MdE: Concordances - expo 010612

Commentaires

Transcription

MdE: Concordances - expo 010612
Concordances
une exposition à la Maison des Écritures
(1er juin – 27 août 2012)
Les Concordances de la Bible constituent un des domaines où l'utilisation de l'informatique a produit les
effets les plus rapides et les plus spectaculaires. La première application de l'informatique à la Bible par
l'équipe de Maredsous fut d'ailleurs la réalisation d'un concordance thématique la Table Pastorale de la
Bible, sortie de presse en février 1974.
À l'occasion de la mise à disposition gratuite dans Internet (www.knowhowshepre.net), au 1er juin 2012,
de la Concordance de la Bible – T.O.B., une concordance analytique avec référence aux mots hébreux,
araméens ou grecs sous-jacents à la traduction française, Informatique & Bible propose une exposition sur
ce thème dans sa Maison des Écritures du 1er juin au 27 août 2012.
Aux origines des Concordances bibliques
Le mot « concordance » a d'abord été appliqué à la « concordance entre les évangiles » qu'a tenté de
mettre en œuvre Eusèbe de Césarée (260-339) à l'aide de ses Canons : rapprochement de passages
évangéliques comparables. C'est de là que dériveront les « Synopses » (ou mise en parallèle visuelle,
« d'un coup d'œil ») des textes parallèles des évangiles, des livres historiques de l'Ancien Testament ou des
Lettres de Paul; mais également les « Concordances » (ou rapprochement de passages qui comportent un
même mot ou une même expression).
Ces dernières supposent la division de la Bible en chapitres (ce que fera Étienne Langton au début du 13e
siècle). Ce sera le travail des Dominicains du couvent de Saint-Jacques à Paris vers 1230-35 sous la
direction d'Hugues de Saint-Cher.
Mais il faudra attendre la subdivision des chapitres de la Bible en versets au 17e siècle et la diffusion,
majoritairement protestante, de Bibles en langues dites « vulgaires » (par opposition au latin de la
« Vulgate »), pour avoir des Concordances verbales dont la diffusion deviendra plus aisée grâce à
l'imprimerie.
Dans le domaine francophone, il n'y aura longtemps que la petite Concordance sélective de la traduction
de Segond qui sera disponible.
Travaux pionniers de l'équipe de Maredsous
La Table Pastorale de la Bible (Lethielleux, Paris, 1974) de l'équipe de Maredsous est donc une première
« catholique » pour ce type d'outil facilitant la recherche de passages de la Bible. Elle constitue une sorte
de dictionnaire d'usage des mots et expressions dans la Bible.
Première absolue dans le domaine francophone est la réalisation, par l'équipe de Maredsous, d'une
Concordance verbale exhaustive pour une Bible spécifique (tous les passages où se trouvent un mot pour
tous les mots d'une traduction ramenés sous le « lemme » ou forme du dictionnaire). Ce sera la
Concordance de la Bible de Jérusalem (Le Cerf – Brepols, Paris, 1982).
Première également la Concordance de la Bible – T.O.B. (Le Cerf – Société Biblique Française, Paris,
1993): une concordance analytique avec référence, pour chaque mot de la traduction française, au mot ou
à l'expression sous-jacent dans le texte hébreu, araméen ou grec. Ce qui suppose l'enregistrement
préalable des textes de la Bible dans ces langues.
De l'imprimé à la consultation électronique
Mais, dès l'apparition des réseaux informatiques (comme le Minitel en France, à partir de 1981) ou des
micro-odinateurs (comme MacIntosh en 1982, ou IBM en 1983), Informatique & Bible diffuse des Bibles
en français, puis en hébreu, puis en espagnol sur des disquettes, puis des CD-ROM ou encore « en
réseau » avec des programmes de recherche sur l'ensemble du texte, permettant ainsi de faire le même
type de recherche qu'à partir d'une Concordance imprimée.
La Bible Pastorale de Maredsous est ainsi accessible dans Internet depuis 2004 avec le moteur de
recherche créé par Informatique & Bible (Knowhowsphere).
Au 1er juin 2012, c'est une version complète de la Concordance de la Bible – T.O.B. qui devient
accessible dans Internet avec la dernière version du moteur de recherche Knowhowsphere, ou, également
avec le moteur Khsmobi pour tous ceux qui veulent accéder à ces outils avec un téléphone portable ou une
tablette (cf. www.knowhowsphere.net ou www.khsmobi.net).
Un lancement et une exposition
L'exposition Concordances à la Maison des Écritures rappelle tout ce parcours. Elle est accessible du 1er
juin au 27 août 2012, sur demande auprès d'Informatique & Bible (tél: 32(0)82.69.96.47 – fax:
32(0)82.22.32.69 – courriel: [email protected]).