Le Clown Blanc

Commentaires

Transcription

Le Clown Blanc
Le Clown Blanc
Rage du vent
Violence de neige
Chevaux blancs inventés
par la terre déguisée
en manège glacé
Le cirque s'est arrêté
sur le masque givré d'un visage humain
Clown pâle s'approchant de la fin
niant le paradis de feuilles promises
Clown exsangue
dernières gouttes d'espérance
en l'amour d'une irremplaçable présence
pour le passage de la dure solitude
à la caresse végétale de ses tempes
Clown esseulé
grelottant de l'épaule absente
une tête seulement pour jongler
ses mains refusent déjà de faire danser
les bourgeons remplis d'été
Un ange est passé dans sa vie
et s'est perdu dans la bourrasque
Faut-il rester immobile
dans l'attente
ou courir dans la tempête
à bout de souffle
dans la longue nuit
des saisons indifférentes
aux ténèbres des coeurs

Documents pareils