AMOUR, MA DÉCLARATION

Commentaires

Transcription

AMOUR, MA DÉCLARATION
AMOUR, MA DÉCLARATION
Stéphane Leclère
Amour, ma déclaration
Poèmes, lettres et chansons
Poésie
Éditions Persée
Du même auteur
Le petit prunier, 2014, Éd. Persée
Le bal du temps perdu, 2015, Éd. Persée
Consultez notre site internet
© Éditions Persée, 2016
Pour tout contact :
Éditions Persée – 38 Parc du Golf – 13 856 Aix-en-Provence
www.editions-persee.fr
RÉCRÉATIF
L’APESANTEUR
Aux humeurs atmosphériques,
Préférons courir sous la sphère,
Des plus… Symptomatiques,
Alors, allons et courons en Ce repère…
Ainsi « partons » aux caresses,
Caresses des flots sur les eaux,
Entre courants et vents chauds,
Et jouissons de ces caresses… Là.
La voilure satinée de cet horizon-ci,
Engendre de ses profondeurs-là,
Le doux plaisir érectile que… Voici.
Geindre n’est plus… Et mieux encore,
Sous la coupe de ce… Parallélisme,
Les sens primaires révèlent au corps,
Toute la jouissance de ce… Prisme
Qui mieux que les dieux d’Athènes,
Défie l’apesanteur de par ses… Veines
Aux soupirs et aux désirs du corps,
L’esprit s’envole et part… Joindre,
Ces deux états dont nul ne peut feindre…
Feindre l’existence complémentaire,
…/…
7
Dont le regard même flou, ne peut se taire.
Si le plaisir ne s’écoule point… Encore,
Faut-il que l’axe de cet… Horizon,
Dévie par sa voilure chaque caresse ?
Qui sous la joute artificielle s’en fait liesse
Et de chaque coup de sang en fait l’oraison…
« Aux humeurs atmosphériques,
Préférons courir sous la sphère,
Des plus… Symptomatiques,
Alors allons et courons en Ce repère… »
8
CIEL D’ÉTÉ
Sous cette pluie noire tombant de l’azur ciel,
La fraîcheur du jour se veut bien… Superficielle,
Si conter cet ombrage, las de ses… Gouttes,
En vient à pleurer l’encontre de ce… Doute.
Quelle est cette noire caresse, sur ma… Peau ?
Pleuvrait-il du charbon, en… Été ?
Le doute n’efface-t-il en rien, cette… Réalité ?
Du ciel, la mort lasse, déchiquette son… Flambeau.
9
ELLES RADIEUSES
Dans l’attente de mieux,
Les hirondelles s’en vont par deux
Et du ciel qui les jalouse ;
Elles se rient, pour l’heure, Radieuses.
10
FUTILE OR NOT
Vivre ou mourir,
Choix bien difficile,
Le jour où… Courir,
Devient subitement… Futile…
11
CARESSES FUTURES
Ne pleurons plus nos amours passées,
Préférons et de… Loin,
Les caresses du futur satin,
Dont l’amour même fugace, si ce n’est à l’excès,
Remportera toute la vigueur
Des plaisirs du… Cœur.
Que Cupidon de son arc bande à souhait,
Toute notre ferveur.
Il est un hymne, qui par avance nous plaît,
Un chant d’amour, si ce n’est un… Cri,
Dont nos sens intimes ne sont qu’à la hauteur,
De ce fait ;
Et du satin les caresses ou même les plis,
N’en retenons déjà que d’à venir, le… Faîte.
12
L’IVRESSE
L’ivresse des sens…
Douce vague de plaisirs,
Éternellement irréversible,
Dont le sang à profusion,
N’est que le jouet au faîte,
De la… Jouissance.
Du désir aux… Soupirs,
Nulle caresse n’est la cible,
De trop… Nullement coupable,
Toujours mutine de… Passion,
Divine de délicatesse en… Fête,
Perdue en l’abondance,
De l’ivresse des… Sens.
13
LE PACTE
Le pacte de la… Décadence,
Est une douce confidence de plaisirs,
Secrète de volupté où le cœur,
Se veut battre la mécanique du… Corps,
Sans pour autant enfreindre celle de… l’Âme.
La jouissance n’étant ici que le désir,
Et le jeu du partage des… Sens,
Dont le feu n’a d’égale que la paix du… Sang.
Ô Amants Éplorés…
Mais que n’avez-vous fait ?
De ne point signer cet acte, avant de Succomber.
14
LA DANSE
Ô martyrs du… Cœur
Il est des jouissances du corps,
Qui ne sont en rien celle du cœur,
Et au parti du foutre,
Ne pleurez point cette heure
Où vous disiez… Aimer.
Jouissez cet instant… Charnel.
L’amour se veut… Éternel.
Ses plaisirs ne sont qu’intemporels…
Dansez à votre guise au rythme du temps,
Mais n’oubliez jamais d’en mesurer les… Instants.
15