Bruno Nicholas Stéphane Martin Jeremy Nicolas Carl

Commentaires

Transcription

Bruno Nicholas Stéphane Martin Jeremy Nicolas Carl
moto portraits
Spécial
Andorra 500
Nicolas
David
D
avid WARD un autre sujet de sa gracieuse Majesté avec sa non moins gracieuse
laverda Jota 1000 de 1977, ce triple italien était le seul représentant de la marque.
atrick HUTCHISON et son petit 500 Triumph, cette mignone T100P de 1973 était
parfaitement à son affaire sur les petites routes magnifiques de l’Andorre.
N
E
st-il encore besoin de présenter Stéphane Peterhansel ? Le multiple vainqueur de
Paris Dakar en auto comme en moto fut un concurrent sérieux aussi sur l’Andorra 500
Martin
Bruno
B
runo SCHEURER avec sa magnifique Suzuki RG500 de 1989, ce passionné avait
apporté aussi une Yamaha 500 RDLC et une belle réplique de Honda Daytona.
88
Jeremy
Stéphane
P
icholas DODD est venu d’Angleterre avec une moto très rare, une Triumph T180
Thunderbird3, quasiment un prototype
icolas PETERHANSEL n’avait pas forcément la moto la plus adéquate pour un
rallye se déroulant en montage, mais il n’a pas ménagé ses efforts et, bon sang ne
saurait mentir, en excellent niveau de pilotage a fait le reste.
Patrick
Photos : Florian Lanni
Nicholas
N
M
artin STOREY, encore un membre de la délégation britannique avait engagé
cette Triumph Bonneville 650 de 1974 légèrement modifiée.
Carl
J
eremy ELLIOTT et sa Triumph Trident T150V de 1975, une moto sans esbroufe mais
efficace et qu’il a remarquablement bien utilisé durant l’Andorra500
C
arl NEVILLE est spécialiste des carrosseries d’exception en alu,
il exerce son art en Angleterre sur des Ferrarri ou des Aston, il a
fabriqué lui même le carénage de sa Honda 750 Four de 1972.
Steve
S
teve BLUNT venait lui aussi d’Angleterre avec son beau racer BMW R100, il s’est
superbement comporté durant le rallye obtenant la victoire dans sa catégorie.