coalition mauritanienne contre la peine de mort

Commentaires

Transcription

coalition mauritanienne contre la peine de mort
COALITION MAURITANIENNE CONTRE LA PEINE
DE MORT
"La peine de mort rompt la seule solidarité
humaine indiscutable, la solidarité contre la mort".
Albert Camus
Le 10 octobre 2010 sera célébrée la journée mondiale contre la peine de mort. A cette
occasion, nous, organisations de la société civile et personnalités mauritaniennes
soussignées, déclarons solennellement notre adhésion à la proclamation de l’abolition de la
peine de mort et profitons de cette journée mondiale pour annoncer publiquement en
Mauritanie notamment la naissance de la COALITION MAURITANIENNE CONTRE LA
PEINE DE MORT.
Pourquoi sommes- nous favorables à l’abolition de la peine de mort?
Tout d’abord nous sommes confortés dans notre conviction que non seulement la peine de
mort n’est ni utile, ni nécessaire, n’est point la panacée pour mettre fin aux crimes atroces,
mais son application met définitivement à terme toute possibilité pour la victime de cette
punition, de bénéficier de la vie, surtout en cas d’erreur judiciaire. Combien d’erreurs
judiciaires sont régulièrement signalées ? Combien de fois il y a eu de vies supprimées au
nom de la peine de la mort ? L’erreur est humaine et l’exécution de la peine capitale
empêche toute possibilité de la corriger en préservant la vie malheureusement.
Ensuite, nous sommes convaincus que notre jeune Nation a été très tôt affectée par la
pratique de la peine de mort, malheureusement pour beaucoup de cas, ces peines ont été
définitives et hâtivement exécutées, sans que les victimes n’aient eu le droit à un procès
équitable, de se défendre ou de prouver leur innocence en épuisant toutes les voies de
recours. Pire ces cas sont en eux-mêmes des pratiques de torture et de traitements
inhumains et dégradants.
Les valeurs humaines que nous défendons accordent une importance particulière au droit à
la vie, et à l’intégrité de la personne telle que consacrées par les instruments internationaux
de droits humains. Or à plusieurs égards la peine de mort est souvent associée à une
violation de la protection du droit à la vie et l’interdiction de la torture et des traitements
inhumains et dégradants. Cette interdiction est absolue : il ne peut y être dérogé en aucune
circonstance.
Le droit au respect de la vie est le premier des droits de l’homme, c’est la condition pour la
jouissance de tous les autres droits.
Mais compte tenu des erreurs inhérentes à la justice des hommes, nous sommes
convaincus que la peine de mort qui est une récurrence de la loi du Talion, n’a pas sa place
dans une société moderne et démocratique telle que nous la défendons et la promouvons.
Pour toutes ces raisons nous invitons les membres de la COALITION MAURITANIENNE et
ses sympathisants à se joindre à la campagne mondiale pour l’abolition de la peine de mort
et à soutenir toutes les actions et initiatives y afférentes.
Nouakchott, le 10 octobre 2010
Liste préliminaire des signataires
-
Boubacar Messaoud : SOS- Esclaves,
-
Assane Diallo: SOS- Esclaves,
-
Ibrahima Bâ: Association pour le Renforcement de la Démocratie et l’Education
Citoyenne,
-
Sy Lalla Aïcha : Comité de Solidarité avec les Victimes des Violations des Droits
Humains,
-
Yeslem Ould Weddad : Association Mauritanienne pour la Solidarité et le Soutien aux
Détenus,
-
Maître Fatimata M’Baye : Association Mauritanienne des Droits de l’Homme,
-
Mamadou Moctar Sarr : Forum des Organisations Nationales des Droits Humains,
-
Maître Maroufa Diabira : Groupe d’Etudes et de Recherches sur la Démocratie et le
Développement Economique et Social,
-
Maître Mine Ould Abdoullah : Ligue Mauritanienne des Droits de l’Homme,
-
Cheikh Sidiya Tandia : Association Mauritanienne pour la Promotion de la Langue et de
la Culture SOONINKE ,
-
Brahim Sylla: Association Mauritanienne pour la Promotion de la Langue et de la Culture
SOONINKE ,
-
Mohamed SaÏd Ould Hamody : Ecrivain journaliste,
-
Mohamed Saleck Ould Najem: ODPM,
-
Houleye Samba Sall: Collectif des Veuves,
-
Maïmouna Alpha Sy : Collectif des Veuves,
-
Abdallahi Ould M’Bareck : AVHE,
-
Souleyemane Lô : Regroupement des Victimes des Evénements 89-91,
-
Khadijetou Ely Mohamdi : Association pour les Droits des Femmes Retraitées,
-
Aîchetou Mint Ahmed : Association des Femmes Chefs de Familles,
-
Salimata Lam : Comité de Solidarité avec les Victimes des Violations des Droits
Humains,
-
Aminetou Mint Moctar : Association des Femmes Chefs de Familles,
-
Khadijetou Cheikh : Initiative Femmes Paix Unité Concorde Nationale,
-
Cheikh Saad Bouh Kamara : Professeur,
-
Maître Brahim Ould Ebetty : Avocat
-
Amadou Oumar DIA : Association pour la Renaissance du Pulaar en RIM