le bois, materiau naturel

Commentaires

Transcription

le bois, materiau naturel
De s
LE
m atéria u x
BOIS,
sél e c ti o nné s
MATERIAU
pour
dur er
!
NATUREL
Le bois est un matériau naturel utilisé depuis toujours dans la construction et qui présente beaucoup
d’avantages :
Léger, résistance élevée et manipulation facile
Diversité des essences et des traitements assurant une parfaite durabilité
Ressource renouvelable s’inscrivant dans une démarche responsable d’exploitation de nos ressources naturelles
Chaque arbre a cependant son histoire propre, résultante
de son lieu d’implantation, des conditions climatiques
usuelles, de sa vitesse de croissance, des phénomènes
exceptionnels tels que sécheresse, gel, tempête… et
aussi des conditions d’abattage, de traitement et de
transformation.
Nous attachons une grande importance à la qualité de
nos produits et sommes très prudents dans le choix des
matériaux et des approvisionnements.
Toutefois, le bois reste un matériau vivant et il convient
d’en comprendre les propriétés et les réactions :
Les différentes propriétés et réactions du bois
Fentes et fissures de séchage
Le bois s’adapte à l’humidité de son environnement
et peut ainsi voir ses dimensions varier de 10%, tant en
gonflement qu’en retrait. Si ces variations se produisent
dans un laps de temps court, comme par exemple en cas
de fort ensoleillement et de période de sécheresse, des
fissures de retrait apparaissent alors naturellement. Ce
phénomène, variable dans le temps et indétectable avant
exposition aux conditions extérieures, est tout à fait normal
et ne remet en rien en cause la qualité du produit. Il n’y a
aucune conséquence sur la résistance et la stabilité des
structures, ni sur sa conformité.Ces fissures s’atténueront et
pourront même disparaitre dans les périodes plus humides.
Par ailleurs, des produits utilisant des bois de plein cœur
subissent de fortes tensions lors du séchage qui conduiront
inévitablement à des fissures. Bien que nous la limitions
autant que possible, l’utilisation de tels bois est nécessaire
pour l’optimisation de la ressource naturelle. Là encore,
les fissures sont sans conséquence sur la qualité des
produits, leur résistance ou leur conformité.
Efflorescence
Les produits de préservation pour le traitement à cœur font
ressortir la résine du bois. Ce phénomène peut se manifester
à la surface par des dépôts cristallins verts ou blancs. Cet
effet n’est perceptible qu’après un certain temps du fait du
vieillissement et de l’exposition aux intempéries. Là encore,
ce phénomène est tout à fait normal et n’altère ni la
qualité du produit, ni la résistance des structures, ni
leur conformité.Selon leur importance, les résidus peuvent
être éliminés par brossage et lavage.
Nœuds
Alors que les bois issus de feuillus tropicaux sont en grande
partie sans nœud, les bois issus de conifères indigènes
ont le plus souvent des nœuds. Uniformément répartis
et avec une bonne adhérence, ces nœuds sont sans
conséquence. En fonction de l’orientation des fibres,
de petites zones rugueuses appelées franges peuvent
apparaître au niveau des nœuds. Il suffit alors de les lisser
avec un papier abrasif.
Différence de couleur
Pour les feuillus comme pour les résineux, des différences de
couleur sensibles peuvent se constater au sein d’un même
lot. Ces différences tout à fait naturelles s’estompent
assez vite par l’effet des rayonnements UV.
Grisonnement
Les rayonnements UV provoquent un vieillissement naturel
du bois en plein air, variable selon les essences de bois
et les traitements reçus. Ceci se traduit par une couleur
grisée uniforme, apparaissant plus ou moins vite selon les
conditions d’exposition.
Ce grisonnement naturel est donc un phénomène
esthétique tout à fait normal, sans rapport avec la qualité
intrinsèque du produit.
Cet effet peut néanmoins être réduit par un traitement
régulier avec une huile pigmentée.
Tous ces phénomènes sont donc naturels et inhérents au choix du matériau bois. Malgré un contrôle à 100% lors de la
préparation des éléments bois, leur apparition est normale, n’entraîne pas de remise en cause de la qualité du produit
fini, de la résistance des structures et éléments, ni de sa conformité aux exigences de sécurité.
En conclusion, n’oublions pas que le bois est et reste une matière vivante tout au long de son utilisation.