant plus de dix ans de résidence
Les suppléants
remplaceront
n'a
existence
illusoire,
sources,
qu'une
« Sus à la guerre aux Etals-Unis, il est surprenant qu'il ait
formule suivante
ONT ÉMU L'OPINION ALLEMANDE
délégués en cas de refus ou d'empêne
s'atpeut pas, par conséquent,
qu'il
contre la Chine, annulation des traités pu jusqu'à ce jour obtenir la prorogation
chement, selon l'ordre fixé par le taquer au brigandage ou à la révolte et
officielle du de son permis de séjour.
obtenus
nombre de suffrages
par que la provocationétrangère achève de iniques, reconnaissance
Berlin, 4 déc. (dép. Petit Parisien.)
gouvernement cantonais, développement
chacun d'eux.
le ruiner aux yeux de ses nationaux.
La délégation allemande est mainde la révolution chinoise dans le sens
conseils
Entre
choix
des
A la deuxième page
arrivée
à Genève.
Le
CAMI
tenant
municipaux
Commentant ensuite le programme d'une révolution prolétarienne. »
ni
ni
sur
un
ne peut porter
député,
temps, l'opinion à Berlin est devenue
cours d'usage, l'autre échéant à M* Luc- sur un conseiller
en
de plus
plus pessimiste, les jourgénéral, ni sur un
Henri Dunoyer, qui fit revivre la belle
conseiller d'arrondissement,
naux officieux allemands protestent
qui sont
flgure de M' Ployer, ancien bâtonnier.
contre cette sorte de pré-conférence
La parole fut donc donnée, ensuite, à électeurs de droit.
Il peut porter sur tous les élecqui s'est tenue à Paris entre MM. M" Juliette Veiîlier, deuxième secrétaire,
Briand, Chamberlain, Zaleski et Van- qui nous fit un admirable récit de la vie teurs de la commune, y compris les
d'e Gandhi et de sa « politique d'idéal
conseillers municipaux sans distincdervelde. On prévoit ici que M. StreElle
fut
chalyrique,
tion entre eux.
semann sera mis en présence d'une au xx* siècle ».
Elle
obtint un
adroite.
sensible,
leureuse,
Si les délégués n'ont pas été préformule de compromis par laquelle
succès.
et
grand
leur
sents à l'élection, notification
il devra s'engager
les légitime
liquider
DANS LES RÉGIONS DEVASTEES
dans
les
ei.
est
faite
vingt-quatre
de
désarmement
encore
en
questions
suspens et que l'on dit en Allemagne Le prince de GaResdanse le charleston heures par les soins du maire. Ils
leur
Malgré leurs eaux calmes,
au préfet,
doivent faire parvenir
être insurmontables.
On croit aussi
silence
et
la
rectitude de leur cours
avec une jeune employée
dans les cinq jours, l'avis de leur
que ce n'est qu'en échange de cet
les
canaux du Nord et de
paisible,
acceptation. En cas de refus ou de
engagement du représentant du Reich
l'Es;, semblaient, au lendemain de la
P. Parisien.) silence, ils sont remplacés par les
qu'une
promesse de rappel de la Londres, 4 décembre (dép.
guerre, avoir tout spécialement proLe prince de Galles a dansé, la nuit suppléants, qui sont alors portés sur
commission
de contrôle, pour mars
de
à la Légion bri- la liste comme délégués de la comvoqué la f u r e u dévastatrice
ou avril, sera donnée par les alliés. dernière, le charleston
brul'envahisseur.
tannique de danse, avec une jolie
C'est probablement
pour activer les nette, caissière de restaurant, miss Lylle mune.
Il ne restait pas d'écluse intacte.
Le procès-verbal
de l'élection des
choses
le
von
de
Pawels,
l'identité
que
général
la
Huckle.
La
France,
vues^st
que
plupart avaient été ravagées par
et des suppléants est transassure
un
très
années
est
encore
entre
Bruxenes
Le
délégués
qui
depuis
plusieurs
prince
agréable
de
formidables
L'e a u
plus parfaite
explosions.
au préfet. Il
la liaison entre la commission Walch cavalier, a déclaré aujourd'hm miss mis immédiatement
et. Paris.
s'était
écoulée
les
brèche?
ouverpar
ou le refus
mentionne l'acceptation
et son gouvernement,
est parti pour
tes
au
flanc
des
rives. Au fond du
de M. Vandervelde
Déclarations
des délégués et suppléants, ainsi que
Paris, où il aura des entretiens avec
canal, des débris de toutes sorte:
les protestations. élevées contre l'irEn.sortant du cabinet de M.Briand le comité Foch et la conférence des
s'accumulaient
péniches êvenlrôcs,
de l'élection par un ou
M. Vandervelde a bien voulu nous ambassadeurs.
régularité
blocs de maçonnerie,
de
vestiges
munimembres
du
conseil
C'est
surtout
suivante
l'entretien
Briandla
déclaration
plusieurs
faire
et de portes
ponts, de passerelles
dp
ce
Une
Zaleski
a
une
copie
procès-verbal
cipal.
viens
d'avoir
qui
produit
La conversationque je
impresd'écluses.
est affichée à la porte de la mairie.
Il fallut
avec M. Briand est celle que NI. Briand sion fâcheuse, parce qu'on redoute
un travail
d'Hercule
résultats
avec
sir
Austen
Chamberen
Un
tableau
des
de
l'élecavait eue hier
Allemagne qu'une garantie spéremettre
tout
en (51af.
patient pour
tion des délégués et suppléants est
lain, et a confirmé l'accord complet entre ciale pour la sécurité des frontières
Des chantiers
s'établirent
en plr-in
les trois gouvernements sur la question orientales soit exigée de l'Allemadressé dans la huitaine par le préfet.
bled, le long des canaux crevés. Il
du désarmementde l'Allemagne.J'ai bon gne contre
Ce tableau est communiqué a tout
l'évacuation
militaire
y en eut qui comptèrent
jusqu'à
espoir que la prochaine commission du anticipée de la Rhénanie.
Il
être
et
copié
pupeut
2.000
requérant.
la
ouvriers,
tôle e
logés sous
conseil pourra enregistrer ce sujet un
blié. Tout électeur de la commune
Le commentaire pessimiste publié
la
furent
planche. Les matériaux
progrès sérieux.
dans
un
délai
de
trois
ce
matin
Petit
Parisien
a
jours
peut
par le
cependant plus difficiles à amenci
Interrogé sur « l'entrevue à qua- cause à Berlin une grosse émotion.
au préfet une
adresser directement
que les hommes. La brique et If
tre » M. Vandervelde répondit « Je Les
de
bord
contre
à
d'une
Le prix de la viande
allemands
à
protestation
l'irrégularité
péniche
béton refirent ce que les obus avaient
Tragédie
ne dirai rien à ce sujet puisqu'il n'en Paris correspondants
l'élection.
se sont adressés à l'ambassade
écrasé. Dans le seul secteur de Vonest plus question. » Il ajouta
des
denrées
alimentaires
et
ceux
estime
les
Si
le
P.
préfet
que
opéraParis.) ziers, il y eut ainsi 15 kilomètres de
Vltry-,le-François, 4 déc. (d.
d'Allemagne pour en obtenir le déNous nous sommes entretenus éga- menti, mais ils n'ont reçra aucune
tions ont été irrégulières il a le droit en baisse dans
A bord de la péniche Mimi, en sta- canaux à réparer avec toutes leurs
plusieurs
régions
lement, M. Briand et moi, de diverses information
d'en demander l'annulation.
M.
von
tionnement sur le canal, à Ponthion, écluses et soixante ponts de plus de
de
officielle
autres questions de politique étrangère,
est
dont l'élection
Les
Mme Nivelles, déjà mère de sept enfants, six mètres à lancer.
en
de
nombreuses
communiesaux deux pays, notamment
Huckle aux Interviewers qui l'Interro- annulée délégués
Se
en
plus,
plus
Le vaste programme
parce qu'ils ne remplissent
de travaux
une baisse sensible se produit, avait donné hier le jour à un huitième
de la question des mandats et des affairégions,
geaient au moment où elle retournait à
une
des
conditions
Dans
M.
Nivelles
s'en
exigées
par
bétail
bébé.
la
soirée,
fallut
tracer
alors
aurait pu,
pas
vivant que
tant sur les prix du
qu'il
res de Chine et sur ce dernier point, M. CHURCHILL
son travail.
A PARIS
alla déclarer la naissance à la mairie. sans doute, si on y avait pensé, faire
notamment, nous avons constaté que
Quand on connut la nouvelle escapade la loi ou pour vice de forme sont sur oeux de la viande abattue.
la
En
cas
tous étions d'accord pour assurer
«
Dans l'Ain, à la foire de Pont-d'Ain, Sa belle-soeur, Mlle Marguerite Marie, passer enfin le vieux projet de canal
charmant
un grand espoir remplacés par les suppléants.
Lord Crewe. ambassadeur d'Angle- du prince
nationaux.
des
intérêts
nos
les
de
l'élection
d'un
déléde
porcs se sont vendus à 3 francs par vingt-deux ans, voulut mettre au lit la de la Chiers, déclaré d'utilité publiprotection
naquit dans le cœur des midinettes de d'annulation
terre, offrira demain un déjeuner
Londres et, pendant plusieurs semaines gué ou de celle d'un suppléant, com- kilo de moins que précédemment. Les petite famille.
que en 1881, et qui finira bien quelChamberlain
de
sirA.
La journée
auquel assisteront M. Winston Chur- encore, elles danseront avec le secret me en cas de refus ou de décès des bœufs de boucherie ont également subi
Pour
à
la
chambre
des
en- que jour par unir directement
tes
parvenir
baisse importante.
et espoir de découvrir tout à coup que leur l'un ou de l'autre
une
Aucune nouvelle conversation n'a chill, chancelier de l'Echiquier,
leur
dans
la
cabine
située
à
l'avant
houittères
du
Nord
et
les
usines
après
accepA Bourg, le cours des volailles a fléchi fants,
brillant cavalier est le prince lui-même.
eu lieu hier à Paris entpAïM. Cham- M. Poincaré.
il
est
à
de
nouvelles
du bateau, elle devait traverser le pont. métallurgiques
de l'Est. Ce sera pour
tation,
procédé
de 2 fr. oO par kilo,
berlain et Briand. Mais ie chef du ilnliilllllllillllllllullillllltljllillllltlllltllllfllillllllluillllisillulll
élections par le conseil municipal,
Semblables diminutions ont été enre- Elle avait, dans un premier voyage, plus tard. Le canal de l'Est, ouvert,
Foreisn Office a eu l'occasion de
au jour fixé par un arrêté du préfet. gistrées sur les marchés limousins.
conduit deux des bébés A leur berceau, lui, en 1881, avait bien été conçu par
s'entretenir avec M. Philippe Berbouchers
a
des
Au
le
syndicat
Puy,
Enfin, il convient de rappeler que
quand elle prit dans ses bras le petit le proconsul romain n Vetus, qui.
kilo
les
du
1
franc
thelot, secrétaire général du minisbaissé
de"
prix
par
tout délégué qui, sans cause légiJean, deux ans, et le petit Hubert, qua- raconte Tacite, voulait déjà relier la
et
du
du
mouton
bœuf,
tère des Affaires étrangères, pendant
porc.
Le canal de la
tre a-ns. Elle s'engagea, pour la seconde Moselle à l'Arar.
time, n'aura pas pris part à tous les
A Autun.
la suite de l'effondrement
et après le déjeuner offert à l'amsièscrutins ou, étant empêché, n'aura du cours des
pas dix-huit
à la foire, les char- fois, par la nuit noire, sur le plat bord. Chiers n'attendra
porcs
bassade d'Angleterre par lord Crewe
Non plus que le
sur l'étroit passage et cles, espérons-le.
SONFOURNISSEUR point averti le suppléant en temps cutiers ont diminué leurs prix de 2 Mais elle glissa
M.
et auquel assistaient élément
utile, sera condamné à une amende francs par kilo,
Mâcon, les bouchers tomba dans le canal avec les deux en- canal du Nord, démoli: par la guerre
von Hoesch, ambassadeur d'Allemaavant son achèvement et non encore
de 50 francs par le tribunal civil du ont également consenti une baisse sé- fants.
ambassadeur
et
NI.
Avezzana,
De
son
Nivelles
Mme
entendit
le
lit,
gne,
terminé.
du mi- rieuse.
300 /ranci le chef-lieu, sur la réquisition
d'Italie.
bruit
de
la
chute
et
devina
l'accident.
suite
d'une
A
à
la
Rochefort,
grande
si le réseau des canaux dévasmitre ? Vont n'avez nistère public.
Ne pouvant se mouvoir, elle appela lon- tésàtais
de
de
de
vente
d'huile,
savon,
pommes
nes'est
La même peine peut être appliLe départ pour Genève
pas allongé en revenant
de haricots, 'effectuée par la mu- guement au secours. Ma% le hateaa t'.aXt la
pas plus cher ?
terre
et
vie, si on a reculé devant la
suppléant
qui, nicipalité, les détaillants ont réduit im- loin de toute habitation et ses cris dequée au délégué
Mais les minisfres du: Affaires
Hélas non
la
averti par lettre, dépêche télégradépense
qu'aurait représenlée
médiatement, les prix de 'ces produits. meurèrent sans réponse.
étrangères se sont tous retrnuvés à
Un quart d'heure seulement après, moindre construction
neuve. il est
chère madame et
phique ou avis, à lui personnellela gare de Lyon pour prendre enM.
Nivelles
rentrait
du
A
la
village.
ment délivré en temps utile, n'aura
'question d'approfondir la plupart des
dépèchez-voui d'en
semble le chemin de Genève.
nouveaux textes du code pénal
Les
lueur
de
et
à
l'aide
de
crocs,
lanternes,
élecvoies d'eau pour les mettre au gabapas pris part aux opérations
Plus d'une demi-heurj avant le
profiter
ça va
la
6aasae
illicite
on
fouilla
le
canal
et
on
retira
les
cadaréprimer
pour
rit des chalands de 600 tonnes. On
vres de Mlle Marine et des deux petits voudrait
certainement encore torales.
départ du rapide de 20 heures 35,
pouvoir porter de 1 m. 80 à
Rappelons que le nombre des séLe Joumal officiel a publié hier ma- noyés.
M. Briand apparaissait sur le quai
1
bainer
le
tirant d'eau des péniches.
nateurs à élire en janvier est de 107 tin la loi qui modifie le texte des artiLa pauvre mère. qui. de son lit, assista 2 m. 20
pour recevoir lui-même ses collèpour la série sortante et de 2 pour cles 419, 420 et 421 du code pénal pour aux lugubres recherches, est aujour- Il en résulterait un accroissement de
gues étrangers.
20 0/0 du tonnage transporté. L'écod'hui folle de désespoir.
les départements hors série,
réprimer la hausse illicite.
Puis arrivèrent tour à tour. M.
LESALON
DEL'AÉRONAUTIQUE
AVISITÉ
M.DOUMERGUE
LARECONSTITUT
DESCANAUX
Mm.
MOYEAURICHE
CHEZ
S 2 =
LE PETIT
SOUS
Bornée annuelle que permettrait cette
transformation
?ur la seule section
Bassin-Rond çTEtrun.(fîorcl) r-i Janville ;Oise).j>st évaluée à 40 millions,
nl:irs que les travaux
îtdce^saircs
n'exigeraient
que 25 millions. Espén'hésitera
stjns qu'on
pas trop ion;
temps.
LE
CATALAN
COMPLOT
Après les Catalans, après Rïcciotfi Gar&aldi, .c'était hier au tour des dix Itp–
liaâs engagée par le colonel Macia à
comparaître devant M. Monier, juge
Louis Caeati, MaLes neuf premiers
Xiii Traverso, Amloto D(!gli, Tornaso Beltt'ani. Silvio Ghini, Vincenzo Carano, Scipio, Mi30li, Gugliemi Mambell! et Santo
Le programme de la séance annuelle
de l'Institut de France avait attiré énormément de monde. L'orchestre
de
l'Gpéra, sous la direction d'Henri Biiaser, commença l'audition par la Mot,
prélude instrumental de l-'ôratorio de
les Saintes-Maries-de-la-Mer.
Paladilhe
Cette page, plutôt rétrograde comme
tendances, n'est guère de nature à enthousiasmer la jeunesse d'aujourd'hui.
Malgré cela, les applaudissements ne lui
manquèrent paa, lis furent cependant
moins bruyants que ceux qui accueillirent,
;'i la [la de la solennité, l'exécution de la
Cantate, qui remporta l'été dernier le
premier Grand Prix de Rome. Cette cantate a pour auteur un jeune musicien,
nommé René Gillon, particulièrement
bîen doué. Elle fut grandement Routée
du public pour les très réelles qualités de
fraîcheur et de charme qui s'en dégagent. Si M. Gillon ne se laisse pas entrainer par les prosélytes, de l' « école de la
fausse note
une carrière brillante me
parait devoir s'ouvrir devant lui.
Entre ces deux ceuvres, nous eûmes un
intéressant discours de l'éminent sculpteur Dampt, directeur de l'Académie,
ainsi que la lecture d'une attrayante notice sur la vie de Paladilhe, par CharlesMarie Widor, secrétaire perpétuel. Et la
séance fut complétée par le palmarès
des différents concours de Rome de
l'année.
Fernand Le Borne.
d un manteau
marron
;rarnl
eoiflço
béret de velours
d'un
fait
60.
de sa dUparitlon.
de renard
et
srrenst foncé.
'0 »–
CAM!
oooooooooooocj
PREMIER
LA
JOLIE
PARFUMEUSE
scène
(La
représente
en 1845.)
d'une
l'arrière-boutique
parfumerie
Barnabé-le-Gkognard,
époussetant
l'arrière-boutique.
Le général
Cambronne
est mort voilà trois ans,
Me priant
de veiller
sur la femme
et l'enfant
Qu'il laissait
après
lui, à peine dans l'aisance.
Et pour
Survivant
mon général,
moi, son vieil ordonnance.
du dernier-car,rg,
ex-voltigeur,
mes
cheveux
et ma Légion
d'honneur
blancs
Malgré
les frais
Pour éviter
dej femme de ménage,
de multiples
Je fais dans la maison
ouvrages,
En montrant
tour à tour, bonne ou bien maître-queux,
d'un cordon
Comment,
rdtige, on fait un cordon bleu!
la mort de son époux,
veuve
Après
Cambronne,
Pour
sa fille, une belle mignonne
occuper
De bientôt
dix-huit
l'achat
de ce fonds,
fit
« A la Rose-pompon.
Qui porte comme enseigne
vn cadre dans lequel est écrit en grosses
(il épotissette
lettres
c le mot de Cambronne
et des larmes
roudent dans sa moustache.)
fois que j'essuie
ce cadre, où, sous le verre.
Chaque
On lit le mot fameuse qu'il prononça
naguère,
Et qu'avant
de mourir
il traça
de sa main,
,
Pour nous laisser
en souvenir
ce parchemin,
.•'
Tout le passé soudain
me remonte
à la tête,
Et je pleure
en lisant ce mot, comme
une bête!
VEUVE Câmbbonne,
La commission du commerce de la Chambre
s'occupe de la propriété commerciale
r:
ACTE
entrant.
C'est vrai, ce mot, lui seul savait le dire!
BARNABÉ-LE-GROGNARD
A la Chambre, la commission du commerce, réunie sous la présidence de M.
Julien Durand, a approuvé définitivement le rapport de M. Louis Pueeh modifiant par voie d'interprétation la loi du
30 juin dernier sur la propriété commerciale.
Le nouveau texte confirme que la conciliation est absolument
obligatoire
soient
les
que
prétentions respecquelles
tives du bailleur et du preneur
il
déclare sans effet les expulsions ordonnées avant l'accomplissement de ce préliminaire, absolument indispensable.
Il stipule qu'aucune expulsion ne
pourra avoir lieu tant que le juge au
fond demeure saisi et spécifie que les
étrangers ne bénéficieront; pas du droit
de reprise sans indemnité.
Ce texte approuve ainsi l'interprétation'donnée à la loi du 30 juin par la
cour de Nancy et condamne celle de la
septième chambre de commerce de
Paris.
Aussi
vois
le
J'enrage quand je
qu'on
prodigue ainsi!
En France, chaque jour, pour la moindre dispute,
< Son mot est répété plusieurs fois par minute.
On devrait l'interdire à tous
sauf aux héros!
Car c'est prostituer l'âme de Waterloo!
Veuve
émue.
Cambronne/
Brave coeur!
tendant
l'oreille.
Barnabé-le-.Grognard,
Tiens!
on parle anglais
dans la boutique.
VEUVE Cambronne
Oui, c'est un bon client, un jeune Britannique,
vient à notre
Qui, presque
chaque
jour,
comptoir.
Mais,
depuis quelque
temps,
j'ai cru m'apercevoir
il courtisait
ma fille.
Que, tout en achetant,
Barnabé-le-Grognahd
Un Anglais
Connait-il
votre nom de famille?.
La fille de Cambronne!
Un (: flirt;)!
Ahl c'est trop
suis
comme
deux
ronds
de
J'en
flanc-gauche
VEUVE CAMBRONNE
fort.
Tu sors?
Barnabé-le-Grognard
Oui, je monte un instant. Quel coup dur à mon âge!
J'ai besoin, d'être seul dans mon sixième étage!
(Il sort.)
"VEUVE
très
CAMBRONNE,
LA
(La
VOIX
émue.
'.scène
ACTE
DU
représente
le
SANG
de
rnagasin
parfumerie,
le
lendemain.)
à
Barnabé-le-Grognard,
part.
tout en rangeant des flacons de parfumerie.
Avant'bien réfléchi, je me
D'observer chaque jour, d'une façon discrète^?
Le manège de cet Anglais sentimental,
Pour détendre au besoin l'honneur du général!
Maisvoici le mylord Ouvrons l'œil, et la bonne
LE JEUNEANGLAIS,
à Céleste Cambronne.
v1?-
miss. Je voudrais
un flacon
d'anémone
BonjoTir,
Et de l'extrait
de.
de.
d'avoine.
Nô!
comment
c'ela correctement?.
Vous disiez en français,
'<à part
Barnabé-le-Grognard,
II a des expressions
qui ne sont pas idoines!
CÉLESTE CAMBRONNE
de l'extrait
de pivoine?
mylord,
Je^ devine,
LE JEUNE ANGLAIS
encorYe$! Ce était cela! Et je voudrais
de gendarmium.
De. l'essence
CÉLESTE
CAMBRONNE, souriant.
Je crois, mylord,
c'est géranium,
Honneur
veut dire?
que Votre
Due
LE JEUNE ANGLAIS
Oh!
suis
heureux
Yes!
je
que moi je vous fais rirel.
rire est si fascinant
'Votre
à part.
Ouvrons
les yeux!
LE JEUNE ANGLAIS
Barnabé-le-Grognard,
Qu'aujourd'hui je me risque à vous faire un aveu
Je vous aime depuis. depuis la fois première
Où vous m'avez vendu de la rose crémière,
je avais le pépin!
CÉLESTE
M.TissierdeMailereta été à peuprès
d'accordavec M. Langlois-Longueville.
Celui-ci,dit-il,était tout d'abord
enfermédansle bureaude M. Maurras,
dontles portessont doubleset feutrées,
afin d'étoufferles bruits. Je lui tournaisledoslorsqu'ilmefrappad'uncoup
de canneà la tête. Enmême
vis passerune flammedevanttempsje
les yeux
et j'entendisle bruit d'unedétonation.
Je me suiaretournéet j'ai tiré sur mon
'M.Tissierde Mallereta ajoutéques'il
avait réponduà la convocation
de M.
c
'était
éviter
unearrestation
Robé,
pour
dansune affaire
oùil n'a agi qu'enétat
de légitimedéfense.
CAMBRONNE
êtes-vous
fou?.
Mylord,
LE JEUNE ANGLAIS
à vous,
Non, non, je vous adore, et je demande
Si vous ne voulez pas que mon tête se perde
Un.
un.
un rendez-vous,
aôh, yes! rendez-vous.
CÉLESTE Cambronne,
d'une v&ix éclatante.
M.
LE JEUNE ANGLAIS, s'échappant
à toutes jambes.
Cambronne
Ah! mon Dieu! qu'ai-je dit malgré moi 1
Enfinl
Barnabé-le-Grognard
de votre sang, je reconnais
la voix!
CAMBRONNE
Ah!
cette voix atavique
je comprends
pourquoi
M'a fait recommencer
la réponse
historique
maintenant!
Ah! oui, je comprends
Je comprends
C'est qu'il a prononcé
le mot de
RENDEZ-VOUS
Échantillons
BICQLËS
Exiger
du
RICQLÈS
franco
ih CORDONNERIE
1er Décembre
G. RUAULT,toilier
Tarifau
Magny-en-Vexin
(Seine-et-Oise). CROUPONS
Qualité
35
fr.
le
33,
27 frnet
Qualité ordinaire
31 et 28
Saladéros
Croupons
30,
PAS
de
SaintMusique
basilique
religieuse
Denis, 11 h. 15.
Eglise de Sainte-Elisalieth, 11 h. t5, rue du Temple.
Eglise
Il D. 30, 20, rue de la
Saint-Dominique,
Tomhe-Issoire.
Fêtes et concerts
Union des coopérateurs,
13 h., fiymnase
Voltaire,
2, rue Japy.
La Morvandelle
et la Lyre murvandelle,
14 h. et 20 h. 30, 10. rue de Lancry.
A. C. des
et 66- bataillons
de chasseurs
A pied.
14 h, 15, 181, boulevard
SaintGermaln.
Association
fraternelle
des
et anciens
mutiles,
rérormés,
combattants
de la grande
g-uorre.
li Il, a0, g-ymnaïe
municipal,
87. avenue
Jeai*Jniires.
Fédératfon
nationale
des yeux,
des mutilés
14 h. 30.
rue Satm-Jarqws.
Association des instituteurs,
il h. 30, il la Sorbonne.
Cercle sportif àes Jeunes
Berride
Parls, fi Il.
61, rue Madame.
Fêtes du Peuple, 20 h 30, au Trocadéro.
Le Clos famlllal,
14 h., 10, rue DupetltThouars.
Réunion
d'anciens
combattants
A. C. du
de cuirassiers,
15 il..
boulevard
de
d'un
(suivie
Strasbourg:
banquet
de la
D. C. P., t',) h. 30, an restaurant
Giliet)..
Assemblées
Société
et
générales
française
coloniale,
13 h. 30, mairie
du 4e.
Le
17 h. 30, 200, avenue
du )faine
Housslllon,
d'un bal à ii h.).
précédée
Académie
des maîtres
de danse, 10 heures.
A. C. du
Banquets
dragons,
midi, à Lutell
;'sulvi d'un
bal
15 h.).
Fédération nationale
des A. P. G., midi 30, C8.
quai de la Râpée.
Chambre
syndicale
des
en
fleuristes
de
boutique
Paris,
19 h. 30, 84, rue de GreneUe.
Bats
l'Avenir
et La Couturière,
13 h. 30,
Lou Gorrit del Quercy,
palais d'Orsay.
14 h., 19, rue Blanche.
Association
des
candidats
Il Polytechnique,
14 h., hôtel
Moderne,
place
de la République,
Comité des fêtes du
14 h., mairie
de la
rue Btfrnon. (et roncert).
Jeunesse
d'action républicaine
du 14e, 14 h. 30, villa
n"Orléan3.
La Gartempe,
14 h. 30, mairie
du
La Côte d'Azur
à Paris, 14 h. 30,
La Dordosrne,
8, rue Jean-Goujon.
20 h.,
19, rue Dlanche.
Association
générale
des étudiantes,
21 h., 15, rue de la Bûchecaisse
des écoles du
A la matrie.
rie.
Cadets
de Quercy,
14 h., 8, rue
Danton.
de Paris,
14 h., 84,
Angevins
rue de Creneile,
courses
à Auteull
Sports
heures.
C!/cllsmc au Vélodrome
à 14 heud'Hiver,
Internationale.
res, rénnion
Football
à Chnrentonneau,
a
,1 Boulogne,
a Ruell,
matches
de la coupe de France
Levallols,
au stade Jean-BoUin,
Il 14 heuRugby
match
rlu championnat
res,
de Paris
S. C. U. F. contre
S. S. Primevères.
au Grand
Aviation
le dixième
Palais,
Salon.
T. S. F.
Emissions
et radio-concerts
du
et des principales
poste du Pettt Parisien
stations
de France
et de l'étranger.
(Voir
au Courrier
des amateurs.).
LA
EST
MARQUE
kilo
le kilo
francs
ordinaire
Croupons
étrangers,
qualité
le kilo
26 francs
CROUPONS
SECONDAIRES
t
23
et 21 francs
Envoi contre remboursement partir de 5 kilos;
DE
CUIRS
A SEMELLES
DEPOT
PARIS
(3'J Métro: ArtMt-Mft!«»
44. rue Volta,
D'ERREUR
LA GRANDE
PAYS
supérieure
D'ANIS
seule
AUTHENTIQUE
LA PROPRIÉTÉ
DE LA MAISON
AVIGNON
USINES A BORDEAUX,CHALONS,CHABBNTON,
LYON, MONTFAVET.
EXIGER
TOUT
KM MAUT
LE
NOM
DE
COURT
DE L'ÉTIGIUETTB
AUJOURD'HUI
PARTOUT
GRATIS
La première livraison illustrée de
I
^iituimiiiinHiiimitiiiiimiiiMMlllllltllmiira^
MARIAGE
D'AMOUR
Grande roman dramatique
par
Michel
MORPHY
ta
livraison est en vente dis
aujourd'hui. Il paraîtra insulte
deux livraisons par semaine, ie
mardi et la vendredi.
O/\
c
Cm\J
la livraison
illustrée
_F1ROUFF,
Edlt.,8, Bout daV.UQlr.rd, PARI»
Aujourd'hui plus qu'hier
Changez
Revalorisez
votre
fusil
d'épaule
votre Portefeuille
LA
PROPOS
de
U
Rue
Chauwae-d'Aotin.
Paris
en faveur
des rentes, des oblige
Ses connais
!ions et des (lettons valeur-or
MILLE
ABONNEMENTS
GRATUITS
d'un an vous seront attribués avant le 31 décembre
Lisez
En la chapelle de lu Sorhonne, consIrnif.p, cnmme on le eait, sons la rlirection du cardinal de Richelieu, on a célébré hier un service à la mémoire du
gp.irul ministre.
Une messe grégorienne fut dite par
l'abbé Sauvé, curé de Saint-Etienne-âuMont. L'absoute fut donnée par Mgr
Crespin.
On nous prie d'annoncer que la vente
de: chante de; Pierre l'Ermite, tnujours
·i courue, ànttt lieu 87. rue de Tocqueville, les mardi, mercredi et jeudi 7, 8 et
9 décembre, de 2 à 6 heures.
Le gros événement commercial du
mois dernier à New- York fut incontestablement la très brillante inauguration
du luxueux gratte-ciel ultra-moderne de
la Cinquième Avenue, où se sont transférés pour leurs agrandissements les
grands magasins Kurzman.
Jamais de mémoire de Yankee on
n'avait vu pareille cohue élégante ni
semhlable débauche de richesses et de
faste. Les plus grosses fortunes de la
Cité avaient tenu à honorer de leur présence cette manifestation Incomparable.
Ce fut aussi, réjouissons-nous-en, un
immense succès pour l'industrie de luxe
française, représentée
principalement
ravissants bas
toute
la
d'es
gamme
par
de soie fins, car la célèbre maison américaine s'est assuré l'exclusivité des bas
Marny pour les Ejats-Unis.
en
DIRECTION ET ADMINISTRATION
16-J8-20-J2, ras d'Enghiao. Parii-tt*
PROVENCE ÎI.36 INTER SB, 556. I»
«Mmfeue
ABONNEMENTS
1 %au
tmmi
In
•
P«ru. Sctna tt iMmaœt-Ut».
21 •
ses a
France et colonie». y.
43 a
82 «
22 a
35 »
lit
Ides
Etnncat (uni A)
SB
!M •
Ëtrumt baril B,™™_
1M
cneaue
posuu iss.98
Ayant acheté le fonds de commerce
de la Maison Henrioh, GATEAU-AMOVROUX, 11, faubourg SaimVHonoré, ont
continué la tradition du rayon « enfant »
de cette maison, en chariots alsacien,
lits bois, lits cuivre et literies. Impeccables. Le choix est très grand et à des
prix très avantageux correspondant avec
la baisse générale Qui\se dessine,
Avoir chez soi une pendule électrique
vous situe parmi les hommes de proune pendule Ato, vous
grès. S c'est
êtes classé parmi les gens de goût.
Exigez-Ma de votre horloger.
Aôh schocking
I
CÉLESTE
de qualité hors pair
à des
prix exceptionnels
Le Président de la République a reçu
hier après-midi M. Zaleslci, ministre des
Affaires étrangères de Pologne.
Cher grognard! Par amour de son chef vénéré,
Il habite là-haut, sur le dernier carré 1
DEUXIEME
de Menthe
Alcool
TOILES A DRAPS
métisetpurfil
La flamme du Souvenir
sera ranimée
par le
Foutnall-Olufi
de Saint-Louis,
à Il Il., et
pur l'Unlofi
nationale
des combattants
de
h.
Viiiives,'
Fédération
nationale
des anciens
Congrès
de guerre,
prisonniers
rue
des Mini7,
mes.
Le Droit des femmes,
D., 5, rue
1-ijs-Case.t.
Personnel
civil des administrations,
malrti"1 dn f,
Jubilé
de l'église
tricentenaire
suédoise
de
l'aria
m li.. fI, rue (Htyot.
Vente de charité
L'enfant
au grand air »,
de la chambre.
présidence
Marché des arts en plein air, de 8 h. à la
nuit, place de l'Hûtel-ile-VUlc.
Election
de la reine
du parapluie,
21 h.,
JOO. avenue du Maine.
Fête do sainte
It h., égllse NotreBarbe,
Danip-ttc-Uoimp-.NnuvPllê.
Services
commémoratlfs
luxemSoldats
volontaires
au service
bourgeois
engagés
de la France,
il h., .au, rne Lafayette.
A. C. du 4" cuirassiers,
10 h. 30, église
Saint-Louis-des-Invalides.
Conférences
Pasteur
religieuses
Dartigrue,
10 il. 15, temple
de l'Oratoire,
rue
de
Rivoli.
R. P. Dieux
« La méthode
des
sciences
au service
de l'homme
17
b.,
LAFILLE
DECAMBREE
ou
LE FLIRT
INTERROMPU
par
Au début de la séance que la commission sénatoriale des finances a tenu
hier. M. Paul Doumer, son président, a
salué, au nom de ses collègues, la mémoire de .1. HenrySimon, et il a rappelé les relations cordiales et confiantes
que la commission a toujours entretenues avec lui.
La commission a ensuite continué
l'examen du budget des Dépenses. Elle a
adopté, après quelques réductions sur les
chiffres votés par la Chambre, les budgets rle l'Enseignement technique des
Affaires étrangères, des Colonies, des
Pensions et des Réglons libérées.
Feuilleton du Petit Parisien, 5-12-26 avait vieilli de vingt ans. Sa fille
l'avait connu rasé de près avec la
visage plein, un peu coloré des Anglais
de race pure, l'oeil bleu-gris, large
ouvert, un peu proéminent, l'air solide,
corpulent sans être gras, et donnant
l'impression d'un être bien équilibré
paisible, en possession de toutes ses
forces, dans les ordres physique, intellectuel et moral.
Elle trouvait devant elle un homme
GRAND
ROMAN
INÉDIT
vieilli, au front dégarni, aux cheveux
la
prématurément
blanchis, portant
courte barbe, drue, taillée en pointe
TROISIÈME PARTIE
des quakers américains, la moustache
LE
CHEMIN
DES
RONCES
PAR
presque blanche, dure et courte.
L'homme corpulent était devenu maigre, le sportsman, sons le double poids
VII (suite)
de l'exil et du chagrin, s'était courbé.
Un dîner brûlé
Les yeux bleus, jadis clairs et largeWilbnr Force avait pris place entre ment ouverts, avaient éteint leur douJ.-C. Vincent et sa femme. Jenny, ble flamme, sous les lourdes paupières
entourée des enfants, lut faisait face. peaussues, et paraissaient creux dans
L'ingénieur, tout pensif, poigne par une leur cerne brunâtre. Et leur clarté'
émotion contre laquelle Il sereine ne s'avérait telle que dans la
sourde
..essuyait vainement de se défendre, solitude ou la méditation.
contemplait le visage de Jenny et
Dans rame de la jeune fille, en ces
du trouble singulier que dix années, l'Image paternelle s'était
s'étonnait
les traita de la jeune peu à peu estompée sous les brumes
trahissaient
ïiHe. Cet Cmol, (lui lentement, despoti- du
certes pas oublié
siens l'être et l'es- son temps. Elle n'avait
tjiiement faisait
père, mais, à son insu, elle le voyait
prit de Wilbnr. Il s'emparait d'elle. toujours
tel que son esprit d'enfant, sa
ir,-c la rnfime puissance invincible.
son cœur en avaient gardé
Elle haletait, sans qu'elle sût pourquoi, mémoire, Elle
le revoyait comme elle
sous le regard de cet homme qu'elle ne l'Image. vu
à la minute mPmede-, leur
connaissait que sons le nom de Alon- l'avait
sur le bateau de Southampséparation,
s:t*ur Smith.
ton
vêtu
d'un épais et rude raglan
Comment eussent-ils devtné que cet
en « hnmespnn de
ï-mOi qu'ils refoulaient l'un et l'autre, d'automobiliste,
coiffé d'un chapeau de
avec une espèce de colère révoltée, ton brunâtre,
noir
et
mou
dont le vent rabatvenait du plus profond de leurs libres? feutre,
tait les larges ailes, le visage contracté,
reconnus
Comment se fussent-ils
Wîlbur en ces dix ou onze années l'air égaré.
Comment, à cette silhouette vigouTra- reuse d'homme fait qui s'étalt indéléCopyright by Gaston-Ch.Richard
Uuettort mreproductionInterdites en tons paya bilement gravée- en elle eût-eïle subs-
de bonne humeur NOS ÉCHOS
RÉALISATION
DESTOCK
Aujourd'hui
Propos
La commission sénatoriale des finances
poursuit ses travaux
1 D'ÉTRANGES CAMBRIOLEURS
M" Ernest Lafont, Pierre
fenseurs
OPÈRENT
RUE DE BONDY
Lcew© Haguenauer, Hamburger; Hanriot, Gelma. Dars et Suzanne Lévy, BelIls laissent sur place l'argenterie, mnia
taani a donné ce détail que c'était lui,
ancien
de
.officier
.réserva,
ancien
généemportent la comptabilité
rat de, la milice fasciste, qui, passé en
En venant, hier matin, nettoyer le mafiance et devenu antifasciste, avait attir l'attention du colonel Macia sur le gasin, situé au deuxième étage, de M.
Ï-Ale. à son avis suspect, de Riccietti Dupant, 66, rue de Bondy, un employé
constata que le plus grand désordre
Garibâldï.
et que des malfaiteurs avaient
Après ces. interrogatoires,. M. Monier a régnait
'mis en liberté provisoire ces neuf incul- dû y pénétrer pendant la nuit.
Les constatations faites peu après par
Le dixième Italien, Arturo Rizzoli, ftait M. Sautter, secrétaire du commissariat
assisté de Jr Tlloon. C'était le chef du de la porte Sdint-ftfartm, permirent d'éta.détachement transalpin et c'est sur son blir que des cambrioleurs étaient entrés
une des fenêtres eh suivant une
compte que le colonel Macia avait de- par
mande à Ricciotti Garibaldi des reasei- corniche aboutissant à la fenêtre de l'escalier.
qui furent défavorables, on
gnements
On constata, toutefois, que, s'ils avaient
.en souvent.
Et c'est précisément contre ces ren- emporté quelques sacs à main et des
les malfaiteurs avaient. négligé
feelgneriiente^que proteste Arturo Rlzzoll, briquets,
de
nombreux
objets d'argenterie placés
(:ni réclame une confrontation avec Gari- à leur
portée sur les tables. Par contre,
f après avoir forcé un coffre-fort qui contenait uniquement des livres de compUne délégation des fabricants de meubles tabilité, ils les emportèrent.
La victime du vol, M. Dupont, conclut
est reçue an ministère da Commerce
de ces faits qu'il a dû être l'objet d'une
Une délégation de la fédération des vengeance.
Syndicats des fabricants de meubles et
sièges de France, conduite par MM. L'agression
à !'« Action Française»
H.TmsIer,vice-président, et Langer, délégué d'Alsace-I-orraine, a été reçue au
On sait que M. Langlois-Longueville,
IiiinisWre du Commerce.
fut blessé à la poitrine lors de
Cette délégation a protesté contre le qui
du
décret du f4 août dernier, élevant les l'agression avait 14 novembre à l'Action
reconnu, comme étant
droits de douane de 30 0/0 sur tous les Française,
celui
avait
tiré
3ur lui, M. Tissier
qui
articles, sauf les meubles. Ce manque de Maileret.
M.
Langlois étant aujourtotal de protection est la cause d'un chô- d'hui à
peu près rétabli, ai. Robé, juge
mage qui atteint des proportions chaque d'instruction, a confronté les deux adverjour plus inquiétantes.
saires.
Le « fasciste
était assisté de M" Jacques Marx et le royaliste de M>Armillon.
DISPARUE
Le premier a expliqué la scène
Je me suis trouvé, je ne suis comMlle Louise Schmitt,
ment, dans un petit bureau situé au fond
née le 30 septembre
du roulnir d'entrée. En sortant, j'ai vu
il
Chavlgny
M. Tissier de Maileret tirer deux coups
(.Meurthe-et-Moselle),
et
demeurant
chez
de revolver; j'ai supposé qu'il visait mes
ses .'parants,
,1,02, rue
amis, et je l'ai frappé d'un coup de
de Bagmolet,
n'a pas
canne à la tête. Il s'est retourné et m'a
été revue
d.a puis
lundi nl chez elle ni logé une balle dans la poitrine.
dans
de
la inalsoa
couture
de
la rue
où
elle
Lafayette
travaillait.
Vers
15
ce
heures,
Jour-là,
elle partit pour, chercher
un
réassortiment
d'étoiles
dans
un grand
magastn et
ne revint
Elle
pas.
est petite
et blonde
avec graln de beauté
sur la joue
gauche
:"une
légère cicaii .(' au cùU. Elle «Hait
s
LA COUPOLE
LA SEANCE DE LA CANTATE
à l'Académie des beaux-arts
sur
cette même section BasS'ïn^Rond-Janville
que les premiers
essais de traction mécanique ont été
if:iits par sur
une longueur de
139 kilomètres. L'Office nationale de
la navigation achève en ce moment
même la réalisation totale du projets.
A'vec l'aide de ia chambre de comde
LiHe, il installe la section
Pour
la section
Doii Marijtielte.
il
est secondé
ï-îiïïhiinc-Saint.-Omer,
les
chambres
de
commerce
derar
J'unkerque, de Calais et de Béthune.
De risrrnt-Omer à Janville, un parcours ininterrompu
de 275 kilomètres équipés avec la traction électrique sur rails sera offert aux péniches
clés };mviier prochain.
Inulile, n'est-ce pas ? do souligner
If progrès que cela marquera. Désormais, les péniches ne s'aligneront
plus, aux rivages miniers, en interminables files, parce que les chevaux
manqueraient
pour les traîner quand
viendrait
la sai'son des récoltes. Les
frets cesseront d'êtra quasi prohibitifs il certaines
époques. Le régihne
nouveau permettra
un service régulier, môme par mauvais temps, neige
ou- fortes gelées,. Les., tracteurs électriques, où le wattman voyagera sans
des intempéries,
à fabri
fatigue,
traîneront
facilement 'chacun
trois
horaire
de
la vitesse
péniche:un
3 kilomètres,
tandis que pour
seul ba!eau la vitesse horaire de la
traction hippomobile ne dépasse pas
2 kilomètres.
,Enfin, quand !e programme d'aménagement de la traction mécanique
sur les canaux du Nord sera paraferont
chevé, quand les remorqueurs
la navette entre Dunkerque et SaintOmer, quand les tracteurs
lége rs
relieront cette dernière ville à Calais,
sur
quand les tracteurs
électriques
rails
iront
de Saint-Omer
à
Béthune, de Béthune à Bauvi'n, de
Bauvui à Lille et au Bassi'n-Rond,
quand les tracteurs sur rails alterateront, pour les passages souterrains,
avec les toueurs sur la section Baset que les remorsin-Rond-JanvWle
la liaison avec
queurs achèveront
Paris, on ne rencontrera
plus, pour
notre honte, comme on en voit trop
souvent, des femmes et des enfants
attelés à la « bricole », ,tirant. de
toutea leurs forces, pour ltaler les
bateaux, comme des bêtes de somme.
(A suivre.)
Raymond de Nys.
PARISIEN
CÉLESTE
tout 1
1 »
RIDEAU
Texte et dessin de CAMI.
AVIS DE MESSE
Nous rappelons qu'un service de bout
de l'an sera célébré demain lundi 6 décembre 1926, à 10 heures précises, en
l'église de la Sainte-Trinité, pour le
repos de l'âme de M. Alexandre Simon,
parfumeur. De la part de sa veuve, et
des familles Simon, Chariier, Perraclie et
Terrasse. Cet avis tient lieu d'invitation.
NECROLOGIE
On annonce de Port-au-Prince (Haiti)
la 'mort de Clémence Morpeau, jeune
poétesse, soeur du poète Louis Morpeau,
iécédé récemment, auteur de l'Antholoyie d'un siècle de poésie haïtienne.
titués- jusqu'à la réalité, par simple Jenny telle qu'elle était en réalité.
cent, éberluée par l'éloquence de son
réflexion, la silhouette amaigrie, le Comment, en la jeune institutrice
époux.
cachés
sous
et
tourmenté
de
aux
faibles.
Plle céda sa place Jenny
visage mélancolique
myope,
yeux
qui échan« Suint-de-Anciens-Jours de
verres jaune-vert,
pasteur d'énormes lunettes
gea quelques mots avec Wilbur. D'un
à
j
maintenant
Wilaux
cheveux
à
ondés,
courts,
peine
regard éloquent, elle remercia J.-C.
presbytérien qu'offrait
à
ses
sombre
nur
la veture
et sévère, anx ges- Vincent qui. pour détourner un peu
regards ?
Plus encore elle ignorait qu'à Pitts- tes mesurés, eut-il reconnu la ra- plus l'attention de sa tenace et soupburg, son père vécût sous le nom em- dieuse adolescente, brillante parmi les çonneuse moitié, se mit à batifoler
misses et avec la grâce d'un petit hippopotame,
prunté de Smith, les rares lettres plns brillantes jeunes
ladies
de
la
gentry
londonnienne,
qu'en lâché dans l'étalage d'une modiste.
qu'elle avait reçues de l'exilé lui
son
cœur
Il
orgueilleux
appelait sa
avaient toujours été remises par sir
Mais la bonne humeur du vieux
fllle
faubourien
Norman Brown. Et la plupart
du
était si naïve, si communiune
obscure
Et
pourtant,
sympathie, cative que Jenny ne put, à deux ou
temps recopiées et tapées à la machine
tenace et douce naissait en eux émue, en trois reprises, retenir un gai soupar l'une des secrétaires-dactylographes
de Byzantine House, elles avaient été chez Wilbur, timide, «chez Jenny. Les j rire.
sa
qui lient un père
Le dtner commença. Le garçon qui
expurgées par l'oncle de Jenny de tout mille affinités
loi
fille
la
obscure
une
il
fille,
soq
père,
ce qu'elles pouvaient contenir d'humain
s'empressait autour de la table était
la
attirance
âe
l'hérédité,
puissante
i1.
la fois servile et familier. Il avait bu.
de
tendre.
Elle
n'avoir
rien
et
pensait
chair
chair
vers
une
autre
de
d'une
oublié de lui. En réalité, elle n'en avait
plus que de raison, sans être ivre. Mais
des
elle
est
n4e,
laquelle
composaient
son halelne, parfumée aux forts relents
rien appris depuis dix ans. Et, dans le
brin
à
fibre
à
fibre
liens,
qui
brin,
deved'une douzaine 'l'apéritifs 'alcooliques
cours de ces cent vingt mois-là, le naient
sensibles
et
forts.
plus
plus
sans relâche, da
indisposait Jenny jusqu'à la nausée. La
Temps, travaillant
ils
échaninvolontairement,
Presque
belle jeune fille, douce et réservée,
l'homme encore jeune et fort, avait
un
sourire
J.-C.
Vincent
gèrent
que
fait presque un vieillard, comme de
plaisait sans aucun doute à ce gros
remarqua.
gnülard brun. dont le cou de taureau.
l'enfant timide, brusque et gauche, au
Dis
tu
devrais
bien
donc,
prenIfs larges épaules chalonpnntes,
le
teint brouillé, il la face longue. au
I
dre
la
de
l2amzelle
Miss.
place
fit-il front bas sous les cheveux crêpelés
corps informé, agiie et maigre, Il avait
en s'adressant et sa femme.
d'au noir d'encre révélaient l'origine
fait une radieuse jeune fille, héritière
A
monsieur
Vincent
?
fause donc,
de plus de cinq millions de livres, et
étrangère. Il s'empressait autour d'elle,
dont des princes, cousins de rois, avaient dit la petite commère déjà émpée, lui pnssalt les plats à deux ou trois
rêvé de faire l'une des hautaines dames dans sa surprise inquiète.
reprises, s'efforçait d'entasser à son
A cause nue je te verrais mieux goût les meilleurs morceaux sur son
de leur antique lignée.
assiette, encore qu'elle se défendit sévèToutes les photos qu'il avait reçues, là, au milieu de nos gosses, pardine.
cause que Mamzelle Miss est rement de les accepter.
tous les portraits, qu'il avait silencieu- Et puis,
Un incident d'une rare, vlolence,
sement adorés, durant son court séjour son collègue, non, compagnon. non.
bon
aidez-moi
donc.
sang
révéla tout à coup l'affreuse brutalité
à Byzantine House, sous le toit trois flûte,
dit
en
de
Wilbur,
sou-,
l'homme.
fois maudit de sir Norman Brown.
Compatriote,
;i
Jenny. toute rose.
Dans la salle de la brasserie, jouxte
représentaient
Jenny dans les plus riant
merci
cause
(Test ça
que celle du restaurant, circulaient, sans
somptueuses des toilettes, sous des costnmes d'apparat on de cour. Toutes la Mnmsselle Miss et son compatriote ils qu'on les molestât, des marchands de
montraient dans l'éclat de sa beauté. pourraient causer anglais tous les deux, caeahuctes, d'olives ou de crabes, de
de sa richesse. Toutes soigneusement histoire de se remémorer leur pays dans journaux ou de fleurs. Parfois même.
retouchées, étudiées, peau-finées, pon- leur langue ordinaire et comme qui en semaine, quand « l'orchestre syniétalent
cées, colorées,
d'agréable» dirait naturelle.
phonique » ne sévissait pas, on admetœuvres d'art, mals aucune ne montrait
Bien sur dit madame J.-C. Vin- tait un musicien ambulant,- connu de
tout le.quartier, guitariste et chanteur,
qu'accompagnait une frêle jeune fille.
une aveugle dont le violon, d'une plainte
déchlrante. soulignait la sourde chanson de la guitare. Quand la « presse >
n'était pas trop forte au restaurant, on
le' y laissait se gfisser. Ils y chantalent deux ou trois romances, faisaient la quête et s'en allaient, ayant
récolté quelques francs.
Ce Ils,
s'en étaient venus,
selon leur coutume.
On les avait
accueillis comme
d'habitude.
Ils
s'étaient postés, flairant une aubatne,
près de J.-C. Vincent. Mais le gros garçon brutal, aussitôt, leur intimait l'ordre de s'en aller ailleurs. Et parce
qu'ils n'obtempéraient pns assez vite,
à son gré, Il les bouscula d'une rude
bourrade d'épaule. La jeune fille aveugle faillit tombeur. Le guitariste protesta. Ce fut contre lui que se tourna
la brusque fureur de la brute alcoolique. Et le pauvre musicien, rudement
empoigné, chancela et tomba si malencontreusement qu'U se releva avec un
cri de douleur. Il avait le poignet foulé
et son instrument, projeté loin de lui,
s'abattait au milieu de la salle dans un
gémissement sonore. parmi des brouhahas, des protestations, des cris de
surprise, des bruits de chaises repoussées.
J.-C. Vincent s'était levé d'un bond.
Pendant que Wtlbur, qui d'instinct,
s'était préc!pité vers l'aveugle, toute
pâle, et l soutenait, défaillante, l'uslnier de ses énormes mains avait empoigué le brutal et le secouait d'Importance.
Satané galaptat
disait-Il, d'une
voix
coléreuse, tu mériterais
grosse
que je toise le fond de ta culotte avec
ma semelle. En voilà des manières
Ils gPnont le service protestait
homme
demi
Lâchezsuffoqué.
moi.
lâchez-moi.
je vous dis.
Mets-le
dehors!
Et botte-lui
le
monsieur
Vinrent
derrière,
criait
la
femme de l'usinier.
ce
Allez, sors-le,
lâche qui bit les femmes
Wilbur.
Très
Jenny avait
rejoint
doucement
dont
elle consolait l'aveugle,
les pauvres
couyeux morts laissaient
ler deux larmes brûlantes.
Ne tremblez pas
n'ayez pas peut
lui disait-elle,
en essuyant
de son fin
mouchoir
les joues livides de la jeune
fille.
En voilà des chichis, pour deux
le garçon, en
mendignts
gromruelait
se secouant comme un chien battu.
Le guitariste
l'uvait entendu.
Nous ne sommes pas des mendiAvant
gots, cr!a-t-il avec indignutlon.
la guerre on travaillait
dans les orchestres, ma sœur et moi. Elle a eu la
à Lille, pendant
variole,
l'occupation
et elle a perdu ses yeux.
allemande,
biol j'ai été blessci à la seconde bataille
de la Marne et je ne peux plus faire
ce que je faisais auparavant.
Ce n'est
pas ma faute si je n'ai plus de forces.
sans quoi ça ne se passerait
pas comme
Et comment qne
en
espèce de ttrnte
je vais gagner mon pain, avec ma patte
foulée ?.
Et ma guitare
est peut-être
La foule des dîneurs faisait
cercle
autour
dn groupe
tumultueux.
Le
le patron
Parmi
accouraient.
gérunt,
les murmures,
les propos désapprobateurs, ils emmenaient
le garçon.
Et le
revenait bienpatron de l'établissement
tbt, avec un billet de cinquante
francs
la main.
Teniez
dit-il au guitariste.
prenez ceci, et niiez vons-en.
Allons, n'insistez pas 1 Vous causez dn scandale
Gaston-Ch. Bicbakd.
(A suivre.)
LE PETIT PARISIEN
«
GRAND
PARIS
LEPLUS
LE VOTE DU BUDGET DES DEPENSES'
DOTE
DEMU* DETRANSPORTS
SERA
La Chambre en a terminé avec le
budget des dépenses dans une séance
DEBIT
RAPIDES
de nuit.
Dans le débat, sur le budget du
Le comité consultatif des Transports en
des Finances, comme NI
commun a tenu, hier, à l'Hrttel de Vi (le, ministère
contestait
la baisse des
sous la présidence de Ni. Dauseet, eàna- Piquemal
du
tour, une importante réunion, au ca urs prix consécutive nu relèvement
bâtiment
immense
Un
de laquelle M. Bou.ju: préfet de la Seine,j franc au change, M. Poincaré a fait
LA SOCIÉTÉ LES NATIONS
a fait un large exposé du program me état de l'indice du prix de la vie,
à Nancy
en
construction
intéressant la desserte de la région pt tri- passé de 636 il 62!¡ entre le 30 octoet terrain*
Maisons
à, Hoiay-le-Sec,
Bosny
sienne et des mesure-s envisagée p( utr bre et le 27 novembre, ajoutant:
6 l'Isle-Adam
A vendre
et
et.
not. à
Bobtg-ny.
A
adj.
ET LE CAS D'AGRESSION ARMEE s'effondre
en
Corpechot,
partie
grande
assurer au plus grand Paris de dem, lin « La baisse n'est
mère. 15 déc., 14 h. 25 lctl.
Noisy-le-Sec.
yas encore très IL
des moyens de communication rapide s.
à p.
250 Ir. à 20,000 fr. Dem. affiche
Bonne constr.,
av. t' conf. mod., pav. gard.
s'est produit Sur une superficie
Ut-74.
A son tour, M. Louis Dausset, ap n-e forte, mais elle est absolument géné- à M" Corpechot.
Combat
CE QUEDIT L'OFFICIELLE
Téléph.
Le comité du conseil a terminé ses travaux L'écroulement
Grands
communs.
Beau jardin,
3.000 m.
de plut de 6.000 mètres carrés et les digits
avoir
remercié
le
de
la
Seine
de
préfet
Noël
r.
Paris.
Oh.
et Q. Belfond,
Rossinl,
ZEITUNG
1,
< DEUTSCHE
ALLGEMEINE
Genève, 1 d<:c. [dép. Petit Parisien.)
sa
a
en
revue
1
es
à
huit
millions
communication,
évalués
sont
passé
Les traitements
des fonctionnaires
Le comité spécial du conseil chargé
A vendre
différentes
méthodes
Cfimqui
peuvent
Adj. 20 déc. 1926, à 14 n.. 3 kilomètres
décembre 'dép. Havas.) de toutes les questions concernant le Manoy, 4 décembre (dép. Petit Pari/tien.) enurir à l'élaboratinn d'un vaste ü lin
Une somme de 1,250 millions Petite-Champs.
Berlin,
Caea
23 kilomètre»
Dozulé,
en l'ét. de M" Bauby, not..
r. de la Cha5
5
h.
30.
un
Ce
'matin..1
craquement
Deutsche
des
traitements
L'offlcialle
AUgemeine désarmement a termine'1ses travaux ce
augmentation
550.000'.
En sus
pelle. IL à p.fp'
6t. baiss.)
ne l'im- d'urbanisme par l'aménagement nouvi au pourindemnités
était
sinistre
provenant
RAPP*
ET
AfiB'
perçu
PETITE
PROr
session
est
cette
des
fonctionnaires
soir. De l'avis unanime,
et
et
le
mat
march.
de
à
débit
a
et
les
Cons.60.000t.S'ad.aun.
'Zeitung déclare
grands
transports
grand
édifié
4 pièc<;ï.
6 hectares.
mense
hàliment
en
construction
Maison
Herbages
distances, facilitant la création de chtiîs inscrite au budget. MM. Canavelli et
L'entrevue qui a eu lieu. à Paris, en- marquera une étape importante et peutVue gplendlde
l'ancien
emRéunis
sur
les
A vend. à Ermont,
salle
11 dée.,
Magasins
la
par
mairie,
décisive
dans
les
annales
de
être
il
ce
contribuera
remédier
Le
Austen
Chamberlain
la
insuffisante.
Ch. Woël et G. Belfond,
Paris.
tre M. Briand et sir
qui
1. r. Rosslni.
Piquemal
jugent
l'immeuble détruit en 1916 satellites,
14 h., ]Pondu de
av. bavette,
9, rue
effet, placement desur
li
du
et
à
améliorer
li!S
il
crise
réaest de nature it provoquer de l'étonne- S. D. N. C'est la première fois, en entrelogement
a
fait
observer
qu'il
oomm.
march.
à Brla place Thiers et les
président
1 |\ V d'Caubonne,
Tllio
et donnant
vendre.
6 k1lom. Pont-Andemer
(Mars)
protocole. qu'on
conditions
de
vie
des
travailleurs.
ruent en Allemagne, non pas en raison depuis du
M.
à
une
mont.
30.000'.
Mardi,
et
mat.
en
kub.
Irsait
au
de
ce
crédit
p.
Saint-Jwin, More! et Vicrue»
moyen
à
Mazagran.
d'une
cnil,
la
organisation
pusibilité
Il il fait ressortir que la densité de
des résultats éventuels de cet entretien,
trois ans, S'ad. s'É pl. et à yi° :Labour, n.,Franconville.
faite depuis
tor-Poirel. Au même instant, une grande
PETITE
PROPRIETE
promesse
et
des
diverla
fois
les
pratique
la
ne
cesle
seul
fait
rigoureuse
de
mais par
déjà que
gourégion
parisienne
population
de
et de chasse.
la
toiture
du
dont
ne
aller
au
delà.
Pays
pêche
mais
quadrilatère,
qu'il
pouvait
pour partie
de
6
et
atteint
sant
vernements français et anglais jugent ses garanties prévues par le pacte
avant
Maison
3
cour
d'augmenter
pièces,
plantée,
petit bola.
acltevéo il y a deux jours,
Puis M. Léon Blum a revendiqué
maintien et la défense de la paix. été
il
était
absolu
excessives,
3
hectares.
30.000
francs.
proportions
opportun d'organiser une conférence le
accélérée du conseil orga- s'écroulait avec un tel fracas que les ment urgent ole réaliser l'œuvre envi- pour les fonctionnaires
une situaOh. Noël et O. Belfond,
Paris,
1, r. Rossini,
spéoiale sans l'Allemagne, maintenant Convocation
en
surhabitants
du
réveillés
en
voisinage,
d'un
loaal
immédiat
nisation
contrôle
la
tion
le
relèvement
des
dernière
fait
de
bénéflcieront
les
s
qui comporte
rlue cette
partie
génération
«âgée dont
cas de conflit ou de menace de conflit; saut, croyaient à un tremblement de futures.
F D. N. et du conseil de cello-ci.
salaires
au coefficient cinq, à condiJOLIE
terre.
PROPRIETE
80
financière
en
l'assistance
mise
œuvre
de
en
la
Cet entretien de Paris aurait
Tour à tour MM. Molinié, député de
pour
livre soit ramenée au
tion
la
5 i1ect. parc, herb. et bols clos. Part.
état.
que
en
La
vaste
bàtisso
était
construite
blocs
de
Flanbut de former un front commun franco- en favenr de l'Etat attaqué et du instanSeine
Morin,
électr.
Possib.
faire
A
police
adj.
préfet
nécessaire.
soit
moins
de
cent
Eau,
élevage.
point
hélon armé. Des piliers supportaient une
de l'agresseur: déclenchement
5
du
du
2
et.
Mn
à
Neuf.
janv.
1927,
h.,
Ctaérln,
cette,
.•infdo-polono-belge,lors des prochains tané
général
budget
rapporteur
francs, et le franc relevé dans la prodes sanctions collectives. toutes ces poutre maitresse qui, sur le pourtour de département
S'ad. p' rene, aud, n. et p'
chatel-en-Bray.
débats de Genève? cela paraîtrait quciet
GeorFERMES
HERBACES
André
Mariage
la
masse
tormidable
l'édifice,
de
la
d'achat.
Une
supportait
E. Béer et PU«,77.B'1 Malesherbes
portion
capacité
suggérées ces jours-ci par
(S.-I.)
^° trait.MM.
S liée
t. à Elbenî-en-Bray
que peu étrange, à l'époque de réconci- propositions
Les façades ges Delavenne ont fait connaltre leur avie demande de renvoi des crédits à la 1"
la
construction.
en
tlu
reste
de
de
Brouckère
ont
été
M.
adoptées
hect.
dont
herb.
aux
6
1/2
1/2
ïlUHltl,
liation
Morel s'étaient sur le projet dont l'étude va être acti- commission
des
rues
et
lieu
(le
croire
lib.mart)
1927.
3° Gent.
et.
l'on
a
tout
Mazagran
C"
de
Neuf
marché,
augmentation
principe
pour
vement
poursuivie..
entraînant
la
tandis
même
lieu.
Hb.
">.
toiture,
Kaii.,
jard.,
pet. clos,
éiude va être très activement affaissées,
socialiste
le député
signée
par
ALLEMANDE que leur En
LA DÉLÉGATION
4Autre
av.
lib.
1937.S'ad.
Mai»,
jard.
juin
outre, des dispositions tech- que la poutre maîtresse demeurait en
a été repouspoussée.
S.
I.
0.
de
la
Seine
F.
M"
n.
et pr trait.
Foivet,
Gournay-en-Bray,
sur
EST ARRIVÉE
niques vont être prises, qui doivent piace. L'effondrement s'était produit
et l'il%,
boulevard
mètres UN DRAME^A CHATOU sée par 320 voix contre 204, la ques- à MM. Emils Béer
assurer, en cas de crise, les Uhres com- une surface de plus de
Paris.
Têi
Laborde
12-67.
Malesherbes,
tion de confiance étant posée.
(Genève i déc. !d. Petit Parisien.)
munications télégraphiques. téléphoni- carrés.
Tout est prât it Genève pour l'ouEn raison do l'heure matinale, Il n'y
Répondant à M. de Monicault, le
Etude
de M1 Ancois,
avoué
licencié
«\
ques et ferroviaires de la ·. D. N. avec
lafortune
one
Anéricaine
sesuicide
dédu
a
déclaré
de
it
ohef
eut
d'accident
rue
nde
la
session
du
conseil.
Cet
du
monde.
gouvernement
que
Bordeaux,
Vital-Caries,
21.
les
personne
verture
tontes
pas
parties
au Tribunal
da 1a Gironde,
Il y a deux ans venait se
Vente,
Aucun des deux cents ouvriers
en
i'a revision des évaluations foncières
on
le
est
arrivé
M.
On
se
trouve,
voit,
plore.r.
présence
Benès, qui
après-midi
n'était encore au travail. Le Ghatou une Américaine. Mme de ûuise- c.st sur le point d'être terminée.
yient de faire un séjour aux îles d'un plan complet et précis. Mais ce qui du chantier
de
nuit
-avait réussi à se sauver Hite, née Ei!en-Mary Gulnioure, alors
Le budget du ministère des Finance so;r a débarqué la délé- frappa surtout, au cours- de ces délibé- gardien
d'Hyères
avoir
de
à
ans.
Après
l'unanimité
avec
âgée
cinquante-deux
rations, c'est.
temps.
laquelle
dite
EMAILLERIE
MODERNE
Cf's voté, ainsi que celui des Manuallemande.
M. Stresemann
gation
Par précaution, la circulation des connu une situation brillante, Mme de I'b etures
à
BOUBBAS
ou
tous les délégués approuvèrent les sugconf
BOUBRAK-VH.I.E,
d'Alsace et de Lorraine
•f'-lait accompagné de M. von Schu1 3p.,
Habit.
de duite.
un
divorce
neufs,
Guise-Hile
tut
interdite
à
de
Appart.
qui,
après
premier
de
proximité
Brouckère. sufrg-(«- tramways
gesl,ions de M.
la il près gare Lyon, salle bains, ascenseur,
bert.
sous-secrétaire
de tions qui ne sont. du reste, que le déve- l'immeuble écroulé; les façades donnant d'avec sou premier mari, un muitimAnon- i était trois heures du matin
d'Etat
maison
de
a décidé de commencer, chaud. Loyer 2.000 à 6.000', en location
terrains,
grands
concierge,
et de,
{M. Gauss, conseiller
la tlièse française, telle ruo Saint-Jean et rue Victor-Poirel pré- nairo, s'était séparée de son second mari, Chambre
juridique,
-ue de Blèvre.
vente.
lutétla,
vastes
cours
et
bâtiments,
dépendances,
d'une dizaitie de fonctionnaires et de qu'elle fut exposée par NI.Paul-Boncour. sentant des fissures et menaçant ruine, était tombée, peu à peu, dans une frêne )ma rdi matin, la discussion de la loi
vola de chemin
de fer pour
la raccordede la misère. C'est alors qu'un de' de finances.
Il était attendu
ment de l'usine
avec le chemin
de fer de
secrétaire.
la gare C'est ainsi quo le vicomte Ceci!, dont le un service d'ordre dut également écarter voisine
ses
M.
compatriotes.
Carpcnte.r.
afc
les
curieux.
ceinture
il.
la
de
gare
Gaudéran-Mêrignac.
propriéj
a
par M. Aschmann, consul du Reich gouvernement. s'était opposéJusqu'ici
Châteaudun.
Matériel
et Immeubles
destination
pr {• comm. Bail 15 a. Carref.
On en est réduit aux hypothèses en ce talre d'une luxueuse vilia, avenue de la
par
concrète
toute
étroite
la
interprétation
a Genève, et par M. Dufour-Feronce,
rue
33.
Parmentier,
Neuilly.
fort
à
l'avait
dont
à
Chaton,
Delaplace,
presses
emboutir.
de
l'accident.
Faisanderie
importants,
recueillie,
des garanties théoriques cnnienue.fi dans qui concerne les causes
le futur sous-secrétaire
alleContenance
des
terrains
approximative
un
général
sa. disposition
petit pavillon
le patte, s'est entièrement rallié illa ma- Certains spécialistes croient à un affais- mettant
Un ouvrier
carrés
dont environ
1S 00«|
O" »pp' à louer d- imm. nt. pr. gare Lyon 1 72.4S7 mètres
maad à la S. D. N., qui doit entrer en nière
de
sa
la
dépendant
propriété.
de voir des délégués français et sement du sol; d'autres pensent que
mètres
carrés
couverts
de
à
s.
d.
cab.
s.
à
ch.
couch.,
b.,
constructions.
salon,
nr..
Mme de Guise-Hite continuait
fonction le 1" janvier prochain.
peut-il acheter ne bonne paire
Mise
1.000.000
de francs
13.000'.
S'adr.
de toil., ascens.,
prix
etc., loyer
helge. J! fera d'ailleurs partie, avec M. toiture s'est effondrée d'abord, entral- il Depnls,
lutter contre l'advereité en donnant des
«le chaussures avec le salaire
de l'actif
de la liquidation
Ne connaissant pas le résultat des de Brouckère lui-mémo et avec 'il. 'fitu- nant les parties inférieures du bâtiment.
rue de Bièvre.
Dépendant
Architecte,
ju.
et
4
des
de
en
de
travail?
de
la
Société
anonyme
iimaillerle
Il
environ
huit
leçons
piano
s'essayant
d
'Xine
Les
sont
évalués
diciaire
conversations
journée
dégâts
qui ont eu lieu hier et lesco, du comité restreint, qui a reçu
une
Moderne.
Visites
(es après-midi.
S'adr. au
L'autre
littéraires.
travaux
matin,
millions.
mission
de
l'étude
des
il Paris, le chef de la pour
aujourd'hui
parachever
Pour
voir Mconcierge.
renseignements,
la
famillc
voisine, Mme Ostertag. 1 qui
Oui.»
Wilhelmstrasse
procédures envisagées et qui doit se
avoué
arbitre
s'est
Ancoln,
M.
Véron,
de comprudemment
en quittant Chaton avait laissa
LE
DRAMEDU
MOULINDE
GUERARD
Carpenter
Londres,
le
15
février.
à
réunir
il
merce
rue
M. f:eBordeaux,
Rolland,
8
jibstenu de toute déclaration.
Pour savoir comment, lisez
les clefs de sa propriété pour la faire
noist, liquld.
de la Société,
r. Monsieur-leLe point mort est donc franchi et tout
à des
éventuels,
la 1 trochure
Prince,
4S, et M. de Pulffe,
secrétaire
gépermet d'espérer qu'avant sa prochaine UNE ORDONNANCE DE NON LIEU visiteur au cours acquéreurs
villa
visite
à
la
néral
de
la Société.
r. de l'Odéon. à Paris.
d'une
s'ôtonna,
LA DÉLÉGATION
ITALIENNE assemblée la ?. D. N. sera dotée de tels
de ne pas apercevoir Mme de Guise-Hite.
EN FAVEUR DE M. SESCLERS
le jeu des garanties interpouvoirs
que
A. vendre
à Oroiaay
A QUITTÉROME
Avec la olef qu'elle possédait, elle
nationales prévues parle
pacte sera
très
dans
quartier
agréable
gaz la
désormais assuré en toutes eirconstan- Mcaux, 4 décembre (dép. P. Parisien.) ouvrit le pavillon. Une odeur de recherRome, i décembre (dép. Havas.)
Paul du Boche!.
Dans la nuit du 10 au 11 octobre der- saisit dès le seuil. Poussant ses dans la.
La délégation italienne à.la S.D.N., ces.
M. Sesclers, demeurant à l'ancien ches, Mme Ostertag découvrait, Mme de
de grands
arbres.
nier,
de 1.775 ni., planté
M.
est
Scialoja.
présidée par
partie
r.
Paris.
moulin de Guérard (Seine-et-Marne), salle de train, le, cadavre de
Ch.
Noël
et
O.
Belfond,
1,
Possini,
Michelin
de
manteau
Guise-Hile.
Revêtue
d'un
ic-o soir pour Genève.
La terre
a de nouveau
tremblé
XaraXEUB£B
D'ANGLE
t PABIS
surprenait dans sa chambre deux camsa
sent
sans
doute
de
Paris
Bd
fourrure,
vestige
Pereire,
ch.
mardi
21
dëc.
13
h.
SJf,
Adj.
not.,
1/2
dont
il
tuait
l'un
et
blessait
brioleurs,
dans la région de Leninakan
fortune passée, l'Américaine était étenRUE
I!K\I
lilllltl.
2
La Bolivie accepte le règlement de la
l'autre.
Dans
ses
un
coussin.
la
tête
sur
î.
W
et
r.
14.
Cont.
632m.
M. i p.
due,
D'ANGLE
Slmon-le-Prano,
URBAIN
M. Sesclers, qu'assistait NI* François
Prêt
à
cons.
ch.
21 déc.
question de Tacna et Arica proposé
Londres, i décembre [dép. P. Parisien.)
la
se
troumains
croisées
sur
Adj.
not.,
poitrine
du barreau de Paris, ayant pu
Fairé,
Unordre
du
il*
rue
La-Boétie.
not..
50.
On
mande
de
Moscou
à
Earillot,
'WaSB
l'agence Reuvaient trois photographies, celles prises,
jour
R. DE TOCQMYllLE
j S'ad.
par les Etats-Unis
qu'il avait agi en état de légi- il des .iges différents, de son fils né de
ter qu'un nouveau tremblement de terre établir
de 344"<14. Lib. *<••. M. a p. 800.000'.
time défense, M. Fournier, juge d'insde Seine-et-Oise
de l'Alliance
n
S'adr.
M» Simon,
secoué
le
district
de
Leninakan
démocratique
not., 26, B1» Saint-MlcheL
{autred'angle 11
U«l VI niera
U8«). Rev. net
La Paz, 4 décembre (dép. Havas.)
vient de rendre, en sa son premier mariage, et qu'elle perdit
truotton
à
Meaux,
fois Alexandropol) dans le Caucase, et
Il
a
dans
de
circonstances.
M.
80.000'.
not. 14 déc,
y
à
p.
tragiques
Adj.
oh.
de
non-lieu.
Le gouvernement
bolivien accepte
faveur, une ordonnance
L'Allianci
démocratique
républicaine
Oatet-Clcmd.
ch.
not.
14
déc,
Adj.
Paris,
S'adr.
M*
la
de
a
été
Ouérln,
not.,
-S2, rue Rivoli.
village
Kapli
complètecinq ans déjà, lasse d'e se débattre contre de Scine-ef-Oise,
sous
la présidence
de
Terrain
r.
du
stit.
la proposition
faite par M. Kellogg que
ij
Mt-Valérien,
pr.
ment détruit. On n'a pas d'informations
le sort, Mmede Guise-Hite avait résolu Ni.
les
Val-d'Or.
Jolie vue. Libre.
M. & p. 85.500'
a réuni
à Paris,
hier,
DAGNAUX
Borderai,
le
de
la
de
L'AVIATEUR
concernant
"es
les
règlement
question
pour
précises
de 6'asphyxier avec sou fils. Seul le
d'états et
M»
(125'
le
m.).S'ad.
tscs
comités.
Une
disda
longue
»afla,n.,60,Ch^d'Antin
délégués
Tacna et Arica par l'attribution
à la pertes de vies humaines.
son raid transafricain jeune homme succomba. Depuis, de
poursuivant
cussion
s'est
à
engagée,
laquelle
prirent
Bolivie des territoires
contestés. La
Guise-Hite avait confié à ses intimes,
BerMM.
notamnlent:
Cornudet,
DE
PARia
a
Oran
part
VILLE
quitté
snn fils.
son
intention
d'aller
au Chili les
Bolivie rembourserait
rejoindre
Charles
LeIhoulat,
Guet,nier.
Reibcl,
Sir Alan Cobham
rend visite
RUE
9(S)
commissaire de
PAUL-FEVAL,
M.
fortifiée
l'enceinte
Gosselin.'
de
faites
celui-ci
dans
ces
Avisé,
Emplacement
Vallat.
M.
Cor[dépenses
par
6 ét. Conf. mod. Cont. :<6i
Entiirem'
lib.
Oran, i décembre (dép. Petit Parisien.) police de Chaton, vint procéder aux redu. Périnar d, Guezenec,
au président
enavion
AUJ"Ch.
des Not., mardi 21 D«c.«nun seul lot.
territoires
une
lui
Coolidge
onse
18
en
à
2
M'
de
pour leur amélioration.
d'étude
vers
nudet,
question
qui
Adj.
déc.,
6t.
la
rép
h.,
Marnierr»,
Poursuivant son voyage
constatations. Il trouva trois lettres lais- était
not. Raincy.
s'en reIL a p. 1.000.000'.
a fait connaître
Vis.
à 6 h.
le
qu'il
lc
centre
posée,
ntricain,
par
Madagascar
son
la
l'une,
sées
désespérée,
par
de l'Alliance.
aux d écisions
Washington. 4 déo. (dép. Radio.)
commandant Dagnaux, qu'accompigne
au consulat des mettait
destinée
adresse.
l'autre
| £ II II Ml IV (Formant
l'Ilot
n 1O)
da
mande
à
la
Tribune
On
a
à l'unanimité
Un meaaage
Chicago
que le sergent mécanicien Dufert, a quitM
L'assemblé*
repoussé
général
Condylis
ancienne
son
la
troisième,
sir Alan Cobham et sa femme sont allés Oran cet après-midi, à 14 h. 30, pour Etats-Unis,
de consmoins
deux
vt >ix la proposition
Place
de la Porte
de Champerret
Celle-ci,
convoquée, signala tituer une lis&3 comprenant
domestique.
an peuple grec
rendre visite au président Coolidge, qui Colomb-Béchar, dans le Sud-oranais.
deux
candiretour
sur
voies
nouvelles
et
qu'émue par la détresse où se trouvait dats modérés
radileuT accorda un long entretien. L'aviacandidats
et deux
lui
avait
fait
Mme de Guise-Hite, elle
Mise à prix
teur anglais et sa femme avaient quitté
6.400.000
frcaux.
Athènes, i décembre [dép. Havas.)
dix
un
mandat
de
récemment
rue
Auber.
BEZINet
BOMNEL.
Il.
parvenir
6'ad.
Not.
M"
au
le
matin
et
avaient
effecmoins
deux
Le général Condylis a adressé
Elle a adopü
à l'unanimité
Philadelphie
DISPARAIT.
UN HUISSIER
francs.
voix l'ordre
du jour
suivant
(peuple un message annonçant qu'il re- tué ce yoyage en avion. C'est d'ailleurs
se
tout
Te
au
ainsi
met, aujourd'hui
que
déplacèrent pendant
de Seine-et-Oise,
pouvoir
gouverL'Alliance
OU
SUICIDE
?
FUGUE,
le redressement
financier
nement parlementaire désigné par les leur séjour sir Alan Cobham et sa comL'inventeur de l'électro = culture considérant depyOcratlque
que
d' partie
à bat. A vend. par adj. le 11 déc.
et se conso(tu pays ne peut ae poursuivre
chefs de la représentation nationale. Il pagne.
P.
Ot5O
Parisien.)
au
à 61 le m2.Me Pranet,n.,Limay-Mantes
nationale
réalisée
lider
Etampes, 4 décembre (dép.
et gagne son procès
quo si l'uïiton
trait remarquer que, sacrifiant les intéperd
dans le
se jwltinsre
sein du gouvernement
Un huissier de la Ferté-Alais, M. Salles,
aêts de son parti, il a dirigé les élections
UN AVIATEUR BELGE SE TUE
des
et
se
manift
ïste
notamment
filpar
une
pays
marié et père de deux enfants,
avec impartialité et ajoute que les résulà son
1.000
francs
dus
les
conclus
ouvertement
enremboursera
électoraux
Il
accords
d'un
!tats ont pleinement répondu à ses efforts Bruxelles, i décembre (dép. P. Parisien.) lette de douze ans, un petit garçon
du
tre
les
diverses
partl
républirnKttorts
la
clause
mais le tribunal atmule
prêteur,
an, quittait son étude, jeudi dernier, en
.de celles n'ii soutiennent
:et A ses sacrifices.
cain, Il l'exclusion
de
l'aérodrome
les
L'aviateur Calembert,
soir.
sar
ne
le
à
celui-ci
une
tenue
de
chasse.
Il
rentra
réservant
part
procolli
icttvistos
ou internatiopas
îles doctrines
est ainsi constitué de Diest, s'est tué au cours d'un vol
[Le nouveau ministèresans
INTÉRESSE
Mme
Salles
CECI
au
courrier,
Vendredi matin,
de l'inventeur
nalistes,
daits des brevets
(Président du conseil,
portefeuille. M. d'exercices.
la
décisfon
avec .regret
prise
reçut une lettre dans laquelle son mari
Zalmls Finances, M. Cafandarls Intérieur,
chambre du tribunal civil parConstatant
La
et radical- socialiste
et
première
le
radicalTOUS LES JEUNES GENS ET JEUNES FILLES. TOUS LES PERES ET MERES OE FAMILLE
parti
au
cours
d'une
lui expliquait qu'il avait,
M. Tsaldarts Affatres étrangères, M. Mlson
hier
de
Versailles
a
rendu
sa
fédération
an
Seine-et-olse,
jugement par
du monde, vous adressera
L'ECOLE UNIVERSELLE,
la plus Importante
tournée d'encaissements pour des ban- dans le
gratuitement,
fli3lacopoulos Communications,le général L'accident
de réad'aviation
du cap Juby
à essayer
aux
néanmoins
mettait
Mais résolue
prises
qui
procès
se
une
somme
de
retour
du
celles
de
ses
brochures
aux
études
(Metaxas Guerre, le général Mazarakts
par
courrier,
qui
rapportent
qui vous
élections
au:;
cette union
ques de la région, perdu
liser
prochaines
de
l'électroinventeur
M.
Ghristofleau,
intéressent.
de
l'ECOLE
UNIVERSELLE
de
:Mjrine, M. canaris Prévoyance sociale,
L'enseignement
par
perme',
en
correspondance
sur
des bases
42.000 francs et lui annonçait que, ne
équitables,
sénatoriales
M.
Marcel
Person,
et
son
voisin,
de
frais
toutes
ces
chez
et
avec
le
maximum
faire
à
études
sans
Bl Kirkos justice, M. Canghetopoulos
Madrid, i décembre (dép. Havas.)
culture,
peu
soi,
dérangement,
iiTitafltPS de personles questions*
rembourser cette somme, il
écartant
de chances
do succès.
économie nationale. M. Mercourw InstrucA
la
M. Aristide Briand a fait exprimer au pouvant pas
Queue-lès-Yrelines.
en
en
respectant
négociant
nes
tout
mémr»
temps.
et,
préférait, pour s'éviter des poursuites
Pour être renseigné,
le bulletin
d'une
croix chacune
.lion, M. Arghyros Agriculture, M. Papa- gouvernement
découpez
ci-dessous,
marquez
les remercieOn sait que NI. Christoueau avait, le la liberté de choix du corps électoral,
espagnol
dans
aller
se
déshonorantes,
noyer
au
et
adrn.ssn
et
des
brochures
vous
écrivez
bas
votre
num
votre
de
qui
intéressent,
snastaslou.]
de discipline
dans
Confiante
l'esp.rtt
ments du gouvernement
reçu suivant
français
pour l'Essonne.
M. Salles avait en même 13 juillet 1920, signé àle titre
sous
fermé,
il
l'ECOLE
Bd
paris
d
pu
Exelmaus,
l'Alliance
expédiez-le,
UMVERSELLE,
de prêt, la tous les candidats appartenant
l'aide apportée
aux aviateurs
Reçu de M. Person,
français
lettre à peu près
envoyé
une
de
Seine
-et-Oise,
temps
démocratique
lors de l'accident du cap Juby.
somme de mille francs qui lui donnera
DE JAVA
TROUBLES
LES
Décide
APRÈS
identique au procureur de la République. diroit il une part de 7
sur les brevets
sénateurs
soraux quatre
ne
De proposer
de
sa
mais
l'aveu
Brevets
Il y faisait
' Eroch. n- 6701 Classes
Certitlcats
perte,
d'études,
primaires
complètes
en
mis
Christofleau
«ftine
liste
les
de
M.
exploitation.
la
constitution
unique
tants
i
t
C.A.P., Professorats.
colonial va sévir contre les
LES PROBLÈMESDU CODEDE LA ROUTE parlait, toutefois pas de suicide.
\x gouvernement
ce document comprenant tous
L'inventeur
assurait
que
t
Broch.
nClasses
secondaires
Licences
(LetderBaccalauréats,
ces
complètes
l'huissier
temps
qui,
aux autres éléDepuis,
de proposer
chefs communistes considérés
comme
2° A défaut
par la. violence. Il
très, sciences,
Droit).
i
avait encaissé au moins 150.000 lui avait étéauarraché
la
niers,
d'union
républicaine
présentation,
ments
Travaux
moindre
remboursement
Broch.
n"
Grandes
Ecoles
t
La cour d'appel de Rouen aura à trancher
se
refusait
(Agriculture,
Industrie,
spéciales
responsables
francs, n'a pas reparu. S'est-il donné ta et réclamait 25.000 francs de dommages- au premier tour de scrutin, de deux listes
Armée
et
Marine,
Enseignement,
publics,
Mines,
Commerce,
f
la question de « priorité de passage
réciproque
avec reng-.vremetit
La Have, 4 déc. (dép. Petit Parisien.)
îndéppndantes,
mort, comme il le dit, ou ne s'agit-il intérêts.
Beaux-Arts,
Colonies).
une
liste
établie
second
tour
au
de soutenir
On mande de Batavia qu'au Volksraad Rouen, 4 décembre (dép. Petit Parisien.) que d'une fugue ? On perd sa trace au
Broch.
ne
Toutes
les
carrières
administratives.
G736
des sièges
Le tribunal a condamné M. Christo- sur la base d'une répartition
Broch.
ne
67ii
Carrières
3e président Schriecke a fait, au nom
Sous-lngen.,
Conducteur,
Dessinateur,
d'ingénieur.
Le 13 juillet
un accident d'auto- hameau des Murs, commune d'Itteville. fleau à
aux
résmltats
du premier
payer à M. Person la somme de proportionnelle
Contrematre
dans
les
diverses
Ka'liospécrunés
Electricité,
du gouvernement colonial, des déclara- mobile se produisait à l'intersection de où il a été vu, jeudi soir, pour la derchaque
parti, les
pour
mille fn-ncs avec les intérêts. Après un tour et comprenant,
Automobile,
Aviation,
Métallurgie,
télégraphie.
lfécaniquc,
tions relatives aux troubles de Java. Il la route nationale Paris-Deauville et du nière fois.
les plus favorisais,
Béton armé, Cnauivatre central,
Arcbld'attendus, le jugement candidats
publics.
Mines, Travaux
de
d'une
en ressort que ces troubles doivent être chemin de grande communication de
eu cas d'acceptation
Ancien adjudant de la coloniale, M. certain nombrePerson
S'engage,
à
la
Agriculture,
Agriculture
n'a
droit
teclure,
Topographie,
Froid.
Chimie,
M.
dispas
la oins stricte
à imposer
ces solutions,
imputés aux chefs du parti communiste Thiberville à Lieurey. M. Nonnette, Salles était un homme taciturne, mais ajoutedeque
coloniale.
7
dans
le
et
ce
toute
reçu
à
écarter
impiuuyablement
et
les
autostipulée
part
cipline
et qu'ils étaient dirigés contre
la
Ferté-Alais.
On
ne
considéré
à
bien
'%fine
ne
Carrières
du Commerce
sa
Marie
Erocfi.
Secrétaire,
Corresponfemme,
(Adminlstrat.,
qu'accompagnait
rités. Le gouvernement considère donc Laparcerie-Nonnette, femme de lettres, lui connaissait aucun vice, aucune habi- pour défaut de cause suffisante. Il dé- dissidence,
Publicité,
dancier,
Sténo-Dactylo,
Contentieux,
Représentant,
Charge son bureau de procéder d'urgence
mal fondé dans sa
clare
Ni.
Christofleau
de
est
solution
Aussi
s'exTeneur
de
la
seule
liaison.
livres).
possible
aucune
Ingénieur
commercial,
ExpertComptable,
tude
de
que
et qui conduisait une voiture 5 CV, suljeu,
il l'exécution des présentes décisions.
l'en
de
et
demande
dommages-intérêts
à
la
Carrières
de
la
et
de
la
des
Assurances
et de
le
mal
racine.
Banque
sa
Bourse,
disparition.
couper
vait la route nationale et entra en colli- plique-t-on difficilement
les
mal
fondées
dans
dit
déboute,
l'industrie
hôtelière.
fauteurs
du
mouparties
les
En conséquence,
sion avec une 16 CV appartenant à
Broch, ne
le surplus et condamne M. Ghristofleau A QUI
(Anglais,
Espagnol,
Italien,
Allemand,
Langues
étrangères
vement seront sévèrement punis et ceux- .NI.P. industriel à Trouet,
la
LES_BLJOUX
?
qui,
par
O
r
SMNt
•ET-HABHfc
LEPREfET
Espérantol.
aux dépens.
là mêmes d'entre les chefs communistes gauche, débouchait du chemin de grande
I Broch. ne
Rédaction
de Lettres,
Rédaction,
Calcul,
Dessin,
Orthographe.
être
étadont la culpabilité ne pourrait
Les inspecteurs de la sûreté générale
UNA» NT D'AUTO
DANS
LEGÈRtMENT
ESTBLESSE
communication.
Ecriture,
Calligraphie.
dont, pour
blie n'en seront pas moins internés.
Carrières
de la Marine Marchande.
| firoch. ne
Mme Marie Laparcerie fut grièvement
A JEANNED'ARC ont arrêté deux cambrioleurs
LA
FUTURE
BASILIQUE
sur ces
les
i
dée.
Petit
Parlsien.)
on
tait
nowns
le
moment,
nEtudes
musicales
HarProvins,
(dép.
Broch.
67S2
(Soirège,
Piano, Violon, Transposition,
blessée.
de
des
dont
du
conseil
a
trouvé
on
monte.
Contrepoint,
Fugue.
Composition,
l'issue
des
bijoux
Orchestration).
A
opérations
escarpes
fut intenté par M. bonnette
Le jury s'est prononcé, hier, sur huit projets voici la liste
i Broch. n" 6798 Arts du Dessin
(Dessin d'illustration,
Composition
L'AFFAIREliALL-MILLSUnseprocès
a
eu
décorative,
une
collision
du
canton,
revision
basant sur la double infraction
qui,
de
de
Anatomie,
Histoire
Dessin
Ugurlnes
mode,
artistique,
de
d'architectes qai lui étaient soumis
Un collier tour de cou avec Anaillesflnes
l'angle des
?
au code de la route commise par l'in- lieu, l'autre soir, à Nangis, àentre
aux i'rofesjorats
aux
métiers
d'art
et
de
l'art.
Préparation
l'autoet Pasteur,
et petites perles fines entre les mailles
la
Gare
rues
de
QUI PASSIONNAITLES ÉTATS.UNIS
Le
de
classer
les
dustriel normand
de
chargé
projets
jury
T
dessin).
passage
priorité
tête de Jésus-Christ:
sur la route nationale. et par la droite mobile de M. Garipuy, préfet de Seine- des huit architectes concourant peur la et petit médaillon
or
avec
en
rouge recà M
ABOUTITA UN TRIPLE ACQUITTEMENT
(A expédier
gratuitement
réclamait 125.000 francs de domma- et-Marne, et celle de'M. Colmont, maire construction de l'église votive à Jeanne une bague une montrepierre
en
double
tre,
d'Arc s'est réuni, hier matin, sous la tangulaire
ges-intérêts. Le tribunal de Bernay, deM.Péev.
en or,
Rue
blessé
au
V
a
été
légèrement
du cardinal Dubois, dans une cuvette, ne 14,894 une montre montre
Garipuy
New-York, 4 déc. (dép. Petit Parisien.) jugeant en première instance, débouta
présidence
n°
une
subi
des
16.678
voitures
ont
cuvette,
simple
salle du boulevard Saint-Germain.
Après cinq heures de délibération, le M. Nonnette et Mme Marie Laparcerie- front. Les deux
par
Départ
<w(
en or, double cuvette, n° &7,é>92 une
de
MM.
Cordonnier
et
Gide
dégâts
importants.
de
Somerville
et
a
(Etat
New-Jersey)
Nonnette.
Composé
qui interjetèrent appel,
jury
en or, double cuvette, n'
a rendu, hier soir, un verdict d'acquit- c'est ainsi que l'affaire venait cet aprèsrault, de l'Institut: Boswilwald, profes- montre
en or, simple cuvette, n°
iement dans l'affaire Hall-Mills qui. midi devant la quatrième chambre de la DES LETTRES VENANT D'ALGÉRIE seur à l'Ecole des beaux-arts. Desver- une montre
si vous souhaitez
même à l'ECOLE UNIVERSELLE,
des conseils
aujourd'hui
Ecrivez
or et médaillon
un
li,717
eversharp
en
haleine
le
Bonnet,
des
fournis
très
à titre gracieux
et sans engastatuaire;
Ils
vous
seront
complets,
pu- cour d'appel de Rouen.
ingénieur
votre
cas.
gnee,
à
depuis un mois, tenait
spéciaux
« UiUy ».
M. Nonnette et Mme MarineLaparcerie- ONT ÉTÉ VOLÉES DANS UN TRAIN ponts et chaussées, et Hulot, auxquels Vierge, marqués tous deux
blie américain.
dP votre part.
gement
services
des
Le contrôle général des
Mme Hall était accusée, ainsi que ses Nonnette étaient présents, assistés de
s'étaient joints MM. Delange, vicaire gé(dép. P. P.) néral et archiprétre de Notre-Dame, et recherches a le plus grand intérêt
deux frères, Henry et Willie Stevens, M" Joseph Python, du barreau de Paris. Fontainebleau, ·i décembre
connaître les propriétaires de ces bijoux.
Un
nombre de lettres de prove- Berrotte, curé de
d'avoir tué, en septembre i922, son mari,
de
la
ChaAprès plaidoirie de M" Bennetot, du nance grand
Saint-Denys
dte l'Algérie ont été trouvées, ce
priés d'en aviser M. Peule jury a décerné les prix sui- Ceux-ci sont
le pasteur Hall, et l'amie de ce dernier, barreau de Rouen, pour M. P. l'affaire
pelle,
depiùce, commissaire de police, U, rue
matin, le long de la voie ferrée entre les vants
miss Eleanor Mills. Le verdict d'acquit- a été mise en délibéré.
Paris,
tement était du reste considéré comme
L'arrêt, qui sera rendu à huitaine, gares de Moret-les-Sablons et de Saintle. prix Il M. Closson;
à M. des Saussaies,
prix
à peu près oertain, en raison de la fra- présentera pour les automobilistes le Mammès.
31 prix à M. Tournon, profesLa gendarmerie, qui a ouvert une en- Chifflot;
de
l'accusation.
intérêt
en
raison
de
la
quesseur
Il
l'Ecole
des beaux-arts, lauréat du
gilité
plus grand
La situation sociale des accusés, leur tion de principe qu'il est appelé à quête concuremment avec l'administra- grand prix de Rome; 4* prix à M. Sain- l'ÉVEIL
FRANÇAIS-CAPITALISALW
tion des postes, a remarqué que les let- seaulieu.
bon renom, comme d'autre part les cir- régler.
Société
anonyme française pour faDarttt
tres commerciales avaient été ouvertes
eonstances du crime, demeuré mystéLes
ainsi
classés
l'économie ce Nfrgnc
seront
projets
expopour la plupart et, sans doute, allégées sés
rieux, expliquent l'intérêt passionné
9
décembre
à
la Société de
AU CAPITAL DE DEUX HILLIONS DE TRAUCS
jusqu'au
DEM. KLOTZdes valeurs qu'elles pouvaient contenir, géograp
,avec lequel fut suivie cette affaire, qui UNEDECLARATION
ie.
Entreprise privée auujettic au contrôle de l'Etat
tandis que les correspondances d'ordre
fut tirée de l'oubli il y a cinq mois,
à
la
réunion
personnel étaient Intactes.
Siège social en ton Immeuble 9, r. d* Maubeugt
après quatre ans de silence, et qui est
des
de
la
Somme
Dans la crainte de se faire démasquer, FAITS
agriculteurs
PARIS
considérée comme la plus sensationnelle
VX")
les malfaiteurs ont abandonné les chèDIVERSI
des annales judiciaires américaines.
Registre du Commerce N° 38.589. Seine
ques et mandats étrangers. Le sac postal
Une armée de correspondamts s'étaient Amiens, 4 décembre (dép. P. Parisien.)
Un enfant frièremea*
6leué par vue auto
PAR VOIE DE TIRASK
AMORTISSEMENT
A l'issue d'une réunion plénière des qui contenait la oorrespondance n'a pas
abattus depuis un mois sur la petite
Comme
il
sortait
du
de
domicile
ses
paété retrouvé et on n'a découvert aucun
de la Somme, tenue aujourville de Somerville. Un journal populaire agriculteurs
L'appmreil de tirage, composé d. trois boulet portant
rue de la République,
34,
rents,
a
Charenla
indice
mettre
sur
trace
des
d'hui
M.
ancien
minischicane
25 lettres, désigne au sort, à chaque tirage
il Amiens,
pouvant
Klotz,
de New-York avait même loué toute une
René Lenionnler,
ton, le jeune
treize
ans;
autant
de combinaisons de trois lettres qu'il y
malfaiteurs.
meniuel.
fut renversé
maison pour loger ses nombreux repor- tre, sénateur, s'est expliqué en ce qui
par une camionnette
roulant
k
vive allure
et que conduisait
le ctiauffeur
ters. Le résultat de cette immense pu- concerne le conflit né de ses précédende mercredi. le tarif A. Pour les tarif» B et C. l'appaFnrnand
rue
à
31,
Grive,
Jeanne-d'Arc,
blicité est que le procès Hall-Mills a tes déclarations sur les bénéfices exces- LE SANG-FROID D'UN CHEMINOT
rail
désigne 6 combtnaito» de 3 lettres, et peut le
Saint-Mandé.
et combattu tous les records de reportage en sifs de certains intermédiaires
tarif
D. 4 combinaisons.
Relevé
sans connaissance,
Ie jeune
écoa
Cette
une
4
déc.
Petit
titre porte une combinaison de trois lettres
et
ailleurs.
nuit,
merçants.
Chaque
Parisien.) lier tut transporté a l'hôpital Trousseau, où
Hirson,
(dép.
Amétique
lui
à chaque tirage, pendant toute sa durée.
Il
a
dit
le
qui
ajoute.
consommateur
restait
Au cours de son service à la K-ire, son état fut jugé désespéré. M. Solller. cornheure du matin, l'agence télégraphique
que
toit
trtnte-trois
ans pour les tarifs A et 8 et vingt-trois
installée dans l'immeuble même du tri- ébaubi de constater que les monnaies
d'Hlrson, un employé, M. Dehorgne, mlssalre de police, a dressé contravention
le tarif C. une probabilité d'amortissement égale
pour
chauffeur.
fcunal de SomerviHe publiait un oom- privilégiées jusqu'à ce jour ayant baissé vingt-trois ans, eut le pied pris dan l'imprudent
3.625 pour le tarif A, à I
en moyenne à
en
trois
de
mois
100
exactement.
le
officiel
durant
une
A
ce
moment
un
train
surannonçant
que,
0/0
muniqué
aiguille.
environ
la
tarifs
B et C et il t 3906 pour
2.604
pour
Asphyxiés
par le gaz
les vingt-quatre jours de session, douze prix de la vie ne diminuait pas.
venait. Avec un rare sang-froid. M. Detarif D.
la
Dans leur logement,
rue de Cor5 ter,
ü. Klotz, le rafferTom les titres portant une du combinaisons déaimillions de mots avaient été télégraMais, ajouta
horgne, qui s'était rendu compte qu'il mellles.
on trouvait
Levallols,
hier,
gisant
enées
par le sert sont immédiatement remboursés, à la
missement
de
notre
monnaie
nationale
ne pouvait se dégager, se coucha à l'ex- Inanimés, les époux Jouen, le mari, vingtphiés.
condition
que la cotisations régulières soient payéei j
montre universellement
térieur de la voie.
trois ans, garçon
que la France
la femme,
d'un
boucher,
et
jusqu'à
y compris celle du mou précédant le tirage.
son passé et que les manireste
de
Relevé
avec
la
digne
au-descoupée
jambe
L'état de «iège proclamé en Lithaanie
Celle-ci
avait déjà succombé.
n'ont pu alté- sus de la cheville, le cheminot fut
M. Jouen a
gances de la spéculation
des tirages du 1" décembre
Résultats
été
à
transporté
ou son
rer
son
l'hôpital
Beaujon,
crédit.
Ce
crédit
a
d'ailleurs
été
du fait d'un complot communiste
où il dut subir état est
lranspnrté l'hôpital
considéré
comme
grave
restauré grâce
l'union de tous les bons l'amputation.
Il sembla
se trouve
en présence
TARIF A (avant-guerre,
qu'on
^aui 3 il,; %)
autour
du
4
citoyens
décembre
qui,
groupés
gouverRadio.)
(dép.
d'une
Riga,
accidentelle.
En effet, on Il
asphyxie
On télégraphie de Kovno qu'à la suite nement, estiment que, dans les pério- LA
découvert
une casserole
sur le réchaud
HAUSSE
DU
LAIT
il.
TARIF B (après-guerre,
taux i V* %)
mals dont les robinets
gaz éteint,
étaient
de, la découvert* d'un complot commu- des graves, les rivalités ou dissentiments
O.S.E.
D.
r.M.
M.Q.F. A.X.R. L.P.G.
K.V.iJ.
niste, ayant pour but de renverser le politiques doivent céder le pas à la resDix-sept producteurspoursuivisà Annecy restés ouverts.
TARIF
C
francs, taux
gouvernement lithuanien, celui-ci a dé- tauration du pays. Dans la Somme dévasi
décembre
Annecy,
[lavas.)
Les
inspecteurs
Du(dép.
fîogent-sur-Mnrne.
P.N.O. n.T.E. U.D.C. F.Y.Y. Z.B.I. S-C.G.
crété l'état de siège sur tout le territoire tée, plus que dans la France du Centre,
bent et Slnruey ont arrêté deux jeunes
cheDes
sont
poursuites
engagées
pour
TARIF D
de l'Ouest ou du Midi, c'est là une vérité
francs,
taux.* 14 %)
lithuanien.
Jean
dlx-hult
napans
Vayssettes.
ans,
hausse
illicite
contre
dix-sept
producD.K.J.
F.P.E.
du Bois-des-.lonrs.
R.Q.H. O.R.G.
chemin
à
que rien ne saurait altérer.
manœuvre,
teurs
de
lait
d'Annecy.
Le
vapeur français CapitainePort-Saïd.
et Henri Bellamy,
dliLes perquisitions qui ont eu lieu Fontenay-sous-Bols,
Les Annonce[au SERVICE DE LA
Des
cambrioleurs
ont dérobé dans
Tadaran a SUBIdes avaries sérieuses.
au Ferreux,
et honorables
sont
sept ans, ruê, Lamnrtlne.
qui
sérieux
Agents
récemment
à
se
rattacheraient
à
Home. Le prince LodovfeoPotenzianl est l'église de. Blaye (Gironde) cinq calices de
Lyon
ont conunis
dans la région plusieurs
camConditions
demandé».
avantageuses.
très grande valeur.
nommé touverneur de tiome.
cette affaire.
Bmtmçues ( A L'OFECE D'ANNONCES Si5S^1S^5SiS^I'â5S
briolages.
APRÈSLESENTRETIENS
DE PARIS
PROPRIETE
GENTILLE
I!IH1101
F ACEDER
PROSPÉRITÉ
Elle
v
ous
sera
envoyée
gratuiJOLITERRAI
sur
demande,
tement,
par
TROIS
PAVILLONS
AISSY30.000
et
à14
25.000
fr.àAdj.
20déc,
prix
M*
not.
h..étude
Pllchy,
Montrou
a 4 SB
LA
VIE
LES
5= S LE PETIT
SPORTIVE
CHRONIQUE
PARISIEN
La Coupe de France de football
Quatre matches officiels
se jouent à Paria
Sur quatre stades de la région partsienne se disputent cet après-midi k
13 h. 45, des matches ofllciels de la
Coupe de France de football, organisée
par la F. F. F. A.. avec le concours du
Petit Parisien.
Quatre
réputées
régionales
équipes
de Lille, Saint-aervan,
venues
Mulhouse,
à des
donneront
la réplique
Saint-Louis,
Rueit
A.
clube
U.
A.
parisiens
C,
16,
F. E. C. Levallois.
Cercle
de
Athlétique
Paris.
Levallois
contre Mulhouse
Te l', i;. C. Levallois matchera,
ft Asnlères,
me Victor-Hujjo.
C.
l'un
le F,
Mulhouse,
îles k-ariurs du championnat
d'Athée.
vletoires
sur
I.iîvallula,
après ses récentes
brllet
Rouen,
doit
talro
une
Valentlïney
lunte partie avec Lenuble,
Uault, Fernanclez,
Blaisot
et
Witty.
Antoniazza,
C. A.
P.
contre
Saint-Louis
A rharetilonneau
la
Oambetta),
(avenue
de
si
le
brillant
dans
c .v iJ..
championnat
le F. C. Saint-Louis,
l'aria,
inatebera
qui a
de
fourni
île nombreux
h
Joueurs
l'équipe
sélection
d'Alsace,
Blanc,
!.e C. A. P.,
avec Ottavis,
Haas,
des
Laurent,
Hoirnler,
Moulene,
possède
de lui assurer
de valeur
joueurs
capables
la victoire.
contre
Saint-Servaa
U. A.
l'U. A. 16' aura
1 la Porte de Saint-Cloud.
adversaire
l'U. 3. Salnt-Servan;
l'an
pour
dernier
déjà ces deux clubs étalent opposés,
renouvelleront-Ils
h's Bretons'
gagnèrent;
avec
L'U. A.
rmjmmrimi
leur succès?
devra
se
et les Trèrfiâ Marécaux,
Iioi.'fsoiii
FauFaucher.
montrer
Noury,
vigilante;
excellents
clipf sont toujours
Olympique Lillois
le
il la Malmais0n),
nw'ii (stade Bugatti
aura
Lillois
Knind club uordlste
l'Olympique
« onze »
Il s'attaque
à un
la tache difficile;
de
la
Coupe par ses
i|iu est la révélation
Annemasse.
et
sur
victotres
sur le Oallia
Rueil
eontn
SEXEET ANDRIEUX
RENTRENTAUJOURD'HUIA PARIS
Le,; deux vaillants touristes Séxé et
Andrieux, qui viennent d'accomplir un
raid sensationnel à travers le monde, et
dont les lecteurs du Petit Pansien ont
o'.innu les diverses étapes, rentrent en
France. Ils seront aujourd'hui Il Paris,
menant des usines Gillet cite Liège.
Le Motocycle Club de France leur
prépare une chaleureuse réception et
organise une sortie pour se rendre Il
Jpur rencontre. Cette sortie aura lieu
sur le parcours Paris-Meffux» où les
«Jeux motocyclistes seront reçus et où
un déjeuner leur sera offert.
Ensuite, la caravane gagnera la capitale pour une dernière manifestation
Un vin d'honneur au restaurant Gillet.
Voici l'horaire de cette journée
Départ du siège social du Motocycle
Club de Franche, 210 ter, boulevard
Poreire, Il 9 heures. Déjeuner à Meaux.
Départ de Meaux vers 15 heures. Arrivée à la porte Maillot au restaurant
Gillet, vers 15 h. 30.
DEUX MATCHESINTERNATIONAUX
DE FOOTBALLA BUFFALO
Un intéressant meeting de football,
organisé par le Red Star Otympique, le
Stade Français et le Club Français, se
déroulera aujourd'hui au stade-vélodrome Buffalo.
Français, Belges et Espagnols seront
aur prises en deux matches successifs.
Le programme est le saivant
Match A, h 12 h. 45 Racing Club de
Bruxelles (blanc et noir) contre Stade
Français (bleu et rouge).
Match B, Il h. 20 Europa de Barcelone (bleu ciel) contre Entente Red
Star-Olympique Club Français (chemisette blanche, culotte bleue).
SJ
COURSES
LUNDI
L'ULTRA
HÉTÉRODYNE
RADIO-PARIS.
20 h. 45
la Belle
Hélène, opérette d'Offenbach, avec Mlle Marguerite Soyer, de l'Opéra-Comique.
RADIO-BRUXELLES.
2o h. 30 T le
Grand Mogol, opérette d'Audran.
THEATRES
Enmatinée
les Bonjeudi, Britanntcus,
notes femmes
samedi,
matlnée
poétique
les Compèrés
du rof Louis.
dimanche,
A L'OPERA-COMIQUE.
En soirée
lundi,
Tristan
et Isolde; mardi, la Tosea, Cavalleria
les Contes d'Hoffmann;
rnstlçana;
mercredi,
la Tisseuse
jeudi et samedi,
vend'orties;
dredi, Louise;
le Festin
dimanche,
Werther,
de l'araignée.
En matinée
le Huila,
Jeudi,
dimanche,
Madame Butterfly.
A L'ODEON.
En soirée:
lundi,
Amphile Bonheur
tryon; mardi, jeudi et dimanche,
du jour;
et samedi,
le Dernier
mercredi
la Dame aux camélias.
Empereur;
vendredi,
En
matinée
la Coupe
jeudi,
Horace,
le Bonheur
enchantée;
samedi,
du jourle Mariage de Figaro.
dimanche,
A LA GAITE-LYRÏQUE
En soirée: lundi
et mardi, relâche
mercredi,
jeudi, vendredi,
samedi et dimanche,
Hant le joueur de flûte.
En matinée
et dimanche,
jeudi
Hans le
de
Joueur
flûte.
AU TRIAXON-LYRIQUE.
En soirée
lundi et dimanche,
les Saltimbanques;
mardi,
le Chalet, l'aillasse;
Rêve de valse;
mercredi,
la Tosca;
Jeudi, Chanson d'amour;
vendredi,
samedi, la Fille de Madame Angot.
En matiuée
le Grand Mo,got; sajeudi,
les Noces de
medl, la Béarnaise;
dimanche,
Jeannette,
Calatée.
AU THEATRE POPULAIRE.
En soirée
Lahmé.
samedi,
En matinée
Jeudi, les lies Ftdji
(ciné);
la Béarnaise.
dimanche,
-o- GAITE-LYRIOUE.
en
Aujourd'hui
matinée
et en soirée,
A partir
de
Surcouf.
jeudi en matinée,
Hans le joueur
de flûte.
(Location
ouverte.)
-o- VARIETES.
à 2 h.
Aujourd'hui
de Triplepatte,
matinée
avec
MM. Andse
Leraur,
Mmes Augrustlae
Pauley,
Louvijrn.v
Jeanne
Leriche,
Janine
«t
Loury,
Ronceray,
toute
la grande
du
salir.
interprétation
Gut.
Téléphonie
POBTE-St-MARTIN.
2 b. 30 et 8 h.
Une Revue, de Maurice Donnay, Henri DuverrIlahn et Jacques-Charles,
nois, Reynaldo
avec
la grande
vedette
Internationale
KarsavUia.
la célèbre vedette
française
Huguette
Dui*>s
Boucot et Maurice Escande.
Mnt. sam, et «m.
-o- PALAIS-RUYAL.
en matinée, à 2 h. 30, Au premier
de ces mestiaura.
le plus grand succès de rire do la saison.
-o- AMBIGU.
2 h. 45 et 8 ù. 45, Plein
Tramel
aux as, avec le grand comique
et
Cassive. Matinée jeudi, samedi et dlmmche.
o- BOUFFES-PARISIENS.
Aujourd'hui
en matinée
à 2 h. 30 la fameuse
opArette
Trois jcunes
filles nues. Succès formidable.
o- GRAÎVD-OUIGNOL.
maAujourd'hui,
tlnée et soirée; dernières
du
représentations
Spectre
sangtant.
o- CLUNY.
du
Dédé (Castrlx).
Sotrée
Réveillon
Au
de ces messieurs.
Louez.
-o- TERNES. Monsieur
de st-Obin rH. TréSoirée du Réveillon
.Lahmé.
vouS, Wllbel).
9- TH. COMŒDIA.
L'Exqutt
PecM.
AU
CnnVElfflftf
m
POUR
ALIMcriTE»
TOUS LES
POSTES
MARDI
le plus facile à régler
F. VITUS
PARIS
90. rue Damrémont,
Demandez Notice P. P.
PETIT PARISIEN.
21 h. œuvres de Léo
Delibes, Tchaîkowsky, Massenet,
Vincent
d'Indy et Gustave Charpentier.
P. T. T.
21 h. Rip, opéra-bouffe de Planquette (sélection).
RADIO-PARIS.
20 b. 4S Ta*nh«tuert
opéra de Waguer (sélectian).
PARIS
BIGRILLE
MERCREDI
RADIO-LYON.
20 h. 50: festival de
musiciens romantiques allemands.
BALE.
19 h. 30 chants pour soprano, de
Meister, Huber, Bach et Brahms.
RADIO-TOULOUSE.
20 h. 30 le Coeur
et la main, opérette de Ch. Lecocq (sélection).
à 4, 5, 6 et 7 LAMPES
reçoivent tous en haut-parleur
sur
petit cadre les émissions européennes
Demandez
notice P. P. franco
S"
des
75,
rue Claude-Bernard,
Etablissements
DUGRETET
(PARIS
Ve)
JEUDI
RADIO-BRUXELLES.
20 h. 30 séance
ELECTRA-ENTREPRISEde gala consacrée aux oeuvres du théâtre antique
(Sénèque, Plaute, Térence).
9, rue des 3-Borne». PARIS (11')
83-47
Roquette
RADIO-TOULOUSE.
ao h. 30 Paillasse,
opéra-comique en deux actes de Leoncavallo.
de
tous
les
Réception
LEIPZIG.
19 h. Ce cher Augustin, opéPOSTES
EUROPÉENS
rette en trois actes de Léo FaIL
Exposition permanente de 15modèles différents
depuis le poste i galène il 82 ff. 50 jus21 h Duo pour deux
BIRMINGHAM.
qu'au neutrodyne 5 lampes à 1.265 fr. Ecrivezviolons en r<F(Spohr) Duo pour deuz violons
nous ce que vous déirez écouter au casque ou
en haut-parleur, nous vous adresserons gratuite!t piano (Moszkowsky).
mmt, sans aucun engagement de votre part,
devis et tarif illustré. Démonstrations et
Installations gratuites jusqu'à 100 k. de Paris.
VENDREDI
RADIO-PARIS.
h.
Mademoiselle
Jockey, comédie de M. René Fauchais, avec
l'auteur.
TOUR EIFFEL.
19 h. 15 concert de
musique des xvn* et xviii* siècles.
DRESDE.
19 h. 30 oeuvres de Mozart,
Wagner, Bizet, Gounod, Humperdinck.
RADIO-LYON.
2o h. Werther, opéracomique de Massenet (sélection).
Paru.
Qu»tre-Septembr«,
(Contrat Sl-il)
vous prie de visiter
ses MagasUii.
Vous y trouverez
tout ce qui concerne
la T. 9. F.
da
Son
B»
«STAZODYNE
tous permettra
de recevoir
en H. P.
tous
les concerts
européens
sur
cadre
de. <0 c/m.
BERLIN.
18 h. 30 Carmen, opéra-comique
de Bizct
MUNICH.
18 h. 45 Enfin seuls, opérette
en trois actes de Franz Lthar.
HAMBOURG.
18 h. 25 Cavalleria Rusticana, opéra-comique en un acte de Mascagni
Paillasse, opéra-comique en deux actes elun prologue de Leoncavallo.
DAVENTRY.
22 h. 30 musique de danse
du Savoy.
DEUX
ALTERNATIVES!
DIMANCHE
SilenU
ubl«s.
Indestructibles,
etdeHaut
cieux
Rendement.»
TOUR EIFFEI
18 h.
de vue sur la France et le franc
Gui
consomme
uns
lampeu,
se
d
étériorent
q
ui
et
s
e
b
rûlent
pa
K
dont
leredressement
n'est
puparfaitset, sénateur.
Accumulateurs
A.C.E.
àélectrodes
EDISON
rn
24,
SAMEDI
Une
merveille
petite
Le Poàtfi-Vislte
2
là
lampes,
réceplian d'un grajid nombre de concerts
en iiaut-iui-leur.
européens
Lampes,
dans un Joli coirret
piles contenues
,prix:
francs.
acajou.
complet,
avec casques,
Itiles,
prêt
lwnpe;,
Paiement
à voloniô
50 fr. par mou
POSTES GARANTIS
Ces prix de faveur, valables
jours
sant cunsentis
il titre de
fc-ulemcnt,
réelame
ralre
les
connaltre
pour
bons
et beaux
construits
postes
Par la vieille firme bien connue
RADIO-HALL, 23, r. du Rocher, Paris
contre
o fr.
Catalogue
Quelques points
par Il. Daus-
19 h. 40, Nou64 (R. Vayer); Le Bélier 63. (F. Hervé); RADIO-OEUVRE(1.7M m.).
Interview de M.
Palestry 63 (C. joiner) M". ^Interprète 63 velles et commentaires
(A. Huline*: Jack O'Lantbetrn 61 (S. Bush). Emile Schrelber, président de l'Association
Prix des Tuileries. Steapde, 15.000francs, nationale des abonnés du téléphone, sur le
3.500mètres.
la ville et a
En Douce Il w (p. Hioiro) fonctionnement du téléphone
Sylveigneur 64 (J. Faucon); Valeureux 64 la campagne.
Pour
cette
les
rubrique,
(W. Andrews) La Grajjja C4 (J. Broca)
RADIO-SNAP
.ET
La Fougue 62 (F. Roveaia); Uxbrldge 62
ETRANGERS
RECORO
DU MONDE
DE T. S. F.
Annonces
seront
reçues
(M. Rodhain) Anacréon 60 (P. Deshale)
Alimentation
ou
tot
ale
partielle
ANGLETERRE.
Londres
21 modèles complots pour tous les goûts,
(361 m.
4,
Petit Bigard 60 (J. BedeUmp).
JEUDI de chaque
jusqu'au
3 kw.).
t5
h. 30
la Flûte
enchantée
Prix La H»ya Touaselin. Steeple,
pour toutes les bourses, 4 partir de 225 fr.
en la majeur
ne 7
Symphonie
mètres.
¡Incas 72% (H. Ho- (Mozart)
francs,
semaine
au
et
llosemonde
Inter(Beethoven)
(Schubert);
Neutrodynes
Tbe
Superneutrodyne»
72
wes)
Coyote
(IL. Nfaudotj; Hydraen
Ballade
en
sol
mineur
la majeur;
vion 68 (J. Blarrotte); Corot
sans
antenne
ni cadre
(H. Haes); mezzo,
Douzième
(Brahms)
Etude
en
ré
bémol
!Il
67
Pénélope
(J. DaUWou);Djavid 67 (M.
SERVICE
Air pour cordes
(Liszt)
12
MOIS
DE
CRÉDIT
Gassiat) Le Prélude 66 iF. Romain) Merri- rapsodie hongroise
ATELiERS
GONOENSAIEiiRS
ELECTRIQUES
A la musique
le
(Schubert)
au tarif du comptant
mac 66 (G. Lester); Lautaret 65 (F. Hervé)' (tiocrhertni)
rue
DE
LA
128.
J«an-]nurèi
PUBLICITÉ
CasseNoisette
(Sehumann)
illustré
5 ter, gratis
Catalogue
et franco
Grandmont &i (A.Parist; Roublard 63 (J. Be- Noisetier
LmIIoû.P«rret
Tél.
834
Lev»lloU
(Seine).
(Tchaikowsky).
deloup); Ramsinit 63 S<».Rodhain),
18, rue d'Enghien, Paris (io*>
h.
serPrix de Normandie, liâtes, 15.000fr., 2.700 17 h. 15 The Lotas Eatera. 20 Colombo
SNAP
Pour
la
VENTE
A
CRÉDIT
s'adreuer
i
:1
15
orchestre
Il.
mètres.
Holbe-acb.iJ9 (J. Btarrotte); Elder, vice musical.
13 et
Téléphone: Provence
Avenue d'Italie,
Parts
L'INTERMÉDIAIRE. 17, Monsigar. P«r,,
Bal masqué
(Sindlng)
68 (S. Bush); Rhodope 66 (L. Niaudot); Lan- Marche grotesque
Closoit de violon
nllls 61 !F. Romain); Phosphore 61 (F. Her- la Traviata (Verdt)
l'Abeitle
(Schu(Hernberger)
vé) Hoggar Il 61 (J., Bedeloup); Benalcazar ches à minuit
Valse (Chopin);
Polonaise
(Thomas):
bert)
60 (R. Beaudichon).
Chansons
Mort d'Iseult
popu(Wagner)
Partant douteux: Oartni
(A. Atkinson). iliaires
0
russes
Colombo)
lovely
Night
Prix Waljper Low, steeple, handicap,
Pour les veuves et orphelins
Rêve
Air»
bohémiens
(Sarasate)
La
Pommade
Ptiilooômo
(Itonald)
3.500
francs,
mètres.
Beauvals Il 67 (F.
I8T
Daventry
m.,
AU MONDE
Pour détruire pellicules, pelades, démangeaient,
emp*«ftev les
(Liszt).
des associations des journalistes parisiens eheveul UfMtQOS
Romain) Macramée6 (L. Niaudot) Kif Klf d'amour
de
de
et
sans
les
21
h.
hhinclilr,
rendre
«hondjtntf
et
la
h.
30
et
programme
tomber,
graisser,
friction.
soyeux nprès
Franco
(R. Bagnlard); !}ot René 65 (G. Lester); 25 kw.). 15
9 fr- gaie
î-e« 5 puis c. remh.
fr
Imp. en sus 4 fr. ?& Deu. toula pharmacla,
iiDu- o fr.
et
de
Londres,
des
nouvellistes
parisiens
Maguelonne (J. Faarrotte); Lovlng 63 (X.):
mrfumsridA, EÀ
l^borutolt*
UBlKlM tEMLWT, « Or(el«|, W
Ce poil, L/OO 924S(Fr«.*«:.
Bruxelles
(508 m. 5, 1 kw 5).
BELGIQUE.
Le Mont Escat 62 (t. Atklnsoni; Sir Cnarle*
Mozart;
A la matinée do gala du Casino de
60 (F. Hervé); Argefes 60 (P. Hamel); L'Ou.- 20 h. 30 concert de gala consacrédu 0 Concerto
FMte
Andante
la
enchantée,
samedi prochain 11 décembre (la
tadet 60 (L. Loisetoii).
Paris,
Allegro du quatuor;
pour flûte (M. Bonneel);
Partant doutenx Incroyable 60
seule matinée qui aura lieu un samedi),
Prix de Viroflay, baies, handicap, 15.000fr., Symphonie en cet. 21 h. 3u Concert; Robin au
de la caisse des veuves et or- BULLETIN FINANCIER Coursde la Boursedu Samedi
4 Décembre
Mélodies
brésiliennes
profitdes
3.100mètres. Munï Renaud 73% (A. Cérez); des Bois (Weber)
deux
Associations
des
jourCasmha
Morenaphelins
Bien
les
devlses
tient
encore
néchl
Gailatt);
Mais
la
pequemma;
que
peu après
tendance
est i
générale
Jacqueiminot 69 (R. Caron); Senor Mairrpiès (Louis
nuuvcllistes parisiens, les très sensiblement
nalistes
et
des
Fantaisie
sur le CM (Massenet)
Morena
nouveau
dans
la
courte
séance
faible
et
toute
la
cote
(R.
s'alourdit
67%
Gesson); phosphore 67&(F. Hervél;
Mon amour
(Llstz);
piano
pour
Saint Onuphrc 6» (B. Holla); Flylng Sport Tarentelle
spectateurs auront la joie d'applaudir officielle de la matinée, le marché fait meil- jusqu'en
les derniers
clôture,
cours
étant
est
le
ve(Brahms);
Printemps
la
des
pareil
(Raelunadans
Zorrino
revue,
(H.
Et
(E.
Paris,
splendide
63%
Haës);
Juge);
Ins
généralement
bas.
plus
Les
valeurs
à l'ouverture.
En oITet,
Suite algérienne
(Saint-Saëns).
Nahuel Huapi sa !S. Hush); Lilac sweet 62 ninoff)
dettes comme Maurice Chevalier, Yvonne leure contenance
étrangères,
prIvées du soutien de l'arbitrage,
llttversum
6
HOLLANDE.
(1.050
m.,
kw.).
se produi(X.); Ratissoire
(G. Lester); Hanap
Vallée, Jeanne Saint-Bonnet, Edmonde quelques rachats du découvert
sont les plus sensiblement
Il Il, 55: Musique
8
h.
40
Service
divin.
mafs
affectées,
(L. Nlaudot).
cours
sur les titres
(Guv et Van Duren, Bradford et Marian sent aux premiers
qui
Concert.
t7 h.
les valeurs françaises
d'Hawatian.
13 h.
se montrant
aussi plus
NOS PRONOSTICS
1Dainilton, Pasquall, le3 sœurs Rowe, etc. la
Service
18 h. 50: Concert
plu* fortement
baissé la veille.
divin.
populaire.
hésitantes.
Prix Port Saïè Le Bélier, Patte .1 Ressort. ESPAGNE.
Barretone
De précieux concours sont venus
(325 m., 1 kw.).
Prix des Tuileries En Douée lI, Sylvel- Il Il.15'concert
<
de la musique
munlcts'ajouter aux multiples attractions du
donné au Liceo.
gneur.
pale. 18 h., opéra
Mlle Mary Mao CorCasino de Paris
fefel
|fffffe|fefe
Prix La Haye JouBselln Ecurie de TrlITALIE.
Rome
m. 6. 3 Kw.).
la
et
brillante
cantatrice
nouvelle
mio,
9 h. 30. musique
20 b., relais
quervtlle, Une.
religieuse.
de l'Gpéra, et la Chauve-Souris, de M.
Prix de Nnrmandie HoggarII, Phosphore. d'une
transmission
théâtrale.
Milan
Prix Whlspor Lo-w Macramé. Roi René. (SI:; m. s, 1 kw. 5). 15 h. 30, concert vncnl IBaliefT. La location est ouverte au CaPrix de Viraflay: Phosphore, Mont Renaud. et instrumental,
10 h. 45, concert.
BALKITE
iTANTALE)
SSSa
Jnmibus
langue d'Algérie.
9000
Bauq. Nationale Crédit B06 eoo
DES
de la semaine
Les spectacles
En soirée
L'OPERA.
lundi,
Lohenvenmercredi,
Gwendoline,
Sin;
pnn;
Siang
dimandr-Hll, H&radiade; samedi,
Siegfried;
clip, Satnson et Dalila, la Nuit ensorcelée.
En matinée
le Fretechitt:,
dimanche,
Soir
de fêle.
A LA COMEDIE-PRANÇAISE.
En soirée:
le Coeur partagé,
lu;ull
la Paix che:
Mi;
inaidl
et Jeudi,
l'Amnur
mercredi.
veille;
le Cœur partagé;
vendredi, Il faut
i'Lpreuve,
ou fermée,
On ne
porte soit ouverte
had'me pas avec t'amour;
samedi, Un ami de
le Coeur partagé;
il était
jeunesse,
dimanche,
Amoureuse.
Une bergère,
COMMERCIAL
4 décembre.
LAINES.
Le Havre,
clôture
à terme,
les 100 kilos
décembre,
Janvier,
1,720; février,
1,720; mars,
1,720; avril, 1,720; mal, 1,720.
Le Havre, 4 décembre.
COTONS,
CIOture à terme, les
kilos
décembre,
394
394
février, 401 mars, 403 avril.
janvier,
Juin,
mal,
Julilet,
août,
septembre,
416
octobre,
421
423.
novembre,
295 50 il
SUCRES,
Clôture
courant,
3
de
3 de
janvier,
303
Janvier,
309
314
à
3
de
février,
50
mars,
319
cote officielle,
295 a 295 50.
CAFES,
Le Havre, 4 décembre.
Clôture Il terme. les 50 kilos
décembre,
462
461 75 février,
464
mars, 465 25;
janvier,
456 50
461
458
juin.
juilavril,
75
mal,
456
456.
août,
460
let,
septembre,
ALCOOLS.
Coursant,
lncotés
janvier,
mars-avril,
1,175 Il
février,
1,225 il
mal, tncotôs.
BLES.
Courant,
159 il 150 75; janvier,
159 50 lt 160; Janvier-février,
160; 4 pre162 à 163: mars-avril,
163.
mters,
FARINES.
257 N; janvier,
Courant,
250 V; Janvier-février,
250 V; 4 premiers,
253 N; mars-avril,
953 N.
SEIGLE.
150
Courant,
N; Janvier,
146 V; 4 premiers,
S'; janvler-février,
149 .V; mars-avril,
149 N.
4 décembre.
Parts,
Cote
ornclelle
des métaux,
les 100 kilos, a l'acaluminium
en lingots
de 3 kilos et
quitté
plus, livrable Paris, 1.530 fr. Culvre en lingots et plaques
de laminage,
livrable
Havre
ou Rouen,
839 50; en lingots
au
propres
ftavre ou Rouen. 839 50; en
laiton, livrable
livrable
Havre ou Rouen,
cathodes,
832;
étain Banka, livrable
Havre ou Paris, 4.247;
livrable
CorDétroit,
Havre,
4.247; anglais
livrable
4.049.
marParis,
Plomb,
nouallles;
livrable
Havre ou Rouen,
ques ordinaires,
406 et 413 livrable
Paris. Zinc, bones marlivrable
ou Paris,
Havre
ques,
445; extra
Havre ou Parts, 465 50.
pur, livrable
La cote
VINS.
Pnrie, 4 décembre.
officielle
des vins n'a pas été établle
cette
semaine.
Footbail. BulTalo,13 h., Racing Club de
Bruxeiles-Stade Français; 14h. 30, C. D. Euro;>a de Barcelone-Entente Red Slar-Olyinpique-Club Français.
Cou-pede France 13h. 45, Asnlères, F.E.C.
lxivailois-F.C. Mulhouse.
Charentonlleau,
C.A.Paris-F,C.Saint-Louis. Porte de SaintCloud, U.A.<6"-U.S.Servannalse. Malmaison, Rueil A.C.-OlympiqueLillois.
Coupe Nationale Corporative a h., Bobiguv, Bagneux-Chatou.
Rugby. Championnat de Paris 14 h. 30,
starle .lean-Bouin, S.C.U.F.-S.S.Primevères.
Porte Vlncennes, P.U.C.-A.S.P.T.T. Pantin, A.S.P. PoIlce-C.S. Meaux.
Sucy-enBrle, Red Stard-Olymplquecontre U.A.I.
14 h. 30, gymnase Christmann,
Boxe,
combats de professionnels.
Cross-Country. 10 b., Saint-Cloud, chalJenga Henri Arnaud. 15 Il., Croix de Berny,
cballenue Pe&cb.
Basket-Bail.
Championnat de Parts
Il h. 30, Maisons-Alfort,Stade Français conire A. s. Amicale. 14 h. 30, sucy, A.S.S.
Jilack Harriers contre A.S. Parisienne
h.
Sucy, U. A. mtergradz'Arta contre
S.A. Montroug-e. 15 h., Vitry, C.O.Entraiuement contre A.S. Résidence Sociale.
Hockey. Championnatde Paris 14 h. 15:
Colombes,
VUlebon, Stade Françals-E.I.F.
r. Intergadz'Arts-R.C.Colombes. Bobisni.v, .stade de Boblgny-C.A.S.G. lî h. ;10.
Colombes,P.U.C.-Sportlngr. U h., Meudon,
StaiuJard-Lloyd'sBatik. Colombes,Racing;U. S. Argenteuil.
Football Championnat
Sports féminins.
(le Parts 10 h., Montreull, Cadettes-Glodo;
14 b.. Brandon, Nova-Htrondelfesi13 h., Eltsabeth, Montroug-e-Hucbe,et un., Fcminîtaiug-uettes. Barette 0 h. 30, Gentilly, Femina Sport A contre B.
l Il. 30, Gwendollne,
Soir de tête
Opéra,
8 h., Faust.
1 h. 45, Bettlne.
les Femmes
saFrançais,
8 h. 45, le Duel.
vantes
1 h. 30, Manon; 8 h., Carmen.
Opéra-Comique,
2 h. 30, Comédienne
8 h. 30, le
Odéon,
Bonheur
du jour.
2 h. 30, 8 h. 30, Surcour.
Galté-Lyrique,
2 Il. 30, le Grand Mogol
Trianon- Lyrique,
8 h. 30, les Claches
de Corneville.
5
8
h.
Châtelet,
h.,
30, Michel StrogofT.
2
h.
30, 8 h. 30, l'Arlésienne.
Sarah-Bernhardt,
2
h.
15.
8
h.
30. Trlplepatte.
Variétés,
Th. de Parts, 2 45, 8 45, Potash et Perlmutter.
2 h. 45, 8 h. 45, Une Revue.
Porte-St-Martin,
2
h.
Renaissance,
45, S h. 45, la Vocation.
2
h.
30
et
9 h., Félix.
Gymnase,
2 45. 8 45, &p. de la Chauve-Souris.
Madeleine,
Antoine, 2 h. 45, 8 h. 45, Notre amour.
2 h.
8 h. 45, Ciboulette.
Marlgny,
t
h.
8 h. 30, No, no, Nanette.
45,
Mogador,
8 h. 45, Plein aux as.
Ambigu,
ces messieurs.
2 30, 8 30, Au l"de
Pal.-Royal,
2 h. 45, 8 h. 45, la Prisonnière.
remina,
nues.
13.-Paris., 2 30, 8 30, Trois jeunes unes.
2 h, 45, 8 h. 45, A vol d'oiseau.
Edouard-VII,
Daunon, 3 h., 8 h. 30, le Coeur ébloui.
2 45, 8 45, le Temps d'aimer.
Th. Michodière,
2 30, 8 30, Maître Bolbec et son mari.
Athénée,
2 h. 45, 8 h. 45, le Septième
Ciel.
Avenue,
9 h., Un bon garçon.
Nouveautéa,
Scala, 2 Il. 45, S b. 45, Vive l'Empereur
2 45, 8 45, Spectre
sanglant.
Grand-Guignol,
Comédie
8 h. 45, le Dictateur.
Ch.-Elysées,
St. Cb.-Elys.,
3 n. et 9 b., l'Amour magicien.
2
h.
8 h. 15, Jean le Maufrane.
Arts,
8
do Pâques.
2
Michel,
45,
45, les Vacances
8
Il.
Petit
Péchl.
Comédie
45,
Caumartin,
2
h.
8
h.
la
45,
Dêserteuse.
Mathurins.
45,
3 h, et 9 h., Divin Mensonge.
Capucines,
Cluny, 2 h. 45, 8 h. 45, Dédé (Castrlx).
2 h. 45, 9 b., l'Exquis
Péché.
Comœdla,
2 45, 845, Epinard
(Marcel Simon).
Eldorado,
2 h. 30, 8 h. 30, Tire-au-Flanc.
Déjazet,
Com.du honneur
Atelier (th. Mont'),
8 h. 45, Jean-Gabriel
Borckman.
Œuvre,
Ternes,
2 43, 8 30, M. de St-Obln
(Trévoux).
2 45, 8 45, Nana (Régina Badet).
Fol.-Dram.,
N.-Théâtre,
2 30, 8 30, Lakmé (Mathieu Lutz).
(Kovœl).
2 45, 8 45, Passionnément
Montrouge,
Moncey, 2 h. 45, 8 Il. 45, la Veuve joyeuse.
m., s., Mon curé chez les riches.
B.-du-Nord,
2 b., Hernant.
Théâtre
Populaire,
PILOTES
AVIATEURS
HIER A ENGHIEN. Les rfcolUte
En juillet
Pierre
Lecerf et Mar5 décembre.
li'not de pilotes
avaient
Nous avons eu une excellente réunion
aviateurs,
UNE TRANSMISSION. EN ESQUIMAU
organisé
un meeting
Un accld'aviation.
notamment une superbe compétition
et,
dent, dû h une
d'hélice
et
rupture
qui
Suivant un message Reuter d'Ontario,
dans la Course de Haies d'Hiver.
le pilote
Lecerf
subir
une opéraforça
Cette
belle
langage esquimau a eu hier, pour la
épreuve, disputée par onze
tinn, l'ayant
de voler le Jour du
empfîehé
fols, les honneurs de la radioson associé,
concurrents, ne s'est guère passée qu'en- ) |»miêre
meeting.
M. Martenot
de Cordoux, ronsidéra
leur contrat
comme rompu.
tre les trois ans, bien que Béranger ait 1 iiionie. Un discours prononcé devant un
de
Mo de voulu, selon sa coutume, filer en tête et auditoire
Mais, hier, itjjri's
plaidoiries
mixte de missionnaires
et d'Eeun aviateur
Kerlaud,
lui aussi,
et de M* faire son train lui-même. Mais il
un
avait ( ajimaux par Mffr Turquetil.
éminent
chambre
de la cour a décidé
Bailly, la
I
affaire
à
nieeionnaire
de
adversaires
d'une
Il
établi
son
jeunes
catholique qui
être deux
<|iio Al. Pierre
LcceiT ne pouvait
classe
très
la
au
fois victime
de son accident,
sienne, et
et qu?il avait
Quartier général à Ctiesterfleld-lnlet,
supérieure à
avant la premiere moitié du parcours le Sppd-ouest de la baie d'Hudson, a été
droit
la moitié
des bénéfices
du meeting.
cheval du comte du Crozet a dû laisser t'Cansmis par la station C N R 0 d'Ottawa.
X. ITASSE ET SA FILLEULE
Dans ce discours, .Mgr Turquetil,
Dlptomate, Ramoneur Il et Kadie se disLors de l'arrestation
de M. liasse,
admiparle
tant
commandement.
A
cle la Porcherie
puter
l'avant-dersuccessivement
en français, en anuistrateur
délégué
francaise,
son anclenne
Mme Thérèse
nier obstacle, où Kadie tombait, Diplo- glais et en esquimau, exposa les résulfemme.
avait fait opposition
Carmona.
sur les tltres
mate réglait Ramoneur 11, mais se voyait .i»>1» de sa mission.
et valeurs
ces
qu'on avait saitis.
Or. parmi
par Quomodo, qui avait paru
titres.
Il s'en trouvait
il attaqué
qui appartenaient
désorienté
au début par l'allure rapide ILES CONCERTS
la filleule de M. itasse.
Mlle itamondou,
et.
FRANÇAIS.
sur
cet
hippodrome inconnu pour lui
cttlle-i-i,
observations
de M"
hier,
après
Liouel
Tournesai:
et Mangln-BocDiplomate résistait courageusement et Porte du PETIT PARISIEN (340 m.9–0 k.500)
Nastorgr,
fiuer, a abtenu
du juge des référés
l'autol'emportait de deux longueurs.
21 Il., concert avec le concours d'artistes
(le
sur
les
fonds
saisis
une
prélever
Ainsi, Dipdotnate a confirmé ses écla- s1e l'Opéra et de
somme
de li'.ooo francs
l'Opéra. Comique et de
a titre alimentaire.
tants débuts et s'annonce comme un !Mme
de
Lame-Brun,
Alda
LA PROPRIETE
COMMERCIALE
hurdle racer do grand ordre. Il sera Il''« Vers nous reviens l'Opéra, dans
vainqueur (Verdi)
ET LE DROIT DE REPRISE
dangereux il. Nice, sur une piste où ses Polyeucte (Gounod) Les
Femmes de MagDU PROPRIETAIRE
aptitudes le serviront particulièrement.
dala
(Massenet).
Sur plaidoiries
de Mc» Claude
et
Wevl
PRIX DE L'ORNAIN
Ouverture
du Corsaire (Berlioz)
Cassea décidé qu'en
le
juge des référés
Il vendre.
Haies,
6,000
mètres
francs,
2800
cas d'exercice
du droit
de reprise
danse chinoise
par le 1.
Satisfait
(F, Hervé)
3t 50 16 50
la loi sur la propriété
compropriétaire,
Sarabande
et Passepied des Chansons
Pavane,
Paul
merciale
aucun délai de préavis,
n'exigeant
La Farandole,
suite
Il (R. Caron)
Longwood
47 50 19 50 t danser (Bruncau)
immédiate
être
l'expulsion
peut
ordonnée,
3.
Philibert
»
(Tli.
Dubois) Pastorale, hautbois et orches(R. Féger)
p 46
29 50
sauf qu'il
au juge
appartient
d'apprécier
i.
Kallum
tre
(G.
Thomas).
Non
(hautbois
a
d'accorder
un
de
ptacés
solo, M. Cobert) (Dulaurens)
s'il y
lieu
délai
faveur.
Ormy (L. Loiseau)
Saltarello
(A. Benson)
sélectton
Sylvla,
(Léo Dellbes)
DansA (Cl.
Précurseur
Emile Levêque,
(F. Romain)
Bravo (G. Gigant)
FAILLITES.
anc. entreHarmonie
Debussy)
du
soir
(Lazzart)
PoiUot (A. Huline)
Plumet
de menuiserie
et charpente,
21 bis,
Blanc (J. Bisrpreneur
l'Aveu dans le soir (Faut Paray)
Les Erinrotte)
rue Krnest-Henan.
à MalakolT.
René FeFécamp (O. Lester)
DaLly (Rovella);
»
nyes
«
Saturnales
Plein
aux
As
Il
(W. Andrews)
(Massenet). Orchestre
couverture
et
eomme,
plomberie,
2f, rite
Salnrrairf)
sous
la
(V.
direction
Mont
de
Bisson)
M.
Léon Loicq.
Veuve
Canisy
(André
Benson)
«
<l'Kn>thien.
ievenberger,
épicerie,
Falry Lad (P. Ilamcl)
BaStos (R. Vayer)..
il Montreull-sur-Selne.
».
STATIONS RADIOPHONIQUES D'ETAT.
3 long., 2 long. i/2, 1/2 long.
20 h. 45, causerfe
« Les femmes et l'auPRIX ORTOLAN
tomobilisme », par Mite Odette Simon avocat a la cour; solréo régionaliste org-aniSteeple-chase.
francs,
3,000 mètr«j
LES
CONGRÈS
séo par les ftosatl aux châtellenles de FlanNtaudot).G
le
1. Prosty (L.
8.80
à M. S. Sevadjlan
dre. Lille
poèmes de Plerro Valdellèvre
Le personnel
civil des administrations
et
Il. Fleur Merveilleuse
d
Alphonse
(H. liaes)
3. SarC*a
Capon notice sur Ludovic
du
Le congrès
annuel du syndicat
(R, Caron).
Loin, 1 long.
Bureau, compositeur
général
Elégie et scherzo
civil des administrations
centrales
Omer Bouchery, graveur
personnel
pour violoncelle
PRIX DES VOSGES
et peintre lillois Emile Langlade, chancea tenu
hier
du
ses assises
a la mairie
SL-cb., hand-, a réclamer.
8,000 fr., 3,700 'm.
lier des Rosati
le patois
sixième
arrondissement.
VNouvielle
1. Celtillus
G as 50 51
(Bagniard)
deux
Vaclette,
chansons
Dans la séance
du matin,
présidée
par
(Desrousseaux)
M. Guy Pastré
40 » 'R
Le Mercure de Flandre et le mouvement
M. Lauworrière.
du ministère
de l'Agricul2. Houblon
(R. Tondu)
P 20
n littéraire
actuel en Flandre
ture, l'assemblée
a entendu
le rapport
do
par H L
Le Libertin
(A. Atklnson)
P 08 50 28 » Dubly, président des
3.
Jeunesses
M. Agratnier
sur les notes signalétiques
et
régionaliste.?
4. Le Moujik
(Rodhain).
Non pla tés
du Nord
Allegro bref, gavotte, romance
!es réfflos
à ce sujet,
des Dellys (L. Niaudot)
d'avancement;
Saint Malo (L. Loi.' (eau)
Blareau) pour violon et piano.
(L.
Rouvœux ont été adoptés on faveur
de la supSoir d'Avril (Bedeloup)
Etoupe
(R. V lyer)baix
d'Achille
poèmes
et
Seéard
de
Charles
de la règle du traitement
pression
moyen et Charlevad (J. Blarrotte)
DufL'Orphelin
(L
Prudent
Droulers
Pruvost
du remplacement
des notes chiffrées
compositeur
Mon
par des
Prince
foure)
Tou nnes
(A. fiultne)
(Henri Zllorge), avec auditions.
Douai:
« Tout chef, dit un
motivées.
appréciations
(C. Joiner).
long., 4 long., 3
de
Oustave
poèmes
lo$|ë.
Monter Paul-Auguste
de ces vieux,
sera
convaincu
d'avoir
qui
COURSE DE HAIES D'HIVER
Massy, Marceline Desbordes Valmore et
inséré dnns le dossier d'un fonctionnaire
une
40.000 francs.
Edouard d'Hooghe
2,800 mètres
Raymond Tellier, peinne portant
piGce quelconque
pas en marg^e 1. Diplomate
tro doualsien (E. Langlade) danses jusqu'à
» Il
(L.
Duffourc)
G20
la mention
« vu et pris copie
avec signaau comte de «ivaud
t5
5(V 7 50 24 heures.
ture
de l'Intéressé,
sera considéré
comme
2. Quomodo
(G. Lelter)
P21
Il
60
ECOLE SUPERIEURE DES P. T. T. (453 m.,
en- 3. Le Hic
ayant
commis une faute administrative
(A. Cérez)
30
0
50
kw.
8 h.. informations, 14 h. et 15 h.,
5).
trainant
une sanction.
4. Ramoneur
Il (J.-B. Lassus).
F/an
transmission
du concert organisé par le
pla.
Dans la séence de l'apr&s-midi,
placée sous
ces
Déranger
(F. Romain)
Journal.
Roicaincero
la présidence
de
d'honneur
M. Plqucmal,
(R. Lock)
Goya
(L. Loiseau)
TOUR EIFFEL
ïiabieca
g h.,
m..
kw.).
fonctionnaire
Indirévoqué des contributions
(R. Vayer)
Kadie
(L. Barré)
SKaScaras
informations.
14
h.
diffusion
du
30,
concert
recte.i, il!. Bozer a exposé
l'action
corpora(F. Hervé)
L'Isly
(L. Niaudot).
donné
au
gymnase
:2
long.,
municipal
par
l'Associative du syndicat
l'année écoulée;
ua
pendant
5 long., 1 long. 1/2.
lion fraternelle des mutilés, réformés. veude M. Vilar au sujet de la réforme
rapport
PRIX BRAVE
ves, orphelins et ascendants de la Grande
administrative
dans les administrations
cenGuerre, au prollt de orphelins de la guerre,
Steeple-cbase.
15,000 francs,
mètres
trales a été adopté à l'unanimité
ainsi qu'un
de M. Marin, ministres
1. C&ruso Il (Bagnlard)
» sous la présidence
G3^j S2
vomi pour la revision
des diverses
dénomides
du ministre do la
Pensions,
assisté
à M. Paul Pantall.P
P 1%'50 11 50
nations
îles fonctionnaires
de ces adininlsGuerre;
de
MM.
les
Q. Corrèze (J. Faucon)
préfets de la Seine et
PIB
15 50
tiuns. qui ne correspondent
pas actuellement
de
des
membres
police
de la municipalité
3. Europa
4. GrrttJd
(L. Niaudot)
Henry
avec l'inuportance
de leurs fonctions.
du
dix-neuvième
arrondissement.
La musi(J. Blarrotte).
Non placés
Rival
III
l'assemblée
entendra
le rapAujourd'hui
de
la
Mlle
que
garde
0. Garcia,
(P. Hamel), dérobé
Le Rempart
républicaine,
/IL Haes)
et décidera
port financier
do l'orientation
du
théâtre
de
Mme
Damville
Sorgel,
(R. Bail).
5 long,
l'Opéra-Comique
3/4 long;
du syndicat.
politique
des grands concerts classiques
MM.
Jean
PRIX DU DOIfON
du théâtre national de t'Opéra
Bourbon,
Halos, handicap.
10,000 francs, î.'OX) mètres
Dorlval, du théâtre de la Comédie- Française;
1. Ftarlmel
(J. Léger)
lia
«..G
LES VICTIMES
DE LA GUERRE
le chanteur Bérard le compositeur aveugle
au comte de Périgny.P
P13150 17 » de
leur concours a
ET LE
CARREAU
» DU TEMPLE
2. Gounlb (C. Isgate)
P 0250 58 » cetteBuxeuil, etc.. prêteront
matinée.
3. San Carlo (G. Lester)
P41 » 26 »
18 h., M. Louis Dausset, sénateur
4.
Le
Morvan
(Lock).
N çn placée
L'association
des
veuves
muttlés,
de
Quelques points de vue sur la France et
Auaone
Exalté
(Atkinson)
Howes)
fnier>re et anciens
combattants
du carreau
le
franc »; M. le docteur Pierre Vachet:
Prince of Thule (F. Romain)
( fros Tournols
du Temple
contre
proteste
Portez.vous
l'organisation
bien »» M. Ashelbô « HisSaturne
(A. Parls)
(R. Beaudi onon)
Cheractueile
de ce marché,
dans
i.soo
toires
de
lequel
police
»; chroniques diverses.
(A. Doggett)
Carotte
(H. Haes)
marchands
sont
en compétition
993 rybum
19 h. 15, le Pissant (Paladllhe); Quelques
pour
Aramls fiM. Rodhain);
Flylnger
(G. Thomas)
places.
animaux; les Petits Chats blancs (0. Plerne);
6
2 long.
Briquet (A. Cérez).
long., long.,
La répartition
se faisant par tirage au sort
l'Escargot (Léou Moreau!; le Paon (M. Radans la proportion
de douze Français
pour
vel); la Cigale et la fourmi (A. Oallet); la
un étranger,
il en résulte
que,
chaque
AUJOURD'HUIA AUTEU1L,Ji 13 HEURES Jeudi-Saint à minuit (Torlnl): Où l'on entend
se
matin,
une vieille botte a musique (Déodat de Séve.
quatre-vingt-quatre
étrangers
MONTES
ET PARTANTS
H»0BABLE3
trouvent
placés,
alors que des victimes
de
rac) CAanson (xv. siècle): la Nuit (E. Chausla guerre
ne peuvent
Prix Port Saïd.
gagner leur
pain.
Haies, i. vendre aux soN; Ballet de cour (G. Plerné).
L'association
précitée
demande
donc
le enchères, 5.000francs, 3.100mètres.
RADIO-PARIS (1,750 m.).
Hol12 h. 4S,
sans supprimer
le beacb 69 (J. Blarrotte); Gol(len Fan 67 (J.-B. concert.
placement
par priorité,
Informations.
16 h. 45, danses.
au sort, des victimes
de la guerre
tirage
Lassus); Le Pinard 66 (R. liead); Grandgou- 19 h. 40: la demi-heure enfantine par
et le placement
des étrangers
les
après
Jon 66 (L. Touflan); Rainfall,*5% (R. Caron); Pierre Humble, du Petit Monde. Radio-Jazz
s'il
existe
encore
des places.
Français,
Patte à Ressort 64 (L. NiauoftMO;Midi Minuit par Mario Cazes et son orchestre.
BULLETIN
LE DIMANCHESPORTIF
COURRIER
LES
5-12-26
ENTRE
EPREUVES
DU "PETIT
JUDICIAIRE
SBSBH
PARISIEN
opérette gale. et charmante. Natfnée 3 heures
-o- FOHES-DRAMATIO.UES.
Résina Badet, dans Aima, d'Emlie Zola. Auj. matinée.
DE
PERES
vous
sans
FAMILLE.
pouvez
crainte
-o- CONCERT MAYOL.
Matinée
et solrée
la nouvelle
Hevue des femmes
Houoù tout est nouveau.
Le Jazz remvelles,
3 super-étoiles,
place l'orchestre.
Lydla Johnson, miss Harryett,
iierninlne
Lix, le danseur Tttos, le comique
marseillais
Doumel.
Pas 1 mètre d'étoffe pour babiller
jolles
femmes,
mener
vos enfants
voir
A GRAND SPECTACLE
1 la
dlstrtmillions
de dépenses;
aux femmes;
au
bution do vedettes
monde,
Jamais
unique
réalisée:
Dmnum,
Harry Pllcer, Jenny G6ISuzette
o'Nfl et Gamsakourder. Spadaro,
l'Eau qui
dia et Demldofr.
Au
tableau,
du
la plus
formidable
l'invention
danse,
de Chicago. Location
siècle, les 24 naïades
Bergère 44-37.
Mat. et soir. du nouv.
o- LA CIGALE,
Jules
av.
Pr.: 10, 8, 5, 3 fr.
Mog-.
spectacle
CINEMAS
m.
noir.
s., l'Oiseau
Gaumont-Palace,
s'en
raire
Faut
(Harold
Lloyd.)
Max-Linder,
pas
dans
Carmen.
Meller
Marivaux,
naquel
Parade.
Madeleine -Cinéma, la Grande
Drames
de la mer
m.,s.,
l'El
Dorado,
Carillon,
Michel
Strognir
(Mosjoumne).
Impérial,
Vorabine.
Delta, m., s.. Comtesse
Titi
I",
Omnia-Pathé,
Quelle avalanche.
s'en
va-t-en
Raymond
guerre.
Ba-Ta-Cian,
de
la
le
Batelier
Volga.
Caméo,
la Ruée vers l'or.
Artistic
Vanina (Asta Nlelsen).
Stephenson.
AUJOURD'HUI
MATINEE
AUXFOLIES-BERGERE
oùtriomphe
l'hyper-revue
LAFOLIEDUJOUR
Crédit Lyonnais
I
Soc. Canal Maritime.
\?,a$9lL,
Société Civile
Bt
ijÇÎ,1»
Jo,r'l
urléans.
81A
Caoutchouc
875,
6M Cape
Coppcr
1*0..
"ve»-Uile
625 ChàtiUon-Oemmeotry.
11910.. Ildoo. u«najn amib .•
16050 • 15300 5etn™<»
Carmanr
|
narlea
«
tit'W'i
platine
riîkH
t
pifn«ïh.?^
5%19W.
ManM4%191*
*lçérie3%
Pani>m«
lots
Est 3 ancien
1 Lyon3%fus. ano.
0*1.. «idi 3% ancien..
m
220
ki
î^?
™;|
gj
Brésil
4%
Lhme .'1%
1913
80 ,,flvpUl,I'P,llî**
27
2M
Stl
215 bU 210
Saitêrn
188..
HalonoUka
Haltzotl
Hexlcan
S43
23s..
235
236
m..
195
19a..
430..
Eagle
40..
42 M
W50
• 1292..
58 2b M..
410
330
• 325..
Padang
Peïin Syndicale.
Phosphates Const
Phosphates Tunis
& y. îSZgiQrte^
1200..
Taoanroa
40J
Tanoanyika
M..
il
du GYMNASE*.
*TH.
Banq.Londres Mexi». 26 235
Banq.Nation. IBeiiqoe SO2 805
EN EXCLUSIVITE
Nouveau
AUJOURD'HUI
MATINEE
MATINEE
etSOIREE J
programme
O
K
unique
au
monde
Crédit Foncier Egypt. 3705 •• 3630
Nitrate Railways ord.
•• 558
L'OISEAU/
NOIR
)
ITO
fondateur
du Club
de Pékin
occultes
LE
PLUS
GAI
REVEILLON
7
Le mandarin,
des sciences
DÉIJAZBT
VOIR
TIRE-AU-FLANC
SPECTACLES
MAURICET
co-directeur
ET
CONCERTS
2 30, 8 30, la Folle du Jour.
Folies-Bergèra,
Mayol, 2 30, 8 30, Hevue des femmes nouvelles
Palace, i! b. 30, S h. 30, Palace aux femmes.
20 attractions.
Okito, Maurlcet,
Empire,
Casino de Paris, 8 h. 30, Paris (M. Chevalier).
aux nues
Moulin-Rouge,
i 30. 8 30, Montmartre
ch.
les
nègres.
C.-Elys.-M.-Hall,2
3û,8 30,Olive
Carlis.
m., a., vorelll,
Reyval,
Européen,
Gaîté-Rochechonart,
9 h., Folle espagnole
attractions.
Dulac,
Rursaal,
Hasiel, d'Orcy,
Belmon, Chantelx
Boulv.,m.,s.,
de
15
attractions.
Paris,
m.,
s.,
Cirque
t.
I.
bal,
orch.;
dtm., matinée.
s.,
Maglc-Clty,
8 b. 30.
2
h.
Médrano,
m.,
30
soirée.
Cirque
Salle Wigram,
mat., 2 h.; soirée, 8 b., bal.
palais
Jeudi,
moirée
samedi,
Pompéien,
matinée
et
soirée,
dlmaucbe,
du Moulin
Aline
LONCHANEÏ\
RENÉE
ADORÉE
de la Chanson
ATTRACTIONS
BÔn.'Sw6%
Ballet
9 il.
S
Les
et
nombreuses
30 TOUS LES JOURS
premiers
filins
CHARLIE
CHEZ
LES
55
50
iUSaD.
193
194 60
172
Mg.
ju
i&:
4M
mK
i/!™
0
|
0- PALACE. Matinée et soirée. la
nouvelle et plus belle revue du monde Palace
BA-TA-CLÂN
le plus beau
le plus chic,
semaine 3
Chaque
3 GRANDES
FAUTEUILS 4 et 5
3400..
AmericanForeign 011.loi
Ho.vai Dutch
433..
440 K
46 10 SiloM.I™
71..
S
189»:
S6
q\
180»
Î800
19150 Ekaterlne
Toula
U»..
ISO6 7%imétro).
I5W
Bâton
«ruay
UN.
26
307 bu
2M
39W..
Est isiattcpie
Sumatra
Anjentln 8
Danoto..
Colombie 0
»Miq»é t
Monaco
1906
COURS
»»:•
7025
4400
JIM .T..
11100..
DES
changes
8 il. 30
qui rendirent
célèbre
t
z
=
CHAPLIN
?.n.
iS-g:
S!
|
K??
37J..
1 !SS:
«si$
Ja3 jj
NÈGRES
DOIT ETRE VU
ET PEUT
ETRE
PAR TOUT LE MONDE
172 75
M.
80
attraction.
MUSIC-HALL
OLIVE
comptant
t
1918
i%
1820
8
lino.
M'e HOUCKE RANCY
DERKAS ?
M 1892
1894-I8W
1SM
0. $Il)%
amortissable.
amortissable..
»
de l'Opéra-Comique
I
«i»ln»
Au
VALLANDRl!
20
Centrai
a
5
CINÉMA
cinéma de Paris'
le mains cher
3 GRANDS FILMS
ATTRACTIONS
fr.
PROMENOIR
2 tr.
sont
L'OFFICE D'ANNONCES
M
actions..
«onUcatini
Mount Bliott
Mozambique
2U
Ijg
U2O
35
Franco Wyoming.
19fl
im
™* m
60
I..
Corocoro
Crown
M Lue»
CoIomWa
Concorda
Hartmann
1700..
• 5070..
Jagersiontein
6185
Kna
Ooldflelda
E3S0
625.. LtanOsoH
14O0• Aaence
Bavas
Petit
Parisien
actions.
™
••750
parts.
mVi-T'H
Comp.Gêner. dElectr. 18Oo
Thomaon-Houston.
Caorrtlrea.
371..
1M0
H48
14U
Voitures Paris
toitures
Say 900
Rn«se consolidé
l~- PORTE-SAINT -MARTIN –a
Balfldano
Setge ch«m. t« «UBU 335.. 321..
«wnowira • ••1230..
Banquelndo-Chin«.l7«o
wicer colonial
620 «1S
•
Banque
Transatlantique Il. 33S
BMq.HalouParisienno IP33
Compagnie algérienne 121)6
Comptoir d'Escompte. jojo
Société Générale..77
Rente l'ancien
4180
i
SU::
238
îïï!ïï-?.u=::
18t
::OUp,
n K
S
A
18,
Tarif
rue
des
Petites
Annonces
Demandes
d'empjou
Offrw d'eaploii et Gniralitfa
in
DEMANDES
D.BMPI.OIB
-'etnarifiô
(iliu-o gardien ou concierge,
marl pointeau ou emptoyé si possible. Bonnes
rftrér. M. Boy. 35. rue Msrconn. Ivry (Seine).
val. et cuisinlùrt',
bon.
NOnajre chauU'riiéc.
sérieuse.
TH., ctierc.
pi. stable dans mais,
B S1 Petit
Ecrire
Parisien
qui transmettra,
Prix mod. Ganthé,
bien. déni. ent. en noiirr.
rue du Bois, salnt-Cyr-1'Ecolo
(S. et-Ofse).
Sionsleur
cïïcû'CfH? Travail
dupoi>iint~lolslrs
niannei à domicile. Ecrire E 21 Petit Parisien.
Ardfiin.
Jlnrorlnc,
rh. L. Cnrtlanx. rptlt-CilvRt,
Homme à tôiïte
rnlffiî Tl7>Tiïïui<î<riJia~cf;.
Petit P,risk*n.
Ecrire
E.
heures par jour
îlt'nage
disposant
plusieurs
chez sol.
demande
travaux
manueL
faire
Jarrot,
avenue
Blériot,
Vlux
en téléans, raoritê'ïïF'ëSctiriclen
fie
extérieurs
p. travaux
lignes basse
phonie
et haute tension,
sérieuses
références,
cherrhe
emptol il l'étranfirer.
Ecrire
CAVADIIW FEMU'CCIO, poste restante,
Ventse (Itille.).
fermier
Loiret
ayant
vache,
chèvre, (loin.
Bons
soins.
enfants.
Pour renseignements
ETRI.Nfî, 3. rue des Lyonnais (5°).
A main. me.
3. hom. ,il ails, cher. pi. forgeron
rtem. à faire ménage, de~9
femme
sérieuse
Ecr. Il 94 Pt Parisien
ft 16 1). ch. commerçant.
au setu.
Sïiîic- .Ménager David ilem. nourrisson
prend,
enr.
en
non1'1'. ;i part,
t
3 il].
Kîïïirr. dent. enfant» t. âges, iîaoult féaiitiry
e rai,
de Chartron^e?,
p. FertC-Oaiicher.S.-M.
enirepr.
déni. pi. chef
ÉTïtrep. luaçanii'Ffijânt
<-l:iit. ou condurt.
travx. Ec. E 76 Pt Parisien
tr. p. mois
ilt-uagre dem. enfant tout aire,
Mme Chenuet.
r. du Trésor,
64. Drancy (S.).
Célibataire
chevél,
sérieux,
sobre, connaiss.
à l'occasion,
Hb. ste.
entret.
auto et jardin,
Ecrire
Gazel, G0, rne Cave. LcvaHois-Perret.
rtem. travaux
«:< mptable très expérimenta
caisse
samedi
après
enmptabilité
on tenir
midi et dimanche.
Ecrire
ab. P. 0. P.,
bis, rue Pasquier.
B 'bal,
tt âge.
ou autre.
Dem. enfant
170 fr. Bachelier,
(Oise)
L;i-i'lnpe!le-;nix-Pots
TBAYAP3:
A*
JAÇOIT
8 faire chez
Couturtère
demande
confection
sol. Ecrire E. n, Petit Parisien.
Mouleurs
sont demandés
et maçons
par la
Il Mondeville
Stê Métallurgique
de Normandie,
Fac. de pension. Ecrire,
tire; Caen (Calvados).
aux Usines A. tITHOEN,
On demande,
122, rue du' Landy, a GLfCHy
1° contremaître
de la Centrale
de pulvérisatraceur-contrôleur;
lion;
2- chefs d'équipe
3" dessinateur
au courant
cle la fonderie;
•4" machinistes
et surveillance
pour condiille
aidesmachinistes.
d'eau;
appareils
distrtbut.
4 barres,
S~~ïéur"Gridiéy
Levallols.
quasi Michelet,
tourneurs-fraiseurs,
Hiig-lears-tourneurs,
4 narres,
tours
Ttgleur»
Oridley
régleurs
Cuitat
et Brown et Sh3:ue, hons manœuvres
sont
demandés
5i,
b. A tt faire, court. cuis. Réf. ex. Bons gages.
Drill, b. a t. f. sér. Deniouy, il, r. Barye.
(>n dem. pr bâhl. Paris Jne~fëmTdi" ch. Mme 6TÎÊNrRD-WALCKERrc.Trit7T4
CV'Târrinv
3.-O. der, 6 r., part. ét., écl. dém. é1. 23.000 fr.
François, Les Chirmllles,l'Etang-la-Vllle,
On dem. de "sûTte "p. région "OÎTôïsTllV mé. LAUREYS, 17, r. Enghlen, Paris. T. Gut. 33-50
nage, homme toutes mains, connais, un peu
Citroën
ÎKQ)
CV
les chevaux et fais. un peu de jard., femme Normande
bonne Il It faire, petite cuisine bourgeoise,
montre
très bon état, 8.500.
compteur
S
Réf. Csig. Ec. D 9 P, Parisien qui transmett.
lustltlitlon gârçons~dèrh." cuislnïëreT Référ". torpédo
ex. Ecr. ou se prés. 3 h. Il 5 h.
7
19, cours Martgny, Vincennes.
Hittite,
EOOI.E3
Paris
CHATJrgaxjas~
^Ëiê
Ouvert dlm. 73 bis, av. tVngram, M» fernes.
ou petit
Le Golf, 18G,
P'Jtit logement dans Paris pour janvier. S'ad.
88, r.de l'Hûtel-de-Ville, ch. M. Favy, débitant
AGENCES DE ÎOCATIÔHS
P. janvier^ "de" s¥iîêr'2"p~cu'iiT~pêtr"loyer.
Voir
r. Rochechouart jusque midi.
r. N.-D.- Bonne-Nouveilë^
PetitsLogt a p7~c.lïïir~vf"ce
matîù7îl7rT~Bëll"efônd^
*l"î)ce 700, S~pcps cïïi"srT.Ôfl6rKf«nb~"i»ppïs~ti
prlii. ta <i111rt. M. Muller, t2, r. d'Enghlen.
'AggAaT'EMiaMTa
a vempbe
Appart., boutiq. et iocaux occup à vendre,
r Cnarenton; t33, bd Sébastopol; 228, r.
Saint-D'nils, de 27 il
francs.
ACHATS
Facteur
jusqu'à
14, av, des Sapins,
garage,
Pare-Salnt-Maur
A v. 4 k. Dreux,
pr. gare, mais. 2 p. cour.
Dreux.
dép. Px 9.000. Lesaux, 23, r. Godeau,
•loi. ppté 15" m. g. ÊsWsTtTParîs,"
6~p. déP.,
mais.
50.000.
chas.,
garde,
jd 4.800™, péch.,
Eoulombs
D^lamoJte,
(Seine-et-Marne).
Cher, pet. ferme
Univers
offre.
a fouer
OIT..
occ.
2 chev. Faire
rue Berger.
COUSTEPCTlOMa
g[)êciâi)5tii~pr'Frôd'ijctloh""dF'y'osfiiourt
K. N. 18 case A, agence Havas,
Eerire
dèm.
Kice.
W^BU^ËS''Wf~MÂtSÔNS
démontables ou non en doubles et triples
parois ou massifs, modèle breveté Gross fres,
Isolation part. Visibles Il Paris et banlieue.
LIVRAISONIMMEDIATE
Prix très AVANTAGEUX et FACILITES
sans engagement
J. GANSER, ing.,
Consultez
vous visitera.
fi, villa (lui
POPB. COWBTEPCTIOH'B
MATERIAUX
ÎPO'PTIP^
"croisées,
BAIGNOIRES,
LAVABOS, CLUTURES
vitrines,
caisses,
casiers,
etc.,etc.
Comptoirs,
CANTUEL, 3t), cours de Vincennes.
Solde de tins de sérles, Uàûats très Important.
Album d'échant.
B. franco en communication
les dernières
nouveautés
contenant
parues.
23 bis,r.du Fort, MalakofT (S.). Tél.Malakoff 53
t. coiff., part., drog., marc. et gds mag. s.
demand. d'urg. d. chaque dép. Paris et toi.
p. prod. lndisp. sont p. publicité. Exclus.
accord. Bon. coin. Ecr. d'urg. DOTH, Belfori.
Apiculteur demande représentants
pour
vente de miel. Weber, à La Ferrière (Dx-S.)
Tr2s bons voyageur, fixe et commission est
dem. au cour, partie phototypique, calendriers, articles redîmes, souvenirs de ville.
De prêt. b. opérat. photographe p. la carte
postale vue et sachant, si possible conduire
auto. Ecrire avec références et prétentions
TESSON, Imprimeur, Limoges.
REPRESENT. dem. p. vente cafés verts et
Ecrire
torréfiés.
Conditions avantageuses.
Brûlerie Gonzague Icard, Salon (B.-du-Rh.)
JBi^JltSSJti
&.£> "O
sur t. postes T.S.F.
3 et 4 lampes
12 (T'ÎS'ÏE'ïrMT1
S7 francs et 67 francs par mois
Audition de 16 h. 30 18 heures.
Radio J. Y. M., 17, r. de i'Echiquicr, Paris.
Baisse
importante
SUR
neuve.
5 vit.
entier,
spéc châssis
CREDIT ECHANGE
Nord
73, rue de l'Ourcq.
14.800.
^VIV) Ur.
Mot.
1 rr. J'achète
compt.
toutes
motos,
sidecars
et cyclecars.
PA1U3
BEAUSOI.EIL.
9, RUE SAINT-SABIff,
1 lot 300 bottes 2 vitesses pour motos à 180 fr"
1 fr. Tlioly. Ode-cote.
Catologne
Sl^LYON.
ET
ACHATS
vbwtes"
AciiâF "dénifilurêsl
Rochat," H%VI 1 a~Rêynle-4»
*W>
1f>5, r. Charonne,
qui s'impose
jam.WIDCOQ,
chocolat,
marrons
Bonbons,
glaVés7~Art.Noël
fin d'année.
Razavet,
40, r. Rambuteau,
Paris
tte bonneterie.
Bons prix.
chaussettes,
BiS|
_Tarif
fco. Léon fres, 3, r. Bergere.Parla
H
01.
Mantean
SI iiloers de liine,
teintes
et
forme mode.
286 fr.
Le même
02,
Complet-Veston
mi», l.eau invllnn i.oir,
raarim> «ris et marron.
195 et 226
P'iaimiisseasdsHàlSiBj,
179 et 206 tr-
chaussettes
pince à sucre
plate sans couture
ou
03.
Ville
Pardessus
drap marenjio.
1 S9. 17Bet 226 fr.
Belle' draperie ?antaisie marine, uriscot
marron. 275«t32B If.
tmfUU (Htn
teinlcsinoiic
H 65 et 79 'r- jrti
495 et 650
PoiriiannsensnàHmi:
14B, 190. 230,
Chapeau !0»pl«, n«r,
et fcïreiîil.
49 «t 59
275 et 31511',
ONZE FRANCS LA DOUZAINE
AUX FABRIQUES DE
gilet
cachemire
et 4 fr.parScm.
Jus<luaulua-
La robe. I~.
235lr.
nè«re>
fourrure,
ton
bord
même
07.
Vareuse
raglan
belle ratuie
manne ou
Nrise.
28.8 ails:
Costume
AorTolk
draperie
?raPerie
fantnisie
TàUnns:
Câ^UETTE 9 à «ans:
95,120
09.
Manteau
tllttli.
mkmdi laiM,
coloris.
L« 80 <m.
1 25tr.
11.
13.
10.
lî.
Raglan
droit faou taU. Manteau
Manteau
Manteau
rtclanii,i»p«rt» belle fan- k-uv doublé lsluc tiaa UK,liit.
bure le liiiu. taisiesoie.
oucrofsé,coltrans- col cran
Sefaiten Se fait en formable,
drapeJ},Jra
ou
noirou
noir, gri» arpure laine
«eul, sris
nègre.oua- rtonhl.. f»ee.
jusqu'au1DS.
que.
garçonnet.
B«l-S«uttatin «rap P'q"1"90
ctgrMuir
29'
iggfr.
blé
entière-
Kxreptinnn.M
»»«» 149,
i>u tniir, tii|i t'-iii«e- mode fourrure.
675'relnitiiir.
4h' 55 «I 65
1
Canotier
lallé.
moHl-
195,
79
Pour
DE
EXPOSITION
ET
JOUETS
POUR
D'ARTICLES
ÉTRENNES
ARTICLESDE MÉNAGE FONDS
DE
COMMERCE
COangEBOES
ET INDUSTRIES
DE OSOB.raPirBTKIES.etc
Comm.
ou Indust.,
région
N.-E., att. sér.
endeur
se retirant
bénét,
prouv.
prêter.
CARTES
POSTALES
Interm.
s'absten.
Ecrire.
discret,
assurée.
marché.
Le plus beau choix. Le meilleur
R. Lequeux,
rue
des
Paris
t)'.
5,
Boulets,
Prix courant
franco.
de menuiserie,
à Paris. Lg bail,
CHAIONO^, 19, rue Fontaine-au-Rol,
Paris.
fi du terrain,
construct.
vendues avec fonds.
irntreprise
t un peut ouvrir aut. iudust. Px 160.00 av. facil.
1 LITRE EN 10 HEURES.
il. Rousseau, 16, boul. Beaumarchais,
Paris.
10° EN,! HEURE'
En
vente
Gds
MAGASINS
et
ASSORTIS
QUINCAILLIERS A vend,
vaste 1mm. compr.
Il Clermont-Fd,
de 300 fr.
Colis expédlés
franco
a partir
fabricants
et
bureaux
maison
habitation,
magasins,
EMOfïPPLlET
et
fie
vaste
construet.
1914.
suite
6'ad.
atel.,
Libre
LJÎOLDSTCIW
5 et 7. RUE LAPLACE, PARtS
Ciermonts, bd Pasteur,
Grangler.QalUot,
SOLDE DE MOUCHOIRS
froufrou
au kilo.
P.CAHEN et WELSCII, 1, r. Damlette, Paris-2-.
RUE _RI '|AUMUn_– PARIS
Occa». unlq. à enïev. commerce
LES
GRANDES
MARQUES
gr., vil. Est
AIT. 30Q.OM), bén. 80.0U0. l'x
av.
1
franc
«
PFAFF
»
Albérie-Lelavre,
Château- Thierry (Aisne).
ruban,
coulisse,
élastique,
serge.
Dentelle,
HOTBIiS
Prix Imbattables.
Colis échant. contre mandat
POUR INDUSTRIE
7 chambr's,
bien
100 fr. MAIJVIEUX, 66, rue de Bondy, Parts.
ET FAMILLE
,étel,
meublées,
près
FRANCO PARTOUT
bonne campagne,
tenu i a.,
Fontainebleau,
belle
EN 12 MENSUALITES
toute
beau
clientèle,
Jardin,
l'année,
2(D0
GAGNIEZ
GARANTIE 10 ANS. DEMANDE2 CATALOGUE
recette
S5 a
pas loyer,
par .sous-location,
Ets
BOUL.
90.000
bonne
12,
DES
vente
bien
mieux.
JOUR
AVEC
PARFUMAS
D'ORIENT
DOUCHIN,
fr"
pouvant
PAR
BATIGNOLLEs!
Sérieuse
affaire avec 35.000 rr.
10 fr. le 100. Demandez
tarifs franco.
depuis
rue
Parrot.
bonnes
RUE
i
CHEVASSU,
Spécialité
LANCRET, 7.
HOUCHARDON. PARIS-1Q»
sérieuses
maisons
campagne.
i
-MAISONSEBC6MMAKDEE3
ar. 4~ii.fl).
12 a.,
rosés.
Emile 1UEUX,
Vins rouxui,
et
2
loy. 3.D0O,
12~Ïi»»,
log.
iïçade
p.,
rapp., ICO cptoir,
bd Pasteur,
Marselltan
[Bôtel-VÏEs,
viticulteur,
(Hérault)
choix boutiq.
t.
i
déb.,50.000
cpt.Od
directe
de
la
a?o
des
Expédition
propriété.
SpéciaParis
Ternes,
[
Tt
prix. Pana-Dessus,
Nombr.
23, r. Réaumur.
lité clientèle
bourgeoise.
diplômes.
I "
courant.
de
sérleux
belle
Dem. prix
t. Accepte raprés.
Mteriei
Spécialité
AI.IMEHTATÏOM
a COEEA »
« BRITANNIA »
», Douville (Manche)
fco c. rèrnb.
danT
5 1. n. 10 1. n.
»
i42 »
extra.
48 »
88 »
raff
k.
n.
4
k.
500
il.
2
750
iTATCC torréfié
»
lUfiUrE
1r, choix
'sI 50
5 k, n. 10 k. n.
de
50
»
72
extra
32
HLANC-DELERY,
50-52, rite Sainte, Marseille.
Le Consommateur.Cognac.Cb.
AMËy^S
50l£-75
de 25 Pr. Gros,d.-gros,
90, 100 et 110 fr. le 1.000
Hnurcel'rane
(Cbar.-In2ér.).
Goujon-Contler,
DU PAPE t920
Côtes Rhône, CHATEAUNEUF
Ec'h. 2f l'un. Cave Gds Jardins. Cavaillon.Vse
Vin rouge, 9°, nu fr. l'uecio.
aile.
Uiiioreuzi,
Le Grau-du-Rol.
Oard. Echant.
2 fr.
maire.
UN
se termine
BON
toujours
Sommier
= Oivaini
S* 3* JT1T o
2 PERS. 150 FR.; 1 PERSONNE
VOIR NOTRE CANAPE-UT
IWS
«_
111%
TRANSFORMABLE
A.
Expédition
en province.
rapide
Catalogue
franco,
Le plus joli choix de chambres
k
sallos
à manger,
coucher,
cabinets
salons,
de travail,
petits meubles
fantaisie.
Du plus
simple au plus riche à rles prlx introuvables.
LE
GAZ
TOUS,
POUR
ni
branchement
compteur
grâce au
^ans
NOUVEAU et tncomparable
RECHAUD
r- 10° k.i«r.ptdû.
REPAS
par une coupe
de
POL
VERSY
CHAMPAGNE DE HAUTE QUALITE
à un prix raisonnai*.
Ecrlvez dès maintenant
Il
Pol
versy,
Epernay
Champagne
BAISSE
Vins à la barrique.
Mme Juliette
Aubals
(Gard),
BOSC, vins,
265
livre
annoncé
fr.
port,
régie, fût
prix
3
fr.
en
timbres.
compris.
Ech.
LA
ROSEE
le vin, 5 rr. p. 40 lit. Fco dom.
remplace
6 fr.
LA
ROSEE
NORMANDE
le
5
fr.
lit. Fco dom. 6 fr.
rempl.
cidre,
p.
35,
rue
PARIS.
RESTIAUX.
Nationale,
Boisson avec plantes,
agréable,
tonique,
parfac. p 110 lit.
faite pour ménage,
préparât
c. mt 8,50. René,
Itoyan
r.Font-de-Cherve,
500 ts rac. Elevage ouvert aujourd'hui.
pens. 49, rue Alexts-Pesnou,
Montreuil
Dress.
(Sne)
SVI JUUCJiaaécor6s
fco v.
pour
^e
39 fr. 50. Exp. dir. de n. usine. M. MONDE,
fsbr. Le PONTET (Vse). C. remb,
2' en sus
fonds coinm., Tab.-Epic.-MÏrc.-Rouenn.,
Café
à céd. de suite. Traite
l'et.
non
comptant.
localité
Sarthe.
Ecrire
B 85 P. Parisien.
Vins emp., 500 p. jour, à 1 ou 2 personnes,
dispos.
9.000, b. bail, pet. loy, DEMAILLY,
boul. Magenta,
ouvert
dimanche
matin.
Gds Vins à emp., mag. angle, 20 m. fac. A
fait
p. m., lag. 5 p., gens âgés, fils
av;
parti
2;d)
régim,
Aliment.-Vins,
par jour. Bail 8 a., loy. 1.500, 2 p., 1 cuis., av
fr. OFFICE, 123, bd Magenta
face.
Métro Gare Nord.
Ouvert
dlnrmche
matin.
bonne
20 km Paris,
V'ins-Tabac,
campagne,
îôO
v 4 chambres,
buvette
jardin,
par jour,
ce qu'on
peut ajouter
eut, 55 à 60,000 fr.
tabac l'an. Loger I.I00. sérieuse
occasion
par
paralysie,
G5, avec 40 comptant
50.
Métro Lyon.
_CHEVASSO, 10, rue Parrot.
Marchant
il volonté
AU PETROLE
A L'ESSENCE
ou au GAZ de VILLE
Le plus ECONOMIQUE des moyens de CHAUFFAGE connus,
CONSOMME 1 litre de pétrole
en 13 heures.
FAIT BOUILLIR 1 litre d'eau
ass. net
Vins-Epic.,
p. J., av.
cpt. Se
en 4 minutes,
se règle comme
le GAZ.
au
r. Lourmel, Int. s'abst.
prés, dir.
ronds,
S0,
50 0/0 MOINS CIIEn
CAUSB BESACCORD
MODELE A 1-2 ET 3 FEUX
Je cède d'urgence
mqn Vins-Liqueur»,
Vendu avec garantie.
log.
avenue de la République,
Paris (il-).
sérieux.
(Très pr essé). Me voir aujourd'hui
DANS LA COUR
au ronds, 3, rue Labat.
Sur demande,
démonstration
à domicile
PARIS ET BANLIEUE
St-Germain,
Confis. -~Ëph:. fine, conv per?ôir
AGENTS DEPARTEMENTAUX
DEMANDES.
sle, av.
Mor'n, 19, r. Keuilly, Clicliy.
PETITES ANNONCES
CLASSEES(Suite)
tŒ:
de fabrique,
Dépôt
'du,
9
Gd ch. mach. nves l">' marq. gar. 10a.Vibrant
dep.675f.;Centraie i,o75;Rotative1.175meuble
bur. rétif, macb. A main dep. G75f. Occ.Singer
autr. rnq
f. Exp. prov. Ouv.dim. Dem. cat.
LÀBROUSSE;41,bd
Batignolles'(Rome)
pianosToutes
marques, neufs et occasions
ACHAT,VENTE,LOCAT.,REPARAT..CREDIT
Automatiques Pleyela, /Eolian, Odeola, etc
ÎPÏÂÎWi)Ja^hana automatiques,
électrlq.,
orchestrions. Les meilleur marché
par leur qualité Les Etabl. OUILBAUD
Frères,
2, r. Ch.-Baudelaire,P»ris,dem.représentants.
mJnWacturf!
d'ACCORDEONS
Napolitains,
St-Jean-Croli
Stradella,
Vercell],
et Tyroliens.
illustré
Catalogue
gratis.
des Lilas, Lilas (Seine)
Tâbezen,
lrassage
pgOHOQBAgHES
Les
PHONOQIRAPHES
est un dentifrice
& la fois souverainement
Le DENTOL (eau, pâte, poudre,
savpn)
le plus agréable.
et doué au parfum
antfst-iiilmif
les travaux
de Pasteur,
tl raffermit
les gencives.
Eu peu ae jours,
crée
il
d'spi-èa
rnaleine
et est partlrutlerement
une blancneur
éclatante.
donne aux dents
Il purifie
il laisse dans la couche
une sensation
de fralcUeur
délicieuse
ef.atmiiitiûi'.c
aux rumeurs,
et Persistante.
les bonnes maisons
vendant
de la parfumerie
et
Le OENTOL se trouve
dans toutes
dans louiez tes pharmacies.
rue Jacob,
Parts.
s Maison FRKRE,
Dépôt général
!i sufilt
a
la Maison
CAùtAù.
FREHE,
19, rue
Paris,
d'envoyer
Jacob,
eo sa recommandant
du Petit
ou timbres-poste,
Parisien,
pour
1 tr. 2n nn mandat
contenant
un
de
coffret
nacon
la poste,
un délicieux
petit
recevoir
franro,
par
DENTOL et une butte de savon
DENroL
un mbn de pâte DENTOL, une botte de poudre
dentifrice
DENTOL.
soi
LE CIMÊMÂ CHEZ
DERNIERE
NOUVEAUTE
"T"" PETITES
ANNONCES
CLASSÉES
sk7TrZ
L'APPAREIL
et
Contre remboursement
FILMS
de 50 francs
lkvallois-perrét.
de
A l'approche
Eniourâyes"fun6fïiii^s~CbT~PÎGlfÊT
(Seine)
167, aven. Jean-Jaurès,
Aubervilllers
sur demande
Catalogue
franco
RENSEIGNEMENTS
M. Alfred "Laliiié,
:m, v. de la Prévoyance,
IL
déclare
Vlncennea,
qu'il
ne reconnaît
et ne
reconnaîtra
pas les dettes de sa femme, Gabrielle Breyentsqul
a quitté le domlc. conjug.
jjry-EBS
Suis acheteur
classeurs
verticaux
bols ou
fer. Ecr. Poulet, 25, r. Victor-Hugo,
Pantin"
JOÛEfS-NÔEL^
de Paris en gros.
Articles
COMPTOIRS
GENERAUX
DE JOUETS
3t, rue Colbert,
franco.
TOURS. Catalogue
la
Noël
et
du
An
Nouvel
ÉTRENNES
Plume
Or 18 carats,
à remplissage
STYLO
automatique
d'une fabrication
Otomine
avec son incomparable
irréprochable
Pointe
irridium
demandea
le tout d'une valeur de 110 fr., seront cédés aux
premières
Le POMPIAN'S
COTTPBE
FRANCO
Ce que
pas son institutrice.
Mme
Bnrthelon
triompha
voyant,
Eh bten mon
ami, que vous
dlt 7 lança-t-elle
il Michel
avais-je
de
s'était
empressée
rejoindre
qu'elle
de
retour
dans
son
cabinet
dès
fut
qu'il
ROMAN
INÉDIT
GRAND
du Palais.
Nous voilà bien débarrassés
Et vous savez, ça été vite fait
son
la Faverges
a filé sans demander
TROISIÈME PARTIE
reste
L'INTRIGANTE
Il se repenL'avocat était consterné.
de n'avoir pas manitait amèrement
son
festé
opposition à un dessein dont
IV (suite)
l'outrecuidance
lui semblait
telle qu'il
Chasséei.
Mainau
sérieux.
ne l'avait
pas pris
Juin finissant dans une magie de tenant, c'était trop tard, et il s'étonrayons confirmait l'avènement définitif nait de souffrir.
Ce départ impromptu
des beaux jours. L'azur tiambait de de Claude Faverges
lui laissait
une
des brises parfumées par les cruelle sensation d'irréparable.
soleil
En même
fleurs innombrables
lui
épanouies dans temps, la présence
de la veuve
tous les jardins de la ville, glissaient pesait. Pour la première fois, échapil travers les fraîches verdures des pant à ce fluide féminin et volontaire
nrhres. Claude regarda autour d'elle, dont elle avait asservi sa personnalité,
hagarde. Sa ruine morale était si com- Il la trouvait
envahissante
et comne
concevait
le
plus que
en son horreur
des
plète qu'elle
mune. Cependant,
monde existât. Etait-il possible que discussion,
il se tut, attendant
avec
tout fût lumière et enchantenieiit alors une véritable
du
la journée
angoisse,
dire
que son âme était morte, sa tête tra- lendemain.
Qu'allait
Serge, grand
versée d'un bruit Intolérable d'eau Dieu!
en apprenant
que sa chère
brulssante, fuyante avec une plainte M'selle ne viendrait
plus 7.
fin
et
sans
?.
éperdue
le petit garçon,
Or, dès le matin,
Au milieu de la splendeur des cho- profondément
à la pensée de
joyeux
elle
s'en
alla,
Ivre,
trébuchante,
ses,
c son cher amour » se mit
retrouver
désespérée.
en devoir
de tout préparer
pour sa
V
avec applileçon. Il relut ses devoirs
cation, disposa de son mieux livres et
L'appel de Peau.
à Catherine,
qui
lorsqu'il rentra, le soir. Serge, rési cahiers, et enjoignit
lui
le
de
marché,
rappartait
pour
gné an sacrifice de cette journée, ne
des fleurs
<t Les plus belles
porter
Copyright by Paul Junka 1U2C.Traduction qu'elle pourrait trouver.
I Michel avait assisté, le cœur garrotté,
et recroducUou interdites en tous pays.
popeline
avec
06.
Raglan
drap
mousse
marengo.
7àl*ans:
IBOff-
pince
3 et 4 lampes
EST
375
francs
depuis
la machâira© à coudre
COMPTOIRDE L'ARTISANAT
parfaite
rue
Roeteettonart
72,
Prâx extrêmement
réduit
Feuilleton du Petit Parisien, 5-12-26 réclama
Robe
fillette,
forme marinière
tissu Jacquard.
Jacquard.
Le 7d
96
Les articles annoncésici ne font qu'un aperçu de notre nombreux chou. Ceux-ci sont tous de bonne Qualité supérieure. garantis, vendus aux pius bas prix, et avec les facilités de paiement dcsgnées ci-dessous.
85 fr. par mois
un achat de 1.500 Er. voua rerterez
un achat de 100 fr. voua verserez
8 fr. Par moi.
un achat de 500 fr. voua verserez 33 fr. pal moi»
Pour
1 Pour
Pour
un achat
à t.800fr.,
conditions
consenties.
spéciales
supérieur
n
OCCASIOM'B
1900-1920
Cartes postales
Illustrées
étrangères
tous pays
1/2 kilo 15 fr.; 1 kilo 25 fr. fco.
PEIILET, 50, rue Molitor.
04.
Robe
rtaWt. ar(« raarim ou noir, leur, draperie supé- fî""aisle'
rienre oa rutine.
coloris
parements
fourrari-.
GRANDE
*MACHINES
TARIF
DECRÉDIT
H 925
3 P., 2.800;4 p. et rem., couv.
2 p. 4X4,
flbro 3.500.Montai? ou non. Disponibles de Beurrerie
« La mascotte
suite. TOUSVISIBLESà la MaisonBAUDOIN
(ouv. t. les jours), 183, r. de Paris, Bobigny COUS POSTAUX rendus
(Seine). Tram 21 A et B, arr. Pavillon Bleu. toute la France.
Olive vierge
Réduction de 400 900fr. sur wagon départ. HUILE
jaUJULEr
Arach.
ext.
et
Livrais,
imméd.
Qualité remontage garanti.
Marseille,
dem. repr.
Lês~rTls de A. Pa^-put.
sér. Il la commission
Huile, Savon,
p. placer
Moderne
Décoration
La
Conditions
très
C:ifé,
Confiture.
avantag.
Parts.
90, rue Lamarck,
Ï"i7\StS~PÔM M E S~Î)Ë~T F. HÏrÉ~Ë"'f~SEM EN CES
Courtiers
actifs,
agents généra ut et équipes
Prix bas. Bonnes
Livraisons
<3cm.
printemps.
HUMBLOT,
de gros. Envoi franco d'albums.
commissions.
Livraisons
Irréprochables.
de
passage).
Paris
(Somme).
Etablissements
agricoles
3. PLACE REPUBLIQUE (dans
PAPIERS
PEINTS
i tr. le rouleau.
depuis
PPinture
huile de lin, p. 5 kg..4 fr. 95 le kg.
On demande
avec garantie
d'origine.
agems
Paris-3*
en France.
et
s«''r. p la
vente aux planteurs
Cie, 107, r.Beaubourg,
NI- Art3-Pt-Métlers,
carref.
Réaurnur-Turbigo
Enipl. bien rémun. Ec. G. HLA>'CiiE. conces.
et Mendel,
r. Marchai,
Jeumont.
dy Horst
AMJBUBIÏBMEM'T
5!A(SO*«~CELTîSfm
BONNET, à COUTICHES
bretons
solides
et soignés.
Prix
Meubles
bons agents
iseo, recherche
(nORD), tondée
Il
modérés.
Maison
usine
SaintQuéméneur,
eérleui,
pour la vente de graln-'S de bettesur demande
Pterre-Quilbignon
(Finistère),
et
sucrières
ailK-mandes
raves
originales
envoie photos et tarif.
pour conditions.
françaises.
Ecrire
ElBCTBicfTE
SÎÔOSSÏÛX^SUPERÏEURS, METHODE CHAMPrix
très
FOURNITURES
D'ELECTRICITE
TOUTES
PENOISE, ET POHTOS D'ORIOINE.
Demandez
catalogue
avantageux, dem. représentants Parts et ban- Prix sans concurrence.
lieue. Forte commlss. Distillerie et vins fins,
N» 5. JEAY, 9. rue Meslay, PARIS.
représentants bien introduits auprès clienlèle régionale, gros et demi-gros, En présence sérieuses garanties, réserverait exclustvité pour secteur déterminé. Ecrire avec
réf.: CHANSARD,87. r. Gorge-de Loup, Lyon
Voyageurs pour vente calendriers et articles
primes. Rabes, 9, av. Pb.. -Auguste, Paris.
la commission 1;. art. IntéReprésentant
rcss. parfumerie, coiffeurs, herûoristes, etc.
av.
sont dem. ch.
Samuel,
FROT,
Supports
QiNTÏL~PÂVÎÏXÔN~"
Tout confort,
pièces,
jardin,
PARIS
VIDAL, 11, RUE SOUFFLOT,
Acheteurs
propriéiésTlmmeubl.,
fermes, bols
n'hésitez
écrivez-nous,
pas, nous avons en
ce que vous désirez.
Albérieportefeullle
Atsne. JTéléph^ 273.
Lefèvre,
Chateau-Yhierry,
A. vend, l'am.
gent. ppté a Dieppe, To min.
terr.
Nbx
p.,e.,g-,él.
plant.
mer,
fr. Ecrire
com. Entr. coch. Prix
Mme Vvi^Dubosc^ji, rue
Dieppe.
à
Paris,
us. com. ou bourgpêch., ch., fac palem.
Pour détails,
D 10 Petit Parisien.,
écrire
en
TOim.NEUR-OUTILLEUIl
spécialiste
est
demandé
de îxmîonnerie
outillage
Paris. M° Botznrl3.
Parizeil, 84, r. de Crimée,
ti6, rue Saint-Dominique.
Boulangerie,
Demois.
ou dame Eténo-<ïact.
expérimentée,
p. correspondance.
37, rue de Lyon, Paris.
machines
agricoles
sont demandés chez Kédéjec,
Dourdan,_ Lille.
CourKubonnet,
travail
Jievoie. dem.:
ailleurs,
fraiseurs,
assuré;
W sténos-dactylos
expérimentées.
carrosserie
MATHIS
4 places
comme
12 A 18 MOIS
élect.
DB PK.OPBIETEB
ET VENTES
retraité
cherche
maison
campagne,
95 k. Paris. Ecr.
B 88 P. Parisien.
Bon
ou environs
désirant
prendre
proches,
miette
2 ans. Ecrire Germa,
garde
Saint-Denis
t6, boulevard,
(10')
en fer,
On dem. jes ouvriers
chaudronniers
InS'ad. Chaudronnerie
rtveurs
et mateurs.
dustrielle,
r. Casfmir-Perier.
Bezons (S.-O.)
'r:l«ïmJi?rEns
d'atelhlr
L^^Hoi^Perxet.
d'Iéna,
7, passage
OiTUënï.
bons bôblniefs-ajuiteurs
pour môt,
S'adr.
ajusteurs
vapeur,
él;-tr.,
p. machines
route
à
Usine.
CV
dém.
OYCI.EB
ET MOTOCYCIiETTEB
homme "émaïrholF 2 filets
or. g.fort. Citroën
luxe, tord. Bicyclette
roue
timb.
485 f.
fr.arr.,
1
boue,
iib.,
pompe,
lourds.
Pap. taxi, camion, poids
Roq.
Même bicyclette
doubles
freine
guldon
rigid.,
'gjjTJBS
CT I.EÇOITB
nickel
515 fr.
jantt;s
dame même désignât.
douMe col,
Bicyclette
carter
ot filets garde-Jupe
525 fr.
Elevé anglais dés. éeh. corresp. av. un Franc. Même bicyclette
guidon doubles frein rigides,
550 fr.
Ec. L. W. Tesker. Lime Haie. Sleaford (Unes) jantes 14 nickel
course émail violine, queue bil!ard
Bicyclette
et bandeaux
bien clair, jantes
nickel, roue
BELLES CHAMBhe'S au mois, tout confort,
écrous
il
pignon
fixe, frein arrière,
libre,
depuis 260 fer. HOTEL, 29, fg__Polssoimlfere oreilles, g.-boue, sacoc., pompe, timb. 515 fr.
ClïiTrciu! "cfiâ7nbrê~vldêà louer, préf. 12e. Ecr. Tons ces prix sont franc port et emballage
l'erslng mère, 22, av.du Petit-Parc, Vincennes cont remb. Adr. comni. Cycles J.L.A., 51, GdeMarne
Vitry-Ie-Françols,
1 .0û0"fi\"réc7 â~quTpfôcurer. chanibre et culsT Rue-de-Frignicourt,
TBBJ5urif's
Satnt-Maur:
lot 150 a" 500 m. s. tue, facilités
Parls.Cent.12-83
palem.S'aa.
Rey, 35, r.Berne,
BANLIEUE SAINT-LAZARE
1 ou pi. lots occ. 6,50 le m.
m. culture
850 m. sup. empl. s. gd route 15 fr. le m.
1/4 d'heure
gare, fac. palcm. Rien des lotiss.
Proprlét.
7, pi. Gare, Conflans-Ste-Honorine.
nT lnond. pr. gare. Eau, gaz,
ÂrgcntëïïiPterr.
r Cléry, Parts.
élect. ,i2 fr. le mq. Joslan,
Paris
CV
MATHIS
2 pi. gar. éclair,
torpédo
Sté~ Transports
en commun dem. receveuses
un service jour<a?e
ans), p. assurer
r,alier
d'une
durée
de 4 heures,
moyenne
soit le matin, soit le soir. Se prés. 118, rue
Mont-Cenls,
PARIS-18», a 8 h. (Livret famille,
travail
civil et certif.
d'état
exigés).
pièces
î)~m. jne fiDe début.
p. Tôïnm7~nour.,
îog.
Ei\ on s'ad. M, r. la Station,
Asnieres
(Sne)
60.
état
neuf,
7x50,
67, rue de Juvlsy,
^MlCiNa.K.JLS
£cr.
bon état mécaniq.
pour
rend.-vs
Chauvelier,
Suresnes
11, r. Gambetta,
OCCASION CAM. «RENAULT., 10 IIP type M.
Fin
GRANDE 'CARROSSERIE.
Etabliss.
MAIBAL'M, 37, rue Chansty, Paris.
Classées
Achatset Ventesde Propriété», Ueatioafc Automobiles
le.
Capitaux.Recherches,Fondede Corn*
•m
22.50
U kg» emporte41 ¡titres (tigon ou eiiacts compris)
rÊuÊPB
Provence
57-36 et it-77
ï)6s.
vendre
tricot
rectll.
cause
départ.
J, Imbert,
assurances. Gains lntéress. Avanrem. rap. On
met au cour. Province s'abstenir. Pas se prés.
Ecr. ,'Il. Darras. 46, rue rfe Tnrenne, Paris 3*.
PARIS
d'Enghleo,
9 § e
LE PETIT PARISIEN
et avantageux
LISTE DE NOS AGENTS
ET CATALOGUES FRANCO
104, BOULEVARD HAUSSMANN, PARIS
avec
ces préparatifs
qui attestaient
de
une singulière
la ferveur
éloquence
le
être
fidèle.
soulevant
l'espoir
petit
A l'idée
devait
tuer
cette
joie canqu'il
Il
faisait
l'effet
d'un
assasse
dide,
un
tremblant
comme
sin.
Doucement,
en effet, Il attira
l'enfant
criminel
près
de lui
Il faut
être
raisonnable,
Serge,
mon
chéri.
Mlle
ne viendra
Faverges
pas aujourd'hui.
des
Le petit
le regarda
avec
garçon
yeux
élargis
1.
Oh 1
Pas
encore
aujourd'hui
pourquoi ?.
Pourquoi ?.
à mentir
Michel
dut se résigner
était
un peu fatiguée.
Elle
Alors,
un congé
elle a été obligée
de prendre
aller
se reposer
à la campagne.
pour
d'affreuse
souffrance
obsUne ombre
de
curcissait
les limpides
perprunelles
a l'heure
tout
resplendissanvenche,
de vivre
tes du pur bonheur
et d'aimer.
cette
nouLittéralement
pétrifié
par
v_llv. prodigieusement
Inattendue,
Serge
ne parlait
ne
bougeait
pas,
pas,
figé
immobilité
et modans
une
physique
rale dont
Michel
Brévîn
s'épouvanta.
les
C'est qu'avec
ce flair subtil
qu'ont
enfants
ce
veut
pour
pénétrer
qu'on
ne
leur
il sentait
cacher,
que son père
la
D'autre
lui disait
part,
pas la vérité.
Mlle
Faverfol absolue
avait
en
qu'il
sa
chère
M'selle
lui
certifiait
que
ges
ne serait
n'aurait
atnsi,
pas
pas partie
chéri
sans
un balabandonné
son élève
même
un mot d'adieu.
sans
ser,
ce qui
avait
Et Il cherchait,
affolé,
Il
ne
Son
se
pas.
passer.
comprenait
pn
Tout
à
frêle
cerveau
se rompait.
coup,
tremblèrent
se..)
lèvres
blanchirent,
et tout son petit
visage
convulsivement
GUILLAUME,
ex-inspect.3ûrX'tè~~Rens€lgn.
av. mariage.
Surveill. Recherches.
et rue Saint-Clément,
à NANTES,"Enquêt.
Divorce. 58 bis, Chaussée-d'Antln.
Trud. 14-02.
vendent
directement
à Ua OFFICE MO~VDTÂL~~ênq"ùête"^v. mariage, ttés
Prix tr. mort. 1:9, 1. Lafayette
mtss.,dlvorce.
leurs
PHONOS
clientèle,
SUTTY, ex-lnspect.
sûreté,
17, fg"M~ïïtmar":rër
50 fr. Suvelll.
Enquête
50 fr. Trouve
tout.
10
ffr,
mis.
payaWeg
par
22 ans
B E S^N-DUC~T~MÏ~, ex-lnsp.
sùrelé.
Catalogue
gratuitsur demande.
av.
surv.
divorce
JO13XTB
50
de la va[. Belle poupée complet,
àrlic.,
tête
0
75
lncàsS;
m.
hâbill.,
(haut.
env.J. Mand.
49 fr. 95 Il Leroux. 81, quai d' Asnieres,. Asnlères
Service
P.
(Sne) Demand.
figure et de,crtpt.
désespéré ruissela de larmes, de grosses
larmes lourdes et pressées qui coulalent
des yeux aux coins de la bouche, couvraient les joues secouées de sanglots,
en flots sur l'étroite
descendaient
poitrine haletante,
et jusque sur les mains
Inconsciemmenues
qui se tordaient
ment en un spasme de détresse faisant
mal à voir.
Effrayé, Michel tenta de prendre l'enfant sur ses genoux
C'est
Serge, voyons, calme-toi
de la folie
Un garçon ne peut pas
être élevé par une femme.
De tontes
un
moment serait venu, bientôt,
façons,
sans doute, où tn aurais été séparé de
Mlle Faverges.
Mais cet appel à l'orgueil viril, autresur le petit garçon, resfois puissant
sans effet. Serge ne
tait complètement
Il se dégagealt,
voulait
rien entendre.
et
son père
pleurait,
repoussait
pleurait
sans
consentir
à être
indéfiniment,
consolé.
C'était
le retour
de l'interminable
crise de larmes
que Michel redoutait
Comme avant l'interventant naguère.
tion bienfaisante
de Claude Faverges.
celle-ci se prolongea
tellement
qu'elle
n'était
pue. encore calmée quand l'avon
cat dut partir
se rendre
pour
Palals. Il s'éloigna, oppressé, se demandant s'il ne s'était
pns grossièrement
de la jeune
trompé, si l'éloignement
et l'Intrusion
de la xeuve ne
institutrice
constituaient
jEsempas un dangereux
de ces erreurs
ble d'erreurs,
que
l'on expie ensuite durant toute sa vie ?
le départ de Mlle FaverCependant,
avait
ges
porté à son comble l'audace
de la Veuve joyeuse. Trompée
par le
gllenoe
de Michel
Brévin,
dont
elle.
pratique,
enq.
mariage,
rech.,
44. rue Taitbout.
discrétion,
Trudaine
Ag. Réunies, 10, r. Louis-le~GraSi.~GÛ:t7T3~24
Dlv. Enq. Recherc. s. tout, partout
Il forfait.
Paris,
Hémery,
lmpr.-gér.,
18, r. d'Enghien.
n'avait
que très imparfaitement
pénetré la nature scrupuleuse
et concentrée,
et se jugeant
désormais
certaine de la
en
victoire, elle commença de prendre
venir
s'installer
dans
réalité,
pour
les dispositions
l'appartement,
qu'elle
n'avait
d'abord amorcées que par rouerie. Cette nouvelle
période mit à une
rude épreuve la patience
de Catherine
et de Justin, sans cesse harcelés, dérande sergés dans toutes leurs habitudes
viteurs de bonne maison.
La nourrice
se taisait,
selon sa coutume. Mais Justin
son frein.
rongeait
Catherine
l'entendait
Souvent,
groin:
meler que « ça ne durerait
pas longcomme ça
x
temps
L'orage éclata un jour que le dômes- j
dans
le
tique trouva
Gégène vautré
sur
le
lit
de
formant
grand salon,
repos
une des pièces principales
du magnifiameublement
le
bisaïeul
de
que
que
le célèbre
Michel,
Président
Brévin,
tenait de la munificence
de « l'Empereur
Justin
avec
premier
i>, comme disait
-ce
qui n'empêcha
point l'in-j
respect,
de se prononcer
tègre magistrat
plus
tard contre le divorce avec Joséphine,
et d'encourir
par lA une disgrâce, devenue l'honneur
de sa carrière.
au
début,
Intinddés,
par ce luxe
les héritiers
'de
la veuve
inconnu,
s'étalent
d'abord
avec une
comportés
Mais vite familiadiscrétion
relative.
comme
on
l'est
il cet âge. sansrisés,
gêne par nature autant que par défaut
ils s'étaient
vite enhardis,
d'éducation,
les
cheveux
et Justin s'arrachait
devant
les déprédations
de ces vandales
ingénus qui, fourrageant
partout, risquaient
jour de commettre
chaque
d'Irréparables dégâts.
Pour bénéficier
DE
SERVICE
Ce n'est qu'à
bénéficiaire
représentant
Il ne
de cette offre, il suffira de découper
au
et de l'adresser directement
RIEN
BON
PROPAGANDE
satisfaction
ta réception et après complète
aura à verser la somme de
tous les frais, port et emballage
compris.
sera
le présent
délivré
A
qu'un
PAYER
Ma parole, je bous
Je bons
déclarait-il
il. Catherine
lorsqu'il découméfait
des
nouveau
vrait
quelque
et
« sales
son cauchemar,
gosses
irrésistiblecette affirmation
paraissait
de la part du placide
ment comique
valet de chambre que personne, jamais.
vu s'emporter.
n'avait
A force de bouillir,
le digne Justin
En apercevant
fit explosion.
Gégène
les
coussins
de
soie
préallongé parmi
il ne se
cieuse du meuble historique.
domina plus, et saisissant
le gros garçon par le collet le secoua énergiquement avant de le reposer sur ses pieds
Non, mnis crois-tu que les souvenirs de Napoléon sont là pour essuyer
tes godillots ?. Que je t'y reprenne,
et tu auras affaire à mol
morveux,
Malgré son grossier aplomb ordinaire,
Cégène, rempli de considération
pour la
jugea à
poigne du valet de chnmhre,
propos de filer doux. Mais Mme Barthelon n'était pas loin, et tomba comme
une furie sur le dos de Justin qui, tout
à l'indignation
du sacrilège, ne l'avait
pr.s entendue venir.
Dites donc, vous parlez à mon
fils
Qu'est-ce que c'est que ce ton-la.
je vons prie?
C'est le ton qui convient 1 repartit
rudement
Justin brûlant ses vaisseaux.
Il est de mon monde, (îégène. Je l'ai
souvent
trimballant
rencontré
assez
votre botte à ordures dans l'escalier de
'a
tandis
service,
que je descendais
la
de
me
c'est
nôtre.
Alors,
pas
peine
la faire à la reine otfensée
Je vais
?.
Et
me
avec
lui,
s'pas
pas
gPner
J'en
al
jusque-là
puis, ça suffit.
de erande
on
a
servi
dame
âne
.Quand
seul
que le
envol
par
A
A
francs
liants
lecteur
D'AVANCE
famille comme était Mme Simone Bréon n'accepte
pas
vtn, née da Laruns,
4
»
Veuve
une
joyeuse
pour patronne
D'un trait, il gagna l'office, laissant
Mme Barthelon
ahurie
de surprise
et
de fureur.
mes
Catherine,
je vais donner
il renhuit jours il Monsieur,
quand
trera
une
La
nourrice
s'effondra
sur
chaise, atterrée
Ce n'est
Qu'est-ce
pas possible
seule
dans cet
moi,
que je deviendrai,
enfer ?.
Il lut prit la main
On se retrouvera
quand rous vondrez, Catherine.
Elle se dégagea, bourrue à sa manière
comme chaque fois ou'elle
auvergnate,
avait du chagrin
Ah 1 non.
par exemple 1. Les
vous At.es tous les mêmes
hommes,
se débrouille
Vous partez
Qu'on
moi
Croyez- vous que je vais déserii'r.
mon pauvre Syrsjs- a
aussi, abandonner
cette effrontée et il sn marrnai!i«' V. Le
cher -mignon n'en a que trop vu. <U'jà
Il en mourrait
I. Sans
ili- «••n»
ne se cnnsole pas du départ
gentille Mlle Claude qni i-hitt tout pour
Tout
lui. Ah! la! !a! quelle misère:
de même, puisque
vous vons rn allez,
vous devriez hien dire à Monsh-ur [war
Il tient à vous, qui étiez dans
quoi.
la maison avant la pauvre Madame et
avant
nous
tous.
Ça commencerait
de lui ouvrir les yeux.
peut-être
Paul Jtoka.
(d auivre.)
ï 6 ss
LE PETIT
PARISIEN
S
9B