Le bilan orthophonique est indispensable et obligatoire.

Commentaires

Transcription

Le bilan orthophonique est indispensable et obligatoire.
ASSOCIATION D’ADULTES DYS ET DE
PARENTS d’ ENFANTS DYS
AAPEDYS35
Troubles Spécifiques du Langage Oral et Ecrit et des Apprentissages

02 99 69 04 55 - Site : www.apedys35.org - Email : [email protected]
VOTRE ENFANT EST DYSLEXIQUE OU, A UN TROUBLE DU LANGAGE :
COMMENT FAIRE RECONNAITRE SES DROITS POUR APPRENDRE AUTREMENT
Le bilan orthophonique est indispensable et obligatoire.
D’autres documents médicaux peuvent être importants : orthoptiste, neuropsy, psychomotricité, ergothérapie, ….
P
PLLU
US
SIIE
EU
UR
RS
SS
SO
OLLU
UT
TIIO
ON
NS
S
1) La demande d’aménagement directement auprès de l’école : le P A I
(Projet d’Accueil Individualisé)
Demande de mise en place à faire par les parents, par courrier, auprès du directeur
de l’école ou de l’établissement secondaire. Le médecin scolaire coordonne la
demande des aménagements pédagogiques avec l’équipe pédagogique et peut faire
appel à l’enseignant référent si nécessaire.
Il permet, en autre, à l’enfant, d’avoir plus de temps ou moins d’exercices, d’éviter
la lecture à haute voix, de privilégier les contrôles d’acquisitions à l’oral…..
C’est un document écrit triparties (parents, école, Inspection Académique ASH) sous
la responsabilité du chef d’établissement et contrôle du médecin scolaire, à
renouveler chaque année.
2) La demande auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes
Handicapées) : le P P S (Plan Personnel de Scolarisation)
La famille contacte l’enseignant référent du secteur géographique (coordonnées
auprès de l’Inspection Académique) pour demander la mise en place d’un PPS. Le
dossier est constitué avec les documents médicaux et après consultation de l’équipe
éducative. Une proposition de compensations et d’aménagements est faite par la
MDPH aux parents : elle constitue le PPS.
La famille a le droit de refuser ou d’accepter ce plan, de demander des modifications.
L’enseignant référent contacte le psychologue scolaire, le médecin scolaire, les
enseignants, l’orthophoniste, qui constitueront l’équipe de suivi de scolarisation, en
charge de la réalisation du PPS. L’Inspection ASH contrôle l’exécution de ce plan.
3) Le P P R E (Programme Personnalisé de Réussite Educative)
Il n’est pas spécifique aux enfants dys, mais destiné à tous les enfants en difficulté
d’apprentissage. Obligatoire en cas de redoublement, il est proposé par le directeur
d’école aux parents. L’équipe pédagogique définit par écrit les aménagements. Il est
ponctuel et pour un temps défini.
DYSLEXIE, DYSPRAXIE, DYSPHASIE, DYSORTHOGRAPHIE, DYSCALCULIE, DYS…
Association déclarée N° W353001711
TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES
Membre du collectif AAP-DYS FranceEurope

Documents pareils