maison de l`entreprise

Commentaires

Transcription

maison de l`entreprise
CHAMBRE DE COMMERCE D’INDUSTRIE
ET D’ARTISANAT DU NIGER
MAISON DE L’ENTREPRISE
AVIS N°01/QC/ME/2016 A MANIFESTATION D’INTERET POUR LE
RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT CHARGE DE LA GESTION DE LA
COMPETITION DES PLANS D’AFFAIRES ORGANISEE PAR LA MAISON DE
L’ENTREPRISE
Le Gouvernement du Niger a obtenu de l’Association Internationale pour le Développement
(IDA), pour le financement du Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC)
dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires au Niger,
d’appuyer le développement de l’industrie de transformation de la viande et de renforcer la
participation des entreprises locales au secteur des industries extractives.
La Maison de l’Entreprise (ME) a bénéficié d’une partie des fonds de ce projet pour fournir
des services non financiers et de jouer le rôle de guichet unique pour la création d’entreprise.
Elle est appelée à gérer également les fonds de subvention à coût partagé. Les activités dont la
mise en œuvre sera assurée par la ME sont regroupées au niveau de la sous-composante 1.3
du PRACC.
La Maison de l’Entreprise a l’intention d’utiliser une partie des sommes accordées du
crédit pour effectuer les payements prévus au titre du contrat relatif au recrutement d’un
consultant qui sera chargé de l’appuyer dans l’organisation de la compétition des plans
d’affaires.
L’objectif général de la mission est d’appuyer la ME pour la gestion de la compétition de
plans d’affaires (CPA) en apportant une assistance technique directe dans l’organisation
globale de la CPA et procéder à untransfert de compétences à la Direction des Opérations
(DDO) de Soutien aux Entreprises sur toute la durée de la mission.
De façon spécifique, la mission consistera entre autres à appuyer la ME pour:




élaborer des outils méthodologiques pour la mise en oeuvre des différentes étapes de
la CPA de la ME;
identifier l’ensemble des activités pertinentesainsi que les moyens nécessaires à la
mise en oeuvre opérationnelle des deux premières étapes de (sélection des
entrepreneurs et de la compétition des plans d’Affaires)sur une durée de six (6) mois;
développer les outils pour les étapes à venir (phases de croissance et de maturation);
renforcer les capacités des cadres de la DDO à travers un transfert effectif de
compétence sur l’ensemble du processus de mise en oeuvre de la CPA.
MANDAT DU CONSULTANT
L’envergure de la compétition est nationale et implique que le consultant recrute en plus de
l’Assistant Technique International et l’expert national, des agents – formateurs dans le
domaine de l’entreprenariat et la rédaction des plans d’affaires qui pourront travailler dans
tous les chefs lieux de région.
Le consultant retenu se chargera de l’organisation de la CPA jusqu’à la cérémonie de remise
des prix aux lauréats et mettra en place une équipe avec les compétences indispensables pour
travailler en étroite collaboration avec la direction des opérations. La Maison de l’Entreprise
veillera à un transfert progressif des compétences relatives à la compétition de plans d’affaires
en vue de la pérennisation.
Le consultant fera aussi toutes les diligences pour conduire la mission sur une durée de six (6)
mois en intervention directe dans la cadre de la gestion de la CPA et en appui à la ME.
La mission sera confiée à un Consultant-firme (Cabinet ou Bureau d’études), régulièrement
installé dans son pays d’origine et justifiant d’au moins cinq (5) ans d’expérience dans
l’organisation du processus de compétition des plans d’affaires. Le Cabinet doit justifier d’une
expérience avérée dans la formation et l’élaboration des Plans d’affaires ainsi que
l’expérience dans le transfert des connaissances dans le cadre des appuis techniques aux
institutions du secteur privé.
En plus des capacités susmentionnées propres au cabinet, l’expertise ci- après sera mobilisée
par ledit cabinet :
Assistant technique à compétence internationale
Formation et qualifications générales :


Il/elle doit une formation supérieure (Bac+5 au moins) dans le domaine du commerce, du
marketing, de l’économie ou de la gestion ;
Au moins 10 ans d’expérience professionnelle dont au moins 7 ans dans
l’accompagnement des PME en Afrique sub-saharienne et trois expériences confirmées
dans le développement des compétitions des plans d’affaires des PME/PMI.
Qualifications spécifiques :
L'expérience professionnelle de l’assistant technique doit garantir un bon niveau d'expertise
pour développer une approche transversale permettant d'établir un dialogue entre les acteurs
du secteur privé concernés par la mission. En plus, l’assistant technique international devra
avoir les compétences suivantes :
 expérience avérée (5 ans) dans la mise en place et/ou la mise en œuvre d’un dispositif
d’appui conseil et de financement des entreprises ;

maîtrise de l’approche chaînes de valeur et le développement de pôles de compétitivité ;
Expérience dans la formation et le transfert de compétences
Autres :



avoir une expérience de travail dans les pays en voie de développement, notamment en
Afrique de l’Ouest ;
travailler et communiquer dans un milieu international et dans des communautés
culturellement diverses ;
très bonne maîtrise du français écrit et oral et des outils informatiques.
Expert national
Le diplôme universitaire minimum de formation est le Bac+4 complété par un master
professionnel en banque, gestion, économie, ou droit des entreprises (ou droit des affaires ou
privé).
Expériences :


avoir cinq (5) années minimum de pratique dans la gestion des fonds en soutien à
l’entreprenariat notamment les PME/PMI ;
avoir assuré, pendant 5 ans au moins, des responsabilités dans la gestion et la coordination
d’une équipe opérationnelle multidisciplinaire, notamment, dans une institution de
financement du développement, dans un bureau d’études, projets de développement, dans
une banque d’affaires, dans des missions privées ou publiques d’appui au renforcement
des capacités des PME/PMI.
Compétences techniques :

savoir (i) collecter et analyser l'information avec rigueur, (ii) élaborer un bilan et des
comptes d’exploitation prévisionnels, (iii) analyser les risques inhérents aux projets,
(iv) analyser et mettre en rapport les données obtenues ou dégagées pour faire ressortir
la rentabilité d’un projet, (v) synthétiser les résultats significatifs de l’analyse
financière (taux de rentabilité interne, temps de retour actualisé, valeur actuelle nette)
et les interpréter et formuler des recommandations.
DUREE DE LA MISSION
La durée de la mission est de six (6) mois calendaires. Le démarrage de cette mission est
prévu pour le 1er mars 2016.
Le Directeur Général de la Maison de l’Entreprise invite par le présent avis les consultants
intéressés admissibles à manifester leur intérêt pour offrir les services demandés ci-dessus.
Les consultants seront sélectionnés selon la méthode de la qualification du consultant en
accord avec les procédures définies dans les Directives sur la sélection et Emploi de
consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et
des Crédits et Dons de l’IDA Edition de janvier 2011 version révisée de juillet 2014.
Les consultants intéressés peuvent demander des informations complémentaires du Lundi au
Jeudi de 8heures à 17heures 30 et le Vendredi de 8 heures à 13 heures, à :
MAISON DE L’ENTREPRISE
Quartier Issa Béri, en face des assurances SAHAM (Boulevard Mali Béro)
B.P. : 10 729 Niamey
Téléphone : (+227) 20 72 21 85 // 20 72 22 65
Email : [email protected] ou [email protected]
Les propositions rédigées en français doivent être déposées ou expédiées à l’adresse
mentionnée ci-dessus au plus tard le 15 février 2016 à 9 heures (heure locale).
LE DIRECTEUR GENERAL
MOUSSA KAOURA Mahaman Bachir

Documents pareils