Mandela : Un passeur universel de paix

Transcription

Mandela : Un passeur universel de paix
Mandela : Un passeur universel de paix
Nelson Rolihlahla Mandela, né
prince du peuple Madiba le 18
juillet 1918, avait un prénom
traditionnel prédestiné : «
celui qui créé des problèmes ».
Pourtant, il sera l’homme des solutions. Partisan de la nonviolence, s’inspirant par exemple de Gandhi lorsqu’il lance,
comme l’ANC lui en a confié la mission, une grande campagne de
désobéissance civile en juin 1952.
Convaincu comme les autres dirigeants de l’ANC qu’ils ont
épuisé tous les moyens de la lutte non-violente contre
l’apartheid, il élabore un plan de passage progressif à la
lutte armée, il préconise, avant d’en arriver à la guérilla,
au terrorisme et à la révolution ouverte, de commencer par le
sabotage des cibles militaro-industrielles qui «n’entraîne
aucune perte en vie humaine et ménage les meilleures chances
aux relations interraciales».
C’est ce document qui le fera condamner avec six de ses sept
co-accusés, à la prison à perpétuité en 1964. La lutte ne
cesse pas pour autant, que ce soit dans le bagne où Nelson
Mandela parvient à se tenir informé des événements et à
transmettre par écrit ses analyses politiques au dehors,
continuant à alimenter l’ANC de ses opinions. Ses idées se
diffusent à l’extérieur, où la lutte contre l’apartheid
s’intensifie, que ce soit en Afrique du Sud ou au-delà des
frontières. La solidarité citoyenne s’amplifie et s’organise à
travers le monde, aboutissant peu à peu à un boycott massif du
régime raciste.
Devenu symbole de l’oppression raciale, Nelson Mandela est
libéré sans condition le 11 février 1990 par Frederik De
Klerk, devenu Président d’Afrique du Sud en septembre 1989.
Ensemble, les deux hommes avanceront, accélérant les choses,
permettant un rapide dépôt des armes, de part et d’autre. Le
30 juin 1991 le gouvernement annonce officiellement la fin de
l’apartheid, et ils organisent ensemble la négociation d’une
Constitution de transition. Le 15 octobre 1993, les deux
hommes reçoivent conjointement le Prix Nobel de la Paix, et le
10
mai 1994, Nelson Mandela devient le premier Président noir
d’Afrique du Sud, a l’issue du premier vote réellement
démocratique basé sur le principe « un homme une voix ».
Celui que Desmond Tutu (Prix Nobel de la Paix 1984) qualifiait
d’ « icône mondiale de la réconciliation » a également œuvré à
la paix hors des frontières d’Afrique du Sud. Il a par exemple
œuvré à l’achèvement de l’accord de paix inter-burundais en
août 2000, ou dénoncé le fait que les Etats-Unis « portent le
chaos dans les affaires internationales […] s’appropriant le
droit » contre l’ONU, à l’exemple de la guerre en Irak se
préparant l’année suivante, malgré l’opposition des peuples du
monde. Il dénonçait également les actes des puissances
occidentales, qui se font concurrence entre elles et ne
cessent d’alimenter le conflit israélo-palestinien et d’en
retarder toute solution, au lieu de favoriser la recherche
d’une paix construite dans l’intérêt commun des peuples
concernés.
Celui qui considérait que « l’éducation est l’arme la plus
puissante pour changer le monde » nous laisse en héritage la
conscience que l’égalité entre êtres humains ne peut
réellement se gagner dans la violence, sous quelque forme que
soit cette dernière, et le témoignage que même sans prendre
les armes, il est possible de déplacer des montagnes, à
condition que notre cause soit celle de l’universalité, de
l’intérêt général, de la justice sociale, de la paix, et que
les êtres humains, en conscience, s’entraident pour avancer
dans cette direction. A nous d’en être dignes et de continuer
ces combats émancipateurs d’humanité.
Le Mouvement de la Paix
Saint-Ouen, le 6 décembre 2013
Contact :
Elise Bourdier : [email protected] – 06 73 38 15 77
Jeannick Leprêtre : [email protected] – 06 64 39
43 75
LE MOUVEMENT DE LA PAIX
MAISON DE LA PAIX, 9 rue Dulcie September – 93400 Saint-Ouen
Tel : 01 40 12 09 12 – Fax : 01 40 11 57 87
Site web : www.mvtpaix.org – mail : [email protected]
Agréé Association Nationale de la Jeunesse et d’Education
Populaire

Documents pareils