Plaquette Mécanique 2011 - Direccte Pays-de-la

Commentaires

Transcription

Plaquette Mécanique 2011 - Direccte Pays-de-la
2011
ENJEUX &
Perspectives
Comment la filière mécanique
matériaux se régénère
Alliance et innovation : l’avenir de la filière
mécanique matériaux sera nourri de ces deux
concepts, ou ne sera pas. Quand les marchés
«traditionnels» sont entraînés dans une spirale
négative de stagnation-récession, les espoirs
d’avenir se tournent vers de nouveaux marchés
relais de croissance peu matures ou plus structurés.
La filière tirerait-elle les leçons du passé ?
La filière mécanique matériaux a déjà connu
des crises similaires qui l’ont conduite à se diversifier.
Résultat : elle devient le 5è pôle aéronautique
français, tout en conservant son leadership
dans le secteur de la construction navale.
La régénérescence de la filière a reposé et reposera
encore sur l’innovation et le développement
d’alliances, des «fenêtres d’échappement»
incontournables pour accéder aux nouveaux marchés.
MÉCANIQUE
ET MATÉRIAUX
EN PAYS DE LA LOIRE
Alliances et
innovation
ZOOM SUR LES DÉFIS DU SECTEUR
La filière prend
son avenir
en main
MISER SUR LA R&D
Pour rattraper son retard, voire même prendre une
longueur d’avance, l’industrie mécanicienne doit miser
sur l’innovation et donc la R&D. L’innovation permet
de restaurer ou de conserver une rentabilité acceptable
et de garantir un taux de croissance par la conquête
de nouveaux marchés. Elle sera notamment le gage
d’accès aux marchés associés aux développements des
véhicules du futur, des énergies marines renouvelables,
du nucléaire et des nouveaux matériaux.
La filière régionale peut, pour cela, s’appuyer sur
plusieurs structures qui catalysent la R&D :
• Les pôles de compétitivité EMC2 et ID4CAR
qui favorisent les liens entre les grands comptes,
les PME, les laboratoires publics et les collectivités
locales ;
• Technocampus EMC² à Nantes, plate-forme de
Recherche & Technologies dédiée à la conception et
à l’industrialisation de pièces mises à la disposition
des acteurs de la filière composite ;
• Le Centre Technique des Industries
Mécaniques de Nantes (CETIM) ;
• Le Centre d'Études sur les Matériaux
Composites Avancés pour les Transports
(CEMCAT) à Laval, centre d’études sur les matériaux
composites.
ZOOM SUR LES RELAIS DE CROISSANCE
Des relais
de croissance
à saisir
• L’ÉOLIEN OFFSHORE
L’implantation au large des côtes régionales de
parcs éoliens représenterait une opportunité
considérable pour le lancement d’une filière
industrielle et logistique sur le territoire.
L’éolien offshore est d’ailleurs amené à se
développer : les segments de sa chaîne de
valeur ne sont pas encore tous matures ; pour
atteindre les objectifs européens, inventions
et développement d’infrastructures portuaires
doivent être au rendez-vous.
Pour se positionner sur le marché de l’éolien
offshore, et plus largement sur les énergies
marines renouvelables, le territoire doit
construire une offre techniquement réaliste
et financièrement compétitive. 10 groupes
de travail créés à l’initiative des CCI Nantes
Saint-Nazaire planchent sur la question.
Les entreprises régionales ont les capacités
techniques nécessaires pour se positionner
sur ce nouveau marché (fabrication des mâts,
des fondations et des châssis de nacelles,
etc.). Leurs savoir-faire d’intégrateurs – tant
pour l’industrie aéronautique que navale –
leur offrent par ailleurs la possibilité de se
positionner comme assemblier de nacelles de
fortes puissances.
ALLIANCES «1 PLUS 1 FONT 3»
Pour améliorer leur compétitivité, certaines entreprises
mutualisent leurs moyens et développent des
complémentarités autour d’une spécialité, d’un métier
ou d’un produit. Elles appliquent ainsi les concepts
de «coopétition» et de «concurralliance». Il s’agit
pour les entreprises de se rapprocher afin de favoriser
une compétition transparente, l’émulation de nouvelles
démarches, l’intelligence collective et l’émergence
de communautés de pratiques. L’alliance permet aux
entreprises de renforcer leur compétitivité et d’atteindre
de nouveaux marchés, de nouveaux clients en y
consacrant moins de ressources.
Les instances comme le CDM, Neopolia ou
encore EMC2, servent de lieu de rencontres pour
que les dirigeants nouent des partenariats,
se rencontrent, apprennent à se connaître,
partagent leur vision stratégique des changements…
Les exemples de l’aéronautique et de l’éolien sont
particulièrement illustratifs de ces nouvelles démarches :
• Aéronautique : Neopolia a permis la
création de Neopolia Aerospace Cluster regroupant
37 entreprises aux savoir-faire complémentaires. Ces
entreprises coopèrent et s'impliquent dans des projets
aéronautiques et spatiaux internationaux. Le cluster a
remporté un appel d’offre portant sur l’industrialisation
des ateliers de l’A350 d’airbus.
• Eolien : un groupement d’entreprises «Net-Wind»
axé sur la maintenance a été créé au Mans dans le
cadre de la mise en place de l’alliance «Le Mans Wind
Cluster». Ce cluster inclut les pôles formation, industriel
et R&D pour attirer sur le territoire des constructeurs et
des sociétés de services et utiliser des compétences du
secteur automobile.
UE
AÉRONAUTIQ
TAIRE
AGRO-ALIMEN
N
CONSTRUCTIO
E
AUTOMOBIL
NAVALE
OIL & GAS
• LE FERROVIAIRE
Depuis quelques années, l'industrie ferroviaire
connaît des mutations majeures :
- le transfert de responsabilité de la
conception et du développement des matériels,
des opérateurs vers les constructeurs,
- les impératifs de l'innovation technologique à l'aune de nouvelles exigences
(environnement, esthétique des matériels,
confort des voyageurs, sécurité),
- les réseaux clients doivent conjuguer
baisse des prix des matériels et renforcement
de leur fiabilité et de leur disponibilité.
Ce secteur bénéficie de l'engouement du
public pour les transports en commun, issu
AGRICOLE
• LE NUCLÉAIRE
du Grenelle de l'environnement, des plans de
relance européens… Ce sont autant de défis
pour les industriels de la filière mécanique qui
devront se mobiliser pour contribuer à la mise
en œuvre des trains, des tramways, des métros
du 21e siècle et en profiter pour trouver une
nouvelle stabilité. C’est dans cet esprit que
Neopolia Rail Cluster entend répondre par
l’innovation aux besoins du marché ferroviaire.
Le cluster pourra par exemple s’appuyer sur la
diversité et la complémentarité des compétences
de ses membres, pour proposer des solutions
globales pour les segments matériels roulants
(passager et fret) et les infrastructures.
Les projets nucléaires se multipliant, les
opérateurs classiques ne pourront pas répondre
seuls à la demande des principaux opérateurs
de l’industrie nucléaire. Or, les entreprises
de la filière mécanique et matériaux ont les
compétences pour intervenir sur les chantiers
futurs (construction, démantèlement). Travailler
dans le nucléaire «tirera les entreprises vers
le haut» ; elles s’engageront sur la voie du
progrès permanent.
Les entreprises
ligériennes
avancent
ensemble
COMITÉ
DE DÉVELOPPEMENT
DE LA MÉTALLURGIE
Créé en 2005, le Comité de développement de la
Métallurgie (CDM) est le lieu d’actions communes et
régionales de cinq partenaires : Union des Industries et
Métiers de la Métallurgie, Plasti Ouest, CETIM, Fédération
des industries mécaniques, CRCI des Pays de la Loire.
Par son programme régional d’animations techniques
et économiques, le comité souhaite renforcer la filière
mécanique et matériaux en misant sur les compétences
des cinq partenaires. Les actions pilotées par le CDM sont
menées en collaboration avec les entreprises ligériennes, et
sont issues des attentes et avis exprimés par les industriels
régionaux. Aujourd’hui, le CDM souhaite renforcer son
rôle d’aide à la décision pour les 4000 établissements
du secteur Mécanique Matériaux des Pays de la Loire
notamment en encourageant le partage, l’exploration et
l’analyse d’informations stratégiques entre toujours plus
d’entreprises de la région.
Comité de Développement de la Métallurgie
des Pays de la Loire
Centre des Salorges - 16 quai Ernest Renaud
BP 90517 - 44105 NANTES Cedex 04
Tél. 02 40 44 61 07
LE PÔLE
Labellisé en 2005, le Pôle de compétitivité EMC2 est
dédié aux ensembles métalliques et composites complexes.
Il positionne la région comme un territoire européen
d’excellence dans les domaines des matériaux avancés et
de leur mise en œuvre au sein des structures complexes
et sous contrainte. Ces secteurs constituent les principales
filières d’excellence régionale.
EMC2 est né de l’initiative conjointe d’Airbus, d’Auto
Chassis International, de la DCNS, du groupe Bénéteau et
de STX Europe. Le pôle anime un réseau de 170 adhérents
(50 % de PME, 25 % de grandes entreprises et 25 %
de laboratoires et centres de recherches), et favorise
l’émergence de projets innovants collaboratifs. Il facilite
également l’accès aux réseaux de financements pour les
entreprises des filières mécanique et matériaux, avec des
applications industrielles sur quatre marchés principaux :
aéronautique, naval/offshore, transport terrestre et énergie.
Le pôle EMC2 a labellisé et accompagné 130 programmes
de R&D collaboratifs qui permettent d’ancrer les emplois et
les compétences au sein du territoire, et ainsi de catalyser
l’implantation des marchés d’avenir sur le territoire.
Pôle de compétitivité EMC2
Chemin du Chaffault - 44340 Bougennais
www.pole.emc2.fr - [email protected]
Tél. 02 28 44 36 00
Créé en 1999, Neopolia, est un réseau de 130 entreprises
industrielles qui encourage les regroupements pour
adapter les entreprises aux exigences de la compétition
internationale. Neopolia a développé un savoir-faire
reconnu dans l’incubation et le portage d’actions collectives
sur quatre filières marchés : aéronautique, naval, ferroviaire
et Oil & Gas. Ses projets permettent aux entreprises
d’acquérir une taille critique suffisante, d’optimiser leur
organisation et de gagner en compétitivité. L’association
est notamment à l’initiative d’un programme d’actions
de diversification et de différenciation, soutenu par l’Etat
(1 million d’euros) et qui vise à compenser les effets de la
conjoncture économique.
Neopolia est partenaire de la réflexion animée par la CCI
pour l’organisation d’une filière éolienne ligérienne.
Neopolia, Pôle Industriel Atlantique
35, avenue du Général de Gaulle BP 405
44602 Saint-Nazaire Cedex
www.neopolia.fr - [email protected]
Tél. 02 40 17 21 52
DIRECCTE
Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi.
Dans le cadre de sa mission d'accompagnement des activités industrielles, la DIRECCTE des Pays de la Loire a réalisé 5 études
sectorielles (Filière bois, Imprimerie et Arts Graphiques, Mode, Mécanique Matériaux et Innovation). Ces études sont téléchargeables
sur le site www.drtefp-paysdelaloire.travail.gouv.fr
Contact : [email protected]
Mai 2011
LINER Communication 02 40 20 10 20 - Imprimé sur papier PEFC FX - 02/2011 - Crédits photos : STX Europe, SDI International, Neopolia, Pôle EMC²- Auteur de la publication J-F. GAILLAUD - Relecture AVERTI 03 20 13 02 02
PERSPECTIVES