Excursion à Saragosse. élèves

Commentaires

Transcription

Excursion à Saragosse. élèves
Excursion à Saragosse le 30 avril 2013
Horaire :
8 :00 h : Départ vers Saragosse du lycée Valle del Ebro de Tudela.
10 :00 h : Visite du palais de l’Aljafería.
11 :30 h : Visite de la basilique de Notre-Dame du Pilier (El Pilar) et de la cathédrale Saint Sauveur de
Saragosse.
12 :30 h : Musée Camón Aznar : Séries de gravures du peintre Francisco de Goya.
13 :45 h : Temps libre et repas.
16 :00 : Retour à Tudela.
Pour savoir un peu…
-
Une randonnée à travers l’Histoire: L’art romain
1. Murailles de Caesaraugusta.
2. Musée du Forum Romain.
3. Musée du Port fluvial.
4. Musée des Thermes publiques.
5. Théâtre Romain.
-
Une randonnée à travers l’Histoire: L’art mudéjar
Il s’agit d’un art qui ne peut se comparer à aucun autre, islamique ou chrétien, car il est le fruit de
circonstances historiques qui ne se sont rencontrées que dans la péninsule Ibérique au Moyen âge.
En effet, au fur et à mesure que les rois chrétiens progressaient dans la reconquête du territoire d’alAndalus, et devant la difficulté qu’ils éprouvaient à le repeupler immédiatement, ils autorisèrent la
population musulmane à rester dans les contrées récemment conquises et à conserver sa religion, sa
langue et son organisation juridique. Les Mudéjars – musulmans en territoire chrétien – s’intégrèrent à la
nouvelle société, travaillèrent pour ses élites, et furent les passeurs des coutumes et de l’art musulmans
dont les coloris, l’exotisme, le luxe et le raffinement fascinaient les rois et les nobles chrétiens.
L’œuvre mudéjare se reconnaît facilement à la parfaite intégration des matériaux utilisés – brique, plâtre,
bois et céramique — aux techniques spécifiques avec lesquelles ils sont traités et aux motifs décoratifs
propres à l’esthétique islamique. Le déclin de l’art mudéjar s’amorce au cours du XVIe siècle, pour être
consommé avec l’expulsion des morisques en 1609.
Le palais de l’Aljafería de Saragosse
L'Aljafería de Saragosse fut déclarée Monument National d’Intérêt Historico-Artistique le 4 juin 1931.
Malgré tout, en 1947 encore, elle se présentait comme un épouvantail lamentable couvert de haillons. Le
résultat des interventions, réalisées après les données fournies par plusieurs campagnes de fouilles
archéologiques, fut de nous livrer l’apparence que l’édifice présente actuellement et où l’on peut
distinguer les vestiges originaux des restaurations.
A tout ceci, il convient d’ajouter l’installation du Parlement d’Aragon dans une partie de l’ensemble
monumental. Ses bâtiments s’insèrent dans les
courants
esthétiques
de
l’architecture
contemporaine où les auteurs ont refusé toute
inclusion d’éléments historiques qui auraient pu
produire
éventuellement
des
erreurs
d’interprétation.
En 2001, le mudéjar d’Aragon fut déclaré
Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO,
soulignant le fait que le palais de l’Aljafería est
l’un des monuments les plus représentatifs et
emblématiques de l’art mudéjar aragonais.
La cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse
La cathédrale Saint-Sauveur de Saragosse (en espagnol : Catedral del Salvador en su Epifanía de
Zaragoza) est une cathédrale catholique dédiée au saint Sauveur (Jésus-Christ).Son nom courant est la
Seo pour la distinguer de la basilique de Nuestra Señora del Pilar. Les deux édifices partagent le titre
de co-cathédrale. La cathédrale fait partie de la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au sein de
l'ensemble de l'architecture mudéjar d'Aragon.
-
La basilique de Nuestra Señora del Pilar
La basilique de Notre-Dame du Pilier est un édifice religieux
situé à Saragosse. On y conserve et vénère la colonne
(pilar en castillan, littéralement « pilier »)sur laquelle
la Vierge
Marie serait
apparue
à
l'apôtre
saint
Jacques en 40 après J.-C.
La basilique est consacrée à une image de la Vierge fort
vénérée en Espagne, à tel point que de nombreuses
Espagnoles portent le prénom de Pilar. La Vierge du Pilar est
patronne de la Garde civile, et surtout de l'Hispanité (La Hispanidad), fêtée, tout comme cette Vierge, le
12 octobre, donnant lieu à Saragosse à une longue semaine de festivités. La basilique est par ailleurs le
centre d'un pèlerinage réputé.
-
Musée IberCaja Camón Aznar: Un musée de l'œuvre de Goya et sur Goya.
Francisco de Goya. Peintre et graveur espagnol (Fuendetodos,
Saragosse, 1746-Bordeaux 1828). Il est un des grands noms de l'histoire
mondiale de la peinture.
L'art de Goya est celui d'une conscience visionnaire. Atteint de surdité en
1792, Goya va véhiculer dans son art la détresse due au mal qui l'accable –
et dont la cause est peut-être à rechercher dans les peintures à forte teneur
en plomb. Dans ce musée sont exposées toutes les grandes séries que Goya
a gravées depuis 1778 jusqu’en 1825 : Copias de Velázquez (1778), les
Caprices (Caprichos,1799), les Désastres de la guerre (Desastres de la
guerra, 1810-1815), Tauromachie (Tauromaquia, 1816), Absurdités
(Disparates, 1816-1820), Taureaux de Bordeaux (Toros de Burdeos, 18241825). Foisonnant de créatures morbides qui sont les démons de l'artiste,
l'Inquisition ne saurait tolérer ces gravures qui portent atteinte à l'Église, si
bien que Goya en interrompt la diffusion.