f]n ver donneur universel

Commentaires

Transcription

f]n ver donneur universel
Date:22109/2005
OJD:232565
Page:85
Edition:
Suppl.:
k M
Erffi
q"-ùh-*
'-,i!-r:
E.ui:ri
ËËl
&r{
-ral
!rylja:,.*1
MÉDECINÊ
f]n ver donneur universel
r.ercr rnarin
Aæe .sonsang corr1to,sé
à 99% d'hérru,tght(Line,,
pout'iniL .,;e'rrirde stltstitut art ian{r lutmein.
C'est sul les plagesde
LocéanAtlantique que
l'on houve le plus de
donneus desarg. Non
pas que le touriste y
soitplus gén&euxquâ
laville. Maisparceque
leùr sâble héberge
l'une desplus frntastiquesusin€snatuelles
à hémoglobineI le ver
marin Areni,cola mo'
riæ& Son sang €st en
effet comoosé à 99%
de la pÉcleuse protéine. Sachantqu'Umânquechaquearmée60millionsdeliires de sang
pour satisfaircpleinementIa demardemondialeen hémo$obine,le petit rcr a donnédes
idées à F}ânck Zal, un jeure ehereheur du
CNRSinsta[é dalls la stationmarinede Ros
cofr. " Pota,tEuûinz Ws utiliser cettphémo-
Ut|*rrôofNrM
vfi $r he @*,
dê focéql
A{adq$,
globlne c7nx'rne
substitut? " snggère le chercheur.
Et ce d'autânt plus
qu'elle semble
compatible avec
celle de l']romme :
K Les preniers
as€ts
sn bàqrqtoire
sur h ,Et el ln souri,smqltrent d,éjàune cotnpatîbil,ilétotnla ',
souligne Franck Zal. Pas de problèmes de
groupessanguins,ni de rhesus,donc,Besteà
mener les premiêrs essaiscliniques. Ce que
compte faire le biologiste dès I'année prG
chain€,encÉânt ure start-up.Ohiectif : faire
de ce ver madn le domeu miversel
o.H.
Page23
Tous droitsde reproductionrésgrvés