Le peuple de Gaule

Commentaires

Transcription

Le peuple de Gaule
Le peuple de Gaule
1. En Europe
Vers l’an 450 avant J-C, un peuple d’Europe centrale vient s’installer à
l’emplacement actuel de notre pays. Il lui a donné son premier nom : la
Gaule. C’est le peuple celte, que les Romains appellent aussi les Gaulois.
Ils s’installent un peu partout en Europe car ce sont des guerriers
redoutables. Les Romains sont terrifiés par ces géants blonds qui
combattent presque nus et accrochent les têtes de leurs ennemis devant
leurs portes et au cou de leurs chevaux. Ils semblent ne pas craindre la
mort.
Les Gaulois n’ont pas laissé de trace écrite. On les connait grâce aux
historiens grecs et romains qui racontent leur épopée et aussi grâce aux
découvertes des archéologues surtout en ce qui concerne l’art de
travailler le métal.
2. En Gaule
Le territoire gaulois est occupé par de nombreuses tribus (sorte de
grandes familles) indépendantes (pas de chef commun). Elles parlent la
même langue mais se font souvent la guerre.
Le peuple gaulois qui habitait notre région s’appelait les Parisii, ce sont
eux qui ont donné leur nom à la ville de Paris. Et le territoire gaulois était
bien plus grand que la France actuelle (France + Belgique).
Certains noms de région ou de ville ont des origines gauloises :
l’Auvergne (Arvernes), Redon (Redones), le Mans (Cénomans), Soissons
(Suessons)…
A cette époque, la plupart des Gaulois vivaient dans des villages fortifiés
(protégés par un rempart de terre, de pierres, voir de bois et un fossé) :
des oppida (un oppidum au singulier) ; perchés en haut de collines pour
voir les ennemis approcher.
3. La société gauloise
Elle est composée de 3 catégories de personnes :
 Les druides qui s’occupent de la religion, de l’enseignement et de la
justice. Ils sont aussi médecin.
 Les chevaliers (homme riche) entretiennent une armée personnelle.
 Les gens du peuple sont des artisans ou des paysans. Ils ont très
peu de droits.
Il y a aussi des esclaves qui peuvent être achetés ou vendus.
Rome
La cité de Rome (petit état indépendant comprenant une ville et la
campagne environnante) est fondée en 753 av JC selon la légende de
Romulus et Rémus (voir documents).
En 509 av JC, elle devient une République dirigée par ses habitants les
plus riches et les plus puissants.
L’armée romaine (la légion) a rapidement conquis des territoires voisins
en Italie. Puis, à partir du IIIème siècle av JC, les généraux romains se
lancent dans une grande campagne de conquêtes (Afrique, Espagne,
Grèce, Asie, Sud de la Gaule). Ces territoires s’appellent des
« provinces ». C’est le début de l’Empire romain.
A partir de 58 av JC, un général romain très ambitieux (qui rêve de
pouvoir et de puissance) : Jules César, part à la conquête de toute la
Gaule.
La guerre des Gaules
Dès 54 avant J.C., la Gaule fait partie de l’Empire romain. Mais en 53
avant J.C., certains peuples gaulois se révoltent contre César. A partir de
52 avant J.C., une jeune chef arverne, Vercingétorix, réussit à unir un
grand nombre de peuples gaulois. Il peut compter sur la puissante
cavalerie gauloise. L’armée gauloise gagne certaines batailles comme
celles d’Orléans (Cenabum) ou de Gergovie (Massif Central). Mais Jules
César, à la tête de ses légions, est un très bon stratège et il oblige
Vercingétorix à se réfugier sur l’oppidum d’Alésia. Les Romains assiègent
la ville obligeant Vercingétorix à se rendre pour éviter le massacre de son
peuple. Il se rend en septembre 52 avant J.C. et Jules César le garde
prisonnier. La guerre des Gaules se termine en 51 avant J.C..
De retour à Rome en 46 avant J.C., Jules César célèbre son triomphe et
fait assassiner Vercingétorix.
La romanisation de la Gaule
A la fin de la conquête de César, la Gaule est divisée en 4 provinces :
 la Narbonnaise
 la Belgique
 la Lyonnaise (Lugdunaise)
 l’Aquitaine
Lyon (Lugdunum) en est la
capitale. La
Gaule, comme tout l’Empire romain est protégée des invasions par des
fortifications.
Après leur défaite, les Gaulois adoptent le mode de vie des Romains,
surtout dans les villes : c’est la romanisation. On les appelle maintenant
les Gallo-Romains. Ils construisent des bâtiments romains (théâtres,
amphithéâtres ou arènes, thermes, temples…), ils honorent les Dieux
romains, ils utilisent les techniques inventées par les Romains (circulation
de l’eau avec les acqueducs : eau courante, dans les villes, distribuée par
des fontaines), ils adoptent la langue romaine (le latin) et les habitudes
alimentaires des romains (boivent du vin, …). La circulation entre les
villes gallo-romaine peut de faire grâce aux voies romaines (routes
pavées de grosses pierres cubiques). Pendant 1 500 ans, aucunes autres
routes ne seront construites.
Dans les campagnes, on peut voir des villas construites le long des voies
romaines mais certains Gaulois au fin fond de la campagne restent
attachés à leur langue celtique, à leurs vêtements traditionnels (pantalon
et manteau à capuchon), ainsi qu’à leur alimentation à base de
charcuterie et d’une sorte de bière qu’on appelle la cervoise.

Documents pareils