Angers. Promocadeaux développe une gamme d`objets de

Commentaires

Transcription

Angers. Promocadeaux développe une gamme d`objets de
Date : 22/04/2016
Support : LE JOURNAL DES
ENTREPRISES.FR
Angers. Promocadeaux développe une
gamme d'objets de communication
connectés
ajouté le 22 avril 2016 à 16h57 - Réagir - Mots clés
: Angers , communication , IoT , Promocadeaux , SN3D , cadeaux d'affaire
Véronique Bastide de Promocadeaux et Monel Mancel, dirigeant de la startup nanto-parisienne SN3D, spécialisée dans l'impression 3D d'objets de
communication connectés.
Le réseau angevin de cadeaux
d’affaire et d’entreprise vient de
nouer un partenariat avec la startup SN3D afin d’ajouter à son
catalogue une gamme d’objets
connectés. L'idée ? Proposer aux
entreprises et aux marques de
communiquer différemment en diffusant des messages informatifs
ou promotionnels à une communauté ciblée
«Nous sommes en recherche constante de nouveautés. Depuis 2-3 ans,
nous sommes en veille sur les objets connectés», explique Véronique
Bastide, responsable marketing et communication de Promocadeaux, le
réseau angevin de cadeaux d’affaire et d’entreprise. Le groupement
d’indépendants (55 adhérents, 800.000 € de CA) spécialisé dans la
communication par l’objet (objets publicitaires, signalétique....) propose
déjà depuis 2015 des "chipolos" ou porte-clés connectés qui permettent
à l’utilisateur, via une appli, de remettre facilement la main sur un
trousseau égaré. Pour aller plus loin, Promocadeaux vient de nouer un
partenariat avec la start-up nanto-parisienne SN3D (5 salariés,
560.000 € de CA) qui conçoit et fabrique - en impression 3D - des objets
de communication connectés.
Une gamme d’objets de com’ connectés dès 2017
Des objets de communication «conçus comme un véritable média», voilà
ce que propose SN3D. «L’entreprise ou la marque distribue à ses clients
et prospects - par exemple lors du lancement d’un nouveau produit - un
objet qui, via une appli, diffuse des messages informatifs ou
promotionnels à une communauté ciblée, explique Monel Mancel, le
dirigeant de SN3D. Le mieux étant de remettre le produit lors d’un
évènementiel car tout le monde télécharge l’appli. Le but étant de
permettre à la marque/l’entreprise de pouvoir ensuite prolonger le
contact par d’autres infos.» Grâce à l’impression 3 D, ces objets - qui
peuvent prendre des formes variées à l’infini - peuvent être produits en
petite série et à la demande. Promocadeaux prévoit de déployer sa
nouvelle offre "phygitale" (alliant des dispositifs digitaux au réel) dès
2017 en intégrant une gamme de ces objets à son catalogue. «Pour
nous, c’est aussi l’occasion de revaloriser nos adhérents avec des
produits vraiment innovants. Le réseau, qui est passé de 46 à 55
adhérents en 2015, a pour objectif de compter 80 revendeurs fin 2016.

Documents pareils