Télécharger

Commentaires

Transcription

Télécharger
Allocution par Mme Linda Shongwe, Ministre plénipotentiaire de
l’Ambassade d’Afrique du Sud en France, à l’occasion de la cérémonie
d’hommage à Mandela, organisé par le Collège Edmond Michelet
M. Dagnaud, Maire du 19ème arrondissement,
M. Sangare, Directeur du Collège Edmond Michelet,
Représentants des collectivités locales,
Membres des associations concernées,
Mme Sylvie Laporte, directrice artistique de Dooyer Company et organisatrice ce
de cet événement,
Chers invités, mesdames et messieurs,
Chers compatriotes,
C’est pour moi un grand honneur de représenter non seulement l’Ambassade
d’Afrique du Sud en France mais également le gouvernement et le peuple sudafricains, lors de cet événement en hommage au premier président
démocratiquement élu de l’Afrique du Sud, l’ancien Président Rolihlahla Mandela.
Le gouvernement et le peuple d’Afrique du Sud sont honorés par votre décision
d’inclure ce pilier de la liberté dans la fresque murale intitulé « The Memorial Wall
of Peace ». Cette fresque comprend d’autres hommes et femmes extraordinaires
du monde entier qui ont épousé les nobles valeurs de la paix, la résistance positive,
l'universalisme et, le plus important, la réconciliation.
Cet événement a lieu la veille du premier anniversaire du décès de l’ancien
Président Mandela. Demain, le 5 décembre 2014, l’Afrique du Sud rendra
hommage solennellement à la disparition de l’ancien Président Mandela sous le
thème : « Souvenir d’une icône mondiale ». Le gouvernement a appelé les écoles,
les lieux de travail et les lieux de culte de faire sonner leurs cloches et leurs sirènes
exactement trois minutes et sept secondes avant 10h00 afin d’attirer l’attention
du pays entier. Les sud-africains sont ensuite appelés à observer un moment de
silence jusqu’à 10h03.
Nous reconnaissons que cet hommage est approprié. C’est un hommage à un
homme qui, tout au long de sa vie, a montré non seulement aux Sud-Africains mais
au monde entier, comment avancer sur le chemin de la paix et de la réconciliation.
L’ancien Président Mandela était comme un symbole d’espoir pour les peuples
opprimés et marginalisés en Afrique du Sud et à travers le monde. Il a travaillé sans
relâche dans la lutte pour la démocratie et pour la promotion et la protection des
droits de l’homme, et il a beaucoup sacrifié pendant cette longue marche vers
l'émancipation de notre beau pays.
Lors de son investiture en mai 1994 en tant que premier président d’une Afrique
du Sud démocratique, l’ancien président Mandela avait déclaré :
« Le jour viendra où notre nation honorera la mémoire de tous les fils, les filles,
les mères, les pères, les jeunes et les enfants qui, par leurs pensées et par leurs
actes, nous permettent aujourd’hui d’affirmer avec fierté que nous sommes
des Sud-Africains, que nous sommes des Africains et des citoyens du monde ».
Au nom du gouvernement sud-africain, j’aimerais remercier le Collège Edmond
Michelet d’avoir maintenu l’héritage de l’ancien Président Mandela avec cette
fresque murale. Nous sommes maintenant réunis pour honorer sa mémoire et
célébrer l’inestimable legs qu’il a laissé à l’Afrique du Sud et à l’humanité.
Le film "Invictus" que vous allez regarder, décrit certaines de ces valeurs nobles
que défendait Madiba, à savoir la paix et la réconciliation.
Cet exemple de don de soi et d’engagement en faveur de l’égalité, la réconciliation
et la justice pour tous se perpétue et nous espérons que cette fresque murale sera
une source d’inspiration pour les générations à venir.
En guise de conclusion, je suis également ravi car ce soir, le public a l’occasion de
se régaler en dégustant une partie de la cuisine sud-africaine, une cuisine vaste et
délicieuse, grâce à M. Kobus Botha qui nous apporte cet aspect de la culture sudafricaine.
Une fois de plus, merci beaucoup.