Pas sur la bouche

Commentaires

Transcription

Pas sur la bouche
Pas sur la bouche
Film français (2003) de Alain RESNAIS. Comédie dramatique.
Durée : 1h 55mn. Date de sortie : 03 Décembre 2003
Avec Sabine Azéma, Isabelle Nanty, Audrey Tautou, Pierre Arditi, Darry Cowl
Synopsis
Lors d'un séjour aux États-Unis, Gilberte
Valandray a été mariée en premières noces à
un Américain, Eric Thomson. Son mariage a
été un échec. Mais cette union n'ayant pas été
légalisé par le consul de France, il n'est, de
fait,
pas
reconnu
en
France.
Revenue à Paris, Gilberte a épousé Georges
Valandray, riche métallurgiste. Celui-ci, qui
croit à la félicité conjugale dès lors que l'on est
le premier mari de sa femme, est
soigneusement tenu dans l'ignorance de
l'union avec Eric Thomson. Seule la soeur de
Gilberte,
Arlette
Poumaillac,
toujours
célibataire, connaît le secret.
Mais qu'arriverait-il, si par pure coïncidence,
Georges Valandray entrait en relations
d'affaires avec cet Eric Thomson et se prenait
d'amitié pour lui ?
Réalisation, production, distribution
Réalisateur
Scénariste
Producteur
Production
Distribution
Alain Resnais
Alain Resnais, d’après l’œuvre de André Barde
Bruno Pésery
Arena Films, France 2 Cinéma, France 3
Cinéma, Arcade, Vega Film, France
Pathé Distribution, France
Acteurs
Sabine Azéma
Isabelle Nanty
Audrey Tautou
Pierre Arditi
Darry Cowl
Jalil Lespert
Daniel Prévost
Lambert Wilson
Berangere Allaux, Françoise Gillard, Toinette
Laquière, Gwenaëlle Simon
Nina Weissenberg
Gilberte Valandray
Arlette Poumaillac
Huguette Verberie
Georges Valandray
Madame Foin
Charley
Faradel
Eric Thomson
quatre jeunes filles
Juliette
Equipe Technique
Compositeur
Directeur de la photographie
Chef décorateur
Chef monteur
Bruno Fontaine
Renato Berta
Jacques Saulnier
Hervé de Luze
Anecdotes
Une opérette sur grand écran
Pas sur la bouche est l'adaptation cinématographique de l'opérette du même nom créée par
André Barde et Maurice Yvain le 17 février 1925 au Théâtre des Nouveautés à Paris. Le
réalisateur Alain Resnais déclare avoir eu envie de s'attacher à un tel projet en évoquant les
films ou pièces qu'il regrettait de n'avoir jamais vus, les opérettes des années 20 ou 30 qu'il
aurait voulu connaître mais dont même le texte n'avait pas été publié. Lorsqu'il eut devant lui les
livrets d'une dizaine d'opérettes, il fut frapppé par l'une d'elle, Pas sur la bouche, pleine de
"folie, avec un développement musical de l'absurde."
Alain Resnais en musique
Pas sur la bouche constitue la troisième incursion du cinéaste Alain Resnais dans le genre très
particulier de la comédie musicale. Il s'y était déjà essayé avec La Vie est un roman (1983,
histoire fantasmée se déroulant sur trois époques distinctes), et On connaît la chanson (1997,
utilisation de classiques de la chanson française).
Les fidèles d'Alain Resnais
Pas sur la bouche marque les retrouvailles d'Alain Resnais avec Sabine Azéma et Pierre Arditi,
deux de ses comédiens fétiches. Le plus souvent, le cinéaste les a réunis à l'écran, comme
dans Mélo, La Vie est un roman, L'Amour à mort, Smoking/No Smoking ou On connaît la
chanson.
Aucune coupe, des contractions...
Alain Resnais a effectué quelques changements par rapport au matériau initial, l'opérette
d'André Barde et Maurice Yvain, en effectuant non pas des coupes, mais des "contractions".
"J'ai légèrement raccourci certaines chansons", précise-t-il. "J'en ai sacrifiées quatre qui me
paraissaient ralentir l'action, en tout cas pour le public de cinéma qui n'a pas droit aux deux
entractes. J'ai parfois resserré le dialogue. Mais je n'ai pas changé un mot. Je ne voulais pas
tricher avec le rythme et les sonorités de cette langue de théâtre."
Pas de doublage pour les chansons
Alain Resnais a tenu à ce que ses acteurs chantent véritablement les chansons du film et ne
soient pas doublés. "Mon grand plaisir au théâtre musical", explique-t-il, "que ce soit à
Broadway, Londres ou Paris, c'est d'avoir en face de moi des acteurs qui chantent, et non des
chanteurs qui jouent. Ce qui m'intéressait, c'était de voir si on pouvait prendre des acteurs
français et n'en doubler aucun. Lambert Wilson est chanteur professionnel, les autres non. Ils
se sont prêtés au jeu avec gourmandise. Je m'étais dit d'emblée : tant pis si ça n'est pas
impeccable du point de vue du chant, du moment que les voix sont vraies."
Une affiche signée Floc'h
A l'instar de Smoking/ No Smoking et de On connaît la chanson, deux films précédents d'Alain
Resnais, l'affiche de Pas sur la bouche a été créée par le dessinateur Stéphane Floc'h.
Tiré de Allociné