Programme prév 25/08/11 - Association des Cinémas du Centre

Commentaires

Transcription

Programme prév 25/08/11 - Association des Cinémas du Centre
13 Rue Galpin Thiou 37000 Tours
tél. : 02 47 64 58 22
E-mail : [email protected]
[email protected]
site : www.cinemasducentre.asso.fr
Le Régent, l’AFCAE, le GNCR
et l’Association des Cinémas du Centre
vous invitent à une journée de prévisionnement
Jeudi 25 août 2011 - Cinéma Le Régent
3, bd Philippe Auguste – 41 400 Montrichard
Déroulement de la journée
09h10 Accueil
09h20 We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay
1h50 – Diaphana, 28/09/11
11h30 Noces éphémères de Reza Serkanian
1h23 – Jupiter, octobre 2011
13h00 Déjeuner sur place
14h00 De bon matin de Jean-Marc Moutout
1h30 – Films du Losange, 05/10/11
15h45 Et maintenant on va où ? de Nadine Labaki
1h50 – Pathé, 14/09/11
INSCRIPTION PAR MAIL OU TELEPHONE POUR LE JEUDI 18 AOUT
ACC – 13 Rue Galpin Thiou – 37 000 Tours - Tél 02 47 64 58 22 – [email protected][email protected] – www.cinemasducentre.asso.fr
L’ACC est une association régionale financée par la Région Centre, la DRAC Centre et le CNC
We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay
Grande-Bretagne – 1h50 - Diaphana – 28 septembre 2011
Avec Tilda Swinton, John C. Reilly, Ezra Miller
Sélection Un Certain Regard, Cannes 2011
http://www.cinemasducentre.asso.fr/index.php?module=actions-fiche-film&id=297
Eva a mis sa vie professionnelle et ses ambitions personnelles entre
parenthèses pour donner naissance à Kevin. La communication entre
mère et fils s’avère d’emblée très compliquée. A l’aube de ses 16 ans,
il commet l’irréparable. Eva s’interroge alors sur sa responsabilité.
En se remémorant les étapes de sa vie avant et avec Kevin, elle tente
de comprendre ce qu’elle aurait pu ou peut-être dû faire.
Réalisatrice britannique, Lynne Ramsay, a suivi des études de
photographie à l'Université Napier d'Edimbourg. Elle est diplômée de
la National Film and Television School de Londres. En 1996 elle
reçoit le prix du jury pour son court métrage Small Deaths. Après
deux courts métrages, Kill the Day (1996) et Gasman (1997), salués
dans plusieurs festivals, elle réalise Ratcatcher (1999) et Le Voyage
de Morvern Callar (2002), tous deux sélectionnés au Festival de
Cannes.
Noces éphémères de Reza Serkanian
France/Iran – 2011 – 1h23 – Jupiter – octobre 2011
Sélection ACID, Cannes 2011
Avec Mahnaz Mohamadi, Hussein Farzi Zade, Javade Taheri
http://www.cinemasducentre.asso.fr/index.php?module=actions-fiche-film&id=296
Une société qui étouffe les désirs et les aspirations individuelles.
Une relation entre le jeune et fougueux Kazem et sa belle-sœur
Maryam. Une ville iranienne où se pratique une coutume étrange : le
mariage à durée déterminée.
Reza Serkanian est né en 1966 en Iran. A l'âge de 17 ans, il réalise
ses premiers courts-métrages, et obtient bientôt de nombreux prix
dans son pays. Il effectue des études de cinéma à Téhéran. A partir
de 1989, ses films obtiennent une reconnaissance au-delà des
frontières de l'Iran (Festivals de Clermont-Ferrand, Vila do Conde,
Bilbao, Copenhague, Sarrebruck, Amiens, etc). C'est en 1997 qu'il
décide de quitter son pays où la voix d'un cinéma traditionnel semble
pourtant tracée pour lui.
Après 2 années aux Pays-Bas, il s'installe en France où il réalise
plusieurs courts-métrages et documentaires et poursuit une carrière
de chef-monteur et de chef-opérateur.
En 2006, il revient à ses origines avec l'écriture de Noces éphémères.
Mahnaz Mohamadi, actrice et réalisatrice iranienne, militante du
droit des femmes, a été arrêtée le 26 juin à Téhéran. Suite à la
confiscation de son passeport, elle n’avait pu accompagner le film
lors de la projection à Cannes.
De bon matin de Jean-Marc Moutout
France – 2011 – 1h30 – Films du Losange – 05 octobre 2011
Avec Jean-Pierre Darroussin, Xavier Beauvois, Yannick Renier
http://www.cinemasducentre.asso.fr/index.php?module=actions-fiche-film&id=292
Lundi matin, Paul Wertret, se rend à son travail, à la banque où il
est chargé d’affaires. Il arrive, comme à son habitude, à huit heures
précises, sort un revolver et abat deux de ses supérieurs. Puis il
s’enferme dans son bureau. Dans l’attente des forces de l’ordre, cet
homme, jusque là sans histoire, revoit des pans de sa vie et les
évènements qui l’on conduit à commettre son acte…
Après avoir suivi une formation de comédien au cours Simon, JeanMarc Moutout entreprend des études de scénariste à l'IAD (Institut
des arts de diffusion) de Bruxelles. Ses courts métrages
remportent immédiatement un franc succès dans les festivals,
notamment Tout doit disparaître !, nommé pour le césar du Meilleur
court métrage. Après la réalisation d'un téléfilm pour Arte, Libre
circulation, il signe son premier long métrage en 2004 avec Violence
des échanges en milieu tempéré mettant en scène un jeune salarié
dont la mission principale est de choisir le personnel qui ne sera pas
licencié. En 2008 sort son second long métrage, La Fabrique des
sentiments, qui évoque le speed-dating et l'angoisse d'échapper au
bonheur.
Et maintenant on va où ? de Nadine Labaki
France – 1h50 - Pathé – 14 septembre 2011
Avec Claude Msawbaa, Leyla Fouad, Antoinette El-Noufaily
http://www.cinemasducentre.asso.fr/index.php?module=actions-fiche-film&id=289
Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes
en noir affronte la chaleur du soleil, serrant contre elles les photos de leurs
époux, leurs pères ou leurs fils. Certaines portent le voile, d’autres une
croix, mais toutes partagent le même deuil, conséquence d’une guerre
funeste et inutile. Arrivé à l’entrée du cimetière, le cortège se sépare en 2 :
l’un musulman, l’autre chrétien.
Nadine Labaki, née en 1974, diplômée en études audiovisuelles à
l’université francophone de Saint-Joseph de Beyrouth (IESAV), elle réalise
son film d’école, 11 rue Pasteur, en 1997, qui obtient Le Prix du meilleur
court métrage à la Biennale du cinéma arabe à l’Institut du monde
arabe (Paris) en 1998.
Elle tourne des publicités et de nombreux clips musicaux pour de célèbres
chanteuses du Moyen-Orient pour lesquels elle obtient des prix en 2002 et
2003. Elle a joué dans le film Al Bosta (L'autobus).
En août 2007, elle sort son premier film en tant que réalisatrice, Caramel,
présenté à la sélection de la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes
la même année. Il est projeté dans plus de 65 pays à travers le monde et est
devenu le plus grand succès international du cinéma libanais.

Documents pareils

Le Petit Casino - Association des Cinémas du Centre

Le Petit Casino - Association des Cinémas du Centre Les Ogres de Léa Fehner France – 2h25 – Pyramide – 16/03 Scénario : Léa Fehner, Brigitte Sy et Catherine Paillé Avec Adèle Haenel, Marc Barbé, Lola Duenas http://www.cinemasducentre.asso.fr/index.p...

Plus en détail

Programme - Association des Cinémas du Centre

Programme - Association des Cinémas du Centre ACC – 13 Rue Galpin Thiou – 37 000 Tours - Tél 02 47 64 58 22 – [email protected][email protected] – www.cinemasducentre.asso.fr L’ACC est une association régionale financée par la Ré...

Plus en détail