Le promeneur au-dessus des brumes

Commentaires

Transcription

Le promeneur au-dessus des brumes
FICHE HISTOIRE DES ART
(sujet : « Paysages de vos sentiments »)
Comment l'expression du sentiment surgit-elle dans l'art au XIX° Siècle ?
Contexte historique, social, artistique...:
En France, le XIXème siècle est un temps de fortes turbulences. Après la chute de Napoléon Ier, les rois
reviennent au pouvoir. Puis le pays connaît une nouvelle révolution en 1830, une seconde en 1848, et
c'est enfin le Second Empire avec Napoléon III... C'est dans ce contexte historique que de nombreux
mouvements artistiques naissent. Parmi eux, le romantisme.
D’abord courant littéraire et musical, le romantisme apparaît en peinture comme mode d’expression de
sentiments intérieurs au point d’en devenir l’objectif principal de l’artiste, au point de surpasser si
besoin l’aspect esthétique de l’oeuvre.
A contre courant de l’académisme, le romantisme utilise un vocabulaire jusqu’alors inexploré : le rêve,
la folie, le doute, la peur, l’angoisse de n’être rien face à une nature déchaînée, paradoxe d’une époque
qui invente la machine pour mieux la dominer. Le peintre romantique ne cherche plus à répondre à
une commande. Il peint. Son imagination et son besoin d’expression dirigent son travail, quitte à
déplaire et à être rejeté par les officiels. Le mythe du peintre maudit naît à cette époque : le génie est
incompris car en avance sur son monde, misérable mais libre.
La première génération de peintre est marquée en Allemagne par Caspar David Friedrich.
(Situer l'oeuvre
sur la frise
ci-dessous)
Caspar David Friedrich
Le promeneur au-dessus des
Brumes
-1700
(XVIII°)
1818
Format : 98,4 cm x 78,8 cm
Technique : Huile sur Toile
Lieu
d'exposition :
Kunsthalle
Hambourg
de -1750
BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE
Caspar David Friedrich est un peintre allemand né à Greifswald en 1774 et mort à Dresde
en 1840. Il étudie à l'Académie des Beaux-Arts de Copenhague de 1794 à 1798, suite à
quoi il s'installe à Dresde, en Saxe. Après quelques portraits, Friedrich s'oriente vers la
carrière de paysagiste, et travaille sur des paysages de la Baltique, notamment l'île de
Rügen. Il sera un des chefs de file du mouvement du romantisme en peinture et sa
peinture se caractérise par des paysages emplis d’intériorité et d’étrangeté d’où
s’échappe un fort sentiment de solitude, du doute du croyant dans un monde qui
semble abandonné de Dieu.
ANALYSE DE L'OEUVRE
-1800 (XIX°)
- 1818 : Le
promeneur
au-dessus
des brumes
-1850
Cette peinture de Caspar David Friedrich a été réalisée en 1818.
Elle met en scène trois plans bien distincts :
Fiche Histoire des Arts- Collège « Les Allobroges »- 2012-2013
au 1er plan, on peut voir un homme, de dos, qui s'appuie à l'aide d'une canne sur un -1900 (XX°)
rocher qui occupe un tiers du tableau. Ce personnage occupe l'espace central de la
peinture.
Au second plan, on distingue un paysage brumeux composé de montagnes et de roches
qui disparaissent dans d'épais nuages.
-1950
Au dernier plan : le ciel.
La peinture est composée de très peu de couleurs. Quelques bleus, gris, crèmes et blancs.
La gamme chromatique reste froide.
La lumière, quant à elle, vient de face, elle se reflète du ciel sur la mer de nuages et
-2000 (XXI°)
accentue cet tonalité froide de la toile.
L'homme semble dominer le paysage car il est au dessus de lui, mais celui-ci est
tellement grandiose qu’il faut y voir une représentation de l’au-delà, de l’infini de
l’univers. Cette véritable mer de nuages est le symbole de l’infini. Devant l’infini
l’homme prend conscience de sa véritable place dans l’univers, il n’est pas immortel.
Les rochers peuvent symboliser la foi en l’humain et les sommets au loin, Dieu. Le
personnage a un point de vue extérieur sur la scène ce qui induit un sentiment d'abandon
propre au personnage romantique, et de faiblesse (symbolisée par la canne).
Les paysages oscillent entre un subtil sentiment mystique et une impression de
mélancolie, d’isolement, voire d’aliénation. Son pessimisme romantique s’exprime
directement. Le tableau exalte les sentiments.
D'AUTRES ARTISTES ET PAYSAGES DU ROMANTISME :
Avec la naissance du romantisme, les sensibilités changent. Jusqu'alors, la peinture de
paysages était considérée comme un genre peu important. Avec le romantisme, non
seulement la nature devient un sujet primordial, mais aussi tous les jeux de lumière, de
l'aurore au crépuscule, ainsi que les effets atmosphériques : brume, brouillard, fumée :
choses que l'on n'avait encore jamais représentée.
Voici d'autres exemples exemples d'artistes, peintres de paysages :
William Turner
John Constable
Pluie, Vapeur et Vitesse
Stonehenge
1844, huile sur toile, The National
Gallery, Londres
1836, aquarelle, Victoria and
Albert Museum, Londres
Fiche Histoire des Arts- Collège « Les Allobroges »- 2012-2013
Fiche Histoire des Arts- Collège « Les Allobroges »- 2012-2013

Documents pareils