CE2-CM1 La circulation des personnes aux échelles locale et

Commentaires

Transcription

CE2-CM1 La circulation des personnes aux échelles locale et
1.
BD Nord 114 - Lire et utiliser la carte à l’école – Annexe
SÉQUENCE DE GÉOGRAPHIE CE2 / CM1
LA CIRCULATION DES PERSONNES AUX ÉCHELLES LOCALE ET RÉGIONALE
Classe de Jean-Baptiste Lefebvre, école Herriot d’Hellemmes
À partir d'exemples locaux et régionaux, il est attendu des élèves :
• l'acquisition de connaissances sur
les raisons de déplacements des habitants
la diversité des moyens de transport et des infrastructures qu'ils nécessitent
l'association des moyens de transport à des types de déplacement
• l'acquisition de savoir-faire
utiliser, construire un tableau et catégoriser
lire une carte des transports à différentes échelles
lire un plan de transports urbains
tracer des itinéraires.
Séance 1
Dans cette séance, les élèves réalisent l'importance des déplacements des hommes à partir de leur vécu
et de quelques exemples dans l'Histoire exprimés dans un échange oral collectif dirigé par le maître. Puis,
les connaissances se construisent en interaction avec l'enseignant.
En binôme, les élèves établissent la liste des raisons qui poussent les hommes à se déplacer.
La reprise collective permet une catégorisation des causes des déplacements écrites au tableau :
faire des achats, aller à l'école, aller en vacances, se promener, aller voir des amis et de la famille, faire du
sport, pratiquer des loisirs, aller travailler, se soigner.
Puis, à la question « Comment s'effectuent les déplacements ? », les enfants répondent par les différents
moyens de transport notés par l'enseignant au tableau :
à pied, vélo, voiture, moto, scooter, bus, métro, train, avion, bateau,
hélicoptère, sous-marin, trottinette, cheval, camion, camping-car...
En collectif, sont ensuite recherchés des critères de classement notés au tableau :
− flotte, roule, vole
− transport collectif et individuel
− sur la route, les rails, l'eau, le ciel
− cher et moins cher
− fréquence d'utilisation
− pour aller loin ou moins loin
− degré de pollution.
L'étayage mis en place par l'enseignant permet de retenir le type de transport comme critère de
classement : routier, ferroviaire, fluvial ou maritime, aérien.
Sous-jacent dans les différents échanges précédents, est alors posé à la classe le problème de construction
d'infrastructures, pour que ces types de transport soient possibles. Les élèves répondent par les termes
suivants :
route, autoroute, rails, piste, canal, gare, port, quai, aéroport,
station de métro et de tram, station de bus, péage.
Le tableau ci-dessous est distribué aux élèves, afin qu'ils le complètent en binôme à l'aide des étiquettes
fournies. L'enseignant aide à la compréhension des nouveaux termes.
Type de transport
Transport routier
Transport ferroviaire
Transport fluvial ou maritime
1/4
Transport aérien
N°114 © janvier 2013
Direction des services départementaux
de l’Éducation nationale du Nord
http://www.ac-lille.fr/dsden59/bd59/
Moyen de transport
Voies de circulation
Lieu d'embarquement et
de débarquement
1.
BD Nord 114 - Lire et utiliser la carte à l’école – Annexe
Étiquettes : voitures, bus, vélos, motos, cars / trains, tramways, métros / bateaux, ferry, paquebots, voiliers,
péniches / avions, hélicoptères, montgolfières / routes, rues, chemins, autoroutes, pont… / voies ferrées,
rails, ponts, route maritime, fleuve, canal / couloir aérien / gare routière, station de bus, places de parking /
gare, station de métro et de tramway / port, quai / aéroport, piste.
En plus du tableau corrigé donné ci-dessous, la trace écrite reprend les données suivantes :
Nous nous déplaçons pour de nombreuses raisons (aller au travail, à l’école, faire les courses, aller en
vacances, pour le sport et les loisirs, pour se promener…).
Pour cela nous utilisons des moyens de transport variés (voiture, vélo, bus, métro, train, bateau, avion…).
L’utilisation de ces moyens de transport nécessite la construction d’infrastructures (les voies de circulation,
les lieux d’embarquement).
Type de
transport
Transport
routier
Transport
ferroviaire
Transport
fluvial ou
maritime
Transport
aérien
Moyen de transport
voitures, bus, vélos,
motos, cars
trains, tramways,
métros…
bateaux, ferry,
paquebots, voiliers,
péniches
avions, hélicoptères,
montgolfières
Voies de circulation
routes, rues, chemins,
autoroutes, pont…
voies ferrées, rails,
ponts
route maritime, fleuve,
canal
couloir aérien
Lieu d’embarquement
et de débarquement
gare routière, station de
bus, places de parking
gare, station de métro
et de tramway
port, quai
aéroport, piste
Séance 2
Cette séance est centrée sur la lecture d'une carte des transports de la région Nord-Pas-de-Calais.
Elle débute par la distribution d'une carte régionale à chaque binôme. En collectif classe, l'enseignant aide
aux repérages : délimitation de la région, régions limitrophes (Picardie) et pays frontaliers (Belgique). Puis, il
aiguille sur le thème de la carte : « carte des voies de circulation à l'échelle régionale ». En repérant que
certaines voies de circulation et la commune de l'école ne sont pas figurées sur la carte, les élèves prennent
conscience des limites du document.
Le maître guide la lecture de la carte en la mettant en lien avec le tableau produit lors de la séance
précédente : routes, autoroutes, voies ferrées,... sont repérées. Sous la dictée des élèves, l'enseignant
effectue la liste de tout ce qui peut être vu sur la carte. En face de chaque mot retenu, est dessiné le figuré
choisi par le cartographe. Petit à petit, une légende est donc construite. Puis, afin de permettre une
meilleure familiarisation avec le document cartographique, l'enseignant passe à la lecture de la légende du
document et avec les élèves, décode successivement les figurés et suscite un repérage sur la carte.
Ensuite, l'enseignant demande aux élèves de rechercher un itinéraire à partir d'un petit texte : « Gaspard
Lemotard habite à Tourcoing et souhaite aller passer le weekend chez sa tante qui habite près de la mer à
Grande-Synthe. Quel moyen de transport peut-il prendre, et sur quelle voie de circulation va-t-il se
déplacer ? Il faut trouver plusieurs solutions possibles. » L'enseignant situe Tourcoing et Grande-Synthe,
puis propose de remplir avec les élèves le tableau ci-dessous projeté à l'aide d'un vidéo-projecteur, et en
utilisant la carte distribuée. Les élèves découvrent le tableau support, cherchent les trajets possibles et les
proposent.
L'exercice lancé, l'enseignant fournit les petits textes (cf. ci-dessous) qui doivent permettre de trouver les
itinéraires. Tous les textes sont à disposition des binômes et les enfants choisissent les exemples qu'ils
souhaitent travailler. Ils doivent tracer l'itinéraire choisi sur la carte et remplir le tableau support.
Nom :
……………….
Solution 1
Solution 2
Lieu de départ :
……………………………………………
……………………………………………
Moyen(s) de transport
utilisé(s)
……………………………………………
……………………………………………
2/4
N°114 © janvier 2013
Direction des services départementaux
de l’Éducation nationale du Nord
http://www.ac-lille.fr/dsden59/bd59/
1.
BD Nord 114 - Lire et utiliser la carte à l’école – Annexe
Voie(s) de circulation
empruntée(s)
……………………………………………
……………………………………………
……………………………………………
……………………………………………
Ville(s) de changement
de voie de circulation
……………………………………………
……………………………………………
……………………………………………
……………………………………………
Lieu d’arrivée
……………………………………………
……………………………………………
Point de départ et point d'arrivée sont à repérer et l'aide de l'enseignant est souvent nécessaire pour la
localisation. Le trajet choisi est identifié, tracé, parallèlement au remplissage du tableau. Se référer à la
légende est nécessaire pour connaître les types de voie de circulation et remplir correctement le tableau.
Les situations impliquent souvent l'utilisation de différents modes de transport ou de changements
d'infrastructures.
A-
La famille Carton habite à MONTREUIL.
Elle déménage à SAINT-OMER.
Elle possède une camionnette.
Réponse : D126 + D157 + N42 ou D126 + D926 + N42
BJean Houille habite à DOUAI sur une péniche.
Il veut se rendre à GRANDE-SYNTHE pour passer quelques jours chez sa sœur.
Il n’a pas de voiture.
Réponse : Voie fluviale passant par Béthune et St-Omer.
C-
Madame Frousse habite à BETHUNE.
Elle veut acheter du poisson à BOULOGNE-SUR-MER.
Elle possède une voiture mais préfère éviter l’autoroute.
Réponse : N43 jusque St-Omer, puis N42 jusque Boulogne.
Ou 2 voies jusque Bruay-la-Buissière, puis D341 jusque Boulogne en passant par Desvres.
DMonsieur Grosmollet habite à CALAIS.
Pendant ces vacances, il veut visiter le port de BOULOGNE-SUR-MER.
Il n’a pas de bateau mais il possède une mobylette et une bicyclette.
Réponse : Vélo route de Calais à Boulogne ou D940 de Calais à Boulogne.
EMadame Vroume doit vite retourner à CAMBRAI.
Elle vient d’acheter une Ferrari à LILLE, son mari a perdu les clés de la maison et il l’attend dans le
jardin.
Elle adore l’autoroute parce qu’on peut rouler plus vite.
Réponse : A23 jusque Valenciennes puis A2 jusque Cambrai.
Ou A1 jusqu’Hénin-Beaumont, puis A21 vers Douai jusque Denain puis A2 jusque Cambrai.
F-
Monsieur Costumkravatt habite à FRUGES.
Ce matin, il est en retard pour son travail à ARRAS.
Il possède une voiture mais il sait que la N39 est parfois embouteillée.
Réponse : D928 jusque Hesdain puis train jusque Arras ou D928 jusque Hesdain puis N39.
G-
Madame Déraillée habite à ARMENTIERES.
Chaque matin, elle se rend à son travail à BETHUNE.
Elle ne possède pas de véhicule.
Réponse : Armentières à Béthune en train en passant par Lille et La Bassée.
Ou en passant par Hazebrouck
3/4
N°114 © janvier 2013
Direction des services départementaux
de l’Éducation nationale du Nord
http://www.ac-lille.fr/dsden59/bd59/
1.
BD Nord 114 - Lire et utiliser la carte à l’école – Annexe
Les solutions de chaque binôme sont reprises en collectif et la carte projetée permet de montrer les
itinéraires et de les comparer.
Par ailleurs, il est repéré que quelques grosses villes du NPDC présentent une offre de transport large, alors
que bien d'autres villes ne sont accessibles que par la route (nationale ou départementale).
En plus du tableau-support renseigné pour les exemples choisis et des itinéraires tracés sur la carte, la
trace écrite reprend les éléments suivants : « La carte régionale des transports travaillée fait apparaître les
différents réseaux de communication : routier, ferroviaire, fluvial. Les grandes villes sont appelées nœuds
de communication, parce qu'elles offrent plusieurs types de transport au même endroit : Lille, Lens,
Valenciennes, Béthune, Dunkerque,... Ces villes sont dites bien desservies, bien connectées. D'autres villes
(Fruges, Aniche, Desvres) ne sont accessibles que par des routes départementales. Elles sont dites mal
desservies, isolées. »
Séance 3
Le thème des déplacements des hommes à l'intérieur de l'agglomération est ici retenu comme centre
d'intérêt. Ces déplacements, plus courts, en distance ne s'effectuent pas de la même façon. La liste des
transports utilisés est assez vite établie en référence aux connaissances déjà acquises lors de la première
séance : bus, métros, tramways, vélos, ou déplacements à pied. Le terme de transports en commun est
rapidement évoqué.
Puis, l'enseignant distribue un extrait de plan du réseau urbain lillois centré sur le quartier de l'école, en
demandant de repérer le nom du quartier et de trouver des choses connues. Sont identifiés le nom du
quartier de l'école qui est aussi celui d'un arrêt de bus, le numéro de la ligne passant par l'école, le nom de la
rue de l'école, le figuré du métro, des emplacements connus (piscine, centre commercial, commune voisine).
Des éléments de la légende sont peu à peu découverts.
Le maître distribue ensuite le plan général du réseau de transports lillois, également projeté au tableau, afin
de permettre de situer l'extrait observé dans un ensemble plus large. La légende du plan est regardée et les
éléments cités par les élèves sont pointés sur le plan projeté. Pour aller un peu plus loin, l'enseignant
reprend une tâche menée lors de la séance précédente. Des petits textes posant des problèmes d'itinéraires
sont posés (cf. ci-dessous). Un exemple lance l'activité : « Recherchons ensemble comment aller au parc
urbain.» Réponse : « À pied jusque la station Hôtel de Ville, puis ligne de bus n°42 jusqu'à l'arrêt Canteleu ».
−
−
−
−
Les CE2 / CM1 partent de l'école Herriot et vont à la piscine du Triolo.
Madame Considère part de l'école Herriot et va à l'IUFM.
Monsieur Lefebvre part de la mairie de Lezennes et va se promener au parc urbain.
Ilan part de chez lui (en face de la station de métro de Lezennes) et va visiter le chantier du futur
Grand Stade.
Par binôme, les élèves tracent les parcours sur la photocopie de l'extrait de plan et proposent des itinéraires,
avant la mise en commun.
Prolongements possibles
Un prolongement à ces séances pourrait être consacré à certains problèmes résultant des déplacements
des hommes, comme les problèmes liés au trafic routier.
4/4
N°114 © janvier 2013
Direction des services départementaux
de l’Éducation nationale du Nord
http://www.ac-lille.fr/dsden59/bd59/