RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Commentaires

Transcription

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
BIENVENUE
2
C’est un plaisir de vous souhaiter la
bienvenue dans notre pays.
Un endroit paradisiaque, au coeur des
Caraïbes, où je suis sûr que vous passerez
un séjour inoubliable.
Cette terre inépuisable offre tous les
attraits nécessaires: des gens heureux
et hospitaliers qui vous recevront
avec le sourire, des plages vierges et
interminables, de belles montagnes
pleines de végétations tropicales, des
mers aux couleurs uniques et aux fonds surprenants, des grottes ancestrales,
des levers du jour saisissants et une gastronomie délicieuse même pour les
palais les plus fins.
Depuis des temps immémoriaux, notre île a conquis le coeur de tous ceux qui
l’ont visitée, j’espère que le vôtre le sera aussi, ainsi nous pourrons toujours
voyager avec vous, dans vos souvenirs. De cette façon, vous pourrez revivre
vos expériences à travers vos souvenirs ou, encore mieux, revenir quand vous
le souhaitez: nous vous recevrons avec le sourire et les bras grands ouverts.
Cordialement,
Francisco Javier García Fernández M.A.
MINISTRE DU TOURISME
3
4
INDEX
RÉPUBLIQUE DOMINICAINE ......................6
Carte de la République Dominicaine
Situation Géographique
SANTO DOMINGO (CÔTE SUD-EST) ........22
Santo Domingo
Boca Chica
Juan Dolio
PUERTO PLATA (CÔTE NORD) ...................11
Puerto Plata
Sosúa
Cabarete
BARAHONA (CÔTE SUD-OUEST) ............. 26
Barahona
Azúa de Compostela
Baní
San Cristóbal
Bahoruco
Lago Enriquillo
Bahía de las Aguilas
SAMANÁ (CÔTE NORD-OUEST) ................14
Samaná
Las Terrenas
Cayo Levantado
Río San Juan
PUNTA CANA (CÔTE EST) ..........................17
Punta Cana
Playa Bávaro
LA ROMANA BAYAHIBE (CÔTE EST) ..........19
La Romana
Bayahibe
Isla Saona
Isla Catalina
EL CIBAO (CENTRE) ................................. 31
Santiago
Jarabacoa
La Vega
PARCS ET ESPACES NATURELS .............. 34
ATTRAITS DE LA RÉPUBLIQUE
DOMINICAINE .......................................... 40
TERRAINS DE GOLF ............................... 43
INFORMATIONS UTILES .......................... 46
5
République
Dominicaine
RÉPUBLIQUE
DOMINICAINE
SITUATION GÉOGRAPHIQUE
Au coeur des Caraïbes, baignée au nord par les eaux bleues de l’Océan Atlantique, et
au sud par la mer des Caraïbes, se trouve la République Dominicaine qui partage avec
Haïti l’île paradisiaque de l’Hispaniola ou l’île de Saint Domingue.
SITUATION POLITIQUE
6
La République Dominicaine est une démocratie représentative avec trois centres de
pouvoir: Exécutif, Législatif et Judiciaire. Le président nomme le cabinet des ministres,
exécute les lois qui émanent du pouvoir législatif et il est le Commandant en Chef des
Forces Armées.
Le président et le vice-président postulent sous la même candidature et sont élus au
suffrage universel tous les 4 ans. Le président actuel de la nation est Lic. Danilo Medina.
Le siège du gouvernement se trouve à Saint Domingue, qui est la capitale.
La population (plus de neuf millions d’habitants) est en majorité catholique, la liberté du
culte étant respectée.
C’est la deuxième plus grande île des Antilles. Elle se trouve au centre de l’archipel,
très proche du tropique du Cancer. Elle est bordée au nord par l’Océan Atlantique,
à l’est par le canal de la Mona qui la sépare de Puerto Rico, au sud par la mer des
Caraïbes et à l’ouest par la République d’Haïti. Les distances maximales sont de 390
km d’est en ouest (du Cap Engaño à Las Lajas) de 265 km du nord au sud (du Cap
Isabela au Cap Beata).
La République Dominicaine est un trésor de 48.442 km2 à découvrir, avec 650 km de
plages de fin sable blanc et des eaux turquoises dont vous pourrez profiter grâce au
climat chaud présent durant toute l’année.
DISTANCES ROUTIÉRES
© 2013 DR1 Maps [02] • Email: [email protected] • Tel 809-223-2725
Océan Atlantique
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santo Domingo
Santiago
Puerto Plata
Jarabacoa
Boca Chica
Juan Dolio
Bayahibe
La Romana
Punta Cana
Samaná
Barahona
Mer des Caraïbes
1 heure 40 min.
2 heures 45 min.
1 heure 45 min.
40 min.
55 min.
1 heure 55 min.
1 heure 35 min.
2 heures 15 min.
2 heures 15 min.
2 heures 55 min.
147 km.
205 km.
140 km.
46 km.
69 km.
154 km.
127 km.
204 km.
172 km.
198 km.
LÉGENDE
Ville ou village
Plage
A ne pas rater !
Espace naturel protégé/parc
Port de croisières
Golf
Aéroport international
Observation de baleines
Aéroport national
Point élevé
7
LA RÉPUBLIQUE
DOMINICAINE
SPORTS NAUTIQUES
L’île compte une multitude d’activités nautiques: d’excellentes plages pour nager, faire de la planche à voile (la
plage de Cabarete est classée parmi les 10 meilleures pour faire de la planche à voile et en juillet a lieu la Coupe
du Monde de planche à voile).
La côte du sud, sur la plage de Los Patos ou la Plage de Nizao, est idéale pour le surf. La voile et le ski nautique
ou le parachutisme sont pratiqués dans d’innombrables endroits.
Vous pourrez aussi vous aventurer à la pêche hauturière, sur les plages de Barahona et au nord de Puerto Plata
et de Monte Cristi, avec des instructeurs professionnels. La chasse côtière ou de carnassiers est pratiquée à
Barahona, Pedernales, Independencia, Monte Plata, Altagracia ou dans le Seibo.
Les passionnés de plongée sous-marine plongeront dans un paradis: barrières de corail, galions échoués, faunes
et flores aux couleurs silencieuses. Des endroits comme Cabarete, la Péninsule de Samaná, Nizao, l’île de
Catalina, l’île de Saona, Punta Cana, les fonds marins de la Baie d’Ocoa, Barahona, Cabo rojo, l’île Beata, Puerto
Plata, Sosua et le Banc de la Plata offrent tout un monde sous-marin.
8
Il existe peu d’endroits habités par des personnes ayant un sourire éternel et les yeux brillants. La République
Dominicaine en fait partie. Un havre de lumière, d’arômes et de couleurs. Un endroit pour se laisser emporter, pour
sentir la fraîcheur des palmiers qui dansent le mérengué, se laisser bercer par les eaux couleur émeraude, se reposer
dans un lit de sable chaud ou sentir une décharge d’adrénaline en faisant du tourisme d’aventure. En République
Dominicaine, tous les plans sont possibles:
SPORTS D’AVENTURE
Celui qui cherche des émotions fortes les trouvera dans la zone montagneuse du pays, située dans le centre (Jarabacoa
et Constanza). Vous pourrez faire des descentes en canoë sur les rapides des rivières abondantes, faire du rafting,
conduire des quads, escalader le pic Duarte de 3.175 mètres, choisir un retour à la nature et profiter de tout ce qu’elle
nous offre.
AUTRES ACTIVITÉS
Si vous aimez le base-ball, vous avez de la chance: c’est le sport national. La saison commence en octobre et finit en
janvier. Si vous préférez la vitesse, l’hippodrome et le circuit de Formule 1 de Saint-Domingue sont spectaculaires.
Si vous aimez la photo, vous trouverez votre bonheur. Vous serez captivé par les couleurs, la lumière et la végétation du
pays.
9
LES ACHATS
La République Dominicaine offre une multitude d’articles et de souvenirs uniques à très bon prix
dans ses centres commerciaux, ses boutiques, ses marchés et ses étalages. À moins d’acheter
dans les hôtels ou les centres commerciaux, nous vous recommandons de marchander. Les
horaires sont habituellement de 9:00 à 19:00.
Les articles ayant le plus de succès sont les chaises à bascule en acajou qui vous seront remises
démontées et empaquetées pour leur transport; les poupées sans visages en terre cuite, typiques
du pays; l’ambre, résine millénaire considérée comme éloignant les énergies négatives, nous
vous conseillons de les acquérir dans des endroits reconnus; et le larimar, sorte de turquoise,
utilisé pour la création de colliers, de boucles d’oreilles, de bagues et de bracelets.
D’autres produits ayant beaucoup de succès sont les paniers, les chapeaux et les corbeilles en
paille, les sculptures en argile, les gaïacs, les noyaux ou les noix de coco et les peintures naïves
colorés. Vous trouverez aussi des meubles en liane, en bambou, en rattan, des vêtements en lin,
des pièces de monnaies anciennes provenant des bateaux échoués durant les colonies...
Et, bien sûr, vous ne pourrez repartir sans emporter les produits les plus vendus: le rhum
dominicain, le café dominicain et une boîte de cigares dominicains, produits mondialement
réputés pour leur excellente qualité. Et un peu de notre musique…le mérengué et la bachata.
QUE FAISONS-NOUS CE SOIR ?
Si vous avez envie de fêtes, les discothèques, les bars, les cabarets et les salles de concerts
abondent sur l’île. Ils offrent une ambiance joyeuse et festive très contagieuse. Ce n’est pas sans
raison que le mérengué, la danse nationale, est aussi connu et dansé partout dans le monde.
Vous pourrez profiter, avant, d’un bon repas dans le grand choix de restaurants de cuisine créole
et internationale.
Si à la tombée de la nuit vous sentez votre bonne étoile, venez tenter votre chance dans les
casinos de l’île.
Si vous préférez un plan plus tranquille, vous pouvez aller au ciné, boire un délicieux jus de fruits
naturel, une tasse de l’excellent café du pays ou une bière sur n’importe quelle terrasse.
10
PUERTO PLATAHAS IT
L’aventure commence. Chaussez vos bottes de trekking, vos chaussures de
golf ou vos palmes, car le moment de défier les lois de la nature est arrivé:
canyoning, planche à voile, plongée sous-marine, golf… Puis, un délicieux repas
et de belles plages pour reprendre des forces. Les choix sont inépuisables, par
où commençons-nous?
11
PUERTO PLATA
CÔTE NORD
À 215 km de Saint-Domingue, se trouve Puerto Plata, baptisée ainsi par Colomb en 1493 pour la couleur de l’eau à la tombée du jour sur
ses plus de 11 km de belles plages et de végétations abondantes.
Ce fut le théâtre des premiers et principaux évènements après la Découverte des Amériques: le premier débarquement, la construction du
Fort de la Nativité avec les restes du navire Santa Maria, la fondation de la première ville du Nouveau Monde lors de son second voyage, etc.
Puerto Plata est considérée comme la capitale de la Côte de l’Ambre, car on y retrouve la résine fossile des pins de l’ère tertiaire dans des
mines où on extrait, encore aujourd’hui, le témoignage de l’histoire naturelle. Vous pourrez admirer et acquérir des belles pièces d’ambre
au Museo del Ambar. Puerto Plata en soi est une merveille: des édifices de style victorien, des maisons en bois colorées, de jolis balcons et
une jetée pleine de vie.
Parc National La Isabela À 50 km à l’ouest de Puerto Plata, au pied d’une montagne royale, se trouve l’endroit où Christophe
Colomb a fondé la première colonie de l’île, la Isabela, appelée ainsi en l’honneur de la Reine Isabelle la Catholique.
Nous sommes dans ce qui fut la première ville européenne du Nouveau Monde, le premier quai, le premier cimetière chrétien et la première
église où a été célébrée la première messe.
L’enceinte historique est composée de trois zones: la zone militaire ou du château, avec les restes de la maison de l’amiral, le magasin,
l’église et le cimetière; nous supposons que c’était le port et la zone indigène où ont été trouvés des ustensiles précolombiens.
Passage des Hidalgos. C’est le premier itinéraire que les conquistadors ont réalisé en débarquant sur l’île.
Fort de San Felipe. C’est une des constructions les plus anciennes du vieux monde dans le nouveau, exemple de l’architecture
militaire de l’époque. Construit au XVIème siècle sur une petite falaise qui domine l’accès au port, il fut conçu pour se défendre des attaques
des pirates et des corsaires. L’intérieur héberge un musée et la cellule dans laquelle Juan Pablo Duarte, Père de la Patrie, a été prisonnier.
Parc Monte Isabel de Torres. Il est possible d’y monter par un téléphérique pour profiter de la vue impressionnante. Au sommet
s’élève la statue du Christ Rédempteur et le Jardin Botanique.
Musée de l’Ambre. De très jolies collections d’ambre, l’étrange résine fossile qui est extraite de cette zone.
12
Distillerie de Rhum Brugal. Une des premières du pays, en ancienneté et
en qualité. Vous pourrez découvrir le processus d’élaboration et en emporter un
échantillon.
La Jetée et la Plage de Long Beach. Avec une longueur de 5 km, la Jetée
commence à la forteresse de San Felipe et termine sur la très connue Long Beach,
une petite plage au sable doré.
Les Stations Balnéaires des
fleuves Camu, Yasica, Damajagua avec 29
cascades ou chutes, à 35 minutes de la ville, près de Imbert.
Ocean World (Cofresi), parc thématique qui regroupe un delphinarium, des
lions de mers, des requins, des tigres, des raies manta, des piranhas, des oiseaux
tropicaux, 24 cascades et un aquarium. Vous pourrez assister à des spectacles
avec les lions de mer et les dauphins, vous pourrez plonger dans un aquarium de
plus de 4.000 poissons de différentes espèces, alimenter les 28 requins et les
deux grands tigres du Bengale, voir les raies manta et les piranhas sans aucun
danger.
SOSÚA
À 16 km de Puerto Plata se trouve ce charmant endroit où les Dominicains et les immigrants européens
qui sont venus chercher un refuge durant la seconde guerre mondiale cohabitent. Aujourd’hui, c’est
une ville accueillante avec d’agréables hôtels, de délicieux restaurants et des discothèques réputées.
Elle dispose d’une plage d’1 km qui offre tous les ingrédients pour pratiquer la plongée et les sports
nautiques. Sosua est aussi réputée pour son artisanat en cuir, argile, bois, ses colliers, ses peintures et
pour accueillir chaque année le Festival International de Jazz. Ça vous dit quelque chose?
CABARETE
À 10 minutes à l’est de Sosua, se trouve la petite ville Cabarete, classée parmi les 10 meilleurs spots au
monde de planche à voile et où l’on pratique également le surf et le kitesurf. L’absence de récif et les
forts vents alizés nous offrent des vagues spectaculaires toute l’année au grand bonheur des surfeurs,
des planchistes et des kitesurfeurs. Elle possède une jolie baie en courbe d’une étendue de 6 km avec
des hôtels, des restaurants, des bars et des discothèques avec une ambiance festive. En juillet, elle
s’anime spécialement pour l’impressionnant “Championnat Mondial de Planche à Voile” et ensuite pour
le “Cabarete Race Week”, compétition internationale de planche à voile amateur qui transforment les
plages en une fête improvisée et divertissante.
D’ici partent plusieurs excursions pédestres, à cheval ou en 4x4, pour visiter le Parc National de Choco
à 1 km où vous découvrirez la nature et la faune de la région, vous explorerez ses grottes et vous ferez
la connaissance des mogottes. Dans le parc se trouve aussi la lagune de Cabarete où vous pourrez
apercevoir la grande diversité d’oiseaux de la zone, et Punta Goleta, un ensemble de collines d’où
naissent les sources qui fournissent l’eau aux lagunes. En parcourant les grottes dans de petites barques,
vous aurez l’occasion de vous baigner dans des lacs sous-terrains.
Près de là se trouve la plage de Goleta qui a la réputation d’être la plus jolie de la zone et d’offrir une eau
tranquille pour ceux qui cherchent un autre type de distraction.
13
SAMANÁ
HAS IT
14
En s’enfonçant dans la nature la plus pure,
dans le royaume de la vie, de l’arôme et
de la couleur. Ici chaque pas conduit à un
endroit encore plus spectaculaire, où le
son de la nature se mélange aux voix des
anciens habitants. Un endroit si spécial
que depuis des temps immémoriaux c’est
l’endroit choisi par les baleines à bosse
pour procréer.
SAMANÁ
CÔTE NORD-EST
Samaná fait penser au chuchotement, à la douce chute de l’eau, au son de la brise marine. À la nature
pure, aux belles criques à l’ombre des cocotiers. Atterrissez à l’aéroport du Catey, récemment ouvert.
À 245 km au nord de Saint-Domingue se trouve cette péninsule réputée pour ses plages solitaires
et pour son accueil, chaque hiver, de milliers de baleines à bosse qu’il est possible de contempler à
quelques mètres. Une région dont la nature est particulièrement adéquate pour l’agrotourisme ou le
tourisme de nature.
À travers la baie, en traversant le pont, nous pourrons accéder à trois petites îles. En longeant vers l’est
la Péninsule de Samaná, nous arriverons à Las Galeras et à la Plage de Rincón, deux grandes plages
solitaires et à Cayo Levantado, une minuscule île déserte où l’eau turquoise se fond dans le sable blanc,
la lumière et la nature.
Las Terrenas, au nord, rassemble la plus grande activité touristique de la zone avec des hôtels de
charme, des restaurants, et une multitude d’activités pour les amoureux de la nature. La ville se trouve
en bord de mer, encerclée par des collines peuplées de palmiers et de cocotiers.
SANTA BÁRBARA DE SAMANÁ
C’est la capitale de la péninsule. Fondée en 1756 pour protéger la côte des attaques pirates, elle
a dû être reconstruite après un incendie au début du XXème siècle. C’est pour cette raison que ses
rues combinent des bâtiments modernes avec des restes d’anciennes constructions dans une nature
spectaculaire. C’est un endroit idéal pour déguster la gastronomie, profiter du paysage et faire des
excursions.
PARC NATIONAL LOS HAITISES
Cette réserve naturelle de haut plateau calcaire, couvert de liserons, est une curieuse formation
géologique qui crée un paysage insolite de monticules et de mogotes. La grande humidité favorise la
croissance d’une végétation luxuriante et diverse, avec plus de 10.000 bonsaïs, d’arbres à pain ainsi
que plus de 100 espèces d’oiseaux tropicaux.
Il existe aussi plusieurs grottes ayant des inscriptions précolombiennes, comme La Boca del Diablo:
une grotte énigmatique pleine de stalactites et de stalagmites avec des canaux colorés et d’énormes
galeries.
15
LAS TERRENAS
Un des endroits les plus beaux de l’île où en plus il est
possible de contempler chaque année, de janvier à
mars, un des plus beaux spectacles de la nature: environ
3.000 baleines à bosse de jusqu’à 18 mètres viennent
depuis le Groenland accoucher sur le Banco de la Plata.
Sa plage, de plusieurs kilomètres, possède un récif
dans lequel vous pourrez plonger pour ramasser les
langoustes qui se cachent dans les cavités recouvertes
de corail.
Une autre possibilité est de s’approcher d’El Limon,
d’où vous pourrez parcourir à cheval des granges
et des torrents, contempler la vue de l’océan et des
plantations, d’en haut, jusqu’à arriver à la cascade du
Limón, un précipice de 40 mètres qui tombe dans un
joli lac où vous pourrez vous baigner dans l’eau la plus
cristalline que vous n’ayez jamais vue.
CAYO LEVANTADO
Petit îlot d’une végétation riche auquel nous pouvons
accéder par de petites barques. Un havre de paix et de
tranquillité où vous pouvez vous reposer, vous promener, prendre le soleil, plonger et pêcher.
RIO SAN JUAN
Petit village multicolore de pêcheurs, réputé pour le caractère aimable et hospitalier de ses habitants. Dans les environs
se trouvent plusieurs cavernes qui gardent de précieux trésors géologiques et archéologiques.
Pas très loin, vous pourrez parcourir la lagune Gri-Gri à bord d’une barque pour une promenade de rêve remplie de
mangroves aux formes capricieuses aux racines hautes, de cigognes, de vautours tropicaux (auras), de poissons et
de mollusques. Plus loin, vous trouverez de magnifiques bancs de corail jaune et de petites plages caraïbes. Puis, de
capricieuses formations géologiques animent le chemin, comme la Cara del Indio qui évoque les temps passés, ou le pont
naturel.
Plus loin, la grotte des Hirondelles, dans une falaise, sert de foyer à ces oiseaux et à beaucoup d’autres espèces marines,
que vous pourrez contempler en plongeant et passer entre les stalactites ou les stalagmites.
16
Bienvenue au paradie où chaque pas est une découverte
magique et ravissante: de mystérieux et inexplorés fonds
marins, des plages paradisiaques, des parcs naturels
exubérants, de belles roselières… Réveillez-vous dans la terre
de vos rêves où le soleil naît pour dessiner le monde de lumière
et de couleurs vives.
PUNTA CANAHAS IT
17
PUNTA CANA
CÔTE EST
PUNTA CANA et la PLAGE de BÁVARO
À l’est de l’île, se trouvent les plages les plus réputées et considérées pour beaucoup, et entre autre par l’UNESCO, comme les plus belles au
monde.
Des plages comme celles de Bávaro, Arena Gorda, Cortecito, Cabeza de Toro, Macao et Punta Cana forment la Côte del Coco, sur une étendue
de plus de 40 km de plages de fin sable blanc, de hauts cocotiers, d’eau tranquille, de végétation autochtone et beaucoup de soleil dans un
environnement respecté par les complexes touristiques de luxe.
Tout autour, de petits villages de cabanes en palmier et en bois accueillent les habitants de l’île.
La plongée sous-marine, la plongée libre, d’excellents terrains de golf et de tennis, des parcs thématiques, des piscines, des excursions à cheval
sur la plage, des excursions jusqu’aux sources, aux lagunes, aux roselières et aux zones vertes, à la grotte millénaire Fun Fun, les grottes de las
Maravillas, à l’île de Saona, et au parc National de l’Est sont quelques-unes des activités qu’offre cette magnifique zone.
Enfants. Presque tous les hôtels clubs proposent des activités pour les enfants, et disposent d’un service de nourrice à la demande.
- Marinarium (Bávaro): grand aquarium, animaux exotiques, possibilité de nager avec les requins.
- Manatí Park (Bávaro): 130 mille mètres carrés avec des animaux exotiques, des perroquets qui parlent, des spectacles de dauphins et possibilité
de nager avec eux.
- Aventure des Pirates (Bávaro): spectacle original qui recrée une bataille entre le gouverneur de l’île et les pirates de Francis Drake en 1586.
18
LA ROMANAHAS IT
Inoubliable ville, mondialement réputée pour sa beauté et ses
infrastructures, et qui base son économie florissante sur le tourisme
de luxe: terrain de golf, installations sportives, plages idylliques, sites
de plongée et de pêche extraordinaires, un des 10 meilleurs complexes
touristiques au monde… Tout cela fait de la Romana l’endroit idéal pour
en profiter.
19
LA ROMANA
CÔTE EST
LA ROMANA
À l’intérieur de la ville se trouve le parc Duarte, duquel surgissent de pittoresques maisons en bois aux couleurs riches, la jolie
Église de Santa Rosa de Lima et la plage de Caleton.
Le marché vaut la peine d’être visité le samedi matin.
Depuis la Romana vous pouvez partir en excursion au fleuve Chavon en chaloupe pour contempler l’impressionnant paysage
que forment les gorges entretissées de palmiers, un endroit où l’on ne voit pas le travail de la main de l’homme, si particulier
et saisissant qu’il a été le protagoniste de films comme Apocalypse Now et King Kong.
Activités
- Promenade en barque Mississippi sur le fleuve Chavon
- Grottes Fun Fun
- Grottes de las Maravillas
- Promenade sur le fleuve Soco
- Journée sur l’Île Catalina
- Île Saona et Parc National de l’Est
- Jeep Tour Roselières (visite du champ dominicain à travers les roselières)
- Saint-Domingue City Tour
- Altos de Chavon: petit village italien du XVIème siècle, entièrement reconstitué avec son amphithéâtre. Il abrite aujourd’hui
une école de design internationale.
BAYAHIBE
À l’est de la Romana, limitrophe, se trouve ce petit village de pêcheurs aux maisons multicolores, au bord d’une impressionnante
plage de 2 km de sable blanc et d’eau turquoise, certifiée avec le Drapeau Bleu, avec un magnifique récif de corail admiré par
les amoureux de plongée sous-marine. D’ici, vous pouvez accéder au Parc National de L’Est.
20
L’ÎLE DE SAONA et LE PARC NATIONAL DE L’EST
Un extraordinaire paysage de forêt humide baignée dans l’eau cristalline de la mer et des piscines naturelles. Dans le Parc
se trouve l’Île de Saona, des plages vierges de sable blanc, qui autrefois appartenait au cacique Cotubanamá et plus tard
qui a servi de cachette à des pirates qui guettaient les bateaux qui osaient naviguer dans cette mer. En plus d’être un trésor
naturel, le parc possède de précieux gisements archéologiques dans plusieurs de ses grottes comme celles de José María,
entre autres. Il est aussi possible de visiter la Grotte del Puente, la Source de la Lechuza, la réserve des récifs de corail,
les luxuriantes mangroves peuplées de lamentins et d’autres merveilleux paysages qui sont les foyers des dauphins, des
poissons volants, des jutias...
Près du parc se trouve San Rafael de Yuma, un petit village de pêcheurs avec une jolie baie qui peut être parcourue à cheval
ou en VTT.
ISLA CATALINA
Depuis la Romana vous pouvez visiter l’Île de Catalina, un kilomètre de plages vierges de toute construction pour le plaisir
de vous promener, prendre le soleil, vous relaxer sous d’amusants cocotiers ou profiter de la magnifique vue des poissons
et des coraux grâce à l’eau transparente. Ici, vous pourrez nager, faire de la plongée libre ou de la plongée sous-marine en
compagnie de poissons exotiques.
21
SANTO DOMINGO
HAS IT
Saint-Domingue, ville classée patrimoine de l’humanité par l’Unesco,
conserve toute la splendeur de son étape coloniale, comme en témoignent
les jolis édifices de l’époque, fiers d’être les premières constructions du
Nouveau Monde.
22
Pendant la journée, une visite au Jardin Botanique nous éveillera les
sens avec son explosion de couleurs et d’arômes. À la tombée du jour,
une promenade sur la Jetée (le Malecón) nous plongera dans le rythme
dominicain du rhum et du mérengué.
Si votre séjour dans la capitale dure plusieurs jours, ne manquez pas de
visiter ses musées et prendre le Métro, récemment inauguré, qui vous
permettra d’apprécier, dans les principales stations, un échantillon de l’art
dominicain actuel.
SANTO DOMINGO
CÔTE SUD-EST
SANTO DOMINGO COLONIAL
En 1498 Bartolomé Colomb, frère de l’Amiral, fonda Saint-Domingue de Guzmán, la première ville du Nouveau Monde, dans un
environnement de nature vierge au bord du fleuve Ozama.
Quelques années plus tard, en 1502, elle est déplacée de l’autre côté du fleuve où elle grandira pour se convertir en ce qu’elle est
aujourd’hui, une ville cosmopolite et dynamique avec un passé splendide, comme le montrent les édifices, les forteresses, et les
monuments qui sont restés intacts et qui l’ont convertie en ville classée patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.
Saint-Domingue se vante d’avoir la première cathédrale du Nouveau Monde, son premier monastère, le premier hôpital, la
première université...
Pour parcourir la zone coloniale, nous vous suggérons de vous laisser guider par votre intuition, en tournant à n’importe quel coin
de la rue et en vous arrêtant dans les beaux recoins pour écouter les pierres raconter les histoires auxquelles elles ont assisté.
Pour ceux qui préfèrent un parcours guidé, nous vous suggérons de commencer par la rue El Conde, référence du style baroque.
De là, vous arriverez aux pavés de la Place Colomb, au centre de laquelle se dresse, majestueusement, la statue de Christophe
Colomb.
Sur un des côtés de la place, vous trouverez la Cathédrale de Santa María de la Encarnación, terminée en 1540. En face,
vous trouverez de nombreux commerces d’artisanat d’argile, de bois, de cuir et métaux, etc. De plus, vous pourrez assister à
l’élaboration des fameux cigares dominicains.
23
SANTO DOMINGO
CÔTE SUD-EST
En quittant la place et en continuant par la rue Las Damas, vous vous heurterez à l’imposante forteresse Ozama, la plus ancienne
forteresse d’Amérique, qui cache à l’intérieur la Maison de Bastidas, et la Tour de l’Hommage qui garde les canons, aujourd’hui
muets, qui pendant très longtemps veillèrent sur la sécurité du port de la ville.
La rue Las Damas est parsemée de secrets que cachent les monuments: la Maison de France, le Panthéon National, la Maison
de Ovando, caractéristique par sa porte de style gothico-élisabéthain, unique au monde, la Maison de Davila, la Maison de las
Gárgolas, le Musée de las Casas Reales, la Chapelle de los Remedios et l’Horloge Solaire du XVIIéme siècle, entourés de hautes
murailles.
De l’autre côté du fleuve, près des silos des Moulins Dominicains, se dresse, humble, la petite Chapelle del Rosario, première
édification religieuse dans laquelle a été officié le culte catholique de ce côté de l’Atlantique.
En revenant dans la rue Las Damas nous verrons, sur un flanc, la Place España, endroit qui réunit la statue de Nicolás de Ovando,
le vieux Alcázar de Colón ou la Maison del Príncipe, dans laquelle gouvernait la délégation de la Corte Espagnole dans le Nouveau
Monde, aujourd’hui transformée en musée. À côté d’elle, vous pourrez visiter le musée Virreinal et, dans la partie basse, la Porte
de San Diego ou Porte de la Mar, de 1576, La Porte de las Atarazanas et un échantillon des splendeurs des édifications du XVème
et XVIéme siècles.
En vous promenant dans la rue Isabel La Católica vous pourrez admirer la Cathédrale de Santa María la menor, primat d’Amérique,
un des monuments symboliques de l’île, le Palace de Borgella, les imposantes ruines du Monastère de San Francisco de Asís, la
Maison de Duarte et l’Église de Santa Barbara.
Dans la rue Padre Billini vous trouverez l’Église Regina Angelorum, construite il y a plus de 400 ans, la maison del Tapao, un
énigmatique homme masqué qui sortait seulement la nuit, le visage couvert pour ne pas être reconnu, l’Église de los Dominicos,
siège de la première université d’Amérique, la Maison del Tostado, l’Église de Santa Clara et la Maison de la Moneda.
Sûrement que votre esprit aventureux voudra réaliser de plus grandes découvertes. C’est le moment de prendre la direction de
l’Hôpital San Nicolas de Bari (rue Hostos), du Musée de l’Ambre, du Centre Culturel d’Espagne, du Fort San Gil de l’Église et du
Couvent de las Mercedes (rue Las Mercedes), de l’Église de Nuestra Señora del Carmen (rue Arzobispo Nouel et rue Sánchez), de
l’Église et de l’Hôpital de San Lázaro (place San Lázaro).
24
Les rues pavées et les anciennes façades de la Ville Coloniale hébergent aujourd’hui de pittoresques
cafés et bars avec une ambiance festive, de petits hôtels et des restaurants réputés. Sur la grande
place bordée par el Alcázar, le Musée de las Casas Reales et l’Horloge Solaire du XVIIéme siècle, les
cafés de l’ancienne rue prennent vie à la tombée de la nuit. Sur la Place d’Espagne ou le Parc Colomb,
vous serez tenté par de nombreux bars-restaurants avec une cuisine exquise, créole et internationale,
pour vous régaler à l’intérieur ou à l’extérieur, sous un voile d’étoiles.
À l’extérieur de la ville coloniale, en traversant le fleuve, nous arrivons au phare de Colomb (zone des
parcs) et au Mausolée de Christophe Colomb où reposent ses restes.
À la tombée de la nuit
La Zone Coloniale se visite le soir à la tombée de la nuit. La lumière des réverbères illumine les rues
de magie, et invite à la fête, aux romances et à la distraction. Dans un lieu où chaque rencontre est
inoubliable et marquée par la joie.
BOCA CHICA
À 30 km de Saint-Domingue se trouve ce récif de rêve avec une eau tiède et peu profonde, presque
une lagune fermée par les récifs et entourée d’excellents restaurants, de buvettes et de centres de
distraction.
JUAN DOLIO
À 20 km de Boca Chica et à 50 km de Saint-Domingue, Juan Dolio est une des plages proches de
la capitale avec un fort développement touristique, en plus d’être un bon endroit pour acquérir de
l’artisanat dominicain.
25
BARAHONAHAS IT
26
Barahona, qui était le domaine de la Cacica Anacaona et le berceau de la légende de
l’indomptable Enriquillo, symbole de la rébellion indigène, se trouve à 204 kilomètres
à l’ouest de Saint-Domingue. Cet endroit a aussi servi de refuge au téméraire pirate du
siècle dernier, Cofresi. On dit qu’à Punta Inglesa il y a des cruches enterrées remplies
des trésors de Cofresi et qu’à Cienega une broche à l’effigie de Napoléon I et des
monnaies de diverses nationalités ont été trouvées.
BARAHONA
CÔTE SUD-OUEST
Barahona offre un paysage terriblement changeant qui va de l’horizontalité
des plages à la verticalité de la Sierra de Bahoruco, avec des montagnes de
plus de 2.000 mètres, des lacs, des zones quasi-désertiques et le berceau
du larimar, une pierre semi-précieuse qui ressemble à l’aigue-marine ou à la
turquoise. Dans la ville, le parc central, la cathédrale et les maisons coloniales
des alentours vous rappelleront les époques passées. La jetée, parallèle à la
mer, rassemble les restaurants et l’artisanat du coin.
Plage de los Patos. À 40 km de Barahona, cette plage est l’endroit parfait pour faire du surf.
AZÚA DE COMPOSTELA
Proche de la Baie de Ocoa, à 120 km de la capitale. Elle possède un intéressant Musée Archéologique avec
une fascinante collection d’art rupestre. Ses plages, comme Corbanito, Palmar de Ocoa et Playa Chiquita
sont de couleur émeraude avec de surprenants fonds marins. Les sources thermales d’Azua sont une autre
attraction touristique.
Réserve Scientifique Laguna Rincón ou de Cabral. Elle se
trouve dans la Vallée de Neyba et c’est la seconde lagune en importance du
pays.
Corbanito. 9 kilomètres de plages impressionnantes, avec un massif méridional qui émerge de la mer.
Plage de la Saladilla. À 16 km de Barahona, c’est la protagoniste de
Palmar de Ocoa. Plage ouverte de sable gris et d’eau profonde, avec un beau paysage et une faune
Plage de San Rafael.
Plage Chiquita. Une anse ouverte de 1.500 mètres, sable gris, eau cristalline et zone de bain de
profondeur moyenne, absence de houle.
nombreuses légendes de trésors cachés qui attendrent d’être trouvés.
Dans les environs de l’embouchure du fleuve
Yaque, vous pourrez choisir entre vous baigner en eau douce ou salée.
marine riche qui font d’elle un endroit parfait pour la pêche sportive.
Monte Río. Belle plage où avait l’habitude de se rendre Hernan Cortés, qui a exercé à Azua le métier
de notaire, et d’où il est parti avec Diego Velasquez vers le territoire d’Aguila et la Serpiente pour s’en tenir
à la couronne impériale de Moctezuma.
Les Sources. Naturelles de Azua lui donnent un charme très particulier. Dans la Montagne Martín
García et la Source d’eau soufrée, se trouvent les deux sources thermales les plus impressionnantes des
Antilles qui possèdent des propriétés minéro-médicinales.
27
BARAHONA
CÔTE SUD-OUEST
BANÍ
Une destination qui est toute une découverte: des plages tranquilles, des maisons colorées, des
édifices de style colonial moderniste, la Place de l’Église de Nuestra Señora de Regla parsemée de
restaurants et d’artisanats et le Musée du Café Dominicain, qui éveille l’intérêt des amants de cette
boisson. En suivant la route vers l’ouest, nous arrivons à Bani, les plages solitaires de Las Salinas et
Palmar de Ocoa, avec un sable plombé.
La capitale de la province de Bani, ville des poètes, porte ce nom en l’honneur du cacique du même
nom. Cette communauté qui a appartenu au Cacicazgo de Maguana se trouve à 66 kilomètres de
Saint-Domingue. D’ici, vous pouvez visiter les salines et les dunes, uniques aux Caraïbes, ayant plus
de 50.000 ans de formation, dans lesquelles se cachent des cultures ancestrales et des espèces très
appréciées: le papillon monarque, des amphibiens, des reptiles, des oiseaux et une espèce de poisson
unique au monde. La province est aussi connue pour ses crèmes au lait de chèvre et la mangue
banilejo.
Los Almendros, accueillante plage de sable blanc.
Puerto Hermoso. Vous y trouverez des gisements de sel gemme qui, soit-disant, remplissent de
grâce et de charme les Caraïbes.
La Baie de Caldera. Est une zone avec de très belles plages, du soleil et des températures
agréables, située au bout de la Province de Peravia.
SAN CRISTÓBAL
À 28 km à l’ouest de Saint-Domingue se trouve cette jolie ville, fondée par le frère de Christophe Colomb. Il en reste les traces de la vie du dicatateur Rafael Leónidas Trujillo: la Maison d’Acajou, le
Monument Piedras Vivas et l’Église de Nuestra Señora de Consolación, avec son mausolée. D’autres constructions qui lui sont étrangères et de grand intérêt sont la Cathédrale Notre Dame de Altagracia,
décorée d’extraordinaires peintures murales de Vela Zanetti, l’auteur des peintures murales des Nations Unies; l’Église de San Cristóbal et les grottes d’obsidienne.
De plus, la promenade dans la ville est très agréable: depuis le Parc Central surgissent de larges avenues encadrées d’arbres d’acajou, le marché Modélo a tous les fruits dont vous avez envie et “Doña
Chichita” est une délicieuse halte pour ses fameux gâteaux de feuilles. Juste à côté se trouvent les spectaculaires plages de Najayo, Nigua et Palenque, où ont fait naufrage de vieux galions français au
siècle dernier, rendant les immersions encore plus attractives.
L’excursion aux Grottes Pomier ou de Borbon, patrimoine national, cache des centaines de peintures d’art rupestre des indigènes qui habitaient l’île. De plus vous pourrez visiter les ruines des premières
sucreries d’Amérique: Engombe et Nigua, du XVIème siècle, où ont travaillé des centaines d’esclaves Africains, stimulant par leurs efforts l’économie de la région.
28
PALENQUE
Cette partie de la côte mérite d’être explorée: la Plage Najayo est une jolie baie de sable gris, Sabana Grande de Palenque, par où nous arrivons à la Plage Palenque
un petit village avec une grande plage, dans l’eau de laquelle repose depuis 1806 les restes du Diomedes Impérial, à côté d’une grande barrière de corail qui fait le
bonheur des plongeurs.
LE POLE MAGNÉTIQUE DE CABRAL
Un mystérieux phénomène qui se produit en allant de Barahona à Azua. À quelques kilomètres, il y a une déviation à gauche pour le village de Cabral. Un panneau
nous prévient “Bienvenus à l’Énigme du pôle magnétique”, il fait référence à la poussée vers le haut qui se voit et qui se sent en parcourant la route vers le bas, dû à
une grande force magnétique et à une illusion d’optique.
PÉNINSULE DE BAHORUCO
Certaines des plus belles plages de l’île se trouvent ici. À San Rafael, la tradition est de profiter des bains doubles, d’abord dans la mer puis dans le fleuve. En laissant derrière nous la plage de
Paraíso, la lagune d’eau douce de Los Patos et la maison en pierre de Enriquillo, nous arrivons à Oviedo, d’où partent les excursions pour le Parc de Jaragua. C’est la zone protégée la plus grande de
l’île: 1.400 m2 de nature, des formations géologiques vieilles de plus de 50 millions d’années. En continuant la route qui mène à la côte nous trouverons la plage solitaire Cabo Rojo, parfaite pour les
immersions et, plus loin, Pedernales.
LE PARC ET LE LAC ENRIQUILLO
C’est un endroit idéal pour le trekking. À l’intérieur se trouve le lac Enriquillo, le plus grand des Caraïbes, avec 250 km2 d’eau salée à 40 m au-dessous du niveau de la mer. Il doit son nom au cacique
Enriquillo qui est venu se réfugier sur l’Île Cabritos, au centre du lac après avoir livré bataille contre les Espagnols. Sur les eaux du lac, et sur cette île plus particulièrement, vivent des centaines de
crocodiles qui présentent leur plus bel aspect à la tombée du jour, quand le ciel s’habille de bleu, de rouge et d’orange. Nous sommes devant une importante réserve de faune et de flore où, en plus
des nombreuses espèces de reptiles, vivent des flamants roses.
BAIE DE LAS AGUILAS et PARC NATIONAL DE JARAGUA
Un environnement naturel privilégié considéré comme un des plus vierges du pays. Il regroupe une multitude d’espèces originaires de l’île comme les flamants (c’est ici que se trouve la plus
grande colonie de l’île), le héron royal, la mouette et le pigeon à couronne blanche, ainsi que quatre espèces de tortues marines en voie d’extinction qui pondent ici. Le Parc possède la magnifique
plage de Bahía de las Águilas, la Lagune de Oviedo et les îles de Alto Velo et Beata, qui a été le quartier général du pirate Cofresi. De plus, vous pourrez voir différents gisements archéologiques
précolombiens, du temps du Cacicazgo de Xaragua, ainsi que des cavernes qui conservent des gravures et des peintures de jusqu’à 2500 ans A.C.
29
PEDERNALES
Tranquille village de pêcheurs avec une forteresse complète et une délicieuse excursion, celle du Parc National de Jaragua, avec sa Baie de las Águilas,
spectaculaire plage d’eau bleue et de sable blanc et la Lagune Oviedo, parmi d’autres trésors naturels.
ENCORE PLUS A DECOUVRIR
San Juan de la Maguana.
La province de San Juan porte ce nom en l’honneur du Saint Juan Bautista, du jour de la fondation de la ville: Maguana
provient d’un des Cacicazgos qui faisait partie de la région. C’est une des villes les plus anciennes de la République Dominicaine. Elle occupe la même vallée
que dans l’ancien Cacicazgo de Maguane et l’historique Place Ceremonial Indígena ou Corral de los Indios, un des rares monuments précolombiens qui
subsiste dans les Antilles.
Grotte de Seboruco. Proche de la station balnéaire de la Presa de Sabaneta que fréquentaient les indigènes. Ici se trouvent des restes humains de
plus de 4 mille ans.
Mairie, Palais de Justice, Hôtel Maguana et Arc de Triomphe. Construits entre 1492 et 1948. L’Arc de Triomphe, aujourd’hui symbole de
la province, a été érigé et inauguré en janvier 1939 par le dictateur Rafael Leonidas Trujillo.
Le Corral de los Indios. C’est l’un des rares monuments précolombiens qui existe dans les Antilles. Situé
dans la municipalité de Juan de Herrera, à 5 km au nord de la ville de San Juan de la Maguana, il est considéré comme
étant au centre de l’île de Saint-Domingue. A cet endroit, les aborigènes célébraient leurs areitos (danses) et d’autres
activités.
Parc National Loma Nalga de Maco. Situé dans la Cordillère Centrale, à Elías Piña, il présente une
belle montagne qui monte depuis le fleuve Vallecito (860 m) jusqu’au sommet aplani de 1.990 m. À côté, il y a deux
autres pics de 1.505 m et 1.750 m.
Parc National Sierra de Neiba. La Sierra de Neiba s’étend en direction nord-est – sud-est entre le lac
Enriquillo et la Vallée de San Juan. À l’Ouest, les montagnes de la Sierra se réfugient dans la République d’Haïti où
elles prennent le nom de Montagnes Noires. À l’Est, la Sierra Neiba glisse jusqu’au fleuve Yaque del Sur. D’est en ouest
de la montagne, au milieu des frontières provinciales, les hauteurs les plus grandes sont enregistrées entre 2.279 et
2.176 mètres au-dessus du niveau de la mer.
La Zurza.
Dans les Matas de Farfán, une source d’eau sulfureuse très visitée. Pas très loin, les grottes de
Catanamatías sont un complexe de cavernes qui communiquent avec les grottes de San Francisco à Bánica, et celles
de Seboruco à Sabaneta.
30
Las Cuevas. Singulier village de pêcheurs qui ont construit leurs maisons dans des grottes face à la mer.
EL CIBAOHAS IT
Cette zone, ainsi que la Vallée de Constanza à 1200 mètres au-dessus du
niveau de la mer, forment la Région du Cibao, une destination spectaculaire
pour les amants de tranquillité et de la pratique des sports en contact avec
la nature.
31
EL CIBAO
CENTRE
SANTIAGO DE LOS CABALLEROS
La “Ville coeur” se trouve dans le centre de la luxuriante Vallée du Cibao à 166 km de Saint-Domingue. C’est le berceau du rhum, du
mérengué et du tabac car ses plantations produisent des cigares appréciés dans le monde entier (ils génèrent deux tiers du marché
mondial des cigares “premium”, faits à la main) comme vous pourrez le voir au musée du tabac. De plus, celle qui est la deuxième ville
du pays par son importance réunit beauté, culture et histoire, comme le montre son exubérante nature et son joli centre historique.
Cathédrale de Santiago Apostol. Construction du XIXème siècle de style néoclassique avec quelques éléments gothiques.
Elle se distingue par les vitraux, l’autel en acajou sculpté, c’est aussi la gardienne de tombes de certains héros de la Restauration
Républicaine.
Monument aux Héros de la Restauration. Symbole de la ville, de 62 mètres de haut en marbre blanc, érigé dans les
années 40 comme monument à la paix de Trujillo, il commémore la guerre de la Restauration. À l’intérieur, plusieurs musées et des
peintures murales de Vela Zanetti.
Musée du Tabac. Un endroit pour découvrir les secrets de ce produit national mondialement reconnu pour sa grande qualité.
Parc Duarte. Ici vous pourrez faire une romantique promenade en calèche. De plus, vous pourrez visiter le centre culturel E. León
Jimenes, le Musée de la Ville de Santiago et le Musée de l’Art Folklorique Tomás Morel, où sont exposés les masques récompensés
aux carnavals de Santiago.
Dans les environs, vous pourrez partir en excursion. Au barrage de Tavera, et au réservoir de Bao, aux stations
balnéaires des fleuves, au Jardin Botanique de Janico, à la Forteresse coloniale de Janico fondée par Christophe Colomb et à la source
d’eau thermale de la zone de San José de las Matas.
Le soir, la « ville cœur » bat de passion. Dans la zone du centre, vous pourrez profiter d’une ambiance bohémienne dans
le parc Central et ses environs; dans les environs du Monument des Héros de la Restauration, vous trouverez plusieurs discothèques
qui offrent une distraction continue.
32
JARABACOA
À la base du Pic Duarte, à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, la Vallée de Jarabacoa
jouit de températures douces toute l’année, ce qui lui a donné le surnom de “ la terre de
l’éternel printemps” et d’un paysage alpin: forêts d’arbres à larges feuilles, pinèdes... et de
nombreuses voies fluviales qui ont emmené les indiens taínos à l’appeler “lieu de beaucoup
d’eau”. Qui veut se plonger dans la nature ou dans l’aventure, peut le faire. Il existe plusieurs
zones de camping et on trouve facilement des ranches d’où il est possible de faire une
multitude d’excursions et d’activités d’écotourisme: descente en chambre à air ou en tubes
flottants (tubing), rafting sur le fleuve Jimenoa et Yaque du Nord, canyoning et descente
en rappel du Jimenoa, escalade du Pic Duarte ou parapente à 200 mètres, promenades à
cheval, sorties en VTT, profiter de l’eau de Salto de Jimenoa ou de la station balnéaire…
Les choix sont inépuisables.
LA VEGA
La ville de La Concepción de La Vega a été créée avec la fondation de la forteresse La
Concepción. Christophe Colomb l’a faite construire en 1495.
Dénommée ville culte pour son dévouement pour l’art et la culture, elle est aujourd’hui
mondialement connue pour son Carnaval dont la tradition remonte au XVIème siècle. Durant
tout le mois de février, le Carnaval de la Vega est célébré chaque week-end, c’est la plus
grande et la plus importante manifestation culturelle populaire du pays.
33
PARCS ET
ESPACES NATURELS
34
La République Dominicaine se différencie des autres îles tropicales par sa
grande diversité géographique, offrant une quantité inépuisable de paysages, des
montagnes les plus élevées des Antilles au lac le plus grand, des luxuriantes forêts
tropicales aux zones arides presque désertiques, des côtes atlantiques escarpées
aux tranquilles plages caraïbes considérées comme faisant partie des plus belles
au monde.
Le vert turquoise de l’eau de la côte n’a rien à envier au vert émeraude du centre de
l’île. Quatre Cordillères traversent le pays d’est en ouest, séparées par de fertiles
vallées où se trouvent les principaux fleuves et les plus grands noyaux de population.
Dans la Cordillère Centrale se trouvent les plus grandes hauteurs des Caraïbes: le
Pic Duarte (3.175 m) et la Rucilla (3.049 m). La Cordillère Septentrionale traverse
le nord du pays, de la Baie de Monte Cristi à la Baie de Samaná, avec une hauteur
maximale de 1.249 m au Pic de Diego de Ocampo. Au sud-est se trouvent la Sierra
de Bahoruco avec 1.630 m et la Sierra de Neiba avec 2.262 m. Entre les deux se
trouve la Hoya de Enriquillo, l’unique dépression profonde des Antilles, avec le Lac
Enriquillo à 40 m au-dessous du niveau de la mer. Entre la Cordillère Centrale et
la Cordillère Septentrionale se trouve la Vallée de Cibao, la plus grande et la plus
fertile, avec un climat subtropical qui occupe 39,5% du pays.
Malgré la taille de la République Dominicaine, elle est fissurée par de nombreux
fleuves. Le plus long est l’Artibonito de 329 km, suivi du Yaque del Norte, 296 km,
el Yuma, 209 km, el Yaque del Sur, 183 km et el Ozama, 148 km. Les lagunes
abondent aussi, comme celles de Rincón, Oviedo et Trujín, à Barahona, et la lagune
souterraine de los Tres Ojos près de la capitale.
Quant aux îlots, nous pouvons en énumérer plusieurs dans le nord de la Baie de
Samaná, les îles Saona et Catalina à l’est, Beata et Alto Velo à l’ouest et Los Frailes,
au sud de la Péninsule de Bahoruco.
35
RÉGION DU NORD
Parc National El Morro de Montecristi. Accès par Montecristi. Extraordinaire
Parc National de 20 km2 qui est délimité au nord par l’Océan Atlantique et au sud par la Baie
de El Morro, montagne baptisée ainsi par Christophe Colomb lors de son premier voyage qui
présente sur ses versants les 14 stations du chemin de croix.
Juste après, se trouve le Refuge de Vida Silvestre de Los Cayos Siete Hermanos, qui a une des
plus nombreuses populations de mouettes des Caraïbes. À l’embouchure du fleuve Dajabon,
il y a plusieurs lagunes. Face à la Côte du parc, il y a de jolis îlots: Monte Grande, Monte Chico,
Terreo, Ratas, Muertos, Tarorú et Aranos. Dans ce parc, nous pourrons observer des pélicans,
des bihoreaux violacés, des jacanas, des pluviers.
Parc National Estero Balsa.
Accès par Monte Cristi. Il s’étend sur 81 km2 à
l’embouchure du Fleuve Yaque del Norte. Parmi ses magnifiques mangroves vivent de
nombreuses espèces marines et d’oiseaux comme le canari de mangrove, les hérons, l’ibis
falcinelle, l’ibis blanc, la spatule rosée et le flamant.
Réserve Scientifique Isabel de Torres. Accès depuis Puerto Plata. Au sud de
Puerto Plata se trouve cette colline d’environ 800 mètres, que nous pouvons accéder grâce
à un téléphérique. Au sommet, nous pouvons profiter d’une vue impressionnante, d’un jardin
botanique et d’une végétation formée par des arbres, des fougères, des orchidées et des
bromélias. 32 espèces d’oiseaux y habitent aussi, dont cinq sont endémiques.
Réserve Scientifique de Villa Elisa. Accès depuis Montecristi. À 8 km au nord de
Villa Elisa se trouve cette forêt vierge dans laquelle fleurit la Oncidiun henekenii ou “cacatica”,
une des plus étranges espèces d’orchidées de l’île.
REGION DE L’EST
Parc National de Los Haitises. Accès depuis Sabana de la Mar et depuis le sud de
Samaná. Situé au nord-est de la République Dominicaine, dans la Baie de Samaná, c’est un
des espaces ayant une des plus grandes biodiversités du pays et des Caraïbes. Elle fait 740 km2
et a diverses îles de jungle et de mangroves, 700 plantes vasculaires et des arbres comme le
cèdre, le fromager, l’acajou, le copey et le cabir masanta.
36
Parc National Cabo Cabrón.
Accès depuis Samaná. C’est un rocher
fouetté par des vents violents, situé à l’extrême nord-est de l’île.
Parc National Manglares del Bajo Yuna.
Accès depuis Sánchez
ou Samaná. Après avoir passé le Parc National de los Haitises, en suivant la route
qui va de Villa Riva aux marais de l’embouchure du Yuna, nous trouverons une zone
de mangroves de 110 km2. Ici, habitent beaucoup d’espèces d’oiseaux et c’est une
des plus importantes piscicultures de la zone.
CÔTE OUEST
Parc National de L’est. Entre Bayahibe et Boca de Yuma, comprenant
l’île de Yuma, se trouvent ces 430 km2 protégés. À l’ouest de Guaraguao se
trouvent les grottes d’une grande valeur archéologique par les peintures
indigènes de leurs murs, pleines de stalactites et de stalagmites. La végétation
est composée de luxuriantes forêts, de mangroves et de plages. Dans ces
écosystèmes habitent plus de 112 espèces d’oiseaux, 8 endémiques de l’île
et 11 des Caraïbes, parmi lesquelles nous pouvons souligner le pigeon à
couronne blanche en voie d’extinction. Il y a aussi des chouettes, des pélicans,
des frégates, des pigeons cendrés, des mouettes et des perruches. Il y habite
aussi des mammifères comme l’almiquis et la jutia. Dans le milieu aquatique,
nous trouvons des lamentins, des tortues de mer et des dauphins. Dans ces
forêts poussent la guayiga, le copey, l’acajou, le grigri, le vera, le cocotier, le
raisin de plage et l’arbre à mastic. L’île de Saona possède des fonds marins
merveilleux. Elle fait 110 km2 et c’est un des endroits les plus paradisiaque
du pays.
CÔTE SUD-EST
Parc National Sous-Marin La Caleta. Accès: à 17 km à l’est de
Saint-Domingue, dans l’embouchure du fleuve Ozama.
C’est le plus petit de sa catégorie avec 12 km2 Il se situe face à une petite
anse entourée de récifs de roche aiguisée et a une profondeur maximale de
180 mètres. Un authentique trésor pour les plongeurs par sa grande variété de
couleur, ses poissons tropicaux multicolores et les restes des bateaux Híckory,
échoués en 1984.
37
RÉGION DU SUD-OUEST
Parc National Jaragua. Accès par Pedernales, et avec autorisation préalable de la Direction
Générale des Parcs.
C’est l’unique réserve aride de l’île, elle possède des terrasses marines vieilles de plus de 50 millions
d’années. Il y a 130 espèces d’oiseaux, des cactus, des chaînes, des raisins de plage et des roses
des bois, plantes aux propriétés médicinales. De plus, le Parc a des gisements archéologiques
précolombiens, comme ceux qui se trouvent dans les cavernes de El Anal, la grotte de la Posa et la
grotte Mon, qui renferment des pictographies et des appareils de cette époque.
La Lagune d’Oviedo, de 28 km2, constitue un autre paysage inoubliable, ainsi que les îles Beata et Alto
Velo, qui ont un million d’années. À côté, des espèces de poissons uniques, le héron royal, le héron
bleu, le pigeon à couronne blanche et quatre espèces de tortues. Sur terre, des iguanes de Ricord,
l’iguane rhinocéros, l’almiquis, la jutia et 11 espèces de chauve-souris.
Parc National Sierra De Neiba. Accès par El Cercado, Hondo Valle ou Vallejuelo, province
de San Juan. 278 km2 de forêt sèche et de montagnes d’une hauteur de jusqu’à 2.000 m au nord du
lac Enriquillo.
Parc National Isla Cabritos. Au centre du lac Enriquillo, Barahona. Il s’agit d’une petite île
de 24 km2 dans le lac, à environ 40 m au-dessous du niveau de la mer. Y vivent 134 espèces d’oiseaux
parmi lesquels nous pouvons mentionner le flamant, le canard de Floride, le canard musqué, la
grande aigrette, le héron bleu et l’ibis falcinelle. Quant aux reptiles, le crocodile américain, l’almiquis,
l’iguane Ricord, et le lézard. Dans un environnement de forêts sèches subtropicales, de bois épineux
et de cactacées. Dans le Lac Enriquillo, d’une grande beauté, il y a une grande variété de cactus, de
mangroves et de troncs figés.
Parc National Sierra Del Bahoruco. Accès par la route de Juancho à Pedernales.
C’est une des plus grandes zones protégées avec 1.126 km2 de chaînes montagneuse et des forêts
de huit catégories différentes. À l’intérieur du parc se trouve el Hoyo de Pelempito, une énorme cavité
qui s’est transformée en une grande dépression, isolant une multitude d’espèces animales. Un
environnement dans lequel grandit la moitié des espèces d’orchidées qui se développent dans le
pays, 49 espèces d’oiseaux, certains endémiques comme le Tangara d’Haïti, le manchot et la buse;
les almiquis et les jutias, mammifères endémiques de l’île en voie d’extinction.
Parc National Sierra Martín García. Accès depuis Barahona. Situé au nord-est de la
Baie de Neiba, il est formé par un massif qui émerge de la mer. Il s’agit de 268 km2 de forêt sèche et de
forêt humide subtropicale. Sur ses côtes grandissent les quatre espèces de mangroves qui poussent
dans le pays: la mangrove rouge, la mangrove noire, la mangrove blanche et la mangrove bouton. Il
existe aussi 67 espèces d’oiseaux, 25 espèces de reptiles et 6 amphibiens comme l’iguane.
38
RÉGION DU CENTRE: EL CIBAO
Parc National José Armando Bermúdez. Accès par Jarabacoa. Il occupe une superficie de 779 km2 et partage avec le
Parc National José del Carmen Ramírez le Pic Duarte, le plus haut des Antilles. Il a aussi trois autres sommets de plus de 3.000 m:
la Pelona, La Rucilla et el Yaque. En hiver les températures peuvent descendre en dessous de zéro la nuit et il y a de fortes pluies entre
avril et juin. La flore qui abonde est le podocarpe à feuilles d’olivier et la plante de la cruz, un conifère couvert par une plante grimpante
jaune. La faune est composée de la perruche, du pivert, de l’esclave palmiste, du perroquet de la jutia, de la souris, des couleuvres et
de la veuve noire. Dans ce parc naissent les fleuves Yaque del Norte, Jagua, Bao, Guayubín et leurs affluents.
Parc National de José del Carmen Ramírez. Accès par Jarabacoa. II se trouve au sud de la Cordillère Centrale et occupe
750 km2.
Un incroyable paysage de forêts de conifères. Les espèces qui habitent cette région sont la perruche, la perdrix, le corbeau, le martinet,
le pivert, le rossignol, la tourterelle, la jutia et le porc sauvage. Dans le parc naissent les fleuves Yaque del Sur, San Juan et Mijo, qui
passent par la Vallée de San Juan. Les roches de la montagne gardent de précieuses gravures précolombiennes.
Parc National Nalga De Maco. Accès par Río Limpio, Mao. Il se trouve dans le versant ouest de la Cordillère Centrale, à côté
de la frontière d’Haïti. À l’intérieur se trouve la montagne la plus haute de la région avec 990 mètres. Un peu plus bas à 800 mètres,
des grottes qui abritèrent autrefois les tainos sont conservées.
Parc National Valle Nuevo. Accès depuis Constanza. Au sud-est des Parcs José Armando Bermúdez et José del Carmen
Ramírez, certains des paysages les plus beaux de l’île se trouve dans ses 910 km2 de plateau alpin et de podocarpes à feuilles d’olivier.
À côté, 259 espèces végétales dont 97 sont endémiques de la République Dominicaine.
39
ATTRAITS DE
LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
40
Votre lune de miel, un anniversaire, des vacances au golf, une
convention, des voyages de détente ou d’aventures, familiaux, de fin
de carrière…. Quels que soient vos désirs vous pouvez les réaliser.
La République Dominicaine a tout ce dont vous rêvez.
voyages de noces.
Venez au cœur des Caraïbes où la magie et la passion
fleurissent toute l’année: 650 km de plages paradisiaques et solitaires pour tomber amoureux,
des nuits romantiques, des gens charmants, une délicieuse gastronomie, des parcs naturels,
du sport nautique ou d’aventure... et des hôtels avec tout ce qu’il faut pour que vous viviez les
meilleurs jours de votre vie.
voyages en famille. Approchez-vous du paradis des grands et des
petits: des plages d’eau tiède et tranquille, des attractions et des activités pour les enfants de
0 à 100 ans, des gens accueillants, une nature exubérante, des animaux exotiques, du golf, de
l’artisanat et des complexes hôteliers avec toutes les infrastructures pour profiter de vacances
sûres et amusantes...
voyages d’aventure.
Osez mettre votre force à l’épreuve: escaladez
le pic le plus haut des Caraïbes, faites de la plongée sous-marine dans les mystérieuses
profondeurs de la mer, du rafting, des randonnées, de la pêche, de la spéléologie, ou entrez
dans n’importe lequel de nos 19 parcs et espaces naturels… À vos marques, prêts, partez!
41
CLUBS DE REMISE EN FORME ET
STATIONS BALNEAIRES - SPAS
Il existe un endroit où le temps s’est arrêté, étranger aux précipitations et aux
préoccupations. Une terre où vous pourrez tout oublier sauf votre bien-être, car
elle vous offre tout ce dont vous avez besoin pour récupérer toute votre énergie:
des plages paradisiaques et solitaires, des recoins merveilleux où seul le silence
se fait entendre, de relaxantes stations balnéaires, des Clubs de remise en forme
et stations balnéraires – SPAS, la tranquillité, la sympathie… Venez en République
Dominicaine, laissez-vous emporter.
CONVENTIONS, CONGRES &
SEMINAIRES
Comptez sur l’offre la plus attirante des Caraïbes, avec la scène la plus adéquate pour vos conventions:
un paradis avec plus de 650 km de plages incroyables, de sports nautiques et d’aventures, de golfs, de
délicieuse gastronomie, et de gens professionnels prêts à vous recevoir.
Profitez de toutes les prestations nécessaires pour vos présentations d’entreprise, vous pouvez choisir
parmi plus de 200 complexes hôteliers de haut niveau avec les infrastructures les plus modernes pour
combiner loisirs et affaires:
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
42
Salles de conférences à grande, moyenne et petite capacité d’accueil.
Équipements informatique de pointe: écrans portables, écrans plasma, projecteurs, dvd, système de
son, microphones, tableaux/paperboards, connexion à Internet, vidéo-conférences, etc.
Connexion par modem dans les chambres. Wifi dans les zones communes.
Coffre-forts.
Restauration.
Wellness center: clubs de remise en forme, gymnases, saunas, massages, instituts de beauté, coiffeur.
En bord de mer.
Terrain de golf dans ou près de l’hôtel.
Piscine.
Boutiques.
Adapté pour les personnes handicapées.
Tous les plans sont possibles, la République Dominicaine a tout ce dont vous rêvez.
TERRAINS DE GOLF
43
CÔTE NORD
CÔTE EST
PUERTO PLATA
BÁVARO
Los Mangos Golf Course
Costambar
(809) 970-7750
Playa Dorada Golf Club
Playa Dorada
www.playadoradagolf.com
(809) 320-3472
RÍO SAN JUAN
Playa Grande Golf Course
Playa Grande
www.playagrande.com
(809) 582-0860
Barceló Bávaro Beach Resort
The Lakes Barceló Golf Course
www.barcelobavarogolf.net
(809) 686-5797
Iberostar Hotels and Resorts
Iberostate Bávaro Golf Club
www.iberostar.com
(809) 552-1359 Ext. 1455
Meliá Hotels and Resorts
Cocotal Golf and Country Club
www.cocotalgolf.com
(809) 687-4653
CAP CANA
Punta Espada Golf Course
www.capcana.com
(809) 469-7767
CABEZA DE TORO
Catalonia Bávaro Resort
Catalonia Cabeza de Toro Golf Club
www.cataloniacaribbean.com
(809) 412-0000 Ext. 7027
44
Catalonia Bávaro Resort
Catalonia Caribe Golf Club
www.cataloniacaribbean.com
(809) 321-7059
MACAO
Cana Bay Hard Rock Golf Club
www.hardrockhotelpuntacana.com/
amenities/golf
(809) 687-0000
Punta Blanca Golf Club
www.punta-blanca.com
(809) 468-4734
PUNTA CANA
Puntacana Resort & Club
Corales Golf Course
www.puntacana.com
(809) 959-4653
Puntacana Resort & Club
La Cana Golf Course
www.puntacana.com
(809) 959-4653
LA ROMANA
Casa De Campo Resort Dye Fore
www.casadecampogolf.com
(809) 523-8115
Casa De Campo Resort
La Romana Country Club*
www.casadecampogolf.com
(809) 523-8115
Casa De Campo Resort The Links
www.casadecampogolf.com
(809) 523-8115
Casa De Campo Resort
Teeth Of The Dog
www.casadecampogolf.com
(809) 523-8115
Bahía Príncipe la Romana Playa
Nueva Romana Golf Club
www.playanuevaromana.com/
Golf-en
(809) 412-1010
CÔTE SUD-EST
CENTRE
JUAN DOLIO
BONAO
Guavaberry Golf & Country Club
www.guavaberrygolf.com.do
(809) 333-4653
Metro Country Club Los Marlins
Golf Course
[email protected]
(809) 526-3315
SANTO DOMINGO
Isabel Villas Golf & Country Club
[email protected]
(809) 385-0066
Bella Vista Golf Club
(809) 296-0470
JARABACOA
Jarabacoa Golf Club
www.jarabacoagolfclub.com
(809) 782-9883
SANTIAGO
Las Aromas Golf Club
[email protected]
(809) 247-7777
Las Lagunas Golf Course
www.laslagunas.com.do
(809) 372-7441
Santo Domingo Country Club*
www.countryclub.do
(809) 530-6606
* Club privé, accès uniquement sur invitation.
45
INFORMATIONS
UTILES
46
SITUATION GÉOGRAPHIQUE
MONNAIE:
FACILITÉS MÉDICALES
La République Dominicaine occupe les
deux tiers de l’Île Hispaniola et est, de
toutes les Grandes Antilles, la deuxième
en taille. Elle a une superficie de 48.442
kilomètres carrés, bordée par l’Océan
Atlantique au Nord et par la Mer des
Caraïbes au Sud. Heure par rapport à la
France - Europe: Hiver: - 5 heures / Été: - 6
heures . La monnaie du cours légal est le Peso
Dominicain (RD $). Vous pouvez venir avec
des Euros sans avoir besoin de les changer
en Dollars puisque le taux de change dans
les banques est le taux officiel de la banque
mondiale (Ex 1 USD = 40 pesos et 1€ =
58,5 pesos).Pour vos courses en ville, vous
devez changer les Euros en Pesos et payer
directement en monnaie locale. Les cartes
de crédit internationales sont acceptées
dans la majeure partie des boutiques et
commerces.
Hôpitaux et cliniques (publics et privés)
à proximité
des zones touristiques
ambulances aériennes, médecins de
service dans les hôtels, chambres de
décompression, facilités pour les urgences
dentaires et service pharmaceutique
24h/24 dans toutes les villes.
CLIMAT
La moyenne des températures est de 27ºC.
Le mois d’août est le mois le plus chaud, et
janvier le plus froid. En été la température
la plus haute atteint habituellement 34ºC
et en hiver la plus basse est de 18ºC, sauf
dans la zone montagneuse où elle descend
habituellement à 0ºC, la nuit.
POPULATION
Il y a plus de 9 millions d’habitants.
Environ 2,5 millions de personnes vivent
à Saint-Domingue, ville capitale. La langue
officielle est l’espagnol, mais dans les
zones touristiques on parle aussi anglais,
français, allemand et italien.
ELECTRICITÉ
110 volts/60 cycles, comme aux USA.
Pour utiliser des appareils électriques
européens vous devez vous équiper d’un
adaptateur de fiches plates qui est valable
pour les portables, les appareils photos,
etc. Il n’est pas possible d’utiliser des
appareils à résistance ( sèche-cheveux,
épilateur électrique) puisqu’ils travaillent
avec la moitié de leur capacité même avec
l’adaptateur, par contre vous pouvez vous
connecter en utilisant des convertisseurs
électriques de 110 à 220 volts.
CONDITIONS D’ENTRÉE
Passeport en en cours de validité ou carte
nationale d’identité française plastifiée.
Les citoyens et résidents européens
peuvent entrer en achetant une carte
de Tourisme (10.00 USD ou 10.00 €)
à l’aéroport d’arrivée en République
Dominicaine. Toute personne, peu importe
sa nationalité, peut entrer en République
Dominicaine avec une carte de Tourisme
s’il est résident légal ou s’il a un des
visas suivants dans son passeport: ÉtatsUnis, Canada, Royaume-Uni ou Union
Européenne (Schengen). La durée de vol
depuis les villes européennes est de 8 à
10 heures.
TÉLÉCOMMUNICATIONS
La République Dominicaine se place à la
tête des pays latino-américains en matière
de télécommunications. Il existe des
centres de télécommunications dans tous
les points touristiques du pays. La grande
majorité des opérateurs de téléphonie
mobile ont une couverture au niveau
national. Vous devez demander le service
de roaming et posséder un téléphone tribande. Pour appeler depuis la France : 00.1.809 +
nº à 7 chiffres
TRANSPORT
Location de voitures: Des compagnies
internationales et nationales ont des
bureaux dans les aéroports ou dans les
villes dominicaines. Entre autres: American
International, Avis, Budget, Payless, Dollar,
Nelly, MC Auto, Europcar. Il faut un permis
de conduire à jour et une carte de crédit
internationale pour conduire jusqu’à 90
jours dans le pays.
Gares Routières: Plusieurs entreprises
offrent un excellent service de transports
entre les villes principales. Ce sont des
autocars confortables, avec air conditionné,
wc, et qui respectent des horaires de
départ/arrivée fixes et réguliers.
Metro Expreso: 809 227 0101 / 809
586 6062 (Puerto Plata).
Caribe Tours: 809 221 44 22 (SaintDomingue).
Expreso Bávaro: 809 682 9670 (SaintDomingue) / 809 552 1678 (Bávaro).
Taxis: Il est normal de trouver des taxis à
l’entrée des hôtels, dans les aéroports et
aux arrêts d’autobus et gares routières. Il
existe un tableau avec un tarif pour chaque
zone. Dans les grandes villes , les taxis se
réservent par téléphone, et mettent en
moyenne 5 minutes pour vous rejoindre.
Il n’y a pas de taximètre, vous devez donc
vous mettre d’accord sur le prix avant de
commencer la course.
Métro: Le Métro de Saint-Domingue,
inauguré en 2009, dispose de 16 stations,
6 extérieures et 10 souterraines, réalise un
parcours de 15 km du Nord au sud de la
ville en 25 minutes.
FÊTES
- 1er janvier, Nouvel an. 6 janvier,
Épiphanie.
- 21 janvier, Notre Dame de la Altagracia. 26 janvier, jour de Juan Pablo Duarte.
- 27 février, Indépendance Nationale. Avril,
Vendredi Saint.
- 1er mai, fête du travail. Juin, Corpus
Christi.
- 16 août, Jour de la Restauration de la
République Dominicaine,
- 24 septembre Notre Dame de las
Mercedes.
- 6 novembre, Jour de la Constitution.
- 25 décembre, Noël.
CONSEILS PRATIQUES
Soleil: Protégez-vous bien du soleil.
Eau: Buvez seulement de l’eau en
bouteille.
Achats: Bijoux en ambre millénaire et en
larimar (pierre de couleur turquoise, semiprécieuse et originaire de la République
Dominicaine). Mais aussi des cadres très
colorés, des figures et des ustensiles en
bois de gaïac, des poupées sans visage,
des figurines taínos, du rhum, des cigares
et bien sûr, l’excellent café dominicain.
47
Ministerio de Turismo de la República Dominicana
Av. Luperón, esq. Cayetano Germosen, Edif. Ministerio de Turismo, 4ª pl. Santo Domingo, República Dominicana. www.godominicanrepublic.com
North America & Caribbean
Chicago, United States
Tel: 312-981-0325
[email protected]
Miami, United States
Tel: 305-358-2899
Toll Free: 1-888-358-9594
[email protected]
New York, United States
Tel: 212-588-1012/14
Toll Free: 1-888-374-6361
[email protected]
California, United States
[email protected]
Orlando, United States*
[email protected]
Montreal, Canada
Tel: 514-499-1918
Toll Free: 1-800-563-1611
[email protected]
Atlantic Canada
[email protected]
Cancun, Mexico*
[email protected]
South America
Buenos Aires, Argentina
Tel: 54-11-5811-0806
[email protected]
São Paulo, Brazil
Tel: 55-11-2189-2403
[email protected]
Washington, United States*
[email protected]
Santiago, Chile
Tel: 56-2-952-0540
[email protected]
San Juan, Puerto Rico
Tel: 787-722-0881
[email protected]
Bogotá, Colombia
Tel: 57-1-629-1818/1841
[email protected]
Toronto, Canada
Tel: 416-361-2126/27
Toll Free: 1-888-494-5050
[email protected]
Caracas, Venezuela
Tel: 58-212-761-1956
[email protected]
Europe
Brussels, Belgium
Tel: 32-2-646-1300
[email protected]
Prague, Czech Republic
Tel: 420 222 231 078
[email protected]
Paris, France
Tel: 33-1-4312-9191
[email protected]
London, United Kingdom
Tel: 44-20-7242-7778
[email protected]
Asia
Tel Aviv, Israel
Tel: 972-3-605-5592
[email protected]
Almaty, Kazakhstan*
[email protected]
Frankfurt, Germany
Tel: 49-69-9139-7878
[email protected]
Beijing, Republic of China*
Tel: 86-10-6468-1387
[email protected]
Milan, Italy
Tel: 39-02-805-7781
[email protected]
OCEANIA
Moscow, Russia
Tel: 7-499-530-1158
[email protected]icanrepublic.com
Madrid, Spain
Tel: 34-91-417-7375
[email protected]
Stockholm, Sweden
Tel: 46-8-120-205-37
Sydney, Australia*
[email protected]
GoDominicanRepublic
@GoDomRep
[email protected]
*Representatives
Dernière Édition: 2015

Documents pareils

Dossier de presse - Le site de l`office du tourisme de la République

Dossier de presse - Le site de l`office du tourisme de la République La République Dominicaine Version "Nature"���������������������������������������������������������������������������������������������������������������������18 La République Dominicaine Version ...

Plus en détail

Télécharger - Dominican Way

Télécharger - Dominican Way toujours, cinq siècles plus tard, à la fois un monde nouveau rempli d’opportunités et un paradis pour le tourisme international. Soyez les bienvenus sur cette terre, berceau des premières conquêtes...

Plus en détail