Je me prénomme Maria, je suis actuellement à l`école de

Commentaires

Transcription

Je me prénomme Maria, je suis actuellement à l`école de
Je me prénomme Maria, je suis actuellement à l'école de gendarmerie de Tulle
è
(Corrèze) à la 6 me compagnie d'instruction, 1er peloton où je suis une formation
de gendarme adjoint volontaire (GAV).
è
J'entame ma 12 me semaine sur les 13 consécutives prévues pour le stage. Dans
15 jours je rejoindrai une unité opérationnelle dans le département d'Indre-etLoire.
Ayant au préalable suivi une formation générale dans le cursus scolaire avec
un baccalauréat littéraire à la clef, j'ai poursuivi mes études en droit et en
langues étrangères. Souhaitant rapidement entrer dans la vie active, j'ai
ensuite travaillé 2 ans dans la restauration puis 1 an en tant qu'auxiliaire de
vie et de soins à domicile auprès des personnes âgées.
C'est forte des ces expériences professionnelles qu'à 26 ans j'ai décidé de
m'inscrire aux concours de la gendarmerie nationale (unité d'élite pour laquelle
j'ai toujours eu une attirance) afin de rejoindre un corps d'armée où la rigueur
militaire, le sport et l'esprit d'équipe sont de mise, sans compter la richesse
et diversité des métiers proposés.
L'instruction que j'ai reçue à Tulle s'est révélée être très formatrice. En
effet, les journées commencent tôt, se finissent tard et nous sommes très vite
responsabilisés par les travaux d'intérêt général (entretien et gestion des
communs) qui nous permettent de vivre en collectivité.
Le sport, les techniques d'intervention professionnelle, l'apprentissage et la
maîtrise de notre arme de service (P.A SIG SAUER Pro 2022) m'ont permis de
tester et de faire reculer mes limites physiques. De plus, tous les exercices
en cellule de 2 nous ont appris à agir et communiquer en équipe pour pouvoir
compter sur son binôme en tout temps.
Nous avons également suivi des cours théoriques et pratiques de police
judiciaire, police route (rédaction d'un timbre amende, contrôle de véhicule),
accueil
du
public
en
brigade
virtuelle
et
savoir
répondre
au
téléphone,
intervenir sur un accident de la circulation routière le tout en accord avec nos
prérogatives d'agent de police judiciaire adjoint.
Cette instruction m'a permis d'acquérir un esprit de synthèse pour le
traitement efficace et professionnel d'une situation d'urgence, tout en sachant
que les prochains mois en brigade compléteront et approfondiront ces acquis.
Les
instructeurs
enseignement
qui
nous
ont
prodigués
ces
cours
de
qualité
et
un
professionnel basé sur leurs propres expériences m'ont permis de
confirmer mon engagement.
Sachant que mon souhait est de devenir sous-officier de gendarmerie, je pense
que la formation de GAV est un réel tremplin pour débuter une carrière en
commençant par la base du métier de gendarme.

Documents pareils