Title goes here - London Stock Exchange

Commentaires

Transcription

Title goes here - London Stock Exchange
AIM – Meet the market
Introduction à AIM
David Pitman, Directeur Commercial
1.
2.
3.
4.
5.
Pourquoi, d’après vous, AIM a eu autant de succès ?
Quels sont les avantages d’une cotation sur AIM ?
Que doit prendre en considération une entreprise qui veut rejoindre AIM ?
Quels sont les avantages clefs pour ceux qui investissent dans les titres AIM ?
Comment les indices profitent-ils au marché ?
1. Pourquoi, d’après vous, AIM a eu autant de succès ?
Le succès de AIM est dû, en grande partie, aux fondations solides sur lesquelles il a été construit. AIM
bénéficie des directions d'entreprise de haut niveau à Londres et de nos plates-formes boursières,
combinées à une structure régulatrice unique qui permet aux petites entreprises d’y prospérer. Je
pense que les entreprises et les investisseurs le reconnaissent, et en conséquence AIM devient de
plus en plus un atout principal.
Le profil de AIM permet de garantir aux sociétés intégrant le marché l’accès à la plus grande base de
capitaux du monde consacrée aux seules petites entreprises. Cela a permis d’attirer non seulement
des sociétés d'un grand nombre de secteurs, 38 maintenant au total, mais de plus en plus de pays
différents. AIM est réellement devenu un marché mondial avec des entreprises italiennes, allemandes,
danoises et suédoises, ou venant de contrées plus lointaines, avec l'Inde, la Chine, l'Australie et les
Etats-Unis.
2. Quels sont les avantages d’une cotation sur AIM ?
AIM fonctionne depuis onze ans maintenant et s'est établi comme le marché international de premier
choix pour les PME. En rejoignant AIM, les sociétés profitent d’un profil de marché public élevé et
d’un fort intérêt de la part des investisseurs. Il a la réputation méritée de règles strictes mais justes,
ce qui répond au besoin des petites entreprises en croissance. Ceci fournit un environnement
rentable pour que ces sociétés puissent accéder aux marchés publics et financer une nouvelle
expansion.
3. Que doit prendre en considération une entreprise qui veut rejoindre AIM ?
Être publiquement cité est une grande étape pour n'importe quelle société et ses dirigeants doivent
soigneusement penser à ce que cela entraîne. Il est naturel pour des sociétés de se concentrer sur
l’aspect ‘levée de capital’ en rejoignant AIM mais ils ne devraient pas oublier les responsabilités et les
obligations qui viennent avec cela.
Par exemple, sont-ils prêts à accepter l'examen minutieux d’un large public ? Comprennent-ils
l'importance d’une bonne direction d'entreprise et ce que cela signifie ? Et ont-ils les compétences et
la capacité dans leur équipe de direction pour s’assurer qu'ils peuvent répondre à ces demandes ?
Cela peut facilement prendre beaucoup de temps à l’équipe de direction, il est donc important que les
managers arrivent avec leurs yeux grand ouverts. C'est un aspect crucial du rôle du conseiller, celui
de s’assurer que les membres de la direction sont bien préparés et fournir l'appui dont ils auront
besoin.
4. Quels sont les avantages clefs pour ceux qui investissent dans les titres AIM ?
AIM est pour de nombreuses raisons très attractif pour les investisseurs, mais en final ce qui attire
ces derniers, ce sont les résultats, et les précédents de AIM sont forts ; de mars 2003 à août 2006
l'indice de AIM était en hausse de 84 % comparé à une hausse de 60 % pour le FTSE 100 au cours
de la même période.
AIM est un marché bien établi maintenant, offrant aux investisseurs un large choix de secteurs et
d’emplacements géographiques dans lesquels il peuvent investir. Avec sa croissance, nous avons vu
de plus en plus d’investisseurs institutionnels entrer sur le marché, et ceci en raison d’un juste
équilibre entre flexibilité et réglementation qui satisfait à la fois les sociétés et les investisseurs.
5. Comment les indices profitent-ils au marché ?
Créer des indices AIM était une étape naturelle avec la croissance du marché. Les indices
fournissent une visibilité accrue pour des sociétés et la transparence pour des investisseurs, qui en
retour affectent les liquidités.
AIM possède maintenant plusieurs indices – le FTSE AIM All Share (tous titres), FTSE AIM UK 50
(top 50 Royaume-Uni) et le FTSE AIM 100 (top 100). Et en mai 2006 nous avons lancé nos Indices
Supersecteurs, représentant 18 des secteurs plus les plus importants du marché. Ces indices aident
les investisseurs à segmenter le marché, et à éclairer la voie vers laquelle ils souhaitent investir.
Les indices ouvrent aussi la voie à une nouvelle gamme de produits secondaires du marché qui
suivent à la trace leur performance, comme des fonds négociés d'échange ou ETFs, c'est une autre
façon d'encourager de nouveaux investisseurs à entrer sur le marché.
Sociétés internationales – pourquoi choisir AIM?
Antonio Governale, Cadre supérieur, Europe de l'Ouest
1. Pourquoi pensez-vous que l'Europe a besoin d'un marché public d’échange international
simple pour les petits capitaux ?
2. Quelle comparaison peut-on faire entre AIM et les autres marchés d’échange consacrés
aux petits capitaux ?
3. Pourquoi une société étrangère devrait-elle choisir AIM plutôt que rester sur son marché
national ?
1. Pourquoi pensez-vous que l'Europe a besoin d'un marché public d’échange international
simple pour les petits capitaux ?
Je crois que l'Europe a besoin d'un marché public d’échange international simple dédié aux petites
capitalisations principalement pour deux raisons.
Premièrement, les petites capitalisations partout en Europe font à l'heure actuelle face à un déficit
sévère en ce qui concerne l'accès au financement de marché de capitaux. La raison de cela est que
les marchés financiers de capitaux propres européens consacrés aux PME fonctionnent à une échelle
sub-optimale et sont complètement incapables de générer un niveau significatif de liquidité ou
d'investissement institutionnel. En conséquence cela a un impact sur le coût croissant de la
capitalisation pour les petites entreprises, de là les petites entreprises ne peuvent effectivement que
recourir à l’endettement pour financer leur croissance.
La deuxième raison est qu'un petit marché de croissance capitalistique très actif favorise les sociétés
de capital-risque, ce que nous avons pu vérifier ici, au Royaume-Uni. En effet, celles-ci ont vraiment
besoin d'un marché de capitaux porteurqui constitue une solution de placement sûreafin de réinjecter
leurs fonds vers les jeunes entreprises.
2. Quelle comparaison peut-on faire entre AIM et les autres marchés d’échange consacrés
aux petits capitaux ?
AIM est le seul marché international consacré aux PME pouvant se prévaloir d’une telle réussite. Il a
été fondé en 1995 et à la fin d'octobre 2006 il comptait environ 1 600 entreprises de 38 secteurs
différents. Plus de 50 milliards d’euros ont été levés sur le marché par les entreprises qui ont rejoint
AIM lors des 11 dernières années, et l’excédant de la capitalisation collective du marché de AIM est
de plus de 110 milliards d’euros.
Cependant, l'une des données statistiques la plus importante à prendre en compte est la suivante ; 40
% de tout le capital levé sur AIM a été levé lors de nouvelles émissions, c'est-à-dire par des sociétés
déjà présentes sur le marché. Si vous considérez uniquement les sociétés européennes de AIM, elles
ont en moyenne publié 4 nouvelles émissions chacune. Ceci est seulement possible grâce à la
l’importance du capital disponible à Londres, mais aussi parce que les investisseurs qui investissent
dans des sociétés de AIM sont en partie des PME désireuses de soutenir leur croissance de façon
continue.
3. Pourquoi une société étrangère devrait-elle choisir AIM plutôt que rester sur son marché
national ?
Les sociétés étrangères devraient choisir AIM plutôt que leur marché national parce que AIM offre une
combinaison unique d'avantages aux sociétés ; des réserves très importantes – c’est à Londres qu’il y
a le plus de capital disponible pour les PME que n'importe où ailleurs dans le monde ; un système
régulateur unique qui n'est pas une charge supplémentaire pour la gestion et les finances d'une
entreprise, et qui offre le confort de nos standards aux investisseurs lorsqu’ils souhaitent faire un choix
d’investissement ; de plus nous avons des plates-formes boursières de classe internationale ; et, non
le moindre, le statut et le prestige d’être coté sur le London Stock Exchange.
Juste pour vous donner une information, si vous considérez nos trois plus grands concurrents en
Europe par leur nombre de sociétés, Alternext, Entry Standard et First North, à la fin d'octobre 2006
ces marchés étaient au Royaume-Uni collectivement à approximativement 1/8ème du nombre total de
sociétés actuellement négociées sur AIM.
Des PME de n'importe quelle taille, de n'importe quel pays et de n'importe quel secteur ont réussi sur
AIM jusqu'à présent, et nous sommes confiants, elles continueront à réussir.
Point de vue d’une société – Acta S.p.A
Toby Woolrych, Directeur de l’Exploitation, Acta S.p.A
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Que fait Acta ?
Pourquoi avez-vous décidé de coter votre société sur AIM ?
Comment cela a-t'il contribué à ce que votre Société atteigne ses objectifs ?
Comment votre NOMAD vous a-t-il soutenus ?
Comment vos investisseurs en ont-ils profité ?
Quelle a été votre expérience de la cotation sur AIM ?
1. Que fait Acta ?
Acta a été fondé en 2004 par deux Italiens, Paolo Bert et Alessandro Tampucci pour exploiter une
niche qu'ils ont créée dans la technologie des catalyseurs. Ce catalyseur sera utilisé dans de
nombreux secteurs, mais le premier secteur que nous avons envisagé est celui des piles à
combustible pour des dispositifs électroniques portatifs. Le secteur des piles à combustible est un
secteur très passionnant parce que ces piles à combustible sont utilisées non seulement pour
remplacer des batteries lithium/fer dans les dispositifs électroniques portatifs, qui sont un marché
énorme, mais peuvent aussi être utilisées comme une technologie environnementale, pour
potentiellement alimenter votre maison et votre voiture, et être ainsi une alternative aux combustibles
fossiles.
2. Pourquoi avez-vous décidé de coter votre société sur AIM ?
Nous avons décidé d’envisager plusieurs options de financement différentes. Nous avons envisagé le
schéma italien traditionnel qui est celui des investisseurs individuels fortunés. Nous avons aussi
envisagé le financement par capital-risque et le financement par la dette. Mais en fin de compte nous
avons décidé de faire une introduction en bourse sur un marché boursier parce qu'il y a, à l'heure
actuelle, un intérêt significatif des investisseurs pour les énergies renouvelables, et les valorisations
étaient très attirantes, ce qui a permis pour les actionnaires fondateurs de réduire au minimum la
dilution des parts.
En faisant une introduction en bourse, nous avons aussi donné de la crédibilité à notre petite
entreprise, ce qui est très important pour nous parce qu'Acta s'engage avec quelques uns des plus
grands constructeurs automobiles mondiaux, et avec des sociétés d'électronique asiatiques, et étant
maintenant une société publique, il est beaucoup plus facile d’accéder au niveau approprié. Le
marché nous voit maintenant comme une société internationale - nous ne sommes plus une petite
société basée en Toscane, nous sommes une société internationale, avec une direction internationale
et des chercheurs recrutés depuis les meilleurs sites mondiaux.
Nous avons choisi AIM en raison de son historique couronné de succès, avec plus de 1 500 sociétés,
AIM est dans la poursuite d’une croissance continue. Dans le secteur des piles à combustible, par
exemple, il y a maintenant un large volume d'actions similaires, ainsi l'investisseur commun devient
plus informé et plus instruit quant à ce que nous faisons et quant à notre potentiel de réussite. Il a
aussi l’appui de Nomads, des relations publiques des sociétés, des comptables, des avocats ; toutes
les entités dont vous avez besoin pour soutenir une petite société et la voir à travers le processus
d'introduction en bourse.
3. Comment cela a-t'il contribué à ce que votre Société atteigne ses objectifs ?
Le fond de caisse de AIM a permis à notre entreprise de faire un bon prodigieux. Nous avons levé 9
millions de Livres, valorisant la société à 45 millions de Livres après l’opération et nous avons utilisé
ces fonds pour équiper une unité industrielle de développement de première classe en Toscane. Nous
avons aussi pu augmenter le nombre de chercheurs, embauché plus de cadres et commencer la
commercialisation de la technologie de catalyseur auprès de clients du monde entier.
4. Comment votre NOMAD vous a-t-il soutenus ?
Le Nomad est un élément absolument primordial lors du processus d'introduction en bourse, et nous
avions un processus de sélection rigoureux pour nous assurer que nous avions choisi un Nomad avec
qui nous serions en adéquation. Nous avons choisi Numis, qui nous ont apporté un excellent appui,
tant lors de l'introduction en bourse qu'ensuite. Pour l'introduction en bourse, ils ont préparé toute la
documentation nécessaire, et géré comme un véritable projet en raison du nombre important de
conseillers impliqués dans la préparation des différents documents.
Ils nous ont aussi présentés à une clientèle cible de très haute qualité, loyale, avec laquelle nous
pouvons maintenant construire. Après l'introduction en bourse ils continuent à beaucoup nous
soutenir, ils nous tiennent non seulement complètement informés des dernières tendances du
marché, mais ils ont aussi continué à organiser des présentations tant avec les investisseurs existants
qu'avec des nouveaux investisseurs potentiels.
5. Comment vos investisseurs en ont-ils profité ?
Nos investisseurs ont vu que nous levons le capital avec une dilution minimale, et bien que très peu
d'entre eux ont choisi de réaliser le capital, ils ont maintenant un marché prêt à la négociation et un
point de référence pour estimer la valorisation de la société.
6. Quelle a été votre expérience de la cotation sur AIM ?
Le lancement d'une société italienne sur un marché de Londres n'a pas été sans défis
supplémentaires. Il n'y a aucun doute sur le fait qu'il y a des differences de culture et des systèmes
légaux différents dans les deux pays, et cela doit être adressé par le processus d'introduction en
bourse. Cependant les avantages ont largement outrepassé les difficultés.
Nos investisseurs voient maintenant tous les avantages du marché réglementé de Londres ; ils
disposent des rapports annuels, ils reçoivent deux fois par an un reporting, et ils reçoivent également
des informations régulières, ce qui n’est pas pratiqué en Italie. En raison de notre cotation sur le
marché de Londres, notre statut s’est considérablement élevé en Italie.
Investir sur AIM – une approche professionnelle
Harry Nimmo, président de Standard Life Investments Smaller Companies
1. Quel est votre intérêt dans AIM ?
2. Pouvez-vous donner des exemples de vos investissements AIM ?
3. Quelles sont d’après vous les opportunités offertes aux
l'internationalisation d'AIM ?
investisseurs
par
1. Quel est votre intérêt dans AIM ?
Les fonds Standard Life Investments Smaller Companies couvrent des marchés situés en dessous de
1,5 milliard d’euros jusqu’à 30 à 40 millions d’euros, la gamme de ces fonds est étendue. Nous
cherchons aujourd’hui les grandes sociétés de demain, nous recherchons la croissance. Mais nous
cherchons la croissance durable. Nous voulons voir sur les marchés des sociétés avec des dirigeants
qui peuvent mener leur société vers de grandes capitalisations. C'est très important pour nous.
En particulier, nous cherchons des modèles d’entreprise robustes, avec le bon espoir de revenus
récurrents ; des sociétés dont les modèles peuvent être répétés et cultivés année après année. Et
plusieurs facteurs importants sont exigés dans notre esprit. Des barrières fortes contre la concurrence,
le contrôle de prix est très important, et une bonne culture d'entreprise, un faible niveau de rotation du
personnel, et également une possibilité offerte aux employés de participer, par exemple sous forme
d’actions, au succès de cette affaire, c'est ce que nous cherchons.
Je pense que la réussite avec AIM - et environ 20 % de nos holdings sont tenues par AIM – c’est
utiliser des critères communs, s'attendre aux mêmes choses des sociétés de AIM que des autres.
Et de cette façon, nous avons été capables d'éviter certains pièges, pour plusieurs raisons les
investissements de AIM peuvent être un peu plus risqués, et je pense que les investissement se font
toujours au risque de l'acheteur, et pour pouvoir vous réaliser, vous devez en avoir les informations et
les moyens, et pour cette raison AIM a été un bon marché pour nous.
2. Pouvez-vous donner des exemples de vos investissements AIM ?
Je pourrais vous fournir plein d’exemples de investissements dans lesquels nous avons réussi ;
Majestic Wines, petit détaillant en vins, l’une des plus belles réussites de ce secteur au Royaume-Uni,
nous avons investi dans First Quantum Resources, une société canadienne avec des participations
dans le cuivre en Zambie. Sa valeur en bourse dépasse les 2 milliards de Livres, c’est une société
excessivement rentable. Nous avons récupéré environ 5 fois notre investissement de départ dans
cette société sur les deux dernières années.
Internet est une bonne zone de prospection pour les actions AIM, nous possédons 5% d’ASOS (pour
As Seen On Screen), des revendeurs en ligne, qui ont suivi une très forte croissance sur l’année
dernière. Une autre, Data Cash, dans le domaine de la sécurité Internet, et une autre encore,
YouGov, fournisseur d’études de marché en ligne. New Star Asset Management est une autre société
dans la gestion d’actifs, l’un de nos concurrents, cela a été une belle histoire depuis la capitalisation.
On peut ainsi choisir un grand nombre de sociétés sur les marchés de croissance.
Nous investissons dans un grand nombre de secteurs, mais il n'y a aucun doute que AIM offre le plus
grand intérêt dans des secteurs spécifiques, comme nous l’avons vu pour l'extraction minière, le
pétrole et le gaz et la technologie ; mais aussi pour les services d'appui, pour les médias, les soins,
les marchés de croissance.
3. Quelles sont d’après vous
l'internationalisation d'AIM ?
les
opportunités
offertes
aux
investisseurs
par
Je ne pense pas que vous pouvez empêcher l'internationalisation ; c'est certainement plus facile pour
nous en tant qu’investisseurs majeurs d’envisager moins de capitaux à négocier à Londres, à la City,
et au London Stock Exchange étant un marché financier majeur. Il est le plus pratique pour nous de
négocier sur AIM et nous envisageons certainement l'élargissement de nos horizons en termes de
produits vers des PME européennes, et AIM sera un outil important dans ce processus.
Plus nous avons de choix et de liquidité provenant de sociétés rejoignant AIM, mieux ce sera pour des
investisseurs et nous sommes maintenant à la première étape, mais AIM a certainement travaillé pour
nous pour l’investissement au Royaume-Uni, et je ne vois pas de raison pourquoi il ne peut pas
travailler plus loin, c'est juste une source de développement dans un élan positif ; et un début a été
fait, et je pense que c'est important, et le London Stock Exchange le sait, que l'intégrité des marchés,
doit être visible pour travailler bien et être visible pour faire de l'argent pour des investisseurs, et
contribuer à lever des fonds pour les sociétés. Je pense que AIM sera dans cinq années une place
très importante pour l’investissement international et hors Royaume-Uni, et j'attends ce moment avec
un grand optimisme.
Réglementation et rôle du Nominated Adviser (Nomad)
Marcus Stuttard, Directeur adjoint de AIM
1.
2.
3.
4.
Quels sont les pré requis pour rejoindre AIM ?
Dans quel cas une société ne pourrait pas être admissible à AIM ?
Quel est le rôle d’un Nomad?
Qui peut être un Nomad?
1. Quels sont les pré requis pour rejoindre AIM ?
Les pré requis à l’entrée de AIM sont assez simples. La condition principale est qu'une société doit
nommer un Nominated Adviser (Nomad) et travailler avec ce Nomad tout au long du processus
d'admission, et ensuite une fois que la société est sur le marché, une autre exigence est que cette
société soit suivie en permanence par un Nomad. À l'admission, le rôle du Nomad est de travailler
avec la société et d’apporter toute son aide à la préparation de la société pour le marché et préparer
le document d'admission, qui est le principal document marketing destiné aux investisseurs.
2. Dans quel cas une société ne pourrait pas être admissible à AIM ?
Une entreprise pourrait ne pas être admise sur AIM, si son conseil d'administration n’était pas adapté
au marché public. Alors que nous n'avons pas d'exigences en terme de flotant par exemple, une
entreprise qui arrive sur un marché public doit être clairement capable de publier suffisamment
d’actions sur le marché pour permettre la négociation, de même si une entreprise devait arriver sur le
marché avec une flotant très limitée ou très contrôlée par son actionnaire, alors le Nomad pourrait
considérer que l’entreprise n'est pas adaptée à la mise sur le marché.
3. Quel est le rôle d’un Nomad?
Le rôle du Nomad est absolument central et le plus important dans tout le concept de marché d’AIM,
et c'est un élément de différentiation clef entre AIM et beaucoup d'autres places de marchés de
croissance dans le monde entier. Nous avons une liste de plus de 80 Nomads approuvés que nous
régulons pour nous assurer qu'ils accomplissent leur mission d’introducteur pour les entreprises sur le
marché, et en les soutenant une fois qu'elles sont sur le marché.
Ainsi, par extension, le rôle du Nomad est celui d’un régulateur puisqu’il assure à la Bourse que
l’entreprise est adaptée au marché public, et à AIM en particulier. Mais surtout, à la différence des
Nomads qui introduisent beaucoup d’entreprises sur les marchés publics, ils ont un rôle
d’accompagnement très important. Considérant que beaucoup d’entreprises sur AIM sont de petites
entreprises et pour beaucoup d'entre elles ce sera leur première fois sur un marché public, le Nomad
fournit un rôle très important dans le soutien de ces entreprises pour assurer leur conformité avec les
règles de AIM. Ils guident aussi l’entreprise sur les attentes des investisseurs et du marché.
4. Qui peut être un Nomad?
Nous avons une série de critères pour juger si un cabinet ou une banque peut être Nomad. Et il y a
des conditions normatives, ainsi par exemple un Nomad potentiel doit avoir au minimum deux années
d’existence, et doit avoir quatre anciens cadres d’une entreprise financière qui ont tenu des rôles clefs
sur trois transactions significatives ; et quand nous parlons de transactions significative nous parlons
du type des transactions qui ont exigé la production d’un prospectus public. Ainsi, ils pourraient avoir
travaillé sur des introductions en bourse sur leur marché local et nous nous attendons à ce que le type
de mission réalisée ait été largement équivalent à la documentation d'admission qu'ils doivent réunir
pour une transaction de AIM.
Mais surtout, nous ne nous attardons pas uniquement à l'expérience sur le papier, nous vérifions que
le demandeur a l'expérience du marché AIM et qu’il comprend ce qu’est le rôle de Nomad, en effet,
parce que nous déléguons notre responsabilité régulatrice aux Nomads, il est très important pour
nous que le Nomad ait une compréhension très minutieuse du fonctionnement de AIM et de ce que
nous attendons du Nomad.
Information légale
Cette publication est éditée au titre d’information générale uniquement. Elle n’a pas le propos d'être un
conseil en investissement. Elle ne peut se substituer à un conseil légal ou financier. London Stock
Exchange plc a tout mis en oeuvre pour s'assurer que les informations contenues dans cette
publication sont correctes au moment de la mise sous presse, mais ne pourrait être tenu passible ou
responsable de toute décision prise à partir de cette publication.
London Stock Exchange, the coat of arms device, at AIM sont des marques déposées de the London
Stock Exchange plc.
FTSE ®, FT-SE®, et Footsie® sont des marques déposées de the London Stock Exchange plc and the
Financial Times Limited. All-Share est une marque déposée de FTSE International Limited.
Société enregistrée en Angleterre et au Pays de Galle sous le numéro 2075721. London Stock
Exchange plc, 10 Paternoster Square, London EC4M 7LS.
Copyright © Janvier 2007 London Stock Exchange plc.