itw zaragoza dernière version

Commentaires

Transcription

itw zaragoza dernière version
ZARAGOZA / ESPAGNE
TOUS UNIS POUR LA PRÉSERVATION DE L'OR BLEU
Dans une région où la ressource en eau est loin d’être abondante, la Municipalité de Saragosse
multiplie, avec succès, les initiatives pour maîtriser ses besoins en eau et améliorer la distribution.
Elle est désormais reconnue internationalement pour ses efforts et ses résultats. Javier Celma
nous explique comment la Ville s’est peu à peu distinguée comme la « Capitale de l’eau ».
E21 : Pourquoi Saragosse est-elle autant impliquée dans la thématique de l’eau ?
Javier Celma : En 1994, lorsque nous avons développé le Plan stratégique de la Ville, le concept
de développement durable a été introduit de manière transversale dans les principes du Plan, en
appliquant les critères de la Convention d’Alborg. Pour 2010, l’objectif était une consommation de
moins de 65 Hm3 par an, c’est-à-dire une réduction de 20% par rapport à la consommation de
1994. L’objectif fut atteint en 2006. Aujourd'hui, la consommation d’eau de la Ville ne dépasse pas
59,9 Hm3 par an. L’objectif de l’actuel Agenda 21 est de continuer à améliorer ce résultat.
E21 : Expliquez-nous comment fonctionne le dispositif des « 100 000 engagements »?
J.C.: La campagne a été conçue avec la Fondation “Ecologia & Desarrollo”. L’objectif pendant
l’Exposition Universelle de l’Eau, était que la population prenne conscience de la problématique de
l’eau et collabore avec la Mairie de Saragosse. Chaque citoyen s’est engagé à une ou plusieurs
actions quotidiennes volontaires : par exemple, acheter une machine à laver de faible
consommation ou se doucher plutôt que de prendre un bain ou encore installer un robinet
“perlisateur”. Celui qui s’engage, s’inscrit sur Internet et donne son adresse ainsi qu’une
autorisation d’accès aux données chiffrées de sa consommation d'eau pour que l’on puisse
évaluer le résultat. Un an avant le début de l’Exposition Universelle, nous avons obtenu 144 400
engagements et constaté près de 4 Hm3 d’économie.
E21 : Selon vous, comment s’explique le succès de la politique de réduction de la
consommation d’eau à Saragosse ?
J.C. : Il a toujours existé une tradition d’économie de la ressource. Mais, ce fut avant tout un défi
face à la communauté internationale. Saragosse se voulait un modèle de gestion de l’eau pendant
l’Exposition Universelle.
E21 : Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés et comment les avez-vous
surmontés ?
J.C. : C’est un travail de très longue haleine. La politique de l’eau de la Ville a nécessité 10 ans
d'investissement public, c’est-à-dire près de 100 millions d’euros dont 700 000 furent dédiés à des
supports de discussion et de sensibilisation du public. Le début est le plus difficile parce qu’il faut
obtenir le financement du programme et trouver les budgets suffisants pour lancer le programme.
Ensuite, la concertation prend du temps. A titre d’exemple, la modification des tarifs fut un
De nombreuses autres expériences à découvrir sur : www.eureka21.eu
Contact : [email protected] : +33 1 53 19 06 47
programme intégral mettant à contribution la Commission de l’eau, la
Commission du budget et l’Agence de l’environnement. Le processus peut se
révéler très lent.
E21 : Comment sont valorisées aujourd’hui les installations de l’Exposition Universelle ?
J.C. : Depuis 2008, 34 km de berges ont été transformés en espace de biodiversité et de loisirs.
Aujourd’hui, les rives sont des voies réservées aux piétons et aux vélos. Elles sont devenues les
rues les plus importantes de la ville. La Municipalité a gardé à disposition du public, sur son site, le
travail des ateliers et les compte rendus des conférences de la Tribune de l'Eau qui s'est déroulée
pendant l’Exposition. Deux cycles de conférences sont organisés chaque année avec l’ONU. Cette
année, les thèmes sont « Eau & diversité » et « Eau & Ville ». Par ailleurs, le parc technologique
abritera bientôt un centre d’observation du changement climatique et proposera également des
espaces de bureau pour des sièges d’entreprises. Malheureusement, l’aménagement des
pavillons a été retardé par la crise. Enfin, il reste des installations spectaculaires de l’Exposition
comme la Tour d’Eau en forme de goutte et le Pavillon-Pont.
E21: Revenons au programme SWITCH. Quels sont les actions actuellement expérimentées
dans le quartier Actur Rey Fernando ?
J.C. : Le travail fondamental est de superviser le réseau de distribution. L’objectif est de connaître
à la fois les débits quotidiens minute par minute et les consommations des particuliers. Nous
avons essayé de déterminer la fiabilité des compteurs individuels pour établir les horaires de
pointe et les pertes dans tout le système. Un modèle mathématique nous permettra d’aboutir à
une distribution plus efficiente de l’eau. Le programme s’effectue en collaboration avec les voisins.
Nous voulons connaître les comportements et les modes de vie des citoyens, de manière aussi
précise que le nombre de fois où ils utilisent leur machine à laver par exemple. L’objectif de moyen
terme est de mettre en œuvre des tarifs plus justes : nous rembourserons une partie de la taxe
municipale aux foyers qui consomment le moins ou qui réduisent le plus leur consommation tandis
que les foyers qui consomment le plus devront payer une taxe plus importante. Les familles
nombreuses ne seront pas pénalisées grâce à une courbe de pondération. Ces actions seront
mises au point en septembre ou octobre. Pour l'instant, nous remboursons 10% de la taxe aux
foyers qui consomment moins durant deux années d'affilé. Sont associés au projet une entreprise
de Saragosse, une structure municipale et le cabinet de notre département d’éducation à
l’environnement.
E21 : Quels furent les critères de sélection pour choisir le quartier échantillon de
l’expérimentation ?
J.C.: Trois critères ont permis de sélectionner ce quartier des années 60. Tout d’abord, le réseau
de distribution possède une structure simple plus facile à mesurer. Ensuite, sa population est
représentative des habitants de la ville. Enfin, le niveau des prix d’acquisition est moyen.
De nombreuses autres expériences à découvrir sur : www.eureka21.eu
Contact : [email protected] : +33 1 53 19 06 47
E21 : Saragosse, capitale de l’eau et après ?
J.C.: La campagne municipale pour une meilleure utilisation de l'eau n'est pas achevée. Une
nouvelle ordonnance municipale va obliger les nouveaux bureaux à installer des systèmes
économisateurs d’eau. Un cluster d’entreprises, déjà installé et dédié à la recherche en innovation
pour la maîtrise de l'eau, sera rapidement opérationnel. Il sera un nouveau gisement d'emplois.
Quant au prochain chantier de la Municipalité, ce sera la réalisation d’un prochain plan
d’adaptation au changement climatique.
Propos recueillis en mai 2010 par Marie Clémendot pour Eurêka 21.
Liens utiles :
Fondación Ecología y Desarrollo :
http://www.ecodes.org/quienes-somos/ : (version francaise existante)
Exposition universelle :
http://www.expozaragoza2008.es/Inicio/seccion=3&idioma=es_ES.do
SWITCH :
http://www.switchurbanwater.eu/
De nombreuses autres expériences à découvrir sur : www.eureka21.eu
Contact : [email protected] : +33 1 53 19 06 47

Documents pareils

L`Exposition Internationale de Saragosse 2008 : Eau et

L`Exposition Internationale de Saragosse 2008 : Eau et L’eau et le développement durable À mi-chemin entre l’exposition de Aichi 2005 ; « Sagesse de la Nature » et celle de Shanghai 2010 ; « Meilleure Ville, Meilleure Vie », l’Exposition Internationale...

Plus en détail