Juin 2014

Commentaires

Transcription

Juin 2014
en direct
La lettre d'information de l'Assurance Maladie de la Vienne
N° 14 - JUIN 2014
A SAVOIR
Grossesse pathologique :
repos supplémentaire
Une assurée enceinte peut, durant sa grossesse et si son état
le justifie, bénéficier d’un repos
supplémentaire Maternité d’une
durée totale de 14 jours maximum, indemnisés sous le risque
maternité.
Ces congés supplémentaires
peuvent être prescrits à tout
moment de la grossesse et être
fractionnés en plusieurs périodes
dans cette limite des 14 jours.
Dossier
L'espace Santé Active ouvre ses portes le 19 juin 2014
Santé Active, est le nouveau service en santé que
l’Assurance Maladie propose aux assurés en bonne
santé et qui veulent le rester.
L'espace Santé Active qui ouvre ses portes le 19
juin, au 4 de la rue Magenta à Poitiers, propose
un accompagnement centré sur trois thèmes
concernant de plus en plus d'assurés : dès
maintenant la nutrition, et dans les mois à venir, la
santé du dos et celle du cœur.
La CPAM de la Vienne souhaite renforcer son action de
prévention en proposant aux assurés l'offre de services
Santé Active.
L'objectif ?
Informer et orienter le public sur des
thématiques de prévention en leur proposant
dans un premier temps, un accompagnement
personnalisé autour de la nutrition puis la santé
du dos, à la rentrée 2014.
Comme vous le savez, les patients en surpoids
présentent une probabilité plus grande de
devenir diabétiques ou de développer une
maladie cardiovasculaire ou un cancer. Pour
mieux prévenir ces pathologies, il est essentiel
de les amener à apprendre ou de réapprendre
à bien se nourrir et à pratiquer une activité
physique régulière.
en pratique
Sophia
2 527
patients diabétiques
ont adhéré au programme d’accompagnement sophia
dans la Vienne*.
Parlez-en à vos patients diabétiques...
Cliquez ici
*Chiffres CNAMTS au 2 juin 2014.
La santé progresse avec vous
des professionnels de la santé, de l’activité physique et
du bien-être. Ils ont pour objectifs d'informer, expliquer
et initier progressivement à de nouvelles habitudes de
vie comme par exemple "Bien manger et bouger malin",
"Bien manger à petit prix", "Cuisiner Santé", "1, 2, 3, …
bouger santé", etc.
• La ligne téléphonique "Nutrition Active" que les
assurés utiliseront pour joindre une diététicienne qui
donnera des réponses et des conseils adaptés à chaque
situation. Elle est accessible au 0811 700 724 (prix d'un
appel local depuis un poste fixe) tous les mercredis après-midi
de 13 h 30 à 17 h 00.
Vous connaissez vos patients mieux que personne :
n'hésitez pas à les orienter vers ce nouveau service dès
que vous le jugez nécessaire 
Xxxxxxxw
Notre espace Santé Active va proposer au
public :
• des informations et de la documentation en
libre accès au sein de la boutique, présentées
Santé Active : pour aider les assurés à adopter de bons réflexes santé.
par des conseillers spécifiquement formés ; de
même, un espace multimédia et des expositions
temporaires seront également à leur disposition.
Contact Santé Active :
• des réunions d’information et d’échange, ouvertes à
tous, seront également organisées par le délégué Santé
Rose RIAS-CORBET
Active. Au programme de ces réunions : une présentation
[email protected]
des services en santé de l’Assurance Maladie et des
Jours et horaires d'ouverture :
conseils pour bien s’alimenter et bouger régulièrement.
- le mardi de 14 h 00 à 19 h 00
• un bilan Nutrition Active, après adhésion gratuite,
- du mercredi au vendredi de 10 h 00 à 19 h 00
permettra aux adhérents de faire le point avec une
- le samedi de 10 h 00 à 17 h 30.
diététicienne, sur leurs habitudes de vie et de bénéficier
de conseils pratiques et personnalisés.
• Un coaching en ateliers : interactifs, ludiques et
dynamiques, les ateliers collectifs seront animés par
Zoom sur...
en pratique
SCOR généralisé
Le dispositif SCOR est maintenant
généralisé à l'ensemble des infirmiers
et masseurs-kinésithérapeutes.
Tout infirmier ou masseur kinésithérapeute peut utiliser le dispositif SCOR
dès lors qu'il dispose d'un logiciel
professionnel agréé et percevoir une
aide pérenne de 90 € à l'issue de la
période de 90 jours après l'envoi des
premiers flux et sous réserve d'atteindre le taux d'exploitabilité des pièces
requis.
P-Garde
Vous pouvez dorénavant valider vos
permanences de soins sous l’applicatif Internet P-Garde.
En effet, depuis le 1er avril 2014, cet
applicatif permet le paiement de vos
gardes en quelques clics seulement.
Chaque mois, à compter du 15,
l’Agence régionale de santé (ARS)
met à votre disposition les gardes du
mois précédent et vous envoie une
notification, par mail, vous permettant
la validation de la garde.
Le paiement s’effectue par la suite,
sous 5 jours ouvrés.
EN
SAVOIR
PLUS
Accédez ici directement à
P-Garde
La CCAM dans les cabinets dentaires
La Clasification commune des actes médicaux (CCAM) dans les cabinets dentaires est issue de l'avenant n° 3 à
la Convention nationale des chirurgiens-dentistes conclu le 31 juillet 2013 entre, d'une part, l'Union nationale des
caisses d'assurance maladie (UNCAM) et, d'autre part, la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) et
l'Union nationale des organismes complémentaires d'assurance maladie (UNOCAM).
Sa mise en place à eu lieu le 1er juin dernier.
La CCAM bucco-dentaire s’inscrit dans la continuité de celle mise en place pour les médecins, réaffirmant le caractère
médical de cette profession.
De plus, la CCAM revalorise certains actes de soins conservateurs, chirurgicaux et médicaux, particulièrement urgents et douloureux ou nécessitant un travail technique particulier, tels que :
• l'évacuation d'abcès parodontal ;
• certains actes de restauration d'angles ;
• certains actes de dégagement d'une ou plusieurs dents ,retenues ou incluses, avec pose de dispositif de traction
orthodontique ;
• la pose d'un plan de libération occlusale.
Grâce à la classification qui comporte plus de 700 actes décrivant la pratique de la médecine bucco-dentaire, la
CCAM permettra une gestion du risque plus fine permettant à terme d’optimiser la prise en charge des soins buccodentaires 
Forum
sophia diabète, un service apprécié
Le Docteur Francis Des Brest, Chef de projet
sophia, le programme d'accompagnement des
patients diabétiques pour le département de la
Vienne, fait le point sur ce dispositif 18 mois après
son lancement.
En Direct l'a rencontré.
►ED. Docteur Des Brest, un an et demi après le
lancement de sophia diabète, quel bilan d'étape
faites-vous ?
JD. D'un point de vue strictement "comptable", environ
10 000 patients diabétiques éligibles en Vienne ont reçu
une invitation pour adhérer au dispositif sophia et près
de 2 500 ont effectivement adhéré soit 25 % à l'instar
du niveau national.
Rappelons que sophia ne concerne que le régime général stricto sensu, c'est-à-dire sans la MSA, le RSI et
les sections mutualistes.
►ED. C'est plutôt un bon résultat en si peu de
temps ?
JD. Oui ça marche bien mais on peut faire mieux.
Si le patient est libre d'adhérer sans l'avis de son médecin traitant, le rôle de ce dernier est néanmoins très
important en termes de conseil et de motivation.
Les médecins traitants rappelons-le, sont informés via
Espace pro, de l'état des lieux des adhésions de leurs
patients, ceux éligibles, ceux ayant adhéré et ceux qui
pourraient encore le faire. Et dans quelques semaines
ils pourront même les inscrire en ligne !
En France il y a 4 millions de diabétiques et cette maladie peut générer des complications graves.
Les patients que l'on souhaiterait faire adhérer sont
ceux qui sont les plus négligents sur leur diabète. C'est
là que nous allons faire porter nos efforts de sensibilisation.
Le Docteur Des Brest, Chef de projet sophia en Vienne.
En aucun cas sophia ne s'immisce dans la relation médecin/patient : nous sommes là pour relayer et amplifier
les conseils du médecin traitant sur l'alimentation, l'observance du traitement, etc.
Notre accompagnement sophia par téléphone et courrier, vient compléter ce qui existe via les diabétologues,
les associations de diabétiques, des ateliers…
►ED. Avez-vous des retours de la part des pa-
tients adhérents ?
JD. Oui et ils se déclarent plutôt satisfaits : ils apprécient notamment le fait que ce soit un accompagnement
à distance par téléphone avec des infirmiers conseil en
santé sans qu'ils aient besoin de se déplacer.
Ce type d'organisation associant patient, médecin traitant et assistance téléphonique est unique au monde
dans sa forme et son fonctionnement 
Directeur de la publication : Philippe TROTABAS - Réalisation : CPAM de la Charente-Maritime - Photos : CNAMTS - Julie Bourges - CPAM 86 // Coordonnées du comité rédactionnel : Pascale FERNANDEZ - Hervé GUILLOUX - Nolwenn DUBOIS - Marie-Laure GATELIER - Marie-Rose AURY
55 rue de Suède - CS 70507 - 17014 LA ROCHELLE cedex 1 - Tél. 05 46 51 66 93 - Fax : 05 46 51 66 74 - www.ameli.fr - Courriel : [email protected]